Vaincre la Procrastination

5 740 vues

Publié le

Gestion du Temps : Vaincre la Procrastination.
PROCRASTINATION: Définition – Problématique – Statistiques – Cercle vicieux – Causes – Psychologie – Effets indésirables.
PRÉCRASTINATION
STRATÉGIES ET SOLUTIONS
OUTILS DE GESTION DU TEMPS ET DES ACTIVITÉS.

Publié dans : Direction et management
0 commentaire
13 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 740
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
108
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
13
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Vaincre la Procrastination

  1. 1. Maintenant Plus tard VAINCRE LAVAINCRE LA PROCRASTINATIONPROCRASTINATION Gestion du Temps – Time Management – Procrastination – Précrastination – Priorités
  2. 2. PROCRASTINATIONPROCRASTINATION FAQFAQ  QUI EST CONCERNÉ ? Tout le monde : hommes, femmes, managers, salariés, étudiants, dirigeants, vie professionnelle ou privée, tous secteurs d'activité.  COMBIEN DE CONTENUS DISPONIBLES ? 13 300 000 résultats sur Google  COMBIEN DE LIVRES ? 143 résultats pour Livres sur Amazon
  3. 3. Procrastination Gestion du Temps ● PROCRASTINATION Définition – Problématique – Statistiques – Cercle vicieux – Causes – Psychologie – Effets indésirables. ● PRÉCRASTINATION ● STRATÉGIES ET SOLUTIONS ● OUTILS DE GESTION DU TEMPS ET DES ACTIVITÉS VAINCRE LA PROCRASTINATION
  4. 4. Procrastination Gestion du Temps QU'EST-CE QUE C'EST ? PROCRASTINATION
  5. 5. PROCRASTINATION DÉFINITION Le « retardataire chronique », appelé procrastinateur, n’arrive pas à se « mettre au travail », surtout lorsque cela ne lui procure pas de satisfaction immédiate. Être un « retardataire chronique » ne signifie pas ne rien faire. Au contraire, le sujet peut être pris d’une véritable frénésie d’activités...tant que celles-ci ne possèdent aucun rapport avec la tâche problématique. (Wikipedia) Étymologie : du latin procrastinatio, de pro (en avant) et crastinus (de demain), dérivé de cras (demain). Procrastination : tendance pathologique à différer, à remettre l'action à plus tard, au lendemain.
  6. 6. PROCRASTINATION : PROBLÉMATIQUE Il est souvent judicieux de retarder une prise de décision ou la réalisation d'une tâche afin de se laisser le temps d'avoir de meilleures idées, de recueillir plus d'informations ou de refaire son énergie. Mais la procrastination consiste à retarder l'accomplissement d'une tâche de façon irrationnelle malgré des conséquences négatives potentielles dans un futur plus ou moins rapproché. Elle NUIT souvent à la performance et au bien-être et peut avoir des conséquences négatives dans plusieurs domaines dont les relations interpersonnelles, les finances et la santé.
  7. 7. PROCRASTINATION STATISTIQUES Alors que presque tout le monde procrastine à l'occasion, des études suggèrent que 15 à 25% de la population procrastineraient de façon chronique et problématique*. **http://brandongaille.com/17-lazy-procrastination-statistics/ Les études montrent que la procrastination a plus que quadruplé en 30 ans (5% de la population en 1978 contre 26% à présent) 85 à 95% des étudiants seraient impactés. 64% des procrastinateurs interrogés reconnaissent des effets négatifs sur leur bien-être, leur santé, leur travail, leur relation aux autres, leurs finances.** *http://www.psychomedia.qc.ca
  8. 8. PROCRASTINATION CERCLE VICIEUX INACTION (action différée) INSATISFACTION (absence du sentiment positif d'accomplissement) RENFORCEMENT NÉGATIF (stress associé à la tâche repoussée) RÉPULSION (tâche repoussée pour X raison au départ grevée d'une charge négative supplémentaire)
  9. 9. PROCRASTINATION : EXEMPLES Maintenant Plus tard Faire les choses toujours au dernier moment pour le coup de boost, l'adrénalyne Reporter ce qu'on considère comme une corvée Ajourner au maximum une activité qu'on redoute Faire passer le plus facile ou le plus agréable en premier Faire traîner les choses par bravade ou dans l'espoir qu'un autre s'en charge Se trouver des excuses pour ne pas faire, ou des tâches plus prioritaires
  10. 10. PROCRASTINATION PROCRASTINATION : LES CAUSES Manques objectifs D'information, d'inspiration, d'autonomie, de connaissances, de compétences, de moyens, d'organisation... Motivation - Paresse Manque de courage, de motivation, d'estime de soi, sentiment d'incapacité, de corvée, de débordement, peur de l'échec, auto-sabotage... Interruptions et multitasking Les activités interrompues ou menées en mode pseudo- concomitant prennent plus de temps au final (Loi de Carlson) Distractions Réseaux sociaux, internet, TV, objets connectés, bavardages, et toute activité priorisée parce qu'elle apporte une rétribution immédiate.
  11. 11. COMPOSANTE PSYCHOLOGIQUE La raison profonde de la procrastination est d'ordre psychologique et trouve ses racines dans la stratégie d'éviction : L'être humain manifeste un atavisme psychologique d'évitement de la souffrance (pain-avoiding creature). Ainsi nous cherchons à éviter naturellement tout ce qui peut nous faire souffrir, tandis que nous recherchons tout ce qui nous procure bonheur ou plaisir. Une carence dans l'apprentissage de la frustration (enfance) peut entraîner un défaut de maîtrise de soi : impulsivité, impatience caractérisée, recherche quasi exclusive de rétribution immédiate, tout en sachant que son intérêt propre passe pourtant par une rétribution différée plus favorable.
  12. 12. EXPÉRIENCE DE LA GUIMAUVE Étude sur la gratification différée réalisée dans les années 1970 par le Psychologue Walter Mischel sur des cohortes d'enfants: ● Principe : consiste à placer devant chaque enfant une guimauve dans une assiette. Deux choix sont proposés aux participants : manger la guimauve avant le retour du surveillant ou attendre son retour pour recevoir une deuxième guimauve. ● Résultats : les participants capables de refuser une gratification immédiate pour une gratification différée font preuve d'une meilleure maîtrise de soi, réussissent mieux à l'école, et dans les autres activités de la vie. MARSHMALLOW TEST DE STANFORD
  13. 13. PRÉCRASTINATION http://psychologue-nancy.net/decouvrez-ce-quest-la-precrastination/ *http://lentreprise.lexpress.fr/rh-management/efficacite-personnelle/la-precrastination-ou-l-art-de-tout-faire-sans-attendre_1565003.html La précrastination consiste à s’empresser d’accomplir une tâche, plus vite que nécessaire, même au prix d’un effort supplémentaire ou d’inconvénients. Ce nouveau profil a été défini par une équipe de chercheurs du département de Psychologie de l'Université de Pennsylvanie (test du port des seaux proches et éloignés.)* Conclusions des chercheurs : certaines personnes sont tellement stressées par toutes les choses qu'elles ont à faire que le désir de soulager le stress constitué par la présence de cette information dans leur mémoire peut les conduire à se surmener. Ainsi au lieu d'utiliser de manière stratégique leur temps et leur énergie (efficience - gestion des priorités), elles exécutent la tâche tout de suite sans discernement, quitte à gaspiller leurs ressources, et à procrastiner au final (tâche priorisée au détriment d'actions plus importantes).
  14. 14. PROCRASTINATE now and PANIC LATER LES EFFETS INDÉSIRABLES PROCRASTINATION
  15. 15. Conséquences objectives de nos actes : ● Pénalités financières (impôts etc) ● Gravités d'une affection (repousser une consultation médicale) ● Non respect des délais professionnels ''Procrastination is like a credit card: it's a lot of fun until you get the bill.'' ~Christopher Parker PROCRASTINATION : CONSÉQUENCES PROCRASTINATIONPROCRASTINATION Perte de confiance : ● Insatisfaction personnelle liée à l'absence d'accomplissement des tâches problématiques. Baisse de l'estime de soi. ● Perte de confiance des autres : les personnes impactées notent le manque de fiabilité du procrastinateur. PROCRASTINATIONPROCRASTINATION PROCRASTINATIONPROCRASTINATION Conséquences sur la santé, le bien-être : ● Cercle vicieux augmentant le stress ● Corrélation avec certaines pratiques addictives (alcool...),et/ou compulsives.
  16. 16. Le Psychologue Bruce Liese* ( Professeur au KU Medical Center) indique qu'internet, les réseaux sociaux, les smartphones et tous les objets connectés sont désormais un facteur clé de notre tendance à procrastiner. Les sollicitations sont tellement diverses et prégnantes et la tentation tellement forte de céder à la gratification immédiate d'une connexion, d'une recherche, d'une information plaisante... qu'on se laisse souvent distraire. *http://kcur.org/post/negative-consequences-procrastination PROCRASTINATION : FACTEURS AGGRAVANTSFACTEURS AGGRAVANTS INTERNET ET RÉSEAUX SOCIAUX **http://www.rhinfo.com/thematiques/management-et-conditions-de-travail/le-travail-vide Dans Le Travail à Vide, Maurice Thévenet rappelle** les chiffres de l'étude de Paulsen sur l’empty work (ie tout ce que l’on fait au travail et qui ne relève pas de son travail normal) : « Selon certaines études citées par l’auteur, cela représenterait entre 1,5 et 3 heures par jour, c’est-à-dire près de 30% d’un horaire de travail normal pour un salarié à temps plein ! »
  17. 17. PROCRASTINATION : STADE ULTIME (Source : Bruce Liese, Psychologist, Professor of Family Medicine at KU Medical Center*) *http://kcur.org/post/negative-consequences-procrastination La procrastination peut devenir un problème tellement grave qu'elle peut évoluer en procrastination chronique et devenir totalement pathologique. L'évitement chronique de certaines tâches est souvent attribué à un TOC ou trouble obsessionnel-compulsif (OCD – obsessive-compulsive disorder) : les individus qui en souffrent sont tellement prisonniers des détails et des actions périphériques qu'ils en deviennent incapables d'accomplir des actions prioritaires majeures, ou de faire face à leurs responsabilités quotidiennes.
  18. 18. Procrastination Gestion du Temps LES SOLUTIONS PROCRASTINATION
  19. 19. Procrastination Gestion du Temps « La procrastination nous enferme dans un paradoxe : penser tout le temps à ce qu'on doit faire, sans trouver la force de s'y résoudre. Comment s'en sortir ? Peut-être en prenant conscience des racines de ce mal. » http://www.huffingtonpost.fr/2013/04/23/procrastination-7- raisons-pour-lesquelles-vous-remettez-tout-au- lendemain_n_3138831.html
  20. 20. PROCRASTINATION : SOLUTIONS PROCRASTINATION STRATÉGIES ● Connaître son ennemi pour mieux le combattre ● Procrastiner la procrastination : battre la procrastination à son propre jeu ● Construire de nouvelles habitudes PLAN D'ACTION ● Diagnostic ● Techniques et Solutions OUTILS DE GESTION DU TEMPS ● Se familiariser avec les Lois du Temps ● Matrice de priorisation ● Outils d'efficacité
  21. 21. PROCRASTINATION : PLAN D'ACTION Pré-diagnostic suis-je en train de procrastiner ou bien suis-je dans un processus normal de réalisation de l'action envisagée ( réflexion, maturation, recherche d'éléments...) Diagnostic Quelles sont les raisons pour lesquelles je procrastine ? Quel est mon mode de procrastination (que fais-je à la place) ? Solution Quelle(s) stratégie(s) vais-je adopter ? Quelles solutions apporter ? Quelles ressources mobiliser ? Quels outils utiliser ? Réitération Prendre l'habitude de modifier son comportement procrastinateur suffisamment longtemps permet de se reprogrammer et de (ré)éduquer son aptitude à la gratitude différée.
  22. 22. PROCRASTINATION : LE TEST DE PRÉDIAGNOSTIC TEST : l'Échelle de pure procrastination, publié en 2010 par le psychologue Piers Steel , (mesure la tendance à la procrastination). Échelle de notation sur 5 : 1.Très rarement vrai - 2. Rarement vrai - 3. Parfois vrai - 4. Souvent vrai - 5. Très souvent vrai http://www.psychomedia.qc.ca/tests/echelle-de-pure-procrastination 1. Je retarde des décisions jusqu'à ce qu'il soit trop tard. 2. Même après que j'aie pris une décision, je tarde avant d'agir en conséquence 3. Je perds beaucoup de temps sur des questions peu importantes avant d'arriver aux décisions finales 4. Dans la préparation pour certaines échéances, je perds souvent du temps en faisant d'autres choses. 5. Même des tâches qui ne nécessitent pas grand chose d'autre que de s'asseoir et de les faire ne sont souvent pas faites avant plusieurs jours 6. Je me surprends souvent à effectuer des tâches que j'avais prévu faire des jours avant. 7. Je dis continuellement "Je vais le faire demain." 8. Je tarde généralement avant de commencer le travail que j'ai à faire. 9. Je me retrouve à court de temps 10. Je ne fais pas les choses à temps. 11. Je ne suis pas très bon(ne) pour respecter les délais. 12. Remettre les choses jusqu'à la dernière minute m'a coûté de l'argent dans le passé.
  23. 23. PROCRASTINATION : RECONNAÎTRE LES SIGNES http://www.procrastination.fr/2/les-signes-de-la-procrastination.html Si vous trouvez qu'un tâche s'annonce difficile, vous repoussez le moment de vous y mettre Vous abandonnez la tâche que vous êtes en train de faire si vous rencontrez une difficulté en cours de route Vous vous demandez souvent pourquoi vous êtes obligé de faire telle ou telle chose Vous avez avez souvent du mal à commencer à travailler Vous avez tendance à commencer plusieurs choses en même temps de telle sorte que vous n'avancez sur aucune d'entre elles Vous ne vous mettez pas à travailler si vous n'en retirez aucun intérêt ou aucun plaisir Vous vous trouvez des raisons de faire autre chose que ce vous avez à faire Vous évitez de faire votre travail si vous ne savez pas par où commencer ou comment avancer dans ce travail Vous n'avez pas de problème pour commencer quelque chose mais vous n'arrivez jamais à terminer ou aller au bout de votre travail Vous vous rassurez en vous disant qu'il n'y aura finalement aucune conséquence si vous ne faites pas votre travail Vous avez établi une liste de choses à faire mais vous ne savez pas par où commencer Vous avez des difficultés à vous concentrer sur ce que vous êtes en train de faire et votre esprit divague vers autre chose. CHECKLIST : Si vous vous reconnaissez dans la liste des affirmations suivantes, vous êtes affecté par la procrastination            
  24. 24. PROCRASTINATION : STRATÉGIE 1 La solution c'est : 1) de savoir qu'on procrastine (prise de conscience) 2) pourquoi on procrastine (causes immédiates et profondes) 3) trouver son mode de procrastination pour lui substituer d'autres pratiques 4) appliquer les solutions en rapport Aide : utiliser une compétence souvent désignée comme la "métacognition" ou la "réflexion sur la réflexion", permettant aux gens de déjouer leurs lacunes dans la mesure où la métacognition consiste à avoir une activité mentale sur ses propres processus mentaux. CONNAIS TON ENNEMI POUR MIEUX LE COMBATTRE 1/2
  25. 25. PROCRASTINATION : STRATÉGIE 1 FAIRE LEVIER AVEC SES FACTEURS DE CONTRÔLE Les 16 facteurs qui influencent la procrastination recensés dans la littérature scientifique par le psychologue Ruurdje Procee & alii (Université Utrecht) sont des leviers utiles au (auto)coaching : ● Gérer ou compenser l'ennui, la frustration, le déficit de sens (plaisir – utilité) associés à la tâche. ● Créer les conditions de la motivation autonome (stratégies d'adaptation) : combinaison de la motivation intrinsèque (qui vient de soi ou est liée à l’activité elle-même) et extrinsèque (qui vient de l'extérieur ou est liée à des bénéfices connexes à l'activité) ● Miser sur le sentiment d'efficacité personnelle et le renforcement positif : cercle vertueux de l'accomplissement permettant de booster l'estime de soi et dompter la peur de l'échec. ● Jouer sur les paramètres de la tâche : détailler en sous-objectifs SMART, raccourcir les échéances (créer un sentiment d'urgence). ● Équilibrer impulsivité et recherche de sensations en alternant objectifs tenus et gratifications. Limiter les tentations. ● Veiller à l'humeur et aux ressources disponibles : l'énergie personnelle est le carburant de l'action, et l'humeur celui de la décision (''bien fâché'', on peut abattre des montagnes) http://www.psychomedia.qc.ca/psychologie/2013-11-11/16-facteurs-qui-influencent-la-procrastination 2/2
  26. 26. PROCRASTINATION : STRATÉGIE 2 L'objectif est de ''battre la procrastination à son propre jeu'' en tirant soi-même les ficelles de la rétribution différée (test de la guimauve). En effet, la maîtrise de soi dépend d'une compétence essentielle : la "répartition stratégique de l'attention''. PROCRASTINER LA PROCRASTINATION Le stimulus à chaud (la guimauve que les enfants avaient sous les yeux, la session internet ouverte etc, la distraction, la rétribution immédiate) doit être consciemment et résolument zappé afin de pouvoir tackler le problème de procrastination. http://www.lemonde.fr/technologies/article/2011/01/07/pourquoi-remettons-nous-souvent-les-choses-au- lendemain_1462548_651865.html#xvRxC639gpLxoEtI.99 « Les enfants ont essayé de détourner leur attention en se couvrant les yeux, en jouant à cache-cache sous le bureau ou en chantant des chansons. Leur désir n'a pas été vaincu, il a simplement été oublié. La clef est d'éviter de penser à la guimauve. »
  27. 27. PROCRASTINATION : STRATÉGIE 3 CONSTRUIRE DE NOUVELLES HABITUDES « Nous sommes ce que nous faisons à répétition » - Aristote Ayant établi notre propension à la procrastination (pré- diagnostic), les raisons qui nous animent et les modèles que nous suivons (diagnostic des causes et des modes de procrastination), nous avons collecté le matériau nécessaire et suffisant pour infléchir puis renverser la tendance. Processus : ● installer de nouvelles routines, ● générant de nouveaux schémas mentaux, ● alimentés par le renforcement positif : système de rétribution adapté et effet levier du sentiment d'accomplissement.
  28. 28. Procrastination Gestion du Temps LES OUTILS DE GESTION DE TEMPS & ACTIVITÉS PROCRASTINATION
  29. 29. Procrastination Gestion du Temps Procrastination is the thief of time. ~Edward Young
  30. 30. APPRIVOISER LES LOIS IMMUABLES DU TEMPS LOI DE CARLSON (ou Loi des Séquences Homogènes) Tout travail interrompu en cours de route sera moins efficace et prendra plus de temps que s’il était effectué en continu (interruptions, distractions, multitasking). LOI DE PARKINSON (ou Loi de la Dilatation du Travail) Plus on dispose de temps pour faire un travail, plus ce travail prend du temps, sans que le résultat soit forcément meilleur (fixer des délais).
  31. 31. APPRIVOISER LES LOIS IMMUABLES DU TEMPS LOI D'ILLICH (ou Loi de l'Efficacité Décroissante) Au-delà d'un certain seuil, l'efficacité humaine décroît, voire devient négative. A partir de quelle charge horaire de travail fait-on de l'activisme improductif? (ménager des temps de ressourcement) LOI DE SWOBODA-FLIESS-TELSCHER ( ou Loi des Rythmes Biologiques) Il faut , pour gérer ses activités, savoir tenir compte de son horloge interne (sommeil, faim, énergie, concentration...), et trouver le meilleur compromis.
  32. 32. APPRIVOISER LES LOIS IMMUABLES DU TEMPS LOI DE FRAISSE (ou Loi de la Dimension Subjective du Temps) Le temps comporte une dimension psychologique, qui est fonction de l’intérêt qu'on porte à l’activité. (les tâches ennuyeuses, les corvées semblent interminables d'où la procrastination parfois - évitement). LOI DE MURPHY ( ou Loi de l'Emmerdement Maximal ) Chaque chose prend toujours plus de temps qu'on ne le prévoyait au départ (prévoir des marges de manœuvre, un rétroplanning, et éviter le travail de dernière minute).
  33. 33. APPRIVOISER LES LOIS IMMUABLES DU TEMPS LOI DE LABORIT (ou Loi du Moindre Effort) Chaque individu a une inclination naturelle a faire d'abord les choses qui lui font plaisir (s'obliger à commencer par la tâche pour laquelle on est sûr de procrastiner). LOI DE TAYLOR ( ou Loi de l'Ordre des Choses) L'ordre dans lequel nous effectuons une série de tâches influe directement sur le temps qu'elles nous prennent (garder le plus facile pour la fin, éviter la précrastination).
  34. 34. Procrastination Gestion du Temps OUTILS DE TIME MANAGEMENT
  35. 35. MATRICE DE PRIORISATION
  36. 36. MÉTHODE NERAC Seconde méthode de Time Management la plus connue après la matrice de priorisation précédente (dite Matrice Eisenhower).
  37. 37. TO-DO LIST Une to-do list, ou une liste des choses à faire, ou agenda, est un procédé simple et efficace qui permet de se concentrer sur une tâche d'un projet sans pour autant perdre de vue les autres tâches à accomplir. (Wikipedia) À côté du traditionnel format papier il existe désormais l'équivalent logiciel ou les applications mobiles* : Todoist, Any.Do, Carrot, Wunderlist, Calvetica, Pocket Lists, etc. *Forbes: The 9 Best To-Do List Apps For 2014 http://www.forbes.com/sites/allbusiness/2013/12/04/the-9-best-to-do-list-apps-for-2014/ Logiciel ToDoList Version Papier Notes Contacts
  38. 38. Procrastination Gestion du Temps OUTILS D'EFFICACITÉ
  39. 39. GOAL SETTING LA FIXATION D'OBJECTIFS Puisque la tâche est souvent repoussée parce qu'elle semble insurmontable, ou qu'on ne sait pas par où commencer : ● la fixation d'objectifs SMART semble tout indiquée. ● doublée du portionnement en sous-objectifs ● avec délais associés (specific deadlines) ● Sans oublier de récompenser les efforts consentis (renforcement positif). LE PROCESSUS :
  40. 40. GOAL SETTING : SMART GOALS 1.Spécifique, et personnalisé 2.Mesurable (indicateurs chiffrés) 3.Accessible 4.Pertinent : réaliste et suffisamment ambitieux 5.Délimité dans le temps 1 – Les objectifs fixés répondent au modèle SMART et sont négociables. 2 – Établir un plan d'action correspondant à l'objectif final (étapes, to-do list...) 3 – Un objectif écrit devient tangible : écrire et communiquer sur l'objectif (ne pas hésiter se à faire des post-it ou des affiches...) 4 – Se tenir à l'objectif final, mais savoir réévaluer les objectifs intermédiaires, et adapter sa stratégie en fonctions des circonstances. 5 – Savoir célébrer et savourer l'atteinte des objectifs intermédiaires afin d'alimenter la motivation.
  41. 41. la méthode GTD ou Getting Things Done de David Allen (Livre éponyme de 2001) ne procède pas de la «gestion du temps», c'est une méthode d'organisation relevant de «la gestion des actions afin d'obtenir des résultats» (efficacité personnelle). MÉTHODE GETTING THINGS DONE Source : Wikipedia
  42. 42. Mise au point par Leo Babauta (Blog Zen Habits), ZTD simplifie la méthode GTD et se focalise davantage sur les objectifs. Ainsi le livre Zen To Done The Ultimate Simple Productivity System présente-t-il un système d'organisation reposant sur 10 habitudes élémentaires. LA MÉTHODE ZEN TO DONE http://zenhabits.net/zen-to-done-ztd-the- ultimate-simple-productivity-system/ Mindmap from : http://brainhigh.blogspot.fr/2009/ 12/zen-to-done-mindmap.html
  43. 43. La technique Pomodoro s'attaque à la résistance naturelle qui s'installe en cas de découragement. LA TECHNIQUE POMODORO VIDEO : http://pomodorotechnique.com Proche du concept des cycles itératifs, cette méthode se base sur l'usage d'un minuteur permettant de respecter des périodes de travail de 25 minutes accordant au cerveau des pauses de 5mn pour favoriser la persévérance, le renforcement positif et l'agilité intellectuelle. Processus en 5 étapes : 1.décider de la tâche à effectuer 2.régler le pomodoro (minuteur) sur 25 minutes 3.travailler sur la tâche jusqu'à ce que le minuteur sonne et la noter comme faite 4.prendre une courte pause (5 minutes) 5.tous les quatre pomodori prendre une pause un peu plus longue (15-20 minutes). Source : Wikipedia
  44. 44. Le Kanban personnel s'inspire du Kanban introduit chez Toyota (système visuel de gestion de processus). Il sollicite les mémoires visuelle et kynétique et permet de s'approprier réellement l'organisation de son travail. En Version Étudiant, il comporte 3 colonnes, et 4 (délégation) en Version Manager : MÉTHODE DU KANBAN PERSONNEL Délégation Source: http://format30.com/2014/04/14/comment-mieux-vous-organiser-avec-le-post-it-et-le-kanban-personnel/
  45. 45. PROCRASTINATIONPROCRASTINATION THE LIGHTER SIDE : Source: http://laruche.wizbii.com/procrastination-etudiants-est-elle-nefaste/

×