Coaching professionnel La gestion des conflits

2 106 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 106
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
72
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Coaching professionnel La gestion des conflits

  1. 1. LE PROGRAMME !1, L’estime de soi2, La communication efficace3, La gestion des conflits4, Développer la motivation de l’équipe5, La préparation mentale : 5,A : Approche psychologique 5,B : L’imagerie mentale
  2. 2. LA GESTION DES CONFLITSJ TREBERN
  3. 3.  De l’entente cordiale à l’agression physique ! 1, La communication efficace 2, La confrontation 3, Le monologue 4, La prise de pouvoir 5, Le conflit 6, Le combat 7, L’exclusion, l’inexistence de l’autre.
  4. 4.  Quels types de conflits ? 1, Conflit d’intérêt 2, Conflit de besoin 3, Conflit d’opinion
  5. 5. - La gestion par collaboration : les 2 parties veulent trouver une solution (Participatif)- La gestion par contestation : la situation exige une décision rapide (Directif)- La gestion par acceptation : le problème est secondaire pour l’éducateur (Directif)- La gestion par évitement : le problème est mineur & vous ne pouvez rien changer (Directif)- La gestion par compromis : chaque parties fait un pas & intègre la réalité de l’autre (participatif)
  6. 6. Les causes Favorisant les conflits !Niveauémotionnel Émotions pensées comportement conséquences Seuil de l ’embrayage cognitif pensées Émotions comportement conséquences temps
  7. 7. Les causes favorisant les conflits !Niveauémotionnel Émotions pensées comportement conséquences Zone favorisant le conflit !!! pensées Émotions comportement conséquences temps
  8. 8. LES CAUSES FAVORISANT LE CONFLITLe cadre de référence ( Passé, échecs, santé, mon jugement,perception pessimiste de l’ avenir …)Le manque de confiance en soiLe manque d’assurance face à l’objectifLe fonctionnement affectif dans nos relationsLes contentieux récurrents !
  9. 9. L’EMPATHIE ET LA SYMPATHIE Comment assumer un conflit tout en se préservant ?
  10. 10. Empathie Processus Processus interne interne PENSEE PENSEEComportement Comportementexterne Etat interne externe Etat interne ATTITUDE SENTIMENT ATTITUDE SENTIMENT Sympathie
  11. 11. • Capacité à comprendre parfaitement l’autre enfaisant abstraction de soi et de ses sentiments.• Capacité à observer / à comprendre / à reconnaître/ à accepter les sentiments éprouvés par les autres,sans les éprouver soi-même.
  12. 12. EmpathiePenséeIntellectRéflexion RaisonnementSentimentsEmotions RésonancePulsions
  13. 13.  Soyez conscient des bienfaits de l’empathie Anticipez l’échange  Quels sentiments sont probables ? Observez et définissez les sentiments éprouvés par vos interlocuteurs Nommez les précisément en dialogue interne  « Il est exaspéré » « Elle est anxieuse » … Osez les refléter si nécessaire
  14. 14.  Rester stable et calme Rechercher l’efficacité maximale sans « absorber » l’état intérieur des autres Etre professionnel / précis / exigeant ET Faire la différence entre l’état intérieur de l’autre et le mien
  15. 15. Images mentales Phrases ou mots clés Je vais C’est son resterétat, pas le calme ! mien ! Postures / gestes Gestes pare-chocs / auto contacts Postures rassurantes
  16. 16. Conclusion « Soyons Zen ! » Choisir un comportement affirmé et une écoute empathique permet de :  Accepter l’autre dans ce qu’il est pour l’instant !  Relativiser dans les situations de tension relationnelle & garder l’objectif à l’esprit !  Garder la tête froide et rester efficace  Eviter de perdre son énergie, se renforcer
  17. 17. La maîtrise de ses émotions ! La contagion émotionnelle : Le constat de Jacobson : La manoeuvre de Valsalva : La respiration volontaire :
  18. 18. Contagionémotionnelle
  19. 19. Boum ! Intensité du Stress
  20. 20. Exemple 3 cages contenant des rats :  Les rats de la 1ère ne bougent pas  Les rats de la 2ème cage bougent peu  Les rats de la 3ème cage peuvent bouger (roue) Chocs électriques Résultats
  21. 21. Constat de Jacobson La tension émotionnelle est directement en relation avec des contractions musculaires En diminuant ces tensions musculaires, on peut diminuer les émotions et le stress de l’individu (anxiété, sentiment de vulnérabilité,…)
  22. 22. La manœuvre de Valsalva Principe :  Activation réflexe de l’activation du parasympathique But :  Mettre en oeuvre un conditionnement de calme à la place du signal d’angoisse ou de colère face à une situation pénible Indications de choix :  Déstabilisation, gestion des émotions
  23. 23.  apaiser son mental : revenir à sa sensation se poser, décompresser (sensation d’abandon) diminue l’émotivité inhiber notre système sympathique et activer le parasympathique revenir à soi : sensation de régénération
  24. 24. Comment la mettre en pratique au quotidienRespiration abdominale pour lutter contre les conséquences du stress
  25. 25. Gestion de crise ! Deux types d’implication dans la crise:  1, Je suis impliqué dans la crise:  Je suis « responsable » de la crise  Je suis « victime » de la crise  2, Je suis témoin en tant que Hiérarchique !  L’écoute sans jugement ni partie  Les amener à « s’entendre » !  Prise de décisions par rapport à : La « partie » la moins coopérante L’équipe La politique interne visant l’objectif
  26. 26. Gestion de crise ! Je suis impliqué dans la crise 1, Écoute active :  Se synchroniser, être le plus détendu possible !  L’autre est blessé, en souffrance & veux être compris!  Je suis capable de reformuler l’essence de ses propos.  Je lui transmets le sentiment que j’éprouve suite à cette recherche de solution.  Je lui témoigne mon souhait de sortir de cette crise.
  27. 27. Gestion de crise ! 2, Écoute de la réaction :  Récepteur: - Sentiment - Explication - Justification  Émetteur: - Écoute active - Reformulation - synchronisation
  28. 28. Gestion de crise ! 3, Négociation & Solutions :  Chercher à comprendre & à être compris!  Oser faire des PAUSES  Chacun trouve ses solutions & les soumet à l’autre !  Établir la confiance & sortir de la crise. (J F DEREC)
  29. 29. Gestion de crise ! 2, Je suis témoin en tant que hiérarchique ! 1, Écoute active :  Je suis médiateur, en aucun cas arbitre !  Prendre garde à ne pas blesser ses interlocuteurs  Établir des règles de prise de parole.  Je suis capable de reformuler l’essence des propos tenus par les 2 parties.  Je leur confie mon voeux d’en terminer avec cette crise.
  30. 30. Gestion de crise ! 2, Plan d’action :  Qui fait quoi pour continuer à «développer du beau jeu » dans de meilleures conditions?  Quand fait-on un point pour constater les améliorations?  J’établis en tant que Coach la démarche & les règles à suivre ?
  31. 31. Gestion de crise ! Conditions d’efficacité pour le hiérarchique:  Les convoquer, puis communiquez HORS STRESS & hors situation  Choisir le BON MOMENT pour soi.  Toujours sans témoins !  Utilisez de préférence un paralangage CALME & linéaire (Vous êtes au dessus de la mêlé!)
  32. 32. Gestion de crise ! Bénéfices pour l’équipe :  Le chef est à la hauteur du chalenge !  Osez affirmer les besoins de l’équipe pour progresser.  Développe une bonne image & une bonne ambiance pour tous.  Montrer qu’on a confiance en eux pour changer, donc les re- motiver  Faire en sorte qu’ils s’expriment à bon escient, au lieu de réprimer
  33. 33. Conclusion1, Les causes favorisant le conflit: Le cadre de référence ( Passé, échecs, santé, mon jugement, perception pessimiste de l’ avenir …) Le manque de confiance en soi & d’assurance face à l’objectif La sympathie notamment la fusion entre les parties ! Le fonctionnement affectif & émotionnel dans nos relations Les contentieux récurrents !2, La maîtrise de ses émotions: Jacobson, valsalva La respiration volontaire3, La gestion de crise : L’écoute sans la culpabilité La négociation La conclusion constructive
  34. 34. « Le mérite, c’est d’essayer avec conviction.Le succès,c’est d’être à sa place et d’avoir rempli son rôle .Le talent est le résultat du travail accompli sur ses qualités innées…» Anonyme

×