La digitalisation du commerce

1 255 740 vues

Publié le

Powerpoint de l'exposé sur la digitalisation du commerce : le consommateur face à de nouvelles expériences

Publié dans : Internet
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 255 740
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
118
Actions
Partages
0
Téléchargements
57
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La digitalisation du commerce

  1. 1. Digitalisation du commerce : le consommateur face à de nouvelles expériences Les Shop’addicts CUIGNET Mélissa DELFOSSE Anaïs DUCROCQ Emeline L3 ICAS – Groupe 1
  2. 2. Démarche Comprendre la digitalisation du commerce et ses enjeux: > Observations de la digitalisation sur le terrain > Corpus de documents et vidéos > Sondage de consommateurs sur leurs pratiques
  3. 3. Introduction  Avant 2000, quand on parlait d’e-commerce en France, on ne savait pas très bien ce que c’était. Quinze ans plus tard, on a du mal à se souvenir comment était la vie sans  L’Europe est devenue 1ère du marché e-commerce dans le monde devant les Etats-Unis (203 milliards d’euros contre 192 milliards pour les Etats-Unis en 2010)  Complémentarité Internet/Magasins : potentiel marketing, réponse à la demande des clients, adaptation aux nouveaux modes de consommation > Révolution qui va continuer de bouleverser le monde  Internet est un maillon essentiel de la chaîne commerce  4 défis à relever par les magasins physiques : - Elargir, renouveler et individualiser l’offre - Synchroniser le contenu informationnel avec celui des autres points de contact - Flexibiliser la localisation et heures d’ouverture - Faire évoluer continuellement le design et l’atmosphère pour susciter l’intérêt
  4. 4. Problématique Comment les magasins s’approprient-ils la digitalisation et comment Internet exploite-t-il le commerce?
  5. 5. Plan I – Le magasin du futur : quand le digital rencontre le monde réel II – Les nouveaux modes de consommation III – Consommateurs et pros face au commerce révolutionnaire
  6. 6. «Les espèces qui survivent ne sont pas les plus intelligentes ni les plus fortes, mais celles capables de s’adapter» Charles Darwin
  7. 7. I - Le magasin du futur : quand le digital rencontre le monde réel
  8. 8. Le panel Age : De 14 à 64 ans
  9. 9. Achats en ligne  Boutiques mode en ligne : Camaieu, Forever21, Nike, H&M, Jennyfer, Jules, Célio, Zara, Pull&Bear, Topshop, Pimkie, Urban Outfitters, Catimini, Mim, Cache cache, Kiabi, Etam, Nafnaf, Mango, Promod, American Apparel, New look, Stradivarius, Cleor, Louis Vuitton, Vertbaudet, Le temps des cerises  La plupart des achats sont faits sur des boutiques Internet qui existent également en réalité, fidélisation/confiance en une marque.  Sites mode : Bonprix, Zalando, Sarenza, Asos, La redoute, Nelly, La redoute , 3 suisses, Nat&Nin, Crazy Factory, L'indien boutique, Brandalley, Missguided, BMA  Boutiques beauté en ligne : Sephora, Yves rocher, Nocibé  Sites beauté : Aromazone, Agnès B, ELF, Birchbox
  10. 10. Achats en ligne Sites E-commerce « Market place » : Amazon, Grosbill, Cdiscount, Miniinthebox, Dresslink, Princeminister, Ebay, Etsy, Aliexpress, A little market, Rue du commerce, Lightinthebox, Sammydress Beaucoup d’achats également sur les sites à multi-vendeurs, plus pratique car on peut tout trouver sur le même site Sites de ventes privées : Vente privée, Monshowroom, Showroomprivé Sites de seconde main : Lebonboin, Vinted, Prêtàchanger
  11. 11. Achats en ligne  Sites biens culturels : Fnac, Vistaprint, Digitick, Pixmania, LDLC, Conforama, Groupon, Boulanger, Darty  Sites voyages et co-voiturage : Francebillet, Voyages-SNCF, Blablarcar, AirFrance  Alimentation : Auchan drive, Dieti natura, Leclerc drive, Cora drive, Casino drive  Restauration : Alloresto, Domino’s, Mc Do  Autres : Ikea, Geekerie, Disney store, sites de vente à l’effigie des clubs de sport, artiste…
  12. 12. Disparition des magasins ?  Ce n’est pas la fin du magasin mais une complémentarité naissante entre Internet et Magasins physiques. On passe d’UNE industrie à DES industries qui s’entremêlent
  13. 13. Pensez-vous que le E-commerce va finir par faire disparaitre les magasins ? Oui : Pas d'horaires donc moins contraignant Tout peut être fait de la même manière qu'en magasin (renvoyer l'article ou autre) Plus de commandes internet donc moins de clients en magasin Non : Certaines personnes préfèrent aller en magasins Le client veut essayer les produits et être conseillé Permet le contact humain N'apportent pas la même chose donc pas de disparition possible Trop de pertes d'emplois si plus de magasins Tout le monde n'utilise pas l'E-commerce Loisir pour certaines personnes Les magasins font partis de l'économie d'une ville « J'imagine pas la tristesse du truc si oui. Voir un gamin courir dans jouet club, voir un ivrogne acheter sa bière à la supérette du coin, ça n'a pas de prix. »
  14. 14. Complémentarité ?
  15. 15. Complémentarité ?
  16. 16. Web to store  Les magasins physiques ont mis en place l’omni-canal ou cross-canal qui permet d’utiliser l’ensemble des canaux disponibles pour échange et vendre comme par exemple avec le Web to store Il permet de réconcilier magasins et E-commerce notamment avec le ROPO : research online – purchase offline. Les consommateurs repèrent d’abord les articles sur internet et achètent en suite en magasin. Cette méthode cumule les avantages de la pratique web et ceux du shopping physique
  17. 17. Préparation à l’achat
  18. 18. Préparation à l’achat
  19. 19. Pour les commerces traditionnels, le web to store commencent directement sur Internet pour se rendre visible
  20. 20. Mais aussi dans les magasins : sur les vitrines… Les sites webs
  21. 21. Les flash codes
  22. 22. …Et les sacs plastiques, ticket de caisse, etc…
  23. 23. Quand le numérique s’invite dans les magasins traditionnels Les « assistants d’achat »
  24. 24. Le supermarché virtuel Le supermarché entièrement virtuel mis en place par Tesco dans le métro de Séoul https://www.youtube.com/watch?v=3W3KkYgsFs0
  25. 25. Self-scanning et self-checking Au Japon, l’Object Recognition Scanner est capable de reconnaître les fruits, légumes et les produits en promotion. https://www.youtube.com/watch?v=4dIr_cY03Js
  26. 26. Ecran interactif Adidas a mis en place un écran interactif où les clients peuvent parcourir les différents articles du magasin https://www.youtube.com/watch?v=NKbsfOAVu3Y
  27. 27. Essayage virtuel : chaussures Goertz, marque de chaussures allemande permet à ses clients d’essayer une paire de Chaussures pour visualiser si elles suivent ou non avec leur look https://www.youtube.com/watch?v=uSn7c1uw1_A
  28. 28. Essayage virtuel chez Mexx et Topshop Mexx permet l’essayage virtuel pour gagner du temps mais aussi pour envoyer le résultat sur les réseaux sociaux https://www.youtube.com/watch?v=y-hvu6ucyyA
  29. 29. Digitalisation chez Lunettes pour tous Prise de mesure avec une tablette et possibilité d’essayer les lunettes sans entrer dans le magasin
  30. 30. Le cas Décathlon L’étiquette RFID Révolutionnaire avec puce électronique intégrée, elle fonctionne avec le système Radio Fréquence Identification. Puce d’identification : produit suivi à distance pour mieux servir le client
  31. 31. Le cas Décathlon
  32. 32. Le cas Décathlon Le Mobistore
  33. 33. Le cas Décathlon L’ E-réservation CAS N°1 : PRODUIT IMMÉDIATEMENT DISPONIBLE Le client peut opter pour la livraison gratuite en Point Relais Magasin dans le magasin qu’il souhaite et retirer son colis une heure après sa réservation en ligne. CAS N°2 : PRODUIT INDISPONIBLE Le client choisit son produit, le réserve et sera livré dans un délai de 48h dans le magasin choisit
  34. 34. Le magasin dans le E-commerce Le E-commerce essaie aussi de se rapprocher du magasin. Les vêtements sont portés par des mannequins pour une meilleure mise en valeur. Les descriptions sont détaillées. Possibilité de créer son propre look sur des mannequins virtuels.
  35. 35. Les défilés comme essayage virtuel Certains sites comme ASOS ou Knicker Picker ont mis en place des essayages virtuels en vidéo ou animation
  36. 36. Switchez votre look Ou encore essayer le résultat d’un maquillage sur une mannequin avec une animation vidéo
  37. 37. Des conseils comme en magasin Rubrique conseils & astuces Formulaire pour trouver le produit adapté au client
  38. 38. Mobile to store « Réalité augmentée » : mettre en situation un produit du magasin dans son intérieur
  39. 39. II - Les nouveaux modes de consommation
  40. 40. Equipements
  41. 41. Achats en ligne
  42. 42. Achats en ligne
  43. 43. Pourquoi une grande majorité de personne font leur achats sur internet ? L’internaute aime la nouveauté et veut disposer d’un maximum de choix Boutiques en ligne proposent plus de produits Pas de problème de place pour stockage ex: 30000 références tandis qu’en magasins 3 à 5 fois moins
  44. 44. Pourquoi une grande majorité de personne font leur achats sur internet ? L’internaute cherche les meilleurs prix Boutiques en ligne proposent un décrochage de prix Les sites n’ont pas les contraintes d’un magasin classique Structure de coût moins cher Un seul site logistique a gérer à l’inverse des magasins (entre 200 et 300 magasins) Economie « redonnée » aux clients en pratiquant des prix beaucoup plus bas Internet = moins cher
  45. 45. Vers une nouvelle consommation
  46. 46. Comment les clients achètent aujourd’hui ? Quels sont leurs nouveaux modes de consommation ? Lorsque vous faites vos courses au supermarché ou dans d’autres magasins, votre smartphone/tablette peuvent se révéler d’une aide précieuse, ils proposent des applications pratiques: > Liste des courses > Comparateur de prix > Portefeuille virtuel > Enregistrement des achats > Détecteur de substances allergènes, valeurs nutritionnelles, additifs, OGM, etc..
  47. 47. Exemples d’applications aidant aux courses
  48. 48. Comment les clients achètent aujourd’hui ? Quels sont leurs nouveaux modes de consommation ? Pour que les parkings plein à craquer, les files d’attente interminable soient un mauvais souvenir, les magasins ont mis en place des dispositifs pratiques pour le gain de temps pendant le shopping: > Magasins virtuels : il suffit de scanner le code barre avant d’être livré chez soi > Chariots intelligents : il permet au client de suivre ses indications pour trouver le produit recherché > système de géolocalisation des références > Scan express : il permet de maîtriser votre budget, vérifier les montant de vos achats au fur et à mesure de vos courses > Dispositif de paiement : borne de paiement avec mobile
  49. 49.  Magasins virtuels Chariot intelligent équipé d’une tablette  Scan express  Borne de paiement avec mobile
  50. 50. Autre exemple de paiement mobile chez Pizza Hut : Possibilité de créer sa pizza sur une table tactile et de la payer, entre autre, avec son mobile.
  51. 51. Vers une nouvelle consommation
  52. 52. Comment les clients achètent aujourd’hui ? Quels sont leurs nouveaux modes de consommation ? Le e-commerce/internet, pour attirer un grand nombre de clients, propose: > Geofencing : permet à une enseigne/centre commercial d’envoyer coupons et promotions à ses clients au bon moment, au bon endroit, et sur le bon produit > Newsletters : e-mail diffusé régulièrement aux internautes qui se sont inscrits pour les recevoir, propose des offres intéressantes: réductions, promotions ou informations de l’ordre de l’actualité. > Code promotion : permet aux internautes d’obtenir une réduction ou un avantage sur leurs achats réalisés en ligne
  53. 53. Exemple de geofencing avec l’application d’Euralille
  54. 54. Vers une nouvelle consommation  Les utilisations de ce genre d'applications d'après les utilisateurs : Permet de faire des économies  Informe des offres en cours Pousse parfois à la consommation  Informe mais pas forcément d'achat Préfère attendre les grosses soldes car petites promos pas assez rentables  Promotions tous les jours mais rarement dans les magasins que l'on désire Permet de comparer les prix et donc de mieux gérer ses dépenses
  55. 55. Vers une nouvelle consommation L'avis des non-utilisateurs : Intéressés : Permet de faire des économies Efficace Bonnes affaires Intéressé mais seulement si on peut choisir le type d'article Pas intéressés : Trop d'applis tuent les applis Trop sollicité Pas besoin d'appli, les magasins envoient eux-même des SMS/mails pour prévenir des promos Obligation d'achat Achat par plaisir et pas parce que l'article est en promo Technologie trop impliquée dans la vie quotidienne Trop de publicité Pas envie d'être géolocalisé Pas l'utilisation
  56. 56. Double économie Les consommateurs peuvent augmenter leur pouvoir d’achat avec la revente d’objets dont ils ne se servent plus, par moyens de petites annonces: Leboncoin.fr est le meilleur exemple, devenu en 6ans le premier site de petites annonces entre particulier.
  57. 57. Leboncoin Un média de proximité: La bonne affaire est au coin de la rue leboncoin.fr propose un service de dépôt et de consultation de petites annonces sur internet destiné aux particuliers. 17 millions d’annonces 500 000 nouvelles annonces chaque jour 13 692 000 visiteurs uniques en novembre 2011 Dans le top 15 des sites les plus consultés en France Aucune interruption de service depuis son lancement 57
  58. 58. Leader des annonces Plus d’un internaute français sur trois va sur Leboncoin chaque mois Simple, rapide et efficace Le reflex pour vendre Faire des économies Eviter le gaspillage S’épargner les longues expéditions dans les magasins 58
  59. 59. III - Les consommateurs et pros face au commerce révolutionnaire
  60. 60. Qu’est-ce que le « commerce connecté »?  « C’est un terme à la mode en ce moment »  « C’est une blague : c’est un truc pour vendre des codes-barres donnés et des téléphones »  « Le commerce connecté c’est l’art de réunifier l’ensemble des canaux de vente en un tout cohérent »  « Terme qui englobe : e-commerce, mobile commerce, commerce social »  « Commerce connecté = passerelle entre le offline et le online »  « Commerce connecté = fusion entre commerce digital et commerce traditionnel »  « C’est la possibilité pour le consommateur d’acheter de manière fluide que ce soit en ligne ou en magasin »  « C’est la capacité à pouvoir vendre des informations qui sont dans le magasin, rattachées à des autres canaux (site web) Exemple : borne interactive permettant de commencer la commande sur le Site web et de la terminer en magasin »  « Le commerce connecté permet de retrouver les enrichissements qu’apporte le Web en magasin »
  61. 61. Qu’est-ce que le « magasin connecté »?  « Magasin qui utilise des outils connectés et interactifs ; relier le point de vente physique à des outils virtuels »  « C’est le sens inverse : on trouve, dans les magasins, une borne qui permet d’accéder au site Web (si produits indisponibles en magasin) »  « Relation/connexion entre tous les canaux : magasin, site web, site mobile »  « Magasin à l’intérieur duquel on a intégré un dispositif qui permette de faire le lien online »  « Utilisation de tables tactiles, tablettes portables ; capacité du magasin physique à entrer en contact avec le commerce digital par l’intermédiaire de supports multiples »  « C’est apporter la puissance du e-commerce dans le magasin ; promesse de marque unique et cohérente »  « Possibilité de bénéficier d’informations sur le produit sans attendre le vendeur »  « Réaliser l’acte d’achat sur une borne »
  62. 62. Préférences d’achat
  63. 63. Avantages et inconvénients des magasins Avantages : Observer, toucher, essayer les articles Conseils/contact des vendeurs/vendeuses Contact social Paiement sécurisé Balade entre amis/famille Moins d'arnaques Repartir directement le produit
  64. 64. Avantages et inconvénients des magasins  Inconvénients :  Manque de tailles/articles  Irrespect des personnes  Attente  Déplacement  Foule  Ambiance du magasin (climatisation, musique forte)  Etre disponible aux heures d'ouverture  Magasins pas disponibles dans toutes les villes  Vendeurs/vendeuses trop insistant(e)s  Achats compulsifs  Rayons mal rangés  Prix
  65. 65. Avantages et inconvénients du E-commerce Avantages : Disponibilité des produits partout dans le monde Rapidité de livraison Large choix d'articles Pas besoin de se déplacer Possibilité de parcourir plus de boutiques Mettre de côté les articles pour les acheter plus tard Commander dans des boutiques que l'on ne trouve pas près de chez soi Prix plus bas Livraison à domicile Avis des consommateurs Temps illimité Gain de temps Tranquillité Comparaison de prix plus simple Tout le monde peut y avoir accès
  66. 66. Avantages et inconvénients du E-commerce Inconvénients : Pas de moyen de se rendre compte réellement du produit Difficulté pour choisir la bonne taille Frais de port/douane Attente du colis Produits pas toujours conformes Mauvais rapport qualité/prix Impossibilité d'essayer ou de demander conseil Arnaque Sécurité de paiement Descriptions approximatives Pas de relations humaines Difficulté pour les retours/remboursements Articles détériorés Perte des colis Perte de clients en magasin Manque de communication entre site/magasin
  67. 67. Ce que le panel préfère aux magasins vis-à-vis d’Internet... Possibilité de voir/toucher l'article en réel Qualité des vêtements : poids, taille, finition, matières, couleur Possibilité de l'essayer : pas d'erreur de taille Plus grande sécurité de paiement Parcourir les livres ou écouter les CDs Faire un achat imprévu Alimentation : choisir ses fruits et légumes Lien avec les vendeurs/vendeuses Pas d'attente de livraison Permet les après midi entre amis/famille Ambiance des magasins Flâner sans chercher quelque chose de précis Pas de frais de port Moins d'arnaques Le contact avec les autres clients Retours/remboursements plus simple
  68. 68. Ce que le panel préfère à Internet vis-à-vis des magasins...  Prix souvent plus bas  Gérer ses achats en restant chez soi  Gain de temps  Possibilité de trouver des réductions  Possibilité d'accéder à des marques introuvables près de chez soi  Choix plus varié  Disponibilité d'un plus large choix de taille  Possibilité de bénéficier de produits rares  Choix personnel, pas influencé par un/une vendeur/vendeuse  Possibilité de comparer les prix plus facilement  Achat 24/24h 7/7j  Plaisir d'ouvrir son colis  Stock plus important  Livraison à domicile  Articles mis en valeur  Paiements étalés  Tranquillité d'achat  Possibilité de trouver des produits originaux  Possibilité de trouver des produits pas disponibles en France  Avis des autres clients sur le produit
  69. 69. Les enjeux pour les commerçants Côté Marketing : outils de e-mailing (mails de marketing , messages de notifications (récap de commande), email transactionnels (tickets de caisse), SMS) Analyse de données en temps réel (ex : analyse de la personnalité du consommateur via son compte Twitter) > opportunités pour les marques et retailers d’e-commerce S.A.V : ne se limite plus aux réparations et conseils d’utilisation. Débute juste après la vente (e-tickets), permet au commerçant de récolter adresse mail de ses clients > passerelle entre ventre et après-vente Fidélité : les réseaux sociaux ont un impact sur l’avis client et la réputation. Source d’information pour les clients. Avis client autrefois subi par les commerçants, désormais sollicité par les e-commerçant « qu’en pensez-vous ? »
  70. 70. Exemple du Drive Source : Etude « Les ateliers du Drive 2014 »
  71. 71.   Trop d’informations sur différents canaux. Solution : cette offre devrait se trouver directement sur le site des drive (via des liens par exemple)
  72. 72. Le shopping du futur
  73. 73. Vigishopper (ou watcher) Consommateur attentif et scrupuleux, il cherche à s’assurer de la sincérité des marques, c’est-à-dire à vérifier que les informations qu’elles communiquent (pub, emballage) sont conformes à la réalité des faits Outils proposés : Tellspec : scanne les aliments (même à travers plastique ou verre) ; Lapka : capteur d’aliment bio
  74. 74. Slow-shopper (ou care shopper) Consommateur amoureux des petits producteurs, le Slow-shopper utilise les circuits courts pour s’approvisionner et s’implique dans le choix de ses produits afin de préserver l’économie locale, l’environnement, et certaines formes de traditions liées au savoir-vivre Outils proposés : achats sans emballage, magasins sans marques écrites, 50% de réduc si tél éteint (Israël)
  75. 75. Social shopper (ou influenceur) C’est un expert de la consommation, souvent spécialiste d’un produit. Il recherche la reconnaissance pour son savoir-faire (tutoriels, vidéos), partage ses expériences, conseiller/montrer ses connaissances Outils proposés : Cintres connectés (affiche nombre de likes de l’article), where to get it (application pour trouver vêtements portés par les stars), FreeMe (consommateurs récompensés s’ils montrent leur vêtements en photo)
  76. 76. Emoshopper (ou wahou-addict) A travers son acte d’achat, l’emoshopper cherche à vivre un moment intense, un moment inoubliable. C’est le consommateur qui voit dans la consommation une occasion de plaisir et d’expérience inédite, riche en émotions. Séduit par l’originalité du produit/de la marque. Outils proposés : café-vélo, choisir sa voiture sur un site de rencontres..
  77. 77. Altershopper (ou norm-core) L’Alter-Shopper est un consommateur féru des circuits alternatifs. Adepte des FabLabs et du DIY comme moyens de contourner la consommation de masse, il voit dans la sharing economy, un mode de vie à part et une alternative séduisante. Outils proposés : Opendesk (site web aidant à la construction de meubles), plateforme proposant don ou prêts d’objets entre particuliers
  78. 78. Conclusion  Qu’en sera-t-il de la digitalisation du commerce dans 10 ans ? Quel tournant prendra le commerce connecté ? Comment sera-t-il entré dans nos moeurs ?  Plus de distinction entre commerce traditionnel et e-commerce. Les consommateurs de demain ne connaîtront pas cette dichotomie entre l’achat en ligne et l’achat magasin. Ils prendront les bons côtés du e-commerce : la recherche facilitée, le gain de temps, le fait de pouvoir commander 24 heures sur 24, les avis clients…et de l’achat de proximité dont la dimension humaine et physique restera primordiale : le contact avec un vendeur, la possibilité de voir les détails d’un produit, l’immédiateté de la possession, la scénarisation de l’offre et du parcours client.  Le e-commerce devient une expérience d’achat totalement intégrée à la vie réelle.
  79. 79. Constat du panel Liés ensemble… : Complémentaires l'un de l'autre Permettent à tout le monde d'y trouver son compte en fonction de ses préférences Constante évolution : caisse automatique pour les magasins et achat avec code smartphone pour E-commerce Transformations et rapports qui changent mais ensemble Doivent s'adapter l'un à l'autre
  80. 80. Constat du panel ... Pas toujours : Les deux poussent au maximum à la consommation E-commerce qui se développe de plus en plus > Magasins qui perdent des clients Cohabitation difficile > il faut un certain nombre d'années pour trouver un équilibre entre les deux Si disparition des magasins, plus de relation humaine pourtant c'est la définition même du commerce Magasin et E-commerce pas toujours liés (ex : Yves rocher)
  81. 81. Constat du panel E-commerce : En plein essor, les clients veulent tout de suite Rajouter des fonctionnalités Propose de plus en plus de techniques pour faire comme les magasins mais ne les remplacera jamais Proposent des nouveaux emplois Permet de rendre accessible les magasins à tous (et faire de nouveaux clients)
  82. 82. Constat du panel Magasins : Essaient d'attirer les clients avec des techniques de vente Préservent une part d'humanité mais employés fatigués > travaillent de plus en plus pour combler l'E-commerce Fonctionnent de moins en moins > Enormément de promotions même hors période pour combler le manque à gagner De plus en plus de fermeture Innovation pour satisfaire les besoins des clients
  83. 83. Bibliographie o BARBA Catherine « Le magasin n’est pas mort » http://www.directetproche.fr/documents/Catherine-Barba- Le-magasin-n-est-pas-mort.pdf o BARBA Catherine « 2020 : la fin du E-commerce ou l’avènement du commerce connecté? » http://www.fevad.com/uploads/files/DocArticle/etude/feva d2011__malineaecommerce2020.pdf o PICOT COUPEY Karine « Les voies d’avenir du magasin physique à l’heure du commerce connecté ». Gestion 2013/2 (Vol.38). P.51-61
  84. 84. Webographie Magasins http://www.influencia.net/fr/actualites/com-media, media,grande-distribution-data-tete-gondole, 4481.html http://www.influencia.net/fr/actualites/tendance,te ndances,shoppers-qui-etes-vous,4461.html http://businessoffashion.blog.lemonde.fr/2014/10/15/ la-seconde-vie-des-grands-magasins/ http://www.zdnet.fr/actualites/e-commerce-faut-il-encore- des-magasins-physiques-39790486.htm
  85. 85. Webographie  Internet http://www.influencia.net/fr/actualites/com-media,media,centres-commerciaux-nouvelle-generation- sont-ils-createurs-liens,4338.html http://www.influencia.net/fr/actualites/in,tendances,e-shoppers-pain-beni-marques,2870.html http://www.lefigaro.fr/vox/economie/2014/03/28/31007-20140328ARTFIG00237-e-commerce-la-fin-des- magasins.php http://blog.lengow.fr/2014/09/09/web-to-store-ecommerce-socloz/ http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/04/24/la-e-reservation-avenir-du-e-commerce_ 4406967_3232.html http://www.retailmenot.fr/2014/03/e-commerce-chiffres-cles-2013-et-perspectives-2014-2015/ http://www.capitaine-commerce.com/2014/02/07/37580-etude-bilan-du-e-commerce-en-france-en- 2013/ http://www.ecommercemag.fr/Thematique/marche-prospective-1010/etudes-cibles- 10044/Breves/Quel-visage-commerce-2020-235455.htm http://www.cci21.fr/assets/files/pdf_information/e_commerce_france.pdf http://www.mediametrie.fr/internet/communiques/barometre-trimestriel-de-l-audience-du-e-commerce- en-france-au-2eme-trimestre-2014.php?id=1131 http://www.mediametrie.fr/internet/communiques/internet-accelere-le-commerce-sous-toutes-ses-formes. php?id=1132#.VD-bN6NFty8 http://lab.vente-privee.com/wp-content/uploads/2011/06/Etude-e-commerce-Malinea.pdf.pdf
  86. 86. Webographie  Lien magasins/Web http://www.blog-to-store.com/comment-la-complementarite-eshop-et- magasin-physique-a-modifie-le-processus-dachat-des-francais/ http://www.blog-to-store.com/90-des-francais-font-des-recherches-sur- le-web-avant-dacheter-en-magasin/ http://www.journaldunet.com/ebusiness/expert/55636/le-web-to-store--- e-commerce-et-magasin-physique-a-nouveau-compatibles. shtml http://www.stepstone.fr/Conseils-de-carriere/actualite-emploi/e-commerce- vs-magasins.cfm http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-83242-le-web-to-store- la-reconciliation-entre-e-commerce-et-magasin-physique- 1003356.php http://www.challenges.fr/entreprise/20130429.CHA8873/pourquoi-les-francais- preferent-encore-les-boutiques-au-e-commerce.html http://www.ecommerce-squad.com/news/les-magasins-physiques-et-le- e-commerce.html
  87. 87. Webographie  Autres (appli mobiles, ...) http://www.e-marketing.fr/Thematique/Tendances- 1000/Breves/Mobile-le-bel-avenir-du-geofencing-230896.htm https://fr.news.yahoo.com/video/geofencing-cest-sold%C3%A9- pr%C3%A8s-chez-113100744.html http://www.laposte.fr/lehub/Nouvel-article,2188 http://www.comavisee.com/geofencing-cest-ou-les-soldes/ http://www.e-marketing.fr/Thematique/Direct-Digital- 1003/Breves/Phoceis-teste-le-geofencing-pour-Auchan-49046.htm http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-99949-les-3-choses-a- savoir-sur-la-geolocalisation-in-store-1012058.php http://www.blog-to-store.com/cezaam-application-web-to-store/ http://www.lesechos.fr/24/07/2014/LesEchos/21735-035-ECH_l-economie- du-partage-est-elle-durable--.htm
  88. 88. Webographie  Vidéos/Reportages http://www.youtube.com/watch?v=BC1mEdmyF6E https://www.youtube.com/watch?v=mDXJnnomkUg http://www.youtube.com/watch?v=JYIgxfwOAhM http://www.youtube.com/watch?v=l7w7bNKWzts http://www.youtube.com/watch?v=mDXJnnomkUg http://www.youtube.com/watch?v=y8Vxx0AN5SQ http://www.youtube.com/watch?v=12iidBMnnok http://www.youtube.com/watch?v=ASJXHM_OXLw http://www.youtube.com/watch?v=X_GSxhvR1vk https://www.youtube.com/watch?v=NzXvFSHnFLc  Vu dans les médias (TV, journaux...) http://www.6play.fr/#/m6/le-1245/11404874-12-45-du-jeudi-23-octobre M6 30/10 19H45 : Payez ce que vous voulez, le consommateur fait lui même le prix.

×