France : enquête de trésorerie 
sur les grandes entreprises et ETI 
13 octobre 2014 
Résultats de l’enquête - Octobre 2014...
Trésorerie des entreprises 
La trésorerie d’exploitation 
Solde d'opinion cvs en % 
2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 201...
Trésorerie des entreprises 
Trésorerie des Entreprises • Octobre 2014 • 3 
Évolution non anticipée de la trésorerie 
globa...
Trésorerie des entreprises 
II - INFLuENCE dES PRIX dES MaTIERES 
PREMIERES ET du TauX dE CHaNGE 
4 • Trésorerie des Entre...
Trésorerie des entreprises 
III - dÉLaIS dE PaIEMENT 
Évolution des délais de paiement des clients 
Le reflux tendanciel d...
Trésorerie des entreprises 
Iv - MaRGES baNCaIRES 
Marges des crédits bancaires 
Les trésoriers des grandes entreprises et...
Trésorerie des entreprises 
Trésorerie des Entreprises - Octobre 2014 • 7 
v – LIGNES dE CRÉdIT dE PRECauTION 
Un quart de...
Trésorerie des entreprises 
vI – SuPPORTS dE PLaCEMENT 
dE La TRESORERIE 
L’environnement financier marqué par les niveaux...
Calendrier des publications 2014 
Mois Premier jour de l'enquête date de publication 
Novembre Mercredi 5 novembre Lundi 1...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Enquête de trésorerie sur les grandes entreprises et ETI

312 vues

Publié le

Les situations de trésorerie sont aisées selon une majorité de trésoriers des grandes entreprises et des ETI. Le solde d'opinions n'a toutefois pas dépassé un point haut inscrit en juillet 2014.
Les baisses des cours de la plupart des matières premières, pas plus que la dépréciation de l'euro contre le dollar n'ont exercé jusqu'à présent d'influence positive sur les trésoreries.
Les délais de paiement des clients se stabilisent. Ils auraient un peu reflué vis-à-vis des fournisseurs.
L'accès au crédit bancaire est aisé et les marges sur les crédits reculent.
Dans un environnement de taux très faible, le cash est le véhicule privilégié de détention des liquidités.

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
312
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
82
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Enquête de trésorerie sur les grandes entreprises et ETI

  1. 1. France : enquête de trésorerie sur les grandes entreprises et ETI 13 octobre 2014 Résultats de l’enquête - Octobre 2014 Graphique du mois... La détention en cash est le support de placement privilégié par les trésoriers Note : 3,1 Note moyenne entre 1 et 4 CASH OPCVM J FMAMJ J A SOND J FMAMJ J A SOND J FMAMJ J ASOND 2012 2013 2014 Source : AFTE/ Coe-Rexecode Question : Classez dans l'ordre d'importance les supports de placements utilisés pour votre entreprise 3.5 3.0 2.5 2.0 1.5 1.0 Résumé de l’enquête Les situations de trésorerie sont aisées selon une majorité de trésoriers des grandes entreprises et des ETI. Le solde d’opinions n’a toutefois pas dépassé un point haut inscrit en juillet dernier Pas plus les baisses des cours de la plupart des matières premières que la dépréciation de l’euro contre le dollar n’ont exercé jusqu’à présent d’influence positive sur les trésoreries. Les délais de paiement des clients se stabilisent. Ils auraient un peu reflué vis-à-vis des fournisseurs. L’accès au crédit bancaire est aisé et les marges sur les crédits reculent. Dans un environnement de taux très faible, le cash est le véhicule privilégié de détention des liquidi-tés.
  2. 2. Trésorerie des entreprises La trésorerie d’exploitation Solde d'opinion cvs en % 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 20 10 0 -10 -20 -30 Solde d'opinion cvs Tendance Source : AFTE/ Coe-Rexecode Question : Comment jugez-vous actuellement la situation de la trésorerie d'exploitation (flux) de votre entreprise : aisée, normale ou difficile ? I - ÉvOLuTION dE La TRÉSORERIE Situation de la trésorerie d’exploitation (cvs) L’appréciation de la situation de trésorerie d’ex-ploitation par les trésoriers s’est légèrement éro-dée depuis un pic atteint en juillet. La tendance suivie reste toutefois à l’amélioration. Cvs : ajusté de la saisonnalité Solde d’opinion, en %, cvs mai 14 juin 14 juillet 14 2 • Trésorerie des Entreprises • Octobre 2014 septembre 14 (révisé) octobre 14 (provisoire) Situation de la trésorerie d’exploitation* 1.6 -1.4 7.2 6.5 5.0 * Ecart entre le pourcentage de réponses « aisées » et le pourcentage de réponses « difficiles ». Evolution de la trésorerie globale Solde d'opinion cvs en % 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 20 10 0 -10 -20 -30 Solde d'opinion cvs Tendance Source : AFTE/ Coe-Rexecode Question : Votre situation de trésorerie globale est-elle, par rapport au mois précédent : améliorée, au même niveau ou dégradée ? Évolution de la trésorerie globale (cvs) Les trésoriers jugent que leur trésorerie globale tend à s’améliorer. Toutefois, le solde d’opinions s’est effrité dans l’enquête réalisée début octo-bre. Solde d’opinion, en %, cvs mai 14 juin 14 juillet 14 septembre 14 (révisé) octobre 14 (provisoire) Évolution de la trésorerie globale* 5.0 -3.9 7.3 0.6 -0.5 * Écart entre le pourcentage de réponses « améliorées » et le pourcentage de réponses « dégradées ».
  3. 3. Trésorerie des entreprises Trésorerie des Entreprises • Octobre 2014 • 3 Évolution non anticipée de la trésorerie globale L’évolution constatée de la trésorerie en septem-bre a été un peu plus négative que celle qui était anticipée par les trésoriers un mois plus tôt. C’est la première fois depuis le début de l’année qu’une telle configuration est observée. Evolution non anticipée de la trésorerie globale Solde d'opinion brut en % J FMAMJ J ASONDJ FMAMJ J ASONDJ FMAMJ J ASONDJ 2012 2013 2014 20 10 0 -10 -20 -30 Solde d'opinion brut Source : AFTE/ Coe-Rexecode Question : Par rapport à vos anticipations d'il y a un mois, votre situation de trésorerie globale s'est-elle : Améliorée, restée conforme aux anticipations ou dégradée ? Solde d’opinion, en %, cvs mai 14 juin 14 juillet 14 septembre 14 (révisé) octobre 14 (provisoire) Evolution non anticipée trésorerie globale* 3.5 2.4 0.0 5.3 -3.1 * Ecart entre le pourcentage de réponses « améliorées » et le pourcentage de réponses « dégradées ».
  4. 4. Trésorerie des entreprises II - INFLuENCE dES PRIX dES MaTIERES PREMIERES ET du TauX dE CHaNGE 4 • Trésorerie des Entreprises • Octobre 2014 Taux de trésoriers concernés Solde d'opinion brut en % J FMAMJ J A SOND J FMAMJ J A SOND J FMAMJ J A SOND 2012 2013 2014 45 40 35 30 25 20 15 Matières Premières Taux de Change Source : AFTE/ Coe-Rexecode Question : Compte-tenu du domaine d'activité de votre entreprise, considérez-vous que le prix des matières premières/le taux de change EUR/USD a une influence significative sur votre trésorerie? Influence du taux de change 10 -10 -20 Solde d'opinion brut en % J FMAMJ J ASONDJ FMAMJ J ASONDJ FMAMJ J ASOND 2012 2013 2014 10 5 0 -5 -10 -15 Solde d'opinion brut Source : AFTE/ Coe-Rexecode Question : Jugez-vous que le niveau actuel de l'EUR/USD influence ou influencera la trésorerie de votre entreprise avec un impact positif ou négatif? Influence du taux de change euro-dollar Le taux de change euro / dollar aurait exercé une influence sur la situation de trésorerie des entre-prises pour environ un peu plus d’un trésorier sur trois. Cette influence aurait là encore été plutôt négative, ne confirmant pas ainsi l’observation du mois précédent en dépit d’une tendance confir-mée à la dépréciation de l’euro contre le dollar. Influence des matières premieres Solde d'opinion brut en % J FMAMJ J ASONDJ FMAMJ J ASONDJ FMAMJ J ASOND 2012 2013 2014 0 -30 Solde d'opinion brut Source : AFTE/ Coe-Rexecode Question : Jugez-vous que le niveau actuel du prix des matières premières (y compris pétrole) influence ou influencera la trésorerie de votre entreprise avec un impact positif ou négatif ? Influence du prix des matières premières y compris pétrole Un peu plus d’un quart des trésoriers estiment que les prix des matières premières ont exercé une in-fluence sur la situation de trésorerie de leur entre-prise. Cette influence sur les trésoreries a été de nouveau négative au cours du mois dernier en dépit de la tendance quasi-généralisée à la baisse des cours des matières premières.
  5. 5. Trésorerie des entreprises III - dÉLaIS dE PaIEMENT Évolution des délais de paiement des clients Le reflux tendanciel de l’appréciation des délais de paiements des clients à l’oeuvre depuis deux ans se poursuit en dépit d’une petite remontée en octobre du solde d’opinions sur cette question. Cette observation suggère qu’au total, les délais de paiement des clients se stabiliseraient. Solde d’opinion, en %, cvs mai 14 juin 14 juillet 14 délais de paiement fournisseurs L’enquête d’octobre ne confirme pas l’allonge-ment apparent des délais de paiement vis-à-vis des fournisseurs qui était relevée depuis le mois de juillet. Délais de paiement clients Solde d'opinion brut en % 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 40 30 20 10 0 Solde d'opinion brut Tendance Source : AFTE/ Coe-Rexecode Question : Les délais de paiement de vos clients ont-ils tendance à se réduire, être stables ou s'allonger ? septembre 14 (révisé) octobre 14 (provisoire) Délais de paiement fournisseurs Solde d'opinion brut en % Solde d'opinion brut J FMAMJ J ASONDJ FMAMJ J ASONDJ FMAMJ J ASOND 2012 2013 2014 Source : AFTE/ Coe-Rexecode Question : Les délais de paiement vis-à-vis de vos fournisseurs ont-ils tendance à se réduire, être stables ou s'allonger ? Trésorerie des Entreprises • Octobre 2014 • 5 Évolution des délais de paiement clients* 8.4 21.6 17.3 14.1 18.8 * Écart entre le pourcentage de réponses « tendance à s'allonger » et le pourcentage de réponses « tendance à se réduire ». 10 5 0 -5 -10 Solde d’opinion, en %, cvs mai 14 juin 14 juillet 14 septembre 14 (révisé) octobre 14 (provisoire) Évolution des délais de paiement fournisseurs* -1.5 2.5 8.9 7.5 1.6 * Écart entre le pourcentage de réponses « tendance à s'allonger » et le pourcentage de réponses « tendance à se réduire ».
  6. 6. Trésorerie des entreprises Iv - MaRGES baNCaIRES Marges des crédits bancaires Les trésoriers des grandes entreprises et des ETI confirment en octobre que les marges appliquées sur les crédits bancaires se réduisent. L’accès au fi-nancement bancaire des entreprises s’assouplit ainsi sensiblement. Recherche de financements De même, une majorité de trésoriers jugent que les recherches de financement sont plutôt faciles. Le niveau du solde d'opinions observé en octobre n’avait plus été atteint depuis 2007. 6 • Trésorerie des entreprises • Octobre 2014 Evolution des marges de crédit Solde d'opinion brut en % 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 Recherche de financements Solde d'opinion brut en % 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 40 20 0 -20 -40 -60 Source : AFTE/ Coe-Rexecode Question : Vos recherches de financements sont-elles faciles, normales ou difficiles ? 60 40 20 0 -20 Source : AFTE/ Coe-Rexecode Question : La marge payée sur vos crédits bancaires a-t-elle tendance à augmenter, rester stable ou diminuer ? Solde d’opinion, en %, cvs mai 14 juin 14 juillet 14 septembre 14 (révisé) octobre 14 (provisoire) Evolution des marges de crédit* -5.2 -8.2 -2.2 -7.5 -6.9 * Ecart entre le pourcentage de réponses « tendance à augmenter » et le pourcentage de réponses « tendance à baisser ». Solde d’opinion, en %, cvs mai 14 juin 14 juillet 14 septembre 14 (révisé) octobre 14 (provisoire) Recherche de financement* 4.7 4.2 7.9 8.9 9.1 * Ecart entre le pourcentage de réponses « faciles » et le pourcentage de réponses « difficiles ».
  7. 7. Trésorerie des entreprises Trésorerie des Entreprises - Octobre 2014 • 7 v – LIGNES dE CRÉdIT dE PRECauTION Un quart des trésoriers anticipent de mettre en place de nouvelles lignes de crédits de précaution. Cette proportion s’est érodée depuis le début de l’année. Nouvelles lignes de crédits de précautions Solde d'opinion brut en % J FMAMJ J A SOND J FMAMJ J A SOND J FMAMJ J A SOND 2012 2013 2014 35 32 29 26 23 20 Solde d'opinion brut Source : AFTE/ Coe-Rexecode Question : Avez-vous l'intention de mettre en place de nouvelles lignes de crédit de précaution (bancaire,syndiqué,emprunt obligataire...) ? Proportion de oui, en %, brut mai 14 juin 14 juillet 14 septembre 14 (révisé) octobre 14 (provisoire) Lignes de crédits de précaution* 29.3 26.4 23.7 23.2 25.0 * Proportion de trésoriers déclarants souhaiter mettre en place de nouvelles lignes de crédits de précaution.
  8. 8. Trésorerie des entreprises vI – SuPPORTS dE PLaCEMENT dE La TRESORERIE L’environnement financier marqué par les niveaux record à la baisse atteints par les taux d’intérêt peut contribuer à expliquer la désaffectation ten-dancielle des OPCVM au profit du cash au titre de véhicule de placement privilégié pour les liquidi-tés détenues par les entreprises. *La note moyenne peut varier entre 1 et 4 3.5 3.0 2.5 2.0 1.5 Octobre 2014 : ce document présente l’analyse détaillée des résultats de la dernière enquête de trésorerie auprès des grandes entreprises. Celle-ci s’est déroulée entre le 3 et le 8 Octobre 2014. L’enquête portait sur l’appréciation des trésoreries à la fin du mois d’août. Retrouvez l’enquête Trésorerie en ligne : ? sur le site de l’aFTE (archives de l’enquête depuis 2006) http://www.afte.com/enquetes_cl7.html ? sur le site de Coe-Rexecode (séries mensuelles au format Excel et méthodologie) http://www.coe-rexecode.fr/public/Indicateurs-et-Graphiques/Enquete-sur-la-tresorerie-des-entreprises Contacts : AFTE Véronique NASSOUR - Délégué Général Tél. 01 42 81 44 55 - e.mail : veronique.nassour@afte.com Coe-Rexecode Denis FERRAND - Directeur Général Tél. 01 53 89 20 86 - e.mail : dferrand@coe-rexecode.fr 8 • Trésorerie des entreprises • Octobre 2014 Note des différents supports de placements Note moyenne entre 1 et 4 J FMAMJ J A SOND J FMAMJ J A SOND J FMAMJ J A SOND 2012 2013 2014 1.0 CASH OPCVM TCN DAT Source : AFTE/ Coe-Rexecode Question : Classez dans l'ordre d'importance les supports de placements utilisés pour votre entreprise
  9. 9. Calendrier des publications 2014 Mois Premier jour de l'enquête date de publication Novembre Mercredi 5 novembre Lundi 17 novembre Décembre Mercredi 3 décembre Vendredi 12 décembre

×