Au nom de Dieu, le Tout Miséricordieux,
le Très Miséricordieux
ISBN : 2-9522465-1-3
Dépôt légal : avril 2006
© Editions Les Calligraphes, 2006
Editions Les Calligraphes
51, Bd de la Cha...
Harun Yahya
LE PARADIS
LA VÉRITABLE DEMEURE DES CROYANTS
Et concourez au pardon de votre Seigneur et à
un jardin [paradis]...
À PROPOS DE L'AUTEUR
L'auteur, qui écrit sous le pseudonyme HARUN YAHYA, est né à
Ankara en 1956. Il a effectué des études...
Ces ouvrages ont permis à de nombreuses personnes d'attester de leur
croyance en Dieu, et à d'autres d'approfondir leur fo...
À L'ATTENTION DU LECTEUR
Dans tous les livres de l'auteur, les questions liées à la foi
sont expliquées à la lumière des v...
SOMMAIRE
Introduction..................................................................................8
Bienfaits et déba...
INTRODUCTION
A
près le jugement dernier, les gens auront une
vie éternelle dans le paradis ou dans l’enfer,
selon leurs ac...
Le seul remède contre ce manque de connaissances
consiste à méditer le Coran.
Dans le Coran, Dieu décrit une vie merveille...
10 LE PARADIS
faites tous les efforts pour le mériter. Sachez que Dieu
vous donnera toutes ces choses par Sa grâce et qu’e...
BIENFAITS ET DÉBAUCHE
D
ans les paragraphes suivants, nous analyserons
la manière dont le Coran conçoit le paradis et
d’ap...
12 LE PARADIS
ment décorées et réaliser des travaux d’art comme des
choses appartenant à des gens ignorants et coupés de l...
vivre dans la plus grande opulence sans jamais devenir des
débauchés. En effet, en jugeant avec les critères cora-
niques ...
14 LE PARADIS
Dieu et tomberont dans la débauche. Cependant, Dieu a
expliqué dans le Coran que la richesse et la pauvreté ...
dans la sourate an-Naml, verset 44. Salomon (psl) remer-
ciait Allah au milieu des toutes ses merveilles parce qu’il
savai...
16 LE PARADIS
L’homme est, certes, ingrat envers son
Seigneur ; et pourtant, il est certes, témoin de
cela ; et pour l’amo...
Harun Yahya 17
Comme c’est ainsi que les croyants penseront au
paradis, leur véritable demeure, ils doivent établir ce poi...
LE CARACTÈRE ÉPHÉMÈRE
DE LA VIE SUR TERRE
B
ien des gens croient qu’ils peuvent avoir une vie
parfaite dans ce monde. Ils ...
nécessaires pour une bonne vie, comme étant des choses
transitoires et trompeuses. Dans un verset Dieu dit :
Sachez que la...
20 LE PARADIS
trouveront dans l’éternelle agonie de l’enfer. Certes, l’im-
perfection du monde d’ici-bas ne signifie pas q...
gués. Si Dieu l’avait voulu, Il nous aurait créés sans ces
défauts et déficiences. Mais Il les a créés en nous afin que
no...
22 LE PARADIS
Comme nous l’avons dit précédemment, ceci nous
montre notre fragilité et nous rappelle que les imperfec-
tio...
sente. Voilà toute la portée de leur savoir…
(Coran, 53 : 29-30)
Ceux qui ne sont pas conscients de cette vérité et
sont b...
LA CONDITION DES GENS
DU PARADIS DANS CE MONDE
La vie merveilleuse des croyants
dans ce monde
L
e Coran promet aux croyant...
À plusieurs endroits, le Coran proclame que tous les
croyants sincères profiteront de la bonne nouvelle annon-
cée dans le...
26 LE PARADIS
commandements et prohibitions car ils vivent selon
l’Islam, la religion que Dieu a choisie pour l’humanité e...
droit chemin…" (Coran, 41 : 30). Les anges descendent
sur eux et disent : "N’ayez pas peur et ne soyez pas
affligés, mais ...
28 LE PARADIS
chés ; et ils furent secoués jusqu'à ce que le
Messager, et avec lui, ceux qui avaient cru, se
fussent écrié...
Pour les non-croyants, la situation est exactement le
contraire. Ceux qui rejettent le Coran souffrent d’une
angoisse spir...
30 LE PARADIS
les croyants sont conscients de leur faiblesse et de leur
impuissance face à Dieu, car ils connaissent leurs...
pères, et plus ardemment encore. Mais il est
des gens qui disent seulement : "Seigneur !
Accorde-nous [le bien] ici-bas !"...
DE BONNES NOUVELLES
D
ans la section précédente, nous avons expliqué
que les croyants sincères qui se donnent à Dieu
bénéf...
bonnes œuvres auprès de Dieu, et en l’imminence de Ses
bénédictions. Ils sont emplis de joie.
Le Coran affirme que les cro...
dans la sourate Ya Sin, verset 11, Il révèle que ceux qui
suivent le Coran et Le craignent auront un pardon et une
récompe...
LA PROMESSE DE DIEU
C
eux qui viendront en Sa présence en tant que
croyants, Dieu leur donne la promesse du para-
dis, où ...
36 LE PARADIS
Celui à qui Nous avons fait une belle promesse
dont il verra l'accomplissement, est-il compa-
rable à celui ...
Harun Yahya 37
Les jardins d'éden, où ils entreront, ainsi que tous
ceux de leurs ascendants, conjoints et descendants, qu...
CEUX QUI DÉSIRENT
ARDEMMENT LE PARADIS :
LE PARTI DE DIEU
Tu n'en trouveras pas, parmi les gens qui
croient en Allah et au...
- Ils croient et pratiquent de bonnes œuvres…
(Coran, 2 : 25).
- Ils craignent Dieu (Coran, 3 : 15).
- Ils dépensent pour ...
- Ils observent strictement leurs prières (Coran,
23 : 9).
- Ils devancent tous les autres par leurs bonnes
actions (Coran...
UN PASSAGE FACILE VERS
L’AUTRE MONDE
Ceux dont les anges reprennent l'âme – alors
qu'ils sont bons – [les anges leur] dise...
42 LE PARADIS
le Coran appelle "une bonne affaire". Dieu est content
d’eux et ils sont contents de Lui.
Mais que va-t-il l...
Dieu a annoncé ce passage facile et aisé dans la sou-
rate an-Naziate, au verset 2, où Il commande aux anges :
"… qui recu...
L’HEURE DE RENDRE
DES COMPTES
A
près que les âmes des croyants sont délicate-
ment recueillies par les anges, vient le mom...
Avec le second coup de trompette, les êtres humains
seront ressuscités et rassemblés en un endroit afin qu’ils
répondent d...
Après que les croyants auront rendu leurs comptes,
ils vivront la joie du salut, de la salvation. Un verset dit :
"Entrez-...
LA BEAUTÉ NATURELLE
DU PARADIS
Tel est le paradis qui a été promis aux pieux :
sous lequel coulent les ruisseaux ; ses fru...
48 LE PARADIS
toutes les facilités et le bien être à l’esprit humain. Les
conditions au paradis seront telles que les croy...
c’est là un spectacle impressionnant. L’eau se rassemble
en bassin près de l’endroit de sa chute, ensuite elle coule
d’un ...
monie de la flore qu’elle contient. On y trouve maintes
espèces de plantes similaires aux plus délicates et odo-
rantes qu...
UN PLAISIR SANS FIN
Mangez et buvez agréablement, pour ce que
vous faisiez. (Coran, 77 : 43)
L
e Coran annonce que les gen...
52 LE PARADIS
chose de semblable (seulement dans la forme)
; ils auront là des épouses pures, et là ils
demeureront éterne...
attribution inépuisable" (Coran, 38 : 54), car les
croyants "… entreront au paradis pour y recevoir
leur subsistance sans ...
de telle manière qu’ils sont faciles à cueillir.
Ces fruits peuvent être offerts généreusement sur
des plateaux en or et e...
Les gens qui en boiront ne seront pas intoxiqués et
ne verront pas leurs sens affectés. Dieu dit que ces bois-
sons seront...
LA RÉSIDENCE DES CROYANTS
AU PARADIS
Aux croyants et aux croyantes, Allah a promis
des jardins sous lesquels coulent les r...
Mais ceux qui auront craint leur Seigneur
auront [pour demeure] des étages [au para-
dis] au-dessus desquels d’autres étag...
58 LE PARADIS
Les croyants à qui Dieu a accordé le paradis et ses
richesses éternelles auront été jugés dignes de les rece...
Au paradis, tous les désirs des croyants seront
accomplis par des serviteurs spécialement nommés à
cette intention. Le Cor...
60 LE PARADIS
et vous y demeurerez éternellement. (Coran,
43 : 71)
Nous pouvons apprendre aussi des choses sur les tis-
su...
Harun Yahya 61
seront placés face à face" (Coran, 44 : 53). Dans notre
monde, ces deux matériaux sont rares, chers et de g...
62 LE PARADIS
Ainsi que l’affirme ce verset, de beaux bijoux com-
plémentent de précieux vêtements et cela sera offert
pou...
LES ÉPOUSES DES GENS
DU PARADIS
Et quant à ceux qui ont cru et fait de bonnes
œuvres, bientôt Nous les ferons entrer aux j...
64 LE PARADIS
de cette vie à l’au-delà, ils ne subissent pas de choc, ne
trouvent rien d’étrange et s’adaptent facilement....
même âge" (Coran, 38 : 52) et n’ont été créées que
pour leurs maris. Le Coran mentionne qu’ "… Ils auront
auprès d'eux des...
66 LE PARADIS
56). Dans le verset 70 de la sourate ar-Rahman, Dieu
décrit ces femmes du paradis comme étant "des ver-
tueu...
qu’elles auraient un visage symétrique, original, sans
défauts et lisse. Cette originalité pourrait résider dans la
couleu...
68 LE PARADIS
montre que chacune d’entre elles sera d’un âge qui
conviendra à leur mari.
Le Coran compare la beauté de ces...
UN PARADIS AU-DELÀ
DE TOUTE IMAGINATION
… Et il y aura là [pour eux] tout ce que les
âmes désirent et ce qui réjouit les y...
70 LE PARADIS
nation. Par exemple le verset "il y aura là des ruis-
seaux d’une eau jamais malodorante, et des ruis-
seaux...
et le contenu de cette fête seront trop fastes pour pou-
voir être comparés avec quoi que ce soit de ce qui arrive
sur ter...
72 LE PARADIS
plus que ce qu’ils peuvent désirer ou imaginer et que les
bienfaits de Dieu se multiplieront au paradis. Un ...
les âmes désirent et ce qui réjouit les yeux ; –
et vous y demeurerez éternellement. (Coran,
43 : 71)
À partir de ce verse...
74 LE PARADIS
(Seul Dieu sait) Il est possible que le paradis soit consti-
tué de divers degrés ou sections comme nous pou...
LE PLUS GRAND BIENFAIT :
PLAIRE À DIEU
Aux croyants et aux croyantes, Allah a promis
des jardins sous lesquels coulent les...
76 LE PARADIS
bienfaits." Il leur dira : "Ne désirez-vous pas autre chose
meilleure que tout ce que vous avez eu ?" Ils di...
En d’autres termes, la plus grande bénédiction que les
croyants puissent avoir c’est la sensation profonde de la
clémence ...
78 LE PARADIS
effet, au-delà de tout plaisir matériel le plus grand cadeau
donné aux croyants dans le paradis est de pouvo...
des relations avec lui. Joseph (psl) la trouvait belle mais il
évita cette relation car il savait que c’était un péché.
Co...
80 LE PARADIS
des choses de ce monde qui ressemblent aux merveilles
du paradis, elles n’auraient aucun sens sans l’approba...
LES CONVERSATIONS
AU PARADIS
Et ils diront : "Louange à Allah qui a écarté de
nous l’affliction. Notre Seigneur est certes...
Le paradis la véritable demeure des croyants. french. français
Le paradis la véritable demeure des croyants. french. français
Le paradis la véritable demeure des croyants. french. français
Le paradis la véritable demeure des croyants. french. français
Le paradis la véritable demeure des croyants. french. français
Le paradis la véritable demeure des croyants. french. français
Le paradis la véritable demeure des croyants. french. français
Le paradis la véritable demeure des croyants. french. français
Le paradis la véritable demeure des croyants. french. français
Le paradis la véritable demeure des croyants. french. français
Le paradis la véritable demeure des croyants. french. français
Le paradis la véritable demeure des croyants. french. français
Le paradis la véritable demeure des croyants. french. français
Le paradis la véritable demeure des croyants. french. français
Le paradis la véritable demeure des croyants. french. français
Le paradis la véritable demeure des croyants. french. français
Le paradis la véritable demeure des croyants. french. français
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le paradis la véritable demeure des croyants. french. français

40 vues

Publié le

Le paradis la véritable demeure des croyants. french. français

Publié dans : Sciences
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
40
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le paradis la véritable demeure des croyants. french. français

  1. 1. Au nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux
  2. 2. ISBN : 2-9522465-1-3 Dépôt légal : avril 2006 © Editions Les Calligraphes, 2006 Editions Les Calligraphes 51, Bd de la Chapelle 75010 Paris Tél : 01 53 20 02 72 Fax : 01 53 20 02 95 www.harunyahya.com/fr e-mail: contact@harunyahya.org Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, réservés pour tous pays. La loi du 11 mars 1957 n'autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'ar- ticle 4l, d'une part, que les "copies ou reproductions stricte- ment réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective", et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustra- tion, "toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite" (alinéa 1er de l'ar- ticle 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal.
  3. 3. Harun Yahya LE PARADIS LA VÉRITABLE DEMEURE DES CROYANTS Et concourez au pardon de votre Seigneur et à un jardin [paradis] large comme les cieux et la terre, préparé pour les pieux. (Coran, 3 : 133)
  4. 4. À PROPOS DE L'AUTEUR L'auteur, qui écrit sous le pseudonyme HARUN YAHYA, est né à Ankara en 1956. Il a effectué des études artistiques à l'Université Mimar Sinan d'Istanbul, et a étudié la philosophie à l'Université d'Istanbul. Depuis les années 80, il a publié de nombreux ouvrages sur des sujets politiques, scientifiques et liés à la foi. Harun Yahya est devenu célèbre pour avoir remis en cause la théorie de l'évolution et dénoncé l'impos- ture des évolutionnistes. Il a également mis en évidence les liens occultes qui existent entre le darwinisme et les idéologies sanglantes du 20ème siècle. Les ouvrages d’Harun Yahya, qui ont été traduits en 41 langues, consti- tuent une collection de plus de 45.000 pages et 30.000 illustrations. Son pseudonyme est constitué des noms "Harun" (Aaron) et "Yahya" (Jean), en mémoire de ces deux prophètes estimés qui ont tous deux lutté contre le manque de foi de leurs peuples. Le sceau du Prophète (paix et bénédiction sur lui) qui figure sur la couverture des livres de l'auteur, revêt un caractère symbolique lié à leur contenu. Ce sceau signifie que le Coran est le dernier Livre de Dieu, Son ultime parole, et que notre Prophète (paix et bénédiction sur lui) est le dernier maillon de la chaîne prophétique. En se référant au Coran et à la Sounna, l'auteur s'est fixé comme objectif d'anéantir les arguments des tenants des idéologies athées, pour réduire au silence les objections soulevées contre la religion. Le Prophète (paix et bénédiction sur lui) a atteint les plus hauts niveaux de la sagesse et de la perfection morale, c'est pourquoi son sceau est uti- lisé avec l'intention de rapporter le dernier mot. Tous les travaux de l'auteur sont centrés sur un seul objectif : communi- quer aux autres le message du Coran, en les incitant à réfléchir à des questions liées à la foi, telles que l'existence de Dieu, Son unicité, l'au- delà, et en exposant les fondations faibles et les idéologies perverses des systèmes athées. L'œuvre de Harun Yahya est connue à travers de nombreux pays, de l'Inde aux États-Unis, de la Grande-Bretagne à l'Indonésie, de la Pologne à la Bosnie, de l'Espagne au Brésil. Certains de ses livres sont disponibles dans les langues suivantes : l'anglais, le français, l'al- lemand, l'espagnol, l'italien, le portugais, l'urdu, l'arabe, l'albanais, le chinois, le swahi- li, le hausa, le divehi (parlé à l'île Maurice), le russe, le serbo-croate (bosniaque), le polonais, le malais, l'ouïgour, l'indonésien, le ben- gali, le danois et le suédois et de nombreux lecteurs du monde entier les apprécient.
  5. 5. Ces ouvrages ont permis à de nombreuses personnes d'attester de leur croyance en Dieu, et à d'autres d'approfondir leur foi. La sagesse et le style sincère et fluide de ces livres confèrent à ces derniers une touche distinctive qui ne peut manquer de frapper ceux qui les lisent ou qui sont amenés à les consulter. Ceux qui réfléchissent sérieusement sur ces livres ne peuvent plus soutenir l'athéisme ou toute autre idéologie et philosophie matérialiste, étant donné que ces ouvrages sont caractérisés par une efficacité rapide, des résultats définis et l'irréfutabilité. Même s'il y a toujours des personnes qui le font, ce sera seulement une insistance sentimentale puisque ces livres réfutent telles idéologies depuis leurs fondations. Tous les mouvements de négation contemporains sont maintenant vaincus de point de vue idéologique, grâce aux livres écrits par Harun Yahya. L'auteur ne tire pas de fierté personnelle de son tra- vail ; il espère seulement être un support pour ceux qui cherchent à che- miner vers Dieu. Aucun bénéfice matériel n'est recherché dans la publi- cation de ces livres. Ceux qui encouragent les autres à lire ces livres, à ouvrir les yeux du cœur et à devenir de meilleurs serviteurs de Dieu rendent un service inestimable. Par contre, encourager des livres qui créent la confusion dans l'esprit des gens, qui mènent au chaos idéologique et qui, manifestement, ne servent pas à ôter des cœurs le doute, s'avère être une grande perte de temps et d'énergie. Il est impossible, pour les nombreux ouvrages écrits dans le seul but de mettre en valeur la puissance littéraire de leurs auteurs, plu- tôt que de servir le noble objectif d'éloigner les gens de l'égarement, d'avoir un impact si important. Ceux qui douteraient de ceci se rendront vite compte que Harun Yahya ne cherche à travers ses livres qu'à vaincre l'incrédulité et à diffuser les valeurs morales du Coran. Le succès et l'im- pact cet engagement sont évidents dans la conviction des lecteurs. Il convient de garder à l'esprit un point essentiel : la raison des cruautés incessantes, des conflits et des souffrances dont la majorité des gens sont les perpétuelles victimes, est la prédominance de l'incroyance sur cette terre. On ne pourra mettre fin à cette triste réalité qu'en bâtissant la défaite de l'incrédulité et en sensibilisant le plus grand nombre aux mer- veilles de la création ainsi qu'à la morale coranique, pour que chacun puisse vivre en accord avec elle. En observant l'état actuel du monde qui ne cesse d'aspirer les gens dans la spirale de la violence, de la corruption et des conflits, il apparaît vital que ce service rendu à l'humanité le soit encore plus rapidement et efficacement. Sinon, il se pourrait bien que les dégâts causés soient irréversibles. Les livres d'Harun Yahya, qui assument le rôle principal dans cet effort, constitueront par la volonté de Dieu un moyen par lequel les gens atteindront au 21ème siècle la paix, la justice et le bonheur promis dans le Coran.
  6. 6. À L'ATTENTION DU LECTEUR Dans tous les livres de l'auteur, les questions liées à la foi sont expliquées à la lumière des versets coraniques et les gens sont invités à connaître la parole de Dieu et à vivre selon Ses pré- ceptes. Tous les sujets qui concernent les versets de Dieu sont expliqués de telle façon à ne laisser planer ni doute, ni question- nement dans l'esprit du lecteur. Par ailleurs, le style sincère, sim- ple et fluide employé permet à chacun, quel que soit son âge ou son appartenance sociale, d'en comprendre facilement la lecture. Ces écrits efficaces et lucides permettent également leur lecture d'une seule traite. Même ceux qui rejettent vigoureusement la spi- ritualité resteront sensibles aux faits rapportés dans ces livres et ne peuvent réfuter la véracité de leur contenu. Ce livre et tous les autres travaux de l'auteur peuvent être lus individuellement ou être abordés lors de conversations en groupes. Les lecteurs qui désirent tirer le plus grand profit des livres trouveront le débat très utile dans le sens où ils seront en mesure de comparer leurs propres réflexions et expériences à celles des autres. Par ailleurs, ce sera un grand service rendu à la religion que de contribuer à faire connaître et faire lire ces livres, qui ne sont écrits que dans le seul but de plaire à Dieu. Tous les livres de l'au- teur sont extrêmement convaincants. De ce fait, pour ceux qui souhaitent faire connaître la religion à d'autres personnes, une des méthodes les plus efficaces est de les encourager à les lire. Dans ces livres, vous ne trouverez pas, comme dans d'au- tres livres, les idées personnelles de l'auteur ou des explications fondées sur des sources douteuses. Vous ne trouverez pas non plus des propos qui sont irrespectueux ou irrévérencieux du fait des sujets sacrés qui sont abordés. Enfin, vous n'aurez pas à trou- ver également de comptes-rendus désespérés, pessimistes ou sus- citant le doute qui peut affecter et troubler le cœur.
  7. 7. SOMMAIRE Introduction..................................................................................8 Bienfaits et débauche..................................................................11 Le caractère éphémère de la vie sur terre ..........................18 La condition des gens du paradis dans ce monde ............24 De bonnes nouvelles ................................................................32 La promesse de Dieu ................................................................35 Ceux qui désirent ardemment le paradis : le parti de Dieu............................................................................38 Un passage facile vers l’autre monde ....................................41 L’heure de rendre des comptes..............................................44 La beauté naturelle du paradis ................................................47 Un plaisir sans fin ........................................................................51 La résidence des croyants au paradis ....................................56 Les épouses des gens du paradis ............................................63 Un paradis au-delà de toute imagination ..............................69 Le plus grand bienfait : plaire à Dieu......................................75 Les conversations au paradis....................................................81 Conclusion....................................................................................88
  8. 8. INTRODUCTION A près le jugement dernier, les gens auront une vie éternelle dans le paradis ou dans l’enfer, selon leurs actes dans ce bas monde. Tous ceux qui seront jugés dignes d’entrer au paradis trouve- ront là tout ce qu’ils désirent, ils y recevront récom- penses et bienfaits, et ils vivront dans cet endroit mer- veilleux pour l’éternité. Pour ces serviteurs fidèles, Dieu a promis un territoire jamais vu. Le temps limité que nous passons dans ce monde est en contrepartie une opportu- nité pour atteindre ces merveilles. Qu’est-ce qui empêche donc les gens de se réjouir à l’idée de la bonne nouvelle du paradis ? Qu’est-ce qui les retient d’en avoir envie, de faire tous les efforts pour l’at- teindre ? Pourquoi les gens sachant qu’ils recevront cette bénédiction divine en récompense ne se préparent-ils pas pour le paradis ? Certainement, la raison est que certains n’ont pas la foi affirmée en son existence. Ce doute pro- vient d’un manque de connaissances et de savoir.
  9. 9. Le seul remède contre ce manque de connaissances consiste à méditer le Coran. Dans le Coran, Dieu décrit une vie merveilleuse d’une beauté parfaite et infinie au paradis. Celui qui ne connaît pas la mesure de cette perfection ainsi que la manière dont l’a décrite le Coran peut avoir des difficul- tés à imaginer le paradis et la vie qu’on peut y mener. Ce livre décrit tout à propos du paradis à la lumière des versets du Coran. Il parle aux gens du paradis que Dieu leur offre, décrit ses bienfaits et proclame ses mer- veilles. Il informe les gens que le paradis est l’une des deux vies qui les attendent dans l’au-delà et que chaque bonne chose sera la leur au paradis à un degré qui dépasse ce que nous pouvons imaginer. Il montre aussi que le paradis est un endroit de bienfaits où tout a été créé parfait et où les gens se verront offrir tout ce que leur âme et leur cœur désirent ; que les gens ne connaîtront pas l’envie et le besoin, la tristesse ou l’anxiété, l’affliction et le regret. Toutes sortes de beautés et de merveilles existent au paradis et seront révélées avec une perfection encore jamais vue. Dieu a préparé de telles bénédictions en cadeau uniquement pour ceux dont Il est satisfait. Ainsi lors de votre lecture et pendant que vous essayerez d’imaginer cet endroit béni, rappelez-vous que le Coran est la vérité. Sûr de cette information, considé- rez la perfection de ce monde réel qui vous attend et Harun Yahya 9
  10. 10. 10 LE PARADIS faites tous les efforts pour le mériter. Sachez que Dieu vous donnera toutes ces choses par Sa grâce et qu’elles seront vôtres pour toujours. Si avec tout ce que nous avons dit, vous n’arrivez toujours pas à vous décider en faveur des merveilles éternelles, n’oubliez pas que le seul choix restant est l’enfer, un lieu de souffrances innom- brables duquel vous observerez la vie confortable du paradis et souffrirez d’une angoisse infinie, de la tristesse, de la misère et du malheur.
  11. 11. BIENFAITS ET DÉBAUCHE D ans les paragraphes suivants, nous analyserons la manière dont le Coran conçoit le paradis et d’après ses descriptions nous "essayerons" d’imaginer cet endroit parfait. Mais avant cela, nous devons aborder certains points importants. Dans nos sociétés actuelles, beaucoup de gens ont consciemment ou inconsciemment des idées et des impressions erronées au sujet des richesses et des plaisirs de la vie d’ici-bas. Nous devons donc décrire certains concepts islamiques de base dont le sens a dévié de leur signification originale. Ayant dit cela, nous devons d’abord faire la distinc- tion entre "bienfaits" et "débauche". En effet, beaucoup de gens pensent qu’une vie confortable, luxueuse, et ostentatoire ainsi que tout ce qui va avec est "non-islamique". Ils considèrent certaines façons de vivre telles que porter des vêtements chers, consommer de la bonne nourriture, avoir des loisirs, par- ticiper à des soirées, acquérir des maisons magnifique-
  12. 12. 12 LE PARADIS ment décorées et réaliser des travaux d’art comme des choses appartenant à des gens ignorants et coupés de leur religion. Ils appellent souvent ce genre de vie "dépravée" et critiquent ceux qui "mènent des vies sans discipline et pleines de débauche". Cette conception erronée doit être corrigée. Pour cela, nous devons définir le mot débauche. Dans la langue arabe, ce mot (safahat) dérive de safih et peut-être traduit comme un manque de discipline et une faiblesse d’esprit qui provient d’une vie de richesse et de confort irresponsables. La vie au paradis que Dieu a gracieusement choisie pour Ses serviteurs, et la vie d’ici-bas caractérisée par le bien-être et la jouissance de biens ne sont pas incompa- tibles. Elles constituent le mode de vie le plus noble, et celui qui est le plus conforme aux enseignements moraux et religieux. Nous voyons donc qu’une mauvaise définition du terme "débauche" ouvre le pas à une mauvaise compré- hension. La débauche ou la rébellion contre Dieu au tra- vers d’un manque de discipline ou d’irresponsabilité est une condition de l’esprit humain. Les gens ne sont pas dépravés à cause de leurs vêtements, de leurs belles mai- sons, de décors esthétiques ou de richesses matérielles. Au contraire, le problème est dans leur esprit. Le résultat naturel est le suivant : si les gens ont une forte moralité coranique et une foi élevée, ils peuvent
  13. 13. vivre dans la plus grande opulence sans jamais devenir des débauchés. En effet, en jugeant avec les critères cora- niques les situations qu’ils rencontrent, ils voient toutes ces choses comme des bénédictions. En d’autres termes, ils réalisent que tous ces biens sont des cadeaux de Dieu. Donc, si les musulmans savent qu’ils doivent toutes ces merveilles, cette opulence, ces bienfaits et cette richesse à Dieu, ils remercient naturellement notre Seigneur pour ce qu’Il leur a donné. Ceci est après tout la raison de l’existence de tous les bienfaits sur terre. Si nous appliquons ces critères de discernement à notre société, nous devons dire que ceux qui vivent une vie de débauche et se détournent des commandements de Dieu ont quitté le droit chemin car ils ne se rendent pas compte qu’ils Lui doivent tout ce qu’ils ont. S’ils voyaient ces choses comme des bénédictions, cela les conduirait à révérer et à remercier Dieu. Et ensuite, ils utiliseraient ces bienfaits et ces richesses de la manière que Dieu a prescrite pour eux : éviter le gaspillage et les utiliser de la façon qui Lui plaise. Ainsi, la richesse peut être définie de deux manières. Certaines personnes fortunées sont des croyants qui considèrent que toutes leurs possessions sont des béné- dictions de Dieu, alors que d’autres gens riches croiront que toutes ces possessions leur appartiennent, oublieront Harun Yahya 13
  14. 14. 14 LE PARADIS Dieu et tomberont dans la débauche. Cependant, Dieu a expliqué dans le Coran que la richesse et la pauvreté sont des tests pour les croyants, Dieu dit dans le Coran : "Mais nous voulions favoriser ceux qui avaient été faibles sur terre et en faire des dirigeants et en faire les héritiers" (Coran, 28 : 5). Ceci peut arriver dans le monde, mais cela arrivera sans aucun doute dans l’au-delà. Par conséquent, il serait totalement incorrect de trouver le mal dans une vie luxurieuse et opulente. Les musulmans ne doivent pas dédaigner ces gens ni les consi- dérer avec mépris car après tout, toutes les choses maté- rielles de cette vie (beaux vêtements, nourriture délicieu- se, maisons magnifiques, œuvres d’art…) ont été créées pour les musulmans, comme nous pouvons le lire dans la sourate 7 al-A’raf, verset 32 : Dis : "Qui a interdit la parure d’Allah, qu’Il a produite pour Ses serviteurs, ainsi que les bonnes nourritures ?" Dis : "Elles sont destinées à ceux qui ont la foi, dans cette vie, et exclusivement à eux au Jour de la Résurrection." Le Coran donne l’exemple du prophète Salomon (psl), à qui Allah donna une grande richesse. En effet, il décrit ces possessions ainsi que son opulent palais et ses œuvres d’art dans la sourate Saba’, versets 12 et 13, et
  15. 15. dans la sourate an-Naml, verset 44. Salomon (psl) remer- ciait Allah au milieu des toutes ses merveilles parce qu’il savait qu’elles lui venaient par la grâce de notre Seigneur. En nous rapportant ses mots, "Je suis parvenu à aimer tout ce qui est bon parce que cela me permet de garder à l'esprit le nom d'Allah" (Coran, 38 : 32), le Coran attire notre attention sur la profonde compréhen- sion du monde de ce prophète. L’amour des biens est légitime tant qu’il s’agit d’un moyen de louer Dieu. Ne doutons pas que les croyants qui ont cet amour n’hésiteront pas à utiliser leurs posses- sions comme Dieu l’a demandé. Les possessions sont des bénédictions appartenant à Dieu et donc ceux qui les auront les utiliseront comme Dieu le demande. Mais si les possessions ne sont pas vues comme des bénédictions du Seigneur, alors s’installe la dissolution. Le Coran nous donne maints exemples de gens qui s’atta- chent à la richesse d’une façon déviante. Un des exemples les plus clairs est celui de Coré, un homme riche qui jubi- lait (Coran, 28 : 76) en disant : "C'est par une science que je possède que ceci m'est venu" (Coran, 28 : 78). Un tel amour des possessions ne peut pas rapprocher les gens de Dieu, tout au contraire, il les détourne de Son chemin et les écarte de la foi. Le Coran décrit ce type d’amour de la manière suivante : Harun Yahya 15
  16. 16. 16 LE PARADIS L’homme est, certes, ingrat envers son Seigneur ; et pourtant, il est certes, témoin de cela ; et pour l’amour des richesses il est certes ardent. (Coran, 100 : 6 -8) C’est pour cette raison que les musulmans doivent considérer la richesse selon les critères coraniques et ne la rechercher que pour plaire à Dieu et servir l’Islam. Ils doivent désirer toutes les bénédictions de Dieu car les bénédictions dans la vie terrestre n’ont été créées que pour les serviteurs sincères et croyants qui ne ménagent pas leurs efforts pour plaire à leur Seigneur. Nous devons être continuellement reconnaissants pour les bénédic- tions de Dieu et suivre l’exemple de Salomon (psl) : "… quel bon serviteur ! Il était plein de repentir." (Coran, 38 : 30). Ceux qui vivent selon l’esprit véritable des enseigne- ments du Coran et adoptent le point de vue décrit ci-des- sus seront estimés "dignes et qualifiés" pour entrer au paradis, endroit d’une éternelle splendeur, merveilleuse beauté et richesse. Les gens qui pensent et se sentent comme Salomon (psl), qui dit : "Je suis parvenu à aimer tout ce qui est bon parce que cela me per- met de garder à l'esprit le nom d'Allah." (Coran, 38 : 32), sont de vrais croyants.
  17. 17. Harun Yahya 17 Comme c’est ainsi que les croyants penseront au paradis, leur véritable demeure, ils doivent établir ce point de vue dans ce monde, qui n’est qu’une préparation au monde à venir. Loin de considérer la richesse, la beauté ou encore la splendeur comme de la débauche, les croyants doivent savoir que tous les bienfaits qu’ils ont leur par- viennent par la grâce de notre Seigneur. Ils doivent recon- naître sa valeur, apprendre à en jouir, et en être recon- naissants. Les bénédictions du paradis que nous verrons dans les prochains paragraphes doivent être examinées avec les références présentées ci-dessus.
  18. 18. LE CARACTÈRE ÉPHÉMÈRE DE LA VIE SUR TERRE B ien des gens croient qu’ils peuvent avoir une vie parfaite dans ce monde. Ils pensent que s’ils peu- vent acquérir assez de biens matériels, ils vivront alors une pleine satisfaction et le bonheur. Selon cette opinion répandue, la vie d’une personne serait parfaite si elle a atteint la richesse matérielle, s’est mariée, et elle est respectée par la société grâce à son succès professionnel. Le Coran ne corrobore pas cette idéologie, au contraire, il dit clairement que la vie présente ne sera jamais parfaite et sans problèmes car elle a été créée ainsi. La racine du mot dounia (monde) a un sens très important : c’est le dérivé de l’adjectif daniy qui veut dire : bas, non raffiné, basique, sans valeur. Le mot "monde" signifie un espace caractérisé par ces traits. Ainsi, le Coran insiste souvent sur l’aspect inutile et sans valeur de la vie mondaine. Il se réfère à des choses telles que la richesse, le statut, le succès, qui sont souvent considérés
  19. 19. nécessaires pour une bonne vie, comme étant des choses transitoires et trompeuses. Dans un verset Dieu dit : Sachez que la vie présente n’est que jeu, amu- sement, vaine parure, une course à l’orgueil entre vous et une rivalité dans l’acquisition des richesses et des enfants. Elle est en cela pareille à une pluie : la végétation qui en vient émerveille les cultivateurs, puis elle se fane et tu la vois donc jaunie ; ensuite elle devient des débris. Et dans l’au-delà, il y a un dur châti- ment, et aussi pardon et agrément d’Allah. Et la vie présente n’est que jouissance trompeuse. (Coran, 57 : 20) Un autre verset explique combien les gens s’aveu- glent par les illusions de la vie d’ici-bas : Mais vous préférez plutôt la vie présente alors que l’au-delà est meilleur et plus durable. (Coran, 87 : 16-17) Comme le dit ce verset, de telles personnes considè- rent la vie de ce monde comme supérieure à celle de l’au- delà. Une perception erronée les détourne de la foi en Dieu et de Son Livre. Le Coran décrit ces gens comme étant "ceux qui n’espèrent pas Notre rencontre, qui sont satisfaits de la vie présente et s’y sentent en sécurité, et ceux qui sont inattentifs à Nos signes [ou versets]" (Coran, 10 : 7) et révèle qu’ils se Harun Yahya 19
  20. 20. 20 LE PARADIS trouveront dans l’éternelle agonie de l’enfer. Certes, l’im- perfection du monde d’ici-bas ne signifie pas qu’il ne contient pas de belles choses. Au contraire, Dieu a empli ce monde de choses merveilleuses pour nous rappeler le paradis. Mais mélangées à ces belles choses, se trouvent l’imperfection et l’horreur de l’enfer. Les qualités du paradis et de l’enfer se trouvent toutes deux présentes ici-bas car ce monde est en réalité un test. Ainsi les croyants peuvent se faire une idée des deux endroits et au lieu de se faire prendre dans cette courte vie transitoire, ils peuvent se diriger vers la vie réelle, parfaite, et éternelle de l’au-delà. En conséquence, le Coran décrit l’au-delà comme la véritable demeure de tout un chacun. Malgré ces caractéristiques, bien des gens pensent qu’ils peuvent avoir une vie parfaite ici-bas. Ils perçoivent les imperfections de la vie et ses défauts (ex : être mala- de, fatigué, souffrir de douleur ou de tristesse) comme étant des choses totalement naturelles. Cependant, Dieu a créé toutes ces imperfections avec des sens cachés, et les gens doivent sérieusement y penser afin d’en tirer les leçons appropriées. Il eut été possible que nous ne fussions pas sujets à la fatigue ou à la maladie et n’eussions pas besoin de nous reposer ou dormir. Nous aurions pu avoir une énergie et une endurance telles que nous ne sentirions jamais fati-
  21. 21. gués. Si Dieu l’avait voulu, Il nous aurait créés sans ces défauts et déficiences. Mais Il les a créés en nous afin que nous puissions comprendre que nous sommes faibles et impuissants. Chaque individu doit affronter ses faiblesses à chaque moment de la vie. Son corps, qui a tant de valeur pour lui, lui rappelle constamment sa situation. Quand il se lève le matin et démarre sa journée, son visage est gonflé et brouillé, sa bouche a mauvais goût et son corps dégage une sensation et une odeur désagréables. S’il ne se lave pas, il ne pourra pas quitter cet état. Ainsi, l’acte de se laver est répété tout au long de la journée car la saleté revient sans arrêt. Au bout de quelques jours, le corps non lavé gênera tellement les autres autour de lui que le besoin de se nettoyer se fera encore plus sentir. Le corps humain n’est pas aussi solide et résistant qu’une pierre ou une pièce de métal ; au contraire, il est fait d’un matériel extrêmement fragile : la chair. Le corps est recouvert d’une fine peau qui peut se déchirer au cours d’accident insignifiant. Elle peut être blessée, meur- trie, abîmée par le moindre coup, et avec l’âge, commen- ce à perdre sa jeunesse et devient dure et ridée. Après la mort, elle commence à pourrir. Quelques semaines après l’enterrement, le corps se désintègre et est mangé par les vers et les bactéries, jusqu’à ce que finalement il se mélan- ge à la terre et disparaisse. Harun Yahya 21
  22. 22. 22 LE PARADIS Comme nous l’avons dit précédemment, ceci nous montre notre fragilité et nous rappelle que les imperfec- tions de ce monde sont créées dans un but précis. Au lieu de la chair, l’être humain aurait pu être fait de constituants plus purs et résistants, les êtres humains auraient pu être créés sans douleur, maladies et imperfections. Cependant, toutes ces choses ont été créées pour rappeler aux êtres humains combien ils sont démunis et nécessiteux par rap- port à Dieu, et tout simplement pour leur montrer com- bien la vie sur cette terre est imparfaite et déficiente. Quand nous considérons ces imperfections, nous voyons notre fragilité et comprenons la nature transitoire des valeurs et des forces des personnes sur terre. Dans le même temps, nous comprenons aussi que les gens que nous admirons, auxquels nous essayons de plaire, ou des- quels nous essayons de gagner le respect et les louanges, sont aussi faibles et imparfaits que n’importe qui. Mais comme la majorité des gens ne peuvent com- prendre cela ou encore voir les imperfections et défauts de ce bas monde, ils trouvent satisfaction dans cette vie terrestre. En fait, c’est là le résultat d’une extrême igno- rance et d’un manque d’intelligence. La moralité de ces gens est décrite dans le Coran comme suit : Écarte-toi donc de celui qui tourne le dos à Notre rappel et qui ne désire que la vie pré-
  23. 23. sente. Voilà toute la portée de leur savoir… (Coran, 53 : 29-30) Ceux qui ne sont pas conscients de cette vérité et sont bornés par la passion de la vie terrestre sont des gens sans "savoir" ainsi que le décrit le verset du noble Coran. Mais pourquoi le savoir est important dans ce contexte ? En réalité, il ne s’agit ni plus ni moins que de la connaissance du paradis que Dieu nous a promis. Les étapes de notre vie sont bien décrites dans le Coran et il faut les considérer sérieusement. Dans le Coran, Dieu décrit la véritable vie des croyants en ces mots : Cette vie d’ici-bas n’est qu’amusement et jeu. La demeure de l’au-delà est assurément la vraie vie. S’ils savaient ! (Coran, 29 : 64) Un des hadiths de notre Prophète (pbsl) annonce que le paradis est la véritable demeure des croyants, un endroit où il n’y aura pas d’imperfection humaine : Un annonciateur annoncera : "Pour vous il y a la santé infinie et vous ne serez jamais malades. Pour vous il y a une vie sans fin et sans mort aucune. Pour vous il y a la jeunesse perpétuelle et vous ne vieillirez jamais. Et pour vous il y a la bénédiction infinie et vous n’aurez plus besoin de rien." (Muslim) Harun Yahya 23
  24. 24. LA CONDITION DES GENS DU PARADIS DANS CE MONDE La vie merveilleuse des croyants dans ce monde L e Coran promet aux croyants la joie d’une récom- pense et d’une félicité infinie. Cependant un point passe souvent inaperçu : cette bonne nouvelle, s’étendant vers l’infini du temps et de la beauté, a déjà commencé pour les croyants dans ce monde, car bien que le paradis leur fût promis pour le monde à venir, ils seront bénis dans ce monde par la grâce et la générosité de Dieu. Le Coran dit que les croyants qui font de bonnes œuvres recevront une bonne vie dans ce monde aussi : Quiconque, homme ou femme, fait une bonne œuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et nous les récompense- rons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions. (Coran, 16 : 97)
  25. 25. À plusieurs endroits, le Coran proclame que tous les croyants sincères profiteront de la bonne nouvelle annon- cée dans le verset précédemment cité, les prophètes étant les tout premiers croyants. Par exemple, notre Prophète (pbsl), à qui étaient annoncés les plus hauts niveaux du paradis était quelqu’un que Dieu avait fait riche dans cette vie : "Ne t'a-t-Il pas trouvé pauvre? Alors Il t'a enrichi." (Coran, 93 : 8) De plus, le Coran men- tionne les richesses et les biens donnés aux Prophètes Salomon, David, Abraham, et Dhu’l Qarnayn (pse) plu- sieurs fois. Donner des bénédictions et des merveilles dans ce monde en tant que récompenses et encouragement, ainsi que pour indiquer aux croyants sincères la grâce de Notre Seigneur, est l’une des lois immuables de Dieu. Du fait que la richesse, la splendeur et la beauté sont les caractéristiques basiques du paradis, Dieu a créé des bien- faits similaires ici-bas afin de rappeler à Ses serviteurs choisis, le paradis et par là même augmenter leur ardeur et désir d’y entrer. Donc, tout comme les incrédules commencent déjà leur éternelle souffrance dans ce monde, les véritables croyants commencent à voir la beauté éternelle qui leur est promise. Les croyants vivent loin de toute anxiété spirituelle et de toute tristesse car ils gardent le souvenir de Dieu qui les a créés dans leur cœur, et ils se conforment à Ses Harun Yahya 25
  26. 26. 26 LE PARADIS commandements et prohibitions car ils vivent selon l’Islam, la religion que Dieu a choisie pour l’humanité et plus important encore, ils nourrissent un grand espoir pour la vie à venir. Surtout, l’aide et le soutien de notre Seigneur sont avec eux, Dieu dit : "Puis, Allah fit des- cendre Sa quiétude [Sa 'sakina'] sur Son messager et sur les croyants…" (Coran, 9 : 26) Les croyants trouvent le réconfort dans le fait de savoir que Dieu les voit lorsqu’ils accomplissent la prière, dans chaque œuvre sincère qu’ils font, et dans toutes les actions qu’ils effec- tuent, petites ou grandes pour gagner Sa satisfaction. De plus, ils savent aussi que les anges notent leurs actions dans des livres et qu’ils seront récompensés dans l’au-delà pour ce qu’ils ont fait. C’est cette sensation de sécurité qui leur vient de la connaissance que Dieu les soutient avec des anges invisibles. Ils sont aussi réconfortés à l’idée qu’"une succession d’anges est devant et derrière eux afin de les protéger "par ordre d’Allah" (Coran, 13 : 11), à l’idée qu’ils surmonteront les épreuves de la vie dans le chemin de Dieu, et qu’ils auront toujours la promesse joyeuse du paradis. Ainsi les croyants sincères ne sont pas dépassés par leurs émotions telles que la peur car Dieu a révélé aux anges : "… Je suis avec vous : affermissez donc les croyants…" (Coran, 8 : 12) Le Coran dit que les croyants sont ceux qui disent : "Notre Seigneur est Allah' et qui se tiennent dans le
  27. 27. droit chemin…" (Coran, 41 : 30). Les anges descendent sur eux et disent : "N’ayez pas peur et ne soyez pas affligés, mais ayez la bonne nouvelle du paradis qui vous était promis." (Coran, 41 : 30) Le Coran dit aussi que les croyants savent que Dieu n’impose "aucune charge à personne que selon sa capacité" (Coran, 7 : 42). Ils ont une croyance ferme dans la destinée et savent que Dieu est le Gérant de toutes les affaires terrestres. De cette façon, ils acceptent tout ce qui leur arrive comme venant de Dieu, ainsi que le dit le verset suivant : "Rien ne nous atteindra, en dehors de ce qu’Allah a prescrit pour nous." (Coran, 9 : 51) Du fait qu’ils cherchent à plaire à leur Seigneur en disant "Allah nous suffit ; Il est notre meilleur garant." (Coran, 3 : 173), aucun mal ne les atteindra. Mais comme ce monde est un test, les croyants devront faire face à des difficultés telles que la faim, la maladie, l’insomnie, les accidents ou les pertes maté- rielles. Ils pourraient même passer par des difficultés plus grandes comme la pauvreté ou la contrainte, ainsi que l’in- dique le verset suivant : Pensez-vous entrer au paradis alors que vous n'avez pas encore subi des épreuves sem- blables à celles que subirent ceux qui vécurent avant vous ? Misère et maladie les avaient tou- Harun Yahya 27
  28. 28. 28 LE PARADIS chés ; et ils furent secoués jusqu'à ce que le Messager, et avec lui, ceux qui avaient cru, se fussent écriés : "Quand viendra le secours d’Allah ?" – Quoi ! Le secours d’Allah est sûre- ment proche. (Coran, 2 : 214) De telles épreuves n’ont pas écarté les Prophètes et les croyants de leur foi ferme en Dieu ou de leur détermi- nation à mettre les versets du Coran en pratique. À la fin du verset, Dieu promet aux croyants que Son assistance est déjà très proche d’eux. Dans un autre verset, Il dit : Et Allah sauvera ceux qui ont été pieux en leur faisant gagner [leur place au paradis]. Nul mal ne les touchera et ils ne seront point affligés. (Coran, 39 : 61) Tous les croyants savent que les difficultés sont créées pour éprouver leur foi et que s’ils sont patients et soumis à Dieu, ces difficultés se révéleront être de grandes opportunités afin qu’ils mûrissent spirituellement. De plus, ces épreuves seront la source de leur éternelle récompense dans l’au-delà. Pour cette raison, ils se sou- mettront aux difficultés et garderont leur bien-être et leur joie. Ces anxiétés n’affecteront pas leur équilibre spi- rituel et ne perturberont pas leur perception et détermi- nation. En fait, leur enthousiasme continuera d’augmenter car ils savent qu’ils recevront la récompense pour leur patience et leur soumission à Dieu.
  29. 29. Pour les non-croyants, la situation est exactement le contraire. Ceux qui rejettent le Coran souffrent d’une angoisse spirituelle en plus de la souffrance physique qu’ils endurent dans la vie terrestre. La peur, la tristesse, le désespoir, la tension, le pessimisme et d’autres senti- ments négatifs sont juste le début de ce qu’ils souffriront en enfer. Dieu décrit ces gens dans le verset suivant : Et puis, quiconque Allah veut guider, Il lui ouvre la poitrine à l'Islam. Et quiconque Il veut égarer, Il rend sa poitrine étroite et gênée, comme s'il s'efforçait de monter au ciel. Ainsi Allah inflige Sa punition à ceux qui ne croient pas. (Coran, 6 : 125) Dieu révèle qu’Il pardonnera les péchés et les erreurs de ceux qui ont du respect et de la déférence envers Lui, et qu’Il récompensera Ses serviteurs fidèles et repentants avec les belles choses dans cette vie, et qu’ils trouveront faveur en Lui comme nous le lisons dans le Coran : Demandez pardon à votre Seigneur ; ensuite, revenez à Lui. Il vous accordera une belle jouissance jusqu'à un terme fixé, et Il accordera à chaque méritant l'honneur qu'il mérite. Mais si vous tournez le dos, je crains alors pour vous le châtiment d'un grand jour. (Coran, 11 : 3) En d’autres termes, chercher le pardon de Dieu et revenir vers Lui en repentance sont des devoirs enjoints à tous les musulmans fidèles. Ces attitudes montrent que Harun Yahya 29
  30. 30. 30 LE PARADIS les croyants sont conscients de leur faiblesse et de leur impuissance face à Dieu, car ils connaissent leurs erreurs et leurs défauts et sont conscients qu’ils peuvent faire des erreurs. Ainsi ils désirent la miséricorde de Dieu. Comme l’a dit notre Seigneur, Il récompense de telles personnes pour leur bonne moralité et les gratifie d’une vie heureu- se jusqu'à leur mort. Dans un autre verset, il décrit la vie terrestre des croyants de cette manière : Et on dira à ceux qui étaient pieux : "Qu'a fait descendre votre Seigneur ?" Ils diront : "Un bien". Ceux qui font les bonnes œuvres auront un bien ici-bas ; mais la demeure de l'au-delà est certes meilleure. Combien agréable sera la demeure des pieux ! (Coran, 16 : 30) Quand toutes les merveilles de cette vie sont com- parées avec celles du monde à venir, elles perdent toute leur valeur. Ainsi, s’il faut se choisir un objectif, il ne peut être que celui du monde à venir. Dieu augmente les bien- faits des croyants qui déjà au sein de ce monde ont pré- paré leur cœur au prochain. Dans leurs prières, les croyants prient pour leur salut dans le monde à venir et demandent les bienfaits de Dieu. Des exemples de ces prières nous sont donnés dans les versets suivants : Et quand vous aurez achevé vos rites, alors invoquez Allah comme vous invoquez vos
  31. 31. pères, et plus ardemment encore. Mais il est des gens qui disent seulement : "Seigneur ! Accorde-nous [le bien] ici-bas !" – Pour ceux- là, nulle part dans l'au-delà. Et il est des gens qui disent : "Seigneur ! Accorde-nous belle part ici-bas, et belle part aussi dans l'au-delà ; et protège-nous du châtiment du feu !" Ceux-là auront une part de ce qu'ils auront acquis. Et Allah est prompt à faire rendre compte. (Coran, 2 : 200-202) Dans le Coran, les serviteurs fidèles de Dieu qui croient sincèrement en Lui seront faits les héritiers de ce monde. Et certes Sa promesse est vraie et sera concréti- sée. Un des versets du noble Coran dit : Allah a promis à ceux d'entre vous qui ont cru et fait les bonnes œuvres qu'Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l'a donnée à ceux qui les ont précédés. Il donnerait force et suprématie à leur religion qu'Il a agréée pour eux. Il leur changerait leur ancienne peur en sécurité. Ils M'adorent et ne M'associent rien et celui qui mécroit par la suite, ce sont ceux- là les pervers. (Coran, 24 : 55) Harun Yahya 31
  32. 32. DE BONNES NOUVELLES D ans la section précédente, nous avons expliqué que les croyants sincères qui se donnent à Dieu bénéficieront de Ses bienfaits dans cette vie avant d’entrer au paradis. Une des bénédictions les plus importantes est la promesse de bonnes nouvelles aux croyants. De nombreux versets parlent de la promesse que Dieu a faite du paradis et de l’annonce de ces bonnes nouvelles aux croyants : Leur Seigneur leur annonce de Sa part, miséri- corde et agrément, et des jardins où il y aura pour eux un délice permanent. (Coran, 9 : 21) Il y a pour eux une bonne annonce dans la vie d'ici-bas tout comme dans la vie ultime. – Il n'y aura pas de changement aux paroles d’Allah –. Voilà l'énorme succès ! (Coran, 10 : 64) Les cœurs des croyants qui ont foi en ces bonnes nouvelles ont confiance en la faveur que trouveront les
  33. 33. bonnes œuvres auprès de Dieu, et en l’imminence de Ses bénédictions. Ils sont emplis de joie. Le Coran affirme que les croyants recevront aussi de bonnes nouvelles par les anges. Les fidèles serviteurs qui croient sincèrement en Dieu et ne Lui associent rien, qui obéissent avec attention aux conseils et commandements du Coran et veulent vivre selon ses enseignements moraux, peuvent espérer cette bonne nouvelle. Certes, cette nouvelle est une joie indescriptible pour tous ceux qui croient et désirent ardemment le paradis. Ainsi que nous le lisons dans le Coran : Ceux qui disent : "Notre Seigneur est Allah", et qui se tiennent dans le droit chemin, les anges descendent sur eux. "N'ayez pas peur et ne soyez pas affligés ; mais ayez la bonne nou- velle du paradis qui vous était promis. Nous sommes vos protecteurs dans la vie présente et dans l'au-delà ; et vous y aurez ce que vos âmes désireront et ce que vous réclamerez, un lieu d'accueil de la part d'un Très Grand Pardonneur, d'un Très Miséricordieux." (Coran, 41 : 30-32) Dieu a aussi confié aux prophètes la mission d’an- noncer la bonne nouvelle. Dans la sourate al-Ahzab, ver- set 47, Dieu commande au Prophète (pbsl) de proclamer que les croyants recevront de Dieu une grande grâce ; Harun Yahya 33
  34. 34. dans la sourate Ya Sin, verset 11, Il révèle que ceux qui suivent le Coran et Le craignent auront un pardon et une récompense généreuse ; dans la sourate az-Zumar, verset 17, Il déclare que ceux qui s'écartent des fausses divinités et reviennent à Dieu, auront la bonne nouvelle. Et dans la sourate Jonas, verset 2, Dieu dit qu'Il a révélé à Son mes- sager d'avertir les gens, d'annoncer la bonne nouvelle aux croyants qu'ils ont auprès de leur Seigneur une présence méritée. Quand nous regardons les caractéristiques com- munes des croyants, celles décrites dans les versets ci- dessus annonçant la bonne nouvelle du paradis, nous voyons qu’il y a des gens sincères qui sont extrêmement proches de Dieu, qui reconnaissent leurs faiblesses, obéis- sent au Coran et au Prophète (pbsl), et craignent Dieu. 34 LE PARADIS
  35. 35. LA PROMESSE DE DIEU C eux qui viendront en Sa présence en tant que croyants, Dieu leur donne la promesse du para- dis, où ils resteront à jamais. Tout comme il n’y a pas l’ombre d’un doute que cette promesse se réalise- ra, ceux qui croient ne doutent pas de la vérité. De plus, ils ont donné leur âme à leur Seigneur et savent que leurs péchés seront pardonnés et qu’ils seront acceptés au paradis. Les versets suivants nous éclairent sur ce sujet : Aux jardins du séjour (éternel) que le Tout- Miséricordieux a promis à Ses serviteurs, [qui ont cru] au mystère. Car Sa promesse arrivera sans nul doute. (Coran, 19 : 61) Le fait que Dieu ait promis le paradis aux croyants procure une joie et un enthousiasme indescriptibles. Ils savent que Dieu souhaite le paradis pour Ses fidèles ser- viteurs, et qu’Il les a faits héritiers. Voici un autre verset qui mentionne cette promesse :
  36. 36. 36 LE PARADIS Celui à qui Nous avons fait une belle promesse dont il verra l'accomplissement, est-il compa- rable à celui à qui Nous avons accordé la jouis- sance de la vie présente et qui sera ensuite, le Jour de la Résurrection, de ceux qui comparaî- tront (devant Nous). (Coran, 28 : 61) Si Dieu a promis le paradis à tous les croyants sin- cères, ceux qui y entreront le feront avec la permission de Dieu. Et quand ils entreront au paradis, ils exprimeront leur gratitude à Dieu de la manière suivante : Et ils diront : "Louange à Allah qui nous a tenu Sa promesse et nous a fait hériter la terre ! Nous allons nous installer dans le paradis là où nous voulons." Que la récompense de ceux qui font le bien est excellente ! (Coran, 39 : 74) Les croyants qui ont reçu la bonne nouvelle plusieurs fois pendant leur vie terrestre et à qui Dieu a promis le paradis recevront à la fin de leur vie ce qu’ils espéraient. Finalement le moment tant attendu arrivera. L’endroit qu’ils ont désiré tout au long de leur vie, qu’ils ont deman- dé à Dieu dans leurs prières, et dont ils se sont efforcés d’être dignes, est le paradis, "le meilleur endroit", et "le plus beau de tous les objectifs". Cet endroit parfait a été préparé pour les croyants et ses portes leur sont grandes ouvertes. Le verset suivant donne une vision unique de leur entrée au paradis :
  37. 37. Harun Yahya 37 Les jardins d'éden, où ils entreront, ainsi que tous ceux de leurs ascendants, conjoints et descendants, qui ont été de bons croyants. De chaque porte, les anges entreront auprès d'eux : "Paix sur vous, pour ce que vous avez enduré !" – Comme est bonne votre demeure finale ! (Coran, 13 : 23-24) Ils seront accueillis au paradis avec "… le salut et la paix" (Coran, 25 : 75), et y entreront en "… paix et en sécurité" (Coran, 15 : 46). Il ne reste qu’une seule chose à faire : découvrir les merveilles de cette terre éternelle préparée pour les croyants et dotée de toutes sortes de bienfaits.
  38. 38. CEUX QUI DÉSIRENT ARDEMMENT LE PARADIS : LE PARTI DE DIEU Tu n'en trouveras pas, parmi les gens qui croient en Allah et au Jour dernier, qui pren- nent pour amis ceux qui s'opposent à Allah et à Son Messager, fussent-ils leurs pères, leurs fils, leurs frères ou les gens de leur tribu. Il a prescrit la foi dans leurs cœurs et Il les a aidés de Son secours. Il les fera entrer dans des jar- dins sous lesquels coulent les ruisseaux, où ils demeureront éternellement. Allah les agrée et ils L'agréent. Ceux-là sont le parti d’Allah. Le parti d’Allah est celui de ceux qui réussissent. (Coran, 58 : 22) Ces croyants à qui Dieu a annoncé la promesse de la bonne nouvelle ont d’importantes qualités comme le révèle le Coran :
  39. 39. - Ils croient et pratiquent de bonnes œuvres… (Coran, 2 : 25). - Ils craignent Dieu (Coran, 3 : 15). - Ils dépensent pour la cause de l’Islam dans l’aisance et dans l’adversité (Coran, 3 : 134). - Ils dominent leur rage (Coran, 3 : 134). - Ils pardonnent à autrui (Coran, 3 : 134). - Après qu’ils accomplissent une mauvaise action, ils se souviennent de Dieu et Lui demandent pardon pour leurs péchés (Coran, 3 : 135). - Ils ne persistent pas sciemment dans le mal qu’ils ont fait (Coran, 3 : 135). - Ils obéissent à Dieu et à Son Messager (Coran, 4 : 13). - Ils accomplissent la prière, s’acquittent de la Zakat, croient et soutiennent les messagers de Dieu (Coran, 5 : 12). - Ils sont honnêtes (Coran, 5 : 119). - Ils croient et émigrent pour la cause de Dieu (Coran, 9 : 20). - Ils sont humbles devant leur Seigneur (Coran, 11 : 23). - Ils honorent leur parole et leurs engagements (Coran, 23 : 8). - Ils se repentent de leurs péchés (Coran, 19 : 60). Harun Yahya 39
  40. 40. - Ils observent strictement leurs prières (Coran, 23 : 9). - Ils devancent tous les autres par leurs bonnes actions (Coran, 35 : 32). - Ils sont les serviteurs choisis de Dieu (Coran, 37 : 40). - Ils croient au Coran (Coran, 43 : 69). - Ils disent "Notre Seigneur est Allah" et se tiennent sur le droit chemin (Coran, 46 : 13). - Ils sont pieux (Coran, 47 : 15). - Ils reviennent souvent vers Dieu et gardent ses commandements (Coran, 50 : 32). - Ils redoutent leur Seigneur, bien qu’ils ne Le voient pas, et reviennent vers Lui avec des cœurs contrits (Coran, 50 : 33). - Ils font le bien (Coran, 51 : 16). - Ils demandent le pardon de Dieu aux dernières heures de la nuit (Coran, 51 : 18). - Ce sont les premiers à suivre les ordres d’Allah sur la terre (Coran, 56 : 10). - Ils accomplissent leurs voeux et craignent le jour où le mal se répandra partout (Coran, 76 : 7). - Ils donnent la nourriture, en dépit de leur amour pour elle, aux pauvres, aux orphelins et aux prisonniers (Coran, 76 : 8). - Ils portent un respect approprié au Messager de Dieu (Coran, 49 : 3). 40 LE PARADIS
  41. 41. UN PASSAGE FACILE VERS L’AUTRE MONDE Ceux dont les anges reprennent l'âme – alors qu'ils sont bons – [les anges leur] disent : "Paix sur vous! Entrez au paradis, pour ce que vous faisiez." (Coran, 16 : 32) Mourir en étant vertueux J usqu’à maintenant, nous avons vu que les croyants sincères vivent une vie heureuse dans ce monde, ne subissent pas la peur ou le pessimisme et ont une vie spirituelle saine et agréable. Du fait que ceux qui croient, recherchent le plaisir de satisfaire Dieu, nous apprenons dans le Coran qu’ils ont gagné Son assistance, Son soutien et Sa protection ; leurs péchés seront effacés et ils seront récompensés au niveau de leurs meilleures œuvres. Ils ne seront pas perdants. Comme ils "achètent" la prochaine vie en échange de cette vie, ils ont fait ce que
  42. 42. 42 LE PARADIS le Coran appelle "une bonne affaire". Dieu est content d’eux et ils sont contents de Lui. Mais que va-t-il leur arriver à la fin de leur vie ? Où ? Quand ? Et comment vont-ils mourir ? Ni les croyants ni les non-croyants ne le savent. Ce fait est expliqué dans la sourate Luqman en ces termes : La connaissance de l'Heure est auprès d’Allah ; et c'est Lui qui fait tomber la pluie salvatrice ; et Il sait ce qu'il y a dans les matrices. Et per- sonne ne sait ce qu'il acquerra demain, et per- sonne ne sait dans quelle terre il mourra. Certes Allah est omniscient et parfaitement connaisseur. (Coran, 31 : 34) Avec ce verset, le Coran nous informe de quelle façon la mort viendra aux croyants, prendra leurs âmes et ce qui se passera au moment de la mort. Autant que nous sachions, les croyants vivent la mort comme un passage facile, comme un changement momentané de dimension. Tout comme l’âme d'une personne décrite dans le verset suivant : "Allah reçoit les âmes au moment de leur mort ainsi que celles qui ne meurent pas au cours de leur sommeil. Il retient celles à qui Il a décrété la mort, tandis qu'Il renvoie les autres jusqu'à un terme fixé…" (Coran, 39 : 42) Quand les croyants meu- rent, ils sont extirpés de cette dimension terrestre et sont amenés à l’autre monde. (Dieu sait mieux)
  43. 43. Dieu a annoncé ce passage facile et aisé dans la sou- rate an-Naziate, au verset 2, où Il commande aux anges : "… qui recueillent avec douceur !" Un autre verset raconte la conversation des anges qui viennent prendre l’âme d’un croyant : Ceux dont les anges reprennent l'âme – alors qu'ils sont bons – [les anges leur] disent : "Paix sur vous ! Entrez au paradis, pour ce que vous faisiez." (Coran, 16 : 32) La grande terreur ne les affligera pas, et les anges les accueilleront : "Voici le jour qui vous a été promis." (Coran, 21 : 103) Il est clair que les croyants qui ont mené une vie droi- te dans ce monde auront une mort belle et facile, et leur vie dans l’au-delà commencera par leur rencontre avec les anges. À partir de ce moment, toutes leurs relations avec ce monde cesseront et ils seront envoyés vers un endroit prévu pour eux où ils seront en présence de Dieu. Comme cela a été dès le départ, le bien-être et la facilité attendent tous les croyants. Harun Yahya 43
  44. 44. L’HEURE DE RENDRE DES COMPTES A près que les âmes des croyants sont délicate- ment recueillies par les anges, vient le moment de faire les comptes devant le Seigneur de tout ce qu’ils ont accompli. Le cours des évènements commencera lors du Jour de la Résurrection. Tous les gens seront rassemblés autour des flammes de l’enfer. Ensuite, les témoins seront amenés, le livre des actes de chaque personne sera ouvert et chacun devra rendre des comptes pour ce qu’il a fait dans le monde terrestre. Après cela, tous les croyants seront sauvés des flammes de l’enfer et seront amenés au paradis. Le Coran décrit en détail la fin de ce monde et la condition des croyants durant ce jour. La fin du monde commence avec un premier coup de trompette. Le monde et l’univers seront détruits à jamais, les montagnes s’émietteront, les mers bouilliront et le ciel se déchirera…
  45. 45. Avec le second coup de trompette, les êtres humains seront ressuscités et rassemblés en un endroit afin qu’ils répondent de leurs actes. Tout ce qu’ils ont fait, de la plus petite chose à la plus grande, sera révélé à des témoins (les anges gardiens). Ce jour rendra les incrédules morts de honte, mais joie et bonheur animeront les croyants car le Coran se réfère à ce jour comme le "… jour où Allah épargnera l’ignominie au Prophète et à ceux qui croient avec lui…" (Coran, 66 : 8). Dieu promet : "Nous secourrons, certes, Nos messagers et ceux qui croient, dans la vie pré- sente tout comme au jour où les témoins [les anges gardiens] se dresseront (le jour du Jugement)." (Coran, 40 : 51) Quant à celui à qui on aura remis le Livre en sa main droite, il dira : "Tenez ! Lisez mon livre. J'étais sûr d'y trouver mon compte." Il jouira d'une vie agréable : dans un jardin haut placé. (Coran, 69 : 19-22) Les croyants qui recevront ce que Notre Seigneur a promis seront réjouis et heureux au "jour de l’éterni- té" (Coran, 50 : 34) et leur condition est décrite comme suit : "Celui qui recevra son livre en sa main droite, sera soumis à un jugement facile, et retournera réjoui auprès de sa famille." (Coran, 84 : 7-9) Harun Yahya 45
  46. 46. Après que les croyants auront rendu leurs comptes, ils vivront la joie du salut, de la salvation. Un verset dit : "Entrez-y en paix et en sécurité." (Coran, 15 : 46) Ceci est aussi décrit dans un autre verset : Ô toi âme apaisée, retourne vers ton Seigneur, satisfaite et agréée ; entre donc parmi Mes ser- viteurs, et entre dans Mon paradis. (Coran, 89 : 27-30) À ce moment, Dieu par Sa grâce aura pardonné les péchés de Ses serviteurs et transformé leurs mauvaises actions en bonnes. Il leur permettra ainsi d’accéder au paradis. Ces serviteurs diront : … Ah si seulement mon peuple savait !... En raison de quoi mon Seigneur m'a pardonné et mis au nombre des honorés. (Coran, 36 : 26-27) … Voilà le jour où leur véracité va profiter aux véridiques : ils auront des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux pour y demeurer éternel- lement… (Coran, 5 : 119) Ô Mes serviteurs ! Vous ne devez avoir aucune crainte aujourd'hui ; vous ne serez point affli- gés. (Coran, 43 : 68) Dans un autre verset, Dieu nous informe que "le paradis sera rapproché à proximité des pieux" (Coran, 50 : 31). 46 LE PARADIS
  47. 47. LA BEAUTÉ NATURELLE DU PARADIS Tel est le paradis qui a été promis aux pieux : sous lequel coulent les ruisseaux ; ses fruits sont perpétuels, ainsi que son ombrage. Voilà la fin de ceux qui pratiquent la piété, tandis que la fin des mécréants sera le feu. (Coran, 13 : 35) L a beauté naturelle et la verdure seront parmi les caractéristiques des merveilles du paradis : des villas construites dans des jardins à côté de sources, en sont une autre. Le paradis dans lequel il n’y a "… ni soleil ni froid glacial." (Coran, 76 : 13), a un cli- mat tellement agréable que tout le monde s’y trouve bien. Il ne contient ni chaleur brûlante ni froid gelant. Au para- dis, Dieu fera entrer les croyants sous une ombre rafraî- chissante (Coran, 4 : 57). L’expression "ombre rafraîchissante" indique qu’avec un climat aussi agréable que l’on puisse désirer, l’environnement du paradis a été créé pour apporter
  48. 48. 48 LE PARADIS toutes les facilités et le bien être à l’esprit humain. Les conditions au paradis seront telles que les croyants le désireront. Une des beautés naturelles que mentionne Dieu dans le Coran est "… une eau coulant continuellement" (Coran, 56 : 31). En observant la vie sur terre, nous constatons que l’esprit humain a grand plaisir à observer, à boire et à uti- liser l’eau, tout spécialement l’eau qui coule. Les lacs, les rivières en forêt, les cascades, les sources, toutes ces eaux parlent à l’esprit humain. Toutes les fontaines de vil- las, résidences secondaires et palaces ainsi que les rivières naturelles et artificielles dérivent de cet attrait pour l’har- monie de l’eau chez l’être humain. La raison principale à cela est que la vue de l’eau est très esthétique à nos yeux car l’esprit humain a été créé pour le paradis. Ces merveilles sont décrites ailleurs dans le Coran comme suit : Dans lesquelles il y aura deux sources jaillis- santes. (Coran, 55 : 66) La vue et le bruit de l’eau coulante confortent et réjouissent le cœur humain. La vue et le bruit de l’eau qui chute d’un point surélevé procurent du plaisir et sont un moyen de remercier Dieu et de Lui rendre grâce. Tout spécialement quand l’eau coule entre les collines, les arbres et la verdure, ou passe par-dessus des pierres,
  49. 49. c’est là un spectacle impressionnant. L’eau se rassemble en bassin près de l’endroit de sa chute, ensuite elle coule d’un endroit vers un autre. Une eau qui coule continuel- lement est un signe d’abondance infinie et inépuisable. Ainsi que nous l’apprenons à la sourate al-Hijr au ver- set 45, "certes, les pieux seront dans des jardins avec des sources.". Un autre verset dit : "Les pieux seront parmi des ombrages et des sources." (Coran, 77 : 41) Ces endroits ombragés seront peut-être des endroits spécialement créés pour que les croyants puissent s’as- seoir et observer toute cette beauté. (Dieu sait mieux) De la même manière qu’avec les villas, ces ombrages seront placés dans des endroits surélevés afin que les croyants au paradis puissent voir et observer les mer- veilles en bas. Les endroits ombragés offrent des moments plaisants aux croyants. Par exemple, les gens s’y voient servir différentes sortes de nourritures et de fruits, ils s’y rassemblent et peuvent discuter en passant du bon temps. Le fait qu’ils soient placés près de fontaines et de sources procure plaisir et réconfort à leur âme. De ces sources coulent des eaux délicieuses. Le paradis contient une autre merveille qui consiste en des jardins somptueux. Le Coran cite l’exemple dans le verset 22 de la sourate ash-Shura : "… sites fleuris des jardins…". Une de leurs caractéristiques est l’har- Harun Yahya 49
  50. 50. monie de la flore qu’elle contient. On y trouve maintes espèces de plantes similaires aux plus délicates et odo- rantes que l’on puisse observer sur terre, ainsi que maintes espèces d’animaux connus et inconnus. Les jardins arborent divers fruits, diverses sortes d’arbres, des plaines où poussent des arbres et des plantes "d’un vert sombre" (Coran, 55 : 64), et à certains endroits, des fontaines et des sources. La sourate al- Waqia mentionne aussi "… des jujubiers sans épines et … des bananiers aux régimes bien fournis" (Coran, 56 : 28-29). En réfléchissant à tous ces bienfaits, nous pouvons obtenir une idée générale du paradis. Certaines de ces caractéristiques nous rappellent celles de notre monde ; d’autres sont des merveilles uniques que personne n’a encore vues et que nos esprits ne peuvent imaginer. Nous devons être conscients que les belles choses et les mer- veilles du paradis attendent les croyants, des merveilles et des surprises au-delà de notre imagination que Dieu aura préparées par Sa science infinie. Comme Dieu le dit dans la sourate ash-Shura au verset 22, les croyants auront ce qu’ils voudront auprès de leur Seigneur. Tout au paradis y compris les merveilles de la nature sera façonné selon les désirs de chaque croyant. En d’autres termes, Dieu fait la faveur de permettre à l’imagination du croyant d’avoir un rôle dans la formation de l’environnement du paradis. 50 LE PARADIS
  51. 51. UN PLAISIR SANS FIN Mangez et buvez agréablement, pour ce que vous faisiez. (Coran, 77 : 43) L e Coran annonce que les gens du paradis reçoi- vent en bénédictions les meilleures nourritures et boissons. Mais du fait que les gens au paradis n’au- ront pas besoin de se nourrir, nous pouvons comprendre que ces mets et boissons seront créés uniquement pour procurer du plaisir. Cette nourriture ressemblera à celle d’ici-bas. Les gens du paradis exprimeront cette similarité de la maniè- re suivante : Annonce à ceux qui croient et pratiquent de bonnes œuvres qu'ils auront pour demeures des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux ; chaque fois qu'ils seront gratifiés d'un fruit des jardins, ils diront : "C'est bien là ce qui nous avait été servi auparavant." Or c'est quelque
  52. 52. 52 LE PARADIS chose de semblable (seulement dans la forme) ; ils auront là des épouses pures, et là ils demeureront éternellement. (Coran, 2 : 25) De nombreuses nourritures du monde entier don- nent de l’appétit et du plaisir de par leur apparence et leur goût. Bien entendu Dieu peut facilement créer des plats similaires au paradis pour les croyants. Mais contraire- ment à la nourriture terrestre, il n’y aura pas à se préoc- cuper du poids, du cholestérol, d’indigestion, etc., car Dieu dit : "Mangez et buvez agréablement pour ce que vous faisiez." (Coran, 77 : 43) Être capable de man- ger et boire sans compter est sans conteste une récom- pense plaisante. Afin d’atteindre le paradis, les gens sont éprouvés dans cette vie terrestre. Les croyants font preuve d’un grand effort et de zèle afin de plaire à leur Seigneur car ils vont vers Lui avec humilité, Le remercient continuelle- ment, Le prient et se repentent de leurs péchés. En récompense, Dieu leur offre les bénédictions du paradis. Parmi les nourritures les plus mentionnées dans le Coran se trouve la viande. Au paradis, Dieu donnera aux croyants " … abondamment des fruits et des viandes qu'ils désireront." (Coran, 52 : 22), et leur offrira " … toute chair d'oiseau qu'ils désireront." (Coran, 56 : 21). De plus, leur nourriture sera une "…
  53. 53. attribution inépuisable" (Coran, 38 : 54), car les croyants "… entreront au paradis pour y recevoir leur subsistance sans compter" (Coran, 40 : 40). Ils pourront y manger autant qu’ils le désirent car les quantités et les types de nourritures ne diminueront jamais et personne ne sera contraint de s’arrêter de man- ger par maladie ou du fait d’avoir le ventre plein. Les fruits sont peut-être les aliments les plus men- tionnés dans le Coran. Au paradis, les croyants recevront toutes les variétés de fruits qu’ils désirent. Le Coran le décrit de la manière suivante : Ses ombrages les couvriront de près, et ses fruits inclinés bien bas [à portée de leurs mains]. (Coran, 76 : 14) Ainsi nous comprenons que les fruits au paradis poussent sur des arbres dans des environnements natu- rels et que les croyants peuvent facilement les cueillir pour les manger. La sourate al-Waqia aux versets 28-29 mentionne des jujubiers sans épines, et des bananiers aux régimes bien fournis, signifiant que les fruits peuvent être facilement obtenus grâce à la bénédiction infinie de Dieu au paradis. Les fruits sont tellement nombreux que les branches des arbres peinent à les porter et sont pliées vers le sol Harun Yahya 53
  54. 54. de telle manière qu’ils sont faciles à cueillir. Ces fruits peuvent être offerts généreusement sur des plateaux en or et en argent précieusement élaborés pour les croyants, qui sont assis sur des trônes et discu- tent les uns avec les autres. Bien entendu, toutes les traces de moisissure, les pépins et les vers que nous pou- vons trouver dans ce bas monde n’auront pas d’existence au paradis. Tous les fruits seront offerts aux croyants naturellement, dans leur beauté saisissante et sans imper- fection. Les fruits ajoutent aussi une beauté esthétique au paradis. La vue des arbres emplis de fruits aux couleurs variées donne encore plus de beauté au paysage déjà mer- veilleux. La couleur prédominante est le vert, et dans le vert il y a des jaunes, des oranges et des rouges formant un assortiment frappant pour l’œil humain. Il s’agit là de la maîtrise artistique de Dieu, louanges à Lui. Certes, diverses sortes de boissons seront aussi à la portée des croyants. Par exemple, la sourate as-Saffat au verset 45 mentionne : "On fera circuler entre eux une coupe d'eau remplie à une source." Au paradis, les croyants auront "un vin cacheté laissant un arriè- re-goût de musc" (Coran, 83 : 25-26). Comme l’affir- ment ces versets, ce que les croyants boiront aura une bonne odeur, et bien sûr ce vin ne sera pareil à aucun vin terrestre. 54 LE PARADIS
  55. 55. Les gens qui en boiront ne seront pas intoxiqués et ne verront pas leurs sens affectés. Dieu dit que ces bois- sons seront offertes dans des verres. Elles ne leur occa- sionneront ni maux de tête, ni perte de contrôle de soi, ni d’altération de leurs esprits. De jeunes hommes que Dieu aura désignés serviront gracieusement ces boissons. Harun Yahya 55
  56. 56. LA RÉSIDENCE DES CROYANTS AU PARADIS Aux croyants et aux croyantes, Allah a promis des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour qu'ils y demeurent éternellement, et des demeures excellentes, aux jardins d'éden [du séjour permanent]. Et la satisfaction d’Allah est plus grande encore, et c'est là l'énorme succès. (Coran, 9 : 72) A insi que nous l’avons dit précédemment, les maisons où les croyants vivent leur vie ter- restre sont "… des maisons qu’Allah a permis que l’on élève, et où Son nom est invo- qué… " (Coran, 24 : 36), des endroits dont on prend soin et qui sont gardés propres sur l’ordre de Dieu. Les maisons au paradis seront comme celles-ci, elles seront d’une fraîcheur incomparable et l’on y louera et remer- ciera Dieu. Ces belles maisons et villas seront construites dans un environnement naturel fantastique. Le Coran mentionne ces qualités comme suit :
  57. 57. Mais ceux qui auront craint leur Seigneur auront [pour demeure] des étages [au para- dis] au-dessus desquels d’autres étages sont construits et sous lesquels coulent des rivières. Promesse d’Allah ! Allah ne manque pas à Sa promesse. (Coran, 39 : 20) Des maisons situées dans des endroits surélevés, d’où l’on peut voir le paysage au-dessus et en dessous, un panorama exceptionnel qui permet aux habitants de voir maintes merveilles du paradis d’un coup d’œil. Le Coran parle aussi d’une eau qui court sous ces vil- las construites sur des hauteurs. Afin de permettre cette vue magnifique, les maisons contiendront peut-être des salons aux larges ouvertures sur l’extérieur ou avec des verrières donnant sur les quatre côtés. Dans ces villas, créées afin de donner à l’esprit humain le plus de plaisir possible, les croyants se reposent sur leurs trônes, savou- rent les meilleurs fruits et se désaltèrent des boissons les plus savoureuses. Ils admirent le paysage en contrebas et se délectent à la vue de l’environnement. Les maisons sont élaborées avec des matériaux des plus hautes qualités, aux couleurs les plus harmonieuses et arborent de confortables lits et fauteuils. La sourate al- Waqia au verset 15 mentionne "… des lits ornés [d'or et de pierreries]" et la sourate at-Tur au verset 20 "… des lits bien rangés… ". Harun Yahya 57
  58. 58. 58 LE PARADIS Les croyants à qui Dieu a accordé le paradis et ses richesses éternelles auront été jugés dignes de les rece- voir. En s’allongeant sur leurs lits entourés par une beau- té naturelle inimaginable, ils se remémorent continuelle- ment Dieu. Le Coran dit : Les jardins d’éden où ils entreront, parés de bracelets en or ainsi que de perles ; et là, leurs vêtements sont de soie. Et ils diront : "Louange à Allah qui a écarté de nous l’affliction. Notre Seigneur est certes pardonneur et reconnais- sant. C’est Lui qui nous a installés par Sa grâce dans la demeure de la stabilité, où nulle fatigue, nulle lassitude ne nous touche." (Coran, 35 : 33-35) En s’allongeant sur des lits moelleux, les croyants "regardent" (Coran, 83 : 23). La simple vue du paradis et de son paysage fantastique est un régal pour les yeux et une bénédiction. Cela sera un banquet de l’esprit pour les croyants. Partager ces plaisirs et ces merveilles avec tous les croyants qui auront vécu à différentes époques sera quelque chose de fantastique à vivre au paradis. Par exemple, s’asseoir sur les lits et converser avec Moïse (psl), Jésus (psl), ou des croyants pieux et les compagnons du Prophète (pbsl), évoquer ensemble Dieu sera un plai- sir que ce bas monde ne peut offrir.
  59. 59. Au paradis, tous les désirs des croyants seront accomplis par des serviteurs spécialement nommés à cette intention. Le Coran nous informe que : Parmi eux circuleront des garçons à leur servi- ce, pareils à des perles bien conservées. (Coran, 52 : 24) Les croyants que Dieu aura rendus dignes d’entrer au paradis sont des personnes hautement sélectionnées et de grande valeur. Le fait qu’ils "… seront honorés" (Coran, 37 : 42) montre la valeur que Dieu leur donne. Les serviteurs mentionnés ci-dessus qui s’occupent d’ac- complir les désirs des croyants et leur offrent un service continu et ininterrompu sont décrits dans le Coran comme des hommes éternellement jeunes : "Et parmi eux circuleront des garçons éternellement jeunes. Quand tu les verras, tu les prendras pour des perles éparpillées." (Coran, 76 : 19) L’unique raison d’être de ces serviteurs est de servir les croyants dans leurs désirs et leurs souhaits de maniè- re totalement généreuse et parfaite. Les objets utilisés pour le service sont de grande valeur et de grande qualité : On fera circuler parmi eux des plats d'or et des coupes ; et il y aura là [pour eux] tout ce que les âmes désirent et ce qui réjouit les yeux ; – Harun Yahya 59
  60. 60. 60 LE PARADIS et vous y demeurerez éternellement. (Coran, 43 : 71) Nous pouvons apprendre aussi des choses sur les tis- sus de qualité qui seront utilisés pour s’habiller là-bas. Dieu enseigne aux gens de ce monde de s’habiller avec de beaux vêtements comme il est dit dans le verset suivant : Ô enfants d’Adam ! Nous avons fait descendre sur vous un vêtement pour cacher vos nudités, ainsi que des parures. – Mais le vêtement de la piété voilà qui est meilleur. – C’est un des signes (de la puissance) d’Allah. Afin qu’ils se rappellent. (Coran, 7 : 26) Dans la sourate al-A’raf, au verset 31, Dieu encoura- ge les croyants à se vêtir proprement et agréablement : Ô enfants d'Adam, dans chaque lieu de Salat portez votre parure (vos habits). Et mangez et buvez ; et ne commettez pas d'excès, car Il [Allah] n'aime pas ceux qui commettent des excès. Ainsi les habits portés au paradis seront bien plus splendides et esthétiques que nos habits terrestres. Le Coran mentionne spécifiquement deux types de maté- riaux que l’on pourra trouver au paradis : le satin et le brocart. Par exemple, il affirme que les croyants porte- ront "des vêtements de satin et de brocart et
  61. 61. Harun Yahya 61 seront placés face à face" (Coran, 44 : 53). Dans notre monde, ces deux matériaux sont rares, chers et de gran- de qualité. De tels vêtements procurent un grand plaisir autant à celui qui les porte qu’à celui qui les voit. La beau- té et la splendeur de ces vêtements augmentent la per- fection de ceux qui les portent. Bien entendu, les vêtements au paradis ne se restrei- gnent pas uniquement à ces deux matières, car Dieu qui a accordé ces récompenses habillera les gens du paradis d’habits magnifiques et variés. Il peut créer des styles d’habits faits de matières qui nous sont inconnues dans ce monde. Le Coran nous dit que les beaux vêtements sont ornés de bijoux pour améliorer leur attrait. Des bracelets d’or et d’argents ainsi que des perles sont mentionnés dans le Coran dans les versets suivants : Certes Allah introduit ceux qui croient et font de bonnes œuvres aux jardins sous lesquels coulent les ruisseaux. Là ils seront parés de bracelets d’or, et aussi de perles ; et leurs vête- ments y seront de soie. (Coran, 22 : 23) Ils porteront des vêtements verts de satin et de brocart. Et ils seront parés de bracelets d'argent. Et leur Seigneur les abreuvera d'une boisson très pure. (Coran, 76 : 21)
  62. 62. 62 LE PARADIS Ainsi que l’affirme ce verset, de beaux bijoux com- plémentent de précieux vêtements et cela sera offert pour le plaisir des croyants. La qualité des matériaux au paradis est définie par leur délicatesse et leur beauté saisissantes, les deux étant le reflet de l’omniscience de Dieu et de Son pouvoir créa- teur. Par exemple, les lits sont sertis de pierres pré- cieuses et disposés dans des endroits surélevés ; les vête- ments sont faits de satin et de brocart et décorés d’or et d’argent. Dieu a donné de nombreux détails sur le paradis dans le Coran, mais les expressions qu’Il a utilisées permettent aux croyants d’user de leur imagination. Au paradis chaque croyant aura toutes sortes de récompenses et de bénédictions, des endroits et des paysages spécialement pour son plaisir. (Dieu sait mieux) Bien entendu, à côté de ce que donne en exemple le Coran, Dieu a préparé bien d’autres surprises pour les croyants qu’Il aura jugés dignes d’entrer au paradis.
  63. 63. LES ÉPOUSES DES GENS DU PARADIS Et quant à ceux qui ont cru et fait de bonnes œuvres, bientôt Nous les ferons entrer aux jar- dins sous lesquels coulent des ruisseaux. Ils y demeureront éternellement. Il y aura là pour eux des épouses purifiées…(Coran, 4 : 57) L e paradis est un endroit magnifique où Dieu a préparé la vie éternelle pour Ses fidèles servi- teurs. Comme nous l’avons vu auparavant, le Coran dépeint le paradis en décrivant les maisons où les croyants vivront, les mets et boissons qu’ils consomme- ront, les vêtements qu’ils porteront et toutes les mer- veilles qu’ils y trouveront. Au paradis tout comme dans ce monde, la vie continuera à être vécue. Bien sûr cette vie sera bien trop merveilleuse pour être comparable à celle que nous vivons, néanmoins on peut noter des similarités générales. Pour cette raison, quand les croyants passent
  64. 64. 64 LE PARADIS de cette vie à l’au-delà, ils ne subissent pas de choc, ne trouvent rien d’étrange et s’adaptent facilement. Leur nouvelle vie éternelle sera similaire à celle vécue ici-bas. En d’autres termes, ils auront les meilleures demeures, des boissons et nourritures délicieuses, des vêtements et des épouses splendides. Comme le dit le Coran dans le verset 70 de la sourate 43, ils entreront au paradis avec les épouses que Dieu leur aura données en bénédiction et ils seront accueillis chaleureusement et avec joie. : Le Coran décrit les femmes du paradis comme "… des épouses purifiées… " (Coran, 4 : 57). De plus, toutes les imperfections terrestres, les problèmes et les besoins n’auront plus cours au paradis : "C'est Nous qui les avons créées à la perfection." (Coran, 56 : 35) Cette création aura toutes les caractéristiques appro- priées pour le paradis. Quand nous considérons une création allant de pair avec la perfection du paradis, les caractéristiques sui- vantes des femmes du paradis nous viennent à l’esprit : leurs cheveux sont toujours nets et soyeux, leur peau est claire et douce, des senteurs délicieuses s’échappent de leur corps. (Dieu sait mieux) Une autre caractéristique des femmes données en mariage aux croyants est qu’elles sont "toutes du
  65. 65. même âge" (Coran, 38 : 52) et n’ont été créées que pour leurs maris. Le Coran mentionne qu’ "… Ils auront auprès d'eux des belles aux grands yeux… " (Coran, 37 : 48). Un autre verset dit sur ce sujet : "Ils y trouve- ront [les houris] aux regards chastes, qu'avant eux aucun homme ou djinn n'aura déflorées." (Coran, 55 : 56) Le fait qu’elles soient mentionnées comme étant "semblables au blanc bien préservé de l’œuf" (Coran, 37 : 49) ou "pareilles à des perles en coquille" (Coran, 56 : 23) porte à croire qu’elles ont été créées uniquement et préservées pour leurs maris. Le sens "cachées" signifie qu’elles sont difficiles à obtenir car elles ont beaucoup de valeur. Le fait qu’elles soient comparées à une perle ou un œuf indique que leur peau est lisse et brillante. (Dieu sait mieux) Le désir qu’un homme éprouve envers une femme qui n’appartient qu’à lui et qui lui montre de l’intérêt et de l’affection procure à l’esprit humain beaucoup de plaisir. Bien entendu ce puissant sentiment doit prendre source dans l’esprit du croyant selon les normes du paradis. L’esprit humain prend plaisir à converser, à la courtoisie et à se compléter. Au paradis ce désir peut être satisfait avec les femmes "… aux regards chastes" (Coran, 55 : Harun Yahya 65
  66. 66. 66 LE PARADIS 56). Dans le verset 70 de la sourate ar-Rahman, Dieu décrit ces femmes du paradis comme étant "des ver- tueuses et des belles". Comme l’indique le verset 72 de la même sourate, "… cloîtrées dans les tentes", les femmes des croyants n’existent que pour eux. De la même manière, "… qu’avant eux aucun homme ou djinn n’aura déflo- rées " insiste sur leur virginité. Dieu dit dans le verset 36 de la sourate al-Waqia : "… Nous les avons faites vierges", ce qui renforce cette idée. Dieu décrit les croyants et leurs femmes au paradis sous des ombrages et reposant sur des divans, dans une occupation qui les rem- plit de bonheur. (Coran, 36 : 55-56) Là tous les croyants ont leurs propres femmes qui ont été parfaitement créées et avec toutes les qualités qu’une personne puisse désirer. Le fait qu’elles soient "gracieuses, toutes de même âge" (Coran, 56 : 37) montre que les femmes sont tenues par une passion et une affection qui ne sont pas basées sur l’idée terrestre de "faire un profit dans le futur" mais uniquement dans le but de plaire à Dieu. Par l'expression "[des femmes] vertueuses et belles" (Coran, 55 : 70), Dieu nous montre que la beau- té des visages féminins est une autre caractéristique du paradis. La beauté étincelante de leur visage reflète la pureté de leur esprit. Cette expression pourrait signifier
  67. 67. qu’elles auraient un visage symétrique, original, sans défauts et lisse. Cette originalité pourrait résider dans la couleur de leurs yeux, la structure de leur nez, ou leurs cils, leur bouche et leurs joues. Pour résumer, il pourrait s’agir de tous les détails de leur visage. Le verset "… Nous leur ferons épouser des houris aux grands yeux noirs" (Coran, 52 : 20) attire notre attention sur un détail : leurs grands yeux. En effet, engagés dans des conversations depuis les divans et disposés les uns en face des autres, l’attention se concentrera sur les visages. Quand nous parlons à quel- qu'un, notre attention se concentre sur son visage. Converser avec une femme au visage magnifique discutant de choses intéressantes dans un endroit merveilleux où le souvenir de Dieu sera constamment présent procurera un plaisir indescriptible aux personnes. Bien sûr la perfection de ces femmes ne se limite pas à leur visage, car elles sont créées de la tête aux pieds d’une merveilleuse variété. La sourate an-Naba au verset 33 mentionne la beauté de ces femmes en disant "[des belles] d'une égale jeunesse". Un autre verset attire aussi l’attention sur le fait que ces femmes sont d’un âge égal : "Et auprès d’eux seront les belles au regard chaste, toutes du même âge." (Coran, 38 : 52) Comme l’âge tel que nous le comprenons communément n’a pas de conséquence dans la vie éternelle, ce verset Harun Yahya 67
  68. 68. 68 LE PARADIS montre que chacune d’entre elles sera d’un âge qui conviendra à leur mari. Le Coran compare la beauté de ces femmes à celle des "rubis et des coraux" (Coran, 55 : 58). Ces pierres élégantes et de grande valeur qui sont si agréables à la vue sont utilisées dans le Coran pour insister sur la beauté frappante de ces femmes. Nous pouvons imaginer que la comparaison des femmes aux rubis et aux coraux veut démontrer leur teint clair et pur. Avec ces descriptions succinctes quoiqu’essentielles, les croyants peuvent se rendre compte de l’immense récompense que Dieu a préparée pour eux. Ainsi ils le prient encore plus pour obtenir Son agrément et Sa clé- mence, pour être reçus au paradis, et font tous les efforts pour y arriver. Dieu n’a pas révélé toutes les merveilles du paradis dans le Coran, loin de là. La raison en est qu'elles sont bien au-delà de ce que l’être humain peut imaginer. Dieu offre aux croyants, des bénédictions et des bienfaits que l’œil n’a jamais vus et que l’oreille n’a jamais entendus.
  69. 69. UN PARADIS AU-DELÀ DE TOUTE IMAGINATION … Et il y aura là [pour eux] tout ce que les âmes désirent et ce qui réjouit les yeux. Et vous y demeurerez éternellement. (Coran, 43 : 71) N ous pouvons avoir une idée générale du para- dis du fait que les bienfaits qui s’y trouvent sont similaires en apparence à ceux de notre monde (Coran, 2 : 25) et grâce aux descriptions et com- paraisons trouvées dans le Coran. Dieu dit qu’Il les "fera entrer au paradis qu’Il leur aura fait connaître" (Coran, 47 : 6). Ainsi nous pouvons avec la permission de Dieu obte- nir quelques informations pendant que nous sommes encore sur cette terre. Cependant Dieu ne nous accorde cette connaissance que pour nous donner une idée du paradis car en réalité sa description dépasse notre imagi-
  70. 70. 70 LE PARADIS nation. Par exemple le verset "il y aura là des ruis- seaux d’une eau jamais malodorante, et des ruis- seaux d’un lait au goût inaltérable et des ruisseaux d’un vin délicieux à boire, ainsi que des ruisseaux d’un miel purifié" (Coran, 47 : 15) nous montre que le paradis contient d’excellentes choses qui ne peuvent être comparées avec celles de ce monde. Un hadith du Prophète (pbsl) rapporté par Muslim confirme aussi cette beauté inimaginable. Dieu a dit : "J’ai préparé pour Mes pieux ado- rateurs des choses qui n’ont jamais été vues par l’œil, ni entendues par l’oreille ni encore imaginées par l’être humain." Dans un verset, Dieu demande aux croyants de vivre au paradis comme Ses hôtes : Mais quant à ceux qui craignent leur Seigneur, ils auront des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement, un lieu d’accueil de la part d’Allah. Et ce qu’il y a auprès d’Allah est meilleur pour les pieux. (Coran, 3 : 198) Dans ce verset, Dieu décrit le paradis comme étant un endroit de célébration. Réussir l’épreuve de la vie d’ici-bas et atteindre sa véritable demeure est sans aucun doute une récompense qui vaille la peine d’être célébrée. La durée, la dimension
  71. 71. et le contenu de cette fête seront trop fastes pour pou- voir être comparés avec quoi que ce soit de ce qui arrive sur terre. Une vie éternelle si pleine de bienfaits apporte une joie illimitée. Au paradis les croyants ne sentent jamais la fatigue. Ils parlent de cette merveille en ces termes : "… nulle fatigue, nulle lassitude ne nous touche." (Coran, 35 : 35) Bien entendu, cela inclut la fatigue mentale. Les gens vivant ici-bas souffrent de conditions pénibles : ils se fati- guent facilement car leurs corps ont été créés faibles. Quand ils sont fatigués, leurs esprits s’embrument, ils per- dent leur concentration et n’arrivent plus à réfléchir. Ceci n’arrive pas au paradis car les gens sont toujours en excel- lente forme et leur conscience est si claire qu’ils peuvent percevoir les bienfaits de Dieu et en prendre plaisir. La fatigue qui nous atteint sur terre provient de notre imper- fection. Au paradis cette fatigue sera éliminée, les croyants vivront et bénéficieront de bienfaits sans discon- tinuer. Les gens trouveront une joie renouvelable en pro- fitant de tous les bienfaits de Dieu les uns après les autres. Dans un environnement sans fatigue ni ennui, Dieu récompense les croyants en créant "tout ce qu’ils dési- reront" (Coran, 42 : 22 ; Coran, 25 : 16 ; Coran, 39 : 34). Il y aura tout ce que les cœurs désirent. Dans la sourate al-Kahf, au verset 35, Dieu dit qu’Il donnera aux croyants Harun Yahya 71
  72. 72. 72 LE PARADIS plus que ce qu’ils peuvent désirer ou imaginer et que les bienfaits de Dieu se multiplieront au paradis. Un hadith rapporté par Ahmad et Tirmidhi dépeint la beauté du paradis comme suit : Je demandai : "Ö Messager de Dieu! De quoi est faite la création ?" Il me répondit : "D’eau." Nous deman- dâmes : "Et le paradis, de quoi est-il fait ?" Il dit alors : "D’une brique d’or et d’une brique d’argent. Son ciment est d’un musc très odorant, ses pierres sont de perles et d’émeraudes et sa terre est de safran. Celui qui y entre sera extasié et n’aura plus de besoins, ses vête- ments ne s’useront plus et sa jeunesse sera éternelle." Dieu qui a créé les êtres humains sait certainement mieux qu’eux ce qu’ils désirent dans leur cœur et ainsi Il les créera en récompense pour les croyants au paradis. Le Coran annonce certaines de ces bénédictions tandis que le reste est laissé à l’imagination des croyants. En général, tous les croyants trouvent délice dans les mêmes choses avec cependant quelques différences sur des détails. Une personne peut demander au Seigneur des choses qui lui paraissent impossibles dans les conditions de ce monde ou des bienfaits dont elle n’a pas connaissance. Un autre verset décrit l’incomparable beauté de ces présents : On fera circuler parmi eux des plats d'or et des coupes ; et il y aura là [pour eux] tout ce que
  73. 73. les âmes désirent et ce qui réjouit les yeux ; – et vous y demeurerez éternellement. (Coran, 43 : 71) À partir de ce verset, nous pouvons comprendre que de bonnes surprises attendent les croyants au paradis ; qu’ils en seront satisfaits et en tireront du plaisir. Ils se réjouiront également à la vue du plaisir partagé par tous les autres croyants. Aussi nous ne devons pas oublier que l’un des plus grands bienfaits du paradis est la protection des agonies de l’enfer. (Coran, 44 : 56) De leur lieu au paradis, les croyants pourront voir l’enfer et parler avec ses occu- pants. Le Coran décrit comment les croyants remercient Dieu de la manière suivante : Ils diront : "Nous vivions au milieu des nôtres dans la crainte [d’Allah] ; puis Allah nous a favorisés et protégés du châtiment du Samum (le feu de l'enfer). Antérieurement nous l’invo- quions. C’est Lui certes le Charitable, le Très Miséricordieux." (Coran, 52 : 26-28) Dans le Coran, Dieu utilise différents noms pour se référer aux jardins du paradis, comme les jardins d’éden, les jardins du refuge, les jardins du firdaous et les jardins du délice. Ces noms expriment peut-être différentes zones du paradis où l’on peut vivre différents plaisirs. Harun Yahya 73
  74. 74. 74 LE PARADIS (Seul Dieu sait) Il est possible que le paradis soit consti- tué de divers degrés ou sections comme nous pouvons le comprendre du verset suivant : Et quiconque vient auprès de Lui en croyant, après avoir fait de bonnes œuvres, voilà donc ceux qui auront les plus hauts rangs. (Coran, 20 : 75) Le Coran décrit le paradis de la manière qui suit : "Et quand tu regarderas là-bas tu verras un délice et un vaste royaume." (Coran, 76 : 20). Le hadith suivant indique que chaque détail trouvé au paradis contient beauté et bienfaits de Dieu : " Il n’y a pas d’arbre qui n’ait pas son tronc fait d’or." (Tirmidhi) Chaque endroit est décoré avec d’innombrables mer- veilles grâce au savoir sans égal de Dieu. Ces choses sont préparées uniquement pour les croyants que Dieu par- donne avec Sa clémence et accepte au paradis. Dans le Coran, Dieu décrit la condition des croyants au paradis comme suit : Et nous aurons arraché toute rancune de leurs poitrines : et ils se sentiront frères, faisant face les uns aux autres sur des lits. (Coran, 15 : 47) Où ils demeureront éternellement, sans dési- rer aucun changement. (Coran, 18 : 108)
  75. 75. LE PLUS GRAND BIENFAIT : PLAIRE À DIEU Aux croyants et aux croyantes, Allah a promis des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour qu'ils y demeurent éternellement, et des demeures excellentes, aux jardins d'éden [du séjour permanent]. Et la satisfaction d’Allah est plus grande encore, et c'est là l'énorme suc- cès. (Coran, 9 : 72) P récédemment nous avons décrit certaines mer- veilles que l’on peut trouver au paradis. L’image qui émerge de ce tableau est celle d’un endroit où les gens pourront vivre les plaisirs et délices des cinq sens. Mais la meilleure chose d’entre toutes est sans conteste le plaisir de savoir que Dieu est content de nous. Un hadith du Prophète (pbsl) rapporté par Muslim dit : Dieu dira aux gens du paradis : "Êtes-vous satisfaits ?" Ils diront : "Oui, Tu nous a tellement comblés de Tes
  76. 76. 76 LE PARADIS bienfaits." Il leur dira : "Ne désirez-vous pas autre chose meilleure que tout ce que vous avez eu ?" Ils diront : "Nous ne connaissons pas de chose meilleure." Il dira : "Je vous accorde Ma satisfaction et Je ne serai jamais mécon- tent de vous." En plus de la joie provenant de tous les dons que Dieu donne, le fait de Le remercier continuellement apporte un noble contentement. Le Coran attire notre attention sur ce point comme suit : Allah les a agréés et eux L'ont agréé. Voilà l'énorme succès. (Coran, 5 : 119) L’expression la plus frappante de ce qu’auront les fidèles quand ils gagnent l’agrément de Dieu est qu’Il se manifeste à eux de telle manière qu’ils puissent Le voir. Ceci est impossible dans le monde actuel comme le dit le Coran, "les regards ne peuvent L'atteindre" (Coran, 6 : 103). Le Coran nous informe sur la possibilité de voir Dieu dans la prochaine vie. Dieu se manifestera à Ses fidèles croyants. Seul Dieu sait comment cela se passera. Dieu dit : "Ce jour-là, il y aura des visages resplen- dissants qui regarderont leur Seigneur" (Coran, 75 : 22-23) et l’on entendra "Salam [paix et salut] ! Parole de la part d'un Seigneur Très Miséricordieux." (Coran, 36 : 58). Les croyants seront assis "dans un séjour de vérité, auprès d'un Souverain Omnipotent" (Coran, 54 : 55).
  77. 77. En d’autres termes, la plus grande bénédiction que les croyants puissent avoir c’est la sensation profonde de la clémence et de la volonté de Dieu. En gagnant Sa satis- faction, ils vivront une joie et une félicité qui ne pourront être comparées à aucun bien-être matériel. En fait, c’est Dieu Lui-même qui donne de la valeur aux autres bienfaits du paradis. Beaucoup de bienfaits existent sur terre, mais ils ne représentent rien par rap- port à ce qui se trouve au paradis. Les croyants devraient réfléchir avec attention sur ce point précis. Ce qui donne sa vraie valeur à un bienfait c’est quelque chose qui va bien au-delà de sa valeur intrin- sèque car en fait sa réelle valeur réside dans le fait que c’est Dieu qui l’a "accordé". Les croyants qui utilisent les bienfaits et remercient Dieu ressentent bien que c’est en fait un cadeau de Dieu ; que Dieu les aime, les protège et s’occupe d’eux dans Sa miséricorde. Ils se réjouissent pour cela. Une bénédiction n’est pas une fin en soi du fait que son but est d’encourager les hommes et les femmes à être encore plus reconnaissants envers Dieu. Tous les bienfaits du paradis n’ont qu’un objectif : amener les croyants à remercier Dieu infiniment. Pour résumer, les bienfaits du paradis ne sont que des moyens de s’appro- cher de Dieu et d’atteindre la joie indescriptible de gagner Son amitié, Son amour et Son éternelle approbation. En Harun Yahya 77
  78. 78. 78 LE PARADIS effet, au-delà de tout plaisir matériel le plus grand cadeau donné aux croyants dans le paradis est de pouvoir regar- der Dieu. Considérons l’un des bienfaits les plus frappants du paradis : les belles femmes, qui représentent un sum- mum de l’esthétique. Le fait d’être simplement avec elle est une grande récompense. Le Coran décrit ces femmes magnifiques, leur visage, leur peau, et même leurs seins. Avec ces merveilleuses femmes la sexualité peut être vécue indéfiniment de la manière la plus belle qui soit. De la même manière, les femmes non mariées seront mariées aux jeunes serviteurs du paradis, c’est là aussi un cadeau de Dieu. Cependant ce qui rend ces femmes si précieuses ce n’est pas leur beauté mais le fait qu’elles soient un cadeau de Dieu. En effet, le plus grand bonheur que l’on peut avoir provient de l’amour, de la proximité, de la grâce et de la bienveillance du Charitable. Le plaisir est amplifié quand on sait qu’on a été jugé digne de recevoir tous ces cadeaux de la part du Seigneur des mondes. De la même manière, si les cadeaux n’étaient pas de Dieu, ils perdraient leur sens aux yeux des croyants. Le Prophète Joseph (psl) avait une grande noblesse de carac- tère qui sert d’exemple aux croyants. Le Coran nous raconte l’histoire de la femme d’un gouverneur égyptien qui désirait ardemment Joseph (psl) et qui essaya d’avoir
  79. 79. des relations avec lui. Joseph (psl) la trouvait belle mais il évita cette relation car il savait que c’était un péché. Comme elle insistait, il préféra être envoyé en prison plu- tôt que de commettre l’adultère. Il dit : "Mon Seigneur, la prison m’est préférable à ce à quoi elles m'invi- tent... " (Coran, 12 : 33) Le fait qu’il trouva les rudes conditions de la prison préférables à ce que voulait de lui la femme du gouver- neur montre l’importance qu’un croyant accorde au plai- sir de plaire à Dieu. Agir de cette manière et savoir que l’on a gagné Son approbation est la chose la plus impor- tante dans le cœur d’un croyant. Si des bienfaits matériels vont à l’encontre des recommandations de Dieu alors ils perdent toute leur valeur. Au paradis, toutes les choses matérielles sont approuvées par Dieu. Il a spécialement créé les femmes du paradis et les offre en cadeaux aux croyants. Les mai- sons, la nourriture, la beauté et toutes les autres choses sont des bénédictions que Dieu offre et c’est ce qui les rend précieuses. Ainsi le cœur humain ne sera satisfait qu’au paradis, car il a été créé pour servir Dieu et prendre plaisir à rece- voir Ses présents généreusement offerts. Dans ce monde, il trouve refuge dans ce qui ressemble au paradis ; c’est- à-dire en utilisant les bienfaits que Dieu donne de la manière qui Lui plaît et en Le remerciant. Si vous preniez Harun Yahya 79
  80. 80. 80 LE PARADIS des choses de ce monde qui ressemblent aux merveilles du paradis, elles n’auraient aucun sens sans l’approbation de Dieu. De plus Il peut aussi détruire le plaisir qui peut être obtenu de ces choses matérielles. Pour résumer, le paradis est un cadeau de Dieu et n’a de valeur que pour cette raison. Les gens du paradis vivront une joie et un bonheur éternels : Le mot le plus sage qui puisse être dit est un mot qui loue le Tout-Puissant : "Plein de majesté et de munificen- ce !" (Coran, 55 : 78)
  81. 81. LES CONVERSATIONS AU PARADIS Et ils diront : "Louange à Allah qui a écarté de nous l’affliction. Notre Seigneur est certes par- donneur et reconnaissant. C'est Lui qui nous a installés, par Sa grâce, dans la demeure de la stabilité où nulle fatigue, nulle lassitude ne nous touche." (Coran, 35 : 34-35) L e Coran contient des récits détaillés des conver- sations entre les croyants que Dieu aura choisis pour entrer au paradis. Ces conversations sont importantes car elles montrent le bon comportement aux croyants de ce monde. Dans le verset suivant Dieu dit : "Ils n’y entendront ni futilité ni blasphème, mais seulement les propos : 'Salam ! Salam !'… [Paix ! Paix !]" (Coran, 56 : 25-26), ceci montre l’importance d’éviter les discours vides. À un autre endroit, la même chose est exprimée comme suit :

×