HistoiresHistoiresHistoiresHistoiresHistoiresHistoiresHistoiresHistoires--------dededededededede--------Paris.frParis.frPa...
Gravure de A. Robida
Le couvent des Filles Dieu, un monastère à l’origine pour recevoirLe couvent des Filles Dieu, un monastère à l’origine pou...
Les principales périodes :Les principales périodes :Les principales périodes :Les principales périodes :Les principales pé...
L’installationdes premières religieuses des FillesDieuL’installationdes premières religieuses des FillesDieuL’installation...
La constitution d’un domaine aux portes de ParisLa constitution d’un domaine aux portes de ParisLa constitution d’un domai...
Le déménagement dans un hôpital rue Saint DenisLe déménagement dans un hôpital rue Saint DenisLe déménagement dans un hôpi...
L’installation des sœurs deL’installation des sœurs deL’installation des sœurs deL’installation des sœurs deL’installation...
Un propriétaireterrainaux frontières de l’enceintede Charles VUn propriétaireterrainaux frontières de l’enceintede Charles...
Et dans ses alentoursEt dans ses alentoursEt dans ses alentoursEt dans ses alentoursEt dans ses alentoursEt dans ses alent...
La culturedes Filles Dieu,l’ancêtre du quartier de BonnenouvelleLa culturedes Filles Dieu,l’ancêtre du quartier de Bonneno...
Des revenus confortablespermettant de couvrirles dépenses du serviceDes revenus confortablespermettant de couvrirles dépen...
Le dernier morceaudu patientLe dernier morceaudu patientLe dernier morceaudu patientLe dernier morceaudu patientLe dernier...
Le couvent des Filles Dieu en 1739Le couvent des Filles Dieu en 1739Le couvent des Filles Dieu en 1739Le couvent des Fille...
La destruction à la RévolutionLa destruction à la RévolutionLa destruction à la RévolutionLa destruction à la RévolutionLa...
Gravure de A Robida
HistoiresHistoiresHistoiresHistoiresHistoiresHistoiresHistoiresHistoires--------dededededededede--------Paris.frParis.frPa...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les filles dieu

729 vues

Publié le

Les Filles Dieu, un couvent d'anciennes prostituées devenues religieuses près de la porte Saint Denis

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
729
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
292
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les filles dieu

  1. 1. HistoiresHistoiresHistoiresHistoiresHistoiresHistoiresHistoiresHistoires--------dededededededede--------Paris.frParis.frParis.frParis.frParis.frParis.frParis.frParis.fr - Histoires d’église- Les Filles DieuLes Filles DieuLes Filles DieuLes Filles Dieu
  2. 2. Gravure de A. Robida
  3. 3. Le couvent des Filles Dieu, un monastère à l’origine pour recevoirLe couvent des Filles Dieu, un monastère à l’origine pour recevoirLe couvent des Filles Dieu, un monastère à l’origine pour recevoirLe couvent des Filles Dieu, un monastère à l’origine pour recevoirLe couvent des Filles Dieu, un monastère à l’origine pour recevoirLe couvent des Filles Dieu, un monastère à l’origine pour recevoirLe couvent des Filles Dieu, un monastère à l’origine pour recevoirLe couvent des Filles Dieu, un monastère à l’origine pour recevoir desdesdesdesdesdesdesdes anciennes prostituéesanciennes prostituéesanciennes prostituéesanciennes prostituéesanciennes prostituéesanciennes prostituéesanciennes prostituéesanciennes prostituées Un origineillustreUn origineillustreUn origineillustreUn origineillustre La légende attribue à Saint Louis la fondation du couvent des Filles Dieu en 1226, qui y logea avec le prieur Baudouin de Saint Martin des champs 200 anciennes prostituées.200 anciennes prostituées. Toutefois, à cette date, Louis IX n’était pas encore monté sur le trône et n’était encore âgé que de 11 ans.
  4. 4. Les principales périodes :Les principales périodes :Les principales périodes :Les principales périodes :Les principales périodes :Les principales périodes :Les principales périodes :Les principales périodes : L’évêque de Paris, Guillaume d’Auvergne installa en 1228 des anciennes prostituées converties par ses sermons dans une maison hospitalière près de Saint Lazare. Progressivement, on leur constitua un territoire et une censive à proximité. Au milieu du XIVe siècle, les travaux de la nouvelle enceinte de Charles V traversent le territoire des Filles Dieu. La fondation par Guillaume d’Auvergne La fondation par Guillaume d’Auvergne Le déménagementLe déménagement Au milieu du XIVe siècle, les travaux de la nouvelle enceinte de Charles V traversent le territoire des Filles Dieu. L’évêque de Paris, Jean de Meulant les déménagea en les installant dans un hôpital situé rue Saint Denis en 1360. Le déménagement dans l’hôpital d’Imbert de Lyons rue Saint Denis Le déménagement dans l’hôpital d’Imbert de Lyons rue Saint Denis Installation des religieuses de Fontevrault Installation des religieuses de Fontevrault A la fin du XVe siècle, Charles VIII donna les lieux aux religieuses de Fontevrault.
  5. 5. L’installationdes premières religieuses des FillesDieuL’installationdes premières religieuses des FillesDieuL’installationdes premières religieuses des FillesDieuL’installationdes premières religieuses des FillesDieuL’installationdes premières religieuses des FillesDieuL’installationdes premières religieuses des FillesDieuL’installationdes premières religieuses des FillesDieuL’installationdes premières religieuses des FillesDieu Lesouhaitde l’évêquede ParisLesouhaitde l’évêquede ParisLesouhaitde l’évêquede ParisLesouhaitde l’évêquede Paris Guillaume d’Auvergne souhaita réunir dans un lieu de piété des anciennes prostituées, converties disait-on lors de ses sermons. On choisit alors une maison hospitalière située au sud de Saint Lazare, à l’extérieur de la ville. LanégociationavecSaintMartindesChampset SaintLaurent.LanégociationavecSaintMartindesChampset SaintLaurent.LanégociationavecSaintMartindesChampset SaintLaurent.LanégociationavecSaintMartindesChampset SaintLaurent. Le terrain choisit était dans la zone d’influence du prieur de Saint Martin des Champs et du curé deLe terrain choisit était dans la zone d’influence du prieur de Saint Martin des Champs et du curé de Saint Laurent. Il fallut alors obtenir leur accord pour ce projet. Cela fut chose faite sous condition de les consulter pour toute modification d’usage. LeLeLeLe hautpatronagehautpatronagehautpatronagehautpatronagede SaintLouisde SaintLouisde SaintLouisde SaintLouis En 1232, Saint Louis y plaça 200 religieuses et y attribua un revenu de 400 livres.
  6. 6. La constitution d’un domaine aux portes de ParisLa constitution d’un domaine aux portes de ParisLa constitution d’un domaine aux portes de ParisLa constitution d’un domaine aux portes de ParisLa constitution d’un domaine aux portes de ParisLa constitution d’un domaine aux portes de ParisLa constitution d’un domaine aux portes de ParisLa constitution d’un domaine aux portes de Paris Unecensiveconstituéeà proximitéde SaintLazare.Unecensiveconstituéeà proximitéde SaintLazare.Unecensiveconstituéeà proximitéde SaintLazare.Unecensiveconstituéeà proximitéde SaintLazare. Lors de l’accord avec Saint Martin des Champs et de Saint Laurent, 13 arpents de terre furent donnés aux Filles Dieu. Elles obtinrent 2 arpents supplémentaires sur la maison d’un bourgeois nommé Guillaume Barbette, et 4 autres achetés dans la censive de Saint Lazare. En 1253, elles achetèrent 8 arpents supplémentaires. Enfin, en 1265, elles furent autorisées à prélever de l’eau à la fontaine Saint Lazare et la faire conduire à leur couvent. Enfin, en 1265, elles furent autorisées à prélever de l’eau à la fontaine Saint Lazare et la faire conduire à leur couvent. Sur leur territoire, les Filles Dieu avait droit de justice et de censive. Uncouventsoumisauxrigueursde la guerrede centans.Uncouventsoumisauxrigueursde la guerrede centans.Uncouventsoumisauxrigueursde la guerrede centans.Uncouventsoumisauxrigueursde la guerrede centans. En 1350, le nombre de religieuses était descendu à 60. En raison de la peste et de la misère, l’évêché revu fortement à la baisse sa contribution : autour de 200 livres. Lors de la capture de Jean II, le monastère fut également ruiné, de crainte que des ennemis s’y fortifient.
  7. 7. Le déménagement dans un hôpital rue Saint DenisLe déménagement dans un hôpital rue Saint DenisLe déménagement dans un hôpital rue Saint DenisLe déménagement dans un hôpital rue Saint DenisLe déménagement dans un hôpital rue Saint DenisLe déménagement dans un hôpital rue Saint DenisLe déménagement dans un hôpital rue Saint DenisLe déménagement dans un hôpital rue Saint Denis Histoired’unhôpitalHistoired’unhôpitalHistoired’unhôpitalHistoired’unhôpital En 1316, Imbert de Lyons fonde une maison hospitalière sur la route de Saint Denis, au-delà alors de la porte de Saint Denis. Il souhaitait alors aider des femmes de passage : elles étaient reçues une nuit et on leur donnait le lendemain un pain et un denier. Les lieux étaient alors constitués d’une maison, d’un jardin et d’une chapelle dédiée à Saint Quentin. Lavolontéd’unévêqueLavolontéd’unévêqueLavolontéd’unévêqueLavolontéd’unévêqueLavolontéd’unévêqueLavolontéd’unévêqueLavolontéd’unévêqueLavolontéd’unévêque En 1360, Jean de Meulant, évêque de Paris, refonda la chapelle en la dédiant à Sainte Madeleine et y logea les Filles Dieu. Ces dernières durent reprendre les engagements de l’ancien hôpital vis-à-vis des femmes de passage en leur consacrant 12 lits. Unmonastèrequicontinuaitde perdredesreligieuses.Unmonastèrequicontinuaitde perdredesreligieuses.Unmonastèrequicontinuaitde perdredesreligieuses.Unmonastèrequicontinuaitde perdredesreligieuses. Progressivement le nombre de religieuses diminua pour atteindre au XVe siècle, seulement 3 religieuses et 4 sœurs converses.
  8. 8. L’installation des sœurs deL’installation des sœurs deL’installation des sœurs deL’installation des sœurs deL’installation des sœurs deL’installation des sœurs deL’installation des sœurs deL’installation des sœurs de FontevraultFontevraultFontevraultFontevraultFontevraultFontevraultFontevraultFontevrault Unnouvelordre,selonla volontéroyaleUnnouvelordre,selonla volontéroyaleUnnouvelordre,selonla volontéroyaleUnnouvelordre,selonla volontéroyale Charles VIII décida en 1483 d’y placer les religieuses réformées de Fontevrault. Toutefois, les lieux étaient placés sous l’autorité de l’évêque qui en tirait des bénéfices. En effet, c’était lui qui nommait le chapelain des lieux, qui exerçait les droit temporels de la censive. Toutefois, un accord fut trouvé et les nouvelles religieuses purent s’y installer en 1495 Refondationd’unmonastèreRefondationd’unmonastèreRefondationd’unmonastèreRefondationd’unmonastèreRefondationd’unmonastèreRefondationd’unmonastèreRefondationd’unmonastèreRefondationd’unmonastère Les religieuses qui s’y installèrent arrivèrent d’un monastère situé près d’Orléans et d’un autre à proximité de Meaux. Elles prirent alors le nom des Filles Dieu. En raison de l’ancienneté des lieux, elles purent faire reconstruire des nouveaux bâtiments, notamment d’une chapelle côté jardin. Charles VIII y posa la première pierre en 1495 et ’église fut achevée en 1508. C’est dans cette église que s’installa la confrérie des patenôtres et des vendeurs de vaisselle de faïence. En 1503, on rapprocha le couvent des Filles Dieu de Paris avec celui de Villejuif.
  9. 9. Un propriétaireterrainaux frontières de l’enceintede Charles VUn propriétaireterrainaux frontières de l’enceintede Charles VUn propriétaireterrainaux frontières de l’enceintede Charles VUn propriétaireterrainaux frontières de l’enceintede Charles VUn propriétaireterrainaux frontières de l’enceintede Charles VUn propriétaireterrainaux frontières de l’enceintede Charles VUn propriétaireterrainaux frontières de l’enceintede Charles VUn propriétaireterrainaux frontières de l’enceintede Charles V ---- La censivedesFillesDieuaudébutduXVIIesiècleLa censivedesFillesDieuaudébutduXVIIesiècleLa censivedesFillesDieuaudébutduXVIIesiècleLa censivedesFillesDieuaudébutduXVIIesiècle Filles Dieu Censive des Filles DieuFilles Dieu Enceinte de Paris Seine Source : Abbé Leboeuf
  10. 10. Et dans ses alentoursEt dans ses alentoursEt dans ses alentoursEt dans ses alentoursEt dans ses alentoursEt dans ses alentoursEt dans ses alentoursEt dans ses alentours Couvent des Filles Dieu ---- LesbiensLesbiensLesbiensLesbiensdesFillesDieuauxdesFillesDieuauxdesFillesDieuauxdesFillesDieuaux alentoursde Parisaualentoursde Parisaualentoursde Parisaualentoursde Parisau XVIIeXVIIeXVIIeXVIIesièclesièclesièclesiècle---- Biens des Filles Dieu Source : Abbé Leboeuf
  11. 11. La culturedes Filles Dieu,l’ancêtre du quartier de BonnenouvelleLa culturedes Filles Dieu,l’ancêtre du quartier de BonnenouvelleLa culturedes Filles Dieu,l’ancêtre du quartier de BonnenouvelleLa culturedes Filles Dieu,l’ancêtre du quartier de BonnenouvelleLa culturedes Filles Dieu,l’ancêtre du quartier de BonnenouvelleLa culturedes Filles Dieu,l’ancêtre du quartier de BonnenouvelleLa culturedes Filles Dieu,l’ancêtre du quartier de BonnenouvelleLa culturedes Filles Dieu,l’ancêtre du quartier de Bonnenouvelle Entre les XII et XIVe siècle, la culture située bien au-delà de la Porte Saint Denis, entre le chemin des poissonniers, et la grande rue du faubourg, le long de la rue de Bourbon, depuis les anciens égouts. Des champs au- delà de l’enceinte de Philippe Auguste Des champs au- delà de l’enceinte de Philippe Auguste Un espace près deUn espace près de A proximité de la Porte Saint Denis, on y accumula déchets et boues. Progressivement, se constitua alors là une véritable colline,Un espace près de la Porte Saint Denis Un espace près de la Porte Saint Denis Un espace intégré à la ville Un espace intégré à la ville Progressivement, se constitua alors là une véritable colline, A partir du XVIe siècle sous l’autorité des pouvoirs royaux, sans prêter beaucoup d’attention à la seigneurerie des Filles Dieu des habitations y furent construits. On y édifia ensuite une chapelle dédiée Saint Louis et Sainte Barbe. En 1624, on détruisit toute les constructions, dont la chapelle pour en reconstruire de nouveaux. On bâtit alors une chapelle dédiée à NotreDamedeNotreDamedeNotreDamedeNotreDamede BonneNouvelleBonneNouvelleBonneNouvelleBonneNouvelle Dix ans après ce terrain se retrouva dans l’enceinte de la ville après la construction des remparts de Louis XIII. .
  12. 12. Des revenus confortablespermettant de couvrirles dépenses du serviceDes revenus confortablespermettant de couvrirles dépenses du serviceDes revenus confortablespermettant de couvrirles dépenses du serviceDes revenus confortablespermettant de couvrirles dépenses du serviceDes revenus confortablespermettant de couvrirles dépenses du serviceDes revenus confortablespermettant de couvrirles dépenses du serviceDes revenus confortablespermettant de couvrirles dépenses du serviceDes revenus confortablespermettant de couvrirles dépenses du service religieuxmaisaussi cellesreligieuxmaisaussi cellesreligieuxmaisaussi cellesreligieuxmaisaussi cellesreligieuxmaisaussi cellesreligieuxmaisaussi cellesreligieuxmaisaussi cellesreligieuxmaisaussi celles du domaine.du domaine.du domaine.du domaine.du domaine.du domaine.du domaine.du domaine. ProduitsProduitsProduitsProduits ChargesChargesChargesCharges Nom Livres Nom Livres Loyers des maisons dans Paris 37 883 Rentes constituées 1 195 Les marais entre le faubourg Saint Denis et la rue Poissonnière 1 477 Décimes et impositions 2 774 Dîmes, terres et fief 4 720 Frais de sacristie et du jardin 2 400 ---- DétaildescomptesDétaildescomptesDétaildescomptesDétaildescomptes desFillesDieuen1790desFillesDieuen1790desFillesDieuen1790desFillesDieuen1790 ---- Dîmes, terres et fief 4 720 Frais de sacristie et du jardin 2 400 Fermes et autres terres 5 897 Honoraires pour les personnes attachées au couvent 4 526 Rentes sur l’Hôtel de ville 5 963 Aumônes 6 000 Redevances 3 193 Frais de réparation du couvent et de leurs propriétés 10 800 Rentes privilégiées 9 249 Cens, rentes seigneuriales, lods et ventes 4 792 TotalTotalTotalTotal 73 295 TotalTotalTotalTotal 27 685
  13. 13. Le dernier morceaudu patientLe dernier morceaudu patientLe dernier morceaudu patientLe dernier morceaudu patientLe dernier morceaudu patientLe dernier morceaudu patientLe dernier morceaudu patientLe dernier morceaudu patient Situé sur le chemin entre le Châtelet et Montfaucon, le couvent des Filles Dieu était un étape essentielle sur le dernier trajet des condamnés à mort. En effet, sur le chevet extérieur de l’église, sur la rue, on avait placé un crucifix. Les criminels s’y arrêtaient pour le baiser et y prier. Les religieuses des Filles Dieu leur donnait alors de l’eau bénite, ainsi que trois morceaux de pain et du vin. Il s’agissait du derniermorceaudu patientderniermorceaudu patientderniermorceaudu patientderniermorceaudu patient.
  14. 14. Le couvent des Filles Dieu en 1739Le couvent des Filles Dieu en 1739Le couvent des Filles Dieu en 1739Le couvent des Filles Dieu en 1739Le couvent des Filles Dieu en 1739Le couvent des Filles Dieu en 1739Le couvent des Filles Dieu en 1739Le couvent des Filles Dieu en 1739 Extrait du plan de Turgot
  15. 15. La destruction à la RévolutionLa destruction à la RévolutionLa destruction à la RévolutionLa destruction à la RévolutionLa destruction à la RévolutionLa destruction à la RévolutionLa destruction à la RévolutionLa destruction à la Révolution En 1790, le couvent des Filles Dieu fut confisqué. Il fut vendu en 1795 Un club révolutionnaire s’installa dans l’église : le club des Hommes révolutionnaires du 10 août. Le couvent fut ensuite détruit et on construisit alors sur place la rue du Caire.Le couvent fut ensuite détruit et on construisit alors sur place la rue du Caire.
  16. 16. Gravure de A Robida
  17. 17. HistoiresHistoiresHistoiresHistoiresHistoiresHistoiresHistoiresHistoires--------dededededededede--------Paris.frParis.frParis.frParis.frParis.frParis.frParis.frParis.fr http://www.histoireshttp://www.histoireshttp://www.histoireshttp://www.histoires----dededede----paris.fr/fillesparis.fr/fillesparis.fr/fillesparis.fr/filles----dieu/dieu/dieu/dieu/ Sources bibliographiques : ◦ Sauval Henri, Histoire et recherches des antiquités de la ville de Paris T1. 1724 ◦ Jaillot, Jean Baptiste, Recherches critiques, historiques et topographiques sur la ville de Paris, depuis ses commencements connus jusqu'à présent T2 1772. ◦ Leboeuf, Jean. Histoire de la ville et de tout le diocèse de Paris. T1 1893. Crédits photo : BNF Gallica http://www.histoireshttp://www.histoireshttp://www.histoireshttp://www.histoires----dededede----paris.fr/fillesparis.fr/fillesparis.fr/fillesparis.fr/filles----dieu/dieu/dieu/dieu/

×