Mécanisme de Financement Mondial en soutien à
Chaque Femme Chaque Enfant
Investir pour des Résultats de SRMNEA
Vue d’ensemble: qu’essayons-nous d’accomplir?
2
• Financement Intelligent: améliorer l’efficacité d’environ 15% d’ici à 20...
Sur quoi devons-nous nous concentrer?
• Défis de mise en œuvre: obstacles à la mise en
œuvre et stratégies fondées sur des...
Pourquoi avons-nous besoin d’un Dossier d’Investissement: théorie du changement
4
Le Dossier d’Investissement vise à mener...
5
Portée des Dossiers d’Investissement
• Priorise des interventions fondées sur des preuves solides démontrant un impact
•...
Feuille de
route du
Dossier
d’Investisse
ment
• Rôles
• Échéancier
• Jalons
• Besoins
potentiels
en AT
• Accord sur
la
pla...
Questions Importantes: analyses centrales
• Améliorations importantes au cours des dernières années –
beaucoup de pays plu...
Questions importantes: résultats, interventions et stratégies importants
• L’approche du GFF:
– Définition des résultats q...
Questions importantes: coûts, coûts-efficacité et recensement des moyens financiers
• Améliorations dans la détermination ...
Questions importantes: priorisation
• Progrès limités dans beaucoup de pays
• L’approche du GFF:
– Les Dossiers d’Investis...
Questions importantes: accord sur la répartition du financement
11
Dossier
d’Investissement
Government
Donor
1
GFF Trust
F...
Quels enseignements ont-ils été et doivent être tirés?
• Plateforme Nationale
• Inclusion de programmes dans des domaines ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Chaque Enfant – Jour 2 – Investir pour des Résultats de SRMNEA

123 vues

Publié le

Une présentation émanant de l'Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en Soutien à Chaque Femme Chaque Enfant qui a eu lieu à Nanyuki au Kenya.

Publié dans : Santé
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
123
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • For example, if a plan has only enough financing to pay for 70% of the interventions described, then in the course of implementation, decisions must be made about how to allocate this funding, and in practice this often means either that all interventions are financed suboptimally (e.g., at 70% of the full cost) or that some interventions “win”
  • Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Chaque Enfant – Jour 2 – Investir pour des Résultats de SRMNEA

    1. 1. Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Chaque Enfant Investir pour des Résultats de SRMNEA
    2. 2. Vue d’ensemble: qu’essayons-nous d’accomplir? 2 • Financement Intelligent: améliorer l’efficacité d’environ 15% d’ici à 2030 • Financement À l’Échelle: attirer des ressources nationales ainsi qu’un nouvel appui externe – mobilisation cumulative d’un total de >57 milliards d’US$ entre 2015 et 2030
    3. 3. Sur quoi devons-nous nous concentrer? • Défis de mise en œuvre: obstacles à la mise en œuvre et stratégies fondées sur des preuves requises pour les dépasser et atteindre des résultats, particulièrement pour les groupes comme les adolescents, les habitants des bidonvilles urbains ou les femmes dans les zones rurales • Maximiser les retours sur investissement: s’accorder et s’aligner en fonction d’un ensemble de priorités qui peuvent être implémentées avec les moyens financiers disponibles (tout en mobilisant des moyens financiers supplémentaires) • Financement plus intelligent, à l’échelle et durable: aborder le fait que le financement pour la SRMNEA s’est caractérisé par des déficits, des chevauchements ainsi que par des financements pour des domaines se situant en dehors des priorités nationales 3 Accélération des résultats
    4. 4. Pourquoi avons-nous besoin d’un Dossier d’Investissement: théorie du changement 4 Le Dossier d’Investissement vise à mener les parties prenantes principales à s’accorder sur un ensemble des priorités qui peuvent être mises en œuvre de manière effective étant donné les moyens financiers disponibles et, ensuite à façonner le financement de ces priorités Cadre(s)stratégiquesnationaux Dossiers d’Investissement Gouvernement Fonds Fiduciaire du + IDA/BIRD Gavi, Fonds Mondial, autres multilatéraux Bailleur 2 Bailleur 1 Bailleur 3 Secteur Privé Gouvernement
    5. 5. 5 Portée des Dossiers d’Investissement • Priorise des interventions fondées sur des preuves solides démontrant un impact • Met l’accent sur les questions (ex: planification familiale, nutrition) et les populations cibles (ex: adolescents) qui ont été historiquement sous-financées • Se concentre davantage sur l’amélioration de la prestation de services pour assurer une réponse nationale efficace (ex: à travers la délégation des tâches, l’intégration de la prestation de services, les agents de santé communautaire, la prestation de services par le secteur privé) Equité, genre et, droits Intégrés à travers divers domaines Prestation de services cliniques et interventions préventives Renforcement des systèmes de santé Approches multisectorielles Mettre fin aux décès évitables de mères et d’enfants et améliorer la santé et la qualité de vie des femmes, des enfants et des adolescents Approchesdeprestation deservices ESEC
    6. 6. Feuille de route du Dossier d’Investisse ment • Rôles • Échéancier • Jalons • Besoins potentiels en AT • Accord sur la plateforme nationale Analyses centrales • Équité • Différences sous- nationales • Efficacité • Déterminants multisectoriels • Changements structurels à venir Options chiffrées et recensement des moyens financiers • Ensemble d’interventions et de stratégies chiffré (incluant les composantes multisectorielles ) • Moyens financiers de la SRMNEA par programme, lieu et partenaires Dossier d’Investissement Priorisé • Ensemble d’intervention et de stratégies prioritaires en accord avec les moyens financiers disponibles • Si approprié, analyses de différents ensembles d’interventions et de stratégies en fonction des différents scénarios de disponibilité des moyens financiers • Cadre des résultats avec des plans de suivi et d’évaluation Engagements et alignement avec le Dossier d’Investissement • Accord de haut niveau entre le gouvernement et les partenaires, and au sein du gouvernement entre les ministères de la santé et des finances, sur le cofinancement Ensemble principal d’interventions et de stratégies • Accord sur les objectifs pour 2030 et jalons sur 5 ans • Identification des interventions prioritaires à fort impact • Stratégies principales pour aborder les goulots d’étranglement • Interventions multisectorielles, incluant l’ESEC Aperçu du processus et des résultats intermédiaires d’un Dossier d’Investissement de qualité Détermination des Coûts, Rapport Coûts- Efficacité et Recensement des Moyens Financiers Approche pour le Développement d’un Dossier d’Investissement MiseenŒuvre Résultats, Interventions et Stratégies Importants Accord sur la Répartition des Financements pour le Dossier d’Investisseme nt Analyses Centrales Priorisation et Maximisation des Retours sur Investissement 6
    7. 7. Questions Importantes: analyses centrales • Améliorations importantes au cours des dernières années – beaucoup de pays plus analytiques dans l’évaluation des changements en matière d’épidémiologie et de couverture • Le GFF apporte un ciblage plus précis sur: – L’Équité – Les différences sous-nationales – L’efficacité – Les déterminants multisectoriels – Les changements structurels à venir (ex: croissance économique, urbanisation, changements démographiques, changements climatiques) 7
    8. 8. Questions importantes: résultats, interventions et stratégies importants • L’approche du GFF: – Définition des résultats qu’un pays désire atteindre à long terme – Mélange d’interventions et de modalités de prestation de services qui seraient appropriées dans le contexte épidémiologique – Concentration sur les goulots d’étranglement et les inefficacités qui sont importants et systématiques, incluant l’identification des initiatives transformationnelles à long terme – Si approprié en fonction des analyses de base, investissements multisectoriels (incluant l’ESEC) 8
    9. 9. Questions importantes: coûts, coûts-efficacité et recensement des moyens financiers • Améliorations dans la détermination des coûts au cours des dernières années, mais le rapport coût-efficacité n’est pas systématiquement évalué et les efforts en matière de recensement des moyens financiers sont inégales • L’approche du GFF: – Détermination des coûts basée sur les approches existantes utilisées – Efficacité doit être quantifiée autant que possible – Le recensement des moyens financiers doit inclure une analyse de l’espace fiscal (mais l’idée n’est pas un exercice exhaustif -> estimations pratiques et approximatives pour guider la prise de décision) 9
    10. 10. Questions importantes: priorisation • Progrès limités dans beaucoup de pays • L’approche du GFF: – Les Dossiers d’Investissement doivent contenir un ensemble d’interventions et de stratégies prioritaires qui peuvent être implémentées dans le cadre de l’enveloppe des moyens financiers – Une planification des scénarios peut être utile étant donné les incertitudes liée à la disponibilité des moyens financiers et le désir d’inclure un scénario englobant les « besoins complets » • Le GFF apporte un ciblage plus précis sur: – L’optimisation des intrants: focalisation sur les gains d’efficacité – La maximisation des résultats: analyse du rapport coûts- efficacité – Les besoins sanitaires spécifiques des groupes vulnérables: identification et ciblage 10
    11. 11. Questions importantes: accord sur la répartition du financement 11 Dossier d’Investissement Government Donor 1 GFF Trust Fund + IDA/IBRD La répartition du financement ne se fera pas automatiquement Deux processus importants: un dialogue entre le MdS et le MdF ainsi qu’un dialogue entre les financiers externes 1. Une question importante est l’institutionnalisation des priorités, particulièrement à travers les budgets des CDMT; requiert un dialogue soutenu entre le MdS et le MdF facilité par un travail analytique qui répond à la fois aux préoccupations du MdS et à celles du MdF ; le GFF peut appuyer cela à travers un éventail de mécanismes (prochaine diapositive) 2. Un certain nombre de donateurs importants (ex: USAID, JICA, DFID, le Canada, la Norvège, Gavi, le Fonds Mondial) ont exprimé la volonté d’appuyer les Dossiers d’Investissement, mais réaliser cela requiert un dialogue soutenu au niveau national (idéalement à travers un dialogue donateur-gouvernement et un dialogue entre donateurs) Gouvernement Fonds Fiduciaire du + IDA/BIRD Gavi, Fonds Mondial, autres multilatéraux
    12. 12. Quels enseignements ont-ils été et doivent être tirés? • Plateforme Nationale • Inclusion de programmes dans des domaines et pour des groupes de population précédemment négligés • Priorisation • Assistance Technique • Assurance Qualité • Relation avec la mise en œuvre 12

    ×