Ppp 2013 atelier 3 - synthèse

4 664 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 664
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3 980
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ppp 2013 atelier 3 - synthèse

  1. 1. LE PRINTEMPS DE LA PRODUCTION PHARMACEUTIQUE JEUDI 11 AVRIL 2013 Espace Tête d’or - Lyon
  2. 2. Biotechnologies Nouveau mode de production Réussir une évolution en trois dimensions • Marielle GAUDOIS Arcade Management Vice-Présidente BIOMEDICAL ALLIANCE Olivier COCHET Responsable de la biotechnologie industrielle Centre d'immunologie Pierre Fabre Pascale BOUILLE CEO Vectalys
  3. 3. Rappel de l’objectif • Mettre en évidence avantages et difficultés de la profonde mutation des modes de production • Partager enjeux et conditions de réussite des actions qui mêlent étroitement ressources techniques, financières et humaines
  4. 4. Le travail du groupe Propositions pour de nouvelles perspectives Axes de réflexions • Enjeu technique – Les systèmes à usage unique – L’environnement HQE • Enjeu humain – Formation – Profils des collaborateurs • Enjeu financier – Moyens nécessaires – Investissements – Se situer dans les étapes • Nouvelle configuration industrielle – place des TPE et PME Attractivité industrielle de la bioproduction pour les pouvoirs publics ? Le retard français ?
  5. 5. Le travail du groupe Propositions pour de nouvelles perspectives Axes de réflexions • Enjeu technique • Les systèmes à usage unique – Evolution des technologies par rapport aux technologies « inox » • Technologies parfaitement adaptées à des productions à petite échelle (essais cliniques) • Augmentation des productivités cellulaires • Avantage économique en terme de coûts : moins de capital au départ • Avantage en terme d’économie d’eau, de sécurité, de risque de contamination – Pas de validation nettoyage, moins de qualifications d’équipements • L’usage unique couvre toute la palette du process jusqu’au fill and finish • Influence sur le design du site de production : bâtiment plus petit, moins cher… • Contraintes liées à la sécurité des plastiques, à la maîtrise des fournisseurs • Dans les cas de production à faible valeur ajoutée, se poser la question de l’utilisation des installations « usage unique » – L’environnement HQE • La production pharmaceutique ne doit pas s’affranchir des considérations environnementales – Qualite ET environnement • Trouver l’équilibre entre exigences environnementales et exigences réglementaires
  6. 6. • Enjeu humain – Formation • La bioproduction et les biotechs manquent dans le cursus pharma – Profils des collaborateurs • Des collaborateurs qui ont une bonne connaissance du procédé, des connaissances scientifiques (Bac +2/3), des aptitudes techniques • Formation en interne au sein de l’entreprise • En phase d’industralisation : ingénieurs • En phase de production : opérateurs et techniciens • Manque d’identification des différents métiers Le travail du groupe Propositions pour de nouvelles perspectives Axes de réflexions
  7. 7. • Enjeu financier – Production des protéines recombinantes • Le marché va se segmenter : les volumes par produit vont diminuer • Le retour sur investissement reposera sur une optimisation des modes de production • Pas d’effet de volumes qui permettraient de réduire les coûts • Importance d’une technologie bien maîtrisée • Une multiplicité de marchés de niche – Opportunité : une production locale qui pourrait avoir un impact sur la réindustrialisation • Nécessité de protéger les innovations de produits issus de technologie, afin d’avoir des royalties en cas de transfert de techno. – Bioproduction sur des marchés émergents ou embryonnaires : thérapie génique et cellulaire (vecteurs viraux, cellules pluripotentes, ips) • Les modéles pour arriver au marché passe par des prestations de services ou des produits pour la R&D – Ectycel, Univercell Biosolutions, Vectalys, Protéine Expert Le travail du groupe Propositions pour de nouvelles perspectives Axes de réflexions
  8. 8. • Mutation industrielle – Place des TPE et PME – Le milieu pharmaceutique est conservateur : frilosité légitime • Les TPE et les PME sont là pour faire émerger des technologies et être des entremetteurs entre académiques et industriels • Une solution pour éviter que les technologies disparaissent du tissu national ou européen Le travail du groupe Propositions pour de nouvelles perspectives Axes de réflexions
  9. 9. En conclusion….. • Attractivité industrielle de la bioproduction pour les pouvoirs publics ? – Difficulté à surmonter : l’augmentation des temps de négociation pour l’accès à un prix et au remboursement – Risque : remise en question de la bioproduction – Médecine ciblée : un coût par patient de plus en plus élevé. – Le système actuel de sécurité sociale ne pourra pas assumer – Le risque : • Médecine à deux vitesses • Problème d’accès aux soins • Le challenge : résoudre une équation à trois inconnues – Population ciblée /coût de production/niveau de remboursement • Il faut se donner les moyens de la multiplicité des médecines de niche : • Développer les partenariats avec les associations • Préserver les savoir-faire • Soigner l’ensemble de la population avec des thérapies ciblées

×