Les aides fiscales à la R&D
et à l’innovation
Le Crédit d’impôt recherche
Le Crédit d’impôt Innovation
La jeune entreprise...
Le Crédit d’impôt recherche – Volet R&D

BOI-BIC-RICI-10-10-10-20-20120912

Base de référence

Document simplifié qui ne s...
Le Crédit d’impôt recherche – Volet R&D

- Objectif ?
Aider les entreprises à supporter les coûts des équipes R&D et à acc...
Le Crédit d’impôt recherche – Volet R&D

Pour être éligible au CIR R&D,
La création, l’amélioration d’un produit, d’un pro...
Eligibilité d’un projet R&D
Si pas de difficultés

*
*

Produit
Procédé

=> Innovant

Sans C.I.R

Si difficultés

Si verro...
Démarche d’identification des activités de R&D
Projet d’innovation :
nouveau produit / procédé /
service

Etat du marché
O...
– Volet R&D

Projet de développement d’un produit (logiciel) ou procédé (méthode)

Recherche fondamentale,
appliquée, proc...
– Volet R&D

Projet de développement d’un produit (logiciel) ou procédé (méthode)

Volet CIR
Étape / Phase /
sous-projet 1...
Le Crédit d’impôt recherche – Les dépenses éligibles
Principales dépenses éligibles
•

•

- Les dotations aux amortissemen...
Le Crédit d’impôt recherche – L’innovation ?

pas de définition mais des caractéristiques :
- processus long, imprévisible...
Le Crédit d’impôt recherche – modifications loi de
finances 2014
loi n° 2013-1278 du 29 décembre 2013

Concernant le CIR (...
Le Crédit d’impôt recherche – modifications loi de
finances 2014
loi n° 2013-1278 du 29 décembre 2013

Concernant les JEI
...
1. Dotations aux amortissements CIR :
a)Biens meubles et immeubles acquis à l’état
neuf ou en crédit bail (bâtiments et ma...
2- Dépenses de personnel : CIR
2.1. Les chercheurs (Niveau docteur ou ingénieur)

Ce sont les scientifiques (docteurs, bac...
2-3 Jeunes docteurs : CIR
Les dépenses de personnel se rapportent à des personnes
titulaires d'un doctorat ou d'un diplôme...
3 . Frais de fonctionnement CIR :
(3 taux fixés forfaitairement)

- 75 % des dotations aux amortissements
- 50% des dépens...
4.1 - Recherche sous-traitée : CIR
Prise en compte pour le double de son montant
1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

Des organisme...
4.2 - Recherche sous-traitée : CIR
Prise en compte pour son montant réel
Des sociétés privées
Des associations (autres que...
5-Frais de brevets et de COV : CIR
Sont éligibles :
Les frais de :
- Amortissement,
- Dépôt,
- Maintenance,
- Défense,
- A...
6-Dépenses de normalisation : CIR

Les dépenses de normalisation sont retenues pour la moitié de leur
montant. Elles compr...
7-Dépenses de veille technologique : CIR

Sont éligibles les dépenses de veille engagées lors de la réalisation
d’opératio...
Le Crédit d’impôt recherche – Le calcul

•

•

Calcul CIR R&D

Crédit d’impôt en volume

Taux de 30% jusqu’à 100 M€ de
dép...
Préparer sa déclaration CIR - Volet R&D
L’entreprise doit identifier le/les projet(s) éligible(s) et les
moyens y associés...
Le crédit d’impôt innovation

BOI-BIC-RICI-10-10-45-10: le champ d’application
BOI-BIC-RICI-10-10-45-20: les dépenses

Bas...
Les entreprises concernées
et les activités innovantes éligibles

A. Entreprises concernées
Uniquement les PME au sens com...
Définition du nouveau produit
Définition
Bien corporel ou incorporel qui satisfait aux deux conditions cumulatives suivant...
Définition des performances supérieures 1/2

1. Des performances
technique

supérieures

sur

le

plan

Amélioration sensi...
Définition des performances supérieures 2/2
3. Des performances supérieures sur le plan de
l'ergonomie
L'ergonomie s'intér...
Définition des prototypes et installations pilotes

1. Le prototype d’un nouveau produit
Un prototype est un modèle origin...
Les dépenses éligibles
- Les dotations aux amortissements
Biens créés ou acquis à l'état neuf à compter du 1 er janvier 20...
Les dépenses ļ 舼     ées :
갴댘講塝◎곇
Attribution de l’agrément

L’agrément des entreprises tierces est accordé par le...
Le calcul du CII

Crédit d’impôt en volume
Les dépenses entrent dans la base de calcul du CIR
dans la limite globale de 40...
Limite entre CIR R&D et CII

La réalisation d'opérations de conception de prototypes ou installations pilotes peut
corresp...
Projet de développement d’un produit
produit
Veille Concurrentielle

Positionnement / marché et concurrence
Identification...
Projet de développement d’un produit (logiciel)

Qualifier précisément les performances ->
amélioration sensible -> eligib...
Le Crédit d’impôt recherche – Les
déductions

Doivent êtres déduites de l’assiette du CIR R&D :
1) Toutes les subventions ...
Déclaration CIR et CII

Résumé

L’entreprise peut bénéficier soit du CIR, soit du CII
ou bien des deux dispositifs
Assiett...
Comment demander le CIR

Le CIR est calculé sur l'année civile indépendamment de l'exercice
fiscal de l'entreprise.
Le CIR...
L’utilisation du Crédit d’impôt recherche

•

•

•

Imputation du crédit d’impôt (CIR et CII) sur l’impôt sur
les sociétés...
Sécurisation du Crédit d’impôt recherche

Rescrit fiscal
(L 80 B 3° et 3° bis du LPF)
La demande de l’entreprise doit inte...
Le Contrôle

L’administration fiscale peut, selon les cas, faire appel au
Ministère chargé de la recherche ou au Ministère...
LA JEUNE ENTREPRISE
INNOVANTE

42
Jeune Entreprise Innovante :
5 conditions cumulatives
1- Etre une PME (au sens communautaire)
2- Avoir moins de 8 ans
3- E...
Jeune Entreprise Innovante
1. Avantages fiscaux

• Exonération totale d’impôt sur les bénéfices sur le premier exercice bé...
Jeune Entreprise Innovante
2.1. Avantages sociaux
Exonération des cotisations patronales d'assurances sociales (maladie, m...
Jeune Entreprise Innovante ou Universitaire
2.2. Avantages sociaux

Plafonnement de l’exonération
- plafond de rémunératio...
Sécurisation de la qualification JEI

L’entreprise peut demander un avis à l’administration
pour savoir si elle peut être ...
Merci pour votre attention
drrt.corse@recherche.gouv.fr

48
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Pres loi finances_mesr_fev2014

657 vues

Publié le

Présentation du CIR et du statut de JEI — DRRT de Corse

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
657
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
11
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Internet est le produit d’une combinaison unique de stratégie militaire, de coopération scientifique et d’innovation contestataire
  • Christian ORFILA
     Intervention de Hugues sur :
    - l’intérêt de déposer rapidement son solde d’IS à 0 lorsque l’on a un résultat fiscal nul ou déficitaire.
    la problématique des exercices décalés et la fin du plan de relance
    J’introduit la diapositive suivante et passe la parole à Christian
  • Christian puis Jean Claude
  • Pres loi finances_mesr_fev2014

    1. 1. Les aides fiscales à la R&D et à l’innovation Le Crédit d’impôt recherche Le Crédit d’impôt Innovation La jeune entreprise innovante
    2. 2. Le Crédit d’impôt recherche – Volet R&D BOI-BIC-RICI-10-10-10-20-20120912 Base de référence Document simplifié qui ne se substitue pas aux textes législatifs et réglementaires ainsi qu’aux instructions applicables en la matière http://www.belspo.be/belspo/stat/pdf/Frascati2002_finalversion_f.pdf http://media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/Aide_a_ la_recherche_-_devpt/95/9/48467_53959.pdf
    3. 3. Le Crédit d’impôt recherche – Volet R&D - Objectif ? Aider les entreprises à supporter les coûts des équipes R&D et à accéder à des compétences de haut niveau afin de renforcer leur capacité d’innovation et leur compétitivité - Entreprises concernées ? Industrielles, commerciales et agricoles. Associations à but non lucratifs Quels que soient leur taille, leur secteur d’activité et le mode d’exploitation - Opérations de recherche éligibles Les activités de recherche fondamentale ; Les activités de recherche appliquée ; Les activités de développement expérimental. 3
    4. 4. Le Crédit d’impôt recherche – Volet R&D Pour être éligible au CIR R&D, La création, l’amélioration d’un produit, d’un processus, d’un programme etc. doit présenter une originalité ou une amélioration substantielle ne résultant pas de la simple .utilisation de l’état des connaissances existantes 4
    5. 5. Eligibilité d’un projet R&D Si pas de difficultés * * Produit Procédé => Innovant Sans C.I.R Si difficultés Si verrous, incertitudes échec succès Produit, Procédé AVEC C.I.R ║ V Innovant
    6. 6. Démarche d’identification des activités de R&D Projet d’innovation : nouveau produit / procédé / service Etat du marché Opportunités 1 L’entreprise rencontre t-elle des difficultés scientifiques ou techniques pour mener son projet à bien ? Ressources Contraintes de l’entreprise NON OUI Connaissances accessibles Constitution de l’état de l’art 2 les connaissances accessibles permettent-elles : de résoudre la ou les difficultés ? OUI NON Identification des connaissances manquantes 3 Formulation précise des incertitudes / verrous scientifiques ou techniques bloquant la réalisation du projet Pas de R&D Activité de R&D Recherche fondamentale /Recherche appliquée / Développement expérimental Travaux non éligibles au CIR Travaux éligibles au CIR Titre de la présentation - jj mmmm aaaa 6
    7. 7. – Volet R&D Projet de développement d’un produit (logiciel) ou procédé (méthode) Recherche fondamentale, appliquée, procédés produit Positionnement / marché et concurrence Identification des éléments d’innovation: résultats visés, contraintes marché Phasage du projet (étape/phase/sous-projet/...) Veille scientifique et technique Etat de techniques existantes Dif fic u s id ltés en tifié es Identification des éléments nouveaux ou qui vont améliorer sensiblement un produit existant sur le plan technique, de l'éco-conception, de l'ergonomie ou de fonctionnalités Résultats visés. Identification et classification des problématiques scientifiques et techniques tion Etat du marché: catalogues, descriptifs, spécifications, etc. So lu Veille Concurrentielle Positionnement / Etat de l’art scientifique et technique dans les classes de problématiques identifiées Etape/phase Identification des résultats manquants. non éligible Verrous, incertitudes scientifiques ou CIR techniques bloquant la réalisation Travaux éligibles Contraintes scientifiques ou techniques : difficultés et facteurs d’incertitudes potentiels pour chaque étape/phase du projet. • • • CIR Travaux • visant à résoudre les verrous • nécessaires à la mise en œuvre (connexes) Eléments nécessaires à l’évaluation des résultats Eléments nécessaires à concevoir un prototype R&D ou modèle probatoire Contributions scientifiques et techniques. Nouvelles connaissances produites par l’opération Brevets, revues, littérature, rapports, etc. Pas d’identification possible Travaux non éligibles CIR
    8. 8. – Volet R&D Projet de développement d’un produit (logiciel) ou procédé (méthode) Volet CIR Étape / Phase / sous-projet 1 Étape / Phase / sous-projet 2 Étape / Phase / sous-projet 3 R&D Travaux connexes Pas de difficultés solution pas de solution Brevets, revues, littérature, rapports, etc. Veille scientifique et technique / Etat de l’art 1 Projet produit = 0, 1 ou plusieurs projets de R&D 1 projet de R&D = inclus dans un ou plusieurs projets produit
    9. 9. Le Crédit d’impôt recherche – Les dépenses éligibles Principales dépenses éligibles • • - Les dotations aux amortissements des immobilisations affectées à la recherche - Les personnels Les chercheurs (doublement de la prise en compte des salaires concernant les jeunes docteurs) CIR R&D Les techniciens de recherche • - Frais de fonctionnement • - Les dépenses sous traitées (dépenses doublées pour une sous-traitance (75% des dotations aux amortissements et 50% des dépenses de personnel, 200% pour les jeunes docteurs) avec une université ou un organisme public de recherche) • CII - Les brevets, la veille technologique (plafonnée à 60 k€) - Certaines dépenses d’innovation (Crédit d’impôt innovation) 9
    10. 10. Le Crédit d’impôt recherche – L’innovation ? pas de définition mais des caractéristiques : - processus long, imprévisible et peu contrôlable, - ne se réduit pas à l’invention et n’est pas seulement technologique, - au bout de ce processus, sont créés des produits, des services ou des procédés nouveaux qui font la démonstration qu’ils répondent à des besoins (marchands ou non marchands) et créent de la valeur pour toutes les parties prenantes. une innovation ne se décrète pas, ne se planifie pas mais se constate par le succès commercial (ou sociétal) qu’elle rencontre. naît souvent aux marges des entreprises existantes et dans des interactions avec des acteurs très différents et ne saurait être le fait d’un seul acteur. 10
    11. 11. Le Crédit d’impôt recherche – modifications loi de finances 2014 loi n° 2013-1278 du 29 décembre 2013 Concernant le CIR (appliquées au crédit d’impôt calculé au titre des dépenses exposées à compter du 1er janvier 2014): 1.Dépenses relatives aux « jeunes docteurs »: appréciation de la stabilité de l’effectif salarié au niveau des seuls personnels de recherche (et non plus effectif salarié total de l’entreprise) 2. Brevets: règles de territorialité: Dorénavant seront également éligibles les dépenses exposées hors de l’EEE 11
    12. 12. Le Crédit d’impôt recherche – modifications loi de finances 2014 loi n° 2013-1278 du 29 décembre 2013 Concernant les JEI Dispositif en faveur des entreprises créées jusqu’au 31 décembre 2016 (et non plus 31 décembre 2013) Extension du champ de l’exonération aux salariés ou mandataires sociaux affectés directement à la réalisation de prototypes ou installations pilotes. Fin de la dégressivité: exonération de cotisations sociales et patronales rétablie à taux plein pour les 7 années suivant la création de l’entreprise Dispositions entrant en vigueur le 1er janvier 2014 Titre de la présentation - jj mmmm aaaa 12
    13. 13. 1. Dotations aux amortissements CIR : a)Biens meubles et immeubles acquis à l’état neuf ou en crédit bail (bâtiments et matériel) abis) En cas de sinistre touchant les immobilisations visées au a, la dotation aux amortissements correspondant à la différence entre l’indemnisation d’assurance et le coût de reconstruction et de remplacement. 2. Dépenses de personnel : 2-1. Les chercheurs 2-2. Les techniciens de recherche 2-3. Le cas particuliers des jeunes docteurs
    14. 14. 2- Dépenses de personnel : CIR 2.1. Les chercheurs (Niveau docteur ou ingénieur) Ce sont les scientifiques (docteurs, bac + 5) ou les ingénieurs travaillant à la création de connaissances sur des produits, des procédés, des méthodes ou des systèmes nouveaux. Le chef de projet doit posséder cette qualification. 2.2. Les techniciens de recherche (Niveau Bac + 2) Travaillent en étroite collaboration avec les chercheurs pour assurer le soutien technique indispensable aux travaux de recherche. Sont assimilés aux chercheurs et techniciens les salariés qui, sans remplir les conditions de diplôme, ont acquis cette qualification au sein de leur entreprise.
    15. 15. 2-3 Jeunes docteurs : CIR Les dépenses de personnel se rapportent à des personnes titulaires d'un doctorat ou d'un diplôme équivalent… …sont prises en compte pour le double de leur montant pendant les 24 premiers mois suivant leur recrutement,… …à condition que : • le contrat de travail de ces personnes soit leur premier à durée indéterminée. • l'effectif « recherche » de l'entreprise ne soit pas inférieur à celui de l'année précédente.
    16. 16. 3 . Frais de fonctionnement CIR : (3 taux fixés forfaitairement) - 75 % des dotations aux amortissements - 50% des dépenses de personnel - Taux de 200% pour les dépenses de personnel qui se rapportent à l’embauche d’un jeune docteur
    17. 17. 4.1 - Recherche sous-traitée : CIR Prise en compte pour le double de son montant 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. Des organismes publics de recherche, Des établissements d’enseignement supérieur délivrant un diplôme conférant au grade de master Des fondations de coopération scientifique agréées par la MESR Des établissements publics de coopération scientifique Des fondations reconnues d'utilité publique du secteur de la recherche agréées par le MESR Des associations ayant pour fondateur et membre l’un des organismes mentionnés aux 1° ou 2° ou des sociétés dont le capital ou les droits de vote sont détenus pour plus de 50 % par l’un de ces mêmes organismes. Ces associations et sociétés doivent être agréées par le MESR et avoir conclu une convention. Les travaux de recherche doivent être réalisés au sein d’une unité de recherche relevant de l’organisme Des centres techniques industriels La recherche peut être sous-traitée au sein de l’UE ou dans un autre État de l’E.E.E.
    18. 18. 4.2 - Recherche sous-traitée : CIR Prise en compte pour son montant réel Des sociétés privées Des associations (autres que celles qui ont conclu une convention avec un organisme de recherche ou un établissement d’enseignement supérieur) Des experts individuels. Ces dépenses sont retenues dans la limite de trois fois le montant des autres dépenses de recherche, avant application des plafonds (2 ou de 10 millions d’euros). La recherche peut être sous-traitée au sein de l’UE ou dans un autre État de l’E.E.E.
    19. 19. 5-Frais de brevets et de COV : CIR Sont éligibles : Les frais de : - Amortissement, - Dépôt, - Maintenance, - Défense, - Assurance, - Dépenses exposées dans le cadre d'actions en contrefaçon.
    20. 20. 6-Dépenses de normalisation : CIR Les dépenses de normalisation sont retenues pour la moitié de leur montant. Elles comprennent notamment : • les salaires (chargés) afférents aux périodes pendant lesquelles les salariés participent aux réunions de normalisation ; • les autres dépenses exposées à raison de ces mêmes opérations ; fixées forfaitairement à 30 % de ces salaires. Seules sont éligibles les dépenses afférentes à la participation à des réunions dans les organismes officiels de normalisation chargés d’élaborer les normes françaises, européennes et mondiales. (Cf. liste de ces organismes sur le site du ministère).
    21. 21. 7-Dépenses de veille technologique : CIR Sont éligibles les dépenses de veille engagées lors de la réalisation d’opérations de R&D, dans la limite de 60.000 euros par an. La veille technologique est définie comme un processus de mise à jour permanent ayant pour objectif l'organisation systématique du recueil d'informations sur les acquis scientifiques et techniques, technologiques et technico-économiques relatifs au domaine considéré afin d'en déduire les opportunités de développement. Par exemple : abonnement à des revues scientifiques, à des bases de données, participation à des congrès scientifiques, facture d’un prestataire …
    22. 22. Le Crédit d’impôt recherche – Le calcul • • Calcul CIR R&D Crédit d’impôt en volume Taux de 30% jusqu’à 100 M€ de dépenses de R&D Taux de 5% pour la partie des dépenses qui excède 100 M€ 22
    23. 23. Préparer sa déclaration CIR - Volet R&D L’entreprise doit identifier le/les projet(s) éligible(s) et les moyens y associés au cours de l’année : 1 - concernant la qualification des personnels (CV, diplôme le plus élevé); les chefs de projets devant être des scientifiques ou des ingénieurs. 2 - relatifs aux temps passés aux travaux de R&D (ceuxci doivent être déterminés agent par agent, projet par projet, année par année). 3 - rendant compte de la nature des travaux réalisés. 4 - concernant les dépenses sous-traitées (copie du contrat de sous-traitance).
    24. 24. Le crédit d’impôt innovation BOI-BIC-RICI-10-10-45-10: le champ d’application BOI-BIC-RICI-10-10-45-20: les dépenses Base de référence Document simplifié qui ne se substitue pas aux textes législatifs et réglementaires ainsi qu’aux instructions applicables en la matière http://media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/Aide_a_ la_recherche_-_devpt/95/9/48467_53959.pdf
    25. 25. Les entreprises concernées et les activités innovantes éligibles A. Entreprises concernées Uniquement les PME au sens communautaires. - effectif salarié <250 personnes; - CA < 50 Millions d’euros ou bilan annuel <43 Millions d’euros B. Activités innovantes éligibles Les opérations de conceptions de prototypes ou installations pilotes de nouveaux produits. 25
    26. 26. Définition du nouveau produit Définition Bien corporel ou incorporel qui satisfait aux deux conditions cumulatives suivantes : - il n’est pas encore mis à disposition sur le marché ; - il se distingue des produits existants ou précédents par des performances supérieures sur le plan technique, de l’éco-conception, de l’ergonomie ou de ses fonctionnalités. A. Un bien corporel ou incorporel Uniquement les innovations de bien à l’exclusion des innovations de service et des autres innovations (procédé, commercialisation, organisation). B. Critère de nouveauté 1. Marché de référence: tous les produits commercialisés par l’ensemble des entreprises du marché considéré à la date du lancements des travaux. 2. Supériorité des performances Obligation de qualifier précisément les performances des produits. L’entreprise peut utiliser: - Ses propres documents (études de marchés) - Des documents publics (catalogues datés, brevets utilisés…) - Des documents sectoriels ou d’autres entreprises. - Des documents d’autres entreprises (par exemple, les descriptifs techniques). 26
    27. 27. Définition des performances supérieures 1/2 1. Des performances technique supérieures sur le plan Amélioration sensible des caractéristiques non fonctionnelles (fiabilité, précision, temps de réponse, vitesse, débit, poids, etc.) en faisant intervenir des connaissances ou des techniques nouvelles ou en s’appuyant sur l’utilisation ou la combinaison de techniques existantes . 2. Des performances supérieures sur le plan de l'écoconception L’éco-conception est une approche globale qui prend en compte les impacts environnementaux ou l'impact sur la santé humaine dans la conception et le développement du produit tout au long de son cycle de vie : de la matière première (extraction…) à la fin de vie (démantèlement, traitement des déchets) en passant par la fabrication, la logistique et la distribution. 27
    28. 28. Définition des performances supérieures 2/2 3. Des performances supérieures sur le plan de l'ergonomie L'ergonomie s'intéresse à deux grands types de problématiques : - problématique de l'adaptation de l’outil aux caractéristiques physiologiques et morphologiques de l’être humain ou d’une certaine population, c'est l'ergonomie physique ; - problématique de l'adaptation des outils au fonctionnement cognitif des utilisateurs, c'est l'ergonomie cognitive. La supériorité des performances au plan de l’ergonomie s’entend du point de vue du produit, et non du point de vue des conditions de réalisation de ce produit. Elle consiste en l’amélioration sensible de l’ergonomie physique ou cognitive du produit. 4. Des performances supérieures sur le plan des fonctionnalités Les performances supérieures sur le plan des fonctionnalités se caractérisent par l’ajout d’une ou plusieurs nouvelles fonctionnalités ou par l’amélioration sensible de fonctionnalités qui existent sur le marché. 28
    29. 29. Définition des prototypes et installations pilotes 1. Le prototype d’un nouveau produit Un prototype est un modèle original qui possède les qualités techniques et les caractéristiques de fonctionnement du nouveau produit. Il n’en revêt pas nécessairement la forme ou l’aspect final, mais il permet de prouver que ce dernier présente des performances supérieures répond à un besoin technique ou commercial. 2. L’installation pilote d’un nouveau produit Une installation pilote est un ensemble d’équipements ou de dispositifs permettant de démontrer, à une échelle ou dans un environnement proche de la réalité industrielle, que le nouveau produit présente des performances supérieures et répond à un besoin technique ou commercial. 29
    30. 30. Les dépenses éligibles - Les dotations aux amortissements Biens créés ou acquis à l'état neuf à compter du 1 er janvier 2013 et affectés directement à la réalisation d’opérations de conception de prototypes ou installations pilotes de nouveaux produits. • • - Les dépenses de personnel Personnel directement et exclusivement affecté à la réalisation d'opérations de conception de prototypes ou installations pilotes de nouveaux produits. • • - Les frais de fonctionnement 75% des dotations aux amortissements et 50% des dépenses de personnel • • - Les dépenses relatives à la PI 1. 2. 3. 4. • • - les amortissements de brevets et de certificats d'obtention végétale - les frais de prise et de maintenance de brevets et de certificats d'obtention végétale - les frais de dépôt de dessins et modèles - les frais de défense de brevets, de certificats d'obtention végétale et de dessins et modèles - Les dépenses sous traitées Les dépenses confiées à des entreprises agréées. 30
    31. 31. Les dépenses ļ 舼     ées : 갴댘講塝◎곇 Attribution de l’agrément L’agrément des entreprises tierces est accordé par le Ministère chargé de la recherche ou le Ministère chargé de l’industrie selon les cas. - Demande d’un agrément CII: - Si non agréée CIR: compétence Ministère chargé de l’industrie - Si agréée CIR: compétence MESR - Demande d’un agrément CIR et CII : compétence MESR - Demande d’un agrément CIR : compétence MESR 31
    32. 32. Le calcul du CII Crédit d’impôt en volume Les dépenses entrent dans la base de calcul du CIR dans la limite globale de 400 000 € par an. Le taux du crédit d’impôt est de 20%. Le montant du CII obtenu est ajouté au montant du CIR R&D. 32
    33. 33. Limite entre CIR R&D et CII La réalisation d'opérations de conception de prototypes ou installations pilotes peut correspondre : - soit à une activité de R&D (dissipation d’une incertitude scientifique et/ou technique, opération entreprise en vue d'accroître la somme des connaissances); - soit à une activité innovante (la définition du nouveau produit); Remarque: une ou plusieurs phases de R&D peuvent s'intercaler entre des activités innovantes, par exemple lorsqu'une activité innovante soulève une incertitude technique. - soit à aucune de ces deux activités, lorsqu’elle concerne, par exemple, un prototype ou une installation pilote d'un produit nouveau pour l'entreprise mais pas pour le marché ou des phases ultérieures de développement du produit. Ainsi, une même opération pourra successivement faire l’objet des deux crédits d’impôts en fonction de la phase de recherche, de développement puis d’innovation. 33
    34. 34. Projet de développement d’un produit produit Veille Concurrentielle Positionnement / marché et concurrence Identification des éléments d’innovation: résultats visés, contraintes marché Etat du marché: catalogues, descriptifs, spécifications, etc. Veille scientifique et techniq Etat de techniques existante Travaux potentiellement éligibles au CII Phasage du projet ide ntif iée s Travaux non éligibles CII Positionnement / Etat de l’art scientifique et technique dans les classes de problématiques identifiées So luti on s Pas d’identification possible Identification des éléments nouveaux ou qui vont améliorer sensiblement un produit existant sur le plan technique, de l'éco-conception, de l'ergonomie ou de fonctionnalités Etape/phase Identification des résultats manquants. non éligible Verrous, incertitudes scientifiques ou CIR techniques bloquant la réalisation Travaux éligibles • Contraintes scientifiques ou techniques : difficultés et facteurs d’incertitudes potentiels pour chaque étape/phase du projet. Intégration des travaux : Prototype ou installation pilote • conception • configuration et ingénierie • développement • essais et évaluation Qualifier précisément les performances Travaux éligibles au CII n • tio s ita at o lt pl su • Ex ré es d CIR Travaux • visant à résoudre les verrous • nécessaires à la mise en œuvre (connexes) Eléments nécessaires à l’évaluation des résultats Eléments nécessaires à concevoir un prototype R&D ou modèle probatoire Contributions scientifiques et techniques. Nouvelles connaissances produites par l’opération Brevets, revues, littérature, rapports, etc.
    35. 35. Projet de développement d’un produit (logiciel) Qualifier précisément les performances -> amélioration sensible -> eligible CII Étape / Phase / sous-projet 1 Étape / Phase / sous-projet 2 – Volet Innovation Volet CIR Étape / Phase / sous-projet 3 R&D Travaux connexes Pas de difficultés solution pas de solution Brevets, revues, littérature, rapports, etc. Titre de la présentation - jj mmmm aaaa 35
    36. 36. Le Crédit d’impôt recherche – Les déductions Doivent êtres déduites de l’assiette du CIR R&D : 1) Toutes les subventions publiques (Union Européenne, État, collectivités territoriales, ANR, ANRT, Bpifrance…), l’année de l’encaissement et au prorata de leur affectation en R&D ou à l’innovation ; 2) Les avances remboursables, l’année de leur encaissement. Elles sont ajoutées aux bases de calcul du CIR l’année du remboursement ; 3) Le montant des dépenses exposées auprès de tiers au titre de prestations de conseil. 36
    37. 37. Déclaration CIR et CII Résumé L’entreprise peut bénéficier soit du CIR, soit du CII ou bien des deux dispositifs Assiette des dépenses d'innovation Assiette des dépenses de R&D + Amortissement + Amortissement + Personnel + Personnel + Frais de fonctionnement + Frais de fonctionnement + Recherche sous traitée au public + Frais et défense des brevets, COV, dessins et modèles + Sous-traitance - Subventions et Avances remboursables - Prestations de conseil + Recherche sous traitée au privé + Frais et défense des brevets et COV + Dépenses de normalisation + Dépenses de veille technologique - Subventions et Avances remboursables - Prestations de conseil CII = 20 % de l'assiette dans la limite de 400 K€ CIR = 30 % de l'assiette jusqu’à 100 M€ et 5% au delà 37
    38. 38. Comment demander le CIR Le CIR est calculé sur l'année civile indépendamment de l'exercice fiscal de l'entreprise. Le CIR est subordonné au dépôt de la déclaration spéciale relative au CIR (formulaire n° 2069-A-SD) à joindre avec le relevé de solde de l’impôt sur les sociétés. Les entreprises créées depuis moins de deux ans ont l’obligation de présenter à l’appui d’une demande de remboursement immédiat les pièces justificatives attestant de la réalité des dépenses de recherche. 38
    39. 39. L’utilisation du Crédit d’impôt recherche • • • Imputation du crédit d’impôt (CIR et CII) sur l’impôt sur les sociétés ou sur l’impôt sur le revenu dû par l’entreprise. L’excédent constitue une créance sur l’Etat remboursée au terme d’une période de trois ans, si elle n’a pu être utilisée pendant ce délai pour payer l’impôt. Remboursement immédiat pour : Entreprises nouvelles, RJ/LJ, JEI et PME au sens communautaire. • • Possibilité de mobiliser auprès d’une banque le montant de la créance non imputée ou non remboursée. Possibilité de préfinancement. 39
    40. 40. Sécurisation du Crédit d’impôt recherche Rescrit fiscal (L 80 B 3° et 3° bis du LPF) La demande de l’entreprise doit intervenir au moins 6 mois avant la date limite de dépôt de sa déclaration CIR. Pour le CIR: Quatre interlocuteurs : l’administration fiscale, les DRRT (Délégations Régionales à la Recherche et à la Technologie), Bpifrance ou l’ANR. Pour le CII: Un seul interlocuteur: l’administration fiscale qui sollicitera l’avis des DIRECCTE (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi). La réponse doit intervenir dans un délai de 3 mois, sinon, l’avis est réputé favorable. Contrôle sur demande (L 13CA du LPF) L’entreprise peut demander à l’Administration fiscale un contrôle sur l’éligibilité de ses dépenses. L’Administration fiscale peut solliciter le MESR sur la nature scientifique et technique des travaux décrits. 40
    41. 41. Le Contrôle L’administration fiscale peut, selon les cas, faire appel au Ministère chargé de la recherche ou au Ministère chargé de l’industrie : - Pour la partie CIR: compétence MESR / DRRT - Pour la partie CII: compétence MRP / DIRRECTE Pas de requalification des dépenses de la part de l’administration du CIR en CII et inversement. Seule l’entreprise pourra en faire la demande si elle l’estime fondé. 41
    42. 42. LA JEUNE ENTREPRISE INNOVANTE 42
    43. 43. Jeune Entreprise Innovante : 5 conditions cumulatives 1- Etre une PME (au sens communautaire) 2- Avoir moins de 8 ans 3- Etre réellement nouvelle 4- Avoir un capital détenu directement ou indirectement à 50% au moins par des personnes physiques ou certaines sociétés d’investissement. 5- La R&D (définition CIR) doit représenter 15% des charges de l’entreprise. 43
    44. 44. Jeune Entreprise Innovante 1. Avantages fiscaux • Exonération totale d’impôt sur les bénéfices sur le premier exercice bénéficiaire ; • Exonération d’impôt (50 %) sur l’exercice bénéficiaire suivant ; • Exonération totale de l’Impôt Forfaitaire Annuel ; • Possibilité d’exonération de la taxe foncière (propriétés bâties) et de la contribution économique territoriale pour une durée de 7 ans. Pour la JEI, ces exonérations sont plafonnées à la règle de minimis, c’est à dire à 200 k€ par période de 3 ans. •Exonération des plus-values de cession de parts ou actions des J.E.I. détenues par des personnes physiques 44
    45. 45. Jeune Entreprise Innovante 2.1. Avantages sociaux Exonération des cotisations patronales d'assurances sociales (maladie, maternité, invalidité, vieillesse, décès) et d'allocations familiales pour les rémunérations versées aux personnels affecté à des opérations de recherche ou d’innovation suivant : • Les chercheurs et techniciens de recherche ; •Les salariés affectés directement aux opérations liées CII. • Les mandataires sociaux (gérants minoritaires de sarl, PDG et DG de SA, Présidents et dirigeants de SAS) ; • Les gestionnaires de projets (organisation, coordination, planification du projet dans ses aspects administratifs, financiers et technologiques); • Les juristes chargés de la protection industrielle et des accords de technologie liés au projet (élaboration, dépôt, gestion et défense des titres de PI, des accords juridiques liés aux transferts de technologie) ; • Les personnels chargés des tests pré-concurrentiels (tests techniques nécessaires au développement ou à la mise au point du produit ou du procédé) ; 45
    46. 46. Jeune Entreprise Innovante ou Universitaire 2.2. Avantages sociaux Plafonnement de l’exonération - plafond de rémunération mensuelle brute par personne fixé à 4,5 fois le SMIC (6 502 € pour 2014) à partir duquel l’exonération ne joue plus ; - plafond annuel de cotisations éligibles par année civile et par établissement employeur, fixé à cinq fois le plafond annuel de la sécurité social (187 740 € en 2014).
    47. 47. Sécurisation de la qualification JEI L’entreprise peut demander un avis à l’administration pour savoir si elle peut être éligible au bénéfice de la JEI. Un seul interlocuteur : l’administration fiscale, qui sollicite le DRRT sur la nature scientifique et technique des travaux. L’avis doit intervenir dans les 3 mois sinon un avis favorable est réputé obtenu. 47
    48. 48. Merci pour votre attention drrt.corse@recherche.gouv.fr 48

    ×