W
JOUAN Camille, CHATIGNY Dylan
& OLIVIER Chloé
PORN DIGITAL
Comment l’accès à la pornographie via internet a pu
modifier nos rapports à la sexualité ?
Quel impact y’a-t-il sur le mon...
I - La pornographie sur internet:
A. Définition de pornographie
B. Porn studies: #14h42 « les porn studies face à la mutat...
 La France est le 5ème pays le + consommateurs
 12% des sites web sont pornographiques
 1 visiteur sur 3 est une femme
...
A – DEFINITION
VS
Visible
Pénétration
Appareil
génitaux
Suggéré
Érotisation
Cheville, nuque, poitrine
 Marcello Vitali-Ro...
 Sans pour autant révolutionner de fond en comble le genre de la
pornographie, le DIGITAL PORN déplace le rapport et les ...
 #14h42 « Les porn studies face à la mutation numérique »
Jizzko, Ex chroniqueur du tag parfait / Fred Pailler doctorant ...
ENTRETIENTS
ENTRETIENS
PROFILS
- 18 Jeunes entre 20 et 25 ans
- Etudiants
- 9 hommes et 9 femmes
- Orientations sexuelles ...
FILLES : 10 – 12 ANS / GARÇONS 7 – 9 ANS
PREMIÈRE CONFRONTATION À
LA PORNOGRAPHIE
« Pas d’intérêt, trop hard. Je préfère la
suggestion, la sensualité au hard » D. 21
ans
« Perso, le porno, ça me fait ni c...
« Oui, je vais voir des films pornos de
temps en temps quand mon mec n’est
pas là. Il est pas fan du tout, c’est un
petit ...
« Quand ma copine est pas là, j’aime
bien regarder, je me sens moins seul,
j’ai des envies c’est normal !! Et même
quand e...
« Pour nous c’est pas tabou. Mais pour
les filles j’imagine que ça doit l’être
davantage. Si on me pose la question, je
va...
OUI 15/18
« Ça me donne une certaine idée même si c’est loin de la réalité du sexe »
L. 21ans ( Homme)
« On peut apprendre...
Pour 6/18, regarder du porno n’influence pas leurs fantasmes
Pour 4/18, regarder du porno n’influence pas leurs fantasmes ...
2/9 femmes ont avoué avoir regardé du porno avec leur mec pour
« rire » et « faire plaisir » à leur partenaire
3/9 hommes ...
A l’unanimité, la femme est représentée comme « soumise », cependant: « il existe quand même
des vidéos où la tendance est...
Sur 15 des personnes interrogées consommant du porno ; le résultat
est unanime , l’ordinateur est le principal support de ...
 Sur 16 consommateurs de vidéos pornographiques:
3/16 : cherchent leurs vidéos avec des mots clés sur google suivit de
« ...
C- LES SITES
Page d’accueil :
Exemple screané
d’une jeune femme
interviewée de
20ans.
+de 1000
Tags
I-
 Facilité d’accès, catalogue illimité (tube/tag),intimité : avant si l’on voulait
regarder un film pornographique cela...
UPLUST
#14h42: Porn Studies, l’étude de la pornographie et de son évolution face au numérique –
Publié le 11/11/14 sur le site ne...
Porn digital
Porn digital
Porn digital
Porn digital
Porn digital
Porn digital
Porn digital
Porn digital
Porn digital
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Porn digital

342 vues

Publié le

La pornographie et le numérique: sa consommation, son appréhension.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
342
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
14
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Porn digital

  1. 1. W JOUAN Camille, CHATIGNY Dylan & OLIVIER Chloé PORN DIGITAL
  2. 2. Comment l’accès à la pornographie via internet a pu modifier nos rapports à la sexualité ? Quel impact y’a-t-il sur le monde social ? INTRODUCTION
  3. 3. I - La pornographie sur internet: A. Définition de pornographie B. Porn studies: #14h42 « les porn studies face à la mutation numérique de la pornographie » C. Les sites II – Entretiens: A. Déroulement des entretiens B. Résultats PLAN
  4. 4.  La France est le 5ème pays le + consommateurs  12% des sites web sont pornographiques  1 visiteur sur 3 est une femme  70% des hommes 18-24 ans visitent un site porno par mois  35% des téléchargements concernent des fichiers pornographiques  34% de ceux qui ont vu de la pornographie sont tombés dessus par hasard via des fenêtres pop-up, pubs, mails, ou renvoi à des sites non sollicités POINT INFOS
  5. 5. A – DEFINITION VS Visible Pénétration Appareil génitaux Suggéré Érotisation Cheville, nuque, poitrine  Marcello Vitali-Rosati :
  6. 6.  Sans pour autant révolutionner de fond en comble le genre de la pornographie, le DIGITAL PORN déplace le rapport et les pratiques à la sexualité. ° Champ de recherche universitaire encore méconnu en France / mouvement militant, cf François Ronan Dubois ° Domaine des sciences sociales ° Questionne les stéréotypes présents dans la pornographie ° Promeuvent un porno éthique : « Il est grand temps de parler de pornographie sérieusement et librement, comme d’un véritable univers culturel à explorer » Marie Anne Paveau B – PORN STUDIES
  7. 7.  #14h42 « Les porn studies face à la mutation numérique » Jizzko, Ex chroniqueur du tag parfait / Fred Pailler doctorant en sociologie, travaille sur l’étude des cultures sexuelles et sentimentales en ligne au CAPN / Florian Voros, doctorant en sociologie au EHESS, travaille sur les constructions de la masculinité et usages sociaux des films et vidéos porn ° Tubes/Tag  Tournant du porno sur internet ° Fantasmes, niches sexuelles ° Visibilité des contenus minoritaires B – BIS
  8. 8. ENTRETIENTS ENTRETIENS PROFILS - 18 Jeunes entre 20 et 25 ans - Etudiants - 9 hommes et 9 femmes - Orientations sexuelles confondues  Entretiens de 20 à 30 minutes dans notre appartement, tous enregistrés avec un téléphone portable ou un ordinateur.  Pas spécialement de gène ressentie
  9. 9. FILLES : 10 – 12 ANS / GARÇONS 7 – 9 ANS PREMIÈRE CONFRONTATION À LA PORNOGRAPHIE
  10. 10. « Pas d’intérêt, trop hard. Je préfère la suggestion, la sensualité au hard » D. 21 ans « Perso, le porno, ça me fait ni chaud ni froid, je trouve que ça n’a rien à voir avec la réalité » E. 21 ans « Je trouve ça sale, trop cru, pas assez romantique, et l’image de la bimbo refaite et soumise…NON MERCI » G. 21 ans HOMMES 1/9 FEMMES 2/9 CONSOMMATION PRESQUE NULLE
  11. 11. « Oui, je vais voir des films pornos de temps en temps quand mon mec n’est pas là. Il est pas fan du tout, c’est un petit plaisir solitaire pour patienter » F. 22 ans « De temps en temps par curiosité, ça m’arrive d’aller voir mais j’avoue que je préfère laisser aller mon imagination » C. 21 ans « Ça m’arrive d’aller sur les sites pornos, surtout quand j’ai pas eu de rapports avec un mec depuis longtemps, ça me rappelle à quoi ça ressemble » S. 22 ans HOMMES 3/9 FEMMES : 3/9 CONSOMMATION OCCASIONNELLE
  12. 12. « Quand ma copine est pas là, j’aime bien regarder, je me sens moins seul, j’ai des envies c’est normal !! Et même quand elle est là, on regarde ensemble histoire de se mettre dans le bain » H. 22 ans « Quand je regarde un film porno, chaque soir si j’ai le temps, c’est toujours pour me masturber » R. 22 ans « Même en ayant des rapports plus ou moins régulier avec mon mec, je reste quand même attirée par mon petit porno avant de dormir. J’aime voir des situations qui n’arriveront peut-être jamais, c’est un peu comme jouer avec le feu » S. 20 ans « Je vais régulièrement sur des sites pornos, j’ai pas vraiment d’explications, j’aime me faire plaisir, et voir du porno y contribue » C. 20 ans HOMMES 5/9 FEMMES 4/9 CONSOMMATION RÉGULIÈRE
  13. 13. « Pour nous c’est pas tabou. Mais pour les filles j’imagine que ça doit l’être davantage. Si on me pose la question, je vais pas forcément me sentir mal à l’aise ou juger » R.22ans « C’est vrai qu’être une femme et crier sur tous les toits que tu mates du porno ça fait pas vraiment bon genre. Après entre copines c’est drôle, surtout quand tu n’es pas la seule. Tu peux partager quelques fantasmes et anecdotes mais tu le dis pas à n’importe qui » O.21ans HOMMES FEMMES SUJET TABOU
  14. 14. OUI 15/18 « Ça me donne une certaine idée même si c’est loin de la réalité du sexe » L. 21ans ( Homme) « On peut apprendre à faire de « bonnes » fellations » « Jouer avec les attitudes ou positions excitantes comme en regardant le mec dans les yeux » O. 21 ans (idées répétées par plusieurs filles) MITIGES 3/18 « Les autres pensent que ça « renseigne » mais ça ne remplace pas une vraie éducation sexuelle » A. 23ans ( femme) « ça peut aider mais y’a quand même des limites, comme utiliser des préservatifs: c’est pas systématique et ça pose problème dans les rapports » C.21 ans (femme) RÔLE EDUCATIF DU PORNO
  15. 15. Pour 6/18, regarder du porno n’influence pas leurs fantasmes Pour 4/18, regarder du porno n’influence pas leurs fantasmes mais « ça les inspire pour certaines positions ou situations » Pour 8/18, le porno a influencé certains fantasmes: « Oui je pense que le porno a influencé certains fantasmes et m ’a donné envie d’en réaliser des nouveaux » S. 20 ans (femme) « Ça a influencé ma vie sexuelle, mes choix parce que ça a crée de nouveaux fantasmes. Après y’en a des réalisables et d’autres inavouables » C. 20 ans (femme) LE PORNO ET LES FANTASMES
  16. 16. 2/9 femmes ont avoué avoir regardé du porno avec leur mec pour « rire » et « faire plaisir » à leur partenaire 3/9 hommes ont avoué vouloir regarder du porno avec leur compagne mais ont essuyé un refus 5/18 ont affirmé pimenter leur vie de couple grâce au porno Les 8 personnes restantes n’ont jamais ressenti le besoin de regarder du porno en couple: manque d’occasion(3), envie de garder ce plaisir solitaire(2), pour non consommation(3) REGARDER DU PORNO EN COUPLE
  17. 17. A l’unanimité, la femme est représentée comme « soumise », cependant: « il existe quand même des vidéos où la tendance est inversé » S.21ans « Il y a des pornos pour femmes aussi »S.22ans 2/9 femmes se disent dérangées par ce rapport de pouvoir : « Perso ça me dérange un peu, je préfère regarder du porno féminin, c’est plus doux » S. 22 ans 2/9 n’ont pas de réel opinion sur la question. 5/9 femmes avouent que les traitements un peu brutaux et les insultes ont tendance à leur plaire dans les vidéos et dans l’intimité: « Mon ex m’insultait pendants nos rapports et j’adorais ça. Ça n’empêchait pas qu’il soit romantique et respectueux dans la vie de tous les jours » O. 20 ans (femme) « J’ai connu un gars qui aimait quand c’était violent et c’était top. Après l’acte, il était vraiment affectueux , alors que j’ai eu des mecs doux pendant le rapport et cons dans la vrai vie; comme quoi ça veut rien dire ». C.20ans (femme) RAPPORTS DE POUVOIR
  18. 18. Sur 15 des personnes interrogées consommant du porno ; le résultat est unanime , l’ordinateur est le principal support de visionnage face au téléphone, à la télévision et aux magazines:  Possibilité de privatiser les pages  Chargement plus rapide  Meilleure qualité  Écran plus grand  Moins pénible par rapport au pub SUPPORTS
  19. 19.  Sur 16 consommateurs de vidéos pornographiques: 3/16 : cherchent leurs vidéos avec des mots clés sur google suivit de « vidéo porn » 13/16 : utilisent des sites pornos comme pornhub ,xvidéo ,youjizz, youporn, tukiff, esponer, xnxx, redtube. Une fois sur le site, les pratiques divergent. Il y a les adeptes des vidéos récentes ou des vidéos suggérées et il y a les adaptes des catégories ou des tags dans les moteurs de recherche dans le site. Une fois encore les catégories de recherches sont variées, cependant on remarque que la catégorie « interracial » est souvent mentionnée, celle de « teen » apparaît également ainsi que « bbc » (big black coke). LES UTILISATIONS :
  20. 20. C- LES SITES
  21. 21. Page d’accueil :
  22. 22. Exemple screané d’une jeune femme interviewée de 20ans.
  23. 23. +de 1000 Tags
  24. 24. I-  Facilité d’accès, catalogue illimité (tube/tag),intimité : avant si l’on voulait regarder un film pornographique cela nécessitait une certaine démarche ( déplacement dans sex shop, confronter au regard des autres, limitation dans les choix…) II-  Facilité à aborder le sujet même si certains étaient plus bavards que d’autres.  Pas de réelle différence entre la consommation du porno et le genre et orientations sexuelles.  Influence sur les inspirations et les fantasmes  Utilisation des sites pornos (youporn, pornhub,tukiff, youjizz, esponer)  Rôle éducatif : pas de réponses catégoriques / certains codes et schémas reproduit ( préliminaire/ pénétration etc)  Réalité vs vidéos porno (certaines pressions imposées par la pornographie – performances- épilation/ en réalité: appropriations personnelles des codes)  Acteurs porn vs amateurs : Perméabilité entre les pros et les amateurs CONCLUSION
  25. 25. UPLUST
  26. 26. #14h42: Porn Studies, l’étude de la pornographie et de son évolution face au numérique – Publié le 11/11/14 sur le site nextimpact.com- [En ligne] http://www.nextinpact.com/news/90868-14h42-porn-studies-etude-pornographie-et-son- evolution-face-au-numerique.htm Marcello VITALI-ROSATI, Porno et numérique, publié sur blog.sens-public.org – Publié le 01/05/2015- [En ligne]  http://blog.sens-public.org/marcellovitalirosati/porno-et-numerique/ Gonzo, Le réseau social porno Uplust passe à la vitesse supérieur, publié sur le tagparfait.com – Publié le 15/09/2015-[En ligne]  http://www.letagparfait.com/fr/2015/09/18/le-reseau-social-porno-uplust-passe-a-la-vitesse- superieure/ Greg, quelques chiffres pour le porn sur internet, basé sur une enquête USA de onligneschools.org – Publié le 02/06/2010 sur le journalduGeek.com- [En ligne]  http://www.journaldugeek.com/2010/06/02/quelques-chiffres-pour-le-porn-sur-internet/ BIBLIOGRAPHIE

×