Expression en entreprise : du droit au désir de contribuer

15 084 vues

Publié le

L'expression des salariés en entreprise est un vaste continuum allant de la concrétisation d'un droit à la pratique de l'innovation.

Publié dans : Direction et management
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
15 084
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3 417
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Expression en entreprise : du droit au désir de contribuer

  1. 1. Brainstorming L'Expression en Entreprise Du Droit au Désir de Contribuer
  2. 2. FondementsFondements dede l'expressionl'expression BesoinBesoin ÉlémentaireÉlémentaire & Facteur& Facteur HumainHumain ExpressionExpression dans lesdans les ÉquipesÉquipes ExpressionExpression de lade la SatisfactionSatisfaction ExpressionExpression de lade la CréativitéCréativité Boîte à idées Stimulation du P.I.R.E. Lois Auroux Posture Managériale REX Feedback Brainstorming Crowdsourcing Résolution de Problèmes Focus group Employee Survey
  3. 3. Les fondements de l'expression en entreprise
  4. 4. La Boîte à ii dées *http://www.motivationfactory.com/blog/actualite/interet-boite-a-idees-amelioration-continue-innovation-cohesion-sociale Née au début du 20° siècle, c'est l'ancêtre de tous les outils d'innovation collaborative.* Agent secret d'amélioration continue ( sissi les contributions sont anonymes) la boîte à idées permet aux entreprises de faire des économies en améliorant les process et le fonctionnement de l’organisation, et en favorisant le partage de bonnes pratiques et d'idées nouvelles. Moyen d'expression des salariés, elle renforce la motivation et la cohésion sociale, en même temps que l'innovation.
  5. 5. Dialogue Social Plus d'information: http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/N518.xhtml Le dialogue social en entreprise correspond à l'ensemble des relations entre les parties prenantes, les acteurs du dialogue dans l'entreprise qu'ils soient individuels (employeur ou son représentant, RSS), représentatifs (délégué syndical), institutionnels (IRP : DP, CE, CHSCT, CEE), ou mandatés (salariés). L'intérêt d'un dialogue social fluide dans l'entreprise n'est plus à démontrer : ● Respect de la légalité : information et consultation des instances partenaires (IRP), absence de délit d'entrave, négociation d'accords d'entreprise... ● Pragmatisme organisationnel : la fluidité du dialogue est inversement corrélée à la conflictualité dans l'entreprise. Les relations sociales sont gérées, de même que les conditions de travail, les processus RH, etc. ● Avantage stratégique pour l'employeur : en matière de conduite du changement, et transformation de l'organisation. (Étienne Normand)
  6. 6. Code du Travail L 2281-1 à 3 ● Les salariés bénéficient d'un droit à l'expression directe et collective sur le contenu, les conditions d'exercice et l'organisation de leur travail. ● L'expression directe et collective des salariés a pour objet de définir les actions à mettre en oeuvre pour améliorer leurs conditions de travail, l'organisation de l'activité et la qualité de la production dans l'unité de travail à laquelle ils appartiennent et dans l'entreprise. ● Les opinions que les salariés, quelle que soit leur place dans la hiérarchie professionnelle, émettent dans l'exercice du droit d'expression ne peuvent motiver une sanction ou un licenciement. Droit d'expression directe et collective des salariés
  7. 7. Du Besoin Élémentaire au Facteur Humain
  8. 8. Docteur en économie et psychologie du travail, Alain Labruffe a établi que notre système motivationnel repose sur 4 besoins fondamentaux, soit 4 leviers de la motivation des hommes et des femmes au travail : Progression, Information, Reconnaissance, et Expression.* P I R E La stimulation du P ii RE Chacun a besoin de se sentir PROGRESSER d'aller de l'avant, de briser la paroi ou le plafond de verre, de maintenir ou augmenter son employabilité... *101 TB de bord pour mieux communiquer en entreprise Besoin d'être INFORMÉ, de partage de connaissances, de transparence... La RECONNAISSANCE de chacun en tant qu'individu est primordiale. Les individus ont besoin d'être appréhendés dans leurs ABC (attentes – besoins et contraintes). Chaque action qui le mérite doit être valorisée. Chaque individu a besoin de S'EXPRIMER. Les avis, les idées, font avancer les projets. Même les contestations et objections ont besoin d'être entendues, pour leur utilité, ou pour être déchiffrées.
  9. 9. F A C T E U R H U M A I N Le Facteur Humain Le travail, en tant qu'action collective et de coopération entre les membres des équipes, de l'organisation (entreprise), nécessite selon Christophe Dejours (Le Facteur Humain) l'introduction de ''la délibération collective, de la confrontation des opinions, et de l'espace de discussion.'' L'espace de discussion, ou de délibération est un espace où peuvent être ''formulés, librement et surtout publiquement, des avis éventuellement contradictoires en vue de procéder à des arbitrages, et de prendre des décisions sur les questions qui intéressent l'avenir du service, du département, de l'entreprise ou de l'institution''... ''Cet espace est essentiellement voué à la délibération collective, temps essentiel à toute gestion rationnelle du process de travail, de la sécurité des personnes, de la sûreté des installations et de la vie communautaire. Car travailler ce n'est pas seulement accomplir des actes techniques, c'est aussi faire fonctionner le tissu social et les dynamiques intersubjectives indispensables à la psychodynamique de la reconnaissance.''* * Extraits de : Le Facteur Humain, Christophe DEJOURS
  10. 10. dans les équipes L'ex pression
  11. 11. La Posture Managériale Le manager crée les conditions de la confiance des collaborateurs par : Missions : supervision, régulation, délégation, assignation d'objectifs, feedback, dialogue. Non sanction des erreurs : nul ne craint de faire remonter les erreurs. Le REX participe de l'amélioration continue. Autorise : l'initiative, l'empowerment, assume ses propres responsabilités et permet à l'équipe un confort de fonctionnement. Son Exemplarité Ses Arbitrages Son Leadership
  12. 12. Le Feedback Le feedback est une relation bijective entre manager et collaborateurs. Il permet l'expression libre et régulière de chacun sur le travail (technique), les conditions et relations de travail. Le feedback permet ainsi d'améliorer la performance, en même temps qu'il favorise la reconnaissance du/au travail et la motivation des collaborateurs.
  13. 13. Briefing / Debriefing Dans le cadre de la prévention de l'erreur humaine au travail, 2 des 6 pratiques de fiabilisation consistent au briefing et debriefing : étape de concentration de l'intervenant et de dialogue - échange avant l'action. Appropriation du dossier, des attendus du travail prescrit. Pre-job Briefing TRAVAIL - INTERVENTION Débriefing retour d'expérience à chaud afin de capitaliser les bonnes pratiques, identifier les axes de progression, faire remonter les risques non identifiés en amont de l'action prescrite.
  14. 14. Le REX Le Retour d'EXpérience est un élément incontournable de l'amélioration continue en entreprise, et de la capitalisation des connaissances issues du terrain, dans le cadre de l'organisation apprenante. Démarche organisée de collecte, capitalisation et diffusion des erreurs et dysfonctionnements, mais aussi des progrès et innovations expérimentés dans l'entreprise, le REX permet une meilleure maîtrise des risques, des crises, et une meilleure capacité de résilience pour l'entreprise.
  15. 15. Rapport d'étonnement Outil RH et Management du onboarding (intégration), le rapport d'étonnement favorise la performance de l'entreprise en ce sens qu'il sollicite le regard neuf des nouveaux embauchés pour : ● Exprimer ce qui les a surpris dansExprimer ce qui les a surpris dans l'organisation, les process,l'organisation, les process, l'ambiance de l'entreprise.l'ambiance de l'entreprise. ● Faire un retour terrain franc etFaire un retour terrain franc et honnête ( au Manager, la RH).honnête ( au Manager, la RH). ● Pointer les Bonnes Pratiques etPointer les Bonnes Pratiques et dysfonctionnements observés.dysfonctionnements observés. ● Être force de proposition etÊtre force de proposition et proposer des pistes d'amélioration.proposer des pistes d'amélioration.
  16. 16. Les Réunions La réunion est un outil phare de la communication managériale. Elle permet à chaque personne présente de s'exprimer, de contribuer, et d'apporter sa plus-value. ● Réunion ''Minute Sécurité'' ● Réunion d'équipe / service ● Réunion d'information ● Transmissions (santé, équipes de quart) ● Résolution de problème ● Conduite de projet ● ...
  17. 17. Entretiens Managériaux Les entretiens sont le 2° outil phare de communication formelle des managers, et pour les collaborateurs une occasion d'expression privilégiée. La situation de face à face et la formalisation de certains entretiens sont autant d'opportunités d'échanges directs à saisir : ● Entretien d'évaluation ● Entretien de recadrage ● Entretien d'arbitrage (conflit) ● Entretien de délégation ● Entretien de promotion ● Entretien de coaching, de reconnaissance... ● Porte ouverte
  18. 18. Expression SatisfactionSatisfaction de la
  19. 19. Rumeurs Le réseau informel d'expression concurrence et parasite les réseau officiel de communication si celui-ci est lacunaire. Ces rumeurs véhiculent des informations imprécises, émotionnelles, des non-dits, des messages porteurs de crainte, de mécontentement, qui nuisent à la motivation.
  20. 20. Satisfaction et Engagement Le rôle du management (top et proximité) est crucial dans la satisfaction et l'implication au travail. Un problème communiqué et entendu (expression) trouve une solution managériale ou collective (IRP). ● un désengagement des collaborateurs ● une baisse de la qualité, de la productivité, et ● la montée des comportements inadéquats. Dans le cas contraire, la soumission stratégique s'installe (contournement) se traduisant par :
  21. 21. Enquêtes de Satisfaction Les enquêtes de satisfaction (Employee Survey)sont un ''outil de diagnostic pour les pratiques de management et un outil d'aide à la décision.'' (Annick Cohen) Elles donnent la parole aux employés sur : ● les conditions de travail ● l'intérêt du travail ● le style de management ● l'information et la communication ● les politiques RH : rémunération, carrières, développement des compétences...
  22. 22. Expression de la créativité
  23. 23. Focus Group Le focus group ou entretien focalisé (focused interview) permet de recueillir l'expérience, l'opinion et le ressenti des acteurs de l'entreprise en tant que clients internes ou utilisateurs d'un nouvel outil, nouveau logiciel , nouveau process, la mise à disposition d'un intranet, d'un service, le déploiement d'une politique de l'entreprise, DRH... Utilisé à l'origine en sciences sociales (psychologie sociale, sociologie) le focus group sert également à recueillir des données qualitatives avant le lancement d'une enquête quantitative de type enquête de satisfaction.
  24. 24. Brainstorming ● Débrider sa créativité en exprimant toutes ses idées sans réserve ni autocensure ● Ne pas critiquer les idées des autres ● Au contraire : rebondir sur les idées formulées ● Organiser l'intelligence et l'efficacité collective. Le principe du brainstorming : Le brainstorming ou remue-méninges est une séance de créativité dirigée visant à la résolution de problème (creative problem solving).
  25. 25. Groupe de progrès Partant du fait que les hommes et les femmes de l'entreprise en constituent sa richesse principale (capital humain, intelligence individuelle et collective) les groupes de progrès s'emparent d'une problématique particulière, un dysfonctionnement identifié, et s'engagent dans une démarche de résolution de problème. ● Techniques de créativité ● Passage en mode décideur (si j'avais toute latitude, ou si j'étais manager, que ferais-je?) ● Outils opérationnels de la résolution de problèmes (QQOQCCP, Ishikawa, matrices, indicateurs de suivi).
  26. 26. RSE : Réseau Social d'Entreprise Le RSE, réseau social d'entreprise, est une plateforme logicielle orientée échanges et travail collaboratif. À la fonctionnalité Profils (annuaire des professionnels de l'entreprise) et Communautés (groupes, espaces de discussion, échanges de pratiques, blogs, forums, wikis, newsfeed – fil d'actualité) le RSE ajoute un espace de knowledge management, voire d'innovation collaborative : projets d'innovation collaborative et participative, challenges internes entreprise. Mise en relation Conversation Communication Éditorialisation Groupes de pratiques Gestion et partage de documents, de contenu Coédition et gestion de projet Knowledge management REX remontées terrain Classement des connaissances Espace collaboratif et d'innovation participative
  27. 27. Crowdsourcing Le Crowdsourcing (littéralement approvisionnement par la foule) a pour principe de mettre à profit l'intelligence collective (internet). Dans l'entreprise, le crowdsourcing permet de puiser dans les ressources intellectuelles du capital humain (actifs immatériels), et de bénéficier de la créativité des salariés afin de booster l'innovation interne (gamification, projets d'innovation collaborative et participative, challenges, recherche de solutions innovantes, brevets...)
  28. 28. Brainstorming L'expression des salariés en entreprise est un vaste continuum allant de la concrétisation d'un droit à la pratique de l'innovation.

×