Mécanisme de Financement Mondial en soutien à
Chaque Femme Chaque Enfant
Engagement du Secteur Privé
Novembre 2015
Introduction
• Le GFF se positionne en tant qu’éclaireur dans une nouvelle ère de
financement durable pour le développemen...
Objectifs du GFF pour un engagement avec le secteur privé
• Objectif global:
– Utiliser le GFF pour attirer les ressources...
1. Mécanismes de financement innovants du GFF
Le GFF dispose d’une opportunité unique pour négocier des structures de
fina...
5
Prêts à intérêt réduit de la BIRD
Indicateurs
de
performance
Payeurs de Résultats
(donateurs, secteur privé)
GFF
BIRD
Ré...
2. Faciliter les partenariats pour les Dossiers d’Investissement
• Grand intérêt parmi les acteurs du secteur privé au niv...
2. Mobilisation d’un large éventail d’acteurs du secteur privé pour la SRMNEA
• Dans la plupart des pays, il est improbabl...
3. Mobiliser le secteur privé pour réaliser le Dossier d’Investissement
• Hétérogénéité des pays et des services – au même...
3. Mobiliser le secteur privé pour réaliser le Dossier
d’Investissement : approche nationale proposée
• Établir la platefo...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Chaque Enfant – Jour 4 – Engagement du Secteur Privé

85 vues

Publié le

Une présentation émanant de l'Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en Soutien à Chaque Femme Chaque Enfant qui a eu lieu à Nanyuki au Kenya.

Publié dans : Santé
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
85
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Private sector resource mobilization is aligned with overall resource mobilization strategy for GFF
  • Since this pathway is dependent on ICs that are still mostly being finalized, this will ramp up as country private sector engagement opportunities become more defined.
  • Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Chaque Enfant – Jour 4 – Engagement du Secteur Privé

    1. 1. Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Chaque Enfant Engagement du Secteur Privé Novembre 2015
    2. 2. Introduction • Le GFF se positionne en tant qu’éclaireur dans une nouvelle ère de financement durable pour le développement en allant au delà de l’AOD pour: – Mobiliser des ressources nationales – Attirer des ressources externes supplémentaires – Employer des stratégies innovantes pour la mobilisation de ressources et pour la prestation de services • Le Secteur Privé est capital afin de réaliser les objectifs du GFF: – Le flux de financement international privé écrase l’AOD: 135 milliards d’US$ d’AOD vs. 778 milliards d’US$ en FIP et 400 milliards d’US$ en envois de fonds – Les dépenses privés de santé représentent >50% des dépenses totales de santé dans plus de 60% des pays du GFF – Beaucoup de pays disposent déjà de systèmes de santé mixtes, bien que le secteur privé ne soit pas suffisamment mobilisé pour réaliser les objectifs nationaux de santé 2Source: World Bank; review of national health accounts
    3. 3. Objectifs du GFF pour un engagement avec le secteur privé • Objectif global: – Utiliser le GFF pour attirer les ressources financières ainsi que la capacité du secteur privé afin d’aider les pays à atteindre des résultats de SRMNEA • Trois voies: 1. En développant des mécanismes innovants de financement pour attirer le capital du secteur privé et financer le Dossier d’Investissement 2. En facilitant les partenariats entre le secteur privé mondial et les pays pour le Dossier d’Investissement 3. En mobilisant les contributions du secteur privé dans les pays afin de réaliser les objectifs du Dossier d’Investissement 3
    4. 4. 1. Mécanismes de financement innovants du GFF Le GFF dispose d’une opportunité unique pour négocier des structures de financement efficaces et à fort impact, des solutions axées sur le marché pour des investissements dans la SRMNEA. Avec les bonnes structures incitatives, les pays pourraient lever un financement additionnel à travers, par exemple: • Structures de Paiement de la Performance: prêts à intérêt réduit de la BIRD, développement de contrats d’impact pour renforcer les systèmes de santé, préparation et surveillance, appui au long terme, besoins financiers diversifiés; • Financement de Fonds de Roulement: partage des risques parmi les formations sanitaires pour encourager un financement national/local plus important pour les prestataires de services, améliorations en matière de production ou de technologie; • Structures de Capital Privé/Dettes: contrats de santé, investissements mobilisant des subventions et financements concessionnels pour soutenir l’infrastructure, la technologie ou la mise à l’échelle de produits mondiaux de santé innovants 6
    5. 5. 5 Prêts à intérêt réduit de la BIRD Indicateurs de performance Payeurs de Résultats (donateurs, secteur privé) GFF BIRD Résultats Prêts aux taux BIRD Achat de l’intérêt de la BIRD en fonction de la performance et sur une base concessionnelle** Investisseurs du Marché Financier Programmes de Santé Pays Emprunteurs* Fonds pour les paiements de la performance *Si le pays emprunteur est un pays de l’IDA, un garant est requis pour autoriser un prêt de la BIRD à des pays de l’IDA Acheteurs de bonds BIRD  Incite davantage d’investissements nationaux pour les systèmes de santé en permettant aux pays d’accéder à des ressources, au delà des enveloppes restreintes de l’IDA
    6. 6. 2. Faciliter les partenariats pour les Dossiers d’Investissement • Grand intérêt parmi les acteurs du secteur privé au niveau mondial; désireux de s’impliquer dans le cadre du continuum de la santé à travers des modèles de gestion durable • Partenariats étroitement liés aux Dossiers d’Investissement des pays: le GFF facilite les partenariats pour l’innovation, les biens publics mondiaux et la mobilisation de ressources pour les besoins spécifiques des Dossiers d’Investissement (ex: AT pour l’amélioration de la chaîne d’approvisionnement, approvisionnement en technologie médicale, prestation de services innovants) • Les partenariats peuvent être: – Entre le secteur privé et les pays • Les PPP au Kenya – avec Safaricom, Merck, Philips, GSK, Huawei et la Fédération du Kenya pour la Santé – pour fournir des ressources ainsi qu’une expertise pour la SRMNEA – Avec le secteur privé pour les biens publics mondiaux • DITTA*, OMS, compagnies medtech pour l’approvisionnement national de medtech 6 *Imagerie Diagnostique Mondiale, TI pour la Santé et, Radiation Therapy Trade Association
    7. 7. 2. Mobilisation d’un large éventail d’acteurs du secteur privé pour la SRMNEA • Dans la plupart des pays, il est improbable de réaliser les objectifs du GFF sans un engagement des acteurs se situant en dehors du système du gouvernement • L’éventail des possibilités aux niveaux mondial, régional et national: – Prestataires de services (ex: médecins/cliniques/hôpitaux privés, incluant les organisations confessionnelles) – Producteurs pharmaceutiques – Entreprises dans le secteur de la technique médicale – Le secteur financier: • National • International (ex: investisseurs privés de la BIRD ou de bonds de la SFI, firmes de capitaux privés investissant dans des entreprises médicales) – Assureurs privés: achetant des services techniques pour des programmes d’assurance sanitaire sponsorisés par les gouvernement – Fournisseurs de technologies mobiles/compagnies de mHealth – Gestion et logistique: • Chaîne d’approvisionnement/entreprises de distribution • Gestion des entreprises de conseil soutenant le développement des capacités de gestion (Unités de Soutien Technique) – Entreprises de TI (ex: firmes tech. Travaillant sur de larges bases de données comme dans celles de l’ESEC) 7
    8. 8. 3. Mobiliser le secteur privé pour réaliser le Dossier d’Investissement • Hétérogénéité des pays et des services – au même niveau que l’utilisation du secteur privé et la composition du secteur privé  L’engagement du secteur privé national sera adapté au contexte du système de santé: assure que les Dossiers d’Investissement établissent des priorités pour mobiliser les ressources, la capacité et l’innovation du secteur privé 8 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Chad Niger Nigeria Benin Rwanda Guinea Mali Cameroon DRC Malawi Kenya Liberia BurkinaFaso Lesotho Uganda CongoRep Zimbabwe Senegal Madagascar Ghana Tanzania Zambia Swaziland SierraLeone Ethiopia Mozambiq… Namibia Sources pour les soins curatifs pédiatriques, quintile le plus pauvre par type de prestataire (Afrique sub-Saharienne, dernière enquête Other Non-Formal Friends/Relatives Traditional Practitioner Shop Other Formal Mobile clinic CHW Religious Hospital Private Doctor Pharmacy Hospital/Clinic Public Autres non-formels Amis/Familles Praticiens Traditionnels Magasins Autres formels Cliniques Mobiles ASC Hôpitaux Religieux Médecin Privé Pharmacie Hôpital/clinique Public Source: DHS data Source: Données EDS
    9. 9. 3. Mobiliser le secteur privé pour réaliser le Dossier d’Investissement : approche nationale proposée • Établir la plateforme nationale • Mener les analyses importantes ainsi que des consultations avec les parties prenantes (s’appuyer sur Health in Africa et sur le travail existant sur le secteur privé, étendu pour s’adapter à la portée du GFF) • Identifier les opportunités d’engagement du secteur privé dans le cadre des priorités du Dossier d’Investissement et de la stratégie de financement de la santé • Développer des échéanciers pour la mise en œuvre des opportunités sélectionnées • Appuyer le gouvernement et les partenaires pour la mise en œuvre, à travers des outils pertinents d’engagement • Documenter le processus ainsi que les enseignements tirés 9

    ×