Optimiser ses capacités mentales pour performer .           IMPOSSIBLE                Joël TREBERN / 2012
La préparation mentale, un outil puissant             pour performer .1, Approche théorique sur la préparation mentale :- ...
Approche théorique sur la préparation mentale     Définition :     Volonté de repérer les capacités mentales d’un sportif ...
Approche théorique sur la préparation mentale     Le but du :     SAVOIR FAIRE : Permettre au sportif d’atteindre l’excell...
Constat scientifique transféré à La préparation                        mentale(Christopher DeCharms & al, 2004). La modula...
Fonctionnements global et cérébral de l’humain .  "L’homme ne recule devant aucun expédient pour s’épargner le travail de ...
Fonctionnements global et cérébral de l’humain .       « On ségare rarement en simposant soi-même des règles sévères. »   ...
Fonctionnements global et cérébral de l’humain .                         « Le plaisir extrême est proche de la douleur » P...
Fonctionnements global et cérébral de l’humain .                « Le   cortex : Mère de l’invention, Père de la pensée abs...
Fonctionnements global et cérébral de l’humain .                          « Je pense donc je suis » R DESCARTES « Les troi...
Fonctionnements global et cérébral de l’humain .                                                    .         "Si vous fer...
Fonctionnements global et cérébral de l’humain .Le système nerveux et les trois faisceaux de l’action :    2, Le faisceau ...
Fonctionnements global et cérébral de l’humain .Le système nerveux et les trois faisceaux de l’action :    3, Le Système I...
CORTEX                                                                                       limbique                     ...
Conclusion• Les ressources du cerveau sont peu ou mal exploitées !• La préparation mentale tends à réduire ce déficit !• U...
La Préparation Mentale en pratique :Exemples :- L’estime de soi           Expériences, spirale vertueuse …- La gestion des...
« Le mérite, c’est d’essayer avec conviction.Le succès, c’est d’être à sa place et d’avoir rempli                       so...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La préparation mentale en 2012 par JHT-Performance

1 705 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 705
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
90
Actions
Partages
0
Téléchargements
97
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La préparation mentale en 2012 par JHT-Performance

  1. 1. Optimiser ses capacités mentales pour performer . IMPOSSIBLE Joël TREBERN / 2012
  2. 2. La préparation mentale, un outil puissant pour performer .1, Approche théorique sur la préparation mentale :- Définition .- But .2, Approche sur le fonctionnement cérébral de l’homme :- Approche du système nerveux : (J P Changeux, neurobiologiste français 1936)- Approche du cerveau : (P Maclean, neurobiologiste Américain 1913)- Les faisceaux neurobiologiques de l’action : (H Laborit, J Olds, neuroscientifique 1922, P Milners USA)3, Conclusion :- La préparation mentale est un espoir sans limite…
  3. 3. Approche théorique sur la préparation mentale Définition : Volonté de repérer les capacités mentales d’un sportif et lui donner les moyens d’agir sur ses fonctionnements mentaux et cérébraux (cognition) pour qu’il puisse être en mesure de réaliser, une prestation, un geste d’excellence (SAVOIR FAIRE), tout en se mettant dans un état d’esprit adéquat (SAVOIR ÊTRE) à la haute performance & au moment voulu (COMPETITEUR EXPERT).
  4. 4. Approche théorique sur la préparation mentale Le but du : SAVOIR FAIRE : Permettre au sportif d’atteindre l’excellence du geste, tout en épargnant son corps physique. - Imagerie mentale d’entrainement et par le modèle. - Travaux scientifiques. SAVOIR ÊTRE : Permettre au sportif de développer sa lucidité, son intuition et son anticipation en plein effort. - Cadre de référence . - Contexte offrant : sécurité et confiance . COMPETITEUR EXPERT : Permettre au sportif d’acquérir l’esprit gagnant, en développant sa conviction, sa détermination et son agressivité. - Le renforcement par l’approche cognitive . - Auto-renforcement et hétéro-renforcement .
  5. 5. Constat scientifique transféré à La préparation mentale(Christopher DeCharms & al, 2004). La modulation autocontrôlée de l’activité cérébrale (A, pré-training) : l’activité cérébrale d’une personne réalisant un geste simple et en l’imaginant 1 fois (B, post-training) : Puis le sujet s’entraîne à imaginer le même geste de nombreuses fois sans le faire. L’activité cérébrale se transforme montrant ainsi « l’expertise » acquise simplement en imaginant le geste.
  6. 6. Fonctionnements global et cérébral de l’humain . "L’homme ne recule devant aucun expédient pour s’épargner le travail de penser." Sir Joshua ReynoldsLes travaux scientifiques :- Compréhension du mécanisme de la Préparation Mentale par l’approche desneurosciences : (Cérébral) 1, Approche du système nerveux : (J P CHANGEUX, neurobiologiste français 1936) 2, Approche du cerveau : (P MACLEAN, neurobiologiste Américain 1913) 3, Les faisceaux neurobiologiques de l’action : (H LABORIT, neurobiologiste français 1914, J OLDS neuroscientifique 1922, P MILNER USA)
  7. 7. Fonctionnements global et cérébral de l’humain . « On ségare rarement en simposant soi-même des règles sévères. » CONFUSIUSApproche du système nerveux : (J P CHANGEUX, neurobiologiste français 1936) - Autonome : (Sympathique et parasympathique) Activités indépendantes de notre volonté . - Central : (Volontaire et réflexe) Reçoit des informations par nos 5 sens . Nous met en relation avec l’extérieur .
  8. 8. Fonctionnements global et cérébral de l’humain . « Le plaisir extrême est proche de la douleur » Paul ValéryApproche du cerveau : (P MACLEAN, neurobiologiste Américain 1913) - Cerveau Reptilien : survie primaire de l’espèce . Rigide, stéréotypé, inadaptation, insensible à l’expérience . Soucis de territoire et de défense .Non Routine, automatisme (paralangage…)Verbal « Comprendre le fonctionnement Reptilien est essentiel dans les relations humaines » - Cerveau limbique : survie émotionnelle de l’espèce . (Mémoire, long terme) Fonctions essentielles d’adaptation à l’environnement . Intégration, sécurité… Un filtre sélectif et détectif !« C’est le lieu des mécanismes de motivation, (plaisir) , le centre des émotions et de l’affectivité » CORTEX limbique
  9. 9. Fonctionnements global et cérébral de l’humain . « Le cortex : Mère de l’invention, Père de la pensée abstraite » P MACLEANApproche du cerveaux : (P MACLEAN, neurobiologiste Américain 1913) - Cerveau Néo-cortex : Centre de l’abstraction et de la parole . Pensées abstraites, le langage et la conscience symbolique . Mêmes stimulations : Réponses pouvant être différentes = (Conscience et volonté).Centre de la parole Exemple : (Le ballon venant sur vous !) CONCENTRATION Expérience de SPERRY ( Biologiste américain) « Le mal de mer. » L’humain caractérisé par le langage… « Avoir les mots pour le dire… » CORTEX limbique
  10. 10. Fonctionnements global et cérébral de l’humain . « Je pense donc je suis » R DESCARTES « Les trois cerveaux fonctionnent simultanément » H LABORIT - Le comportement final de l’humain sera le résultat des connections complexes entre les trois cerveaux . - Les cerveaux sont reliés les uns aux autres et interviennent tous les trois dans la façon dont nous réagissons aux événements . (Autonomes mais en interaction) - Résumer : (H LABORIT & M AUROUX) - Cerveau Reptilien : Agit immédiatement en réponse à un stimulus, à un danger. Exemple : Attitude guerrière sur le terrain … - Cerveau limbique : Nécessaire à la mémoire, permet d’acquérir une expérience et d’éviter les expériences négatives et douloureuses. Exemple : Estime de soi … -Cerveau Néo-cortex : Permet d’imaginer, donc d’aller plus loin que l’expérience passée... Exemple : Affirmation de soi… « C’est le rapport entre les cerveaux limbique et néo-cortex que naissent nos comportements individuels et sociaux »
  11. 11. Fonctionnements global et cérébral de l’humain . . "Si vous fermez la porte à toutes les erreurs, la vérité restera dehors." CONFUSIUSLe système nerveux et les trois faisceaux de l’action : • Mon interaction avec l’environnement proche est possible par le Système Neuro Végétatif (S N V) Exemple : Arrivée d’un jeune footballeur en centre de formation . Constat : Le cerveau limbique et le S N V ont deux fonctions : - Le bon fonctionnement des organes . - La répercussion des émotions sur l’organisme . 1, Le faisceau de l’action facile : M F B (Médial Forebrain Budle) Récompense ! (J OLDS Neuroscientifique 1922, P MILNER USA) Expérience passée réussie accompagnée d’émotions positives = confiance pour la même expérience ! Etat de tensions positives = Médullosurrénales = Dopamines, noradrénalines. = Motivation à la tâche, estime de soi, concentration par plaisir, détermination ! = Spirale de la réussite …
  12. 12. Fonctionnements global et cérébral de l’humain .Le système nerveux et les trois faisceaux de l’action : 2, Le faisceau de l’action difficile : P V S (Péri Ventricular System) Punition ! (DE MOLINA & HUNSPERGER 1962) Nouvelle expérience, enjeu plus important …= manque d’assurance, de confiance … Etat de tension préparant la fuite ou la lutte = adrénaline, Acétylcholine . Libération par l’action = Anxiété puis angoisse (limbique) entraînant des manifestations physiques … Réussite = M F B est alors activé Motivation… (Renforcement psychologique nécessaire !) Echec = ancrage émotionnel … Références émotionnelles et mémoire ! Le MFB et le PVS sont donc deux systèmes majeurs de motivation pour l’individu.
  13. 13. Fonctionnements global et cérébral de l’humain .Le système nerveux et les trois faisceaux de l’action : 3, Le Système Inhibiteur d’Action : S I A (1979) ( Henri LABORIT 1914 Chirurgien, biologiste Français) Expériences souvent « ratées »= P V S = Anxiété ++, angoisse ++. Troubles physiques … Sur-activation du P V S (situations d’échecs) va déclencher le S I A ! Le S I A provoque la sécrétion d’une autre hormone, le CORTISOL : inhibiteur de l’action, conviction d’impuissance… Cercle vicieux : Perte d’attention, indifférence, soumission, défaitisme, trouble de la mémoire, asthénie... « Les mécanismes de l’inhibition de l’action sont une résultante d’un rapport défectueux de l’individu avec son environnement social, familial, professionnel. » H LABORIT
  14. 14. CORTEX limbique Récapitulatif .Les trois cerveaux selon P Maclean :Le reptilien : - Cerveau de la survie - Cerveau du réflexe - Il ne sais pas innover, accepte mal la différence . - Refuse la curiosité, pas ouvert sur le monde . - Difficulté à apprendre, s’arrête à la langue maternelle …Le limbique : - Imperméable à toute logique - Toute information passe d’abord par lui, est filtrée, puis excite (!) le cortex . - La mémoire limbique (long terme) stocke tous les souvenirs ! (émotions) - Il permet d’acquérir de l’expérience . - Il assure le début de la connaissance par l’image .Le néo-cortex : - Il n’est plus une MACHINE, il répond ou pas ou de manière différente à un stimulus identique . - Mère de l’invention, Père de la pensée abstraite . - Il produit le langage, les idées, les raisonnements « froids » . - Il est capable de : Lecture, d’écriture, d’arithmétique . Analyser, D’anticiper, de décider . De résoudre des problèmes, de conceptualiser .
  15. 15. Conclusion• Les ressources du cerveau sont peu ou mal exploitées !• La préparation mentale tends à réduire ce déficit !• Un contexte insécurisant monopolise et limite l’individu !• Tenir compte des paramètres suivants :- Le type de motivation naturel doit être repéré chez l’adolescent.- La détermination à long terme est possible si l’adolescent devient acteur etréalisateur de sa progression .- Mettre à disposition de l’adolescent, le plus d’atouts possible pour favoriserson adaptation et son intégration tout au long de sa première saison au club.- Prendre en compte l’adolescent en situation d’échec et l’accompagner.- Un adolescent compris et qui se sens compris est concerné et appliquéjusqu’à la fin de saison . … et l’impossible devient réalisable !!!
  16. 16. La Préparation Mentale en pratique :Exemples :- L’estime de soi Expériences, spirale vertueuse …- La gestion des émotions Besoins, buts, Cadre de références …- La motivation Primaire & secondaire, (intrinsèque & extrinsèque …)- La concentration Par défaut & par plaisir…- L’anticipation Créative (Surprendre) ou défensive …- La pédagogie Eviter les fautes contre le cerveau ! (P. passive, P. émotionnelle, P. combattante , P. menaçante …)
  17. 17. « Le mérite, c’est d’essayer avec conviction.Le succès, c’est d’être à sa place et d’avoir rempli son rôle . Le talent est le résultat du travail accompli à partir de ses qualités innées…» Anonyme

×