MANAGEMENT
Santé et Sécurité au Travail
Connaître les risques pour mieux les gérer
SST - Gestion des Risques
●
Concepts en SST
●
Obligations légales
●
ROI de la SST
●
SST et familles de risques
●
Risques e...
SST - Gestion des Risques
SST :
Santé et
Sécurité au
Travail
SST : qu'est-ce que c'est ?
SST = Santé et Sécurité au Travail
Cet intitulé regroupe
diverses disciplines
visant à supprim...
SST : concepts utiles
Sécurité :
absence de risque, de dommage inacceptable.
Sécurité Absence de risque,
de dommage inacce...
SST : concepts utiles
La survenue du risque :
SST : quels enjeux ?
Enjeu économique :
La non conformité est coûteuse
(amendes, dysfonctionnements...).
Les accidents coû...
SST - Gestion des Risques
Obligations
légales
Obligation générale de sécurité
Article L4121-1 : L'employeur prend les mesures nécessaires
pour assurer la sécurité et pr...
SST : l'affaire de tous
Obligations de l'employeur
● assurer la sécurité, et protéger la
santé physique et mentale des
tra...
SST : conformité réglementaire
Code du Travail Partie IV :
● Liv1- Dispositions générales
● Liv2- Lieux de travail
● Liv3-...
SST : 9 principes de prévention
Les 9 Principes de Prévention
1) Éviter ou éliminer les risques.
2) Évaluer les risques qu...
SST - Gestion des Risques
ROI / SST :
Retour sur
investissement
Bénéfices de la SST
Impacts financiers de
la non qualité en SST :
●
Dysfonctionnements et
surcoûts
●
CNC : coûts de Non
co...
Avantages d'une bonne SST
Fact Sheet 77
Factsheet_77_-
_Les_avantages_pour_l2019entreprise_d2019une_bonne_securite
_et_d20...
SST - Gestion des Risques
SST dans
la famille
des risques
Typologie des risques
Il existe 6 grandes familles de risques :
RISQUES
Naturels
RISQUES
Vie
quotidienne
RISQUES
Technolog...
SST : risques concernés
www.inrs.fr/default/dms/inrs/CataloguePapier/ND/TI-PR-36/pr36.pdf
Risques industriels
Les activité...
SST - Gestion des Risques
SST et
risques en
entreprise
SST : les risques professionnels
Classification des risques professionnels :
RISQUES
Mécaniques
RISQUES
Physiques
RISQUES
...
SST et sinistralité
http://www.risquesprofessionnels.ameli.fr/statistiques-et-analyse/sinistralite-atmp.html
La sinistrali...
SST - Gestion des Risques
Gérer les
risques
PRÉVENIR : la prévention primaire consiste à éviter
l’apparition des situations à risque, en travaillant en amont
à la réd...
Les 3 voies d'entrée des risques
Les risques pénètrent dans l'entreprise par 3 voies possibles : les achats, les
prestatai...
Le Document Unique
http://www.inrs.fr/accueil/demarche/evaluation-risques/document-unique.html
Outil essentiel de la préve...
Analyse des risques
Fréquence
Gravité
www.camagazine.com/archives-fr/
L'analyse des risques peut se faire via 3 méthodes :...
Pyramide des événements indésirables
La règle d'or SST :
Tout est signifiant, et tout porte à conséquences.
D'après :www.q...
L'iceberg de sinistralité
Il n'y a pas de petits accidents. Rien n'est à prendre à la légère.
Les near-miss ( presqu'accid...
SST - Gestion des Risques
Management
SST
Outils management SST
Outils réglementaires
Règlement Intérieur, Recueil de prescriptions au
Personnel (RPP), Document Uni...
Principe d'amélioration continue
Évaluation
des risques
Élimination ou réduction
des risques Prévention et
protection
coll...
Prévention de l'Erreur Humaine
Les Métarègles de la Fiabilité
À partir de multiples expériences critiques, Christian Morel...
Prévention de l'Erreur Humaine
Principes de Fiabilisation des Pratiques
Ces pratiques de fiabilisation constituent un encl...
Principe de performance SST
La performance du système de management SST- Santé et Sécurité au
travail résulte d'un faiscea...
SST - Gestion des Risques
LA CULTURE
SÉCURITÉ
Le terme de « culture de sécurité » apparaît pour
la première fois dans le rapport des experts de
l'INSAG) sur la catastro...
l’engagement et le sens de la
responsabilité personnelle de tous
les individus se consacrant à une
activité qui a une inci...
Les 10 dimensions de la
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/r_1497866/fr/developper-la-culture-de-securite
Culture Sécuri...
E
Génératif
D
Proactif
C
Bureaucratique
B
Réactif
A
Pathologique
Culture Sécurité :
5 niveaux de maturité
A - Pathologique...
SST - Gestion des Risques
THÈMES
D'ACTUALITÉ
Les maladies professionnelles dues aux TMS
(tableaux 57, 69, 79, 97, et 98 de la CNAM)
représentent environ 85% des maladi...
Les RPS sont un phénomène multiforme dans
lequel on regroupe :
1. stress chronique d’origine professionnelle,
2. harcèleme...
Pour chaque travailleur exposé à un ou plusieurs facteurs de risques
professionnels liés à des contraintes physiques marqu...
SST - Gestion des Risques
MATURITÉ
DU
SYSTÈME
SST
Document Unique
9 principes
de Prévention
SMS
Système de
Management
SST
SMI
Système de
Management
Intégré QSE
RISKRISK
Man...
Auto-évaluation de la maturité
d’une organisation en SST
Auteur : Dominique VACHER
●
Outil d'autodiagnostic permettant d’o...
An ounce of prevention
is worth a pound of cure
Mieux vaut
prévenir
que guérir.
~Benjamin Franklin
Ressources
incontournables
Tout sur SST et prévention :
Tout sur les conditions de travail :
Tout sur la prévention en san...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Gestion des risques et management SST

29 876 vues

Publié le

SST-HSE : Santé et Sécurité au Travail, connaître les risques pour mieux les gérer.

Publié dans : Direction et management
22 commentaires
63 j’aime
Statistiques
Remarques
  • JE VOUDRAIS ME PRESENTER, JE SUIS MEMBRE DE L'INTERSYNDICALE DE LA SST EN COTE D'IVOIRE. MERCI BIEN
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • SALUT A VOUS, JUSTE POUR VOUS DIRE QUE TOUS VOS COURS TOUS BONS LES UNS QUE LES AUTRES. SOUHAITERAIS AVOIR LES DIAPOSITIVES DE: gestion des risques et management, se former en SST et les 9 pratiques de la prevention AU : djihim@yahoo.com MERCI D'AVANCE POUR LA CONNAISSANCE QUE VOUS NOUS APPORTEZ
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • SALUT A VOUS, MERCI POUR CETTE DIAPO INSTRUCTIVE. JE SOUHAITERAIS LA RECEVOIR SI POSSIBLE SUR djihim@yahoo.com Merci d'avance
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • interessant ce document
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • tres interessante, pouvez vous me l'envoyer sur iliasselhoari@gmail.com. merci par avance
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
29 876
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 095
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
22
J’aime
63
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Gestion des risques et management SST

  1. 1. MANAGEMENT Santé et Sécurité au Travail Connaître les risques pour mieux les gérer
  2. 2. SST - Gestion des Risques ● Concepts en SST ● Obligations légales ● ROI de la SST ● SST et familles de risques ● Risques en entreprise ● Gérer les risques ● Management SST ● Culture sécurité ● Maturité du Système Management SST ● Ressources incontournables
  3. 3. SST - Gestion des Risques SST : Santé et Sécurité au Travail
  4. 4. SST : qu'est-ce que c'est ? SST = Santé et Sécurité au Travail Cet intitulé regroupe diverses disciplines visant à supprimer ou à limiter certains effets nuisibles des activités humaines sur l'être humain (santé physique et mentale) et sur son environnement (santé environnementale). SST Conditions et facteurs ayant une influence sur le bien- être des employés, des travailleurs temporaires, du personnel détaché par un fournisseur, des visiteurs et de toute autre personne présente sur le lieu de travail. Conditions et facteurs qui affectent, ou pourraient affecter, la santé et la sécurité des employés ou d'autres travailleurs ( y compris les travailleurs temporaires et le personnel détaché par un sous-traitant), des visiteurs, ou de toute autre personne présente sur le lieu de travail. SST SST 1 www.wikipedia.org 2 http://formation-prevention-public.fr 3 www.agrojob.com
  5. 5. SST : concepts utiles Sécurité : absence de risque, de dommage inacceptable. Sécurité Absence de risque, de dommage inacceptable. DANGER : propriété ou capacité intrinsèque d'un équipement, d'une substance, d'une méthode de travail, de causer un dommage pour la santé des travailleurs RISQUE : la combinaison de la probabilité de la survenue d’un événement dangereux (occurrence) et du dommage résultant (gravité). Applications : Travail sur échafaudage : le danger, c'est le travail en hauteur. Le risque, c'est la chute. Feu : le danger, c'est le feu. Le risque, c'est la lésion, donc la brûlure. Manutention de colis : le danger, c'est le poids des colis.Le risque, c'est la lésion, donc le mal de dos...
  6. 6. SST : concepts utiles La survenue du risque :
  7. 7. SST : quels enjeux ? Enjeu économique : La non conformité est coûteuse (amendes, dysfonctionnements...). Les accidents coûtent cher (coûts directs, indirects, surcoût cotisation AT, etc) 11 22 33 44 55 Enjeu légal : Les obligations de sécurité de prévention et de préservation de la santé sont inscrits au Code du Travail. Enjeu productif : La prévention a une action positive sur la qualité et la productivité. Commencer par la sécurité, sujet unanime, permet d'élargir la méthode aux autres domaines. Enjeu éthique : Les accidents représentent de la souffrance, de l'énergie, du temps, des morts. Autant de raisons de s'en occuper. Enjeu d'image : Les entreprises où la santé et la sécurité ne sont pas correctement managées souffrent d'un image désastreuse auprès des diverses parties prenantes (internes - externes), et d'un déficit de confiance.
  8. 8. SST - Gestion des Risques Obligations légales
  9. 9. Obligation générale de sécurité Article L4121-1 : L'employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs. Ces mesures comprennent : 1° Des actions de prévention des risques professionnels ; 2° Des actions d'information et de formation ; 3° La mise en place d'une organisation et de moyens adaptés. L'employeur veille à l'adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l'amélioration des situations existantes. http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do? idSectionTA=LEGISCTA000006178066&cidTexte=LEGITEXT000006072050&dateTexte=20090528
  10. 10. SST : l'affaire de tous Obligations de l'employeur ● assurer la sécurité, et protéger la santé physique et mentale des travailleurs (L4122-1) et ● prendre les mesures appropriées et les mettre en œuvre conformément aux principes généraux de prévention (L4121-2) Obligation de sécurité des employés L4122-1 ● prendre soin de sa sécurité et de sa santé, ainsi que ● de celles des autres personnes concernées par ses actes ou ses omissions au travail.
  11. 11. SST : conformité réglementaire Code du Travail Partie IV : ● Liv1- Dispositions générales ● Liv2- Lieux de travail ● Liv3- Équipements & protections ● Liv4- Risques spécifiques d'exposition ● Liv5- Activités & opérations spécifiques ● Liv6- Organismes de prévention ● Liv7- Contrôle, affichages, Inspection ● Liv8- Outremer Code Rural Dispositions complémentaires spécifiques au monde rural et forestier.
  12. 12. SST : 9 principes de prévention Les 9 Principes de Prévention 1) Éviter ou éliminer les risques. 2) Évaluer les risques qui ne peuvent être évités. 3) Combattre les risques à la source. 4) Adapter le travail à l’homme. 5) Tenir compte de l’état d’évolution de la technique. 6) Remplacer ce qui est dangereux par ce qui ne l’est pas ou ce qui l’est moins. 7) Planifier le prévention en y intégrant, dans un ensemble cohérent : la technique, l'organisation du travail, les conditions de travail, les relations sociales et influence des facteurs ambiants. 8) Prendre des mesures de protection collective en leur donnant la priorité sur les mesures de protection individuelle. 9) Donner les instructions appropriées aux travailleurs. L4121-2 : L'employeur met en oeuvre les mesures prévues à l'article L. 4121-1 sur le fondement des principes généraux de prévention suivants :
  13. 13. SST - Gestion des Risques ROI / SST : Retour sur investissement
  14. 14. Bénéfices de la SST Impacts financiers de la non qualité en SST : ● Dysfonctionnements et surcoûts ● CNC : coûts de Non contribution ● Coûts de la non qualité ● Impacts financiers de la non efficience ● Coût des accidents ● Coûts juridiques, pénalités... Manager son système de Santé et sécurité au travail dans la qualité apporte 2 types de bénéfices : ● la réduction des coûts de non qualité en termes de SST (aléas, incidents, accidents, arrêts de production, remplacements etc) ● Le ROI, retour financier sur les investissements réalisés en SST ROI SST : ● BTP : Rendement global de 2,19 - pour 100€ engagés dans une action de prévention, les gains économiques ont été de 219 € ● Étude EU-OSHA 2009 sur les bénéfices récoltés par une entreprise ayant investi en SST : pour chaque dollar investi en SST, le retour sur investissement est de 120%! http://www.preventionbtp.fr/Magazine/Reportages/Actualite/La-prevention-une-affaire-rentable https://www.spi-s.com/index.php/fr/blogue/item/depense-en-sst-investissement-payant
  15. 15. Avantages d'une bonne SST Fact Sheet 77 Factsheet_77_- _Les_avantages_pour_l2019entreprise_d2019une_bonne_securite _et_d2019une_bonne_sante_au_travail
  16. 16. SST - Gestion des Risques SST dans la famille des risques
  17. 17. Typologie des risques Il existe 6 grandes familles de risques : RISQUES Naturels RISQUES Vie quotidienne RISQUES Technologiques RISQUES Professionnels RISQUES Transports RISQUES Conflits avalanche, feu de forêt, inondation, mouvement de terrain, cyclone, tempête, séisme et éruption volcanique... liés à l'intervention de L'homme (anthropiques), ils regroupent les risques industriel, nucléaire, biologique, rupture de barrage, exploitations minières et souterraines... liés à la sécurité et à la protection de la santé des travailleurs personnes, matières dangereuses... accidents domestiques, accidents de la route ... Guerres, exode clandestin...
  18. 18. SST : risques concernés www.inrs.fr/default/dms/inrs/CataloguePapier/ND/TI-PR-36/pr36.pdf Risques industriels Les activités d'une entreprise (process) génèrent des risques recensés sous le vocable de ''risques industriels''. Risques professionnels Lorsque les risques industriels ont un impact sur les salariés (parties prenantes internes), ils sont qualifiés de risques professionnels Risques environnementaux Lorsque les risques industriels impactent les parties prenantes externes : l'environnement extérieur, et populations avoisinantes, ils sont alors qualifiés de risques environnementaux.
  19. 19. SST - Gestion des Risques SST et risques en entreprise
  20. 20. SST : les risques professionnels Classification des risques professionnels : RISQUES Mécaniques RISQUES Physiques RISQUES Chimiques RISQUES Biologiques RISQUES Radiologiques RISQUES Psychologiques heurts par les parties mobiles en mouvement des machines / écrasement par chutes d’objets ou des véhicules / coupures et perforations par outils de travail / projections de particules solides (copeaux de métal, de bois, de roche) ou de matière incandescente / contraintes posturales et visuelles et gestes répétitifs … vibrations produites par les engins / niveau sonore trop élevé / température trop forte ou trop Basse / intempéries pour les travaux / extérieurs (humidité, vent…) / niveau d'éclairement / qualité de l’air sur le lieu de travail (poussières, anoxie …) / courant électrique / incendie et explosion … exposition à des substances chimiques par inhalation,ingestion ou contact cutané / Produits gazeux, liquides ou solides, cancérigènes / Mutagènes / Toxiques / Corrosifs / Irritants / Allergisants… exposition à des agents infectieux (bactériens, viraux, parasitaires, fongiques) et allergisants / par piqûre / morsure / inhalation / voie cutanéo-muqueuse... existence de radiations ionisantes / et radioéléments / de rayonnements laser / de radiations UV et IR / rayonnements électromagnétiques divers… agression physique ou verbale / sur le lieu de travail par un client /élève/patient / harcèlement moral ou sexuel par un supérieur hiérarchique / stress managérial / charges mentales excessives (travail permanent sur écran …) / Différentes contraintes de temps, interruptions …
  21. 21. SST et sinistralité http://www.risquesprofessionnels.ameli.fr/statistiques-et-analyse/sinistralite-atmp.html La sinistralité concerne les catégories suivantes : Maladies Professionnelles Accidents du travail Accidents de trajet L'INRS définit les indicateurs SST suivants : www.inrs.fr/accueil/accidents-maladies/statistique-accident-maladie/accident.html Taux de fréquence (TF) = (nb des accidents avec arrêt/heures travaillées) x 1 000 000 Indice de fréquence (IF) = (nb des accidents avec arrêt/effectif salarié) x 1 000 Taux de gravité (TG) = (nb des journées perdues par incapacité temporaire/heures travaillées) x 1 000 Indice de gravité (IG) = (somme des taux d’incapacité permanente/heures travaillées) x 1 000 000
  22. 22. SST - Gestion des Risques Gérer les risques
  23. 23. PRÉVENIR : la prévention primaire consiste à éviter l’apparition des situations à risque, en travaillant en amont à la réduction des facteurs de risque. Il s’agit de prévention au sens propre du terme puisque l’on intervient à la source avant même que la situation ne soit dégradée, pour prévenir cette dégradation. 3 niveaux de prévention 1 2 3 RÉDUIRE ou corriger : la prévention secondaire consiste à réduire les atteintes sur la santé et la sécurité des individus en leur apprenant à mieux gérer les situations à risque, à outiller les salariés, individuellement ou collectivement, pour lutter plus efficacement contre les risques. RÉPARER : la prévention tertiaire consiste à intervenir lorsque le dommage a déjà eu lieu, dans une perspective curative. L’objectif est de pouvoir remonter, si possible collectivement, vers la prévention secondaire.
  24. 24. Les 3 voies d'entrée des risques Les risques pénètrent dans l'entreprise par 3 voies possibles : les achats, les prestataires, le non-respect des règles : ACHATS : Veiller à la Qualité et conformité des machines, outillages, matières premières et produits divers PRESTATAIRES : Obligation de coopération entre donneur d'ordres et prestataire ou sous-traitant. Respect du Plan de Prévention. Risques parfois externalisés sur entreprises prestataires. NON-RESPECT DES REGLES : Obligation de travailler dans la sécurité pour soi et ses collègues. Obligation de respecter les consignes de travail. Obligation d'appliquer le Règlement Intérieur. Prévention de l'erreur humaine. Principes de fiabilisation des pratiques.
  25. 25. Le Document Unique http://www.inrs.fr/accueil/demarche/evaluation-risques/document-unique.html Outil essentiel de la prévention, le document unique transcrit les résultats de l’évaluation des risques et liste les solutions à mettre en œuvre. Plus qu’un simple inventaire, ce document obligatoire est un outil essentiel pour lancer une démarche de prévention dans l’entreprise et la pérenniser. Sa mise à jour se fait au minimum chaque année. 1 - Il doit identifier les dangers et analyser les risques. 2 – Il doit hiérarchiser les risques identifiés, les noter selon les critères propres à l’entreprise (probabilité d’occurrence, gravité, fréquence, nombre de personnes concernées…), et les classer. 3 - Le classement permet d’établir les priorités et de planifier les actions de prévention.
  26. 26. Analyse des risques Fréquence Gravité www.camagazine.com/archives-fr/ L'analyse des risques peut se faire via 3 méthodes : l'HAZOP, l'AMDEC, analyse des modes de défaillance, de leurs effets et de leur criticité, ou la matrice de risques fréquence – gravité :
  27. 27. Pyramide des événements indésirables La règle d'or SST : Tout est signifiant, et tout porte à conséquences. D'après :www.qualite-securite-soins.fr/congres-de-strasbourg-fin-mai/congres-2011/ Presque accidentPresque accident Précurseur - Événement sentinellePrécurseur - Événement sentinelle IncidentIncident AccidentAccident CatastropheCatastrophe DysfonctionnementDysfonctionnement
  28. 28. L'iceberg de sinistralité Il n'y a pas de petits accidents. Rien n'est à prendre à la légère. Les near-miss ( presqu'accidents ) aboutissent un jour ou l'autre à de vrais accidents, voire à des catastrophes. Les statistiques SST nous apprennent que pour arriver à la catastrophe de l'accident mortel, il y aura eu auparavant : ● 60 Accidents graves ● 600 Accidents avec arrêt ● 6000 Accidents sérieux ou sérieux potentiels ● 60000 Actes dangereux ou conditions dangereuses Actes dangereux ouActes dangereux ou conditionsconditions dangereusesdangereuses Accidents sérieuxAccidents sérieux ou sérieux potentielsou sérieux potentiels Accidents avec arrêtAccidents avec arrêt Accidents gravesAccidents graves Accidents mortelsAccidents mortels Source : La Sécurité en Entreprise, JP Mouton & J Chaboud, Dunod Ed.
  29. 29. SST - Gestion des Risques Management SST
  30. 30. Outils management SST Outils réglementaires Règlement Intérieur, Recueil de prescriptions au Personnel (RPP), Document Unique , Plan de Prévention, Code du Travail Outils organisationnels Revue de Direction, Posture Managériale, Suivi des Indicateurs, Minute de Sécurité, Campagne de sensibilisation, Communication Interne, Formation, Challenges, jeux,etc Protections collectives capot anti explosion, cabine anti-bruit, plancher anti-vibratile, etc Protections individuelles EPI : gants, casque, chaussures sécu, harnais, lunettes protection, casque ou bouchons anti-bruit, masques, etc Analyse des risques HAZOP,AMDEC, Matrice de risques Analyse des accidents Arbre des causes méthode des 5 pourquoi... Audits Visite de Sécurité, Audits d'autoévaluation, Audits de certification, Audits Corporate, etc Normes et référentiels Conformité ou certification à une norme ou un référentiel adaptés au pilotage des processus (OHSAS 18001, ILO OSH 2001, MASE, etc.)
  31. 31. Principe d'amélioration continue Évaluation des risques Élimination ou réduction des risques Prévention et protection collective et individuelle Outils d'analyse Contrôles et audits Suivi des indicateurs et pilotage Intégration du Retour d'expérience Axes d'amélioration Intégration des Mises à Jour Principe d'amélioration continue, Plan – Do – Check – Act, la roue de Deming : PLAN, dire ce que l'on va faire (engagement) – DO, faire ce que l'on a dit (mettre en œuvre) – CHECK, vérifier qu'on l'a fait (mesure des écarts) – ACT, faire mieux, améliorer.
  32. 32. Prévention de l'Erreur Humaine Les Métarègles de la Fiabilité À partir de multiples expériences critiques, Christian Morel (Les décisions absurdes) a établi des métarègles de haute fiabilité permettant de créer une culture de la fiabilité dans tous les domaines : sécurité, sûreté, qualité, performance. CULTURE DE LA HAUTE FIABILITE Centrée sur la collégialité Sensibilité aux mauvais consensus Priorisation de la réflexion à travers : débat contradictoire, REX, FFH (retour d'expérience et formation au facteur humain) Non-punition des erreurs non intentionnelles : pour résilience, et boucle d'apprentissage (apprendre des erreurs) Sensibilisation au ''biais de destinationite'' L'important ce sont les processus Véritable culture en amont de la fiabilité Dialogues non simplificateurs, mais implémentation de solutions simples
  33. 33. Prévention de l'Erreur Humaine Principes de Fiabilisation des Pratiques Ces pratiques de fiabilisation constituent un enclenchement de 6 étapes indissociables : Source : Colloque National de la Performance Industrielle Minute d'arrêt Prise de recul nécessaire avant intervention. Permet vision globale. Appropriation de l'environnement de travail et des risques liés à l'activité. Contrôle croisé Consiste à solliciter un regard externe avant de se lancer dans une action à risque. Contrôle ultime avant actions sans retour possible validation de l'adéquation entre geste envisagé et action souhaitée Autocontrôle Consiste à sécuriser son action par le geste (pointer du doigt) et par la voix afin de rendre explicite un faisceau de vérifications avant d'agir . Communication sécurisée Consiste à valider une compréhension réciproque, car répéter une information claire sans interprétation possible, c'est garantir une transmission sans équivoque, et sécuriser les enjeux REX débriefing retour d'expérience à chaud afin de capitaliser les bonnes pratiques, identifier les axes de progression, faire remonter les risques non identifiés en amont de l'action prescrite Pré-job briefing étape de concentration de l'intervenant et d'échange avant l'action. Appropriation du dossier, des attendus du travail prescrit.
  34. 34. Principe de performance SST La performance du système de management SST- Santé et Sécurité au travail résulte d'un faisceau de 3 éléments indissociables de l'entreprise : Une organisation efficiente Organisation intégrée : système processus en non fonctionnement en silos Principe de gouvernance : Les décisions sont arbitrées + étude de leur impact sur les autres domaines Professionnalisme : Toute atteinte à la SST d'un salarié est considérée comme un marqueur de non maîtrise de l'activité ROI et VA : Au-delà de la simple conformité, le Return On Prevention prouve que la SST, cela rapporte La posture managériale Bénéfice SST des salariés : des salariés en bonne santé et à l'aise avec la politique de l'entreprise et ses pratiques managériales font une entreprise en bonne santé. Conditions de la confiance : Le manager crée les conditions de la confiance des salariés : par son exemplarité, ses arbitrages, son leadership. Non sanction des erreurs : Les salariés ne craignent pas de faire remonter les erreurs. Le REX participe de l'amélioration continue SST. Des conditions d'exigence Importance du niveau d'exigence managériale La durée de vie du risque doit tendre vers zéro Culture de l'excellence
  35. 35. SST - Gestion des Risques LA CULTURE SÉCURITÉ
  36. 36. Le terme de « culture de sécurité » apparaît pour la première fois dans le rapport des experts de l'INSAG) sur la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. Ce terme s’est imposé par la suite dans l’agenda de toutes les industries dans lesquelles des risques doivent être gérés. La Culture de Sécurité Il est clairement établi que la cause des évènements indésirables qui surviennent est rarement liée au manque de connaissance des professionnels : le plus souvent ces évènements indésirables sont le fait de défauts d’organisation, d’absence de vérification, d’insuffisances de la coordination ou de la communication. [Bref ils sont liés à un manque de culture commune de sécurité.] CULTURE SÉCURITÉ http://www.has-sante.fr/portail/jcms/r_1497866/fr/developper-la-culture-de-securite
  37. 37. l’engagement et le sens de la responsabilité personnelle de tous les individus se consacrant à une activité qui a une incidence sur la [sécurité]. Un de ses éléments clefs est constitué par une habitude générale de penser en termes de [sécurité], qui implique : 1 - une attitude de remise en question systématique, 2 - un refus de se contenter des résultats acquis, 3 - un souci permanent de la perfection et un effort de responsabilité personnelle et d’autodiscipline de groupe en matière de [sécurité] (INSAG) SÉCURITÉSÉCURITÉ CULTURECULTURE La Culture de Sécurité désigne
  38. 38. Les 10 dimensions de la http://www.has-sante.fr/portail/jcms/r_1497866/fr/developper-la-culture-de-securite Culture Sécurité 1 Perception globale de la sécurité 2 Fréquence de signalement des incidents 3 Attentes et actions des supérieurs hiérarchiques 4 Organisation apprenante et amélioration continue 5 Travail d'équipe dans le service 6 Liberté d'expression 7 Réponse non punitive 8 Ressources humaines 9 Soutien du management pour la sécurité 10 Travail d'équipe entre les différents services
  39. 39. E Génératif D Proactif C Bureaucratique B Réactif A Pathologique Culture Sécurité : 5 niveaux de maturité A - Pathologique : pourquoi devons-nous perdre notre temps sur les problèmes de sécurité ? B – Réactif : Nous prenons la sécurité au sérieux et nous agissons face à un incident. C – Bureaucratique : Nous avons des systèmes de management en place pour gérer la sécurité. D – Proactif : nous sommes toujours en alerte, nous avons toujours à l'esprit les problèmes de sécurité qui pourraient survenir. E – Génératif : la gestion de la sécurité fait partie intégrante de tout ce que nous faisons.
  40. 40. SST - Gestion des Risques THÈMES D'ACTUALITÉ
  41. 41. Les maladies professionnelles dues aux TMS (tableaux 57, 69, 79, 97, et 98 de la CNAM) représentent environ 85% des maladies professionnelles déclarées (source ANACT) TMS : Troubles Musculo-Squelettiques
  42. 42. Les RPS sont un phénomène multiforme dans lequel on regroupe : 1. stress chronique d’origine professionnelle, 2. harcèlement moral, harcèlement sexuel, 3. agressions et violences internes ou externes à l’entreprise, et 4. syndrome d’épuisement professionnel (burn-out). La plurifactorialité des RPS met à jour 4 familles de facteurs : RPS : Risques Psychosociaux 1 Les exigences du travail et son organisation : autonomie dans le travail, degré d’exigence au travail en matière de qualité et de délais, vigilance et concentration requises, injonctions contradictoires 2 Le management et les relations de travail : nature et qualité des relations avec les collègues, les supérieurs, reconnaissance, rémunération, justice organisationnelle 3 La prise en compte des valeurs et attentes des salariés : développement des compétences, équilibre entre vie professionnelle et vie privée, conflits d’éthique 4 Les changements du travail : conception des changements de tout ordre, nouvelles technologies, insécurité de l’emploi, restructurations
  43. 43. Pour chaque travailleur exposé à un ou plusieurs facteurs de risques professionnels liés à des contraintes physiques marquées, à un environnement physique agressif ou à certains rythmes de travail susceptibles de laisser des traces durables identifiables et irréversibles sur sa santé, l'employeur est tenu de consigner dans une fiche de pénibilité : Pénibilité au travail * Art L4121-3-1 et D4121-5 ● les conditions de pénibilité auxquelles le travailleur est exposé, ● la période au cours de laquelle cette exposition est survenue ainsi que ● les mesures de prévention mises en œuvre par l'employeur pour faire disparaître ou réduire ces facteurs durant cette période.*
  44. 44. SST - Gestion des Risques MATURITÉ DU SYSTÈME SST
  45. 45. Document Unique 9 principes de Prévention SMS Système de Management SST SMI Système de Management Intégré QSE RISKRISK ManagementManagement Systèmes de management SST : Échelle de maturité Modèle de + en + intégratif Simple conformité Culture sécurité et stratégie
  46. 46. Auto-évaluation de la maturité d’une organisation en SST Auteur : Dominique VACHER ● Outil d'autodiagnostic permettant d’objectiver en 46 items la maturité du système de management d’une entreprise (organisation) et sa capacité à intégrer les exigences SST dans la réalisation de son activité (business). ● Cet outil intègre les principales exigences des référentiels OSHAS 18001, ILO OSH 2001, et les bonnes pratiques issues d’entreprises qui excellent dans le champ de la SST. ● L'outil permet à l’entreprise évaluée d’engager un plan d’action et de se fixer des objectifs de progrès. Fichier Excel et tutoriel vidéo disponibles @: http://www.rffst.org/spip.php?page=outils&id_article=96 Ressources gratuites
  47. 47. An ounce of prevention is worth a pound of cure Mieux vaut prévenir que guérir. ~Benjamin Franklin
  48. 48. Ressources incontournables Tout sur SST et prévention : Tout sur les conditions de travail : Tout sur la prévention en santé : Tout sur les risques : http://www.inrs.fr/accueil/risques.html http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1661118/fr/gerer-les-risques http://www.rffst.org/ http://www.anact.fr/

×