Acfas 13-05-2010

737 vues

Publié le

5/13/2010
78e Congrès de l'Acfas à l'Université de Montréal, l'école Polytechnique et HEC du 10 au 14 mai 2010.
Estimation de projets Web : application et
analyse de fiabilité des modèles COCOMO II et WEBMO

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
737
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Acfas 13-05-2010

  1. 1. Estimation de projets Web : application etanalyse de fiabilité des modèles COCOMO IIet WEBMO Oualid KTATA, UQAM Houda Bagane, UQAMMai 2010 1
  2. 2. Scénario de la présentation  Spécificité des projets Web  Estimation des projets informatiques  COCOMO II vs WebMo  Fiabilité de WebMo  Conclusion et discussion  QuestionsMai 2010 2
  3. 3. Définition d’une application WEB  Une application Web doit posséder au moins les quatre caractéristiques fondamentales suivantes [Bordage2003]: • Elle est destinée à des utilisateurs qui y accèdent via un navigateur (internautes, intranautes, extranautes). Les utilisateurs utilisant des assistants mobiles font partie de ce groupe. • Elle se base sur les technologies Internet (Html, PHP, ASP, .Net, J2EE, HTTP). • Son principal facteur clé de succès est lié à Internet ou à l’utilisation de technologies Web. • Elle est interfacée avec le système d’information mais ne constitue pas une fonction centrale de celui-ci’ [Bordage2003].  Incomplète selon McConnel • L’utilisateur peut affecter l’état de l’application (ajout de profil, achat de produit, etc.) et les changements peuvent être persistants. • L’application est constituée de plusieurs composantes (scripts, pages statiques, composantes : panier de magasinage, etc.)Mai 2010 3
  4. 4. Spécificités des projets Web  Les cycles de vie de ces projets sont courts.  Les utilisateurs sont nombreux  La gestion de projets repose sur une équipe Client hétérogène Account team -Internal/external Strategy/Consultancy Project management -Account director -Strategy consultant -Account manager -Project director -Technical consultant -Account executive -Project manager/producer -Marketing consultant -Assistant producer -QA tester Développement de Publication Webmaster et Création artistique logiciel production Architecture and design Programming 3D/animation/video/audio Content -Information architect éditoriales -Data Architect -Animator -Content Deal broker -Art director -Programming manager Production multimédia -Design manager Planification et -(Flash,Gif,etc.) Marketing -Advancedprogrammer gestion -3D modeler -Editor -Copywriter -Designer -Interactive designer d’entreprise-Webcast specialist -Database administrator -Video/audio encoder -Specialist programming -Journalist -Researcher -(flash,shockwave,etc.) commerciale -Community manager -Illustrator Fiscalité Sécurité Droit des contratsMai 2010 4
  5. 5. Le rôle de l’ingénieur Web  Ingénieur Web : l’ingénieur Web est impliqué dans diverses activités du développement Web, à savoir la gestion des exigences, l’élaboration de l’analyse et de l’architecture, la conception de l’interface et de la navigation. Il est tenu aussi de mettre en oeuvre la solution et de la tester. Technologies des Architectures HTML/XML composantes client/serveur Connaissances suffisantes Technologies des Bases de Plateformes matérielles dans les concepts données et logicielles multimédias. Sécurité des réseauxMai 2010 5
  6. 6. Processus WebE [Presman2005] Codage Test d’acceptation Test des composantes Evaluation de l’utilisateur n uctio me n t C onstr oie Dépl Nouvelle Version Refactoring tion é l i sa Mo d Modèle de conception ve c tion a Contenu m u n i ca n t C o m l e cl i e Architecture Navigation Interface ion Modèle d’analyse Formulation des besoins ificat Pl a n Contenu Itération Plan des itérations Fonction ConfigurationMai 2010 6
  7. 7. L’estimation et l’estimation WebMai 2010 7
  8. 8. Processus d’estimation d’un projet [Peters2000]Mai 2010 8
  9. 9. Le cône d’incertitude de McConnelMai 2010 9
  10. 10. Données sur les projets Web Développement Web en 2000 Développement traditionnel 63% dépassent leur budget. En 1994 : En 2000 : 79 % dépassent leur cédule. 53 % Avec retard. 49 % Avec retard. 84% ne répondent pas aux besoins spécifiés. 31 % Échec. 23 % Échec. 53% n’atteignent pas les fonctionnalités requises. 16 % Réussi 28 % Réussi 52% livrés avec une qualité médiocre. Approche traditionnelle Approche Web Estimation de la Les lignes de code et les points de fonction sont La taille est estimé selon une variété taille utilisés dans les modèles algorithmiques incluant d’objets Web (HTML, applets, composantes, les COTS (package) et les logiciels réutilisés etc.) mais il n’y a pas encore de consensus (générant l’équivalent d’autres lignes de codes sur une métrique standard de la taille à qui seront ajoutées aux estimations). A défaut on adopter pour le Web. procède par analogie. Estimation de l’effort Utilisation de modèles algorithmiques de type Les modèles algorithmiques de type COCOMO II ou modèle des points de fonction. À WebMo sont rares. Peu d’historique de défaut de modèle, on utilise la méthode par projets Web pour l’approche par analogie. analogie. Alors l’effort est simplement déterminé en subdivisant le projet en tâches ou livrables. Estimation de la On utilise soit la relation cubique entre la durée Approche par analogie car la relation durée et l’effort ou bien les équations de la durée dans cubique durée versus effort n’est pas les modèles algorithmiques. appropriée selon [Reifer2000].Mai 2010 10
  11. 11. Mai 2010 11
  12. 12. COCOMO II –Avant Projet Les équations de base de l’effort de développement sont les suivantes : n E Effort=A*Taille *Π EMi i=1 Où 5 E=B+Σ SFj/100 j=1 Facteur déchelle Niveaux d’exigence très bas bas normal haut très haut Très haut 1. L’expérience (PREC) 6.20 4.96 3.72 2.48 1.24 2. Flexibilité de développement (FLEX) 5.07 4.05 3.04 2.03 1.01 0 3. Architecture/ résolution des risques (RESL) 7.07 5.65 4.24 2.83 1.41 0 4. Cohésion de léquipe (TEAM) 5.48 4.38 3.29 2.19 1.10 0 5. Maturité du processus (PMAT) 7.80 6.24 4.68 3.12 1.56 0Mai 2010 12
  13. 13. WebMo 9 P1 Effort=A*(Taille) *Π EMi i=1Mai 2010 13
  14. 14. Modèle WebMo/COCOMO IIMai 2010 14
  15. 15. Objets Web  Nombre de points de fonction Entrées Externes Sorties Externes  Nombre de liens hypertexte Fichiers multimédias Centre de transformation Composantes web Scripts  Nombre de fichiersInterfacesde fichiers Requêtes Externes multimédias Externes Fichiers traditionnels Liens (XML,html,…)  Nombre de scripts  Nombre de composantes Web Mai 2010 15
  16. 16. Calcul WebObjects Complexité Composantes des objets web Basse Moyenne Haute Commentaires Fichiers logiques internes (FLI) 2X10 1X15 2 FLI de complexité 10, 1FLI Fichiers logiques externes (FLE) 2X7 6X6 complexité 15, 2 FLE de Entrées externes (EE) 4X4 complexité 7, 4 EE de complexité Sorties externes (SE) 3X5 4, 6 EE de complexité 6 et SE de Requêtes externes (RE) complexité 5 # fichiers multimédias 1X4 13X5 1X7 Opérandes : 1 fichier audio, 13 fichiers 3X4 multimédia, 1 fichier d’aide Opérateurs : Ouvrir, Fermer, sauvegarder # Composantes Web 3X3 10X4 5X6 Opérandes : 15 composantes d’une bibliothèque (9 boutons, 1 panier et 5 icônes de sécurité serveurs) Opérateurs : Chercher, ajouter (mémoire), insérer (Persistance). # Scripts 3X2 1X3 Opérandes : scripts d’animation Opérateurs : Ouvrir, Aller (en avant), Fermer. # Liens (Xml, Html et lignes de 16X4 16 lignes html. langages de requêtes) Total 31 237 88Mai 2010 16
  17. 17. LEF – table de conversion des objets Web en ligne de codeMai 2010 17
  18. 18. Comparatif COCOMO II WebMo WebCobra CWADEE Origine COCOMO 81 COCOMO II Early Cobra Design Développement Mature Mature Semi-mature immature Immature Web Type de projet Moyen et Moyen et d’envergure Petit Petit d’envergure Portée Phases initiales et Phases initiales du Entre 24h et 72h phases projet avancées du projet Base de données 160 projets 64 projets Pas ou peu de données Pas de données Objectifs Estimation Estimation Estimation et réduction de Estimation rapide risque Taille LOC/PF WebObjects WebObjects DWP Type de modèle Algorithmique Algorithmique Jugement d’expert Algorithmique Fiabilité Pred (20)=80 Pred(30)=60 (sur 32 projets) Pred (20)=68 (sur 64 projets)Mai Nature de la base 2010 Industrielle Industrielle Entreprise Entreprise 18 de données
  19. 19. L’analyse de fiabilitéMai 2010 19
  20. 20. Fiabilité de WebMo Banque de projets Taille en points de fonction ISBSG Conversion avec Taille en une variable proxy objets Web Conversion avec la KSLOC table LEF de Reifer OUTIL D’ESTIMATION COCOMOII WebMo Notre outil pour estimer l’effort selon COCOMO II et WebMo Estimation Estimation de l’effort de l’effort Banque de projet Comparaison avec effort réel ISBSG Écarts : estimations Résultats versus données réelles Analyse de fiabilité Recommandations ISBSG version 9 3024 projets 290 projets 272 projets 189 projets 12 projets 5 projetsMai 2010 Qualité de Qualité des Plus de variables 20 Web IFPUG la taille : A données: A pertinentes
  21. 21. Écarts entre estimations et données réelles pour COCOMO II et WEBMO Projet 1 Projet 2 Projet 3 Projet 4 Projet 5 Écarts (24200) (25287) (29291) (29554) (18030) PM COCOII/ PM Réel 3.86 1.92 2.48 2.03 2.08 PM WebMO/ PM Réel 1.59 1.08 0.98 1.32 1.17Mai 2010 21
  22. 22. Discussion (1)  Limites des deux modèles  Disponibilité des données dans la base de donnée de l’ISBSG  Le caractère prévisionnel des modèles WebMo et COCOMO II pré-architectureMai 2010 22
  23. 23. Discussion (2)  Variable Proxy pour convertir les PF (ISBSG) en WO (WebMO) (1WO=2PF)  Le nombre limité de langage Web dans la table de conversion des WO en SLOC  La difficulté de se référer à un seul langage principalMai 2010 23
  24. 24. Conclusion générale  Il faut tenir compte des spécificités du développement Web  Le choix de la bonne métrique est cruciale  Les données historiques ajoute de la crédibilité des estimations  WebMo plus robuste • Base mathématique similaire à COCOMO • WebObjects étend les points de fonctions • Plus de projets dans sa base de données  S’adapter aux contextes • Des méthodes plus agiles pour des petits et moyens projets.  L’estimation restera toujours un problème pernicieux.Mai 2010 24
  25. 25. Recommandations  Tenir compte de la diversité des langages Web  Évolution vers un modèle plus étendu de type post-architecture  Alimenter la base de données avec plus de projets pour une meilleure calibrationMai 2010 25
  26. 26. Bibliographie  [McConnel1996] McConnell Steve, Rapid Development- Taming Wild Software Schedules, Microsoft Press, 1996  [Ochoa2003] Sergio F.Ochoa, M.Cecilia Bastarrica, German Parra: Estimating the development Effort of Web Projects in Chile, Proceedings of the First Latin American Web Congress (LA-WEB 2003), IEEE (2003).  [Ruhe2003a]Melanie Ruhe, Ross Jeffery, Isabella Wieczorek: Cost Estimation for Web Application, IEEE (2003).  [Ruhe2003b] Melanie Ruhe, Ross Jeffery, Isabella Wieczorek: Using Web Objects for estimating software devlopment, IEEE (2003).  [Reifer2000] Donald J.Reifer, Web developement :Estimating Quick- to-Market Software’,IEEE Computer Society, Vol 17,No 6, Page57-64, November December 2000  [Reifer2001] Donald J.Reifer: Web Objects counting Conventions. White Paper (2001), www.reifer.com  [Reifer2002] Donald J.Reifer,Software management sixth edition, IEEE Computer Society (2002) , ISBN:0769511007Mai 2010 26
  27. 27. QuestionsMai 2010 27

×