7ème Journée de la Recherche Clinique
8 mai 2014
Denise Baratti-Mayer MD, DMD
GESNOMA (Geneva Study Group on Noma)
Service...
Copyright © 2013 Baratti-Mayer et al. Open Access article distributed under the terms of CC BY-NC-ND
• gangrène oro-faciale
• évolution rapide
• mortalité élevée
• enfants de 2 à 6 ans
• pays en voie de
développement
Le nom...
Le noma: les stades de la maladie
Baratti-Mayer et al Lancet Infect Dis 2003; 3:419-31
Le noma: les facteurs associés
• Malnutrition
• Maladies intercurrentes
et l’étiologie du noma?
Le noma: étiologie
• Théorie vasculaire
• Théorie carentielle
• Théorie microbiologique
Quelles bactéries sont impliquées ...
• La rapidité d’évolution de la
maladie
L’analyse de la flore bactérienne a été
longtemps impossible en raison de:
• La rapidité d’évolution de la
maladie
• Beaucoup de microrganismes
échappent aux techniques
classiques de culture
L’anal...
• La rapidité d’évolution de la
maladie
• Beaucoup de microrganismes
échappent aux techniques
classiques de culture
• La m...
• La rapidité d’évolution de la
maladie
• Beaucoup de microrganismes
échappent aux techniques
classiques de culture
• La m...
• La rapidité d’évolution de la
maladie
• Beaucoup de microrganismes
échappent aux techniques
classiques de culture
• La m...
• La rapidité d’évolution de la
maladie
• Beaucoup de microrganismes
échappent aux techniques
classiques de culture
• La m...
• La rapidité d’évolution de la
maladie
• Beaucoup de microrganismes
échappent aux techniques
classiques de culture
• La m...
Objectifs
• Investiguer et décrire les facteurs de risque
épidémiologiques du noma
• Décrire la flore bactérienne
Matériel et méthode
• Type d’étude: « cas-témoins »
• Durée: de septembre 2001 à décembre 2006
• Lieu: Niger - Genève
• Se...
Matériel et méthode
• Cas: noma aigu
• Témoins: enfants sains du même village (4:1)
• Questionnaire épidémiologique
• Exam...
Résultats
• 82 cas / 327 témoins
• Age moyen : 3.7 ans (cas) / 4.0 ans (témoins)
• 38 garçons (48.1%) et 44 filles (51.9%)...
Résultats
Comparés aux témoins, les cas ont
- un entourage familial plus nombreux (nb moyen 7.3 vs 6.2, p=0.001)
- une fra...
Comparaison cas-témoins
Variables cliniques: état nutritionnel
Noma
N=82
Contrôles
N=327 P-value*
Mid-upper-arm circumfere...
Analyses bactériennes
• PCR: 339 espèces bactériennes
• Cinq phylotypes s’associent de manière significative avec le noma ...
Modèle multivarié « microbio-clinico-épidémiologique »
OR 95%CI P-value
Signes de malnutrition chronique sévère 2.86 1.05-...
Conclusion
• La malnutrition et une maladie fébrile récente sont des
facteurs de risque primordiaux
• Les grandes fratries...
Remerciements
GESNOMA
(Geneva Study Group on Noma)
Dr D. Baratti-Mayer
Dr I. Bolivar
Dr J-E. Bornand
Dr A. Gayet-Ageron
Pr...
Merci pour votre attention www.gesnoma.org
gesnoma@bluewin.ch
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

7ème Journée de la Recherche Clinique: Risk factors for noma disease

1 185 vues

Publié le

Risk factors for noma disease a 6 year prospective, matched case-control study in Niger Denise Baratti-Mayer MD, DMD, GESNOMA (Geneva Study Group on Noma) Service de Chirurgie plastique, reconstructive et esthétique lors de la 7ème Journée de la Recherche Clinique aux HUG

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 185
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

7ème Journée de la Recherche Clinique: Risk factors for noma disease

  1. 1. 7ème Journée de la Recherche Clinique 8 mai 2014 Denise Baratti-Mayer MD, DMD GESNOMA (Geneva Study Group on Noma) Service de Chirurgie plastique, reconstructive et esthétique www.gesnoma.org gesnoma@bluewin.ch
  2. 2. Copyright © 2013 Baratti-Mayer et al. Open Access article distributed under the terms of CC BY-NC-ND
  3. 3. • gangrène oro-faciale • évolution rapide • mortalité élevée • enfants de 2 à 6 ans • pays en voie de développement Le noma: définition Baratti-Mayer et al Lancet Infect Dis 2003; 3:419-31
  4. 4. Le noma: les stades de la maladie Baratti-Mayer et al Lancet Infect Dis 2003; 3:419-31
  5. 5. Le noma: les facteurs associés • Malnutrition • Maladies intercurrentes et l’étiologie du noma?
  6. 6. Le noma: étiologie • Théorie vasculaire • Théorie carentielle • Théorie microbiologique Quelles bactéries sont impliquées ? - Spirochetae - Fusobacteria (F. necrophorum) - Prevotellae
  7. 7. • La rapidité d’évolution de la maladie L’analyse de la flore bactérienne a été longtemps impossible en raison de:
  8. 8. • La rapidité d’évolution de la maladie • Beaucoup de microrganismes échappent aux techniques classiques de culture L’analyse de la flore bactérienne a été longtemps impossible en raison de:
  9. 9. • La rapidité d’évolution de la maladie • Beaucoup de microrganismes échappent aux techniques classiques de culture • La maladie survient dans une population où même la flore bactérienne normale n’est pas étudiée L’analyse de la flore bactérienne a été longtemps impossible en raison de:
  10. 10. • La rapidité d’évolution de la maladie • Beaucoup de microrganismes échappent aux techniques classiques de culture • La maladie survient dans une population où même la flore bactérienne normale n’est pas étudiée L’analyse de la flore bactérienne a été longtemps impossible en raison de:
  11. 11. • La rapidité d’évolution de la maladie • Beaucoup de microrganismes échappent aux techniques classiques de culture • La maladie survient dans une population où même la flore bactérienne normale n’est pas étudiée • Avoir une équipe bien formée sur place ayant accès aux cas aigus pendant plusieurs années L’analyse de la flore bactérienne a été longtemps impossible en raison de: Il nous est donc paru essentiel de:
  12. 12. • La rapidité d’évolution de la maladie • Beaucoup de microrganismes échappent aux techniques classiques de culture • La maladie survient dans une population où même la flore bactérienne normale n’est pas étudiée • Avoir une équipe bien formée sur place ayant accès aux cas aigus pendant plusieurs années • Appliquer les nouvelles technologies microbiologiques pour en étudier la flore L’analyse de la flore bactérienne a été longtemps impossible en raison de: Il nous est donc paru essentiel de:
  13. 13. • La rapidité d’évolution de la maladie • Beaucoup de microrganismes échappent aux techniques classiques de culture • La maladie survient dans une population où même la flore bactérienne normale n’est pas étudiée • Avoir une équipe bien formée sur place ayant accès aux cas aigus pendant plusieurs années • Appliquer les nouvelles technologies microbiologiques pour en étudier la flore • Etudier en même temps la flore d’enfants sains du même âge L’analyse de la flore bactérienne a été longtemps impossible en raison de: Il nous est donc paru essentiel de:
  14. 14. Objectifs • Investiguer et décrire les facteurs de risque épidémiologiques du noma • Décrire la flore bactérienne
  15. 15. Matériel et méthode • Type d’étude: « cas-témoins » • Durée: de septembre 2001 à décembre 2006 • Lieu: Niger - Genève • Setting: ONG Sentinelles et région de Zinder
  16. 16. Matériel et méthode • Cas: noma aigu • Témoins: enfants sains du même village (4:1) • Questionnaire épidémiologique • Examen clinique • Prélèvements (sang, frottis muqueuse, salive) Analyses microbiologiques: Etape 1: PCR Etape 2: low-density 16S rDNA microarray
  17. 17. Résultats • 82 cas / 327 témoins • Age moyen : 3.7 ans (cas) / 4.0 ans (témoins) • 38 garçons (48.1%) et 44 filles (51.9%) • Délai moyen de consultation: 8.1 jours (médiane 3 j)
  18. 18. Résultats Comparés aux témoins, les cas ont - un entourage familial plus nombreux (nb moyen 7.3 vs 6.2, p=0.001) - une fratrie plus nombreuse (nb moyen 5.3 vs 4.3, p=0.001) - un paludisme (43.4% vs 23.2%, p<0.001) ou un autre épisode infectieux dans les 3 mois avant le noma (53.7% vs 33.9%, p<0.001) - nourris au sein moins longtemps (durée moyenne 20.2 mois vs 20.7, p=0.01)
  19. 19. Comparaison cas-témoins Variables cliniques: état nutritionnel Noma N=82 Contrôles N=327 P-value* Mid-upper-arm circumference (cm) Height-for-age Z score No stunting Moderate stunting Severe stunting Weight-for-age Z score Weight-for-height Z score No wasting Moderate wasting Severe wasting 12.9 - 2.5 29 (37.2%) 19 (24.4%) 30 (38.5%) - 5.2 - 4.3 34 (41.5%) 14 (17.1%) 34 (41.5%) 15.1 - 0.9 236 (72.2%) 49 (15.0%) 42 (12.8%) - 2.7 - 3.5 151 (46.2%) 101 (30.9%) 75 (22.9%) <0.0001 <0.0001 …. <0.0001 <0.0001 <0.0001 <0.0005 …. 0.61 0.001 *p-value using conditional logistic regression
  20. 20. Analyses bactériennes • PCR: 339 espèces bactériennes • Cinq phylotypes s’associent de manière significative avec le noma : Fusobacterium genus (<7.7 OR=4.63) Neisseria (<7.0 OR=3.34) Capnocytophaga (<3.75 OR=3.69) Spirochaeta (<1.98 OR=8.22) Prevotella (>=15.3 OR=2.53) Huyghe A, François P, Mombelli A et al. (2013) PLoS NEGL Trop Dis 7(9):e2453
  21. 21. Modèle multivarié « microbio-clinico-épidémiologique » OR 95%CI P-value Signes de malnutrition chronique sévère 2.86 1.05-7.76 0.04 Nombre de grossesses passées (mère) 1.21 1.04-1.40 0.01 Maladie infectieuse dans les 3 derniers mois 1.96 0.92-4.20 0.08 Présence de Fusobacterium <7.7 4.63 1.21-8.17 0.02 Présence de Capnocytophaga <3.75 3.69 1.50-9.54 0.005 Présence de Prevotella >=15.3 2.53 1.14-5.96 0.02
  22. 22. Conclusion • La malnutrition et une maladie fébrile récente sont des facteurs de risque primordiaux • Les grandes fratries et les grossesses rapprochées semblent favoriser le noma • Pas de bactérie pathogène directement associée au noma • Déséquilibre de la flore bactérienne augmente le risque de maladie
  23. 23. Remerciements GESNOMA (Geneva Study Group on Noma) Dr D. Baratti-Mayer Dr I. Bolivar Dr J-E. Bornand Dr A. Gayet-Ageron Prof. A. Gervaix Prof. A. Mombelli Prof. D. Montandon Prof. D. Pittet , président Prof. B. Pittet-Cuénod Mme M. Rusconi Prof. J. Schrenzel Dr A. Wamba Dr P. François, Dr A. Huyghe, Mme M.Tangomo Dr J.-M. Théler, Dr S. Hugonnet Mme R. Sudan, Mme K. Uelfeti Mme C. Nyffenegger, M Y. Seguin Equipe GESNOMA à Zinder Equipe Sentinelles à Zinder Fondation Sentinelles à Lausanne Financement: Fondation Gertrude Hirzel
  24. 24. Merci pour votre attention www.gesnoma.org gesnoma@bluewin.ch

×