1 
DOSSIER DE PRODUCTION 
Groupe 110 
Paul Pignolo Clément Padilla Sébastien Gonzalez 
Foulques de la Chesnais Clémence Fo...
2 
Questions à poser......................................................................................page 8 
Autorisa...
3 
Traitement : 
Mise en relation et confrontation des nouveaux comportements organisationnels 
des entreprises avec les a...
4 
Nous avons commencé à rélféchir sur notre projet en se posant une série de 
questions basiques sur les imprimantes 3D (...
Il faudrait également s'orienter vers la relation entreprise/consommateur, parler un 
peu des dangers et des avantages. Il...
6 
Les locaux de l’entreprise 1 avec transition sur entreprise 2. 
PLAN D’ENSEMBLE- PLAN RAPPROCHÉ MACHINE 
EXT.DEVANT ENT...
7 
PLAN DE COUPE 3 
(voix de la personne interrogée qui explique le mécanisme). 
Un membre de l’équipe va jouer le rôle de...
8 
II. Organisation 
FICHE DE CONTACTS 
Fiche de contacts, équipe technique, personnes ressources, invités 
Société Contac...
9 
Son 
Sébastien Gonzalez 
06 34 05 12 56 
Cadreur 
Sébastien Gonzalez 
06 34 05 12 56 
Chargé de production 
Paul Pignol...
10 
PLANNING DE TOURNAGE 
Horaires Lieu de RDV Tournage (n° du plan) 
Mardi 11 novembre 
17h 
Vieux Lille Plan n°1 
Jeudi ...
-Quelles sont vos services d’accueil pour les particuliers novices ? 
-Proposez-vous un catalogue d’idées pour les particu...
12 
-Pensez-vous qu’un futur commerce de programmes prédéfinis peut se 
développer sur internet ? 
AUTORISATION DE TOURNAG...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Dossier de prod perf durable

1 253 vues

Publié le

Les imprimantes 3D

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 253
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Dossier de prod perf durable

  1. 1. 1 DOSSIER DE PRODUCTION Groupe 110 Paul Pignolo Clément Padilla Sébastien Gonzalez Foulques de la Chesnais Clémence Foutieau Sommaire I. Contenu Détail.......................................................................................................... page 2 Etapes de réflexion................................................................................... page 3 Découpage du reportage......................................................................... page 4 II. Organisation Fiche de contacts : équipe technique, ressources, invités................... page 6 Fiche de postes..........................................................................................page 6 Liste du matériel........................................................................................ page 7 Planning de tournage.................................................................................page 7
  2. 2. 2 Questions à poser......................................................................................page 8 Autorisation de tournage...........................................................................page 9 I. Contenu DÉTAILS Sujet : Les conséquences de la fabrication additive dans l'organisation managériale des entreprises ainsi que dans le comportement des consommateurs. Question centrale : Quelles sont les conséquences de la fabrication additive sur la relation client final/entreprise ?
  3. 3. 3 Traitement : Mise en relation et confrontation des nouveaux comportements organisationnels des entreprises avec les attentes et agissements des clients. Mise en exergue de la relation entre imprimantes 3D et développement durable et leurs conséquences sur la relation client final/entreprise. Analyse des résultats. Recherche des limites de l'imprimante 3D vis-à-vis des consommateurs. Résumé : Depuis une trentaine d’année la technologie additive ou encore l’impression 3D libère l’industrie de ses procédés traditionnels de fabrication. Connaissant un essor croissant, les imprimantes 3D modifient alors l’organisation de l’entreprise et sont en passe de devenir une véritable méthode de production. Bien que cette méthode soit déjà utilisée depuis les années 90 par des entrep rises de l’industrie lourde telles que Boeing ou Mattel, l’imprimante 3D est désormais accessible à tous et permet déjà aux particuliers de créer leurs propres objets chez eux ou en magasins.. Les prévisions 2014 du marché de l’imprimante 3D sont en hausse, de plus de 62% par rapport à 2013, due en majeur partie à l'utilisation croissante de ce type d'imprimante par les particuliers. C'est pourquoi nous avons décidé de baser notre projet sur les nouvelles relations créées par l'imprimante 3D entre les entreprises et les clients finaux. NOS ÉTAPES DE RÉFLEXION
  4. 4. 4 Nous avons commencé à rélféchir sur notre projet en se posant une série de questions basiques sur les imprimantes 3D (les 5W : what ? why ? Who ? where ? when). Puis nous avons évoqué l'utilisation de l'imprimante 3D au sein des entreprises (B2B) soit l'imprimante 3D comme moyen de production dans les industries lourdes et légères. (auto, naval, aviation....). Ce moyen permettrait alors de réaliser de grandes économies en matière de transport, de personnels, de l'utilisation des matières premières... ainsi que dans notre façon d'impacter le fonctionnement organisationnel de l'entreprise. Nous avons alors élaboré notre première problématique en rapport avec ce sujet : Quelle est la place de l’imprimante 3D dans l’organisation managériale au sein des entreprises ? Ou encore : Dans quelles mesures la fabrication additive (e-manufacturing) impacte-t-elle l’organisation managériale au sein des entreprises ? Suite à l'entretien Skype avec Marc Augier, nous nous sommes rendus compte que le B2C semblait un sujet plus intéressant et plus actuel. En effet, l'impact le plus extraordinaire est celui sur la vie de tous les jours des particuliers. Mais aussi l'impact sur les métiers manuels comme l'artisanat en passant par les nouvelles politiques que devront mettre en oeuvre les entreprises. Ce sujet est d'autant plus intéressant car il s'inscrit dans l'ère du temps. Tout le monde peut fabriquer n'importe quel type d'objet avec les imprimantes 3D. Ce qu'il faudrait traiter c'est davantage le lien avec les particuliers, le fait de fabriquer les produits directement à la maison car cela entraînerait une disparition des transports, des stocks... ainsi que de nouveaux enjeux pour les entreprises.
  5. 5. Il faudrait également s'orienter vers la relation entreprise/consommateur, parler un peu des dangers et des avantages. Il serait intéressant, entre autre, d'interroger les gens dans les fablab et voir comment ils fabriquent des objets en 3D ou encore des artisans pour savoir quelles sont leurs opinions sur la fabrication additive. C'est pourquoi nous sommes arrivés à établir notre seconde et problématique définitive : 5 Quelles sont les conséquences de la fabrication additive sur la relation client final/entreprise ? DÉCOUPAGE DU REPORTAGE EXT.INTRODUCTION.RUE Le journaliste présente à la caméra les enjeux des imprimantes 3D particulièrement sur la relation entreprise-consommateur final. PLAN MOYEN-RACCORD DANS L’AXE PLAN DE COUPE 1 (voix off) Passage des piétons Introduction de la première entreprise interrogée. PLAN D’ENSEMBLE INT. ENTREPRISE 1 LA PERSONNE INTERROGÉE PRÉSENTE LE LIEN ENTRE SON ENTREPRISE ET L’IMPRIMANTE 3D. PLAN POITRINE-CHAMPS CONTRE CHAMPS PLAN DE COUPE 2 (voix off)
  6. 6. 6 Les locaux de l’entreprise 1 avec transition sur entreprise 2. PLAN D’ENSEMBLE- PLAN RAPPROCHÉ MACHINE EXT.DEVANT ENTREPRISE 2 Le journaliste présente l’entreprise 2. PLAN AMÉRICAIN- PLAN D’ENSEMBLE INT. ENTREPRISE 2 La personne interrogée présente l’impact de son entreprise sur la relation client-entreprise. PLAN POITRINE- CHAMPS CONTRE CHAMPS
  7. 7. 7 PLAN DE COUPE 3 (voix de la personne interrogée qui explique le mécanisme). Un membre de l’équipe va jouer le rôle de client pour montrer le fonctionnement de l’entreprise 2. Transition avec entreprise 3. PLAN D’ENSEMBLE- POITRINE EXT.INTRODUCTION.RUE Le journaliste synthétise les idées clefs et pose une ultime question qui sera l’amorce de la troisième entreprise. TRAVELING ARRIÈRE- PLAN POITRINE INT. ENTREPRISE 3 Le journaliste interroge une personne travaillant dans la troisième entreprise. Question sur l’offre libre service. PLAN POITRINE- RAPPROCHÉ PLAN DE COUPE 4 focus sur l’entreprise 3. Le client qui souhaite imprimer lui même son modèle sera joué par la même personne que dans l’entreprise 2. PLAN SUIVI- RAPPROCHÉ- PLAN D’ENSEMBLE EXT.INTRODUCTION.RUE Le journaliste répondra à la problématique à l’aide des trois entreprises interrogées. PLAN D’ENSEMBLE - PLAN POITRINE
  8. 8. 8 II. Organisation FICHE DE CONTACTS Fiche de contacts, équipe technique, personnes ressources, invités Société Contact Tél Mail FabLab Charles-Albert de Medeiros 06 86 67 06 96 info@fablablille.fr Top Office 03 20 79 94 99 directeur-V2@top-office.com La Poste Regis Menguy Optic 2000 03 20 54 53 33 FICHE DE POSTES Description Nom Tél Making of (Caméra) Clément Padilla 06 21 00 19 22 Making of (Journaliste) Paul Pignolo 06 50 55 83 81
  9. 9. 9 Son Sébastien Gonzalez 06 34 05 12 56 Cadreur Sébastien Gonzalez 06 34 05 12 56 Chargé de production Paul Pignolo/Clémence Foutieau 06 50 55 83 81 06 36 46 42 13 Journaliste Foulques de la Chesnais 06 65 76 62 95 Photo Clémence Foutieau 06 46 36 42 13 LISTE DU MATÉRIEL Description Pris le.. Rendu le.. Appareil photo Nikon D3200 11/11/14 17/11/14 Caméra Nikon D3200 11/11/14 17/11/14 Microphone Nikon ME-1 11/11/14 17/11/14 Trépied 11/11/14 17/11/14 Logiciel final Cut pro X 11/11/14 20/11/14 Ordinateurs 11/11/14 20/11/14
  10. 10. 10 PLANNING DE TOURNAGE Horaires Lieu de RDV Tournage (n° du plan) Mardi 11 novembre 17h Vieux Lille Plan n°1 Jeudi 13 novembre 13h30 Devant le FABLAB de Roubaix Plan n°2 Jeudi 13 novembre 14h FABLAB : 139 Rue des Arts, Bâtiment C, 1er étage, 59100 Roubaix Plan n°2 Vendredi 14 novembre 14h30 Devant le Top Office - 143 Boulevard de Valmy Villeneuve d’Ascq Plan n°3 Vendredi 14 novembre 15h Top Office Plan n°3 Samedi 15 novembre 9h30 Devant La Poste - Hôtel de Ville, Paris Plan n°4 Samedi 15 novembre 10h La Poste - Hôtel de Ville, Paris Plan n°4 QUESTIONS À POSER Fab Lab, Lille : -Quelle est la part de particuliers venant chez vous parmi vos clients? -Pour un particulier qui ne s’y connait pas trop en imprimante 3D, en utilisation des logiciels de conception, est-ce difficile de produire son projet chez vous ?
  11. 11. -Quelles sont vos services d’accueil pour les particuliers novices ? -Proposez-vous un catalogue d’idées pour les particuliers venant chez vous sans projet ? -Comment s’organisent vos cours d’apprentissage (particuliers) ? -Abordez-vous les sujets en relation avec les imprimantes 3D comme par exemple le copyright, les conséquences de l’utilisation de certains matériaux sur l’environnement ? -Pensez-vous qu’un futur commerce de programmes prédéfinis peut se développer sur internet ? La Poste, Paris : -Pourquoi avoir choisi ce concept d’impression 3D comme service ?(le but) -Le catalogue proposé est-il un succès auprès des clients ? -Donnez-vous libre accès aux logiciels de création 3D aux clients ? -Comment organisez-vous votre équipe pour accueillir, pour écouter les demandes des clients venant fabriquer un objet en 3D ? -Est-il possible pour vos clients expérimentés en la matière d’exploiter pleinement leur créativité chez vous ? Si non, conseillez-vous d’aller utiliser un fablab ? -Sensibilisez-vous vos clients à l’usage des imprimantes 3D (copyright, conséquences sur l’environnement…) -Pensez-vous qu’un futur commerce de programmes prédéfinis peut se développer sur internet ? Top office : -Pourquoi optez-vous pour une utilisation libre-service d’imprimante 3D ? -Votre concept est-il adapté aux clients novices dans l’utilisation de logiciels de création 3D ? -Proposez-vous un catalogue d’objets prédéfinis pour les plus novices ? -Quels sont les impacts de ce concept au niveau management sur votre point de vents ? -Sensiibilisez-vous vos clients à l’usage des imprimantes 3D (copyright, conséquences sur l’environnement…) 11
  12. 12. 12 -Pensez-vous qu’un futur commerce de programmes prédéfinis peut se développer sur internet ? AUTORISATION DE TOURNAGE AUTORISATION D'EXPLOITATION DU DROIT À L'IMAGE VIDÉO Entre : Monsieur, Madame [Prénom NOM], né(e) le [date de naissance] à [Lieu de naissance], demeurant au [indiquez l'adresse complète ], dénommé(e) ci-après « le sujet filmé » Et : Monsieur, Madame [Prénom NOM], né(e) le [date de naissance] à [Lieu de naissance], demeurant au [indiquez l'adresse complète ], dénommé(e) ci-après « le vidéaste » Je, soussigné(e) [ Prénom NOM du modèle], autorise, sans réserve, [ Prénom NOM du vidéaste ] et sa société [précisez le nom de la société s'il y a lieu ] : - à disposer pleinement et irrévocablement des images fixes ou en mouvement me représentant ainsi que des éléments sonores dont je suis l'émetteur, réalisés le(s) [ date(s) des prises de vue]. - à utiliser mes nom et prénom à des fins d'exploitation, ci-dessous définies. Ces images et éléments sonores sont destinés à être reproduits, représentés et/ou adaptés, en tout ou partie, s'il y a lieu, dans [indiquez les supports, lieux de diffusion : magazine, émission, exposition etc .] dans le cadre de [précisez pour quel contexte, à quelle occasion les photos seront exploitées ]. Cette autorisation gracieuse vaut pour le monde entier et sans limite de durée [ ou, à défaut, précisez le périmètre géographique délimité et la durée de validité de l'autorisation ]. Par la présente, je reconnais ne pas prétendre à une réparation d'un préjudice quel qu'il soit du fait de l'utilisation de mon image. Fait pour servir et valoir ce que de droit. Fait à [Lieu], le [date] Lu et approuvé [Signature] DOSSIER DE PRODUCTION Groupe 110

×