E n entreprise
● Ergonomie : qu'est-ce 
que c'est ? 
● Pourquoi s'en soucier ? 
● Utilité en entreprise ? 
● Le travail de l'ergonome 
● ...
EErrggoonnoommiiee 
DDuu GGrreecc eerrggoonn ((ttrraavvaaiill)) eett nnoommooss 
((rrèègglleess)),, ll''eerrggoonnoommiiee...
Définition 
de l’IAE (2000) - Association 
Internationale d’Ergonomie 
''L’ergonomie (ou Human Factors) est 
la discipline...
DDoommaaiinneess ddee 
Ergonomie 
Physique 
ssppéécciiaalliissaattiioonn 
Source : Ergonomie, Pierre Falzon et alii, PUF 
...
Interdisciplinarité 
L'ergonomie est une discipline pivot 
dotée d'un caractère intégrateur 
Physiologie 
Santé et 
risque...
OObbjjeeccttiiffss ddee 
ll''EErrggoonnoommiiee 
L’ergonomie permet d’adapter le travail 
et les équipements ou leurs 
int...
Ergonomie et 
biologie humaine 
L'ergonomie partage avec la médecine du travail 
une priorisation de la santé des travaill...
PPoouurrqquuooii 
ss''eenn 
ssoouucciieerr ??
PPoouurrqquuooii ss''eenn 
ssoouucciieerr ?? 
ÉÉvvoolluuttiioonn 
dduu TTrraavvaaiill 
ÉÉvvoolluuttiioonn 
ddee llaa 
mmaa...
AAvvaannttaaggeess 
ddee ll''eerrggoonnoommiiee 
L'ergonomie propose des solutions réalistes 
(i.e. efficaces et souvent p...
CChhiiffffrreess ccllééss ssuurr 
ll''eerrggoonnoommiiee aauu ttrraavvaaiill 
Les accidents du travail : 
En 2012 les acci...
LLee ttrraavvaaiill ddee 
ll''eerrggoonnoommee
Le travail de 
l'Ergonome 
L'intervention de 
l’ergonome vise à : 
● La prévention des 
accidents, des maladies 
professio...
Concrètement 
L'action de l’ergonome porte sur la question 
des usages ( = prise en compte de 
l'utilisateur), et l'analys...
LLaa ddéémmaarrcchhee eerrggoonnoommiiqquuee 
Quoi ? : Objectif 
● Travail prescrit – Mode opératoire 
Comment ? ● Exigenc...
CCoonncceeppttss 
uuttiilleess eenn 
eerrggoonnoommiiee
L'Ergonomie 
en 6 Concepts 
Activité, tâche 
Variabilité 
individuelle 
Charge de travail 
physique et mentale 
Situation ...
Activité et tâche 
La tâche est ce qui est à faire, ce qui est 
prescrit par l'organisation. Elle se définit 
comme le rés...
Activité et tâche 
De la tâche à l'activité : 
Prescripteur Opérateur 
Tâche prescrite 
affichée (explicite) 
Tâche prescr...
Situation de travail 
et régulation 
La situation de travail est le contexte 
concret où les hommes réalisent une 
product...
Modèle d'une 
situation de travail 
CONTEXTE : 
économique, social, culturel, législatif, et réglementaire 
Déterminants P...
Travail prescrit et 
Travail réel 
« Travailler impose toujours de sortir de l’exécution pure et simple. Il ne 
suffit jam...
Contraintes // AAssttrreeiinntteess 
CONTRAINTES 
Tous les facteurs qui 
agissent sur l’homme 
Contraintes Primaires Contr...
Charge physique et 
mentale de travail 
Charge physique 
= importante 
Quand le travail 
engendre une forte 
mobilisation ...
Facteurs déterminants 
dans la charge de travail 
● Nature de la tâche (quantité quantité d’information à traiter, 
comple...
PPrrooggrreessssiioonn ddee llaa 
CChhaarrggee MMeennttaallee 
1)- L'ergonomie considère qu'il n'y a pas de travail 
physi...
Variabilité 
individuelle 
L'homme normal, celui de la norme, l'homme 
standard n'existe pas : c'est une construction 
sta...
AAnnaallyyssee dduu 
TTrraavvaaiill
Analyse du travail 
L'analyse du travail réalise une "photographie" de 
la situation de travail dans son ensemble, à parti...
Les Outils 
d'Analyse du travail 
En vue d'aboutir à la présentation détaillée et 
chiffrée des préconisations ergonomique...
Analyse biomécanique 
du travail 
Analyse angulaire 
Elle consiste à déterminer les positions 
angulaires des principales ...
QQuueellqquueess 
TThhéémmaattiiqquueess
EErrggoonnoommiiee aauu 
ppoossttee ddee ttrraavvaaiill 
La conception de postes de travail ergonomiques 
permet des gains...
Aménagement ppoossttee ddee 
ttrraavvaaiill ddeevvaanntt ééccrraann
Principes ergonomiques pour la 
conception des machines 
Principe directeur : Penser aux utilisateurs tout au long de 
la ...
PPiisstteess dd''aamméénnaaggeemmeenntt 
ddeess hhoorraaiirreess ddee ttrraavvaaiill 
Les horaires atypiques sont source d...
Ergonomie :: lleess sseenniioorrss 
Le recul progressif de l'âge de la retraite a pour 
conséquence directe le vieillissem...
TESTEZ VOTRE ENTREPRISE 
http://www.travaillersante.fr/Evaluation/cadre-de-travail-et-ergonomie- 
le-point-sur-votre-entre...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ergonomie en entreprise

4 875 vues

Publié le

Ergonomie en entreprise
Ergonomie : qu'est-ce que c'est ? - Pourquoi s'en soucier ? - Utilité en entreprise ? - Le travail de l'ergonome
Concepts utiles - Analyse du travail - Quelques thématiques - Ressources.

Publié dans : Direction et management

Ergonomie en entreprise

  1. 1. E n entreprise
  2. 2. ● Ergonomie : qu'est-ce que c'est ? ● Pourquoi s'en soucier ? ● Utilité en entreprise ? ● Le travail de l'ergonome ● Concepts utiles ● Analyse du travail ● Quelques thématiques ● Ressources
  3. 3. EErrggoonnoommiiee DDuu GGrreecc eerrggoonn ((ttrraavvaaiill)) eett nnoommooss ((rrèègglleess)),, ll''eerrggoonnoommiiee eesstt llaa sscciieennccee dduu ttrraavvaaiill,, ddiisscciipplliinnee ss''aapppplliiqquuaanntt àà ttoouuss lleess aassppeeccttss ddee ll''aaccttiivviittéé hhuummaaiinnee.. LLeess eerrggoonnoommeess pprreennnneenntt eenn ccoommppttee ttoouuss lleess ffaacctteeuurrss pphhyyssiiqquueess,, ccooggnniittiiffss,, ssoocciiaauuxx,, oorrggaanniissaattiioonnnneellss,, eennvviirroonnnneemmeennttaauuxx,, dduu ttrraavvaaiill..
  4. 4. Définition de l’IAE (2000) - Association Internationale d’Ergonomie ''L’ergonomie (ou Human Factors) est la discipline scientifique qui vise la compréhension fondamentale des interactions entre les humains et les autres composantes d’un système, et la profession qui applique principes théoriques, données et méthodes en vue d’optimiser le bien-être des personnes et la performance globale des systèmes.''
  5. 5. DDoommaaiinneess ddee Ergonomie Physique ssppéécciiaalliissaattiioonn Source : Ergonomie, Pierre Falzon et alii, PUF Ergonomie Cognitive Ergonomie organisationnelle S'intéresse aux caractéristiques anatomiques, anthropométriques, physiologiques et biomécaniques de l'homme dans sa relation avec l'activité physique. (postures de travail, manipulation d'objets, mouvements répétitifs, disposition du poste de travail, santé et sécurité) S'intéresse aux processus mentaux : perception, mémoire, raisonnement, réponses motrices, dans les interactions entre les personnes et d'autres composantes du système. (charge mentale, prise de décisions, performance exprte, interaction homme – machine, fiabilité humaine, stress professionnel, formation...) S'intéresse à l'optimisation des systèmes socio-techniques : structure organisationnelle, règles et processus. (communication, gestion des ressources des collectifs, conception du travail, des horaires de travail, travail en équipe, conception participative, travail coopératif, nouvelles formes de travail, culture organisationnelle, organisations virtuelles... )
  6. 6. Interdisciplinarité L'ergonomie est une discipline pivot dotée d'un caractère intégrateur Physiologie Santé et risques Management organisation TMS Ingénierie Outil Technologie Psychologie Sociologie ERGONOMIE RPS - Str ess Stratégie Usages Psycho-sociologie Psycho-physiologie Source: https://sites.google.com/site/santetravailergo/
  7. 7. OObbjjeeccttiiffss ddee ll''EErrggoonnoommiiee L’ergonomie permet d’adapter le travail et les équipements ou leurs interfaces à l’Homme. Elle s’attache à analyser les situations de travail dans leur globalité ainsi que l’activité réelle de travail, dans une double préoccupation : ERGONOMIE Améliorer l'efficacité du travail humain Diminuer la peine de l'homme au travail et prévenir les risques sur sa santé
  8. 8. Ergonomie et biologie humaine L'ergonomie partage avec la médecine du travail une priorisation de la santé des travailleurs, une démarche de diagnostic de santé et des conditions de travail. En effet, une analyse des conditions de travail effectives (in situ) permet de connaître la source des troubles, et ainsi d'envisager les interventions capables de les réduire. EErrggoonnoommiiee EErrggoonnoommiiee ddeess ppoossttuurreess ddee ll''aaccttiivviittéé ddee ttrraavvaaiill mmuussccuullaaiirree EErrggoonnoommiiee ddeess eennvviirroonnnneemmeennttss ddee ttrraavvaaiill EErrggoonnoommiiee ddee llaa rrééhhaabbiilliittaattiioonn EErrggoonnoommiiee ddeess aaiiddeess aauu ttrraavvaaiill EErrggoonnoommiiee eett éévvaalluuaattiioonn dduu ccooûûtt hhuummaaiinn ddee ll''aaccttiivviittéé
  9. 9. PPoouurrqquuooii ss''eenn ssoouucciieerr ??
  10. 10. PPoouurrqquuooii ss''eenn ssoouucciieerr ?? ÉÉvvoolluuttiioonn dduu TTrraavvaaiill ÉÉvvoolluuttiioonn ddee llaa mmaaiinn dd’’oeoeuuvvrree Pénibilité SSaannttéé aauu TTrraavvaaiill Obligation générale de santé sécurité OObblliiggaattiioonnss llééggaalleess Féminisation des métiers Allongement de la vie active Augmentation du travail mental (ordinateurs-automates) Intensification et densification du travail Augmentation des interruptions Horaires atypiques Flexibilité Temps partiel Concentration de l'activité prof. aux âges intermédiaires de la vie (études + longues) Travailleurs handicapés Travailleurs en bonne santé font la performance de l'entreprise Lutte contre l'absentéisme TMS RPS Maintien dans l'emploi Obligation d'emploi des travailleurs handicapés Thématiques TMS RPS Pénibilité
  11. 11. AAvvaannttaaggeess ddee ll''eerrggoonnoommiiee L'ergonomie propose des solutions réalistes (i.e. efficaces et souvent peu coûteuses) pour : = Le confort et la santé des utilisateurs : ● prévenir les risques (accidents, maladies), ● minimiser la fatigue (liée au métabolisme de l’organisme, à la sollicitation des muscles et des articulations, au traitement de l’information, à la vigilance), ● de créer les conditions d’un travail satisfaisant. = L'efficacité pour l'organisation en termes de productivité, qualité, fiabilité. Cette efficacité est dépendante de l'efficacité humaine - l'ergonome vise 1)- à identifier les logiques des opérateurs 2)- à concevoir des systèmes adaptés. Meilleur cadre de travail [ Homme ] Efficacité accrue [ Entreprise ] Source : www.travaillersante.fr
  12. 12. CChhiiffffrreess ccllééss ssuurr ll''eerrggoonnoommiiee aauu ttrraavvaaiill Les accidents du travail : En 2012 les accidents du travail avec arrêt étaient au nombre de 640 891, soit un niveau de 35 AT avec arrêt pour 1 000 salariés. Coûts humains : journées d’arrêts de travail + incapacités permanentes + décès consécutifs à un accident du travail). Les maladies professionnelles : Désormais dénombrées par syndromes, elles étaient au nombre de 54015 en 2012. Les troubles musculo-squelettiques Observatoire de la qualité de vie au bureau réalisé Actinéo : le lien est désormais clairement établi par les actifs entre aménagement de l’espace et santé physique. Les douleurs lombaires, ophtalmiques, à la nuque et à la tête concernent 1 actif sur 3. Or près de 2 actifs sur 5 estiment que leur entreprise n’accorde pas assez d’importance à l’aménagement de l’espace. : Les affections périarticulaires avec 42 148 cas représentent toujours 78 % des maladies professionnelles. Les affections chroniques du rachis lombaire dues aux charges lourdes augmentent à 3 208 cas (2012). Source: https://www.travaillersante.fr/Travail-et-environnement/Les-thematiques/ergonomie-chiffres-cles.html
  13. 13. LLee ttrraavvaaiill ddee ll''eerrggoonnoommee
  14. 14. Le travail de l'Ergonome L'intervention de l’ergonome vise à : ● La prévention des accidents, des maladies professionnelles, la baisse de la pénibilité, de la charge physique, mentale et psychique du travail… ● tout en prenant en compte les différents critères de performance (production, qualité, délais, maintenance…) relatifs aux structures et aux activités pour lesquelles il intervient. AAmméélliioorreerr lleess ccoonnddiittiioonnss ddee ttrraavvaaiill eett dd’’uussaaggee OOppttiimmiisseerr lleess ccrriittèèrreess ddee ppeerrffoorrmmaannccee
  15. 15. Concrètement L'action de l’ergonome porte sur la question des usages ( = prise en compte de l'utilisateur), et l'analyse de l’activité réelle dans la conception des systèmes de travail. Conception de postes de travail Aménagement de locaux et d’espaces Ambiances physiques de travail (thermique, sonore, lumineuse) L’organisation du travail Formation Les situations de handicaps Les outils Le maintien dans l'emploi La conception de produits Les applications informatiques D'après: http://www.ergonomie-lestempsmodernes. com/c-est-quoi- l-ergonomie-aujourd-hui/
  16. 16. LLaa ddéémmaarrcchhee eerrggoonnoommiiqquuee Quoi ? : Objectif ● Travail prescrit – Mode opératoire Comment ? ● Exigences : qualité, quantité, délais Avec Quoi ? ● Machines : degré technologique ● Matières premières : caractéristiques, variabilité ● Outils : nature, usure, réglages, documentation, moyens de communication, logiciels ● Risques : machines, produits... Travail réel Où? : Environnement Espaces Ambiances physiques / espaces de travail, de circulation/ risques / relations humaines / Contexte économique Physique – Mental Organisation ● organigramme ● Répartition des tâches ● Possibilités d'entraide ● autonomie Conséquences pour l'opérateur : - Plaintes : fatigue physique et mentale - Problèmes de santé : TMS, stress - Accidents, Maladies professionnelles - Satisfactions : compétences développées, Reconnaissance du travail et de la personne Quand ? Résultats pour l'entreprise : - Régularité - Quantité – Qualité – Respect des délais - Incidents, défauts, rebuts - Absentéisme, rotation du personnel - Demande de mutation - Difficultés de recrutement, conflits Individu – Population ● Âge, sexe... ● Caractéristiques physiques ● Vie hors travail ● Formation, expérience ● Itinéraire professionnel... Qui ? Aménagement du temps ● Délais travail prescrit ● Cadences, rythme de travail ● Horaires, pauses, urgences...
  17. 17. CCoonncceeppttss uuttiilleess eenn eerrggoonnoommiiee
  18. 18. L'Ergonomie en 6 Concepts Activité, tâche Variabilité individuelle Charge de travail physique et mentale Situation de travail et régulation Contrainte et astreinte Travail prescrit / travail réel
  19. 19. Activité et tâche La tâche est ce qui est à faire, ce qui est prescrit par l'organisation. Elle se définit comme le résultat qui est attendu de l'individu de façon plus ou moins explicite, dans des conditions imposées pour l'exécution. L'activité est ce qui est fait dans une situation singulière, ce qui est mis en jeu par le sujet pour réaliser la tâche. Chaque tâche a ses exigences particulières, et chaque individu a lui-même ses exigences (physiques, physiologiques, psychologiques) : l'activité est la réponse que l'individu met en oeuvre pour réaliser la tâche.
  20. 20. Activité et tâche De la tâche à l'activité : Prescripteur Opérateur Tâche prescrite affichée (explicite) Tâche prescrite Attendue (implicite) Tâche comprise Tâche appropriée Tâche effective Modèle de régulation de l'activité (d'après Leplat 2000) : CONDITIONS ACTIVITÉ Évaluation interne Évaluation externe CONSEQUENCES Source : Ergonomie, Pierre Falzon et alii, PUF AGENT Conséquences pour l'opérateur TÂCHE Résultats – un niveau de performance AGENT Conditions internes, État de l'opérateur TÂCHE Conditions externes, exigences de la tâche Couplage
  21. 21. Situation de travail et régulation La situation de travail est le contexte concret où les hommes réalisent une production matérielle ou immatérielle, dans des conditions de travail et de sécurité donnés. La régulation est un mécanisme de contrôle en 3 étapes qui : 1)- détecte un écart à un état désiré 2)- procède à un diagnostic sur cet écart (jugement d'acceptabilité) 3)- engage si nécessaire une action corrective.
  22. 22. Modèle d'une situation de travail CONTEXTE : économique, social, culturel, législatif, et réglementaire Déterminants Population Déterminants Entreprise ● Caractéristiques : sexe, âge, état psycho-physiologique Dispositif technique Outils, machines, logiciels / locaux, espaces de travail / ambiances physiques et toxiques Des flux, du temps de travail, répartition des tâches, consignes, relations collectives Travail réel HOMMES ● État instantané ● Expérience acquise ● Compétences ● Représentations Santé, Sécurité, Compétences Organisation Production, Fiabilité, Qualité Effets Population Effets Entreprise Source : Ergonomie Concepts et Méthodes, Rabardel & Pastré, Octarès.
  23. 23. Travail prescrit et Travail réel « Travailler impose toujours de sortir de l’exécution pure et simple. Il ne suffit jamais de faire comme on a dit. Il ne suffit pas d’appliquer les consignes. Il ne suffit pas de mobiliser l’intelligence théorique. Il faut interpréter, improviser, ruser,tricher... Il faut faire appel à l’intelligence pratique, ancrée dans le corps et dans la personnalité.» (intefp-sstfp) Source : http://travailcollaboratif.typepad.com/methode_main
  24. 24. Contraintes // AAssttrreeiinntteess CONTRAINTES Tous les facteurs qui agissent sur l’homme Contraintes Primaires Contraintes D'après Kapitaniak,Masson ASTREINTES Réactions de l’homme à la contrainte ASTREINTE Physiologique: réaction énergétique, musculaire et cardiaque dépendant de l’organisme ASTREINTE Psy: réaction de contentement ou de manque d’intérêt mais avec la même réaction physiologique dans les deux cas HHOOMMMMEE Secondaires Interface Vie sociale Tâche Physique et cognitive Espace Environnement Entreprise Temps
  25. 25. Charge physique et mentale de travail Charge physique = importante Quand le travail engendre une forte mobilisation physique ( à mesurer via acide lactique, consommation d'oxygène, électromyogramme, durée de récupération, test de Brouha) Charge mentale = importante Dans un travail où la mobilisation est surtout mentale ( mesurer le taux d'erreurs, la capacité à effectuer une tâche en parallèle, méthode de Kalsbeek) ● La charge de travail, c'est l'astreinte, i.e. les effets du travail sur l'homme, le coût de l'activité pour l'opérateur (au sens ergonomique du terme). ● La réalisation du travail nécessite une certaine activité, et donc une certaine charge. La charge est chose normale, c'est la surcharge qu'il faut éliminer. ● Une fatigue excessive signale une surcharge (voire une sous-charge prolongée ex bore-out).
  26. 26. Facteurs déterminants dans la charge de travail ● Nature de la tâche (quantité quantité d’information à traiter, complexité du traitement requis), ● Organisation du travail (contrainte temporelle, intensité des cadences, degré d’asservissement du rythme individuel au rythme collectif, nécessité d’exécuter des tâches simultanées, rigidité des modes opératoires assignés…), ● Aménagement physique du poste de travail (dispositifs de signalisation, compatibilité signaux-réponses, aides au travail), ● Conditions d’environnement physique. FFaacctteeuurrss rreellaattiiffss àà llaa ssiittuuaattiioonn ddee ttrraavvaaiill FFaacctteeuurrss rreellaattiiffss àà ll’’iinnddiivviidduu FFaacctteeuurrss ssoocciiaauuxx ● Niveau d’apprentissage, âge (conséquences multiformes), ● État de fatigue ou de santé, les états provisoires de vigilance, ● Certains traits de personnalité (anxiété, états émotionnels, intra/ extraversion, états dépressifs ou d’excitation…), ● Attitudes devant la tâche (motivation, satisfaction, intérêt ressenti) ● Environnement social immédiat (degré d’insertion dans le groupe, communications avec les autres opérateurs), ● Certaines caractéristiques de la vie hors travail (conditions de logement, conditions familiales, trajets, activités extra professionnelles). Source : INTEFP
  27. 27. PPrrooggrreessssiioonn ddee llaa CChhaarrggee MMeennttaallee 1)- L'ergonomie considère qu'il n'y a pas de travail physique sans une part de travail intellectuel. Le cerveau est toujours à l’oeuvre. 2)- La sollicitation mentale a fortement augmenté avec l'informatisation et l'automatisation : Hypersollicitation (activités interrompues, réduction des temps morts, lean management) Traitement parallèle de tâches multiples (multitasking) Sollicitations visuelles Syndrome de débordement cognitif (saturation) Exigences mentales Surcharge informationnelle (infobésité) Exigences mnésiques
  28. 28. Variabilité individuelle L'homme normal, celui de la norme, l'homme standard n'existe pas : c'est une construction statistique. Les individus sont pluriels, et de plus, ils sont variables dans le temps : Variabilité interindividuelle anthropométrie, sexe, latéralité, diversité de l’état des différentes fonctions (vision des couleurs, état articulaire…), formation et histoire professionnelle, conditions de vie, au travail et hors travail, structure de personnalité et conséquence sur le rapport au travail, à la santé et les projets de vie. Variabilité Intra-individuelle effets du travail (fatigue), rythmes biologiques, effet des événements de la vie (grossesse..), vieillissement biologique, empreintes du travail (TMS...), entraînement et expérience, effets des événements de la vie à long terme.
  29. 29. AAnnaallyyssee dduu TTrraavvaaiill
  30. 30. Analyse du travail L'analyse du travail réalise une "photographie" de la situation de travail dans son ensemble, à partir de l'identification des 4 entités ou objets d'étude suivants : ● L'Opérateur (au sens ergonomique – le travailleur) ● La Tâche que l'opérateur effectue. ● L'Activité mise en oeuvre pour effectuer une tâche. ● Le Contexte dans lequel l'opérateur et sa tâche vont évoluer CONTEXTE Opérateur Tâche Activité
  31. 31. Les Outils d'Analyse du travail En vue d'aboutir à la présentation détaillée et chiffrée des préconisations ergonomiques, l'ergonome doit d'abord analyser le travail dans toutes ses composantes au moyen d'outils : ● Étude et analyse photographique et vidéo ● Analyse de plans ● Conduite d’entretiens ● Cardiofréquencemétrie (évolution cardiaque en fonction des activités) ● Analyse angulaire et analyse vectorielle ● Électromyographie EMG de surface (muscles) ● Études des ambiances sonores, lumineuses, climatiques et toxiques.
  32. 32. Analyse biomécanique du travail Analyse angulaire Elle consiste à déterminer les positions angulaires des principales articulations lors d'un maintien postural. Puis il s'agit de comparer avec les angles normaux . On peut par ailleurs mesurer la répétition et les temps de maintien des postures. Notion de confort articulaire : ● Plus petite contrainte articulaire ● Meilleure position de repos ● Situation permettant le geste le plus performant tant en force qu'en vitesse ● Position permettent la liberté la plus ouverte dans l'espace! Source : ADERF
  33. 33. QQuueellqquueess TThhéémmaattiiqquueess
  34. 34. EErrggoonnoommiiee aauu ppoossttee ddee ttrraavvaaiill La conception de postes de travail ergonomiques permet des gains de productivité pour l’entreprise et un meilleur confort et une sécurité accrue pour les employés. http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/ergonomie-au-poste-de-travail/ detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=164&dossid=126 ● Plusieurs maladies (TMS) professionnelles sont dues entre autres à une mauvaise ergonomie au poste de travail. ● Si on ne tient pas compte de l’ergonomie, les conséquences peuvent être l’absentéisme, le turn-over excessif, la perte de performance, l’allongement des délais de production. Paramètres d’aménagement des postes de travail : ● Les dimensions du poste de travail ● Les espaces pour les mouvements et les distances de sécurité ● Les postures forcées ● Le levage de charges ● La surveillance et la maintenance des installations ● Les modes opératoires et les moyens de travail ● La formation ● L’environnement de travail
  35. 35. Aménagement ppoossttee ddee ttrraavvaaiill ddeevvaanntt ééccrraann
  36. 36. Principes ergonomiques pour la conception des machines Principe directeur : Penser aux utilisateurs tout au long de la conception. Intégrer l’ergonomie à la conception permet d’adapter l’équipement de travail aux utilisateurs et non l’inverse. Cette démarche amène le concepteur à passer de la conception d’un système technique à celle d’une situation de travail - au-delà de la simple application des normes. ÉÉvviitteerr uunn rryytthhmmee ddee ttrraavvaaiill ddéétteerrmmiinnéé ppaarr llaa mmaacchhiinnee OOffffrriirr aasssseezz dd''eessppaaccee ppoouurr lleess mmoouuvveemmeennttss Tenir compte de la variabilité des opérateurs (morphologie, force, résistance) Éviter une surveillance qui nécessite une concentration prolongée Adapter l'interface homme-machine aux caractéristiques prévisibles des opérateurs Principes eerrggoonnoommiiqquueess ppoouurr llaa ccoonncceeppttiioonn ddeess mmaacchhiinneess http://www.inrs.fr/accueil/risques/equipement-travail/exigence-conception-machine/ergonomie.html
  37. 37. PPiisstteess dd''aamméénnaaggeemmeenntt ddeess hhoorraaiirreess ddee ttrraavvaaiill Les horaires atypiques sont source de déséquilibre d'un point de vue biologique, familial et social, mais l'ergonomie peut apporter des solutions d'amélioration. Source : Ergonomie, Pierre Falzon et alii, PUF Erreurs à éviter : ● Succession excessive de nuits consécutives (+ de 4ou 5) ● Allongement de temps d'un travail fortement sollicitant (10/12 heures) ● Faiblesse des effectifs dans une équipe ● Concentration des jours travaillés au détriment d'une répartition travail-repos équilibrée ● Affectation sans possibilité de reclassement à partir d'un certain âge... Démarche d'intervention : 1)- Repose sur l'analyse du travail réel. 2)- Accepte le principe selon lequel il n'existe pas de solution unique, concevable partout, et acceptable par tous. 3)- Combine au mieux les différents paramètres en jeu dans un système de travail en horaires décalés . 4)- Nécessite la participation et l'information de tous les intéressés.
  38. 38. Ergonomie :: lleess sseenniioorrss Le recul progressif de l'âge de la retraite a pour conséquence directe le vieillissement actif des seniors en entreprise. Contraintes Solutions Inhérentes à la personne : transformations biologiques, psychologiques et sociales pouvant affecter le travail Entreprise : Intensification du travail - Resserrement des marges de liberté- Contraintes temporelles- Régulations individuelles et collectives limitées - Faible accès aux formations professionnelles limitant les possibilités d'adaptation. Préconisations ergonomiques : ● Analyser les conditions de travail ● Identifier les caractéristiques physiquement pénalisantes ● Favoriser les stratégies d'entraide ● Réorganisation et répartition de tâches appropriées ● Conception des moyens de travail : aide à la manutention, redondance, aide-mémoire... ● Reclassement avec formation ● Détachement tutorat pour transfert de compétences et savoir-faire de prudence.
  39. 39. TESTEZ VOTRE ENTREPRISE http://www.travaillersante.fr/Evaluation/cadre-de-travail-et-ergonomie- le-point-sur-votre-entreprise/Etape_1.html BOÎTE À OUTIL ERGONOME http://www.ergonomie-lestempsmodernes.com/la-boite-% C3%A0-outils-de-l-ergonome/ FICHES INRS http://www.inrs.fr/accueil/risques.html TROUVER UN ERGONOME SNCE - syndicat des cabinets conseils d'ergonomie http://www.ergonomie-snce.fr/Annuaire-ergonomie.html SITES DE RÉFÉRENCE SELF http://www.ergonomie-self.org/ IEA http://www.iea.org/

×