LETTRE D’ENGAGEMENT:
MODÈLE ET ANALYSE
PLAN
 Définition
 Finalités de la lettre
 Destinataires de la lettre
 Signataires de la lettre
 Le régime juridique d...
DÉFINITION
 La lettre de mission est un document
contractuel qui formalise le mandat donnée
par la direction générale au ...
FINALITÉS DE LA LETTRE
 Présente les auditeurs et prévient les audités par la
voie hiérarchique.
 Informe les audités su...
DESTINATAIRES DE LA LETTRE
 La lettre d’engagement est destinée à toute
personne concernée ou impliquée dans les
travaux ...
SIGNATAIRES DE LA LETTRE
 La lettre d’engagement doit être signée par
la hiérarchie supérieure qui mandate la
mission.
LE RÉGIME JURIDIQUE DU CONTRAT
 Règles de fonds.
 Le contenu du contrat.
1- RÈGLES DE FOND
 Le consentement des parties ;
 La capacité de contracter ;
 Un objet certain qui forme la matière de...
LE CONSENTEMENT DES PARTIES
Constat: Il n'y a point de consentement
valable si le consentement n'a été donné
que par erreu...
 La violence - en tant que
manœuvre visant à
provoquer la signature du
contrat – des
circonstances
suffisamment rares pou...
LA CAPACITÉ DE CONTRACTER
Constat: Toute personne peut contracter si
elle n'en est pas déclarée incapable par la
loi.
UN OBJET CERTAIN QUI FORME LA MATIÈRE
DE L'ENGAGEMENT
Constat: Tout contrat a pour objet une chose
qu'une partie s'oblige ...
 Les obligations de faire sont celles où
l'une des parties s'est engagée à
accomplir une prestation.
 Les obligations de...
UNE CAUSE LICITE DANS L'OBLIGATION
Constat: L’obligation sans cause, ou sur une
fausse cause, ou sur une cause illicite, n...
2- LE CONTENU DU CONTRAT
 Clauses décrivant la prestation.
 Durée du contrat, renouvellement et préavis.
 Rémunération
CLAUSES DÉCRIVANT LA PRESTATION
MISSION DE PRÉSENTATION DES COMPTES
ANNUELS
Elle s’appuie sur :
 les informations fournies par le chef d’entreprise,
 la...
MISSION D’EXAMEN LIMITÉ DES COMPTES
ANNUELS
La mission d’examen des comptes annuels s’appuie sur :
 une prise de connaiss...
MISSION D’AUDIT DES COMPTES
ANNUELS
Il certifie que:
 les comptes audités sont réguliers et
sincères,
 Ces comptes donne...
DURÉE DU CONTRAT, RENOUVELLEMENT ET
PRÉAVIS
 Le contrat d’engagement peut être conclu
pour -Le contrat d’engagement peut ...
CONTRAT À DURÉE INDÉTERMINÉE ET À
EXÉCUTION SUCCESSIVE
➥ Principe de la libre résiliation
➥ Aménagements contractuels : st...
LE CONTRAT À DURÉE DÉTERMINÉE ET
RENOUVELABLE PAR TACITE RECONDUCTION
 Détermination de la durée du contrat
d’engagement
...
RÉMUNÉRATION
Comment aboutir à la juste rémunération de
la prestation ?
MODALITÉS DE LA RÉMUNÉRATION
 « Generalia specialibus non derogant » :
les lois de portée générale ne dérogent
pas aux lo...
LA DÉONTOLOGIE DE L’EXPERT-COMPTABLE
 « Les honoraires sont fixés librement entre le
client et les experts-comptables en ...
 Ensuite, ce même article limite le comportement
et la volonté du professionnel. En effet, il
n’autorise la prise en comp...
SYSTÈMES DE RÉMUNÉRATION
 Forfait (marché à forfait) :
Chaque partie fait son affaire des gains ou pertes qui en
résulten...
 Travaux supplémentaires hors forfait
En pratique, la distinction est souvent difficile. On
s’appuiera sur le critère de ...
 Barème ou « marché sur série »
Cette technique ne laisse aucune place à l’aléa :
un tarif est fixé, généralement en fonc...
 Honoraires au résultat
 Cela correspond à la rémunération dévolue
en fonction des gains que l’intervention du
cabinet p...
RÉÉVALUATION DE LA RÉMUNÉRATION
 Lorsque les parties sont convenues d’un prix en
échange d’une prestation (forfait, taux ...
MODÈLE DE LA LETTRE D’ENGAGEMENT
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La lettre d'engagement

6 246 vues

Publié le

lettre d'engagement, audit

Publié dans : Sciences
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
6 246
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La lettre d'engagement

  1. 1. LETTRE D’ENGAGEMENT: MODÈLE ET ANALYSE
  2. 2. PLAN  Définition  Finalités de la lettre  Destinataires de la lettre  Signataires de la lettre  Le régime juridique du contrat - Règles de fonds. - Le contenu du contrat.
  3. 3. DÉFINITION  La lettre de mission est un document contractuel qui formalise le mandat donnée par la direction générale au cabinet d’audit, il a aussi une fonction d’information des auditeurs de la nature, date, lieu de la mission d’audit.
  4. 4. FINALITÉS DE LA LETTRE  Présente les auditeurs et prévient les audités par la voie hiérarchique.  Informe les audités sur l’étendue et les objectifs de la mission afin qu’ils aient le temps de s’organiser.  Accrédite l’équipe des auditeurs (noms, services et numéros de téléphone).  Précise les entités et audités concernés (sujets, raisons et circonstances de la mission, dates d’intervention).  Précise les modalités d’intervention (où, quand, qui et comment).
  5. 5. DESTINATAIRES DE LA LETTRE  La lettre d’engagement est destinée à toute personne concernée ou impliquée dans les travaux de l’entité auditée
  6. 6. SIGNATAIRES DE LA LETTRE  La lettre d’engagement doit être signée par la hiérarchie supérieure qui mandate la mission.
  7. 7. LE RÉGIME JURIDIQUE DU CONTRAT  Règles de fonds.  Le contenu du contrat.
  8. 8. 1- RÈGLES DE FOND  Le consentement des parties ;  La capacité de contracter ;  Un objet certain qui forme la matière de l'engagement ;  Une cause licite dans l'obligation.
  9. 9. LE CONSENTEMENT DES PARTIES Constat: Il n'y a point de consentement valable si le consentement n'a été donné que par erreur ou s'il a été extorqué par violence .
  10. 10.  La violence - en tant que manœuvre visant à provoquer la signature du contrat – des circonstances suffisamment rares pour que l’on ne s’y attarde pas.  L’erreur, à condition qu’elle concerne la substance même du contrat est un cas plus épineux. Il se peut, notamment en l’absence d’écrit, que les parties n’aient pu faire correspondre leur volonté, l’offre de l’expert- comptable ne correspondant pas à la prestation demandée par le client.
  11. 11. LA CAPACITÉ DE CONTRACTER Constat: Toute personne peut contracter si elle n'en est pas déclarée incapable par la loi.
  12. 12. UN OBJET CERTAIN QUI FORME LA MATIÈRE DE L'ENGAGEMENT Constat: Tout contrat a pour objet une chose qu'une partie s'oblige à donner, ou qu'une partie s'oblige à faire ou à ne pas faire.
  13. 13.  Les obligations de faire sont celles où l'une des parties s'est engagée à accomplir une prestation.  Les obligations de ne pas faire sont celles où le débiteur s'engage à s'abstenir de faire quelque chose.
  14. 14. UNE CAUSE LICITE DANS L'OBLIGATION Constat: L’obligation sans cause, ou sur une fausse cause, ou sur une cause illicite, ne peut avoir aucun effet. S’il n’y a pas de cause, que si cette dernière est fausse ou que si elle est illicite, le contrat sera annulé.
  15. 15. 2- LE CONTENU DU CONTRAT  Clauses décrivant la prestation.  Durée du contrat, renouvellement et préavis.  Rémunération
  16. 16. CLAUSES DÉCRIVANT LA PRESTATION
  17. 17. MISSION DE PRÉSENTATION DES COMPTES ANNUELS Elle s’appuie sur :  les informations fournies par le chef d’entreprise,  la technique comptable pour s’assurer de la régularité ou de la forme de la comptabilité,  les techniques de contrôle des comptes et d’examen critique,  l’expérience professionnelle de l’expert-comptable et sa connaissance de l’entreprise et de son environnement afin d’apprécier la cohérence et la vraisemblance des comptes annuels.
  18. 18. MISSION D’EXAMEN LIMITÉ DES COMPTES ANNUELS La mission d’examen des comptes annuels s’appuie sur :  une prise de connaissance relative à l’organisation comptable,  une analyse des procédures relatives à l’organisation comptable,  une collecte des éléments probants reposant sur les techniques de contrôle sur pièces, examen analytique, entretien avec la direction. Elle n'a pas pour objectif la recherche systématique de fraudes et de détournements.
  19. 19. MISSION D’AUDIT DES COMPTES ANNUELS Il certifie que:  les comptes audités sont réguliers et sincères,  Ces comptes donnent une image fidèle du patrimoine, de la situation financière et du résultat des opérations de l’entité, pour refléter une image sincère et fidèle de l'entreprise.
  20. 20. DURÉE DU CONTRAT, RENOUVELLEMENT ET PRÉAVIS  Le contrat d’engagement peut être conclu pour -Le contrat d’engagement peut être conclu pour : Contrat à durée indéterminée et à exécution successive Le contrat à durée déterminé et renouvelable par tacite reconduction
  21. 21. CONTRAT À DURÉE INDÉTERMINÉE ET À EXÉCUTION SUCCESSIVE ➥ Principe de la libre résiliation ➥ Aménagements contractuels : stipulation d’un préavis
  22. 22. LE CONTRAT À DURÉE DÉTERMINÉE ET RENOUVELABLE PAR TACITE RECONDUCTION  Détermination de la durée du contrat d’engagement  Clause de tacite reconduction  Faculté de résiliation moyennant indemnité  Mission ponctuelle
  23. 23. RÉMUNÉRATION Comment aboutir à la juste rémunération de la prestation ?
  24. 24. MODALITÉS DE LA RÉMUNÉRATION  « Generalia specialibus non derogant » : les lois de portée générale ne dérogent pas aux lois spéciales.
  25. 25. LA DÉONTOLOGIE DE L’EXPERT-COMPTABLE  « Les honoraires sont fixés librement entre le client et les experts-comptables en fonction de l'importance des diligences à mettre en œuvre, de la difficulté des cas à traiter, des frais exposés ainsi que de la notoriété de l'expert-comptable. »
  26. 26.  Ensuite, ce même article limite le comportement et la volonté du professionnel. En effet, il n’autorise la prise en compte que de critères énumérés de manière exhaustive :  Importance des diligences ;  Difficulté des cas à traiter ;  Frais exposés ;  Notoriété du professionnel.
  27. 27. SYSTÈMES DE RÉMUNÉRATION  Forfait (marché à forfait) : Chaque partie fait son affaire des gains ou pertes qui en résultent pour parvenir au résultat convenu. La clause de forfait met donc à la charge du cabinet les aléas de l’exécution : toutes les diligences nécessaires à la bonne exécution du contrat sont comprises dans le forfait, peu importe que l’expert-comptable ait mal évalué l’ampleur de la mission et du travail à fournir pour parvenir au résultat.
  28. 28.  Travaux supplémentaires hors forfait En pratique, la distinction est souvent difficile. On s’appuiera sur le critère de distinction proposé par une partie de la doctrine : « tout ce qui est nécessaire à la correcte exécution du travail convenu est inclus dans le forfait ; n’est un travail supplémentaire que ce qui procure une amélioration ou une extension du résultat. »
  29. 29.  Barème ou « marché sur série » Cette technique ne laisse aucune place à l’aléa : un tarif est fixé, généralement en fonction du temps passé (minutes, heures, journées…). Il peut s’agir également d’un tarif à l’acte.
  30. 30.  Honoraires au résultat  Cela correspond à la rémunération dévolue en fonction des gains que l’intervention du cabinet peut générer pour son client.  Certains considèrent que le principe de libre fixation des honoraires autorise une rémunération basée sur le talent et la notoriété du praticien.
  31. 31. RÉÉVALUATION DE LA RÉMUNÉRATION  Lorsque les parties sont convenues d’un prix en échange d’une prestation (forfait, taux horaire…), les circonstances extérieures survenant tout au long de l’exécution du contrat ne peuvent en elles- mêmes imposer une renégociation du prix.
  32. 32. MODÈLE DE LA LETTRE D’ENGAGEMENT

×