DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
121/11/2012 INSEAD
Démythifions la question de sécurité
en Afrique.....
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
2
CYCLE SÉCURITAIRE
Prévention PréventionCrise Sortie de crise
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
3
MENACES
 Locales
 Nationales
 Inter-étatiques
 Régionales
 Co...
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
4
CARACTÉRISTIQUES DES MENACES
 Sûres / Prévisibles / Imprévisibles...
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
5
 Terrorisme
 Criminalité organisée
 Insécurité maritime
 Catas...
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
6
RÉPONDRE AUX MENACES
 Double dynamique
...répondre à l'urgence
.....
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
7
TERRORISME
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
8
Pays sahéliens
Principaux groupes
terroristes
BOKO-
HARAM
AQPA
ÉTA...
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
9
LUTTER CONTRE LE TERRORISME
Engagement opérationnel
et structurel
...
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
10
CRIMINALITÉ ORGANISÉE
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
11
Blanchiment
Corruption
Fraude
documentaire
Immigration
illégale
T...
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
12
Source : Mission de lutte anti-drogue 2008
Pays de transit ou de ...
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
13
Pays couverts en coopération bilatérale
Programmes bilatéraux :
L...
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
14
INSÉCURITÉ MARITIME
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
15
Principales zones menacées
Détroits, ports et routes les plus aff...
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
16
CEDEAO
CEEAC
SADC
COI
IGAD
LUTTER CONTRE L'INSÉCURITÉ MARITIME
Re...
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
17
CATASTROPHES NATURELLES
OU ACCIDENTELLES
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
18
ÉTAT DE LA MENACE
des catastrophes naturelles récurrentes…
et d’a...
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
19
 Organiser une capacité immédiate d’intervention
à partir de l’e...
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
20
2013 : extension 2014 : consolidation2012 : formation
... une mon...
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
21


LE POINT DE DÉPART

Coopérant en poste en 2011
2011
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
22
2012 : FORMATION







Coopérant en poste en 2011
Zone ...
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
23
2013 : EXTENSION









 Coopérant en poste en 2011
...
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
24
2014 : CONSOLIDATION









 Coopérant en poste en 2...
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
25
INSTABILITÉ CHRONIQUE
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
26
ÉTAT DE LA MENACE
Printemps arabe
 Des risques importants d'inst...
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
27
Comment répondre ???
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
28
DÉVELOPPEMENT
… l’outil de défense peut participer au développeme...
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
29… faire le lien entre sécurité et développement !
DÉVELOPPEMENT
Un...
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
30
Proposer à de jeunes volontaires...
...d'acquérir une formation p...
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
31
DÉVELOPPEMENT
SERVICE CIVIQUE D’AIDE AU DÉVELOPPEMENT
… un lien c...
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
32
1
2
Centres pilotes
(expérimentation)
Volet agricole
(22 unités d...
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
33
Des pays intéressés ?
DES PISTES NOUVELLES À TROUVER
Pays dévelop...
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
34
PERSPECTIVES
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
35
 Dans un contexte aussi contraint...
...une nécessité, mobiliser...
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
36
 Pas de sécurité sans développement,
pas de développement sans s...
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
37
 S'organiser entre acteurs du même domaine
 S'organiser entre d...
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
38
S'ORGANISER
A Paris...
Sur le terrain...
?
?
...
?
...
CBSOA
CCE
...
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
39
La sécurité en Afrique...
l'affaire de TOUS les acteurs !
… pas d...
DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE
40
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Clubafrique 21112012 dcsd insead afrique

1 245 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 245
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
28
Actions
Partages
0
Téléchargements
18
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Clubafrique 21112012 dcsd insead afrique

  1. 1. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 121/11/2012 INSEAD Démythifions la question de sécurité en Afrique... ...impact sur le climat des affaires et sur le développement économique. Les grands enjeux sécuritaires en Afrique... ...comprendre et répondre !
  2. 2. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 2 CYCLE SÉCURITAIRE Prévention PréventionCrise Sortie de crise
  3. 3. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 3 MENACES  Locales  Nationales  Inter-étatiques  Régionales  Continentales "Crimes et délits" "Guerres interethniques" ... "Criminalité organisée" "Fraudes électorales" "Corruption" ... "Sécurité (RDC – Rwanda)" "Ressources (Soudan - Sud-Soudan)" "Frontières (Éthiopie - Érythrée)" ... "Catastrophes naturelles" "Insécurité maritime" ... "Terrorisme" "Trafic de drogue" ...
  4. 4. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 4 CARACTÉRISTIQUES DES MENACES  Sûres / Prévisibles / Imprévisibles  Diffuses  En augmentation  Effets immédiats importants  Pertes humaines  Réfugiés – Déplacés  Déstructuration de l'État  Destructions infrastructures  Vie économique interrompue  ...  Effets secondaires évidents  Peur  Perte de confiance  Tensions sociales  Pauvreté, misère  ...
  5. 5. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 5  Terrorisme  Criminalité organisée  Insécurité maritime  Catastrophes naturelles ou accidentelles  Crises sociales  Instabilité chronique MENACES
  6. 6. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 6 RÉPONDRE AUX MENACES  Double dynamique ...répondre à l'urgence ...organiser une réponse structurée  Agir ...en bilatéral ...en régional ...en multilatéral  Savoir Comprendre Agir  Avoir un regard global dépassant la seule notion de sécurité
  7. 7. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 7 TERRORISME
  8. 8. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 8 Pays sahéliens Principaux groupes terroristes BOKO- HARAM AQPA ÉTAT DE LA MENACE AQMI ANSAR EDDINE MUJAO La menace terroriste islamique
  9. 9. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 9 LUTTER CONTRE LE TERRORISME Engagement opérationnel et structurel Trans Sahara counter Terrorism EUCAP Sahel - Niger ! • Renforcer les États ! • Participer à la lutte ! Engagement opérationnel et structurel Horn of Africa counter Terrorism EUCAP Nestor
  10. 10. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 10 CRIMINALITÉ ORGANISÉE
  11. 11. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 11 Blanchiment Corruption Fraude documentaire Immigration illégale Trafics humains CybercriminalitéInsécurité aéroportuaire CRIMINALITE ORGANISEE
  12. 12. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 12 Source : Mission de lutte anti-drogue 2008 Pays de transit ou de stockage des stupéfiants Principales routes d'approvisionnement cocaïne Principales routes d'approvisionnement héroïne Consommation locale TRAFIC DE STUPEFIANTS Les grandes routes de la drogue
  13. 13. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 13 Pays couverts en coopération bilatérale Programmes bilatéraux : LUTTER CONTRE LA CRIMINALITÉ ORGANISÉE AFORMA : Appui à la formation des forces de sécurité en Afrique ASACA : Appui à la sûreté de l'aviation civile en Afrique ALCAO : Appui à la lutte contre le trafic de cocaïne en Afrique de l'Ouest Programmes régionaux (FSP) : Ecole régionale de maintien de la paix Ecole régionale de formation d'officiers de gendarmerie Ecoles régionales de déminage et police judiciaire Ecole régionale de maintien de l’ordre - Engagement UE - Engagement d'autres États Programmes multinationaux :
  14. 14. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 14 INSÉCURITÉ MARITIME
  15. 15. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 15 Principales zones menacées Détroits, ports et routes les plus affectés Attaques de navires marchands Attaques de passagers Brigandage Piraterie ÉTAT DE LA MENACE Source : ICC-IMB 2010
  16. 16. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 16 CEDEAO CEEAC SADC COI IGAD LUTTER CONTRE L'INSÉCURITÉ MARITIME Renforcer l'Etat (coopération bilatérale) Structurer les sous-régions (coopération régionale) … promouvoir le concept d'AEM (action de l'Etat en mer) ! ... Améliorer la coordination entre sous-régions (coopération interrégionale)
  17. 17. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 17 CATASTROPHES NATURELLES OU ACCIDENTELLES
  18. 18. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 18 ÉTAT DE LA MENACE des catastrophes naturelles récurrentes… et d’autres accidentelles… toutes dramatiques ! Organiser CYCLONES INONDATIONS SÉCHERESSES une réponse immédiate une réponse structurelle
  19. 19. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 19  Organiser une capacité immédiate d’intervention à partir de l’existant :  Capacités déjà existantes dans les forces  Structures et procédures à organiser  Renforcer la formation des experts (santé, génie...) parallèlement,  créer une capacité autonome de protection civile.  GÉNIE  SANTE  TRANSPORT  LOGISTIQUE  TRANSMISSIONS …. PROTECTION CIVILE
  20. 20. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 20 2013 : extension 2014 : consolidation2012 : formation ... une montée en puissance sur 3 ans ! PROTECTION CIVILE
  21. 21. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 21   LE POINT DE DÉPART  Coopérant en poste en 2011 2011
  22. 22. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 22 2012 : FORMATION        Coopérant en poste en 2011 Zone de compétence régionale du coopérant Ecole Coopérant affecté en 2012  
  23. 23. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 23 2013 : EXTENSION           Coopérant en poste en 2011 Zone de compétence régionale du coopérant Ecole  Coopérant affecté en 2012  Coopérant affecté en 2013  
  24. 24. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 24 2014 : CONSOLIDATION           Coopérant en poste en 2011 Zone de compétence régionale du coopérant Ecole  Coopérant affecté en 2012  Coopérant affecté en 2013 ? ? ? ? ?  
  25. 25. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 25 INSTABILITÉ CHRONIQUE
  26. 26. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 26 ÉTAT DE LA MENACE Printemps arabe  Des risques importants d'instabilité De nombreuses zones fragiles • Corruption • Mauvaise gouvernance • Captation du pouvoir • Fraudes électorales • Déficience structurelle • Capacité de formation faible ou inexistante • Chômage ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? Un élément nouveau • Exaspération > crainte de la répression (+ addition des effets des menaces !) ? ? ? ? ?
  27. 27. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 27 Comment répondre ???
  28. 28. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 28 DÉVELOPPEMENT … l’outil de défense peut participer au développement ! UNE MENACE ? • Une jeunesse…  importante  exigeante • Un constat…  difficultés économiques  outils de formation inexistants  chômage Une nécessité : participation de tous les acteurs de l’Etat à la formation de la jeunesse et au développement du pays  risque de troubles sociaux UNE RÉALITÉ PARTAGÉE • Des armées  un sureffectif chronique  un outil onéreux  une image à améliorer
  29. 29. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 29… faire le lien entre sécurité et développement ! DÉVELOPPEMENT Une réponse possible … … le Service Civique d’Aide au Développement !
  30. 30. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 30 Proposer à de jeunes volontaires... ...d'acquérir une formation professionnelle dans un métier choisi... ...réalisée au sein d'organismes civils et dans un environnement militaire... ...incluant une participation au développement du pays... ...avant leur insertion dans la vie économique locale ! PRINCIPE DU SCAD
  31. 31. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 31 DÉVELOPPEMENT SERVICE CIVIQUE D’AIDE AU DÉVELOPPEMENT … un lien concret entre sécurité et développement ! RECRUTEMENT FORMATION CITOYENNE (~ 3 mois) APPLICATION - grands chantiers nationaux - travaux d’intérêts nationaux - poursuite des stages - exploitation des fermes d’état - ... INSERTION Participation à l’enrichissement du tissu économique Participation au développement du pays Participation à la formation professionnelle de la jeunesse ( 12 mois) FORMATION PROFESSIONNELLE (~ 9 mois) (+ SUIVI)
  32. 32. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 32 1 2 Centres pilotes (expérimentation) Volet agricole (22 unités de formation) (car 22 régions administratives) UN EXEMPLE DE DÉPLOIEMENT ÉTUDIÉ ... MADAGASCAR Volet urbain (8 unités de formation) (appuyées sur les 8 plus grandes villes) 60 jeunes par unité de formation 30 centres de formation  1 800 jeunes / an Ouverture progressive des unités de formation entre 2008 et 2013  5 centres / an  30 centres au final MAHAJANGA TAOLAGNARO TOAMASINA ANTSIRANANA ANTANANARIVO FIANARANTSOA TOLIARA MORONDAVA 2 1 SOAVINA VAVATENINA ANTANIMIEVA SAKAY Centres ouverts
  33. 33. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 33 Des pays intéressés ? DES PISTES NOUVELLES À TROUVER Pays développant un projet SCAD Pays intéressé par un projet SCAD Pays développant un projet similaire au SCAD MADAGASCAR MOZAMBIQUE ZAMBIE ? MALAWI ? BOTSWANA ? COTE D’IVOIRE GUINEE BURUNDI COMORES ? TUNISIE NIGER ? RCA ? DJIBOUTI UA TCHAD Le SCAD :  un projet utile  éligible aux financements extérieurs
  34. 34. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 34 PERSPECTIVES
  35. 35. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 35  Dans un contexte aussi contraint... ...une nécessité, mobiliser tous les acteurs !  Des menaces très présentes... ...des moyens en baisse ! Perspectives :
  36. 36. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 36  Pas de sécurité sans développement, pas de développement sans sécurité  Une interdépendance obligée entre tous les acteurs  Les partenaires privés... des acteurs majeurs du développement  Des capacités à partager … s'organiser, une nécessité ! INSTABILITÉ CHRONIQUE
  37. 37. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 37  S'organiser entre acteurs du même domaine  S'organiser entre domaines ORGANISER LES ÉCHANGES Sécurité Développement Besoins  Information / Renseignement  Capacités  Engagement (moyens / actions spécifiques)   Influence (contacts)   ... 
  38. 38. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 38 S'ORGANISER A Paris... Sur le terrain... ? ? ... ? ... CBSOA CCE CCP MEDEF CIAN CCI CI DÉVELOPPEMENT ?Ents Ents Ents CC Eur CC Fr ? ... MAE PR MININT MINDEF ... SÉCURITÉ Pôle de gouvernance ASI AD AMB COCAC DUE BM FMI AMB
  39. 39. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 39 La sécurité en Afrique... l'affaire de TOUS les acteurs ! … pas de sécurité sans développement, pas de développement sans sécurité CONCLUSION
  40. 40. DIRECTION DE LA COOPÉRATION DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE 40

×