Book new version basse qualité

470 vues

Publié le

landscape design

Publié dans : Environnement
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
470
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Book new version basse qualité

  1. 1. portfolio guillaume servel ///////////////////////////////////////////////////////////
  2. 2. attitude//posture e x p é r i e n c e 2 ///////////////////// ///////////////////// 8 atelier espace public p l a c e d e l a j o l i e t t e m a r s e i l l e ///////////////////// 16 atelier jardin p o u d r e r i e r o y a l e s a i n t - c h a m a s atelier domaine agricole d o m a i n e d u m e r l e l a c r a u ///////////////////// 12 /////////////////////////////////////////////////////////// sommaire
  3. 3. ///////////////////// 20atelier vallon r i v i è r e d e l ’ a r c a i x e n p r o v e n c e ///////////////////// 24 atelier littoral g o l f e d e f o s s u r m e r p o r t d e b o u c atelier territoire urbain q u a r t i e r s n o r d m a r s e i l l e ///////////////////// 28 workshops v i l l a g e d e v i l l e / / p a r k e n k i t 2 . 0 ///////////////////// 32 maquettes m o d e l e r l e t e r r i t o i r e ///////////////////// 36
  4. 4. ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
  5. 5. attitude // posture expérience Naïveté d’étudiant, curiosité personnelle, voyageur itinérant, le quotidien forge une attitude, l’expérience une posture. Itinéraire. 2 /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
  6. 6. // formation // langues // informatique 2010/2014: Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Versailles-Marseille, MARSEILLE (13) Anglais / Espagnol: lu, parlé et écrit Autocad, InDesign, PhotoShop, Illustrator, Pack Office 2009/2010: Classe Préparatoire aux Ecoles Supérieures de Paysage, ANTIBES (06) 2009: BTSA Aménagement Paysager, D4.5 Planification, gestion et maitrise d’oeuvre d’aménagements paysagers, Mention Très Bien 2007: Bac S, Mention Assez Bien Né le 21/01/1989 24 ans, célibataire 2010 2014 Mob. 06 3554 1430 5, place de la corderie 13 006 MARSEILLE étudiant paysagiste 3ème année Courriel: guillaume.servel@hotmail.fr servel guillaume /////////////////////////////////////////////////////////// itinéraire
  7. 7. // compétences professionelles // workshops - 19 avril au 4 juin 2011: Atelier Hervé Meyer, LE CANNET (06) assistant paysagiste concepteur pour espaces paysagers de grand standing pour particuliers - 18 juin au 3 août 2012: Atelier Sites, MONTPELLIER (34) assistant paysagiste concepteur - février 2011: Park en Kit 2.0 - Wagon Landscaping, Société de chasse La Nerthe, MARSEILLE (13) Expériences de travaux de conception et jardinage chez particuliers et dans le milieu associatif. Non fumeur. Permis B, voiture personnelle. Aime la photographie, les voyages, les sorties entre amis, les sports automobiles et de glisses. - octobre 2010: Village de Ville - Jean Marc Huyghen, architecte - Friche de la Belle de Mai, MARSEILLE (13) - 3 au 21 novembre 2008: Hydravert, NIMES (30) organisation et suivi de chantier - 26 avril au 6 mai 2011: Pépinières ISSA, VALFLAUNES (34) pépiniériste - depuis avril 2011: organisateur d’atelier pédagogique de jardinage en partenariat avec l’association Système Friche Théâtre, MARSEILLE (13) - 2 juin au 25 juillet 2008: Provence Paysages, GRIMAUD (83) ouvrier paysagiste - 25 février au 17 mars 2008: Les Paysages du Midi, BOUILLARGUES (30), ouvrier paysagiste
  8. 8. De la parcelle au grand territoire, quelle attitude adopter ? Territoire. Parler du territoire, c’est la capacité à aborder le sol comme le réceptacle d’une histoire, d’une société qui manifeste un caractère propre à un développement de ses paysages, à la manifestation d’une architecture, à la création d’un urbain. Les espaces sur lesquels nous intervenons s’inscrivent dans une dynamique, une histoire, ils ne sont pas stables. De mon point de vue, la question du projet est celle de l’enchainement et il doit être de notre devoir de s’introduire par cette porte avec humilité. En faisant le projet, on entre dans une conversation mais il faut prendre soin de ne pas l’interrompre. De plus, agir dans la complexité territoriale, dans les conditions actuelles d’évolution de la ville, nous amène à avoir une réflexion en fonction d’une saturation future et probable du territoire. Une marge de manoeuvre souvent mince pour les concepteurs que nous sommes. Accompagner le territoire, c’est admettre que certains éléments peuvent traverser le temps et avoir du sens pour les générations futures. Des choses peuvent être reconduite mais pas tout. C’est cette humilité vis à vis du site que je tente de cultiver. Notre intervention doit être une valeur ajoutée au territoire, en créant, révélant, valorisant, générant et acceptant la mutabilité du socle sur lequel on intervient. La question ne réside pas dans l’absolue nécessité de savoir comment on va pouvoir construire à la place de quelque chose, mais comment on va accueillir plus de monde qui puisse profiter de la qualité des lieux. Pour mettre à mal une ville devenue générique, révélons le contexte ou acceptons d’en créer un nouveau toujours dans l’optique du mieux pour ceux qui vivront ces espaces. Si l’architecture est considérée comme l’art de penser les pleins, alors le paysagiste serait l’artiste des vides. Il me parait néanmoins nécessaire et indispensable de penser ces deux pratiques dans un pot commun. Notre contribution à //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// //////////////////////////////////////////// La connaissance des choses n’est pas une entrave à la création. M. Corajoud ville nouvelle de Hengcun, sud de Shanghaï, septembre 2012
  9. 9. l’architecture, c’est de travailler la terre, le sol comme une ressource, le socle comme un support de projet, vivant et à partager. Cependant, le geste du paysagiste ne peut se limiter à fertiliser la ville: l’introduction du vivant dans la cité est nécessaire mais l’irruption de la nature dans la ville relève de l’utopie. C’est parce que le paysage précède le paysagiste que l’on doit intervenir avec cohérence et respect sur les territoires de projet qui nous sont proposés. Dans le monde occidentale, la ville est le lieu du développement, et encore plus dans les sociétés asiatiques. Il faut continuer à générer les lieux de l’intensité urbaine, mettre en dynamique les potentialités endormies de nos cités. Cet Partager. Apprendre d’autrui, admettre que l’autre peut avoir raison, se mettre en posture de recevoir de chacun me parait être une force pour sans cesse renouveler la créativité et la crédibilité des projets. Excursioniste itinérant, j’aime à cultiver un regard sur les paysages de ce monde. Chaque société est riche d’une culture, il faut savoir s’en nourrir. Cette culture d’une technique partagée doit venir en renfort pour se mettre au service du projet comme un élément qui va débrider la créativité. La Chine est de ces civilisations qui bousculent leur territoire avec frénésie, loin de l’inertie de nos sociétés occidentales. Depuis quelques années, c’est avec curiosité, repsect et non sans recul que je tente d’apprendre de cette culture d’aménageur. //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Pour quelle raison mystérieuse faut-il ranger les choses? Pourquoi ne se laisse t-on pas déranger? A. Chemetoff urbain est aussi une forme de fertilité, la fertilité humaine qui doit nous pousser que ce soit pour le paysage et l’architecture, à un objectif commun, qui est de faire la ville.
  10. 10. ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
  11. 11. atelier espace public place de la joliette - marseille Sur 10 000m² de portion urbaine, comment réaliser une surface d’accueil du public dans un quartier en reconstruction dans le cadre du projet EUROMEDITERRANEE. 8 /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
  12. 12. // espace multifonctionnel ilots haussmanniens - habitat métro tramway voies véhiculées bati industrialo portuaire docks 1850 - bureaux bati 20ème - habitat bati contemporain - bureaux // cadrages et ouvertures // vascularisation linéaire ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
  13. 13. // place de la joliette atelier pédagogique, ENSP 1ère année, marseille // situation - Située au Nord du Panier, dans l’axe de la Major et le flanc de la façade maritime, la place de la Joliette, fait partie de ces nouvelles entrées de ville marseillaise. // commande - Au coeur du projet euroméditerrannée, entre nouveaux quartiers financiers et ville rénovée, comment le projet peut répondre aux usages nouveaux de la place, dans une portion de ville en mouvement permanent? // projet - Dans cette linéarité urbaine, la place de la Joliette est une poche d’éclatement. Autour d’axes majeurs, la place s’organise avec son environnement proche et une fluctuation de population qui particiepent à la dynamique du lieu. /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// // une place ouverte // calme et intimité d’une forêt urbaine
  14. 14. ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
  15. 15. atelier domaine agricole domaine du merle - crau Face à une déprise agricole de plus en plus prégnante, comment le paysagiste peut révéler les potentialités d’un vaste territoire afin d’engager sa reconversion vers une valorisation culturelle et environnementale des espaces agricoles et naturels du territoire de Crau. 12 /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
  16. 16. //////////////////////////////////////// ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// // domaine agricole atelier pédagogique, ENSP 1ère année, la crau // situation - Formé sur l’ancien Estuaire de la Durance, la Crau se partage entre un visage humide et agricole, celui de la maitrise des eaux de Crapone, et une figure plus sèche, dont le Mérinos s’approprie abondamment les prairies de Coussoul. // commande - Dans une logique de durabilité, le domaine du Merle souhaite repenser la valorisation de son terroir. Comment aborder la perméabilité de ce territoire pour favoriser la valorisation culturelle et environnementale des plaines de Crau? // projet - Pour diversifier son activité, le Domaine soit être capable d’accueillir un public. La Crau, territoire aux multiples visages se donne à voir et à pratiquer. Dans cette unique pinède, chaque sortie est une expérience nouvelle de la Crau. 0.00m -0.10m -1.05m -2.10m coussoul gris prairie de fauche crau des amandiers étang des métamorphoses
  17. 17. ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// //////////////////////////////////////////// // révéler le territoire dans sa profondeur
  18. 18. ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
  19. 19. atelier jardin poudrerie royale - saint-chamas Sur les terres du Conservatoire du Littoral, comment créer un jardin de 1500m² en phase avec l’âme tragique du site. ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// 16
  20. 20. talus dalle restanque falaise ////////////////////////////////////// // poudrerie royale atelier pédagogique, ENSP 1ère année, saint-chamas, conservatoire du littoral // situation - Sur les bords de l’Etang de Berre, les terres protégées de la poudrerie de Saint-Chamas révèlent des coteaux secs et ensoleillés, belvédères sur les forêts humides et marécageuses de l’étang. // commande - Le Conservatoire du Littoral, propriétaire de l’ancienne poudrerie royale, souhaite, dans une approche focalisée sur le végétal, concevoir un jardin, mémoire des heures glorieuses de ce site historique. // projet - Sur ce territoire au passé militaire, parcelle surprotégée et innaccessible, le jardin traduit une évocation de l’interdit et de la violence, au travers d’un végétal agressif et de son franchissement, dans un espace riche d’une histoire industrielle, à la finalité tragique. ////////////////////////////////////////////////////////////
  21. 21. //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// TALUS DALLE FALAISE // le végétal comme barrière // la meurtrière pour fenêtre sur le paysage RESTANQUE
  22. 22. ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
  23. 23. ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// 20 atelier vallon r i v i è r e d e l ’ a r c - a i x e n p r o v e n c e A la marge de la ville, le site du vallon de l’Arc s’apprête à accueillir un futur campus. A l’échelle du vallon, comment gérer la contrainte liée à une rivière méditerranénne dans un site destiné à accroitre sa population?
  24. 24. // franchir l’entrave autoroutière ambiance de clairière infrastructures d’accueil épaisseur végétale /////////////////////////////////////// // rivière de l’arc atelier pédagogique, ENSP 2ème année, aix en provence // situation - Situé au sud d’Aix en Provence, la vallon de l’Arc est relégué à la marge de la ville. Longé par l’autoroute, il fait ponctuellement l’objet de rejets diffus, d’origines industrielles et d’évacuations parasitaires. Cet espace naturel est une richesse oubliée et méconnue des habitants. // commande - Dans un site aux fortes potentialités, il faut être capable de répondre favorablement à des usages qui sont appellés à croître, tout en assumant une influence raisonnée et maitrisée sur la rivière de l’Arc. Une démarche à tenir pour un parc qui se veut à usages périurbains. // projet - Dans ce cadre là, un parc périurbain à double utilité est amené à naître. Une requalification de l’Arc et de ses berges doit permettre de concilier l’accueil de structures sportives et étudiantes, en maitrisant l’impact direct sur la rivière par la filtration des eaux grises et le maintien des berges. // 1 // 2 // 3 /////////////////////////////////////////////////////////////////////////// stade clairière entrée de parc passage de l’autoroute remontée boisée accès campus parking relais bassin de noues noues jardin dépolluant l’Arc la Torse
  25. 25. // la technique au service du projet infiltration gravitaire galets filtre vertical filtre horizontal eau filtrée restitution à l’arc phragmytes iris vetiveria syrpes typha ruissellements routiers végétation filtrante graviers fins // redécouvrir la rivière de l’arc // ouvrir le parc sur la ville // mise en scène des eaux grises ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////
  26. 26. ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
  27. 27. ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// 24 atelier littoral g o l f e d e f o s - p o r t d e b o u c Entre ville, port, industrie et nature, les littoraux méditerranéens sont des espaces où se mêlent diversité, complexité et conflictualité des usages. Dans une commune en mutation, quelle ambition peut-on générer pour le devenir d’espaces à la fois littoraux et urbains?
  28. 28. // créer les conditions d’un partenariat // promouvoir les pratiques douces l i t t o r a l A r c a d e s P o r t - d e - B o u c s a l i n s c o l l i n e s e t a n g s c a n a u x a g r i c u l t u r e pratiques pédestres pour tous niveaux loisirs équestres en pleine nature pratiques cyclistes, VTT, découverte, randonnées... 6 paysages traversés sur 380 ha de parc 70kmde cheminements disponibles ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// saint-mitre //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// // golfe de fos atelier pédagogique, ENSP 2ème année, port de bouc // situation - Au coeur du Golfe de Fos et longtemps orientée vers son littoral, Port de Bouc est aujourd’hui la ville traversée par les usages industriels dont elle ne bénéficie pas. Cependant, elle est aussi cette cité tournée vers ses espaces de nature. // commande - La problématique d’un contournement Nord de la ville pose la question d’un risque de fermeture sur les espaces d’arrières pays de la ville. // projet - L’objectif de ce projet est d’étendre les potentialités d’une multi modalité de paysages en pensant la création d’un Grand Parc des Etangs à l’échelle de la conurbation. étang de lavalduc étang du pourra étang de citis étang de l’estomac salins étang d’engrenier
  29. 29. //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// ///////////////////////////////////////////////// // des étangs à parcourir // reconquérir le paysage des eaux saumâtres
  30. 30. ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
  31. 31. ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// 28 atelier territoires urbains q u a r t i e r s n o r d - m a r s e i l l e Sur le vaste et complexe territoire urbain des quartiers nord, le modèle du grand ensemble domine. Enclavé et à la marge des équipements urbains, quelles opportunités le territoire nous offre t-il pour réenclancher une dynamique favorable dans ces quartiers et asseoir ces fragments urbains comme partie intégrante de la cité phocéenne?
  32. 32. frange bastidaire massif de l’Etoile littoral hypercentre marseillais aire portuaire /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Campus St-Jérome jardins ouvriers Parc Font-Obscure C.C. Merlan Parc Montgolfier Picon-Busserine Les Lauriers // quartiers nord atelier pédagogique, ENSP 3ème année, marseille // commande - Au delà des programmes de rénovation générés par l’ANRU, comment le grand ensemble peut devenir le lieu de réenchantement des quartiers nord de Marseille. // projet - Un programme ambitieux pour ces quartiers doit permettre de tirer le meilleur de l’intensité générée par certains éléments du territoire: écoles, parcs sportifs, lieux culturels, commerces, espaces inemployés et pratiques informelles sont des opportunités que nous offre le site. L’espace public, par les qualités qui l’habite, devient le lieu de réenchantement et dessine une nouvelle maille public s’appuyant sur de nouvelles aires de cristallisation des populations. // situation - Dans cette portion du territoire marseillais, un modèle d’habitat prédomine: le grand ensemble. Sa position dans la ville, son implantation par rapport aux infrastructures et équipements, l’inscrive de manière générique comme une enclave. Le quartier du Merlan en est un exemple. maille publique retravaillée espaces en partage parcs espaces d’intensités scolaire espaces sportifs culture habitat bati nouveau mobilité ligne tramway
  33. 33. //////////////////////////////////////////////////// //////////////////////////////////////////////////// // s’installer dans la pente // des espaces résiduels en partage
  34. 34. ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
  35. 35. ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// 32 workshops v i l l a g e d e v i l l e - m a r s e i l l e p a r k e n k i t 2 . 0 - l a n e r t h e v a l s e d e s l é g u m e s - m a r s e i l l e Créer un village de toutes pièces par le réemploi de matériaux, concevoir et construire des modules à usages agricoles ou enseigner le jardinage; les workshops sont - dans un parcours d’étudiant - l’opportunité de se confronter à l’échelle 1 de la matière.
  36. 36. 2.0 // village de ville V V 1 // park en kit ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// /////////////////////////////////////////////////////// //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// /////////////////////////////////////////////////// sous la direction de J-M Huyghen avec l’initative de Wagon Landscaping
  37. 37. // valse des légumes JARDINER /////////////////////////////////////////////////////// ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// /////////////////////////////////////////////////// en partenariat avec Système Friche Théâtre
  38. 38. ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
  39. 39. ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// 36 maquettes m o d e l e r l e t e r r i t o i r e Lorsque la courbe de niveau se détache du sol, elle devient un relief. Lorsqu’un aplat de vert s’élève en une forêt, la maquette prend forme. Le territoire se façonne, se sculpte et la maquette devient un outil de projet.
  40. 40. ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// vallon de l’arc // place de la joliette façonner - modeler - sculpter - // comprendre le territoire - travailler le relief // modeler l’espace public
  41. 41. //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// p é t r i r - f a b r i q u e r - c o n s t r u i r e
  42. 42. ////////////////////////////////////////// //////////////////////////////////////////////// work in progress
  43. 43. Mob. 06 3554 1430 5, place de la corderie 13 006 MARSEILLE Courriel: guillaume.servel@hotmail.fr servel guillaume ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////

×