Web Content Management         WCM           ESI        2011/2012
IntroductionI. Première partie:• Le contenu, c’est quoi?• Historique de la gestion Web• Nouvelles Enjeux• Domaines d’appli...
II. Deuxième partie:• Les fonctionnalités du WCM• L’architecture type d’un WCM• Avantages et limites• Les solutions WCMCon...
La montée en puissance jusqu’à la quasi généralisation dudéveloppement de sites Web démontre à quel point ce médiafait dés...
C’est un ensemble d’informations et de connaissances proposées aux visiteurs d’un site web.C’est un ensemble de document...
Il existe plusieurs types de contenu :•   Texte•   Audio•   Vidéo•   Documents divers (fichiers bureautiques.)De plus, le ...
Site statique: Sites web conçus par des éditeurs HTML (Dreamweaver,FrontPage…)La gestion des pages statiques pose un certa...
Site dynamique: Une première évolution a consisté à organiser les sites à traversl’utilisation de bases de données reliées...
 Gérer et maintenir le nombre croissant des  pages HTML des sites Web ; Diminuer le délai du processus de publication  d...
• Sites institutionnels    Entreprises, administrations, associations    Etablissent une relation avec le public• Sites ...
• Sites catalogue/marchand    Présentation d’une gamme de services/produits    Commande et paiement en ligne    Gestion...
• Travail collaboratif et contrôle de versions: Un outil de CMS permet une création collaborative  du contenu dans un but...
• Planification et validation du contenu: Validation de contenu selon un processus Workflow  (alimentation décentralisée ...
• Gestion des utilisateurs et contrôle d’accès: Un logiciel de gestion de contenu permet une gestion d’une  quantité impo...
• Intégration des données externes: Un outil de gestion de contenu doit souvent s’insérer dans le  système d’information ...
1. Front Office / Back Office Front Office    Partie « publique » du site Internet géré par le CMS    Le contenu est mi...
2. Utilisation d’une interface web classique: Les logiciels de gestion de contenu web utilisent  comme interface un navig...
3. Utilisation de gabarits et de feuilles de styles: Les logiciels de gestion de contenu web utilisent des  gabarits pour...
4. Utilisation d’une base de données: La base de données permet de stocker  l’information(le contenu) de façon  structuré...
5. Utilisation d’un mécanisme de gestion des droits: La gestion des droits permet de répartir les  rôles de chaque utilis...
 Une très grande autonomie Souplesse. Travail collaboratif Contrôle de version Sécurité Valorisation de contenu
 Le manque de lisibilité de l’offre: Diversité de solutions CMS, l’interface utilisateur et lescoûts sont très variables ...
   SPIP   Typo3   Joomla   Jahia   WordPress   eZ Publish   Drupal   …
• Joomla est le système de gestion de contenu  ouvert (Open source) le plus populaire disponible  sur le Web.• Ce SGC fut ...
Point fort                 Point faible   PHP, MySQL                 Impossible de gérer   2nd meilleur CMS 2008       ...
 Drupal est un logiciel qui permet aux individus  comme aux communautés dutilisateurs de  publier facilement, de gérer et...
 Drupal est flexible: Plus de 4000 modules gratuits qui couvrent à peu près tous les domaines  fonctionnels imaginables....
 Drupal est accessible: Une interface web pour les intégrateurs : grâce aux modules, il  est possible de bâtir et config...
 Drupal est open-source Un code distribué sous licence GPL. Une communauté d’un demi-million de  membres et plusieurs m...
L’outil de gestion de contenu devientindispensable à toute personne qui souhaitepublier     de   l’information sur le     ...
◊ http://www.biskot.com/sites/cms-gestion-  contenu.html◊ http://drupalfr.org/◊ http://www.adullact.org/documents/LivreBl ...
Web content management wcm
Web content management wcm
Web content management wcm
Web content management wcm
Web content management wcm
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Web content management wcm

2 067 vues

Publié le

ce document est réalisé dans le cadre d'un projet d'études

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 067
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
32
Actions
Partages
0
Téléchargements
25
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Web content management wcm

  1. 1. Web Content Management WCM ESI 2011/2012
  2. 2. IntroductionI. Première partie:• Le contenu, c’est quoi?• Historique de la gestion Web• Nouvelles Enjeux• Domaines d’application
  3. 3. II. Deuxième partie:• Les fonctionnalités du WCM• L’architecture type d’un WCM• Avantages et limites• Les solutions WCMConclusionRéférences
  4. 4. La montée en puissance jusqu’à la quasi généralisation dudéveloppement de sites Web démontre à quel point ce médiafait désormais partie intégrante des supports decommunication de l’entreprise. Dans ce contexte, les outils de gestion de contenus –Content Management System(CMS) – constituent désormaisdes solutions adaptées aux besoins de nombreusesentreprises. Le principal intérêt des CMS est de distinguer le contenu etle contenant et, par conséquent, de faciliter l’adéquationentre la masse d’information de l’entreprise d’une part, et ladiversité des canaux de diffusion qui devront véhiculer cetteinformation d’autre part. Ce qui impose une gestion decontenu web plus performante.
  5. 5. C’est un ensemble d’informations et de connaissances proposées aux visiteurs d’un site web.C’est un ensemble de documents, de composants multimédias ou de données diverses.La technologie Internet permet de disposer de ce contenu en ligne ou de le télécharger.
  6. 6. Il existe plusieurs types de contenu :• Texte• Audio• Vidéo• Documents divers (fichiers bureautiques.)De plus, le contenu peut prendre plusieursformes :• Non structuré• Structuré
  7. 7. Site statique: Sites web conçus par des éditeurs HTML (Dreamweaver,FrontPage…)La gestion des pages statiques pose un certain nombre deproblèmes notamment:Maintien difficile des liens entre les pages.Ressaisie fastidieuse de contenu commun à plusieurs pages ;Réorganisation difficile du site lors d’une évolution de l’architecture ;Nécessite des connaissances en informatique et programmation ;
  8. 8. Site dynamique: Une première évolution a consisté à organiser les sites à traversl’utilisation de bases de données reliées aux pages par desscripts écrits en PHP, ASP ou JSP.Une possibilité de développer des interfaces de saisie pour lamise à jour du site : exemple l’utilisation de formulaires.Certes les sites dynamiques étaient innovants, mais :• Langages de programmation complexes dont la maîtrise se base sur des connaissances solides (PHP, SQL…)• Développement lourd nécessitant une analyse de gestion• Peu évolutifs sans intervention des équipes de développement• Manque de souplesse
  9. 9.  Gérer et maintenir le nombre croissant des pages HTML des sites Web ; Diminuer le délai du processus de publication des contenus dans le Web ; Formaliser et respecter les métiers dans les organisations ; Modifier et valider les parties du Sites.
  10. 10. • Sites institutionnels  Entreprises, administrations, associations  Etablissent une relation avec le public• Sites éditoriaux  Sources d’information régulière  Journaux en ligne, Blogs…• Communautés en ligne  Centre d’intérêt commun  Echange, diffusion du savoir  Portail, forum, E-learning..
  11. 11. • Sites catalogue/marchand  Présentation d’une gamme de services/produits  Commande et paiement en ligne  Gestion des stocks, des expéditions.• Intranet / Extranet  Echanges au sein d’une organisation : travail collaboratif  Mise à disposition d’un espace réservé aux partenaires  Groupware, Gestion de projet .• Bases de connaissance  Permettre aux utilisateurs de partager librement leurs connaissances  Ex : Wikipedia (MediaWiki)
  12. 12. • Travail collaboratif et contrôle de versions: Un outil de CMS permet une création collaborative du contenu dans un but commun. Possibilité de contrôle de versions pour assurer la cohérence entre les anciennes versions et celles antérieures. Nécessité d’une gestion complète de droits pour une mise à jour des contenus.
  13. 13. • Planification et validation du contenu: Validation de contenu selon un processus Workflow (alimentation décentralisée du contenu). Certains CMS permettent de paramétrer des dates de publications et de retraits automatiques de contenus.
  14. 14. • Gestion des utilisateurs et contrôle d’accès: Un logiciel de gestion de contenu permet une gestion d’une quantité importante des utilisateurs avec des profils différents. Le contrôle d’accès à l’information se réalise suivant deux axes: Attribution des droits d’accès au niveau des contenus et de leurs organisations. Attributions des droits d’accès liés à la gestion des contenus: consultations, mise à jour, validation, publications. Gestion du contenu paramétrable pour le FrontOffice et le Back-office. Possibilité de présenter un contenu personnalisé en fonction du profil de l’internaute connecté.
  15. 15. • Intégration des données externes: Un outil de gestion de contenu doit souvent s’insérer dans le système d’information de l’organisation. Il doit pouvoir intégrer: Une ou plusieurs bases de données externes; Un annuaire (LDAP); Une base XML pour la gestion de volumes importants de données.
  16. 16. 1. Front Office / Back Office Front Office  Partie « publique » du site Internet géré par le CMS  Le contenu est mis en page et présenté au visiteur du site Back Office  Partie « privée » nécessitant une authentification  Interface permettant la gestion du contenu par les utilisateurs autorisés
  17. 17. 2. Utilisation d’une interface web classique: Les logiciels de gestion de contenu web utilisent comme interface un navigateur web classique.la convivialité des navigateurs permet une prise en main rapide des outils de CMS.
  18. 18. 3. Utilisation de gabarits et de feuilles de styles: Les logiciels de gestion de contenu web utilisent des gabarits pour réaliser des pages dynamiques en HTML. Un gabarit permet de réaliser une page modèle qui sera utilisée pour travailler indépendamment sur le contenu ou la forme. En règle générale la présentation du contenu(polices couleur taille…) fait appel à des feuilles de styles qui permettent l’obtention d’une présentation rapide unifiée et automatique.
  19. 19. 4. Utilisation d’une base de données: La base de données permet de stocker l’information(le contenu) de façon structurée. Associées à des méthodes de rangement de l’information(liens hypertextes moteurs de recherche…) les données pourront ainsi être gérées facilement et réutilisées à plusieurs endroits du site.
  20. 20. 5. Utilisation d’un mécanisme de gestion des droits: La gestion des droits permet de répartir les rôles de chaque utilisateur, qu’il soit rédacteur ou administrateur sur le site. Elle offre un contrôle du contenu et une garantie supplémentaire de cohésion de l’ensemble du site. Elle permet aussi de gérer les profils des visiteurs et utilisateurs pour lesquels la présentation du contenu sera différente.
  21. 21.  Une très grande autonomie Souplesse. Travail collaboratif Contrôle de version Sécurité Valorisation de contenu
  22. 22.  Le manque de lisibilité de l’offre: Diversité de solutions CMS, l’interface utilisateur et lescoûts sont très variables . Changement culturel important:Le passage dune culture de la bureautiquepersonnelle et individuelle, à celle de la productiondinformation collective et en réseau.
  23. 23.  SPIP Typo3 Joomla Jahia WordPress eZ Publish Drupal …
  24. 24. • Joomla est le système de gestion de contenu ouvert (Open source) le plus populaire disponible sur le Web.• Ce SGC fut créé par une jeune et vivante collectivité d’utilisateurs et par des développeurs des plus talentueux. Joomla fut fondé en l’an 2000 et compte actuellement plus de 200 000 utilisateurs et collaborateurs. Le futur s’annonce donc très prometteur pour Joomla qui a aussi reçu le prix du meilleur projet Open Source.
  25. 25. Point fort Point faible PHP, MySQL  Impossible de gérer 2nd meilleur CMS 2008 plusieurs structures de Multilingue contenu Flexibilité importante  Attribution des droits plus de 3000 modules et workflow limitée Equipe de développement  Activité du importante développement en Plus de 27 développeurs perte de vitesse
  26. 26.  Drupal est un logiciel qui permet aux individus comme aux communautés dutilisateurs de publier facilement, de gérer et dorganiser un vaste éventail de contenus sur un site web. Des dizaines de milliers de personnes et dorganisations utilisent Drupal pour propulser des sites de toutes tailles et fonctions.
  27. 27.  Drupal est flexible: Plus de 4000 modules gratuits qui couvrent à peu près tous les domaines fonctionnels imaginables. L’interopérabilité des différents modules permet de composer finement de nouvelles fonctionnalités. Drupal est robuste et performant: Une architecture optimisée qui a fait ses preuves sur des sites à très fort trafic. Un code de qualité grâce à une discipline stricte de documentation et un système automatisé de tests unitaires et fonctionnels.
  28. 28.  Drupal est accessible: Une interface web pour les intégrateurs : grâce aux modules, il est possible de bâtir et configurer de puissantes fonctionnalités pour développer de véritables sites web communautaires sans écrire une ligne de PHP. Un système de thème pour les designers: qui laisse le contrôle totale de l’apparence du site via un système de suggestion afin satisfaire les exigences des esprits les plus créatifs. Des profils d’installation clés en main pour les débutants, une véritable révolution se prépare avec l’arrivé de packages permettant à des néophytes de créer un intranet, un réseau social ou un magasin en quelques clics de souris.
  29. 29.  Drupal est open-source Un code distribué sous licence GPL. Une communauté d’un demi-million de membres et plusieurs milliers d’entreprises garantissent la pérennité, l’innovation et la fluidité du marché. Un écosystème d’entreprise décentralisé. Le projet Drupal n’appartient pas à une entreprise en particulier, les clients utilisateurs sont donc libre de choisir ou de changer de prestataire.
  30. 30. L’outil de gestion de contenu devientindispensable à toute personne qui souhaitepublier de l’information sur le web.D’ailleurs, nous ne pouvons envisager de mettresur pied un projet Web sérieux sans passer parune réflexion sur la pertinence d’utiliser ou non unCMS. Donc, il convient de cibler parfaitement sesbesoins en adoptant une démarche rigoureuseafin de choisir la solution la plus convenable.Grace à l’open Source, les solutions de gestion decontenu deviennent accessibles à touteorganisation quel que soit sa taille.
  31. 31. ◊ http://www.biskot.com/sites/cms-gestion- contenu.html◊ http://drupalfr.org/◊ http://www.adullact.org/documents/LivreBl ancCMSTypo3v2.pdf◊ http://www.joomla.fr/◊ www.sites.univ- rennes2.fr/urfist/files/CMS_0.ppt

×