Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 
2 
Sommaire 
LNH ..............................................................
Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 
3 
LNH 
Journée 10 
Aix 
22 
- 
33 
Montpellier 
Créteil 
28 
- 
27 
Nîmes 
...
Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 
4 
Dunkerque recevait Saint-Raphaël, dans un match qui s’annonçait difficile...
Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 
5 
Nîmes effectuait un déplacement compliqué à Créteil. (28-27) 
Un début de...
Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 
6 
Alexandre Tomas a accepté de nous accorder quelques minutes afin de réagi...
Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 
7 
LFH 
Journée 10 
Nîmes 
33 
- 
37 
Nantes 
Fleury 
29 
- 
20 
Mios 
Le Ha...
Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 
8 
Nantes se déplaçait à Nîmes. 
Crédit photo : Clichés Hand 
Au terme d'un ...
Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 
9 
Le Havre recevait Toulon St-Cyr. 
Crédit photo : Actusport83 – Richard De...
Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 
10 
ProD2 
Journée 10 
Besançon 
23 
- 
32 
Cherbourg 
Massy 
31 
- 
25 
Cha...
Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 
11 
L’ile de France du haut jusqu’en bas 
Pour la dixième journée de ProD2, ...
Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 
12 
Ligue des champions 
Ça passe pour Montpellier, Dunkerque n'y arrive pas...
Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 
13 
Coupe de la ligue Feminine 
- Le premier match ou Nantes était confronté...
Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 
14 
- Le second match ou Nice affrontait Nîmes. 
Au match aller, ce sont les...
Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 
15 
Les bleu(e)s à l’étranger 
En Allemagne : 
 HSV Hambourg : Fils de Pasc...
Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 
16 
Equipe de France Feminine 
Jeudi 13 Novembre, Alain PORTES a dévoilé sa ...
Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 
17 
Jeune & Sportif/Sportive de Haut Niveau 
Être Jeune et sportif/sportive ...
Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 
18 
Nous avons donc demandé à deux jeunes de nous renseigner sur leurs pouvo...
Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 
19 
Yanis Lenne (Centre de Formation du Sélestat Alsace HB & N°3 de l'équipe...
Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 
20 
A la rencontre de Jackson Richardson 
Il a fait et continue à faire le b...
Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 
21 
Échanges avec Jackson Richardson : 
Hand Actu : Vous êtes arrivé en débu...
Hand hebdo officiel - 24 nov 2014
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Hand hebdo officiel - 24 nov 2014

692 vues

Publié le

Première édition du Web Journal Hand Hebdo ! Une création du groupe Hand Actu où vous y retrouverez toute l'actualité du handball français masculin mais également féminin et de quelques jeunes.
Des interviews, des photos, des résumés de match, etc...

Publié dans : Sports
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
692
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
387
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Hand hebdo officiel - 24 nov 2014

  1. 1. Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 2 Sommaire LNH ......................................................................................................................... 3 Avec tous les résultats, le classement, la prochaine journée, ainsi que les résumés des matchs de Saint- Raphaël qui se déplaçait à Dunkerque et celui qui opposait Créteil à Istres, et les réactions de Alexandre Tomas (SRVHB) et de Aymen Toumi (Nantes). LFH ......................................................................................................................... 7 Comprenant tous les résultats, le classement, la prochaine journée ainsi que les résumés des matchs de Nantes à Nîmes et celui qui opposait Le Havre à Toulon. ProD2 .................................................................................................................... 10 Ligue des champions ............................................................................................ 12 Coupe EHF ........................................................................................................... 12 Coupe de la ligue Feminine ................................................................................... 13 Les bleu(e)s à l’étranger ........................................................................................ 15 Equipe de France Feminine .................................................................................. 16 Jeune & Sportif/Sportive de Haut Niveau .............................................................. 17 A la rencontre de Jackson Richardson .................................................................. 20
  2. 2. Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 3 LNH Journée 10 Aix 22 - 33 Montpellier Créteil 28 - 27 Nîmes Dunkerque 33 - 36 Saint-Raphaël Tremblay 23 - 25 Sélestat Nantes 33 - 24 Istres Paris 34 - 31 Toulouse Cesson 23 - 21 Chambéry Rang Équipe Points J G N P 1 Montpellier 18 10 8 2 0 2 Saint-Raphaël 15 10 7 1 2 3 Paris Handball 14 10 7 0 3 4 Nantes 14 10 6 2 2 5 Dunkerque 12 10 6 0 4 6 Chambéry 11 10 5 1 4 7 Cesson-Rennes 11 10 4 3 3 8 Tremblay-en-France 9 10 4 1 5 9 Toulouse 8 10 3 2 5 10 Créteil 7 10 3 1 6 11 Nîmes 6 10 2 2 6 12 Aix 6 10 2 2 6 13 Sélestat 6 10 3 0 7 14 Istres 3 10 1 1 8 Journée 11 Chambéry - Saint-Raphaël Nîmes - Aix Istres - Cesson Sélestat - Toulouse Dunkerque - Nantes Montpellier - Tremblay Créteil - Paris
  3. 3. Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 4 Dunkerque recevait Saint-Raphaël, dans un match qui s’annonçait difficile pour les deux équipes. (33-36) Début du match marqué par un arrêt de Vincent Gérard et un but de Baptiste Butto. Les deux équipes sont au coude à coude pendant les 10 premières minutes, les buteurs s’illustrent parfaitement des deux côtés : Alexandre Tomas, Morten Olsen, Adrien Di Panda, Arnor Atlason, Raphaël Caucheteux pour Saint Raphaël, et Baptiste Butto, Kornél Nagy, Jaleledine Touati, Bastien Lamon pour Dunkerque (6-6 10’). Grâce à deux arrêts du portier dunkerquois, Dunkerque prend un léger avantage : 9-6 (12’). Mais Dunkerque perd des ballons, et St Raphaël revient au score : 10-9 (17’). Malgré des buts d’Alexander Lynggaard, Dunkerque reste devant au score grâce à de belles parades de William Annotel : 16-13 (24’). Les buts de Caucheteux ramènent les raphaëlois dans le match. A la mi-temps, Dunkerque mène sur son paquet de deux buts : 18-16. Au retour du vestiaire, Dunkerque continue de marquer des buts avec Mohamed Mokrani, mais Saint Raphaël pousse avec des buts de Touati et des arrêts d’Alexandre Demaille : 21-20 (35’). Suite à une perte de balle de Pawel Paczkowski et un but d’Alexandre Tomas, Saint Raphaël revient au score : 25-25 (41’). Slavisa Djukanovic enchaine les arrêts et Aurélien Abily marque les buts, ce qui permet au raphaëlois de rester au côté de Dunkerque au niveau du score : 28-28 (45’). Les gardiens Djukanovic et Gérard continuent à faire des arrêts, et les deux équipes sont toujours au coude à coude : 29-29 (51’). Grâce à un but de Raphaël Caucheteux, Saint Raphaël mène au score pour la première fois de la rencontre : 29-30 (52’). Les dunkerquois perdent des ballons et échouent aux tirs alors que les raphaëlois Alexandre Tomas et Alexander Lynggaard continuent à marquer, et prennent même un avantage au score : 30-34 (57’). Malgré des dernières réalisations de Touati et des arrêts de Vincent Gérard, Dunkerque ne peut plus revenir. C’est une bonne opération pour l’équipe de Saint Raphaël remporte la victoire (33-36) et les 3 points de cette rencontre sur le paquet de Dunkerque.
  4. 4. Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 5 Nîmes effectuait un déplacement compliqué à Créteil. (28-27) Un début de match marqué par de nombreuses pertes de balles, de rapides cartons jaunes et deux minutes distribués des deux côtés et des arrêts des gardiens Borko Ristovski et Yassine Idrissi. Premier but de la soirée marqué par Damien Scaccianoce : 0-1 (5’). Rapidement, Hugo Descat débloque le conteur cristolien (1-1, 6’), mais les pertes de balles, échecs aux tirs et arrêts de gardiens des deux côtés, empêchent les deux formations de progresser au score. Le nîmois Julien Rebichon relance son équipe : 2-2 (11’). S’ensuit des buts rapides d’Alberto Aguirrezabalaga, de Sergio De La Salud et d’Hugo Descat : 4-4 (13’). Adrien Ballet permet à son équipe de prendre un avantage de deux buts, mais Damien Waeghe et Julien Rebichon ramènent Nîmes au score : 66 (17’). Les deux équipes restent au coude à coude avec des buts d’Asgeir- Orn Hallgrimsson, Dejan Malinovic, Sergio De La Salud et Julien Rebichon. A la pause, les deux équipes se quittent sur une égalité parfaite : 12-12. En début de deuxième mi-temps, Créteil prend rapidement un léger avantage de trois buts grâce à Hugo Descat et Jérémy Toto : 16-13 (33’). Mais les arrêts de Yassine Idrissi et les buts d’Aguirrezabalaga et Paul Mourioux relancent les nîmois : 16-16 (37’). Avec la détermination de Pawel Podsiadlo et Julien Rebichon, Nîmes passe devant au score et prend même un avantage de trois buts sur les cristoliens : 17-20 (42’). Créteil se bat pour revenir avec des arrêts de Mate Sunjic et une réalisation de Quentin Minel : 20-22 (46’). Les arrêts du portier cristolien redonne espoir à son équipe qui revient au score : 22-22 (49’). Les deux équipes sont au coude à coude et se rendent but pour but avec Quentin Minel et Hugo Descat côté Créteil et Guillaume Saurina et Alberto Aguirrezabalaga côté Nîmes : 24-24 (52’) puis 26-26 (55’) et 27-27 (57’). Antoine Conta marque le dernier but pour Créteil à la dernière minute. Créteil sort donc victorieux de ce duel face au nîmois qui étaient venus à Créteil avec de réelles ambitions : 28-27 score final.
  5. 5. Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 6 Alexandre Tomas a accepté de nous accorder quelques minutes afin de réagir sur le match de Saint-Raphaël à Dunkerque : « En fait, on est allé à Dunkerque sans pression, avec notre stratégie qu'on avait travaillé pour ce match pendant la semaine et ça a payé. Tout le monde était au niveau pour pouvoir gagner ce match. Sur le match en lui-même, on a réussi à mettre en échec la solide défense Dunkerquoise, qui est le meilleure de France, du coup on a pu installer notre jeux, et après on a réussi à les contrer avec des buts rapides dans le dernier quart d’heure grâce à notre défense et nos gardiens .C’est une belle victoire à l'extérieur en espérant faire pareil à Chambéry la semaine prochaine. » Aymen Toumi a accepté de revenir sur le match de Nantes face à Istres : « C’était un beau match, sans trop de difficultés pour nous. C’est un très bon résultat pour nous, surtout vu les blessés que nous avions. Nous sommes satisfaits, surtout que nous avons fait une bonne 2ème mi-temps. »
  6. 6. Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 7 LFH Journée 10 Nîmes 33 - 37 Nantes Fleury 29 - 20 Mios Le Havre 20 - 27 Toulon Dijon 19 - 26 Nice Issy 28 - 24 Metz Rang Équipe Points J G N P 1 Fleury Loiret Handball 27 10 8 1 1 2 Issy Paris Hand 24 10 7 1 2 3 Metz Handball 23 10 7 0 3 4 Handball Cercle Nîmes 21 10 5 1 4 5 Toulon Saint-Cyr Var Handball 19 10 4 1 5 6 OGC Nice Côte d’Azur Handball 18 10 4 0 6 7 Nantes Loire Atlantique Handball 17 10 3 1 6 8 Union Mios Biganos-Bègles 17 10 3 1 6 9 Cercle Dijon Bourgogne 16 10 2 2 6 10 Havre Athletic Club Handball 16 10 2 2 6 Journée 11 Toulon - Fleury Metz - Nîmes Nice - Le Havre Nantes - Dijon Mios - Issy
  7. 7. Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 8 Nantes se déplaçait à Nîmes. Crédit photo : Clichés Hand Au terme d'un match plein d'engagement, les « Roses » auront eu raison des locales, en s'imposant pour la première fois de la saison à l'extérieur et comptabilisant ainsi leur 3ème victoire. Défaite d'un petit but au match aller (NB : 26-27 pour Nîmes (J1)), les Nantaises voulaient se rattraper, et « récupérer » les 3 point d'une victoire qu'elles avaient vu filer dans les dernières secondes de jeu. Avec un match plein côté Nantais, les Nîmoises, qui se voyaient privées de Asperges, Dancette et Clavel (blessures), n'ont pas pu répondre aux offensives ligériennes. En effet les Nantaises, ont très rapidement lancé leur hôte du soir dans une course au score, menant la rencontre de bout en bout. Les deux équipes se sont livrées un mano à mano durant la première période, faisant rentrer les « Roses » au vestiaire avec un but d'avance à la mi-temps (15-16). Mais la seconde période aura été à l'effigie des Nantaises, à l'instar des ailières Camille Aoustin (8/8) et Julie Godel (5/5) ou encore d'une solide base arrière (Wendy Lawson 5/8, Marie Prudhomme 4/6 et Jelena Popovic 6/9), les Nîmoises n'ont rien pu faire pour répondre à la force ligérienne. Malgré les 9 buts de Camille Ayglon, et les 7 buts de Mouna Chebbah, elles se voient concéder leur 3ème défaite de suite... Les Nantaises confirmant, quant à elles, leurs derniers résultats face à l'UMBB et Nice.
  8. 8. Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 9 Le Havre recevait Toulon St-Cyr. Crédit photo : Actusport83 – Richard Denis Rien ne va plus du côté du Havre, qui avait pourtant très bien démarré sa saison... Son dernier succès remontant à la 3ème journée, face à Nantes, pris sur le fil. Depuis, les Havraises comptabilisent 5 défaites pour 1 nul. Au match aller, à Toulon, elles avaient réussi à décrocher le match nul. De ce fait, on s'attendait à ce que les locales puissent relancer leur compteur victoire hier après-midi, mais c'était sans compter sur les joueuses de Toulon St-Cyr qui commencent enfin à s'exprimer sur les terrains : Depuis la courte défaite face à l'UMBB, c'est un nouveau visage que nous montre les coéquipières d'Alexandra Bettacchini (3 victoires et 1 défaite d'un but). Le match tourne rapidement en faveur des Toulonnaises, et malgré un petit retour du Havre à la 13ème (4-5), ce sera la dernière fois du match que les locales pourront espérer se raccrocher à Toulon. Un coup d'accélérateur plus loin, et voilà les Havraises à 8 buts de leurs adversaires (Mi-temps : 7-15). Au retour du vestiaire, l'écart est déjà bien présent, et les Toulonnaises maîtriseront leur match, en s'appuyant sur leur recrue Trine Troelsen (10 buts à nouveau ce soir) et sur les arrêts de leur capitaine Alexandra Bettacchini (14/30, 49% de réussite). Elles laisseront alors leur adversaire du jour à sept longueurs au terme des 60min de jeu. Score final : 20-27. Le Havre, avec cette nouvelle défaite, se voit malheureusement contraint à la 10ème place.
  9. 9. Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 10 ProD2 Journée 10 Besançon 23 - 32 Cherbourg Massy 31 - 25 Chartres Pontault-Combault 31 - 34 Mulhouse Billere 25 - 34 Valence Angers 25 - 27 Strasbourg Ivry 33 - 25 Dijon Rang Equipes Points J G N P 1 Ivry 26 9 8 1 0 2 Chartres 25 10 7 1 2 3 Mulhouse 24 9 7 1 1 4 Massy 23 9 7 0 2 5 Cherbourg 21 10 5 1 4 6 Dijon 18 10 4 0 6 7 Nancy 17 9 4 0 5 8 Besançon 17 9 4 0 5 9 Billere 17 9 3 2 4 10 Angers Noyant 17 9 4 0 5 11 Valence 13 9 2 0 7 12 Strasbourg 13 9 2 0 7 13 Pontault-Combault 9 9 0 0 9 Journée 11 Mulhouse - Massy Valence - Pontault-Combault Chartres - Besançon Cherbourg - Ivry Nancy - Angers Strasbourg - Billere
  10. 10. Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 11 L’ile de France du haut jusqu’en bas Pour la dixième journée de ProD2, certains voulaient se rattraper et d’autres ne pas tomber un peu plus dans la crise. On commence par le bas de tableau et une équipe de Pontault bien triste à voir. 9 matchs et 9 défaites pour les hommes de Sébastien Quintallet nommé entraîneur de l’équipe à l’intersaison. Un début de carrière au poste d’entraîneur bien plus que compliqué pour Quintallet, qui en recevant Mulhouse , c’est vu infliger une nouvelle défaite 31 à 34. Strasbourg nouveau pensionnaire de Pro D2 en déplacement à Angers espéré bien se donner un peu d’air au classement mais une victoire des angevins 25 à 22, laisse une avant une dernière place à des Strasbourgeois encore un peu fébriles en défense. En déplacement à Billère, Valence qui occupe la même place au classement que les Strasbourgeois, est allé chercher une victoire importante est indiscutable dans les Pyrénées 25 à 34. Une belle victoire des visiteurs qui laisse présager de bonnes choses pour la suite de la saison. Besançon qui souhaiter se rattraper de la défaite dans le derby face à Dijon la semaine dernière, recevait un promu Cherbourgeois qui surprend depuis le début de saison. Avec une entame de match compliqué pour les partenaires d’Adrien Claire (2 poteaux dans les premiers instants) les locaux n’ont fait que de la figuration pendant la rencontre. Les locaux n’ont pu qu’enchaîner une deuxième défaite tout de suite face à une belle équipe de Cherbourg, score final 23 – 32. Déplacement compliqué à Ivry compliqué pour Dijon qui s’est vue infliger une défaite 33 à 25 chez l’ancien pensionnaire de LNH. Une victoire d’Ivry qui fait grimper les rouges et noir en tête du classement à la place de Chartres. Chartres justement solide leader jusqu’à la précédente journée (défaite à Mulhouse 30 -28), se déplacer à Massy avec l’intention de repartir avec les 3 points. Mais pour le deuxième déplacement de suite, les hommes de Pascal Mahé repartent avec une nouvelle défaite 31 à 25. Une défaite qui pourrait bien laisser planer un doute dans la tête des Chartrains. Rétrogradé à la seconde place du classement à 1 point d’Ivry, Chartres se voit rattrapé par Mulhouse 3e à 1point et 4e Massy à seulement 2 points. La prochaine journée s’annonce déjà passionnante pour les équipes du haut de tableau, tandis que pour les équipes du bas le spectre de la relégation se fait sentir, même si pour Pontault, on ne voit pas comment le club peut éviter la descente.
  11. 11. Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 12 Ligue des champions Ça passe pour Montpellier, Dunkerque n'y arrive pas... - Dans le groupe D, Dunkerque (défaite de 2 buts au match aller), recevait Pick Szeged. Après avoir été mené tout le match, l'USDK s'incline 25 à 26 aux Stades des Flandres. Pour son prochain match, les nordistes se déplaceront au Aalborg Handball. - Dans le groupe C, après avoir fait match nul (32/32) au match aller à domicile face à Chekhov, le Montpellier Agglomération Handball arrache la victoire 33/34 en Russie. Pour le prochain match, le MAHB accueillera le Rhein Neckar Lowen. - Dans le groupe A, le PSG Handball chute de nouveau face à Kiel. Après avoir été battu 25 / 27, les hommes de Philippe Gardent se sont inclinés 33 à 29 en Allemagne. Metalurg se déplacera dans la capitale pour la prochaine journée. Coupe EHF - Le HBC Nantes jouait ce dimanche le match aller du 3ème tour de la Coupe EHF. Ils se sont inclinés 23 à 18 face à Berlin. Le match retour à lieu au Palais des Sports de Beaulieu samedi prochain à 20h30.
  12. 12. Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 13 Coupe de la ligue Feminine - Le premier match ou Nantes était confronté à Dijon. Lors du premier acte, ce sont les nantaises qui avait fait un grand pas vers les qualifications pour les quarts de final en s’imposant 29 à 21 à Dijon. A l'exercice retour, c'est un autre scénario qui se présente à Nantes. Les Dijonnaises, qui n'avaient plus rien à perdre, ont montré un visage autre que celui du week-end dernier. Une rencontre plus maîtrisée côté dijonnais, légèrement moins côté nantais offrira un match à suspense au public nantais. Effectivement, a contrario du match aller, les deux équipes s'offriront un mano à mano quasiment sur toute la première période (10-10, 24'), avant de voir les Dijonnaises prendre une petite avance juste avant la mi-temps, en infligeant un 5-1 aux Nantaises : 11-15 à la mi-temps. Le retour du vestiaire accentuera quelque peu l'écart entre les deux effectifs, voyant les Dijonnaises à 6 buts des Nantaises (11-17, 32') : Pas très loin de l'écart aller... Mais les locales, non affolées par le score, effectueront un gros retour dans la partie, grâce notamment aux bras droits de Wendy Lawson (3/6) et d'Estelle Nze-Minko (7/10, dont 6 en MT2). « 5 - 0 » plus tard et voilà le match totalement relancé (16-17, 38'). Ou peut-être pas... Les Dijonnaises n'ont pas dit leur dernier mot, et repartent de l'avant. Avant de revoir, à nouveau, les hôtes du soir revenir du 3-7 infligé par les Bourguignonnes (19-24, 44'; 23-24, 48'). Et nous voilà parti pour 12 min de suspens : un mano à mano haletant, où Dijon restera toujours devant.... Jusqu'à ce pénalty arrêté de Raquel Alvarez Lafuente, décisive pour la suite du match, et le coup de canon final signé Jovana Stoiljkovic (6/7) qui offrira la victoire aux Nantaises (29-28).
  13. 13. Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 14 - Le second match ou Nice affrontait Nîmes. Au match aller, ce sont les nîmoises qui avaient fait un petit pas pour les quarts de final de la coupe en s’imposant sur le score de 26 à 23 à Nice. Au match retour, on retrouve les Nîmoises et les Niçoises pour un même scénario... Après un mano à mano de courte durée (4-3, 7'), les locales, portées par leur demi- centre Mouna Chebbah, en très (trop) grande réussite et déjà à 6 buts en première mi- temps (16/23 au final !!), prendront le large et laisseront leur adversaire courir après le score (14-7, 22'), ... Mais les Niçoises sauront tout de même limiter la casse en fin de mi-temps, et comme à l'aller, repartiront avec 4 buts de retard aux vestiaires : 18-14. D'abord distancées en début de deuxième période (21-14, 32'), les joueuses de Sébastien Gardillou sonneront la révolte et effaceront, but après but, leur retard, à l'image de Manon Le Bihan (4/6) et Laurine Daquin (3/4), auteures de 3 buts chacune, permettant ainsi aux Niçoises de recoller au score (26-23, 46'). Dans le dernier quart d'heure de jeu, c'est au tour de Samira Rocha (3/5) et de Beatrice Edwige (6/6) de s'illustrer, permettant l'une et l'autre, à deux reprises, de revenir à hauteur de Nîmes. Avec un 4-0 final et 12 arrêts d'Hélène Falcon, les Niçoises arracheront le match nul (32-32), ce qui ne sera malheureusement pas suffisant pour prétendre à une qualification en quart de final. Crédit photo : Handball Pictures. Les huit équipes qualifiées pour les quarts de final de Coupe de la Ligue sont : Nantes, Nîmes, Toulon St Cyr, le Havre, Issy Paris, Fleury, l'UMBB, et Metz.
  14. 14. Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 15 Les bleu(e)s à l’étranger En Allemagne :  HSV Hambourg : Fils de Pascal Mahé, ancien Barjots, Kentin Mahé évolue depuis maintenant deux saisons à Hambourg. Pour le moment et après 13 rencontres disputées, l’équipe Allemande est 5ème du championnat d’Allemagne avec 16 points. Kentin lui, en est à 59 buts en 14 matchs soit un total de 4,2 buts par match.  HSG Wetzlar : Tireur des penalties en équipe de France, Guillaume Joli est depuis 2014 dans le club de Wetzlar. 13ème du championnat d’Allemagne avec 12 points, le club de Guillaume Joli est en difficulté.  Frisch Auf Goppingen : Auteur des deux derniers buts de l’équipe de France lors de sa victoire en finale de la coupe d’Europe face au Danemark en 2014, Kévynn Nyokas est depuis le début de saison en Allemagne dans le club de Frisch Auf Goppingen. Son équipe est actuellement 4ème de la Bundesliga avec 20 points et Kévynn Nyokas lui en est à 53 buts en 14 matchs soit 3,8 buts par match. En Espagne :  FC Barcelone : Nikola Karabatic et Cedric Sorhaindo font les beaux jours du club Espagnol. Après 11 matchs, le FC Barcelone réalise le sans faute et est en tête avec 11 victoires. Du côté des Bleues, la nouvelle qui a fait le buzz, fin Octobre, a été la nouvelle de la rupture de contrat entre Allison Pineau et le Vardar Skopje. Cette dernière, toujours blessée à ce moment-là, a signé quelques jours plus tard dans le club de Krim Ljubljana, en Slovénie, où elle rejoint une autre française Amélie Goudjo. Amandine Leynaud et Siraba Dembele sont actuellement en tête du Championnat de Macédoine avec Vardar Skopje.
  15. 15. Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 16 Equipe de France Feminine Jeudi 13 Novembre, Alain PORTES a dévoilé sa liste de 20 joueuses qui seront présente lors du stage à Paris, où deux entraînements sont au programme, avant le transfert en Norvège pour la deuxième étape de la Golden League : N° NOMS Prénom Club Poste 1 GLAUSER Laura Metz Handball Gardienne 4 KAMTO NJITAM Nina Metz Handball Pivot 5 AYGLON Camille HBC Nîmes Arrière Droite 6 CISSE Koumba HAC Handball Arrière Droite 7 PINEAU Allison Krim Ljubljana (Slo) Demi Centre 8 LANDRE Laurissa HAC Handball Pivot 9 BAUDOUIN Paule Metz Handball Ailière Gauche 10 ZAADI Grâce Metz Handball Demi Centre 11 PROUVENSIER Marie Cercle Dijon Bourgogne Ailière Droite 12 LEYNAUD Amandine Vardar Skopje (Mac) Gardienne 14 LAWSON Wendy Nantes LA Arrière Gauche 17 DEMBELE Siraba Vardar Skopje (Mac) Ailière Gauche 20 KAMDOP Laura Fleury Loiret Pivot 21 LEVEQUE Alice Mios Biganos Bègles Arrière Gauche 22 FRANÇOIS Marie Cercle Dijon Bourgogne Arrière Gauche 23 ATTINGRE Armelle Issy Paris Hand Gardienne 27 NZE MINKO Estelle Nantes LA Demi Centre 28 GNABOUYOU Marie Paule Toulon St Cyr Arrière Droite 29 NIOMBLA Gnonsiane Fleury Loiret Demi Centre 64 LACRABERE Alexandra OGC Nice Arrière Droite Programme des Bleues : Du 27 au 30 Novembre : Golden League 27 Nov à Larvik Danemark / Serbie (19h15) Norvège / France (21h) 29 Nov à Larvik Serbie / France (17h) Danemark / Norvège (19h15) 30 Nov à Oslo France / Danemark (17h) Norvège / Serbie (19h15) Du 7 au 21 Décembre : Euro 8 Déc France – Slovaquie (18h) Monténégro – Serbie (20h15) 10 Déc Serbie – France (18h) Slovaquie – Monténégro (20h15) 12 Déc Monténégro – France (18h) Serbie – Slovaquie (20h15)
  16. 16. Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 17 Jeune & Sportif/Sportive de Haut Niveau Être Jeune et sportif/sportive de haut niveau, cela vous paraît simple mais combiner les deux n'est pas toujours évident. Sachez tout d'abord que malgré ce que l'on peut en croire ils n'ont pas hérité du gène "Handballeur" et ce n'est donc pas inné chez eux, ils se doivent de donner le meilleur d'eux pour évoluer chaque jour qui passe. Même si bien souvent ils ont commencés ce sport dès leur plus jeune âge, soit par ce qu'ils ont des handballeurs dans leur famille ou alors par ce qu'ils ont souhaité essayer. Ils sont ainsi repérés par des avantages ou des qualités essentielles présentent chez eux. Les jeunes sportifs/sportives de haut niveau se doivent d'être bon(ne)s à tous les niveaux, ce qui leur est demander est parfois bien compliqué à réaliser, mais pour eux c'est une chance d'avoir pu arriver à ce niveau et ils/elles se donnent donc tous les moyens pour aller encore plus loin! En effet avant de poser leur signature sur un contrat de joueur/joueuse professionnel(le) ils/elles doivent tout d'abord signer un contrat allant de une à quatre années (renouvelable une fois) dans un centre de formation à la sortie des différents pôles dont ils sont issus ! Une fois cette étape validée ils/elles doivent convaincre chaque jours à l'entrainement de leurs capacités à pouvoir évoluer dans le long terme, sachant qu'ils/elles se doivent de répondre en parallèle aux efforts que leur demande leurs professeurs à l'école car en effet entrer en Centre de Formation ne suffit pas, continuer une formation scolaire ou autre à côté est fortement conseillé voir obligatoire autant dire qu'ils/elles ne comptent pas le nombre d'heures effectuées en fin de semaine et la plus part d'entre eux réveillent notre curiosité de ce côté! Comment peuvent-ils arriver à combiner les entrainements, les matchs à domicile mais également en déplacements (ce qui leur fait louper parfois des cours), la concentration en cours, la réalisation des devoirs, la réussite aux examens divers sans oublier leur vie privée ...
  17. 17. Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 18 Nous avons donc demandé à deux jeunes de nous renseigner sur leurs pouvoirs pour allier tout cela : Victoire Nicolas (Centre de Formation du HBC Nîmes) « Quand on est en centre de formation on essaye d'allier étude et sport de haut niveau et ce n'est pas tous les jours facile... Pour ma part je suis en STAPS sur Montpellier et je m'entraine tous les jours sur Nîmes, je fais donc les allers-retours quand j'en ai la possibilité ! Toutes les semaines je reçois un programme avec tous les entraînements de la semaine et en fonction du programme je vois quand est ce que je peux aller à la fac ou pas. J'essaie d'y aller le plus régulièrement possible car le côté étude me tient à coeur, nous ne sommes qu'en centre de formation et ne savons pas ce que l'avenir nous réserve donc il est important s'assurer de ce côté-là aussi ! Même s'il est vrai que je consacre la majeure partie de mon temps au handball. Mais c'est un choix de vie que j'ai choisi et qui me plait après c'est sûr qu'avec les matchs à l'extérieur et même parfois deux matchs par semaine on a tendance à louper davantage de cours que les autres élèves alors on s'adapte et on essaie de rattraper le retard, en bossant chez nous car on a pas vraiment le choix. En cours on essaie d'être le plus concentré possible mais il est vrai que ce n'est pas toujours évident car on vit à 2000 à l'heure entre les allers-retours et les timings on a pas trop de temps pour nous mais comme je l'ai dit précédemment c'est un choix que l'on assume. Pour la réalisation des devoirs on est obligé de toujours s'avancer car n'étant pas présente à tous les cours c'est difficile de suivre donc on travaille chez nous pour rattraper et essayer d'être à la page. Et pour la vie privée c'est entre les entraînements et la fac donc chaque moment que l'on a pour nous ! On profite comme on peut moi je vois ma famille, mes ami(e)s et je profite, après mon chéri est sur Nantes aussi en centre de formation donc pour se voir ça demande encore un peu d'organisation mais on s'y fait ! On a fait un choix de vie et pour l'instant on profite chacun de la chance qu'on a, car pour ma part c'est un peu un rêve qui j'espère ne s'arrêtera pas de suite va falloir continuer à bosser dur pour ça !! »
  18. 18. Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 19 Yanis Lenne (Centre de Formation du Sélestat Alsace HB & N°3 de l'équipe de France Jeunes) « Bon pour répondre à la question. Il faut d'abord que je précise que je suis dans une structure aménagée pour les sportifs de haut niveau. En effet, j'ai pu passer mon bac S en 3 ans au lieu de 2 ce qui reparti considérablement les heures durant la semaine et facilite l'association entraînements - cours. J'ai donc la chance d'avoir des profs qui comprennent tous ces déplacements et l'investissement que cela demande. Je leur dis donc à l'avance si possible les heures que je manquerais et ils m'envoient par mail tous les cours concernés. Après cela n'empêche pas la fatigue d'être présente. C'est vrai qu'on a rarement de temps libre par rapport à d'autres personnes de notre âge. » Nos journées se résume un peu à cours la journée, entraînement le soir, devoirs ensuite puis essayer de récupérer durant les heures de sommeil qu'il nous reste. Une habitude à prendre certes, mais les heures de sport sont des heures de travail scolaire et des heures de sommeil en moins. Le courage il en faut pour s'habituer à ce rythme de vie, mais il faut surtout de la PASSION, une passion brûlante pour ce sport qui les pousse à avancer jour après jour, année après année dans le but d'accéder au rêve qu'ils ont tous, devenir Handballeur/Handballeuse professionnel(le) au sein d'un effectif de qualité et auprès d’un Staff qui saura leur apprendre encore davantage! En plus de cela pour la plus part l’objectif de faire partie des équipes de France Jeunes et Juniors est présente avant d’avoir celui de pouvoir intégrer un jour l'équipe de France A aux côtés des plus grand ! Faire partie de ces équipes est une récompense aux efforts fournis tout au long des saisons ! Certains de cela on cette chance et d'autre continue de cultiver ce rêve en travaillant dur ! Mais encore une fois lorsqu'ils en font partie les vacances et le temps passé avec les familles sont rare voire inexistant ! Cette vie ils/elles l'ont choisi en connaissant les contraintes qui vont avec mais en sachant qu'au bout de cela ils/elles pourront vivre de leur sport, de leur Passion. Léa Denavarre
  19. 19. Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 20 A la rencontre de Jackson Richardson Il a fait et continue à faire le bonheur des petits comme des grands. Son visage est loin de vous être inconnu. Il est passé dans les journaux, sur la télévision ou encore à la radio. Cette semaine, pour la première édition du Web Journal, Hand Actu est parti à la rencontre de Jackson Richardson. Né le 14 Juin 1969 à la Réunion, Jackson Richardson se lance dans le handball dès l'âge de 6 ans. Petit prodige du handball réunionnais, il est repéré par Daniel Costantini (Entraîneur de l'EDF masculine à cette époque) à l'âge de 19 ans pour rejoindre la métropole dans le club de Paris-Asnières. Très vite, il est sélectionné en Équipe de France junior et participe au Championnat du Monde en 1989. Sérieux et assiduité lui permettent d'intégrer l'EDF lors des Championnats du Monde de 1990 puis d'être élu meilleur joueur des Jeux Olympiques de Barcelone en 1992. Le « haut niveau », Jackson s'y est fait sa place. Après être passé par l'Allemagne et l'Espagne, il revient en France pour poser ses valises au Chambéry Savoie Handball en 2005. Un retour en LNH où il termine sa carrière après la victoire face à l'US Ivry. Enfin presque... En Avril 2009, « Jack » reprend du service du côté du Rhein-Neckar Löwen où il y dispute notamment une demi-finale de Ligue des Champions. L'homme aux 787 buts en 417 matchs en sélection nationale prend sa retraite sportive. La saison 2014/2015 se prépare. Chambéry est à la recherche d'un adjoint à Mario Cavalli. Une rumeur ? Non. C'est bien Monsieur Jackson Richardson qui reprend du service sur les bancs du club savoyard. Depuis, Mario Cavalli a quitté le Chambéry Savoie Handball. Ivica Obrvan l'a remplacé et Melvyn, fils de Jackson, a fait son entrée sur les parquets de LNH le 5 Novembre face au HBC Nantes. A noter également que Jackson Richardson sortira un film retraçant tout son parcours. Ce dernier s'intitule « De Jackson à Richardson » et sera diffusé sur l'Equipe 21, lundi 1er décembre à 20 heures 50 sur l'Equipe 21.
  20. 20. Edition n°1 Lundi 24 novembre 2014 HandHebdo 21 Échanges avec Jackson Richardson : Hand Actu : Vous êtes arrivé en début d'année à Chambéry. Comment avez-vous vécu cette arrivée et votre nouveau rôle au sein de cette équipe ? Jackson Richardson : Je connaissais déjà le club et les joueurs, c'était une facilitée de pouvoir réintégrer le groupe. Mais c'est vrai que me retrouver en tant qu’entraîneur adjoint et de se retrouver sur le banc, c'est quelques choses que je découvre, je suis dans la période d'apprentissage et j'apprends le métier. C'est une très bonne satisfaction de travailler dans ce sens-là. H.A. : Comment arrivez-vous à gérer tout ça ? Le terrain ne vous manque pas un peu ? J.R. : Non pas du tout. Je pense que j'ai fait mon temps et là, je ne peux pas me permettre d'avoir encore cette envie de jouer au ballon. J'ai quand même toujours cette tendance d'être joueur et ça m'arrive à l’entraînement de faire quelques penaltys mais je n'arrive plus à courir plus de 5m avec la condition que j'ai ! (Rires...) H.A. : Comment voyez-vous votre fin de saison ? Votre avenir ? J.R. : Comme je le disais tout à l'heure, je suis en plein apprentissage. Le plus important c'est de continuer à travailler. Comme on l'a vu ce soir, il y a encore pas mal de choses à mettre en place pour pouvoir être plus performant dans l'évolution de ce championnat. H.A. : Comment avez-vous vécu le départ de Mario Cavalli ? J.R. : C'est une grosse déception. Dès le début de la saison, on essaye de construire quelques choses. Quand il y a quelqu'un qui part, c'est toujours décevant pour lui comme pour nous. L'équipe Hand Actu tient à remercier : - Tous les joueurs et toutes les joueuses pour leur disponibilité. - Jackson Richardson pour le temps qu'il a accepté de nous donner. - Cyril Dumoulin qui est le premier partenaire du Web Journal.

×