Une imposture ideologique

180 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
180
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Une imposture ideologique

  1. 1. UNE IMPOSTURE IDEOLOGIQUE :LA DETTE P E T I T E D E M O N S T R AT I O N A L’ U S A G E D E S I N T O X I Q U E S D E L’ U L T R A - LIBERALISME
  2. 2. PREMIER PAS : « Vous-mêmes, particuliers, ne pourriez vivre en dépensant plus que vous ne gagnez ! » Examinons cette phrase martelée depuis des années : la dette française atteint 90% du revenu annuel des Français. Soit… Donc, si vous gagnez 100 000 € PAR AN, vous avez une dette totale de 90 000 €. Mais vous ne devez pas la rembourser en un an ! Vous devez la rembourser en 7, 5 ans (durée moyenne des emprunts de la République française), à un taux de 2,5% (taux volontairement très surestimé).
  3. 3. DEUXIÈME PASVous devez donc rembourser :- Capital : 90 000 €- Intérêts : (7,5 x 2 250 €) = 16 875€- TOTAL : 106 875 €- Soit 14 250 € par an- et 1 187,5 € par mois.Vous admettrez que pour quelqu’un qui gagne 100 000 € par an, soit 8 333 € par mois, c’est faisable !Le taux d’endettement de la France est donc de 14,25% et pas de 90%
  4. 4. TROISIÈME PASLes Nations, en outre, ne remboursent pas leur dette mensuellement, mais à échéance (de 7,5 ans en moyenne, donc).Ainsi, pendant 7,5 ans, elles ne paient que les intérêts sur leur dette (d’où, pour les puristes, mon calcul d’intérêt non dégressif de la diapositive précédente, puisque le capital ne baisse pas d’année en année).C’est ce qu’on appelle le « service de la dette »Mais au bout de 90 mois (7,5 années), elle doivent rembourser la totalité du capital arrivé à échéance.Comment font-elles ?Elles réempruntent la somme à rembourser !
  5. 5. QUATRIÈME PASMais c’est impossible, direz-vous !Pour vous, particulier oui. Pourquoi ? Parce que vous mourez et donc que l’on ne va pas vous permettre, à 80 ans de réemprunter pour 7,5 ans le montant de votre échéance.Pour une Nation, c’est parfaitement possible et c’est même la règle : les Nations ne meurent pas (sauf quand elles le décident ou que les guerres s’en mêlent)DONC, INCROYABLE MAIS VRAI : UN ETAT NE REMBOURSE JAMAIS LE CAPITAL DÛ ! Sauf si et quand il le veut.
  6. 6. CINQUIÈME PASQue doit donc, chaque année, un Etat, s’il peut continuer à emprunter ?Simplement les intérêts de sa dette, soit, nous l’avons vu… 2 250 € par an pour une dette de 90 000 € et un revenu de 100 000 €, c’es-à-dire, 2,25 % du PIB annuel, et pas 90 % comme le flou du discours dominant essaie de nous le faire croire, en mélangeant valeur de la dette en pourcentage du revenu annuel et taux d’endettement réel.
  7. 7. SIXIEME PASIl s’agit des fameux 50 milliards d’euros que la France doit payer chaque année, c’est-à-dire : quatre fois moins que l’accumulation annuelle des allègements fiscaux consentis aux entreprises et aux riches depuis 25 ans… 5% des sommes qui ont été prêtées aux banques à taux pratiquement nul sans qu’elles en réinjectent un centime dans l’économie réelle 25% du transfert annuel des revenus du travail vers les revenus du capital depuis 25 ans Etc. LE POIDS DE LA DETTE N’EXISTE PAS. C’EST UNE PURE IMPOSTURE IDEOLOGIQUE.
  8. 8. SEPTIEME PAS Dans notre prochain diaporama, nous nous demanderons comment les Etats ont fait jusqu’à présent pour se désendetter et pourquoi on le leur interdit aujourd’hui. A Bientôt !

×