L’Histoire Sanglante du Fascisme
- Partie I -
PRESENTATEUR :
Le fascisme est connu comme une idéologie qui est née et s’es...
Comme nous allons le voir, le fascisme est une idéologie pervertie qui cherche à
remplacer les valeurs morales des religio...
les anciens peuples germaniques. Cette organisation a été fondée en 1918 par Rudolf
von Sebottendorff.
Les idées racistes ...
List est mort en 1919, mais a laissé derrière lui un admirateur qui devait entretenir ses
idées avec le plus grand zèle : ...
C’est pourquoi le chef de la société Thule Sebottendorff a refusé d’accepter le poste de
chancellier de Kurt Eisner, un de...
Des membres notables de la société Thule se sont vus confier des responsabilités clés
dans le partie : Rudolf Hess, Dietri...
Le rituel se terminait au coup de minuit, quand Himmler essayait de rejoindre son soi-
disant ancien esprit, en s’enferman...
SYMBOLES SECRETS
Plusieurs recherches ont été menées et un grand nombre de livres ont été écrits sur les
symboles utilisés...
La prétendue théorie scientifique derrière ce génocide avait été proposée un siècle
auparavant.
PRESENTATEUR
Nous avons à ...
Une autre prétention non-scientifique était qu’un combat égoïste et impitoyable pour la
survie régnait entre les êtres viv...
humaine en général. Elle avait eu pour effet la démolition d’une multitude dehumaine en général. Elle avait eu pour effet ...
Après la Grande Bretagne, l’hérésie de l’Eugénisme a commencé a acquérir des partisans
aux Etats-Unis.
Les cercles évoluti...
Le faible et le malade génétique devraient être traités avec affection et compassion,
protégés et soignés.
Mais au lieu de...
Dans son livre, L’Idée dangereuse de Darwin, Daniel C. Dennet décrit l’influence de
Darwin sur Nietzsche de la façon suiva...
Selon sa théorie non-scientifique, chaque créature revit le supposé “processus
d’évolution” vécu par ses ancêtres au cours...
PRESENTATEUR
Nous avons jusque là vu dans ce film comment les fondations du fascisme ont été jetées.
Cette philosophie de ...
Nous témoignerons également de la manière dont cette philosophie cruelle qui était
considérée comme “finie” à la fin de la...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Histoire sanglante du fascisme. french. français

39 vues

Publié le

Histoire sanglante du fascisme. french. français

Publié dans : Sciences
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
39
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Histoire sanglante du fascisme. french. français

  1. 1. L’Histoire Sanglante du Fascisme - Partie I - PRESENTATEUR : Le fascisme est connu comme une idéologie qui est née et s’est développée durant le 20ème siècle. Encore est-il que l’origine de cette idéologie qui a exalté guerres et violences, remonte en fait à des temps très anciens, à l’ancienne Sparte. Elle s’est rapidement répandue à travers le monde après la première guerre mondiale, avec les régimes fascistes qui sont arrivés au pouvoir en Allemagne et en Italie en particulier, mais aussi dans des pays comme l’Espagne et le Japon. A cause du fascisme, les peuples de ces pays ont terriblement soufferts et ont été soumis à une sauvagerie effroyable. Les dictateurs fascistes et les administrations à la tête de tels systèmes, où la force brute, les agressions, les bains de sang, et la violence étaient la règle de tous les jours, ont provoqué des vagues de terreur à travers les sociétés avec leur police secrète et milices fascistes, paralysant de peur la population. En outre, l’administration fasciste était implantée à presque tous les niveaux de la société, de l’éducation à la culture, de la religion à l’art, de la structure gouvernementale au système militaire, et de l’organisation policière aux vies privées des gens. Finalement, la 2ème Guerre Mondiale, provoquée par les fascistes, était une des pires calamités de l’histoire de l’humanité, ayant laissée plus de 55 millions de morts. Dans ce film, nous allons voir aussi bien l’histoire, maintenant connue du fascisme, que deux autres aspects qui n’avaient pas été suffisamment soulignés. Le premier de ces deux points est que les origines de l’idéologie fasciste se basent en fait sur d’anciennes cultures païennes.
  2. 2. Comme nous allons le voir, le fascisme est une idéologie pervertie qui cherche à remplacer les valeurs morales des religions divines par le barbarisme païen. La sauvagerie païenne venue de l’ancien état Grec de Sparte, jusqu’aux arabes pré- Islamiques, a été ressuscitée par le fascisme. Un autre aspect important du fascisme est son lien avec la théorie de l’évolution de Darwin qui a constitué la base de différentes idéologies violentes et agressives à travers le monde, depuis le 19ème siècle jusqu’à nos jours. Le darwinisme est en fait un dogme non scientifique qui a présenté des idées perverties telles que “l’homme est un animal qui a évolué”, “certaines races ont tardé dans le processus d’évolution”, ou “il y a un combat mortel pour la survie dans la nature, dans laquelle le fort survit et le faible est éliminé”, tout ceci comme étant des faits scientifiques, construisant ainsi la base du fascisme. Découvrons maintenant l’histoire secrète de cette idéologie sanglante qu’est le fascisme, qui a été responsable d’un des plus grand massacre de tous les temps… LA SOCIETE THULE Munich en 1918 a été le théâtre d’énormes bouleversements. L’Allemagne est sortie vaincue de la 1ère Guerre Mondiale, et était en train de traverser une crise sociale. Ces agitations ont menés à la révolte contre le gouvernement. Kurt Eisner, un journaliste d’origine juive, et ses partisans sociaux démocrates ont mené un coup d’état sans effusion de sang, avec l’appui de l’armée impériale. Ludwig III et sa famille avaient été envoyés en exil. Eisner était devenu premier ministre du nouveau gouvernement. Néanmoins, ceux qui avaient imaginé que cette révolution, réalisée sans effusion de sang, apporterait la stabilité à l’Allemagne ont été tristement déçus … Une société secrète appelée la société Thule est devenu l’ennemi numéro un du nouveau gouvernement. C’était une organisation profondément raciste qui a empreinté son appellation de “Thule”, qui dans la mythologie nordique, est le royaume légendaire d’où sont descendus
  3. 3. les anciens peuples germaniques. Cette organisation a été fondée en 1918 par Rudolf von Sebottendorff. Les idées racistes de Sebottendorff à l’origine de la création de la société Thule, sont originaires de trois idéologues qui s’étaient dévoués à un mysticisme infondé : Madame Blavatsky, Guido Von List, et Adolf Lanz. Madame Blavatsky a développé la théorie qui prétend que la race Aryenne, qu’elle croit être l’ancêtre du peuple germanique, était une race prétendument supérieure. Selon cette théorie non-scientifique et illogique, une civilisation avait gouverné le monde des milliers d’années avant les civilisations de l’ancienne Egypte et de la Mésopotamie : Atlantis ! Blavatsky pensait que les gens de ce peuple étaient membres d’une race très noble et pure, mais qu’ils avaient été effacés de la surface de la terre par un désastre volcanique. Selon son point de vue, ceux qui avaient survécu au désastre se sont dispersés à travers le monde, ayant eu pour résultat le fait que les Aryens s’étaient mêlés avec d’autres races. Afin de trouver les preuves de ses faux mythes mystiques, Blavatsky a voyagé dans des régions aussi lointaines que le Tibet et a étudié les prêtres Bouddhistes. Un symbole qu’elle a utilisé sur la couverture de son livre La Doctrine Secrète, était particulièrement frappant : la croix gammée. Guido Von List était du même point de vue que Blavatsky. Selon lui, la race germanique était en fait la représentante de la soi-disante race Aryenne suggérée par Blavatsky. List est également venu avec une autre prétention. A travers le cours de l’histoire, il y avait eu des sociétés secrètes qui aspiraient à continuer et protéger la culture de la race Aryenne : Les francs-maçons, les Templiers et les chevaliers de la Rose-Croix… En 1912, il a fondé une société secrète similaire à la franc-maçonnerie, appelée l’ordre germanique.
  4. 4. List est mort en 1919, mais a laissé derrière lui un admirateur qui devait entretenir ses idées avec le plus grand zèle : le Maître de l’Ordre Germanique, Adolf Lanz. En 1899, Lanz avait fondé un culte appelé les nouveaux templiers, et s’en était proclamé Grand Maître. Il avait combiné ainsi les caractéristiques des chevaliers du temple avec un racisme ardent. En 1905, il a commencé à publier le magazine antisémite Ostara, afin de répandre ses idées racistes. Dans un article, Lanz prétend que les membres de la soi-disante race maîtresse s’asseoient différemment des autres, et avaient même une structure du pied différente. Selon les croyances superstitieuses de Lanz, il y avait un soi-disant combat de survie entre les “jaunes” et les “noires”, un combat que les “jaunes” devaient remporter quelqu’en soit le coût. Depuis la toute première édition du magazine, Sebottendorff, le futur fondateur de la société Thule, était là parmi ses disciples et parmi les partisans de cette idéologie pervertie qu’il leur avait injectée. Sebottendorff, un membre de l’ordre germanique était franc-maçon. Ainsi, le mysticisme infondé, le racisme, l’admiration pour les anciennes cultures païennes, et une organisation hiérarchique similaire à celle de la franc-maçonnerie, se sont tous rassemblés en un. En fait, c’était la naissance du Nazisme. L’idéologie de la société Thule était fondée sur la résurrection de la culture germanique païenne pré-chrétienne. Dans cette idéologie, l’élimination des races non Aryennes avait une importance similaire. En tête de liste, il y avait les noirs, les tziganes et les juifs. Ces mots venant de l’une des publications de la société Thule, en sont une indication : “Arrêtez les juifs, cela apportera la paix à notre pays”
  5. 5. C’est pourquoi le chef de la société Thule Sebottendorff a refusé d’accepter le poste de chancellier de Kurt Eisner, un des juifs qu’il considérait comme “l’ennemi éternel”. Il déclara cela assez ouvertement : Hier, nous avons été témoins de la destruction de tout ce en quoi nous croyons, etHier, nous avons été témoins de la destruction de tout ce en quoi nous croyons, et de tout ce à quoi nous attachons de l’importance. Au lieu des princes avecde tout ce à quoi nous attachons de l’importance. Au lieu des princes avec lesquels nous partageons des liens de sang, nos ennemis fatals gouvernentlesquels nous partageons des liens de sang, nos ennemis fatals gouvernent : les: les juifs. Nous ne savons pas ce qui va naître d’un tel chaos. Aussi longtemps que jejuifs. Nous ne savons pas ce qui va naître d’un tel chaos. Aussi longtemps que je tiendrai le marteau de fer, je conduirai Thule à la guerre. Notre discipline esttiendrai le marteau de fer, je conduirai Thule à la guerre. Notre discipline est germanique, et germanique veut dire noblesse. Notre Dieu est Walvather, notregermanique, et germanique veut dire noblesse. Notre Dieu est Walvather, notre emblème est Aryen, la première flamme,emblème est Aryen, la première flamme, le soleil, l’aigle …le soleil, l’aigle … A partir d’aujourd’hui notre symbole sera l’aigle. Il nous rappellera que nousA partir d’aujourd’hui notre symbole sera l’aigle. Il nous rappellera que nous devrons peut être mourir si nous voulons vivre! (Rudolph von Sebottendorff)devrons peut être mourir si nous voulons vivre! (Rudolph von Sebottendorff) Les milices Thule se sont ainsi armées et se sont levées contre le gouvernement. Mais leur tentative de destituer Eisner a échoué. Chaque rue où avait lieu de petits accrochages était le théâtre d’un champs de bataille. Pour les leaders de Thule, cela était en fait une répétition de ce qui allait arriver dans le futur. LE PARTIE NAZI La grande majorité des membres de la société Thule a adhéré au parti Nazi, crée en 1920. Le fondateur du parti était une personne chargé d’animer des réunions en tant qu’espion pour le compte de l’armée : Adolf Hitler. Seulement, les réunions de Thule, auxquelles il a d’abord assisté comme visiteur, l’ont profondément impressionné. La mythologie païenne et le mensonge de la race supérieure avaient eu un effet immédiat sur Hitler et devaient plus tard façonner sa vision du monde. En conséquence, il a fondé le parti Nazi issu d’une branche de la société Thule.
  6. 6. Des membres notables de la société Thule se sont vus confier des responsabilités clés dans le partie : Rudolf Hess, Dietrich Eckhart, Alfred Rosenberg et Adolf Hitler … Les ténèbres qui allaient très tôt envelopper le monde entier étaient en train de grandir. Le parti Nazi fut fondé avec la résurrection des croyances superstitieuses des religions païennes. Dans les années qui allaient suivre, les recherches mystiques du parti allaient être dirigées par Heinrich Himmler. Himmler habitait littéralement dans un monde fantaisiste. Il croyait tellement à la légende de l’Atlantis qu’il envoya des chercheurs allemands au Tibet et au Perou en 1939. Les scientifiques allemands ont été chargés de trouver des traces d’Atlantis ! Partout où ils sont allés, les allemands mesuraient et enregistraient les tailles des crânes, les longueurs des bras et des jambes, et les couleurs de la peau et des yeux de la population locale. Cette pratique illogique devait rapidement s’implanter dans tous les pays européens tombés entre les mains des Nazis. Les fondations de la catastrophe étaient jetées. En tant que deuxième figure plus importante du parti Nazi, Heinrich Himmler a dirigé en personne le projet de résurrection de la culture germanique païenne. Il croyait à l’absurdité qu’il s’était réincarné, et que dans sa précédente vie, il avait été le roi Heinrich Ier !! Heinrich Ier était le roi légendaire qui a sauvé les tribus germaniques de la menace de l’Est. La cathédrale de Quedlinburg, qui hébergeait la tombe du roi, était déclarée pour ainsi dire site sacré par les Nazis. Des rituels étranges étaient pratiqués chaque année le jour qu’ils croyaient être le jour de la naissance du roi. Himmler prétendait qu’il avait vu le roi dans un rêve, et qu’il lui avait montré le chemin à suivre dans sa difficile besogne.
  7. 7. Le rituel se terminait au coup de minuit, quand Himmler essayait de rejoindre son soi- disant ancien esprit, en s’enfermant dans les dongeons noirs sous la cathédrale. Ceci avait été la mentalité malade qui dirigait le partie Nazi, qui devait devenir assez fort pour changer l’histoire de l’Allemagne et du monde entier. Les efforts pour retourner à la culture aryenne pervertie et pré-chrétienne progressaient à mesure que les Nazis gagnaient en force. Des centres de rituels païens ont été fondés dans différentes régions de l’Allemagne, et étaient utilisés comme zones d’entraînement pour les officiers. L’idéologie Aryenne pervertie et le mysticisme infondé constituaient la base de cet entraînement. Des cérémonies étaient tenues avec l’accompagnement des cors de bataille germanique traditionnelle, et les soldats aspiraient à se protéger des soi-disant mauvais esprits en allumant des feux géants. Les Nazis ayant subi un lavage de cerveau avec ces absurdités ont perdu tout contact avec la réalité et croyaient à des choses insensées comme le fait que des esprits vieux de milliers d’années allaient surgir de ces flammes. Des rituels pervers, des exhibitions, et des méthodes de lavage de cerveau similaires devaient continuer durant tout le règne du régime Nazi. Les cerémonies des feu de livres sont un exemple intéressant des efforts du fascisme pour faire du lavage de cerveau à la société. La première de ces cérémonies a eu lieu le 10 mai 1933. Les étudiants allemands de l’université se sont rassemblés à Berlin et dans d’autres grandes villes d’Allemagne pour brûler les livres dont ils n’approuvaient pas les idées. Des milliers de livres ont été brûlés, avec l’accompagnement de saluts Nazis, des chants et de la musique militaire. L’état fasciste permettait uniquement l’enseignement de son idéologie. A part cela, personne n’était autorisé à penser autre chose, sinon il serait puni, ses livres seraient brûlés, ou il serait réduit au silence de la façon la plus cruelle possible …
  8. 8. SYMBOLES SECRETS Plusieurs recherches ont été menées et un grand nombre de livres ont été écrits sur les symboles utilisés par l’idéologie Nazi. Les résultats de ces recherches ont clairement révélé que la mythologie mystique dont nous avons préalablement parlé était à l’origine de l’idéologie. Le symbole le plus connu des Nazis était la croix gammée, le symbole du parti lui-même. Pourtant la croix gammée n’était pas la découverte du parti, ni même une nouvelle découverte. Ce symbôle Païen, fréquemment utilisé par Adolf Lanz dans son magazine Ostara, a été adopté par les Nazis qui suivaient le magazine et a été choisi comme leur symbole officiel. Dans les années qui suivirent, les officiers Nazis, qui s’étaient totalement identifiés à ce symbole, l’utilisèrent partout, des décors des murs aux sceaux gouvernementaux. Les cérémonies dans lesquelles l’ancienne culture païenne était ravivée avec une telle perversion, se transformaient en rituels de géants. Une guerre entre les nains et les géants constituait une part importante de la légende d’Atlantis. Des structures géantes ont donc été construites. Des artistes allemands ont été mis à l’œuvre pour bâtir des statues géantes. Les architectes d’Hitler ont conçu la place dans laquelle 500 000 personnes pouvaient tenir des rassemblements. Hitler passait du temps devant des modèles de résidences géantes qui peuplaient ses rêves, et perpétuaient ses rêves d’Atlantis. Un modèle d’un dôme géant de 220 mètres était planifié pour une construction à Berlin. Pendant que d’une part, les Nazis construisaient leurs résidences géantes, leurs statues et leurs stades, d’autre part ils commençaient à traduire leur idéologie obscurantiste dans la réalité. L’idée du plus grand et du plus impitoyable massacre de l’histoire était sur le point d’être mis en pratique.
  9. 9. La prétendue théorie scientifique derrière ce génocide avait été proposée un siècle auparavant. PRESENTATEUR Nous avons à présent vu comment le Nazisme était basé sur une croyance païenne. Pourtant, les Nazis mettaient en avant le mensonge que leur idéologie était soutenue par la science moderne. L’élément qui les avait encouragé le plus à cet égard est la théorie de l’évolution de Darwin. Le Darwinisme, qui est considéré jusqu’à aujourd’hui comme une opinion scientifique par certaines personnes, n’était en fait rien de plus que la répétition d’une série de prétentions non-scientifiques faites par des philosophes athées de la grèce antique. Les points de vue hérétiques de Darwin sur les êtres humains et les races humaines en particulier étaient totalement compatibles avec les croyances païennes superstitieuses. Selon la prétention tordue de Darwin, l’homme était soi-disant une espèce d’animal, et la seule façon pour lui de progresser était à travers le conflit. Encore selon les affirmations non-scientifiques de Darwin, les races humaines étaient à des niveaux d’évolution différents, et le conflit était inévitable. Les découvertes scientifiques devaient plus tard révéler que ces prétentions étaient entièrement fausses. Mais ces découvertes n’avaient pas encore été faites au début du 20ème siècle. C’était sur cette base d’ignorance que la montée fulgurante des Nazis a eu lieu. DARWIN ET GALTON L’origine des espèces a été publié en Grande Bretagne en 1859. Son auteur était Charles Darwin. Dans son livre, Darwin a essayé d’expliquer l’origine de la vie avec sa logique tordue, sans s’appuyer sur aucun résultat scientifique et a prétendu que tous les êtres vivants avaient évolué d’un ancêtre commun imaginaire.
  10. 10. Une autre prétention non-scientifique était qu’un combat égoïste et impitoyable pour la survie régnait entre les êtres vivants. Le nom de son livre révèle clairement ses idées tordues : L’Origine des espèces par sélection naturelle ou la préservation des races favorisées dans la lutte pour la vie. Par ailleurs, le livre de Darwin, L’Origine de l’homme, contient du racisme de bout en bout. Selon son point de vue tordu, certaines races étaient plus évoluées et avancées que d’autres. Les Asiatiques, les Turcs, et les Noirs étaient soi-disant presque au même niveau que les singes. De plus, selon les lois fictives de l’évolution, les faibles allaient disparaître dans un avenir proche. Darwin a consacré les premiers chapitres de son livre au sujet de la reproduction des animaux. Il écrit que pour obtenir des races de chevaux productives, seules les lignées en bonne santé devraient être autorisées à se reproduire. Il devait aller même plus loin dans son livre intitulé L’Origine de l’homme, et suggère que cette méthode devrait également être appliquée à l’être humain. Considérant l’être humain comme une soi-disante espèce animal, Darwin pensait que leur descendance pouvait être améliorée de la même manière. On devait comprendre plus tard que toutes ces idées insensées, illogiques et non- scientifiques de Darwin étaient complètement fausses. Cependant, peu de gens en étaient conscient étant donné le niveau primitif de la science à cette époque. A cette même époque, un fervent admirateur et disciple de Darwin a émergé. C’était le neveu de Darwin, Francis Galton. Dans son autobiographie mémoires de ma vie, il écrit : La publication en 1859 de “L’origine des espèces” par Charles Darwin était unLa publication en 1859 de “L’origine des espèces” par Charles Darwin était un tournant dans mon développement mental, comme ça l’avait été pour la penséetournant dans mon développement mental, comme ça l’avait été pour la pensée
  11. 11. humaine en général. Elle avait eu pour effet la démolition d’une multitude dehumaine en général. Elle avait eu pour effet la démolition d’une multitude de barrières dogmatiques d’un seul coup, et la stimulation d’un esprit de rébellionbarrières dogmatiques d’un seul coup, et la stimulation d’un esprit de rébellion contre toutes les anciennes autorités dont les thèses positives et noncontre toutes les anciennes autorités dont les thèses positives et non authentifiées étaient contredites par la science moderne. (Francis Galton,authentifiées étaient contredites par la science moderne. (Francis Galton, Mémoires de ma vieMémoires de ma vie, AMS Press, p. 287), AMS Press, p. 287) Les concepts que Galton a dénigré comme étant des “barrières dogmatiques” et “anciennes autorités” étaient les systèmes et les croyances religieuses. Or, la vraie pensée dogmatique était sa propre logique tordue ainsi que la théorie non- scientifique de Charles Darwin qu’il considère comme son maître à penser. Galton a d’abord publié ses idées racistes en 1869, dans son livre le génie héréditaire. Dans ce livre, il soutenait que la nation anglaise avait d’un point de vue génétique, un sang soi-disant supérieur aux autres nations. D’après Galton, des mesures devaient être prises pour protéger ce sang imaginaire. De cette façon, une race humaine supérieure pouvait être produite et maintenue. Afin de trouver un nom à cette théorie raciste-évolutionniste, Galton est allé chercher dans le monde païen, où sa théorie a été un jour mise en pratique. C’est lui qui avait soulevé et répandu le mot “eugénisme”, voulant dire “bonne progéniture” en grec. Etant donné le niveau primitif de la science à cette époque, l’hérésie de l’eugénisme allait acquérir très tôt et dans une large mesure de nombreux soutiens. La société d’éducation par “eugénisme” fut créée en 1901, à l’Université de Londres. La société d’eugénisme soutenait le fait abominable que tous les handicapés de la société devaient être stérilisés. La société faisait l’éloge des membres de l’aristocratie et de la famille royale, mais considérait les membres des autres races comme une prétendue “ espèce animale non développée”. Le fils de Charles Darwin, Leonard Darwin, avait été président de l’organisation entre 1911 et 1928, et son membre le plus actif.
  12. 12. Après la Grande Bretagne, l’hérésie de l’Eugénisme a commencé a acquérir des partisans aux Etats-Unis. Les cercles évolutionnistes aux Etats-Unis ont mis en exécution une énorme propagande sur le sujet durant les années 20 et 30. Certains états avaient fait passé des lois connues sous le nom de “lois de stérilisation”. Au même moment, des développements parallèles avaient lieu en Europe. Cependant, personne ne se doutait à l’époque que ces développements aller donner lieu plus tard à un incroyable massacre. PRESENTATEUR L’Eugénisme, dont les fondations avaient été jetées par des tribus barbares païennes, et que Charles Darwin et son neveu Francis Galton ont tenté de répandre et d’y donner une connotation scientifique, était en réalité un terrible crime contre l’humanité. Les lois de stérélisation qui avaient été votées aux Etats-Unis dans les années 20 suite à une campagne de propagande à grande échelle, sont considérées aujourd’hui par les citoyens de ce même pays comme un exemple honteux du racisme. Ce qui est encore plus intéressant, c’est qu’il a été prouvé aujourd’hui que l’hérésie de l’Eugénisme est une superstition totalement en contradiction avec les faits scientifiques. Le récent projet du génome humain a montré que les différences génétiques entre races et individus sont très petites, et qu’il est sans fondement aucun d’essayer de construire la moindre politique de reproduction sur cette base. Les races humaines ont été créées égales par Allah. Dans le Coran, Allah dit : Ô hommes ! Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entreconnaissiez. Le plus noble d'entre vous, auprès d'Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand-Connaisseur. (Sourate al- Hujurat, 13)
  13. 13. Le faible et le malade génétique devraient être traités avec affection et compassion, protégés et soignés. Mais au lieu de cette approche qui nous a été révélée par Allah comme devoir moral religieux, le monde occidental, au début du 20ème siècle, s’est tourné vers l’abomination de l’Eugénisme, un pur produit du paganisme et de la théorie de l’évolution. L’échelle de la sauvagerie à laquelle cette théorie païenne-évolutioniste a mené, s’illustre clairement lorsqu’on aborde le cas de l’Allemagne Nazi. Pour cela, nous avons besoin d’examiner de près certains penseurs que l’Allemagne Nazi a produit dans un passé récent. UN CERVEAU MALADE QUI LOUAIT LA VIOLENCE : NIETZSCHE En tête de liste de ceux qui ont jeté les fondations du racisme en Allemagne, vient le philosophe Allemand, Friedrich Nietzsche. L’éditeur de Nietzsche, Peter Gast, appela Nietzsche comme “un des plus fervents anti- chrétiens et athées”. Nietzsche nourrissait une haine particulière et insensée pour les valeurs morales communes au Christianisme, à l’Islam et au Judaïsme. Selon lui, des concepts comme l’amour, la compassion et l’humilité, devaient être abandonnés et remplacés par la soi-disante “morale supérieure de l’homme” qui accepte l’état conflictuel et impitoyable de la nature. Nietzsche soutenait une logique tordue disant: “Soyez sévères et oubliez le sentiment de compassion car (selon sa mentalité malade) le mal était la plus grande force de l’homme”. Nietzsche était également un raciste. Il soutenait le mensonge qu’une partie de l’humanité était constituée de soi-disant super-hommes, et que l’autre partie devait les servir et leur obéir. Les idées racistes de Nietzsche avec leur tendance à la violence portent une grande similarité avec celles d’un autre idéologue contemporain : Charles Darwin.
  14. 14. Dans son livre, L’Idée dangereuse de Darwin, Daniel C. Dennet décrit l’influence de Darwin sur Nietzsche de la façon suivante : Friedrich Nietzsche a vu … un message encore plus cosmique en Darwin … siFriedrich Nietzsche a vu … un message encore plus cosmique en Darwin … si Nietzsche est le père de l’existentialisme, alors Darwin mérite peut être le titre deNietzsche est le père de l’existentialisme, alors Darwin mérite peut être le titre de grand-père. (Daniel C. Dennett, L’idée dangereuse de Darwin, Touchstone Books,grand-père. (Daniel C. Dennett, L’idée dangereuse de Darwin, Touchstone Books, New York, 1996, p. 62)New York, 1996, p. 62) Nietzsche, si profondément influencé par les mensonges du Darwinisme, avait eu une influence majeure sur l’idéologie Nazi avec ses idées racistes. Adolf Hitler avait construit un monument en son honneur, et avait jeté les fondations d’un centre d’éducation et d’une librairie où la jeunesse allemande était endoctrinée par les idées de Nietzsche sur la race supérieure. La vie de Nietzsche n’était pas moins triste que sa philosophie. Il a souffert d’une maladie mentale à l’âge de 44 ans, et l’aggravation de cette maladie a mené à son décès par une crise de démence. Ce sort exemplaire rappelle le sort de tous ceux qui ont renié Allah à travers les âges : N'aie (O Muhammad) aucun chagrin pour ceux qui se jettent rapidement dans la mécréance. En vérité, ils ne nuiront en rien à Allah. Allah tient à ne leur assigner aucune part de biens dans l'au-delà. Et pour eux il y aura un énorme châtiment. Ceux qui auront troqué la croyance contre la mécréance ne nuiront en rien à Allah. Et pour eux un châtiment douloureux. Que ceux qui n'ont pas cru ne comptent pas que ce délai que Nous leur accordons soit à leur avantage. Si Nous leur accordons un délai, c'est seulement pour qu'ils augmentent leurs péchés. Et pour eux un châtiment avilissant. (Sourate Al-i Imran, 176-178) LE THEORICIEN RACISTE DES NAZIS : HAECKEL Après Friedrich Nietzsche, le Darwiniste Allemand le plus connu, et le partisan le plus fanatique de l’Eugénisme était le zoologiste Ernst Haeckel.
  15. 15. Selon sa théorie non-scientifique, chaque créature revit le supposé “processus d’évolution” vécu par ses ancêtres au cours de son développement dans le corps maternel. Afin de soutenir sa théorie non-scientifique, il a fait d’après lui, un certain nombre de dessins d’embryons. Néanmoins, on devait découvrir dans les années qui ont suivi que ces dessins contenaient des déformations délibérées et que sa théorie n’était rien d’autre qu’une supercherie scientifique. Une autre branche de la science erronnée de Haeckel est la théorie de l’Eugénisme. Il poussa encore plus loin l’hérésie de l’Eugénisme héritée de personnages comme Charles Darwin, Francis Galton, et Léonard Darwin, en suggérant un retour au modèle spartiate de l’ancienne Grèce : en d’autres termes : le meurtre des nouveau-nés. Dans son livre, Les Merveilles de la Vie, Haeckel a soutenu le fait de “tuer les nouveau–nés handicappés sans perdre de temps”. Haeckel voulait que tous les malades ou handicapés, qui constituaient un obstacle à la soi-disante “évolution de la société”, soient éliminés comme une exigence des “ lois de l’évolution”. Il s’opposait au traitement médical du malade, prétendant que cela gênait le travail de la sélection naturelle. Il se plaignait que : Des centaines de milliers de patients incurables, par exemple les malades mentaux,Des centaines de milliers de patients incurables, par exemple les malades mentaux, les lépreux, les cancéreux artificiellement maintenus en vie dans nos communautésles lépreux, les cancéreux artificiellement maintenus en vie dans nos communautés modernes… sont sans la moindre utilité ni pour eux-même ni pour la société (Ernstmodernes… sont sans la moindre utilité ni pour eux-même ni pour la société (Ernst Haeckel, Les merveilles de la vie, New York, Harper, 1904, p. 118)Haeckel, Les merveilles de la vie, New York, Harper, 1904, p. 118) Il a plus tard recommandé qu’une commission devrait être établie pour décider du sort des individus. Suite à la décision de la commission, il suggère que, “la délivrance du mal devait être accomplie par l’administration d’une dose efficace d’un peu de poison rapide.” Ce barbarisme, sur lequel Haeckel a bâti sa théorie, devait être mis en pratique dans l’Allemagne Nazi…
  16. 16. PRESENTATEUR Nous avons jusque là vu dans ce film comment les fondations du fascisme ont été jetées. Cette philosophie de sauvagerie, qui trouve ses origines dans les anciennes tribus païennes, combinée avec la théorie de l’évolution et le racisme sévère du 19ème siècle devait produire cette terrible idéologie. La seule valeur que le fascisme garde sacrée est la force. D’après cette idéologie tordue, le fort a le droit de s’élever au sommet et d’écraser le faible. Les fascistes, d’une manière ignorante, admirent beaucoup le fort, mais haïssenthaïssent et méprisent le faible. Les principes fondamentaux de cette philosophie perverse sont la guerre, les effusions de sang, la brutalité et la cruauté. A l’encontre de cette mentalité perverse qui a émergé à Sparte, dans les arènes de l’empire romain ou dans les tribus païennes barbares de l’Europe du Nord, il y a la magnifique moralité qu’Allah nous a révélé à l’aide de la religion. Selon les valeurs morales de la religion, ce qui importe ce n’est pas la force, c’est la “vérité”. Les êtres humains doivent être appréciés selon le fait qu’ils se conforment ou non à la vérité qu’Allah a révélé et non pas en fonction de leur force. Le fort devrait être doux et compatissant avec le faible, et non pas l’écraser et l’opprimer. Le devoir d’un être humain est de protéger le faible et d’être miséricordieux, non pas d’être cruel et impitoyable. Dans notre prochain film, nous verrons les conditions dans lesquelles le fascisme s’est emparé du pouvoir en Allemagne, et à quoi cela a mené par la suite. Nous témoignerons avec horreur du massacre auquel l’idée tordue de la race Aryenne a mené, et verrons comment cette idéologie perverse a projeté les ténèbres sur le monde entier.
  17. 17. Nous témoignerons également de la manière dont cette philosophie cruelle qui était considérée comme “finie” à la fin de la 2ème Guerre Mondiale, a en fait survécu et s’est renforcée de jour en jour. Nous allons exposer les tueries des politiciens et des régimes fascistes sur une zone géographique qui s’étend de l’Afrique jusqu’en Europe, et nous révèlerons aussi la solution à cette obscure idéologie qui menace le monde entier.

×