Chroniques Francophones 2

366 vues

Publié le

Magazine de l'O.R.F. (Organisation Rotaract de la Francophonie) - Edition 2007

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
366
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Chroniques Francophones 2

  1. 1. Édition n° 2 - Mars Avril Mai 2007 Directeur de Publication : Hervé Piglowski Rédacteur en Chef & Infographie: Mamadou DOUMBIA Impression : AGL Laffitte Prochaine édition : juin 2007 Site : www.rotaract.fr pour nous écrire : communication@rotaract.fr Envoyez vos articles et photos à chroniques@rotaract.fr CChhrroonniiqquueess FFrraannccoopphhoonneess www.rotaract.fr NNNN°°°°2222 - Mars Avril Mai 2007 Edito par Mamadou DOUMBIA FFFFrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnniiiieeee Toute l’actualité de l’OIF: du message de son SG aux Rotaractiens aux prépa-ratifs du 20 mars, et les brèves...P2 à 4 Présentation du Canada, de sa culture et sa réalité Rotaractienne. P.7 AAAAccccttttiiiioooonnnnssss rrrrééééaaaalllliiiissssééééeeeessss Les clubs Rotaract pré-sentent les actions réali-sées à travers divers articles et photos. P.8 à 10 AAAAuuuu nnnnoooommmm ddddeeee llll’’’’AAAAmmmmiiiittttiiiiéééé Découvrez tout le mode d’emploi du jumelage des Clubs Rotaract et l’A.I.P.M. P.16 VVVViiiivvvvrrrreeee eeeennnnsssseeeemmmmbbbblllleeee lllleeee RRRRoooottttaaaarrrraaaacccctttt FFFFrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnneeee,,,, ddddiiiifffffffféééérrrreeeennnnttttssss E t de deux pour les CCCCHHHHRRRROOOONNNNIIIIQQQQUUUUEEEESSSS FFFFRRRRAAAANNNN---- CCCCOOOOPPPPHHHHOOOONNNNEEEESSSS! Vous attendiez votre maga-zine fédérateur de nos actions et de nos nouvelles. Car vous aviez certaine-ment apprécié la qualité et la pertinence de la première parution sous la Direction du Président actuel de l’ORF, alors Rédacteur en Chef, au regard du nombre de téléchargement du web-zine dont plus de 3.000 via notre vitrine virtuelle www.rotaract.fr . Votre magazine reprend le large, à travers ces rubriques précédentes enri-chies de nouvelles telles que CCCCaaaauuuusssseeeerrrriiiieeeessss et AAAAuuuu nnnnoooommmm ddddeeee llll’’’’AAAAmmmmiiiittttiiiiéééé. Mars est un mois sacré pour tous les Rotarac-tiens du monde car il marque chaque année une semaine mémorable, du 10 au 17: la se-maine mondiale du Programme du RRRRoooottttaaaary en faveur des AAAAccccttttions, le RRRRoooottttaaaarrrrAAAAcccctttt. Aussi, ce mois s’avère encore plus important pour nous, Clubs Rotaract issus des pays membres de l’Organisa-tion Internationale de la Francophonie,OIF; car on y observe la Journée Internationale de la Francophonie, le 20 mars. « VVVViiiivvvvrrrreeee eeeennnnsssseeeemmmmbbbblllleeee,,,, ddddiiiifffffffféééérrrreeeennnnttttssss » tel est le thème proposer cette année par cette organisation dont le Secrétaire Général, M. Abdou DIOUF nous livre le sens et délivre également un mes-sage spécial à tous les Rotaractiens Francophones. « VVVViiiivvvvrrrreeee eeeennnnsssseeeemmmmbbbblllleeee lllleeee RRRRoooottttaaaarrrraaaacccctttt FFFFrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnneeee,,,, ddddiiiifffffffféééé---- rrrreeeennnnttttssss »! Si à l’O.R.F., nous sommes une soixan-taine de Clubs membres, bientôt une trentaine de nationalités, plusieurs centaines de Rotarac-tiens et autres organisations et individus qui parlent, partagent, vivent un outil et un bien commun la langue française; cependant chaque Club ou partenaire à l’image de son pays garde sa propre langue, sa culture. Rappelons que ce sont « cccceeeessss ddddiiiifffffffféééérrrreeeennnncccceeeessss pppprrrréééé---- cccciiiieeeeuuuusssseeeessss qqqquuuuiiii ffffoooonnnntttt llllaaaa ddddiiiivvvveeeerrrrssssiiiittttéééé eeeetttt llllaaaa rrrriiiicccchhhheeeesssssssseeee ddddeeee llllaaaa ccccoooommmmmmmmuuuunnnnaaaauuuuttttéééé ffffrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnneeee,,,, mmmmaaaaiiiissss aaaauuuussssssssiiii cccceeeessss ddddiiiifffffffféééé---- rrrreeeennnncccceeeessss iiiinnnnttttoooolllléééérrrraaaabbbblllleeeessss qqqquuuuiiii ffffoooonnnnddddeeeennnntttt llll’’’’aaaaccccttttiiiioooonnnn ddddeeee llllaaaa FFFFrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnniiiieeee ». Chacun doit apprendre à trou-ver ses repères et sa place dans tout groupe, à coopérer, à comprendre et à s’approprier les règles collectives en développant les compéten-ces nécessaires pour s’intégrer et s’affirmer dans le groupe, maîtriser ses émotions et son agressivité, aider, partager et surtout communi-quer. Conscient de ces facteurs, l’O.R.F. met à votre disposition des outils à savoir le site wwwwwwwwwwww....rrrroooottttaaaarrrraaaacccctttt....ffffrrrr qui a atteint le cap de 60.000 visites et un magazine d’information, les CCCChhhhrrrroooonnnniiii---- qqqquuuueeeessss FFFFrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnneeeessss qui est à sa seconde paru-tion et dont la troisième édition ne se réalisera qu’avec votre appui et dans l’intérêt de nos Clubs en manque de visibilité pour la promotion de nos AAAAccccttttiiiioooonnnnssss,,,, notre ensemble de définition;;;; si RRRRoooottttaaaarrrrAAAAcccctttt est en vérité le RRRRoooottttaaaarrrryyyy eeeennnn AAAAccccttttiiiioooonnnn.... A vos plumes, claviers et objectifs pour nous rapporter des articles et des images formidables.. Enfin bonne année 2007 et les voeux de la ré-daction demeurent: SSSSAAAANNNNTTTTEEEE physique et psychique pour tenir la route harmonieusement, esprit et corps ; BBBBOOOONNNNHHHHEEEEUUUURRRR intérieur pour servir les Autres dans la joie et la paix du coeur ; LLLLOOOONNNNGGGGEEEEVVVVIIIITTTTEEEE afin d’achever le parcours ensem-ble, en équipe, car tu comptes ; DDDDOOOONNNN DDDDEEEE SSSSOOOOIIII car celui qui donne reçois toujours en retour ; SSSSUUUUCCCCCCCCEEEESSSS tel sera notre récom-pense car nous sommes la génération qui gagne. Vive MMMMAAAARRRRSSSS, le Mois de l’Amitié Rotarac-tienne par le Service MMMMaaaammmmaaaaddddoooouuuu DDDDoooouuuummmmbbbbiiiiaaaa Rédacteur en Chef. 2222 nnnn dddd eeee CCCC OOOO NNNN VVVV EEEE NNNN TTTT IIII OOOO NNNN dddd eeee llll ’’’’ OOOO .... RRRR .... FFFF .... 3 a u 1 0 s e p t emb r e sur l’Île de Saint-Martin dans les Antilles Françaises Organisée par le Rotaract Club de Saint-Martin Nord Rendez vous sur wwwwwwwwwwww....rrrroooottttaaaarrrraaaacccctttt....ffffrrrr pour la préinscription et autres informations pratiques dans les langues suivantes AAAA llllaaaa DDDDééééccccoooouuuuvvvveeeerrrrtttteeee CCCCaaaauuuusssseeeerrrriiiieeeessss Geoges Antaki nous fait un brin de causeries sur sa vie au Rotaract et désormais au Rotary P.17
  2. 2. N°2 - Mars 2 FFFFrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnniiiieeee Avril Mai 2007 MMMMeeeessssssssaaaaggggeeee ddddeeee MMMM.... lllleeee PPPPrrrrééééssssiiiiddddeeeennnntttt AAAAbbbbddddoooouuuu DDDDiiiioooouuuuffff,,,, Seeeeccccrrrrééééttttaaaaiiiirrrreeee GGGGéééénnnnéééérrrraaaallll ddddeeee llll’’’’OOOOrrrrggggaaaannnniiiissssaaaattttiiiioooonnnn IIIInnnntttteeeerrrrnnnnaaaattttiiiioooonnnnaaaalllleeee ddddeeee llllaaaa FFFFrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnniiiieeee de l’épanouissement de l’individu, et un catalyseur du développement économi-que et du progrès social et politique ». Les jeunes ont d’ailleurs renforcé cette préoccupation à l’occasion de la pre-mière phase du Sommet mondial sur la société de l’information qui s’est dérou-lée en décembre 2003 à Genève. L’opérateur universitaire de la Franco-phonie, l’AUF, mène de nombreuses actions au service des universités, des chercheurs, des enseignants et des étudiants. Des réseaux institutionnels et de chercheurs, des filières de forma-tion, des formations à distance, des publications, de la documentation et des manifestations scientifiques ou encore des offres de bourses s’articu-lent autour des huit axes de program-mation de l’AUF. Des appels d’offre sont régulièrement lancés et j’encourage nos jeunes à s’y investir afin d’en tirer tout le bénéfice possible. De même, la plupart des programmes développés par l’AIF, principal opérateur francophone, sont accessibles aux jeunes. En marge des travaux de sa session plénière, l’Assemblée parlementaire de la Francophonie met quant à elle en oeuvre le Parlement francophone des jeunes. Ce projet a pour objectif de pro-mouvoir la démocratie représentative et de faire prendre conscience aux jeunes de leur citoyenneté, en leur faisant dé-couvrir le monde politique et plus parti-culièrement le monde du parlement, coeur institutionnel de la démocratie ; de mieux les informer sur le fonctionne-ment des institutions et de les mettre en situation d’apprentissage pratique des conditions d’élaboration des lois. Sans vouloir vous énoncer longuement la liste des diverses actions menées par la Francophonie en direction des jeu-nes, je tiens à vous réaffirmer toute l’importance que j’accorde à vos préoc-cupations. La Francophonie ne peut à elle seule prétendre répondre aux trop nombreux problèmes rencontrés par nos forces vives, mais elle entend néan-moins poursuivre avec elles le dialogue, et faire en sorte que leurs voix soient entendues. Cette nouvelle rencontre de la jeunesse va dans le sens de l’ambition francophone, et j’appelle tous les jeunes ici présents à en faire un lieu d’ouverture et de découverte, un des rendez-vous du donner et du recevoir prônés par un des grands fondateurs de la Francophonie institutionnelle, le Président Léopold Sédar Seng-hor, afin de participer, ensemble, à la construction d’un avenir meilleur, en français. Je vous remercie de votre attention. AAAA llll’’’’ooooccccccccaaaassssiiiioooonnnn ddddeeee llllaaaa CCCCoooonnnnvvvveeeennnnttttiiiioooonnnn 2222000000005555 ddddeeee llll’’’’OOOOrrrrggggaaaannnniiiissssaaaattttiiiioooonnnn RRRRoooottttaaaarrrraaaacccctttt ddddeeee llllaaaa FFFFrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnniiiieeee - ndlr- Chers A Rotaractiens, l’instar de Madame BBBBrrrriiii---- ggggiiiitttttttteeee GGGGiiiirrrraaaarrrrddddiiiinnnn, Ministre Française de la Francopho-nie et de Monsieur CCCChhhhrrrriiiissss---- ttttiiiiaaaannnn PPPPoooonnnncccceeeelllleeeetttt, Président du Sénat, c’est avec un plaisir sincère que j’ai accepté de parrainer votre première convention, qui consacre aujourd’hui la création de llll’’’’OOOOrrrrggggaaaannnniiiissssaaaattttiiiioooonnnn RRRRoooottttaaaarrrraaaacccctttt ddddeeee llllaaaa FFFFrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnniiiieeee. Née de la volonté de Rotaractiens Libanais et Français de rassembler autour d’une même structure la vingtaine de clubs Rotaract francophones présents dans douze pays, cette initiative basée sur les trois mots d’ordre « solidarité, jeunesse, francopho-nie » s’inscrit au coeur de nos préoc-cupations et permet de développer l’amitié internationale par son offre de services et d’actions concrètes. Je tiens à saluer, et à remercier vive-ment, les 4 fondateurs de l’ORF, en particulier Monsieur Hervé Piglowski, trésorier chargé de la Convention 2005, (Président actuel de l’O.R.F.- ndlr) d’a-voir organisé cette grande rencontre de la jeunesse francophone. Par leur pré-sence ici, tous ces jeunes participent aux actions et idéaux francophones et satisfont leur désir de mobilité et d’é-changes. Cette même jeunesse s’était déjà mobilisée à l’occasion du proces-sus de concertations mené en prépara-tion du VIIIe Sommet de la Francopho-nie de Moncton en septembre 1999. Depuis lors, des projets en leur faveur occupent une place privilégiée au sein de notre programmation, et ont comme principale finalité la formation des jeu-nes. Ils reposent sur le principe que l’éducation et la formation, transmises de manière tant formelle, informelle que non formelle, constituent un « facteur participant à tous les aspects
  3. 3. N°2 - Mars Avril Mai 2007 FFFFrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnniiiieeee 3 20 mars 2007: « Vivre ensemble, différents » L’O.R.F. au Rendez-vous de l’année Senghor « VVVViiiivvvvrrrreeee eeeennnnsssseeeemmmmbbbblllleeee,,,, ddddiiiifffffffféééérrrreeeennnnttttssss » cccc’’’’eeeesssstttt eeeennnn cccceeeessss tttteeeerrrrmmmmeeeessss qqqquuuueeee nnnnoooouuuussss aaaavvvvoooonnnnssss cccchhhhooooiiiissssiiii ddddeeee ccccéééélllléééébbbbrrrreeeerrrr,,,, cccceeee 22220000 mmmmaaaarrrrssss,,,, llllaaaa JJJJoooouuuurrrrnnnnééééeeee iiiinnnntttteeeerrrr---- nnnnaaaattttiiiioooonnnnaaaalllleeee ddddeeee llllaaaa FFFFrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnniiiieeee.... CCCCaaaarrrr cccceeeessss mmmmoooottttssss ssssoooonnnntttt llllàààà ppppoooouuuurrrr nnnnoooouuuussss rrrraaaappppppppeeeelllleeeerrrr ttttoooouuuutttt cccceeee qqqquuuuiiii nnnnoooouuuussss rrrraaaapppppppprrrroooocccchhhheeee,,,, mmmmaaaaiiiissss aaaauuuussssssssiiii ttttoooouuuutttt cccceeee qqqquuuuiiii nnnnoooouuuussss ssssééééppppaaaarrrreeee,,,, ppppoooouuuurrrr nnnnoooouuuussss rrrraaaappppppppeeeelllleeeerrrr cccceeeessss ddddiiiifffffffféééérrrreeeennnncccceeeessss pppprrrréééécccciiiieeeeuuuusssseeeessss qqqquuuuiiii ffffoooonnnntttt llllaaaa ddddiiiivvvveeeerrrrssssiiiittttéééé eeeetttt llllaaaa rrrriiiicccchhhheeeesssssssseeee ddddeeee llllaaaa ccccoooommmmmmmmuuuu---- nnnnaaaauuuuttttéééé ffffrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnneeee,,,, mmmmaaaaiiiissss aaaauuuussssssssiiii cccceeeessss ddddiiiifffffffféééérrrreeeennnncccceeeessss iiiinnnnttttoooolllléééérrrraaaabbbblllleeeessss qqqquuuuiiii ffffoooonnnnddddeeeennnntttt llll’’’’aaaaccccttttiiiioooonnnn ddddeeee llllaaaa FFFFrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnniiiieeee. Q ue cette Journée soit l’occasion, pour tous, partout, sur les cinq continents, de fêter la langue française qui nous offre la chance for-midable de communiquer par-delà les frontières et les océans, de nous ren-contrer, d’entrecroiser nos cultures, nos traditions, nos imaginaires. Cette lan-gue que nous avons en partage est à la fois une et plurielle, parce qu’elle appar-tient à tous les francophones, parce que tous les francophones la fécondent aux accents de leur propre langue et de leur propre culture. Que cette Journée soit donc l’occasion de voir s’exprimer avec éclat la littérature francophone, la chanson francophone, le cinéma franco-phone, la création francophone ! Que cette Journée soit l’occasion, égale-ment, de garder à l’esprit que la langue française nous rassemble pour servir ces valeurs que sont la solidarité, l’équi-té, la paix. Ayons à l’esprit que la Fran-cophonie réunit des pays parmi les plus industrialisés et des pays parmi les moins avancés, qu’elle réunit des pays où tous ont accès à l’éducation, à la formation, aux technologies les plus modernes de l’information et de la com-munication et des pays où les enfants ne connaissent pas même le droit à l’alphabétisation, des pays en paix et des pays en situation de crise ou de conflit meurtrier. Et ce sont bien ces différences intolérables qui justifient notre volonté d’agir, et de dénoncer sans cesse ! Que cette Journée soit donc l’occasion pour les plus favorisés d’entre nous d’avoir une pensée pour les plus défavorisés. Qu’elle soit l’occa-sion d’exprimer notre solidarité, notre amitié, notre fraternité ! Fêtons, ensemble, ce qui nous rapproche ! Vivons ensemble, solidaires, ce qui nous sépare ! Vivons et fêtons, ensemble, la Franco-phonie ! AAAAbbbbddddoooouuuu DDDDiiiioooouuuuffff Secrétaire général de la Francophonie
  4. 4. 4 FFFFrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnniiiieeee N°2 - Mars Avril Mai 2007 INSTANCES IIINNNSSSTTTAAANNNCCCEEESSS DDDDEEEE LLLLAAAA FFFFRRRRAAAANNNN---- CCCCOOOOPPPPHHHHOOOONNNNIIIIEEEE LLLLeeeessss rrrreeeessssppppoooonnnnssssaaaabbbblllleeeessss eeeetttt ggggeeeessssttttiiiioooonnnnnnnnaaaaiiii---- rrrreeeessss ddddeeeessss mmmmaaaaiiiissssoooonnnnssss eeeetttt cccceeeennnnttttrrrreeeessss ddddeeee pppprrrreeeesssssssseeee de quatorze pays réunis à Ouagadougou du 5 au 8 dé-cembre ont créé une Fédération des maisons et centres de presse d’Afrique, cadre de concertation et d’échange d’ex-périences et de bonnes prati-ques. Parmi ses objectifs : la défense de la liberté de la presse et de la démocratie ainsi que la mise en oeuvre de divers programmes de coopération. L’assemblée générale constitu-tive de la Fédération a été orga-nisée avec l’appui de l’Organisa-tion internationale de la Franco-phonie et des coopérations bila-térales française, néerlandaise et danoise. Les participants ont par ailleurs bénéficié d’une for-mation de deux jours en matière de gestion financière, adminis-trative et de ressources humai-nes. LLLLaaaa pppprrrrooooggggrrrraaaammmmmmmmaaaattttiiiioooonnnn 2222000000006666 – 2222000000009999 eeeetttt lllleeee bbbbuuuuddddggggeeeetttt rrrréééévvvviiiissssééééssss ddddeeee llll’’’’OOOOrrrrggggaaaannnniiiissssaaaattttiiiioooonnnn iiiinnnntttteeeerrrrnnnnaaaattttiiiioooonnnnaaaalllleeee ddddeeee llllaaaa FFFFrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnniiiieeee oooonnnntttt ééééttttéééé aaaaddddooooppppttttééééssss le 12 décembre par le Conseil permanent de la Francophonie, réuni à Paris sous la présidence de M. Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie. Centrée autour des quatre mis-sions fondamentales du Cadre stratégique décennal - promo-tion de la langue française et de la diversité culturelle et linguisti-que ; promotion de la paix, de la démocratie et des droits de l’Homme ; appui à l’éducation, la formation, l’enseignement supérieur et la recherche ; déve-loppement de la coopération au service du développement dura-ble et de la solidarité - cette programmation comporte des projets novateurs et affiche une 2222000000006666 AAAANNNNNNNNÉÉÉÉEEEE SSSSEEEENNNNGGGGHHHHOOOORRRR LLLLeeee pppprrrrooooggggrrrraaaammmmmmmmeeee ddddeeee llll’’’’AAAAnnnnnnnnééééeeee SSSSeeeennnngggg---- hhhhoooorrrr sssseeee tttteeeerrrrmmmmiiiinnnneeee aaaavvvveeeecccc ttttrrrrooooiiiissss rrrreeeennnn---- ccccoooonnnnttttrrrreeeessss pppprrrreeeessssttttiiiiggggiiiieeeeuuuusssseeeessss :::: « Senghor et le socialisme », organisée à l’initiative de la Fondation Jean-Jaurès le 14 décembre à l’Assemblée natio-nale française, en présence de M. Abdou Diouf, M. Pierre Mau-roy, Président de la Fondation, M. François Hollande et M. Ous-mane Tanor Dieng, Premiers secrétaires des partis socialis-tes de France et du Sénégal, et M. Luis Ayala, Secrétaire général de l’Internationale socialiste. Senghor et la Méditerranée » organisée au Palais des congrès de Perpignan (France) les 6 et 7 décembre par le Centre méditer-ranéen des Littératures. À cette occasion, M. Abdou Diouf a reçu les insignes de Docteur Honoris Causa de l'Université de Perpi-gnan Via Domitia. « Léopold Sédar Senghor et les jeunes : vers une civilisation de l’Universel » au siège du Conseil économique et social français, en présence de M. Abdou Diouf et de M. Jacques Dermagne, Président du Conseil. ÀÀÀÀ PPPPoooorrrrtttt--VVVViiiillllaaaa,,,, à l’occasion de la visite officielle qu’il a effectuée au Vanuatu, M. Abdou Diouf a inauguré le 25 novembre avec le maire de la ville, le boulevard Léopold Sédar Senghor. MMMMÉÉÉÉDDDDIIIIAAAASSSS CCCCiiiinnnnqqqq jjjjoooouuuurrrrnnnnaaaalllliiiisssstttteeeessss ffffrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnneeeessss oooonnnntttt ééééttttéééé iiiinnnnffffoooorrrrmmmmééééssss ssssuuuurrrr lllleeeessss tttthhhhèèèèmmmmeeeessss lllliiiiééééssss aaaauuuuxxxx ddddrrrrooooiiiittttssss ddddeeee llll’’’’HHHHoooommmmmmmmeeee par l’Agence Infosud, avec le sou-tien de l'Organisation internatio-nale de la Francophonie. Cette formation a été organisée en marge de la troisième session du Conseil des droits de l'Homme à Genève, du 27 no-vembre au 8 décembre 2006, et a abouti à la production d’arti-cles ou d’émissions pour les médias des cinq journalistes participants : M. Zine Eddine (Maroc); S. Guessous (Maroc); R. Khechana (Tunisie) ; B.Touré (Mali); M. Martin (Roumanie). LLLLEEEE FFFFRRRRAAAANNNNÇÇÇÇAAAAIIIISSSS,,,, LLLLAAAANNNNGGGGUUUUEEEE DDDDEEEE LLLL’’’’EEEEUUUURRRROOOOPPPPEEEE LLLL''''oooouuuuvvvvrrrraaaaggggeeee « OOOObbbbjjjjeeeeccccttttiiiiffff ddddiiiipppplllloooommmmaaaattttiiiieeee :::: lllleeee ffffrrrraaaannnnççççaaaaiiiissss ddddeeeessss rrrreeeellllaaaattttiiiioooonnnnssss eeeeuuuurrrroooo---- ppppééééeeeennnnnnnneeeessss eeeetttt iiiinnnntttteeeerrrrnnnnaaaattttiiiioooonnnnaaaalllleeeessss » vient de paraître aux Éditions Hachette (France). Préfacé par Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, ce manuel est une méthode d’apprentissage du français pour diplomates et fonc-tionnaires européens et interna-tionaux. Il a bénéficié de la contri-bution de l’Organisation interna-tionale de la Francophonie et de la France, au titre de son pro-gramme pour le renforcement du français au sein des institutions européennes. JJJJEEEEUUUUNNNNEEEESSSSSSSSEEEE LLLLeeee cccciiiinnnnqqqquuuuiiiièèèèmmmmeeee FFFFoooorrrruuuummmm ppppoooouuuurrrr lllleeee ddddéééé---- vvvveeeellllooooppppppppeeeemmmmeeeennnntttt ddddeeee llll''''AAAAffffrrrriiiiqqqquuuueeee organi-sé à Addis Abéba du 16 au 18 novembre, conjointement par la Commission économique de l'Onu pour l'Afrique et la commis-sion de l'Union Africaine en colla-boration avec la Banque africaine de développement et l'Organisa-tion internationale de la Franco-phonie a été consacré à la jeu-nesse. Il fait suite au lancement de la Charte Africaine de la Jeu-nesse, et le plan d’action Jeu-nesse 2007 – 2010 qui en défi-nit la mise en oeuvre. Près de 3 200 participants ont pris part à ce forum. CCCCUUUULLLLTTTTUUUURRRREEEE UUUUnnnneeee bbbboooouuuurrrrsssseeee dddd’’’’ééééccccrrrriiiittttuuuurrrreeee ddddeeee ssssccccéééénnnnaaaa---- rrrriiiioooo d’un montant de 7 500 € a été attribuée par l’OIF à Cheikh Doukouré (Guinée) pour son pro-jet « La Puce à l’oreille », dans le cadre de l’Atelier de projets orga-nisé par les Journées Cinémato-graphiques de Carthage (JCC) dont la 21e session s’est dérou-lée à Tunis du 12 au 18 novem-bre 2006. L’atelier, géré par Sud écriture, une structure soutenue par l’OIF et le Centre national du cinéma (CNC – France), a reçu une trentaine de projets qui ont été examinés par un jury interna-tional présidé par Marco Muller, directeur de la Mostra de Venise (Italie). Quatre autres bourses ont été attribuées respectivement par le CNC, le Fonds Hubert Bals, l’Alecso et le Fonds Göteborg. attention particulière aux ac-tions en faveur de l’égalité homme-femme, des jeunes et de la société civile. Sources : www.francophonie.org Cellule stratégique à l’O.I.F. L e festival francophone en France, qui a dépoussiéré d’une manière spectacu-laire, tout au long de l’année 2006, les scènes, les cimaises et les tribunes de la francopho-nie dans l’hexagone, a donné des envies à l’OIF et à son Se-crétaire Général Abdou DIOUF. Pour que les idées, les ré-flexions et les propositions continuent à affluer et à se mul-tiplier, ce dernier vient de met-tre en place au siège de l’organi-sation, à Paris, une cellule stra-tégique qu’il a confié notam-ment à l’ancienne commissaire générale du Festival, Monique Veaute, et au journaliste, socio-logue et chercheur Domimique Wolton, qui en fut l’un des prin-cipaux animateurs. Premier thème choisi par les activistes de la nouvelle cellule: la ques-tion de l’immigration. Ainsi la disparition de Haut Conseil de la Francophonie ne se traduira-t-elle peut-être pas par une perte sèche dans le domaine du brain-storming francophone... Jeune Afrique n°2404 du 4 au 10 février 2007 13, quai André-Citroën, 75015 Paris (France) Téléphone (33) 1 44 37 33 00 – Télécopie : (33) 1 44 37 14 98 http://www.francophonie.org
  5. 5. N°2 - Mars Avril Mai 2007 CCCCoooonnnnfffféééérrrreeeennnncccceeee 5 Michel PONSOT: « La Francophonie serait-elle en danger? » « merci », « bon appétit » et tant d’autres termes passés dans le langage mondial. LLLLeeeessss aaaammmméééérrrriiiiccccaaaaiiiinnnnssss nnnn’’’’ééééccccrrrriiiivvvveeeennnntttt--iiiillllssss ppppaaaassss ssssuuuurrrr lllleeeeuuuurrrr ccccaaaarrrrttttoooonnnn dddd’’’’iiiinnnnvvvviiiittttaaaattttiiiioooonnnn RRRRSSSSVVVVPPPP ???? même s’ils ne savent pas toujours très bien que cela signifie « répondre s’il vous plaît ». La moitié de l’Afrique parle le français, langue commune que nous avons enseigné et léguée à des centaines d’ethnies qui sans doute ne pourraient toujours pas communiquer entre elles ni avec nous. Aidons les à maintenir cet ac-quis. Faisons revenir nos voisins et amis algériens sur une déci-sion d’imposer la langue arabe aux populations berbères qui avaient et ont toujours leurs langues locales et le français courant alors qu’il est devenu langue étrangère sans omettre anglais et arabe. Nous pouvons être optimistes car notre langue séduit beau-coup de peuples. Il suffit encore de dire « je parle français » pour attirer l’attention mais d’autant plus si je peux dire aussi « I do speak Basic International En-glish » et éventuellement d’autres langues. La langue française est langue officielle au ROTARY INTERNA-TIONAL, alors faisons en sorte qu’elle soit présente lors de grandes manifestations interna-tionales tenues en Europe. (une proposition sera faite en ce sens au conseil de législation en 2007) Vive la langue française. Proté-geons la bien en l’enseignant bien, en l’écrivant correctement. Diffusons des documents bilin-gues français – anglais, comme le remarquable livre écrit par la rotarienne Jaqueline Forget du Club de Ferney-Voltaire (D1710) « De Voltaire au Rotary , un hu-manisme en action » Nous francophones, faisons l’effort de parler le mieux possi-ble ces deux vecteurs importants de notre communication dans le monde et rappelons que Trois mille mots français sont dans la langue anglaise avec exacte-ment la même orthographe et la même signification. (mmmmaaaaiiiissss ppppoooouuuurrrr---- qqqquuuuooooiiii ddddoooonnnncccc lllleeeessss aaaannnngggglllloooossss ssssaaaaxxxxoooonnnnssss lllleeeessss pppprrrroooonnnnoooonnnncccceeeennnntttt--iiiillllssss ddddiiiifffffffféééérrrreeeemmmmmmmmeeeennnntttt ????)))) émergent et s’inscrivent dans l’économie mondiale. Les Rotariens présents, pour la majorité, s’exprimaient en an-glais ou le comprenaient. Les discours ont tous été tenus dans cette langue sans traduc-tion…. temps difficile pour les français de France si peu formés aux langues étrangères. FFFFrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnniiiieeee eeeennnn ddddaaaannnnggggeeeerrrr???? Que nenni ! A nous de prendre l’avan-tage ! PPPPoooouuuurrrrqqqquuuuooooiiii ???? Quelles sont les lan-gues qui domineront dans le monde dans les 25 - 50 prochai-nes années et sans doute plus ? Le Basic International English par l’économie mondiale : échanges de biens ; internet ; finances ; L’Espagnol par le nombre de pratiquants. Le Français par le nombre à travers le monde et par son an-cien rayonnement toujours pré-sents dans les esprits. EEEEtttt lllleeee cccchhhhiiiinnnnooooiiiissss ???? lllleeeeqqqquuuueeeellll ???? mmmmaaaannnnddddaaaa---- rrrriiiinnnn ???? ccccaaaannnnttttoooonnnnaaaaiiiissss ???? oui lorsque ce pays aura une langue vraiment dominante. EEEEtttt lllleeee rrrruuuusssssssseeee ???? sans aucun doute intéressant mais moins que le français à travers le monde. CCCCoooommmmmmmmeeeennnntttt rrrreeeennnnffffoooorrrrcccceeeerrrr cccceeeetttttttteeee ttttrrrrooooiiii---- ssssiiiièèèèmmmmeeee ppppllllaaaacccceeee ? Par nos moyens ! A Malmö le Nobel Dinner présen-tait son programme du lundi soir 12 juin 2006 : Le Menu compor-tait de nombreux termes fran-çais et des vins français aussi ! Qui ne comprend pas dans le monde lorsque je dis « bonjour », Michel PONSOT est PDG 2001-2002 D 1710 (France-Lyon), District Rotary Foundation Chair 2002-2005, Assistant Chair 2006 et 2007, PolioPlus Partners Zones 10,11,12,13,14 et Instructeur As-semblée Il nous faut donc une langue commune. CCCCeeeerrrrttttaaaaiiiinnnnssss pppprrrrôôôônnnneeeennnntttt llll’’’’eeeessssppppeeeerrrraaaannnnttttoooo mmmmaaaaiiiissss ppppoooouuuurrrrqqqquuuuooooiiii aaaapppp---- pppprrrreeeennnnddddrrrreeee uuuunnnneeee aaaauuuuttttrrrreeee llllaaaannnngggguuuueeee « ccccoooommmmmmmmuuuunnnneeee » qqqquuuueeee cccceeeelllllllleeee qqqquuuuiiii ssss’’’’eeeemmmm---- ppppllllooooiiiieeee ggggéééénnnnéééérrrraaaalllleeeemmmmeeeennnntttt eeeetttt qqqquuuueeee nnnnoooouuuussss eeeennnntttteeeennnnddddoooonnnnssss ddddèèèèssss nnnnoooottttrrrreeee jjjjeeeeuuuunnnneeee ââââggggeeee ???? Je veux parler de cette langue que l’on nomme « anglais » et qu’en fait j’appelle « Basic Inter-national English » car les diffé-rences sont notoires entre l’an-glais d’ici et là que nous laisse-rons aux indigènes d’ici et là avec les expressions particuliè-res à chaque région. J’étais, ces derniers jours, à la Convention du ROTARY IINTER-NATIONAL à Copenhague – Mal-mö, parmi les danois et les sué-dois qui ont chacun leur propre langue. QQQQuuuueeee ccccoooonnnnssssttttaaaatttteeee--t-oooonnnn ? Toutes les personnes ren-contrées y compris les chauf-feurs de taxi, visiblement immi-grés récents, étaient en mesure de comprendre un peu à très bien le « Basic International En-glish » Partout dans la rue, les hôtels les restaurants, la langue an-glaise est pratiquée. Le choix s’est imposé après la seconde guerre mondiale dans les pays à faible population. Il fallait bien se comprendre entre scandinaves et le reste du monde. Il en est de même pour nos voisins de Belgi-que, Pays Bas, Luxembourg et dans tant d’autres pays qui Internationale 2006 Q uuuueeeellllqqqquuuueeeessss pppprrrrooooppppoooossss qqqquuuueeee jjjj’’’’aaaaddddrrrreeeesssssssseeee bbbbiiiieeeennnn vvvvoooolllloooonnnn---- ttttiiiieeeerrrrssss aaaauuuuxxxx RRRRoooottttaaaarrrraaaacccc---- ttttiiiieeeennnnssss ffffrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnneeeessss qqqquuuuiiii sssseeee rrrrééééuuuunnnniiiirrrroooonnnntttt aaaauuuu LLLLiiiibbbbaaaannnn (Convention O.R.F. 2006, annulée pour raison de la guerre des 33 jours– ndlr). « Défendons la langue fran-çaise » c’est ce que nous pou-vons entendre de la bouche de très nombreuses associations, personnalités, qui oeuvrent très utilement dans ce domaine. EEEEsssstttt-cccceeee bbbbiiiieeeennnn lllleeee tttteeeerrrrmmmmeeee aaaapppppppprrrroooopppprrrriiiiéééé ? Je ne le crois pas, car à mon avis le seul fait de vouloir « défendre » montre qu’il y a attaque, danger, peur. PPPPeeeeuuuurrrr ddddeeee sssseeee ppppeeeerrrrddddrrrreeee ddddaaaannnnssss lllleeee mmmmoooonnnnddddeeee aaaacccc---- ttttuuuueeeellll ???? PPPPeeeeuuuurrrr ddddeeee nnnneeee pppplllluuuussss ppppoooouuuuvvvvooooiiiirrrr ccccoooommmmmmmmuuuunnnniiiiqqqquuuueeeerrrr ? Les français ont généralement peur et cela peut se compren-dre. La langue française a domi-né dans le monde. Les idées venant de France et transposées dans de nombreuses autres langues ont montré certains chemins à l’humanité. C’était il y a un certain temps, au siècle des lumières. MMMMaaaannnnqqqquuuueeeerrrriiiioooonnnnssss--nnnnoooouuuussss ddddeeee ccccoooouuuurrrraaaannnntttt aaaauuuujjjjoooouuuurrrrdddd’’’’hhhhuuuuiiii ? LLLLeeeessss llllaaaannnngggguuuueeeessss qqqquuuuiiii ddddoooommmmiiiinnnneeeennnntttt nnnneeee ssssoooonnnntttt eeeelllllllleeeessss ppppaaaassss lllleeee rrrrééééssssuuuullllttttaaaatttt nnnnaaaattttuuuurrrreeeellll ddddeeee llllaaaa nnnnéééécccceeeessssssssaaaaiiiirrrreeee eeeennnnvvvviiiieeee dddd’’’’éééécccchhhhaaaannnn---- ggggeeeerrrr,,,, ddddeeeessss pppprrrroooodddduuuuiiiittttssss,,,, ddddeeeessss iiiiddddééééeeeessss ???? Nos ancêtres qui voyageaient, échangeaient ont utilisé les lan-gues dominantes à chaque épo-que. Le grec, le latin, ….et parfois des dialectes locaux aussi nom-breux parfois que les villages traversés. Combien de dialectes en Inde… des centaines ; en Chine ..de même ; au Cameroun plus de 200 et l’on peut ainsi conti-nuer… la liste est longue. EEEEnnnn EEEEuuuurrrrooooppppeeee ccccoooommmmbbbbiiiieeeennnn ddddeeee llllaaaannnngggguuuueeeessss eeeetttt ddddeeee ddddiiiiaaaalllleeeecccctttteeeessss eeeennnnccccoooorrrreeee vvvviiiivvvvaaaannnnttttssss???? Communiquer dès le premier instant est devenu un impératif dans notre monde de vitesse électronique. Ne parlons pas d’échanges sophistiqués mais d’une possibilité de se compren-dre sur l’essentiel. MMMMiiiicccchhhheeeellll PPPPOOOONNNNSSSSOOOOTTTT eeeetttt ssssoooonnnn ééééppppoooouuuusssseeee
  6. 6. 6 EEEEvvvvaaaannnnssssttttoooonnnn N°2 - Mars Avril Mai 2007 Wilfrid Wilkinson choisi comme président 2007-2008 du Rotary WWWWiiiillllffffrrrriiiidddd JJJJ.... WWWWiiiillllkkkkiiiinnnnssssoooonnnn Le thème du RI 2007-2008: « Le Rotary, un Partage » Pour contacter EVANSTON? Le LLLeee RRRRoooottttaaaarrrryyyy,,,, uuuunnnn ppppaaaarrrrttttaaaaggggeeee,,,, lllleeee tttthhhhèèèèmmmmeeee dddduuuu RRRR....IIII.... ppppoooouuuurrrr 2222000000007777-2222000000008888,,,, rrrraaaappppppppeeeelllllllleeeerrrraaaa àààà cccchhhhaaaaccccuuuunnnn aaaauuuu qqqquuuuoooottttiiiiddddiiiieeeennnn ccccoooommmmbbbbiiiieeeennnn ddddeeeessss ggggeeeennnnssss oooorrrrddddiiiinnnnaaaaiiiirrrreeeessss ppppeeeeuuuuvvvveeeennnntttt aaaaccccccccoooommmmpppplllliiiirrrr ggggrrrrââââcccceeee aaaauuuu ttttrrrraaaavvvvaaaaiiiillll eeeexxxxttttrrrraaaaoooorrrrddddiiiinnnnaaaaiiiirrrreeee dddduuuu RRRRoooottttaaaarrrryyyy,,,, aaaa eeeexxxxpppplllliiiiqqqquuuuéééé lllleeee pppprrrrééééssssiiiiddddeeeennnntttt éééélllluuuu WWWWiiiillllffffrrrriiiidddd JJJJ.... WWWWiiiillllkkkkiiiinnnnssssoooonnnn eeeennnn pppprrrréééésssseeeennnnttttaaaannnntttt lllleeee nnnnoooouuuuvvvveeeeaaaauuuu tttthhhhèèèèmmmmeeee lllloooorrrrssss ddddeeee llllaaaa ssssééééaaaannnncccceeee dddd’’’’oooouuuuvvvveeeerrrrttttuuuurrrreeee ddddeeee llll’’’’AAAAsssssssseeeemmmmbbbbllllééééeeee iiiinnnntttteeeerrrrnnnnaaaa---- ttttiiiioooonnnnaaaalllleeee 2222000000007777 àààà SSSSaaaannnn DDDDiiiieeeeggggoooo ddddeeeevvvvaaaannnntttt 555500000000 ggggoooouuuuvvvveeeerrrrnnnneeeeuuuurrrrssss.... « LLLLeeee RRRRoooottttaaaarrrryyyy eeeesssstttt mmmmeeeerrrrvvvveeeeiiiilllllllleeeeuuuuxxxx ppppaaaarrrrcccceeee qqqquuuueeee nnnnoooouuuussss eeeexxxxpppprrrriiiimmmmoooonnnnssss llll’’’’aaaammmmoooouuuurrrr qqqquuuuiiii hhhhaaaabbbbiiiitttteeee nnnnoooossss ccccoeoeoeoeuuuurrrrssss aaaauuuu ttttrrrraaaavvvveeeerrrrssss ddddeeee nnnnoooottttrrrreeee ttttrrrraaaavvvvaaaaiiiillll mmmmaaaannnnuuuueeeellll eeeetttt mmmmeeeennnnttttaaaallll.... EEEEnnnn ttttaaaannnntttt qqqquuuueeee RRRRoooottttaaaarrrriiiieeeennnnssss,,,, nnnnoooouuuussss nnnneeee ffffaaaaiiiissssoooonnnnssss ppppaaaassss qqqquuuueeee ppppaaaarrrrlllleeeerrrr ddddeeee ssss’’’’aaaaiiiimmmmeeeerrrr lllleeeessss uuuunnnnssss lllleeeessss aaaauuuuttttrrrreeeessss.... EEEEnnnn ttttaaaannnntttt qqqquuuueeee RRRRoooottttaaaarrrriiiieeeennnnssss,,,, nnnnoooouuuussss pppprrrroooouuuuvvvvoooonnnnssss cccceeeetttt aaaammmmoooouuuurrrr ccccaaaarrrr nnnnoooouuuussss lllleeee ppppaaaarrrrttttaaaaggggeeeeoooonnnnssss eeeennnn aaaaiiiiddddaaaannnntttt aaaauuuuttttrrrruuuuiiii », a expliqué le président élu avant de développer l’idée que le partage est au coeur de tout ce que nous faisons au Rotary : « NNNNoooouuuussss ppppaaaarrrrttttaaaaggggeeeeoooonnnnssss nnnnoooottttrrrreeee tttteeeemmmmppppssss,,,, nnnnoooossss ttttaaaalllleeeennnnttttssss eeeetttt nnnnoooottttrrrreeee aaaarrrrggggeeeennnntttt aaaavvvveeeecccc cccceeeeuuuuxxxx qqqquuuuiiii oooonnnntttt bbbbeeeessssooooiiiinnnn ddddeeee nnnnoooottttrrrreeee aaaaiiiiddddeeee………… AAAAuuuu RRRRoooottttaaaarrrryyyy,,,, ppppaaaarrrrttttaaaaggggeeeerrrr nnnneeee ssssiiiiggggnnnniiiiffffiiiieeee ppppaaaassss ddddoooonnnnnnnneeeerrrr cccceeee qqqquuuu’’’’oooonnnn aaaa eeeennnn ttttrrrroooopppp,,,, cccceeee ddddoooonnnntttt oooonnnn nnnn’’’’aaaa pppplllluuuussss bbbbeeeessssooooiiiinnnn.... PPPPaaaarrrrttttaaaaggggeeeerrrr ssssiiiiggggnnnniiii---- ffffiiiieeee ddddoooonnnnnnnneeeerrrr ddddeeee ssssooooiiii,,,, ssssaaaannnnssss ccccoooommmmpppptttteeeerrrr,,,, ppppoooouuuurrrr lllleeee bbbbiiiieeeennnn dddd’’’’aaaauuuuttttrrrruuuuiiii.... » Et les Rotariens ne sont pas seuls dans cette mission, chaque club pouvant compter sur ceux d’autres pays pour l’aider à agir. Car le thème Le Rotary, un partage est avant tout un appel à l’action. Au moment où les gouverneurs élus s’apprêtent à suivre une riche se-maine de formation, le président élu les a exhortés en ces termes : La commission de nomination était composée de Abraham Gordon (président), États-Unis ; Edgar C. Hatcher Jr. (secrétaire), États-Unis ; Gustaaf A. Annok-kee, Pays-Bas ; Jacques Berthet, France ; John T. Blount, États-unis ; Anthony L. Brockington, Etats-Unis ; Hee-Byung Chae, Core ; Gustavo A. De Obaldia, Panama ; Edgar D. Gifford, Etats-Unis ; Gerson Gonalves, Brsil ; Rafael G. Hechanova, Philippines ; Shizuo Imai, Japon ; Masahiro Masa Kuroda, Japon ; Jorma Lampn, Finlande ; David D. Morgan, Pays de Galles ; Carl S. Rosenbaum, États-unis ; et O.P. Vaish, Inde. WWWWiiiillllffffrrrriiiidddd JJJJ.... WWWWiiiillllkkkkiiiinnnnssssoooonnnn,,,, mmmmeeeemmmmbbbbrrrreeee dddduuuu RRRRoooottttaaaarrrryyyy cccclllluuuubbbb ddddeeee TTTTrrrreeeennnnttttoooonnnn ((((OOOOnnnnttttaaaarrrriiiioooo,,,, CCCCaaaannnnaaaaddddaaaa)))) aaaa ééééttttéééé cccchhhhooooiiiissssiiii ppppaaaarrrr llllaaaa ccccoooommmm---- mmmmiiiissssssssiiiioooonnnn ddddeeee nnnnoooommmmiiiinnnnaaaattttiiiioooonnnn dddduuuu pppprrrrééééssssiiii---- ddddeeeennnntttt 2222000000007777-2222000000008888 dddduuuu RRRRoooottttaaaarrrryyyy IIIInnnn---- tttteeeerrrrnnnnaaaattttiiiioooonnnnaaaallll rrrrééééuuuunnnniiiieeee aaaauuuu ssssiiiiééééggggeeee EEEEvvvvaaaannnnssssttttoooonnnn lllleeee 5555 ddddéééécccceeeemmmmbbbbrrrreeee 2222000000005555 eeeetttt ddddeeeevvvviiiieeeennnntttt lllleeee pppprrrrééééssssiiiiddddeeeennnntttt éééélllluuuu lllleeee 3333 jjjjaaaannnnvvvviiiieeeerrrr 2222000000006666.... Fondateur du cabinet d’exper-tise comptable Wilkinson & Company, M. Wilkinson a pris sa retraite en 2001 et exerce de-puis les fonctions de directeur exécutif de la Quinte Ballet School of Canada et de coordi-nateur pour le Canada de la National Association of Forensic Accountants (association de juri-comptabili pour l’Amérique du Nord). Rotarien depuis 1962, M. Wil-kinson est actuellement conseil-ler national Polio Plus et mem-bre extraordinaire de la task force Initiative d’entraide Polio Plus. Il fut gouverneur, training leader de l’Assemble internatio-nale, membre de groupe consul-tatif, membre et président de commission, membre de task force, administrateur de la Fon-dation, directeur et vice-président du Rotary. Il a présidé la commis-sion de la convention 2005 et fut le vice-président du programme de secours aux réfugiés afghans. « LLLL’’’’aaaannnn pppprrrroooocccchhhhaaaaiiiinnnn,,,, jjjjeeee vvvvoooouuuussss ddddeeeemmmmaaaannnnddddeeee ddddeeee vvvvoooouuuussss ccccoooonnnncccceeeennnnttttrrrreeeerrrr ssssuuuurrrr cccceeee qqqquuuueeee cccchhhhaaaaccccuuuunnnn dddd’’’’eeeennnnttttrrrreeee vvvvoooouuuussss aaaa àààà ppppaaaarrrrttttaaaaggggeeeerrrr aaaavvvveeeecccc lllleeee RRRRoooottttaaaarrrryyyy,,,, vvvvoooottttrrrreeee lllleeeeaaaaddddeeeerrrrsssshhhhiiiipppp,,,, vvvvoooossss ccccoooommmmppppéééétttteeeennnncccceeeessss eeeetttt vvvvoooottttrrrreeee ddddéééévvvvoooouuuueeee---- mmmmeeeennnntttt ppppoooouuuurrrr aaaammmméééélllliiiioooorrrreeeerrrr eeeetttt rrrreeeennnnffffoooorrrrcccceeeerrrr vvvvoooossss cccclllluuuubbbbssss eeeetttt ddddiiiissssttttrrrriiiiccccttttssss.... » Le partage fait plus que renforcer le Rotary, il en assure la survie. Le Rotary, un partage, cela signifie aussi inviter des membres poten-tiels à rejoindre le Rotary, car « lllleeee RRRRoooottttaaaarrrryyyy nnnneeee ccccoooonnnnttttiiiinnnnuuuueeeerrrraaaa àààà ppppaaaarrrrttttaaaaggggeeeerrrr qqqquuuueeee ssss’’’’iiiillll ccccoooonnnnttttiiiinnnnuuuueeee ddddeeee ccccrrrrooooîîîîttttrrrreeee ». Et parce que c’est par l’exemple que l’on dirige le mieux, le président élu a demandé à chaque gouverneur élu de demander à chacun de leurs présidents de clubs de parrainer personnellement un nouveau mem-bre pendant leur mandat. « SSSSaaaannnnssss nnnnoooouuuuvvvveeeeaaaauuuuxxxx mmmmeeeemmmmbbbbrrrreeeessss,,,, ttttoooouuuutttt ppppeeeerrrrdddd ssssoooonnnn iiiimmmmppppoooorrrrttttaaaannnncccceeee.... QQQQuuuueeeelllllllleeeessss qqqquuuueeee ssssooooiiiieeeennnntttt llllaaaa qqqquuuuaaaalllliiiittttéééé,,,, vvvvaaaalllleeeeuuuurrrr eeeetttt aaaarrrrddddeeeeuuuurrrr ddddeeee nnnnoooottttrrrreeee ttttrrrraaaavvvvaaaaiiiillll,,,, ssssaaaannnnssss nnnnoooouuuuvvvveeeeaaaauuuuxxxx mmmmeeeemmmmbbbbrrrreeeessss lllleeee RRRRoooottttaaaarrrryyyy ddddiiiissssppppaaaarrrraaaaîîîîttttrrrraaaa eeeennnn qqqquuuueeeellllqqqquuuueeeessss ddddéééécccceeeennnnnnnniiiieeeessss sssseeeeuuuulllleeeemmmmeeeennnntttt.... MMMMaaaallllhhhheeeeuuuurrrreeeeuuuusssseeeemmmmeeeennnntttt,,,, ddddeeee pppplllluuuussss ppppeeeettttiiiitttteeeessss oooorrrrggggaaaannnniiiissssaaaattttiiiioooonnnnssss ddddeeee cccclllluuuubbbbssss sssseeeerrrrvvvviiiicccceeee Vos articles de club ou des questions sur le Rotaract, contacter le responsable du programme mondial Rotaract à Evanston. Courriel : rotaract@rotary.org Site Internet: www.rotaract.org Classification Nomination Cursus rotarien ccccoooonnnnnnnnaaaaiiiisssssssseeeennnntttt ddddééééjjjjàààà cccceeee ssssoooorrrrtttt », a-t-il ainsi expliqué. Wilf Wilkinson a également exhorté les Rotariens à ne pas oublier leur passé en leur demandant de rester attentifs aux anciens membres de leur club et à leurs conjoints, y com-pris les veufs et veuves de Rota-riens. Il a enfin rappelé à l’assistance l’importance de l’enjeu : « CCCCeeeetttttttteeee aaaannnnnnnnééééeeee eeeesssstttt vvvvoooottttrrrreeee uuuunnnniiiiqqqquuuueeee ooooccccccccaaaassssiiiioooonnnn dddd’’’’êêêêttttrrrreeee ggggoooouuuuvvvveeeerrrrnnnneeeeuuuurrrr ddddeeee ddddiiiissssttttrrrriiiicccctttt,,,, dddd’’’’aaaaiiii---- ddddeeeerrrr vvvvoooossss cccclllluuuubbbbssss,,,, ddddeeee lllleeeessss ccccoooonnnnsssseeeeiiiilllllllleeeerrrr eeeetttt ddddeeee ppppaaaarrrrttttaaaaggggeeeerrrr vvvvoooossss ffffoooorrrrcccceeeessss eeeetttt vvvvoooottttrrrreeee aaaammmmoooouuuurrrr………… LLLL’’’’aaaannnn pppprrrroooocccchhhhaaaaiiiinnnn,,,, oooonnnn aaaatttttttteeeennnnddddrrrraaaa bbbbeeeeaaaauuuuccccoooouuuupppp ddddeeee vvvvoooouuuussss………… JJJJeeee vvvvoooouuuussss ddddeeee---- mmmmaaaannnnddddeeee ddddeeee ppppaaaarrrrttttaaaaggggeeeerrrr lllleeee RRRRoooottttaaaarrrryyyy pppplllleeeeiiii---- nnnneeeemmmmeeeennnntttt eeeetttt àààà vvvvoooolllloooonnnnttttéééé.... TTTTrrrraaaavvvvaaaaiiiilllllllleeeezzzz eeeetttt ffffaaaaiiiitttteeeessss-lllleeee aaaavvvveeeecccc aaaammmmoooouuuurrrr.... EEEEtttt rrrraaaappppppppeeeelllleeeezzzz-vvvvoooouuuussss qqqquuuueeee ttttoooouuuutttt cccceeee nnnnoooouuuussss ffffaaaaiiiissssoooonnnnssss ppppoooouuuurrrr aaaaiiiiddddeeeerrrr aaaauuuuttttrrrruuuuiiii ffffaaaaiiiitttt ppppaaaarrrrttttiiiieeee ddddeeee llllaaaa mmmmaaaaggggiiiieeee dddduuuu RRRRoooottttaaaarrrryyyy,,,, cccceeeetttttttteeee mmmmaaaaggggiiiieeee qqqquuuuiiii ffffaaaaiiiitttt qqqquuuueeee ddddeeeessss ggggeeeennnnssss oooorrrrddddiiiinnnnaaaaiiiirrrreeeessss ccccoooommmmmmmmeeee vvvvoooouuuussss eeeetttt mmmmooooiiii aaaaccccccccoooommmmpppplllliiiissssssssoooonnnnssss ddddeeeessss cccchhhhoooosssseeeessss vvvvrrrraaaaiiii---- mmmmeeeennnntttt ééééttttoooonnnnnnnnaaaannnntttteeeessss.... » PPPPaaaarrrr AAAAnnnnttttooooiiiinnnneeeetttttttteeee TTTTuuuussssccccaaaannnnoooo RRRRoooottttaaaarrrryyyy IIIInnnntttteeeerrrrnnnnaaaattttiiiioooonnnnaaaallll NNNNeeeewwwwssss Kofi Annan fait ses Adieux en remerciant le R.I. Lors de son dernier discours en tant que SG de l’ONU, au musée de Truman dans l’État du Mis-souri, Kofi Annan a fait le bilan de ses 44 ans aux Nations Unies à travers 5 leçons: en un, la RRRReeeessssppppoooonnnnssssaaaabbbbiiiilllliiiittttéééé ccccoooolllllllleeeeccccttttiiiivvvveeee, aujourd'hui le monde étant un village planétaire, la sécurité des uns est liée à celle des au-tres. En deux, llllaaaa ssssoooolllliiiiddddaaaarrrriiiittttéééé gggglllloooo---- bbbbaaaalllleeee : nous sommes non seule-ment tous responsables de la sécurité d’autrui, dans une cer-taine mesure, responsables du bien-être de chacun. Trois, lllleeee RRRReeeessssppppeeeecccctttt ddddeeee llllaaaa llllooooiiii : la sécurité et le développement dépendent finalement du respect des droits de l'homme et le respect de la loi. En quatre la RRRReeeessssppppoooonnnnssssaaaabbbbiiiilllliiiittttéééé mmmmuuuuttttuuuueeeelllllllleeee : les gouvernements doivent être responsables de leurs actions à l’international, aussi bien localement. Enfin la dernière leçon dérive des quatre autres. Nous pouvons seule-ment faire toutes ces choses en travaillant ensemble par un système multilatéral, et à tra-vers la meilleure utilisation de l'instrument unique légué à nous par Harry Truman et ses contemporains, à savoir les Nations Unies. Aussi Kofi Anan a reconnu et félicité le Rotary Internatio- Le logo du prochain mandat Les informations de cette page sont extraites du site www.rotary.fr
  7. 7. N°2 - Mars Avril Mai 2007 7 La répartition linguistique La culture AAAA llllaaaa DDDDééééccccoooouuuuvvvveeeerrrrtttteeee CCCCaaaappppiiiittttaaaalllleeee: Ottawa PPPPooooppppuuuullllaaaattttiiiioooonnnn: 29,6 millions (2001) LLLLaaaannnngggguuuueeeessss ooooffffffffiiiicccciiiieeeelllllllleeeessss: français et anglais GGGGrrrroooouuuuppppeeee mmmmaaaajjjjoooorrrriiiittttaaaaiiiirrrreeee: anglais (59,3 %) GGGGrrrroooouuuuppppeeeessss mmmmiiiinnnnoooorrrriiiittttaaaaiiiirrrreeeessss: français (22,7 %), chinois, italien, allemand, pendjabi, ukrai-nien, arabe, néerlandais, tagalog, grec, vietnamien, langues autochtones, etc. SSSSyyyyssssttttèèèèmmmmeeee ppppoooolllliiiittttiiiiqqqquuuueeee: fédération de 10 provinces et de trois territoires Le Canada est actuellement composé d'une seule province majoritairement francophone, le Québec ; et de 9 provinces ma-joritairement anglophones, aus-si appelées "le Canada anglais" par comparaison avec le Qué-bec francophone. Parmi les neuf provinces à majorité anglo-phone, le Nouveau-Brunswick (province située à l'est) est la seule province officiellement bilingue du pays. Sur 29,6 millions de Canadiens (estimation 2001), on compte 17,5 millions de citoyens dont la langue maternelle est l'anglais, 6,7 millions dont la langue ma-ternelle est le français et 5,2 millions dont la langue mater-nelle n'est ni l'anglais ni le fran-çais. Les anglophones constituent donc le groupe majoritaire avec 59,3 % de la population. Leur situation s'avère d'autant plus confortable qu'ils forment avec 86 % des Américains la majorité linguistique du continent. Quant aux francophones, ils constituent la minorité linguisti-que la plus importante du Cana-da avec 22,7 % de la popula-tion. Bien qu'ils représentent le quart de la population du pays, ils ne forment que 2 % de celle de toute l'Amérique du Nord. Enfin, les peuples autochtones et les communautés immigran-tes, pour leur part, représentent 17,6 % des locuteurs parlant vernement fédéral, des lois et des institutions politiques telles que la Société Radio-Canada (SRC), l'Office national du film du Canada (ONF) ainsi que le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications cana-diennes (CRTC). La culture canadienne est histori-quement influencée par les cultu-res et traditions anglaises, fran-çaises, irlandaises, écossaises et autochtones, ainsi que par la culture américaine en raison de la proximité et des échanges de capital humain existant entre les deux pays. Plusieurs formes de médias et de divertissements américains sont populaires et omniprésents au Canada. À l'in-verse, plusieurs produits et diver-tissements culturels canadiens ont de grands succès aux États- Unis et partout dans le monde. Plusieurs produits culturels sont maintenant généralement com-mercialisés vers un marché nord-américain unifié, ou un marché global. La création et la conservation d'une culture canadienne dis-tincte est partiellement influen-cée par des programmes du gou- Le Rotaract Contrairement aux Clubs Rotary, il existe très peu de Club Rota-ract au Canada , en dépit d’une forte présence de Districts; et le Rotaract francophone est pres-que inexistant. Paradoxalement le Canada compte plus de Clubs Interact que Rotaract. On y dénombre 22 Districts (dont certains sont repartis avec les USA) et seuls 5 district comprennent des Clubs Rotary francophones Comme l’indique leurs noms, la plupart des Clubs Rotaract au Canada sont basés soit dans des universités ou des collèges et n’ont pas de contact véritable entre eux que lorsqu’ils parta-gent le même District. Ils sont presque tous, des Clubs anglophones même quand la majorité des membres demeu-rent des francophones, le cas du Club de Concordia. En réali-té, cela réside dans le fait que l’anglais est la langue de l’ensei-gnement à l’Université. CCCClllluuuubbbbssss RRRRoooottttaaaarrrraaaacccctttt **** DDDDiiiissssttttrrrriiiicccctttt 7777000044440000:::: Queen's University Kingston-St.Lawrence Ottawa MC Gill (Montréal) Concordia University (Montréal) – récemment créé **** AAAAuuuuttttrrrreeeessss:::: Toronto University of Toronto Toronto-Don Valley York University University of Western Ontario University of Waterloo Hamilton-McMaster University Loyalist College Thunder Bay Saskatoon Vancouver Dawson Creek University of Calgary University of Alberta Grande Prairie University of Lethbridge SSSSoooouuuurrrrcccceeee :::: WWWWiiiikkkkiiiippppééééddddiiiiaaaa - CCCCaaaannnnaaaaddddaaaa Avec la collaboration de MMMMaaaannnnoooonnnn LLLLeeeennnnnnnnoooonnnn SSSSaaaammmmyyyy TTTToooorrrrbbbbeeeeyyyy
  8. 8. N°2 - Mars 8 AAAAccccttttiiiioooonnnnssss Avril Mai 2007 Activité commune de célébration du 20 mars 2007 (Clubs membres de l’O.R.F.) Moscou (Russie) Inauguration d’un nouveau District T oooouuuussss lllleeeessss aaaannnnssss,,,, ddddeeeessss ffffrrrraaaannnnccccoooo---- pppphhhhoooonnnneeeessss eeeetttt ddddeeeessss ffffrrrraaaannnnccccoooopppphhhhiiii---- lllleeeessss ddddeeeessss 5555 ccccoooonnnnttttiiiinnnneeeennnnttttssss ccccééééllllèèèè---- bbbbrrrreeeennnntttt llllaaaa JJJJoooouuuurrrrnnnnééééeeee iiiinnnntttteeeerrrrnnnnaaaattttiiiioooonnnnaaaalllleeee ddddeeee llllaaaa FFFFrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnniiiieeee.... CCCCoooonnnntttteeeexxxxtttteeee Le 22220000 mmmmaaaarrrrssss, c’est une journée de fête et une occasion pour célébrer la langue française, ce lien qui unit non seulement les 170 millions de locuteurs recen-sés de par le monde, mais aussi les 710 millions de personnes qui vivent dans les 63 Etats et gouvernements de l’OOOOrrrrggggaaaannnniiiissssaaaa---- ttttiiiioooonnnn iiiinnnntttteeeerrrrnnnnaaaattttiiiioooonnnnaaaalllleeee ddddeeee llllaaaa FFFFrrrraaaannnnccccoooo---- pppphhhhoooonnnniiiieeee (OIF). La célébration de cette journée donne lieu durant tout le mois de mars à de multiples manifes-tations. Créé par l’Agence inter-gouvernementale de la Franco-p h o n i e , l e s i t e www.20mars.francophonie.org présente l’ensemble des activi-tés organisées de par le monde à cette occasion. La Rochelle (France) OOOOrrrriiiiggggiiiinnnneeee La date du 20 mars a été rete-nue en commémoration de la signature, en 1970 à Niamey (Niger), du traité portant créa-tion de l’ACCT, aujourd’hui AAAAggggeeeennnncccceeee iiiinnnntttteeeerrrrggggoooouuuuvvvveeeerrrrnnnneeeemmmmeeeennnnttttaaaalllleeee ddddeeee llllaaaa FFFFrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnniiiieeee, opérateur principal de l’OIF. CCCCoooonnnncccceeeepppptttt Cette année, inspirée par le thème « VVVViiiivvvvrrrreeee eeeennnnsssseeeemmmmbbbblllleeee,,,, ddddiiiifffffffféééé---- rrrreeeennnnttttssss », l’Organisation Rotaract de la Francophonie propose une activité commune à savoir l’or-ganisation simultanée d’une journée porte ouverte sur les différents pays membres et observateurs de l’OIF; et ce, dans tous les pays comptant l’existence d’au moins un Club Rotaract, membre de l’O.R.F. OOOObbbbjjjjeeeeccccttttiiiiffffssss Ce projet favorise l'échange et la découverte d'un autre pays et culture, à travers différentes manifestations que peuvent organiser les clubs, auprès de leurs col-lectivités locales respecti-ves. AAAAccccttttiiiivvvviiiittttééééssss Sont envisagés des stands ou espaces d'exposition pour cha-que pays francophone représen-té comportant : -Décoration locale et Artisanat -Information sur le pays repré-senté : géographie, histoire, culture, littérature…. -Affichage: posters, drapeau, dépliants… *Une tenue traditionnelle pour les représentants sera souhaita-ble. CCCCllllôôôôttttuuuurrrreeee -Animation représentative du pays organisateur de l'action. -Repas de l’amitié : comportant une diversité de gastronomie de tous les pays participants. PPPPoooosssstttt-aaaaccccttttiiiioooonnnn:::: A la fin, faîtes parvenir les photos et un bref rapport de l’activité pour publication de la meilleure dans les colon-nes de votre magazine. CCCCoooooooorrrrddddiiiinnnnaaaattttrrrriiiicccceeee OOOORRRRFFFF dddduuuu 22220000 mmmmaaaarrrrssss 2222000000007777 AAAAssssssssiiiiaaaa AAAARRRRSSSSAAAALLLLAAAANNNNEEEE aaaassssssssiiiiaaaa____aaaarrrrssssaaaallllaaaannnneeee@@@@hhhhoooottttmmmmaaaaiiiillll....ccccoooommmm Opération « Capitaine de soirée » Le 17 Juin 2006 restera une date historique pour tous les Rotariens et les Rota-ractiens, en particulier ceux du nouveau District 2220, le premier District Rotary Russe. Il réunit tous les Clubs de la Russie de l’ Ouest, y compris la région des Monts Ural: Cet espace géographique connaît une forte concentration humaine avec environ 90% des habitants de la Fédération Russe. Le collier symbolisant le rang de Gouverneur a été remis au DGE Andrei Danilenko par le President 2005- 2006 du Rotary International, Carl Wilhelm Stenhammar Au nom de l’Amitié et de l’entente mondiale, ont pris part à cette cérémonie 300 Rotariens, Rotaractiens et Inner Wheels venant de la Russie de l’ Ouest et de l’ Est mais surtout du monde entier entre autres la Suède, les USA, la France, l’ Australie, l’ Italie, l’ Allemagne, la Finlande, l’ Autriche, la Roumanie, l’ Espagne, la Moldavie, la Serbie, la Slovaquie, du Kirghizstan, le Japon, le Canada, le Mada-gascar et bien d’ autres Pays. LLLLeeeessss RRRRoooottttaaaarrrraaaaccccttttiiiieeeennnnssss ffffuuuurrrreeeennnntttt ttttrrrrèèèèssss aaaaccccttttiiiiffffssss àààà cccceeeetttttttteeee mmmmaaaannnniiiiffffeeeessss---- ttttaaaattttiiiioooonnnn,,,, eeeetttt lllleeeeuuuurrrr pppprrrréééésssseeeennnncccceeee eeeennnn nnnnoooommmmbbbbrrrreeee aaaa ggggaaaarrrraaaannnnttttiiii llllaaaa rrrrééééuuuussssssssiiiitttteeee ddddeeee llllaaaa ccccoooonnnnfffféééérrrreeeennnncccceeee ddddiiiitttteeee cccceeee jjjjoooouuuurrrr aaaaiiiinnnnssssiiii qqqquuuueeee dddduuuu ccccéééérrrréééémmmmoooonnnniiiiaaaallll ddddeeee rrrreeeemmmmiiiisssseeee ddddeeee ccccoooolllllllliiiieeeerrrr. QQQQuuuueeeellllqqqquuuueeeessss RRRRoooottttaaaarrrraaaaccccttttiiiieeeennnnssss ttttrrrrèèèèssss aaaatttttttteeeennnnttttiiiiffffssss RRRReeeemmmmiiiisssseeee ddddeeee CCCCoooolllllllliiiieeeerrrr
  9. 9. N°2 - Mars Avril Mai 2007 AAAAccccttttiiiioooonnnnssss 9 Nabeul Néapolis (Tunisie) IASI (Roumanie) PPPPaaaarrrr HHHHaaaayyyytttthhhheeeemmmm BBBBeeeennnnnnnnaaaa Alger-la-Baie (Algérie) LLLLeeee RRRRoooottttaaaarrrraaaacccctttt AAAAllllggggeeeerrrr--llllaaaa-BBBBaaaaiiiieeee aaaa aaaaccccccccuuuueeeeiiiilllllllliiii,,,, aaaauuuu ccccoooouuuurrrrssss dddd''''uuuunnnneeee ssssooooiiiirrrrééééeeee aaaavvvveeeecccc ssssoooonnnn cccclllluuuubbbb RRRRoooottttaaaarrrryyyy ppppaaaarrrrrrrraaaaiiiinnnn,,,, 5555 nnnnoooouuuuvvvveeeeaaaauuuuxxxx mmmmeeeemmmmbbbbrrrreeeessss,,,, lllleeee 33331111 jjjjaaaannnnvvvviiiieeeerrrr ddddeeeerrrrnnnniiiieeeerrrr,,,, aaaauuuu rrrreeeessssttttaaaauuuurrrraaaannnntttt """"lllleeee TTTTaaaannnnttttrrrraaaa,,,, aaaauuuu bbbbooooiiiissss ddddeeeessss AAAArrrrccccaaaaddddeeeessss"""" àààà AAAAllllggggeeeerrrr.... CCCCeeee jjjjoooouuuurrrr,,,, oooonnnntttt ééééttttéééé iiiinnnnttttrrrroooonnnniiiisssséééé lllleeeessss aaaammmmiiiissss :::: Bensaad Ryadh Daoui Sonia Reghis djallil Drarni Mohamed Khaled Hammiche Naila PPPPrrrrééééssssiiiiddddeeeennnntttteeee dddduuuu cccclllluuuubbbb :::: MMMMoooobbbbiiiilllleeee:::: 00000000999966661111 3333 555500006666 444400000000 CCCCoooouuuurrrrrrrriiiieeeellll:::: bbbbccccrrrraaaacccc1111@@@@ggggmmmmaaaaiiiillll....ccccoooommmm EEEEnnnn pppprrrréééésssseeeennnncccceeee ddddeeeessss ooooffffffffiiiicccciiiieeeellllssss : La Marraine Bendali, présidente et du Parrain Mechti, responsable de la jeu-nesse du club rotary Alger la baie AAAAvvvveeeecccc lllleeee ssssoooouuuuttttiiiieeeennnn ddddeeeessss RRRRoooottttaaaarrrraaaaccccttttiiiieeeennnnssss:::: Diboune Amine président , Benamara Saadia hana vice présidente; Bouakaz Amir tresorier, Djebali Yasmine secretaire, Touari Maya membre, EEEEtttt ddddeeeessss aaaammmmiiiissss dddduuuu CCCClllluuuubbbb. RRRRééééhhhhaaaabbbbiiiilllliiiittttaaaattttiiiioooonnnn dddd’’’’ uuuunnnn eeeessssppppaaaacccceeee ssssaaaannnniiiittttaaaaiiiirrrreeee Grâce à la collaboration et aux aides précieu-ses, des associations françaises « CCCCoooommmmmmmmiiiinnnnggggeeeessss ssssaaaannnnssss ffffrrrroooonnnnttttiiiièèèèrrrreeee » et « SSSSoooorrrrooooppppttttiiiimmmmiiiisssstttt », Le RRRRoooottttaaaarrrraaaacccctttt CCCClllluuuubbbb ddddeeee NNNNaaaabbbbeeeeuuuullll--NNNNééééaaaappppoooolllliiiissss a le plaisir de vous annoncer l’achèvement des travaux de rénova-tion du coin sanitaire de l’école de Frinine. Une action qui a été réalisée avec succès et qui a permis aux écoliers de cet établissement de s’en servir dans des conditions d’hygiène meil-leures. Nos membres se sont pleinement inves-tis afin de réussir ce projet avec un suivi régulier des avancements de la construction. Encore un grand MERCI à nos partenaires et nous espé-rons continuer sur cette lancée pour de futures fructueuses actions communes qui serviront l’humanité. EEEEnnnnttttrrrreeeettttiiiieeeennnn ddddeeee llll’’’’eeeennnnvvvviiiirrrroooonnnnnnnneeeemmmmeeeennnntttt Iasi est une ville de 500 000 âmes située au Nord-Est de la Roumanie, qui est aussi un site touristique à découvrir avec ces anciens bâtiments dont la première uni-versité roumaine construite en 1860. A Iasi, il existe trois Clubs Rotaract à savoir le Club de Iasi, celui de Iasi 2000 et le dernier né Iasi Curtea Domneasca. LLLLeeee RRRRoooottttaaaarrrraaaacccctttt CCCClllluuuubbbb IIIIAAAASSSSIIII reste le plus ancien, créé depuis 1997. A l’instar des autres Clubs du monde, il entreprend des activi-tés pour une amélioration des conditions de vie de sa communauté. C’est dans ce sens que le Club a initié récemment une action en faveur de la protection de l’envi-ronnement, en réalité, l’entretien et la réfection de la peinture d’un parc avec la participation de tous ses membres et à la grande satisfaction de la nature et des habitants des environs. Byblos (Liban) DDDDîîîînnnneeeerrrr aaaannnnnnnnuuuueeeellll 2222000000006666 La mer vous a manqué? Suite aux circons-tances malheureuses qui ont ravagé le Liban pendant l’été 2006, beaucoup d’en-tre nous n’ont pas pu jouir de la mer. C’est pourquoi lllleeee cccclllluuuubbbb RRRRoooottttaaaarrrraaaacccctttt BBBByyyybbbblllloooossss a organi-sé son dîner lucratif annuel dans le res-taurant « Aal Baher » (sur mer). C’est un beau restaurant situé sur le littoral, sur une petite plage de Jbeil. Le dîner n’était autre qu’un dîner jbeiliote traditionnel: mezza libanaise, mezza de fruits de mer, et un plat principal de poulet et viande. Tout le monde a profité du divertissement tout en sirotant n’importe quel cocktail puisque la boisson y était a gogo. Pendant le dîner, Jad Khoury a été présenté comme nouveau membre et a reçu l’insi-gne du Président du club Rotary Byblos Dr. Riad Nassar. Il y a eu un tirage de tom-bola qui a permis à plusieurs personnes de gagner une série de prix remarquables. Enfin, on a célébré l’anniversaire du prési-dent Diana Dedeyan et de Gisèle, membre dans le club Rotaract de Zgharta, à qui un cadeau a été offert. DDDDoooonnnn ddddeeee mmmmééééddddiiiiccccaaaammmmeeeennnnttttssss LLLLeeee BBBBeeeeyyyyrrrroooouuuutttthhhh CCCCoooossssmmmmooooppppoooolllliiiittttaaaaiiiinnnn RRRRoooottttaaaarrrraaaacccctttt CCCClllluuuubbbb, en abrégé BBBBCCCCRRRRAAAACCCC a connu un mandat 2006 très actif au regard de ces différen-tes activités: actions humanitaires et mis-sion de secours lors du conflit que le pays a connu en passant par une grande levée de fonds et surtout l’appui à des ONG et autres structures d’accueil. Par ailleurs, le Club a procédé à une re-mise de médicaments à llll’’’’hhhhôôôôppppiiiittttaaaallll HHHHôôôôtttteeeellll ddddeeee DDDDiiiieeeeuuuu en partenariat avec son Club parrain, le Beyrouth Cosmopolitain Rotary Club. PPPPrrrrééééssssiiiiddddeeeennnntttteeee dddduuuu cccclllluuuubbbb :::: CCCCiiiinnnnttttiiiiaaaa CCCCOOOOLLLLIIIIBBBBAAAABBBBAAAA Beyrouth Cosmopolitain (Liban)
  10. 10. 10 AAAAccccttttiiiioooonnnnssss N°2 - Mars Avril Mai 2007 Les clubs Mauriciens LLLeeesss cccllluuubbbsss MMMaaauuurrriiiccciiieeennnsss eeeennnn AAAAccccttttiiiioooonnnn LLLLeeeessss RRRRoooottttaaaarrrraaaacccctttt cccclllluuuubbbbssss aaaavvvveeeecccc lllleeee RRRRRRRRDDDD FFFFaaaabbbbrrrriiiicccceeee préparent le RYLA et la Conférence de District du Rota-ract. Une centaine de participants du district 9220 est attendue. Ils travaillent également sur un projet national qui s’intitule “Change”. Projet afin de sensibi-liser la population contre la vio-lence familiale où les enfants sont malheureusement, trop souvent les victimes. Saint Martin (Antilles françaises) LLLLeeee cccclllluuuubbbb RRRRoooottttaaaarrrraaaacccctttt ddddeeee SSSSaaaaiiiinnnntttt--MMMMaaaarrrrttttiiiinnnn NNNNoooorrrrdddd vvvvoooouuuussss pppprrrréééésssseeeennnntttteeee llllaaaa sssseeeeccccoooonnnnddddeeee ééééddddiiiittttiiiioooonnnn ddddeeee ssssoooonnnn ccccaaaalllleeeennnnddddrrrriiiieeeerrrr.... CCCCeeeetttttttteeee aaaaccccttttiiiioooonnnn ssss’’’’iiiinnnnssssccccrrrriiiitttt ddddaaaannnnssss llllaaaa ccccoooonnnnttttiiiinnnnuuuuiiii---- ttttéééé ddddeeee nnnnoooossss aaaaccccttttiiiioooonnnnssss rrrrééééaaaalllliiiissssééééeeeessss eeeennnn ffffaaaavvvveeeeuuuurrrr ddddeeee llllaaaa pppprrrroooommmmoooottttiiiioooonnnn dddduuuu ppppaaaattttrrrriiii---- mmmmooooiiiinnnneeee ccccuuuullllttttuuuurrrreeeellll eeeetttt ddddeeee llllaaaa pppprrrréééésssseeeerrrrvvvvaaaa---- ttttiiiioooonnnn ddddeeee nnnnoooottttrrrreeee eeeennnnvvvviiiirrrroooonnnnnnnneeeemmmmeeeennnntttt.... Tout au long des mois de l’an-née vous pourrez découvrir ou redécouvrir les photos commen-tées des différents sites cultu-rels de notre île partie française et néerlandaise saline de Grand- Case, La plantation Mont Ver-non, La Roche gravée de Moho, La plantation Belvedère, The Court House, Fort Amsterdam, La frontière Bellevue, La planta-tion Le Rotaract Club de Ouagadougou (Burkina Faso) s’est rendu au Centre Renais-sance de Ouagadougou le 26 juin pour une remise de don. Le Centre Renaissance est une structure d’accueil qui vient en aide à des enfants de 0 à 15 ans en situation diffi-cile (orphelins, enfants mal-traités, en fugue…). Le centre accueille 50 enfants auxquels les Rotaractiens ont remis des vivres, des vêtements et du s a v o n , e n Saint Jean, Fort Louis, La Sucrerie de Spring, Eglise Catho-lique de Marigot, Usine a sel de Sucker Garden...). Vous y trouve-rez également les dates des différentes actions de notre club. Les fonds récoltés seront utili-sés pour financer nos actions et en particulier l’achat d’un pan-neau pour la protection de l’en-vironnement qui sera placé sur la plage du Galion. Les calendriers seront disponi-bles à compter du 12 Janvier 2007 auprès des membres du club et à Music center pour la somme de 10 euro ou 10 US dollars. PPPPrrrrééééssssiiiiddddeeeennnntttteeee dddduuuu RRRRoooottttaaaarrrraaaacccctttt CCCClllluuuubbbb ddddeeee SSSSaaaaiiiinnnntttt--MMMMaaaarrrrttttiiiinnnn FFFFrrrraaaannnncccceeeelllliiiisssseeee TTTTuuuurrrrlllleeeetttt CCCCaaaatttthhhheeeerrrriiiinnnneeee AAAAllllaaaaiiiinnnn CCCCoooouuuurrrrrrrriiiieeeellll:::: aaaallllaaaaiiiinnnncccc@@@@iiiinnnnttttnnnneeeetttt....mmmmuuuu RRRRoooottttaaaarrrryyyy cccclllluuuubbbb ddddeeee GGGGrrrraaaannnndddd BBBBaaaaiiiieeee DDDDGGGGRRRR DDDD-9999222222220000 Maurice Maroc Don d’effets scolaires Des mois après la rentrée sco-laire, une centaine d’écoliers ne disposait toujours pas de carta-bles et de fournitures scolaires à Douar Chikh situé à 25 Km de Casablanca. L’action opération cartable consistait à munir ces petits, de cartables et de fourni-tures scolaires leur offrant ainsi un minimum de moyens pour apprendre. Cette journée a été des plus mouvementés pour ces petits qui ont aussi participé à un concours de dessin, LLLLeeee RRRRoooottttaaaa---- rrrraaaacccctttt CCCCaaaassssaaaa EEEEllll FFFFiiiiddddaaaa remercie infini-ment leurs parrains les mem-bres du club Rotary Casa El Fida pour leurs dons et remercie aussi « MAPED, Suisse», pour sa forte contribution à la réussite de cette action : CCCChhhhrrrroooonnnniiiiqqqquuuueeeessss FFFFrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnneeeessss PPPPoooouuuurrrr ccccoooonnnnttttaaaacccctttteeeerrrr llllaaaa rrrrééééddddaaaaccccttttiiiioooonnnn CCCChhhhrrrroooonnnniiiiqqqquuuueeeessss@@@@rrrroooottttaaaarrrraaaacccctttt....ffffrrrr PPPPaaaarrrr YYYYoooouuuusssssssseeeeffff LLLLAAAAMMMMGGGGIIIILLLLDDDDIIII SSSSiiiitttteeee :::: wwwwwwwwwwww....rrrroooottttaaaarrrraaaacccctttteeeellllffffiiiiddddaaaa....cccc....llllaaaa
  11. 11. N°2 - Mars Avril Mai 2007 AAAAddddhhhhééééssssiiiioooonnnn 11 Statuts généraux de l’Organisation Rotaract Francophone O.R.F. aucun cas, se tenir aaauuucccuuunnn cccaaasss,,, ssseee ttteeennniiirrr ddddaaaannnnssss lllleeee mmmmêêêêmmmmeeee ppppaaaayyyyssss dddd’’’’uuuunnnneeee aaaannnnnnnnééééeeee àààà llll’’’’aaaauuuuttttrrrreeee,,,, ssssaaaauuuuffff ddddéééécccciiiissssiiiioooonnnn ccccoooonnnnttttrrrraaaaiiiirrrreeee dddduuuu ccccoooommmmiiiittttéééé dddd’’’’oooorrrrggggaaaannnniiiissssaaaattttiiiioooonnnn.... EEEElllllllleeee sssseeee ddddéééérrrroooouuuulllleeee lllloooorrrrssss dddd’’’’uuuunnnneeee ccccoooonnnnvvvveeeennnnttttiiiioooonnnn ddddeeee 4444 àààà 6666 jjjjoooouuuurrrrnnnnééééeeeessss qqqquuuuiiii aaaaccccccccuuuueeeeiiiilllllllleeee ttttoooouuuussss lllleeeessss mmmmeeeemmmmbbbbrrrreeeessss ddddeeee llll’’’’aaaassssssssoooocccciiiiaaaattttiiiioooonnnn àààà qqqquuuueeeellllqqqquuuueeee ttttiiiittttrrrreeee qqqquuuu’’’’iiiillllssss yyyy ssssooooiiiieeeennnntttt aaaaffffffffiiiilllliiiiééééssss.... LLLLeeeessss mmmmeeeemmmmbbbbrrrreeeessss ddddeeee llll’’’’aaaassssssssoooocccciiiiaaaattttiiiioooonnnn yyyy ssssoooonnnntttt ccccoooonnnnvvvvooooqqqquuuuééééssss ppppaaaarrrr lllleeeessss ssssooooiiiinnnnssss dddduuuu pppprrrrééééssssiiiiddddeeeennnntttt.... LLLL’’’’oooorrrrddddrrrreeee dddduuuu jjjjoooouuuurrrr eeeesssstttt pppprrrréééécccciiiisssséééé aaaauuuu mmmmooooiiiinnnnssss qqqquuuuiiiinnnnzzzzeeee jjjjoooouuuurrrrssss aaaavvvvaaaannnntttt,,,, ppppaaaarrrr llllaaaa pppprrrrééééssssiiiiddddeeeennnncccceeee ddddeeee llll’’’’aaaassssssssoooocccciiiiaaaa---- ttttiiiioooonnnn.... LLLLeeee pppprrrrééééssssiiiiddddeeeennnntttt,,,, aaaassssssssiiiissssttttéééé ddddeeeessss mmmmeeeemmmmbbbbrrrreeeessss dddduuuu ccccoooommmmiiiittttéééé pppprrrrééééssssiiiiddddeeee llll’’’’aaaasssssssseeeemmmmbbbbllllééééeeee eeeetttt eeeexxxxppppoooosssseeee llllaaaa ssssiiiittttuuuuaaaattttiiiioooonnnn mmmmoooorrrraaaalllleeee ddddeeee llll’’’’aaaassssssssoooocccciiiiaaaattttiiiioooonnnn.... LLLLeeee ttttrrrrééééssssoooorrrriiiieeeerrrr rrrreeeennnndddd ccccoooommmmpppptttteeee ddddeeee ssssaaaa ggggeeeessssttttiiiioooonnnn eeeetttt ssssoooouuuummmmeeeetttt lllleeee bbbbiiiillllaaaannnn àààà llll’’’’aaaapppppppprrrroooobbbbaaaattttiiiioooonnnn ddddeeeessss ccccoooommmmpppptttteeeessss ppppaaaarrrr llll’’’’aaaasssssssseeeemmmmbbbbllllééééeeee.... IIIIllll eeeesssstttt pppprrrrooooccccééééddddéééé aaaauuuu tttteeeerrrrmmmmeeee ddddeeee llll’’’’oooorrrrddddrrrreeee dddduuuu jjjjoooouuuurrrr,,,, aaaauuuu rrrreeeemmmmppppllllaaaacccceeeemmmmeeeennnntttt,,,, aaaauuuu ssssccccrrrruuuuttttiiiinnnn sssseeeeccccrrrreeeetttt,,,, ddddeeeessss mmmmeeeemmmmbbbbrrrreeeessss ssssoooorrrrttttaaaannnnttttssss àààà llllaaaa mmmmaaaajjjjoooorrrriiiittttéééé aaaabbbbssssoooolllluuuueeee aaaauuuu pppprrrreeeemmmmiiiieeeerrrr ttttoooouuuurrrr,,,, àààà llllaaaa mmmmaaaajjjjoooorrrriiiittttéééé rrrreeeellllaaaattttiiiivvvveeee aaaauuuu ddddeeeeuuuuxxxxiiiièèèèmmmmeeee ttttoooouuuurrrr.... NNNNeeee sssseeeerrrroooonnnntttt ttttrrrraaaaiiiittttééééeeeessss,,,, lllloooorrrrssss ddddeeee llll’’’’AAAAsssssssseeeemmmmbbbbllllééééeeee ggggéééénnnnéééérrrraaaalllleeee,,,, qqqquuuueeee lllleeeessss qqqquuuueeeessssttttiiiioooonnnnssss ssssoooouuuummmmiiiisssseeeessss aaaauuuu ccccoooommmmiiiittttéééé ddddeeeeuuuuxxxx sssseeeemmmmaaaaiiiinnnneeeessss aaaavvvvaaaannnntttt llllaaaa ccccoooonnnnvvvvooooccccaaaa---- ttttiiiioooonnnn ddddeeee llllaaaa ddddiiiitttteeee rrrrééééuuuunnnniiiioooonnnn.... EEEElllllllleeeessss ffffiiiigggguuuurrrreeeerrrroooonnnntttt eeeennnnssssuuuuiiiitttteeee àààà llll’’’’oooorrrrddddrrrreeee dddduuuu jjjjoooouuuurrrr.... AAAArrrrttttiiiicccclllleeee 11115555 LLLLeeee qqqquuuuoooorrrruuuummmm sssseeeerrrraaaa aaaatttttttteeeeiiiinnnntttt ssssiiii llllaaaa mmmmooooiiiittttiiiiéééé ddddeeeessss cccclllluuuubbbbssss mmmmeeeemmmmbbbbrrrreeeessss aaaayyyyaaaannnntttt lllleeee ddddrrrrooooiiiitttt ddddeeee vvvvooootttteeee ssssoooonnnntttt pppprrrréééésssseeeennnnttttssss oooouuuu ddddûûûûmmmmeeeennnntttt rrrreeeepppprrrréééésssseeeennnnttttééééssss.... AAAArrrrttttiiiicccclllleeee 11116666 UUUUnnnn rrrrèèèègggglllleeeemmmmeeeennnntttt iiiinnnnttttéééérrrriiiieeeeuuuurrrr ccccoooommmmppppllllèèèètttteeee lllleeeessss ssssttttaaaattttuuuuttttssss ééééttttaaaabbbblllliiii ppppaaaarrrr lllleeee ccccoooommmmiiiittttéééé qqqquuuuiiii lllleeee ffffaaaaiiiitttt aaaapppppppprrrroooouuuuvvvveeeerrrr ppppaaaarrrr llll’’’’aaaasssssssseeeemmmmbbbbllllééééeeee ggggéééénnnnéééérrrraaaalllleeee.... LLLLeeeessss pppprrrréééésssseeeennnnttttssss ssssttttaaaattttuuuuttttssss oooonnnntttt ééééttttéééé aaaapppppppprrrroooouuuuvvvvééééssss ppppaaaarrrr llll’’’’aaaasssssssseeeemmmmbbbbllllééééeeee ccccoooonnnnssssttttiiiittttuuuuttttiiiivvvveeee eeeetttt ppppoooouuuurrrrrrrroooonnnntttt êêêêttttrrrreeee mmmmooooddddiiiiffffiiiiééééssss àààà llllaaaa ddddeeeemmmmaaaannnnddddeeee ddddeeee llllaaaa mmmmaaaajjjjoooorrrriiiittttéééé ddddeeeessss mmmmeeeemmmmbbbbrrrreeeessss dddduuuu ccccoooommmmiiiittttéééé.... AAAArrrrttttiiiicccclllleeee PPPPrrrreeeemmmmiiiieeeerrrr Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901, ayant pour titre : Organisation Rotaract de la Franco-phonie (ORF). AAAArrrrttttiiiicccclllleeee 2222 CCCCeeeetttttttteeee aaaassssssssoooocccciiiiaaaattttiiiioooonnnn rrrreeeeggggrrrroooouuuuppppeeee lllleeeessss CCCClllluuuubbbbssss FFFFrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnneeeessss dddduuuu mmmmoooonnnnddddeeee,,,, ddddeeeessss aaaassssssssoooocccciiiiaaaa---- ttttiiiioooonnnnssss ppppaaaarrrrtttteeeennnnaaaaiiiirrrreeeessss eeeetttt ddddeeeessss ppppaaaarrrrttttiiiiccccuuuulllliiiieeeerrrrssss qqqquuuuiiii mmmmaaaannnniiiiffffeeeesssstttteeeennnntttt uuuunnnn iiiinnnnttttéééérrrrêêêêtttt ppppoooouuuurrrr llllaaaa llllaaaannnngggguuuueeee ffffrrrraaaannnnççççaaaaiiiisssseeee,,,, llllaaaa ddddiiiivvvveeeerrrrssssiiiittttéééé ccccuuuullllttttuuuurrrreeeelllllllleeee ffffrrrraaaannnnccccoooo---- pppphhhhoooonnnneeee eeeetttt////oooouuuu ssssoooonnnntttt eeeennnnggggaaaaggggééééssss ddddaaaannnnssss lllleeee sssseeeerrrr---- vvvviiiicccceeee hhhhuuuummmmaaaannnniiiittttaaaaiiiirrrreeee.... AAAArrrrttttiiiicccclllleeee 3333 LLLLeeee ssssiiiièèèèggggeeee ddddeeee llll’’’’aaaassssssssoooocccciiiiaaaattttiiiioooonnnn eeeesssstttt ffffiiiixxxxéééé pppprrrroooovvvviiiissssooooiiii---- rrrreeeemmmmeeeennnntttt aaaauuuu 77774444 aaaavvvveeeennnnuuuueeee dddd’’’’AAAAssssssssaaaassss,,,, 33334444000000000000,,,, MMMMoooonnnnttttppppeeeelllllllliiiieeeerrrr,,,, FFFFrrrraaaannnncccceeee.... IIIIllll ppppoooouuuurrrrrrrraaaa êêêêttttrrrreeee cccchhhhaaaannnnggggéééé ppppaaaarrrr ssssiiiimmmmpppplllleeee ddddéééécccciiiissssiiiioooonnnn dddduuuu ccccoooommmmiiiittttéééé,,,, ssssaaaauuuuffff ddddiiiissssppppoooossssiiiittttiiiioooonnnn ccccoooonnnnttttrrrraaaaiiiirrrreeee dddduuuu rrrrèèèègggglllleeeemmmmeeeennnntttt iiiinnnnttttéééé---- rrrriiiieeeeuuuurrrr.... LLLLaaaa rrrraaaattttiiiiffffiiiiccccaaaattttiiiioooonnnn ddddeeee llll’’’’AAAAsssssssseeeemmmmbbbbllllééééeeee ggggéééénnnnéééérrrraaaalllleeee sssseeeerrrraaaa nnnnéééécccceeeessssssssaaaaiiiirrrreeee.... AAAArrrrttttiiiicccclllleeee 4444 LLLL’’’’OOOORRRRFFFF aaaa ppppoooouuuurrrr oooobbbbjjjjeeeeccccttttiiiiffff ddddeeee rrrreeeennnnddddrrrreeee pppplllluuuussss eeeeffffffffiiiiccccaaaacccceeee llll’’’’aaaaccccttttiiiioooonnnn ddddeeeessss jjjjeeeeuuuunnnneeeessss ddddiiiirrrriiiiggggeeeeaaaannnnttttssss ddddeeee cccclllluuuubbbbssss eeeetttt dddd’’’’eeeennnnccccoooouuuurrrraaaaggggeeeerrrr llllaaaa ccccoooollllllllaaaabbbboooorrrraaaattttiiiioooonnnn eeeennnnttttrrrreeee lllleeeessss cccclllluuuubbbbssss ddddeeee llll’’’’eeeessssppppaaaacccceeee ffffrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnneeee ttttoooouuuutttt eeeennnn ccccuuuullllttttiiiivvvvaaaannnntttt cccchhhheeeezzzz lllleeeeuuuurrrrssss mmmmeeeemmmmbbbbrrrreeeessss,,,, llll’’’’eeeennnnvvvviiiieeee dddd’’’’aaaaggggiiiirrrr eeeetttt ddddeeee ppppoooorrrrtttteeeerrrr sssseeeeccccoooouuuurrrrssss àààà cccceeeeuuuuxxxx qqqquuuuiiii ssssoooonnnntttt ddddaaaannnnssss lllleeee bbbbeeeessssooooiiiinnnn.... LLLL’’’’aaaassssssssoooocccciiiiaaaattttiiiioooonnnn eeeennnntttteeeennnndddd oeoeoeoeuuuuvvvvrrrreeeerrrr ppppoooouuuurrrr :::: 1111//// lllleeee ddddéééévvvveeeellllooooppppppppeeeemmmmeeeennnntttt ddddeeeessss rrrreeeellllaaaattttiiiioooonnnnssss ppppeeeerrrr---- ssssoooonnnnnnnneeeelllllllleeeessss dddd’’’’aaaammmmiiiittttiiiiéééé eeeennnnttttrrrreeee lllleeeessss jjjjeeeeuuuunnnneeeessss ffffrrrraaaannnn---- ccccoooopppphhhhoooonnnneeeessss eeeetttt ffffrrrraaaannnnccccoooopppphhhhiiiilllleeeessss eeeennnn vvvvuuuueeee ddddeeee lllleeeeuuuurrrr ffffoooouuuurrrrnnnniiiirrrr ddddeeeessss ooooccccccccaaaassssiiiioooonnnnssss ddddeeee sssseeeerrrrvvvviiiirrrr llll’’’’iiiinnnnttttéééérrrrêêêêtttt ggggéééénnnnéééérrrraaaallll eeeetttt rrrrééééaaaalllliiiisssseeeerrrr ddddeeeessss aaaaccccttttiiiioooonnnnssss ddddeeee pppprrrrooooxxxxiiiimmmmiiii---- ttttéééé ; 2222//// llll’’’’iiiimmmmaaaaggggeeee ddddyyyynnnnaaaammmmiiiiqqqquuuueeee dddd’’’’uuuunnnn mmmmoooouuuuvvvveeeemmmmeeeennnntttt mmmmoooonnnnddddiiiiaaaallll ddddeeee jjjjeeeeuuuunnnneeeessss cccciiiittttooooyyyyeeeennnnssss iiiimmmmpppplllliiiiqqqquuuuééééssss ddddaaaannnnssss ddddeeeessss aaaaccccttttiiiioooonnnnssss llllooooccccaaaalllleeeessss,,,, rrrrééééggggiiiioooonnnnaaaalllleeeessss eeeetttt iiiinnnntttteeeerrrrnnnnaaaattttiiiioooonnnnaaaalllleeeessss ; 3333//// llllaaaa bbbboooonnnnnnnneeee vvvvoooolllloooonnnnttttéééé eeeetttt llllaaaa ppppaaaaiiiixxxx,,,, llllaaaa ccccoooommmmpppprrrréééé---- hhhheeeennnnssssiiiioooonnnn mmmmuuuuttttuuuueeeelllllllleeee,,,, eeeennnn ffffééééddddéééérrrraaaannnntttt eeeetttt eeeennnnttttrrrreeeetttteeee---- nnnnaaaannnntttt àààà ttttrrrraaaavvvveeeerrrrssss lllleeee mmmmoooonnnnddddeeee ddddeeeessss rrrreeeellllaaaattttiiiioooonnnnssss dddd’’’’aaaammmmiiiittttiiiiéééé eeeennnnttttrrrreeee lllleeeessss jjjjeeeeuuuunnnneeeessss ddddeeee ccccuuuullllttttuuuurrrreeee ffffrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnneeee.... AAAArrrrttttiiiicccclllleeee 5555 LLLLaaaa dddduuuurrrrééééeeee ddddeeee llll’’’’aaaassssssssoooocccciiiiaaaattttiiiioooonnnn eeeesssstttt iiiilllllllliiiimmmmiiiittttééééeeee.... AAAArrrrttttiiiicccclllleeee 6666 LLLL’’’’aaaassssssssoooocccciiiiaaaattttiiiioooonnnn sssseeee ccccoooommmmppppoooosssseeee ddddeeee : membres bienfaiteurs membres actifs membres de soutien AAAArrrrttttiiiicccclllleeee 7777 L’admission des clubs est agréée à l’una-nimité par le comité francophone qui statue, conformément au règlement intérieur, lors de ces réunions, sur les demandes d’admission présentées. AAAArrrrttttiiiicccclllleeee 8888 SSSSoooonnnntttt mmmmeeeemmmmbbbbrrrreeeessss bbbbiiiieeeennnnffffaaaaiiiitttteeeeuuuurrrrssss lllleeeessss ppppeeeerrrrssssoooonnnnnnnneeeessss qqqquuuuiiii oooonnnntttt rrrreeeennnndddduuuu ddddeeeessss sssseeeerrrrvvvviiiicccceeeessss ssssiiiiggggnnnnaaaallllééééssss àààà llll’’’’aaaassssssssoooocccciiiiaaaattttiiiioooonnnn ;;;; iiiillllssss ssssoooonnnntttt ddddiiiissssppppeeeennnnssssééééssss ddddeeee ccccoooottttiiiissssaaaattttiiiioooonnnnssss ; Sont membres actifs les clubs qui ont pris l’engagement de respecter la ligne d’ac-tion de l’association et qui se sont enga-gés à verser annuellement une cotisation fixée par l’assemblée générale ; Sont membres de soutien, les associa-tions et particuliers, qui participent à la vie de l’ORF et à la réalisation de sa mission. Ils sont invités de l’association. AAAArrrrttttiiiicccclllleeee 9999 LLLLaaaa qqqquuuuaaaalllliiiittttéééé ddddeeee mmmmeeeemmmmbbbbrrrreeee sssseeee ppppeeeerrrrdddd ppppaaaarrrr : résiliation fermeture ou mise en sommeil d’un club radiation prononcée par le comité franco-phone pour non respect de la charte d’adhésion ou pour motif grave, le club concerné ayant été invité par lettre re-commandée (ou tout autre moyen admis par le règlement intérieur), à fournir au comité des explications. AAAArrrrttttiiiicccclllleeee 11110000 Les ressources de l’association créée sont les cotisations des membres affiliés, des ressources mobilisées pour les ac-tions du Rotaract ainsi que les autres ressources autorisées par la loi. La coti-sation est fixée chaque année par l’as-semblée générale et réévaluée tous les deux ans, sur proposition du comité. La liste des clubs membres de l’O.R.F. IIIIllll eeeesssstttt tttteeeennnnuuuu àààà jjjjoooouuuurrrr uuuunnnneeee ddddoooouuuubbbblllleeee ccccoooommmmppppttttaaaabbbbiiiilllliiiittttéééé ppppaaaarrrr rrrreeeecccceeeetttttttteeeessss eeeetttt ddddééééppppeeeennnnsssseeeessss.... AAAArrrrttttiiiicccclllleeee 11111111 LLLL’’’’aaaassssssssoooocccciiiiaaaattttiiiioooonnnn eeeesssstttt ddddiiiirrrriiiiggggééééeeee ppppaaaarrrr uuuunnnn CCCCoooonnnnsssseeeeiiiillll EEEExxxxééééccccuuuuttttiiiiffff aaaappppppppeeeelllléééé « CCCCoooommmmiiiittttéééé FFFFrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnneeee » ddddoooonnnntttt lllleeee pppprrrrééééssssiiiiddddeeeennnntttt,,,, cccchhhhaaaaqqqquuuueeee aaaannnnnnnnééééeeee,,,, eeeesssstttt éééélllluuuu ppppaaaarrrr llll’’’’aaaasssssssseeeemmmmbbbbllllééééeeee ggggéééénnnnéééérrrraaaalllleeee.... SSSSaaaauuuuffff,,,, ddddiiiissssppppoooossssiiii---- ttttiiiioooonnnnssss ccccoooonnnnttttrrrraaaaiiiirrrreeeessss dddduuuu rrrrèèèègggglllleeeemmmmeeeennnntttt iiiinnnnttttéééérrrriiiieeeeuuuurrrr,,,, lllleeee pppprrrrééééssssiiiiddddeeeennnntttt nnnn’’’’eeeesssstttt ppppaaaassss rrrréééééééélllliiiiggggiiiibbbblllleeee.... LLLLeeee ccccoooommmmiiiittttéééé ffffrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnneeee eeeesssstttt ccccoooommmmppppoooosssséééé : d’un président d’un président du Fonds’Action d’un vice-président d’un secrétaire d’un trésorier d’un Responsable de pôle Action d’un Responsable de pôle Communication de Délégués Le comité francophone sera renouvelé chaque année par le président élu. En cas de vacance, le comité conformé-ment au règlement intérieur établi, pour-voira provisoirement au remplacement de ses membres. AAAArrrrttttiiiicccclllleeee 11112222 Il est également créé au titre de ces statuts et sous la surveillance du comité, une délégation de l’ORF dont le but sera d’améliorer la visibilité de l’ORF dans le monde. Son fonctionnement sera préci-sée par le règlement intérieur. AAAArrrrttttiiiicccclllleeee 11113333 LLLLeeee ccccoooommmmiiiittttéééé ffffrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnneeee sssseeee rrrrééééuuuunnnniiiitttt uuuunnnneeee ffffooooiiiissss aaaauuuu mmmmooooiiiinnnnssss ttttoooouuuussss lllleeeessss sssseeeemmmmeeeessssttttrrrreeeessss,,,, ssssuuuurrrr ccccoooonnnnvvvvooooccccaaaattttiiiioooonnnn dddduuuu pppprrrrééééssssiiiiddddeeeennnntttt oooouuuu àààà llllaaaa ddddeeeemmmmaaaannnnddddeeee dddd’’’’uuuunnnn ttttiiiieeeerrrrssss ddddeeee sssseeeessss mmmmeeeemmmmbbbbrrrreeeessss.... LLLLeeeessss ddddéééécccciiiissssiiiioooonnnnssss ssssoooonnnntttt pppprrrriiiisssseeeessss àààà llllaaaa mmmmaaaajjjjoooorrrriiiittttéééé ddddeeeessss vvvvooooiiiixxxx ;;;; eeeennnn ccccaaaassss ddddeeee ppppaaaarrrrttttaaaaggggeeee llllaaaa vvvvooooiiiixxxx dddduuuu pppprrrrééééssssiiiiddddeeeennnntttt eeeesssstttt pppprrrrééééppppoooonnnnddddéééérrrraaaannnntttteeee.... Tout membre du comité qui, sans excuse, n’aura pas respectée sa mission ou assisté régulièrement aux réunions, sera considéré comme démissionnaire. AAAArrrrttttiiiicccclllleeee 11114444 LLLL’’’’aaaasssssssseeeemmmmbbbbllllééééeeee ggggéééénnnnéééérrrraaaalllleeee eeeesssstttt aaaannnnnnnnuuuueeeelllllllleeee eeeetttt sssseeee ddddéééérrrroooouuuulllleeeerrrraaaa lllleeee pppprrrreeeemmmmiiiieeeerrrr mmmmooooiiiissss ddddeeee llll’’’’aaaannnnnnnnééééeeee rrrroooottttaaaarrrriiiieeeennnnnnnneeee ((((JJJJuuuuiiiilllllllleeeetttt)))).... EEEElllllllleeee nnnneeee ppppoooouuuurrrrrrrraaaa eeeennnn TTTToooouuuussss lllleeeessss ssssttttaaaattttuuuuttttssss ssssoooonnnntttt ddddiiiissssppppoooonnnniiiibbbblllleeeessss ssssuuuurrrr lllleeee ssssiiiitttteeee iiiinnnntttteeeerrrrnnnneeeetttt ddddeeee llll''''OOOO....RRRR....FFFF.... wwwwwwwwwwww....rrrroooottttaaaarrrraaaacccctttt....ffffrrrr AAAAbbbbiiiiddddjjjjaaaannnn ((((CCCCôôôôtttteeee dddd''''IIIIvvvvooooiiiirrrreeee)))) AAAAlllleeeexxxxaaaannnnddddrrrriiiieeee MMMMaaaarrrriiiinnnneeee ((((EEEEggggyyyypppptttteeee)))) BBBBaaaammmmaaaakkkkoooo KKKKaaaannnnuuuu ((((MMMMaaaalllliiii)))) BBBByyyybbbblllloooossss ((((LLLLiiiibbbbaaaannnn)))) DDDDaaaakkkkaaaarrrr EEEEssssppppooooiiiirrrr ((((SSSSéééénnnnééééggggaaaallll)))) FFFFoooorrrrtttt ddddeeee FFFFrrrraaaannnncccceeee ((((FFFFrrrraaaannnncccceeee)))) KKKKiiiinnnnsssshhhhaaaassssaaaa ((((RRRRDDDDCCCC) MMMMeeeettttnnnn ((((LLLLiiiibbbbaaaannnn)))) OOOOuuuuaaaaggggaaaaddddoooouuuuggggoooouuuu ((((BBBBuuuurrrrkkkkiiiinnnnaaaa FFFFaaaassssoooo)))) TTTTaaaannnnggggeeeerrrr DDDDooooyyyyeeeennnn ((((MMMMaaaarrrroooocccc)))) AAAAbbbbiiiiddddjjjjaaaannnn BBBBiiiieeeettttrrrryyyy ((((CCCCôôôôtttteeee dddd''''IIIIvvvvooooiiiirrrreeee)))) AAAAlllleeeexxxxaaaannnnddddrrrriiiieeee MMMMaaaarrrriiiinnnneeee ((((EEEEggggyyyypppptttt)))) BBBBaaaammmmaaaakkkkoooo KKKKoooouuuulllloooouuuubbbbaaaa ((((MMMMaaaalllliiii)))) CCCCaaaassssaaaa EEEEllll- FFFFiiiiddddaaaa ((((MMMMaaaarrrroooocccc)))) DDDDeeeellllmmmmaaaassss ((((HHHHaaaaïïïïttttiiii)))) GGGGoooommmmaaaa GGGGiiiisssseeeennnnyyyyiiii ((((RRRRwwwwaaaannnnddddaaaa)))) KKKKiiiinnnnsssshhhhaaaassssaaaa LLLLiiiimmmmeeeetttteeee ((((RRRRDDDDCCCC)))) NNNNaaaabbbbeeeeuuuullll- NNNNeeeeaaaappppoooolllliiiissss ((((TTTTuuuunnnniiiissssiiiieeee)))) RRRRaaaabbbbaaaatttt CCCChhhheeeellllllllaaaahhhh ((((MMMMaaaarrrroooocccc)))) TTTToooorrrruuuunnnn ((((PPPPoooollllooooggggnnnneeee)))) AAAAbbbbiiiiddddjjjjaaaannnn GGGGoooollllffff ((((CCCCôôôôtttteeee dddd''''IIIIvvvvooooiiiirrrreeee)))) AAAAllllggggeeeerrrr llllaaaa BBBBaaaaiiiieeee ((((AAAAllllggggéééérrrriiiieeee)))) BBBBaaaammmmaaaakkkkoooo PPPPooooiiiinnnntttt GGGG ((((MMMMaaaalllliiii)))) CCCCaaaassssaaaabbbbllllaaaannnnccccaaaa AAAAnnnnffffaaaa ((((MMMMaaaarrrroooocccc)))) DDDDoooouuuuaaaallllaaaa EEEEssssttttuuuuaaaaiiiirrrreeee ((((CCCCaaaammmmeeeerrrroooouuuunnnn)))) IIIIaaaassssiiii ((((RRRRoooouuuummmmaaaannnniiiieeee) LLLLeeee RRRRooooeeeeuuuullllxxxx -- VVVViiiilllllllleeee PPPPrrrriiiinnnncccciiiièèèèrrrreeee ((((BBBBeeeellllggggiiiiqqqquuuueeee)))) NNNN''''DDDDjjjjaaaammmméééénnnnaaaa ((((TTTTcccchhhhaaaadddd)))) SSSSaaaaiiiinnnntttt-MMMMaaaarrrrttttiiiinnnn NNNNoooorrrrdddd ((((FFFFrrrraaaannnncccceeee)))) TTTTrrrriiiippppoooolllliiiissss ((((LLLLiiiibbbbaaaannnn)))) AAAAbbbbiiiiddddjjjjaaaannnn LLLLaaaagggguuuunnnneeeessss ((((CCCCôôôôtttteeee dddd''''IIIIvvvvooooiiiirrrreeee)))) AAAAzzzzuuuurrrr AAAAnnnnnnnnaaaabbbbaaaa ((((AAAAllllggggéééérrrriiiieeee)))) BBBBeeeeyyyyrrrroooouuuutttthhhh ((((LLLLiiiibbbbaaaannnn)))) CCCCoooottttoooonnnnoooouuuu ((((BBBBéééénnnniiiinnnn)))) EEEEllll KKKKoooouuuurrrraaaa ((((LLLLiiiibbbbaaaannnn)))) IIIIiiiihhhheeeemmmm UUUUnnnniiiivvvveeeerrrrssssiiiittttaaaaiiiirrrreeee ((((MMMMaaaarrrroooocccc)))) LLLLoooommmméééé ((((TTTTooooggggoooo)))) NNNNiiiiaaaammmmeeeeyyyy ((((NNNNiiiiggggeeeerrrr)))) 55558888 cccclllluuuubbbbssss 22226666 ppppaaaayyyyssss 11113333 ddddiiiissssttttrrrriiiiccccttttssss YYYYaaaammmmoooouuuussssssssoooouuuukkkkrrrroooo ((((CCCCôôôôtttteeee dddd''''IIIIvvvvooooiiiirrrreeee)))) AAAAbbbbiiiiddddjjjjaaaannnn RRRRiiiivvvviiiieeeerrrraaaa ((((CCCCôôôôtttteeee dddd''''IIIIvvvvooooiiiirrrreeee)))) BBBBaaaammmmaaaakkkkoooo AAAAmmmmiiiittttiiiiéééé ((((MMMMaaaalllliiii)))) BBBBooooggggoooottttaaaa LLLLaaaauuuurrrreeeelllleeeessss ((((CCCCoooolllloooommmmbbbbiiiieeee)))) CCCCoooottttoooonnnnoooouuuu CCCCeeeennnnttttrrrreeee ((((BBBBéééénnnniiiinnnn)))) EEEEllll TTTTaaaahhhhrrrriiiirrrr ((((EEEEggggyyyypppptttteeee)))) KKKKeeeessssrrrroooouuuuaaaannnn ((((LLLLiiiibbbbaaaannnn)))) LLLLoooommmméééé AAAAuuuurrrroooorrrreeee ((((TTTTooooggggoooo)))) NNNNiiiicccceeee BBBBaaaaiiiieeee ddddeeeessss AAAAnnnnggggeeeessss ((((FFFFrrrraaaannnncccceeee)))) SSSSoooouuuusssssssseeee ((((TTTTuuuunnnniiiissssiiiieeee)))) YYYYaaaaoooouuuunnnnddddéééé MMMMbbbbaaaannnnkkkkoooolllloooo ((((CCCCaaaammmmeeeerrrroooouuuunnnn)))) AAAAggggaaaaddddiiiirrrr MMMMaaaarrrrhhhhaaaabbbbaaaa ((((MMMMaaaarrrroooocccc)))) BBBBaaaammmmaaaakkkkoooo DDDDjjjjoooolllliiiibbbbaaaa ((((MMMMaaaalllliiii)))) BBBBuuuujjjjuuuummmmbbbbuuuurrrraaaa ((((BBBBuuuurrrruuuunnnnddddiiii)))) CCCCoooottttoooonnnnoooouuuu LLLLaaaagggguuuunnnneeee ((((BBBBéééénnnniiiinnnn)))) EEEEttttooooiiiilllleeee YYYYaaaaoooouuuunnnnddddéééé ((((CCCCaaaammmmeeeerrrroooouuuunnnn)))) KKKKiiiinnnnsssshhhhaaaassssaaaa - BBBBiiiinnnnzzzzaaaa ((((RRRRDDDDCCCC) LLLLuuuubbbbuuuummmmbbbbaaaasssshhhhiiii ((((RRRRDDDDCCCC)))) NNNNuuuueeeevvvvoooo XXXXaaaallllaaaappppaaaa ((((MMMMeeeexxxxiiiiqqqquuuueeee)))) TTTTaaaahhhhiiiittttiiii ((((PPPPoooollllyyyynnnnééééssssiiiieeee FFFFrrrraaaannnnççççaaaaiiiisssseeee)))) VVVVoooottttrrrreeee CCCClllluuuubbbb nnnn’’’’yyyy ffffiiiigggguuuurrrreeee ppppaaaassss???? IIIInnnnssssccccrrrriiiivvvveeeezzzz lllleeee !!!! wwwwwwwwwwww....rrrroooottttaaaarrrraaaacccctttt....ffffrrrr
  12. 12. 12 OOOO....RRRR....FFFF.... N°2 - Mars Avril Mai 2007 Histoire de l’O.R.F. CCCC’’’’eeeesssstttt eeeennnn 1111999999996666 qqqquuuueeee ffffuuuurrrreeeennnntttt éééévvvvoooo---- qqqquuuuééééssss ppppoooouuuurrrr llllaaaa pppprrrreeeemmmmiiiièèèèrrrreeee ffffooooiiiissss,,,, lllleeeessss tttteeeerrrrmmmmeeeessss ddddeeee « RRRRoooottttaaaarrrraaaacccctttt FFFFrrrraaaannnnccccoooo---- pppphhhhoooonnnneeee » ppppaaaarrrr OOOOlllliiiivvvviiiieeeerrrr SSSSiiiixxxx,,,, aaaalllloooorrrrssss CCCCoooooooorrrrddddiiiinnnnaaaatttteeeeuuuurrrr NNNNaaaattttiiiioooonnnnaaaallll RRRRoooottttaaaarrrraaaacccctttt FFFFrrrraaaannnncccceeee.... Durant le mandat de feu Christo-phe Guérin, également Coordina-teur National Rotaract France, ce dernier mit en ligne le premier annuaire francophone des clubs Rotaract : Rotacherche. En 2002, deux Rotaractiens Liba-nais, Georges Antaki et Ramy Torbey proposèrent aux Rotarac-tiens Français la création d’une structure rassemblant les clubs Rotaract Francophones. Vinrent alors se joindre à la cause du projet, Bertrand Sali-fou et Hervé Piglowski, tous deux Rotaractiens Français. Après deux rencontres, l’une à Paris et l’autre à Beyrouth à l’occasion du séminaire « Join the Continents » organisé par le club El Koura, le projet sembla séduire bon nombre de Rotarac-tiens. L’objectif était alors de réaliser cette structure courant 2005. Les 4 Fondateurs de l’ORF Bertrand Salifou Niamey Niger Membre du club Rotaract de Toulouse Ramy Torbey Kesrouan Liban Membre du club Rotaract de Kesrouan Membre du club Rotaract de Kesrouan Membre du club Rotaract de Montpellier Le Conseil d’Administration de l’O.R.F. 2006 - 2007 Georges Antaki Kesrouan Liban Hervé Piglowski Montpellier France Armen Seropyan France CCCCoooommmmmmmmuuuunnnniiiiccccaaaattttiiiioooonnnn Jessie Daubahadour France DDDDiiiirrrreeeecccctttteeeeuuuurrrr CCCCoooonnnnvvvveeeennnnttttiiiioooonnnn 2222000000007777 Roger Kerbage Liban DDDDiiiirrrreeeecccctttteeeeuuuurrrr CCCCoooonnnnvvvveeeennnnttttiiiioooonnnn 2222000000008888 Cynthia Sayegh Liban AAAAccccttttiiiioooonnnn IIIInnnnttttéééérrrriiiieeeeuuuurrrreeee Hervé Piglowski France PPPPrrrrééééssssiiiiddddeeeennnntttt Bweso Kuzabidila Mbelolo Congo R.D. VVVViiiicccceeee-PPPPrrrrééééssssiiiiddddeeeennnntttteeee Ramy Torbey Liban CCCCoooonnnnsssseeeeiiiilllllllleeeerrrr JJJJuuuurrrriiiiddddiiiiqqqquuuueeee Patrick Hénoc France SSSSeeeeccccrrrrééééttttaaaaiiiirrrreeee Gildas GBASSI Côte d’Ivoire Ambassadeurs de l’O.R.F. Mohsen Dabliz Liban AAAAccccttttiiiioooonnnn dddd’’’’IIIInnnnttttéééérrrrêêêêtttt PPPPuuuubbbblllliiiicccc Aliou Maïga Mali AAAAccccttttiiiioooonnnn PPPPrrrrooooffffeeeessssssssiiiioooonnnnnnnneeeelllllllleeee Younès Lahlou Maroc AAAAccccttttiiiioooonnnn IIIInnnntttteeeerrrrnnnnaaaattttiiiioooonnnnaaaalllleeee Nadine Elie-dit- Cosaque France PPPPrrrriiiixxxx ddddeeee llll’’’’OOOO....RRRR....FFFF.... Jessica Batshone Jordanie SSSSyyyymmmmbbbboooolllleeeessss ddddeeee llll’’’’OOOO....RRRR....FFFF.... Gashaka Mamadou Doumbia Côte d’Ivoire Brahim Abderhamane Tchad CCCChhhhrrrroooonnnniiiiqqqquuuueeeessss FFFFrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnneeeessss Carole Ranc France René Assi Côte d’Ivoire LLLLiiiivvvvrrrreeee BBBBllllaaaannnncccc WWWWeeeebbbbmmmmeeeessssttttrrrreeee Haythem Benna Tunisie SSSSeeeerrrrvvvviiiicccceeeessss IIIInnnntttteeeerrrrnnnneeeetttt Alain Burundi RRRReeeellllaaaattttiiiioooonnnnssss MMMMééééddddiiiiaaaassss RRRReeeellllaaaattttiiiioooonnnnssss PPPPaaaarrrrlllleeeemmmmeeeennnnttttaaaaiiiirrrreeeessss Assia Arsalane Maroc JJJJoooouuuurrrrnnnnééééeeee ddddeeee llllaaaa FFFFrrrraaaannnnccccoooopppphhhhoooonnnniiiieeee

×