37ème SYMPOSIUM INTERNATIONAL DE L’ICOFOM
NOUVELLES TENDANCES DE LA MUSEOLOGIE
5-9 JUIN 2014 – PARIS
Nouvelles tendances, ...
Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des « parcours » à la Villa Méditerranée de Marseille.
LA VILLA MEDITERRANEE ENTRE DISCOURS OFFICIEL ET OPINION PUBLIQUE
Villa Méditerranée: Centre international
pour le dialogu...
Les objectifs stratégiques de la Villa Méditerranée:
«s’emparer des grandes enjeux de la Méditerranée contemporaine, y abo...
LES PARCOURS D’EXPOSITION, LA MARQUE DE FABRIQUE
La Villa semble bien se consacrer au grand public:
«Du marseillais au cro...
PLUS LOIN QUE L’HORIZON
- parcours permanent (durée: 3 ans)
- narrateur: Bruno Ulmer, réalisateur de documentaires
-thème:...
2031 EN MEDITERRANEE, NOS FUTURS!
-parcours temporaire (durée: juin-septembre 2013)
-narrateur: Régis Sauder, cinéaste doc...
UN « PROJET AUDACIEUX » ENTRE GLISSEMENTS TERMINOLOGIQUES ET CHOIX
PROGRAMMATIQUES
L’effort de ce nouvel établissement pub...
Les problématiques envisagées :
a) LA RELATION AVEC LES PUBLICS
Changements significatifs dans l’approche des publics aux ...
ITINÉRAIRES MÉTHODOLOGIQUES ET APPROCHE INTERPRÉTATIVE
Recherche exploratoire
Documentation officielle
Presse
Identificati...
Analyse des résultats :
LES VISITEURS FACE AUX ATTENTES INSTITUTIONNELLES
La réception des “parcours” :
a) Les champs de l...
LA RÉCEPTION DES « PARCOURS »
a) Les champs de l’offre et la satisfaction des publics
b) Le rapport aux attentes, les moti...
LA RÉCEPTION DES « PARCOURS »
c) Architecture et ambiance
Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des...
LA RÉCEPTION DES « PARCOURS »
d) La satisfaction et les caractéristiques de la prescription
Nouvelles tendances, vieux pro...
LA PERCEPTION DE LA VILLA MEDITERRANEE:
e) Les fonctions perçues et l’identité de la Villa Méditerranée
• La difficulté d’...
f) Le rapport de voisinage avec le MuCEM
• Les fonctions d’ouverture sur le monde contemporain et de favorisation du dialo...
CONCLUSIONS : Nouvelles tendances, vieux problèmes?
Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des « par...
37ème SYMPOSIUM INTERNATIONAL DE L’ICOFOM
NOUVELLES TENDANCES DE LA MUSEOLOGIE
5-9 JUIN 2014 – PARIS
Merci
Snezana Mijailo...
Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des « parcours » à la Villa Méditerranée de Marseille.
Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des « parcours » à la Villa Méditerranée de Marseille.
Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des « parcours » à la Villa Méditerranée de Marseille.
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des « parcours » à la Villa Méditerranée de Marseille.

483 vues

Publié le

Abstract
The Villa Méditerranée in Marseille opened to visitors in June 2013 with the inauguration of two exhibitions. Since the beginning, the will of this new cultural institution seems to point toward a new way of constructing exhibits and communicating them. Exhibits become “paths”, curators become “storytellers”, visitors “actors”. Which are thus the practical and theoretical consequences of this shift in terminology? Through the use of both semi-structured interviews and visitors’ book notes, this study aims to cross the boundaries of stocked definitions perceiving the relation still existing between institutional expectations and actual visitors’ experience. Visitors’ reactions allowed us to recognize some sort of blind areas in the process of evaluation and interpretation of institutional proposals and, analogously, they make us aware of some peculiarities of the Villa. In the matter of fact, the physical and thematic proximity of the MuCEM is not completely free of consequences for our Villa Méditerranée.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
483
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des « parcours » à la Villa Méditerranée de Marseille.

  1. 1. 37ème SYMPOSIUM INTERNATIONAL DE L’ICOFOM NOUVELLES TENDANCES DE LA MUSEOLOGIE 5-9 JUIN 2014 – PARIS Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des « parcours » à la Villa Méditerranée de Marseille. Snezana Mijailovic Aix Marseille Université – France Membres du collectif de recherche « Publics et Pratiques culturelles, Marseille Provence 2013 » - Aix-Marseille Université, LAMES Gloria Romanello Universitat de Barcelona – Espagne
  2. 2. Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des « parcours » à la Villa Méditerranée de Marseille.
  3. 3. LA VILLA MEDITERRANEE ENTRE DISCOURS OFFICIEL ET OPINION PUBLIQUE Villa Méditerranée: Centre international pour le dialogue et les échanges en Méditerranée - Le projet conçu en 1999. A son origine se trouve Michel Vauzelle, président de la région PACA. - Inaugurée au mois d’avril 2013 - Surface totale: 10 000 m2 - À la disposition des publics: 3 espaces d’expositions distribués sur trois niveaux, amphithéâtre de 400 places, belvédère, restaurant – espace café -Chiffres de fréquentation globale avril- décembre 2013: 256 420 Selon le discours officiel, la Villa Méditerranée, entièrement conçue, financée et gérée par la Région PACA, dessine un projet politique et culturel: - Politique, dans le sens de la coopération décentralisée en aire méditerranéenne, car elle: « ambitionne d ’abord de devenir un lieu d’accueil et de mise en contact ouvert à tous les réseaux de coopération. Une plateforme d’échange et de ressources pour ces spécialistes d’organismes internationaux, de « think tanks », de collectivités locales et territoriales, de centres de recherches divers ou de milieux économiques » (« Le projet ») - Culturel, parce que l’offre culturelle proposée est basée sur la création des parcours d’exposition, soit permanent soit temporaires, ainsi que sur une intense programmation artistique et culturelle le soir. Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des « parcours » à la Villa Méditerranée de Marseille.
  4. 4. Les objectifs stratégiques de la Villa Méditerranée: «s’emparer des grandes enjeux de la Méditerranée contemporaine, y aborder les questions actuelles et de prospectives, telle est l’ambition de la Villa Méditerranée. Economie, environnement, urbanisme, (r)évolutions politiques (…). Ce territoire entretient depuis longtemps les préjugés et les idées toutes faites. La Villa Méditerranée s’est donnée pour mission – aussi exigeante que passionnante – de les dépasser » (Dossier de présentation, 2013) Polémique dans la presse et dans l’opinion publique: La Villa Méditerranée a séduit les uns et déplu aux autres en provoquant parfois les réactions fortement négatives et la presse a souvent joué un rôle significatif. Le haut coût en termes économiques et la question de l’utilité et de la légitimité de cette nouvelle institution ont été les sujets les plus fréquemment abordés dans le débat: « en ces temps de grands chantiers culturels arrêtés partout en France par le nouveau Ministère de la Culture, de restriction sur tous les budgets de fonctionnement et de peur panique devant les investissements jugés onéreux des collectivités, la naissance de la Villa Méditerranée fait jaser les poujadistes, mais pas seulement : chantier pharaonique, doublant le MuCEM, né d’un caprice régalien de Michel Vauzelle, au contenu culturel vague sinon vide… les reproches sont légion, y compris parmi ceux qui défendent habituellement la pertinence économique et humaine des investissements culturels » (Journal Zibeline, 2012). Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des « parcours » à la Villa Méditerranée de Marseille.
  5. 5. LES PARCOURS D’EXPOSITION, LA MARQUE DE FABRIQUE La Villa semble bien se consacrer au grand public: «Du marseillais au croisiériste, du lycéen au diplomate, du touriste à la famille habitant le quartier du Panier tout proche… chacun trouvera un parcours ou une programmation à son goût. C’est le premier défi de la Villa Méditerranée: mêler grand public et acteurs de la coopération méditerranéenne. » (Dossier de présentation, 2013) « l’originalité du projet Villa Méditerranée tient ainsi à cette capacité à rendre accessible au grand public des thématiques traditionnellement réservées aux chercheurs et aux experts » (Dossier de présentation, 2013) Ces thématiques sont approchées aux visiteurs par la création des parcours d’exposition et complétées par le reste de la programmation. Parcours d’exposition: conçus par des « narrateurs » qui, en tant qu’artistes, cinéastes, écrivains, metteurs en scène, « exposent la parole des citoyens et des scientifiques » (« Le projet ») par le biais d’une mise en scène basée sur l’audiovisuel. Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des « parcours » à la Villa Méditerranée de Marseille.
  6. 6. PLUS LOIN QUE L’HORIZON - parcours permanent (durée: 3 ans) - narrateur: Bruno Ulmer, réalisateur de documentaires -thème: les mobilités en Méditerranée. Il s’agit des mobilités humaines (tourisme, exil, migrations, avec une attention particulière sur les clandestins) et marchandes (entre autres, la route de la fraise récoltée en Espagne, la marchandise qui voyage d’Istanbul à Alger). -chiffres de fréquentation juin-septembre 2013: 95 994 Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des « parcours » à la Villa Méditerranée de Marseille.
  7. 7. 2031 EN MEDITERRANEE, NOS FUTURS! -parcours temporaire (durée: juin-septembre 2013) -narrateur: Régis Sauder, cinéaste documentariste -thème: visions des jeunes d’Izmir, Tunis, Beyrouth et Marseille sur l’avenir en Méditerranée dans 20 ans -chiffres de fréquentation: 21 259 Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des « parcours » à la Villa Méditerranée de Marseille.
  8. 8. UN « PROJET AUDACIEUX » ENTRE GLISSEMENTS TERMINOLOGIQUES ET CHOIX PROGRAMMATIQUES L’effort de ce nouvel établissement public semble être donc marqué depuis le début par une volonté réformatrice et pionnière, soit dans le domaine des contenus proposés, soit dans la façon dont ces contenus souhaitent être communiqués aux publics. • Les expositions « parcours », • Le commissaire  « narrateur », • Le médiateur  « agent d’accueil » • Le visiteur  « acteur » (Entretiens avec les chargés de productions et des publics) Quels sont donc les effets de ce « projet audacieux » (« Le projet ») ? Quelles finalement les conséquences de ces glissements terminologiques dans l’expérience quotidienne de la Villa Méditerranée ? Comment s’intègre ce supposé changement programmatique dans les différents champs de l’offre culturelle et surtout dans la relation avec les publics ? Quels sont les messages qu’ils véhiculent ? Quel est en définitive leur retour ? Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des « parcours » à la Villa Méditerranée de Marseille.
  9. 9. Les problématiques envisagées : a) LA RELATION AVEC LES PUBLICS Changements significatifs dans l’approche des publics aux différents champs de l’offre (apports culturels, aides à la visite, confort et services) et leurs sous-champs Renouvellement formel des politiques des publics (Davallon, 1992) Est-elle en ligne avec le débat de la muséologie participative (Chaumier, 2007; Simon, 2010), Quels sont les résultats de ces choix stratégiques en matière de politique des publics (Ballé & Poulot, 1995) ? b) LA DÉFINITION DE LA MISSION ET DES FONCTIONS Identité de la Villa et sa raison d’être ; s’agit-t-il d’une nouveauté hybride (Mairesse, 2010) Une fausse définition en négatif (« elle n’est pas un musée », pas un bâtiment culturel?) Positionnement dans le contexte des politiques culturelles locales (Davallon, 1997; Poirrier, 1996; Tobelem & Benito, 2001). Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des « parcours » à la Villa Méditerranée de Marseille. Terrain effectué entre juin et septembre 2013.
  10. 10. ITINÉRAIRES MÉTHODOLOGIQUES ET APPROCHE INTERPRÉTATIVE Recherche exploratoire Documentation officielle Presse Identification des problématiques Entretiens semi-directifs Observation participante Information qualitative Phase d’analyse Ètude des publics (Eidelman & Jonchery, 2013) Entretiens avec les publics Livre d’Or – Post-it (Béra & Paris, 2008) Mappe conceptuelle des thématiques Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des « parcours » à la Villa Méditerranée de Marseille. } « de tous les outils à disposition des établissements culturels pour identifier leurs visiteurs et ajuster leurs stratégies, [les livres d’or sont] ceux qui restituent le mieux la richesse de leur imaginaire, l’ampleur de leurs motivations et la diversité des liens noués avec l’établissement » (Béra & Paris, 2008).
  11. 11. Analyse des résultats : LES VISITEURS FACE AUX ATTENTES INSTITUTIONNELLES La réception des “parcours” : a) Les champs de l’offre et la satisfaction des publics b) Le rapport aux attentes, les motivations, l’univers de valeurs c) La satisfaction et les caractéristiques de la prescription d) Architecture et ambiance La percéption de la Villa Méditerranée : e) Les fonctions perçues et l’identité de la Villa Méditerranée f) Le rapport de voisinage avec le MuCEM Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des « parcours » à la Villa Méditerranée de Marseille.
  12. 12. LA RÉCEPTION DES « PARCOURS » a) Les champs de l’offre et la satisfaction des publics b) Le rapport aux attentes, les motivations, l’univers de valeurs Les “parcours”: une expérience à aborder « avec la tête et avec le cœur » Extraordinaire exposition, courageuse, qui ne peut que toucher les méditerranéens que nous sommes et convoque la solidarité ; Ce parcours est intelligent parce qu'il est réaliste, sans complaisance ; Je sors d'ici enthousiaste et remplie d'espoir ; Témoignages touchants ; On ressort bousculé ; On s'en prend plein la gueule. • Les réponses positives touchent en préférence l’horizon des valeurs; la déception concerne les contenus intellectuels et de l’apprentissage • Utilité et ENGAGEMENT SOCIAL: Bravo pour la déclaration de toutes les injustices dans le musée ; Excellent pour un nouveau regard sur tous les peuples de la Méditerranée ; Quel qu'ils soient pauvres ou riches, ils sont appelés a vivre solidaires dans un esprit de solidarité universelle. Grand merci pour cet appel! Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des « parcours » à la Villa Méditerranée de Marseille.
  13. 13. LA RÉCEPTION DES « PARCOURS » c) Architecture et ambiance Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des « parcours » à la Villa Méditerranée de Marseille. Appréciée ou détestée, la relevance de l’architecture suscite un débat très vif. « Le bâtiment est superbe, mais, hélas, un beau squelette ».
  14. 14. LA RÉCEPTION DES « PARCOURS » d) La satisfaction et les caractéristiques de la prescription Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des « parcours » à la Villa Méditerranée de Marseille. Un public polarisé entre préscripteurs et détracteurs Prescripteur Passif Détracteur Par rapport aux ressentis exprimés Impressioné, Ebloui, Plus intelligent, Convaincu, Boulversé, Stimulé Content, Bien accueilli, Surpris, Serein, Amusé, à l'aise, Concerné, Respecté Fatigué, Nostalgique, Indiffent, Agacé, Incommode, Perplexe, Mal à l'aise, Frustré, Complexé, Méprisé, Exclu, Indigné, Oppressé, Déçu, Perdue Par rapport aux attentes Dépasse les attentes Corresspond aux attentes / un peu en dessous des attentes très en dessous des attentes Par rapport aux apports culturels Très bien , félicitations / très satisfait Bien, mission accomplie / Assez ou peu satisfait ; Passable, peut mieux faire / Peu satisfait Insuffisant, doit se reprendre / Pas du tout satisfait Par rapport aux aides à la visite et aux services Très bien , félicitations / très satisfait Bien, mission accomplie / Assez ou peu satisfait ; Passable, peut mieux faire / Peu satisfait Insuffisant, doit se reprendre / Pas du tout satisfait
  15. 15. LA PERCEPTION DE LA VILLA MEDITERRANEE: e) Les fonctions perçues et l’identité de la Villa Méditerranée • La difficulté d’identifier la raison d’être de la Villa - > La diversité des représentations que les visiteurs se sont construites de la Villa et de ses fonctions (principales) aparaissent comme conséquences du manque de clarté dans le discours officiel ainsi que du manque de communication appropriée: Présenter la culture méditerranéenne avec un format vidéo très contemporain Faire découvrir la Méditerranée et les gens autour Etre un lieu de conférences et colloques Etre un lieu de vagabondage Etre un lieu d’exposition Etre un musée « Je savais pas trop quelle était sa (fonction)… d’ailleurs, je sais toujours pas. » (extrait de l’entretien d’un visiteur s’étant rendu deux fois à la Villa Méditerranée) Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des « parcours » à la Villa Méditerranée de Marseille.
  16. 16. f) Le rapport de voisinage avec le MuCEM • Les fonctions d’ouverture sur le monde contemporain et de favorisation du dialogue interculturel attribuées à la Villa Méditerranée semblent nous indiquer une identité perçue proche de celle des musées des civilisations (Eidelman & Jonchery, 2013) d'où aussi le rapprochement avec le MuCEM. • La question du doublon dans l’opinion publique • Auprès des visiteurs: - rivalité et complémentarité/traitement égal concernant ces deux équipements culturels Défavorables à la Villa (côté doublon, légitimité par rapport à son coût, sa raison d’être ou l’espace occupé sur le J4) : C'est SCANDALEUX d'avoir sur fonds publics pas réussi à construire un unique bâtiment. Quand on pense au coût de construction et de fonctionnement! Vive le MuCEM! Que faites-vous là? C'est du gaspillage. On ne comprend pas ce bâtiment. Mauvais emplacement à côté du MuCEM. Favorables à la Villa (accueil et ambiance): Super endroit, super expo. Personnel 100 fois plus agréable que chez le voisin d'en face (MUCEM). On reviendra! Bien plus beau et accueillant qu'en face (MUCEM), plus de lumière et de couleurs. - confusion entre les deux bâtiments: « Ah, mais on est pas au MuCEM? » Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des « parcours » à la Villa Méditerranée de Marseille.
  17. 17. CONCLUSIONS : Nouvelles tendances, vieux problèmes? Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des « parcours » à la Villa Méditerranée de Marseille. a) LA RELATION AVEC LES PUBLICS Glissements terminologiques : ils n’ont pas fait suite des changements significatifs sur le plan des politiques d’accueil ou des services aux publics, en restant le thème des outils de médiation, pour en citer qu’un, l’un parmi les plus touchés par les critiques des visiteurs. Appelle à l’engagement : les « parcours » deviennent de véritables voies d’accès aux émotions des visiteurs (Falk, 2008), ils sont capables de toucher leurs valeurs et les amener vers un voyage à destination des « grands enjeux de la Méditerranée contemporaine », tel que l’on l’envisage depuis le discours institutionnel. b) LA DÉFINITION DE LA MISSION ET DES FONCTIONS : UN CHAMP DÉLICAT. Multiplication des fonctions: cela n’a pas facilité le travail de la communication, dont l’insuffisance, voir l’absence, semble être à l’origine de malentendus entre les visiteurs, appelés à recourir à leurs bagages d’expérience de fréquentation et habitus culturels pour combler ce vide. Positionnement : dans le contexte des politiques culturelles locales, on n’a pas encore trouvé une solution. Il convient de voir si ce n’est pas dans la redéfinition des ambitions institutionnelles qui est décrite l’identité à venir de la Villa Méditerranée.
  18. 18. 37ème SYMPOSIUM INTERNATIONAL DE L’ICOFOM NOUVELLES TENDANCES DE LA MUSEOLOGIE 5-9 JUIN 2014 – PARIS Merci Snezana Mijailovic Aix Marseille Université – France Membres du collectif de recherche « Publics et Pratiques culturelles, Marseille Provence 2013 » - Aix-Marseille Université, LAMES Gloria Romanello Universitat de Barcelona – Espagne Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des « parcours » à la Villa Méditerranée de Marseille.
  19. 19. Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des « parcours » à la Villa Méditerranée de Marseille.
  20. 20. Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des « parcours » à la Villa Méditerranée de Marseille.
  21. 21. Nouvelles tendances, vieux problèmes? Le cas de la réception des « parcours » à la Villa Méditerranée de Marseille.

×