Dolet Hilème 
« Blablacar : nouvelles ouvertures et perspectives du 
co-voiturage » 
Enseignante : Laurence Allard 
UFR : ...
Introduction : « Le co-voiturage , quésako ? » 
● Le covoiturage est l'utilisation conjointe 
et organisée (à la différenc...
I) Blablacar, un concept nouveau pour la mobilité 
● A ) De l'initiative à la création 
● B) Un concept accrocheur 
● C) P...
A ) de l'initiative à la création. 
● En 1958 : « Allo stop » centralise les annonces de covoitureurs par 
téléphone et en...
● 16 octobre 2014 : Interrogé par « la tribune » Frédéric Mazzela explique que 
le covoiturage est un mode de marché, plus...
B ) Un concept accrocheur 
L'objectif de Blablacar est de toucher un public large. Il faut 
donc que la pratique soit la p...
● La barre de recherche : Sur la page d'accueil qui 
permet une utilisation simplifiée et rapide
● L'historique des avis 
reçus et donnés. 
Permet de mettre 
l'individu au coeur du 
service, en lui faisant 
évaluer les ...
C ) Pratique : entre avantages et inconvénients 
Cause de la désaffectation des Français pour les 
TGV / 
● Economique : L...
● 33 ans : C'est l'âge moyen des nouveaux inscrits cette année 
● 53 % on tout de même moins de 30 ans. 
● 46 % des utilis...
● Comme nous l'avons indiqué le covoiturage est une action d'économie 
d'énergie reconnue par les services publics. C'est ...
Pourquoi « convoiturer » ? 
Retour sur les chiffres
● Ces caractèristiques centrales pousse à mettre l'individu au coeur de 
son économie et à rendre physique ce qui était de...
II ) Une pratique qui s'inscrit dans un cadre durable 
A) L'aspect multimodal 
● Les pouvoirs publics prennent la mesure d...
L'économie de partage, quésako ?
● À l'avenir, et grâce à l'économie de partage, l'usager pourra 
choisir son mode de déplacement en fonction de ses besoin...
B ) « Blabla ou pas Blabla, paroles aux usagers » 
Classement décroissant des réponses sur sept sondés 
Colonne 1 : combie...
Colonne 1 : Quels son les avantages : Prix / Convivialité / Ecologie / Pas 
solo 
Colonne 2 : Quels sont les désagréments ...
Bibliographie 
« 4 Millions c'est le nombre de voyageurs qui ... » 
Le Bien Public. [ En ligne]. CEDROM-SNi, 2014 [ consul...
Bibliographie 
« 4 Millions c'est le nombre de voyageurs qui ... » 
Le Bien Public. [ En ligne]. CEDROM-SNi, 2014 [ consul...
● « Le co-voiturage met les gaz » 
Paris Normandie. [ En ligne ]. CEDROM-SNi,2014 [ consulté le 21 
octobre 2014 ]. Dispon...
● « Le leader du covoiturage se lance en Turquie » 
● OuestFrance. [ En ligne ]. CEDROM-SNi, 2014 [ consulté le 21 
octobr...
Blablacar, ouvertures et perspectives  du co-voiturage
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Blablacar, ouvertures et perspectives du co-voiturage

1 996 vues

Publié le

Groupe 2
Dolet Hilème

Publié dans : Services
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 996
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
48
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Blablacar, ouvertures et perspectives du co-voiturage

  1. 1. Dolet Hilème « Blablacar : nouvelles ouvertures et perspectives du co-voiturage » Enseignante : Laurence Allard UFR : DECCID Groupe 2 2014-2015
  2. 2. Introduction : « Le co-voiturage , quésako ? » ● Le covoiturage est l'utilisation conjointe et organisée (à la différence de l'auto-stop) d'un véhicule, par un conducteur non professionnel et un ou plusieurs tiers passagers, dans le but d’effectuer un trajet commun. ● Le covoiturage est né de dynamiques d'organisations de l'auto-stop dans les années 1950, par des associations Allemandes telles que Taxistop en Belgique, Allostop créée en France en 1958. Le mot « covoiturage » est récent (1989). Depuis les années 1980, il représente une alternative de transport reconnue, qui s'étend dans le monde occidental.
  3. 3. I) Blablacar, un concept nouveau pour la mobilité ● A ) De l'initiative à la création ● B) Un concept accrocheur ● C) Pratique : entre inconvénients et avantages ● II ) Une pratique qui s'inscrit dans un cercle durable ● A) L'aspect multimodal ● B) « Blabla ou pas Blabla ? »Parole aux usagers
  4. 4. A ) de l'initiative à la création. ● En 1958 : « Allo stop » centralise les annonces de covoitureurs par téléphone et ensuite par minitel. ● 2004 : Création de « covoiturage.fr » ● 2006 : Revente de « covoiturage.fr » à Frédéric Mazzella qui fonde la société anonyme « Comuto » qui deviendra la sociétè éditrice de tous les sites du réseau covoiturage en Europe. ● 2012 : Le site explose véritablement. ● 29 avril 2013 : « Covoiturage.fr devient « Blablacar » et est la principale plateforme Française mettant en liaison les covoitureurs : ● 10Millions de membres en Europe ● 5Millions en France ● 2Millions d'usagers chaques mois.
  5. 5. ● 16 octobre 2014 : Interrogé par « la tribune » Frédéric Mazzela explique que le covoiturage est un mode de marché, plus il y a de monde, plus cela fonctionne , il faut donc suffisamment d'offre et de demande. Pour atteindre un seuil de liquidité très fort il faut donc du temps à l'échelle d'un pays de 65Millions d'habitant ! Il existait deux barrières à l'entrée de ce marché : ● Avoir un service suffisamment efficasse ( conception du site ) ● Le problème de la place du marché : Dans un village, il n'y a qu'une seule place du marché. L'endroit ou tous le monde va, il faut donc être rapide et devenir la place de marché pour tous les covoitureurs.
  6. 6. B ) Un concept accrocheur L'objectif de Blablacar est de toucher un public large. Il faut donc que la pratique soit la plus simple possible et que la formule propose un concept innovant. Cela passe par : ● Le site internet : et par une nouvelle version du site prenant en compte les carthographies de Google m aps ainsi qu'une multitude de ca ractèristiques annexes ● La vidéo Tutoriel: résumant les principes d'utilisations ● Créer une alerte : être prévenu en temps réel lorsqu'un trajet intèressant est disponible ● Le profil : Pour voir ou revoir nos annonces, nos historiques de réservations et de voyages et gérer nos préférences en tant que conducteur ( ex : voyager exc lusivement entre fille, voyager sans m usique, sans parler, sans animaux ... )
  7. 7. ● La barre de recherche : Sur la page d'accueil qui permet une utilisation simplifiée et rapide
  8. 8. ● L'historique des avis reçus et donnés. Permet de mettre l'individu au coeur du service, en lui faisant évaluer les prestations utilisées.
  9. 9. C ) Pratique : entre avantages et inconvénients Cause de la désaffectation des Français pour les TGV / ● Economique : Le co-voiturage reste avant tout un moyen de faire des économies sur une longue distance. Les tarifs peuvent être jusqu'à trois fois moins cher q'un billet de train classique. ● Ecologique : Le co-voiturage permet de diminuer significativement le nombre de voiture roulant et de surcroit, l'émission des gaz à effet de serre. L'ADEME (agence de l'environnement et de la maitrise de l'énergie ) estime qu'un covoitureur épargne à la planète plus d'une tonne de dioxyde de carbonne. ● Moyen de faire des rencontres : Avant internet on partageait essentiellement des trajets entre amis, collègues, membre d'une famille. Grâce à internet le phénomène social prend de l'ampleur, il créer un réseau hétérogène d'utilisateurs divers
  10. 10. ● 33 ans : C'est l'âge moyen des nouveaux inscrits cette année ● 53 % on tout de même moins de 30 ans. ● 46 % des utilisateurs sont des femmes. D'abord plébicité par les jeunes, il plait de plus en plus, crise oblige les étudiants ne sont plus les seuls utilisateurs. ● Avantage ou inconvénient suivant les états d'esprits, la start-up instaure un système de paiement en ligne en 2012 et le prélévement d'une commission dîte de 10%. Cela permet de ● Limiter les désistements des passagers : auquel cas le remboursement ( ne comprenant pas la commission ) est possible, si l'annulation précéde les 24H du départ. ● Assurer le paiement du conducteur : grâce à un système de code donné à la fin du voyage ( le conducteur doit enregistrer le code sur le site. S'il ne le possède pas ou qu'il est erroné le site transmet automatiquement la somme due au bout de 7 jours.
  11. 11. ● Comme nous l'avons indiqué le covoiturage est une action d'économie d'énergie reconnue par les services publics. C'est pourquoi dans le cadre d'un dispositif des certificats d'économies et d'énergies, une carte « Jubileo » ( carte d' essence pré-payée ) est offerte en partenaria avec Total, à tous les conducteurs inscrits sur le site et en faisant la demande. La réception de cette carte se fait environ deux mois après, elle est accompagnée d'un sticker a coller sur son véhicule afin d'afficher son appartenance à la « communauté blablacar »
  12. 12. Pourquoi « convoiturer » ? Retour sur les chiffres
  13. 13. ● Ces caractèristiques centrales pousse à mettre l'individu au coeur de son économie et à rendre physique ce qui était de l'ordre de la matérialité ( application mobile, site internet ). Blablacar va apparaître comme étant le médium, mettant directement en liaison les usagers entre eux
  14. 14. II ) Une pratique qui s'inscrit dans un cadre durable A) L'aspect multimodal ● Les pouvoirs publics prennent la mesure du phénomène et aménagent de plus en plus d'aire de covoiturage au bord des grands axes. Ils constituent un autre signe qui montre que le covoiturage n'est pas un phénomène de niche. ● Février 2014 : La direction générale de la concurrence et de la répréssion des fraudes rappelait que le covoiturage était légal à condition que sa pratique ne soit pas lucrative et qu'elle réponde à une économie de partage. ● La pratique du covoiturage comme de l'auto-partage rentrent donc dans un concept de multimodalité il permet de substituer au comportement monomodal des stratègies de déplacement visant à combiner les modes de transports ● Les transports collectifs jouissent de façon génèrale d'une image davantage positive auprès des usagers notamment grâce aux efforts réalisés en matière de fiabilité.
  15. 15. L'économie de partage, quésako ?
  16. 16. ● À l'avenir, et grâce à l'économie de partage, l'usager pourra choisir son mode de déplacement en fonction de ses besoins. Il selectionnera son type de transport selon un critère de pertinence pour son déplacement ● Depuis sa création en 2004, Blablacar aurait permis une économie globale de 200 millions d'euros aux usagers et a généré près de 35 Millions de rencontres humaines en voiture.
  17. 17. B ) « Blabla ou pas Blabla, paroles aux usagers » Classement décroissant des réponses sur sept sondés Colonne 1 : combien de temps de pratique ? Au moins 3 ans / moins d'un an Colonne 2 : avez vous l'pplication mobile ? oui / non Colonne 3 : Fréquence d'utilisation : au moins 1 fois mois / rarement / ocasionnelle Colonne 4 : Êtes vous Passagers ou Conducteurs ? Passagers / conducteurs Ligne 1 Ligne 2 Ligne 3 Ligne 4 6 5 4 3 2 1 0 1 colonne 2 colonne 3 colonne
  18. 18. Colonne 1 : Quels son les avantages : Prix / Convivialité / Ecologie / Pas solo Colonne 2 : Quels sont les désagréments : Aucun / personnes pas agrèables / retard / absence Colonne 3 :Gardez vous des bons souvenirs ? Oui / Pas toujours Colonne 4: Gardez vous encore des contacts ? Non / oui Ligne 1 Ligne 2 Ligne 3 Ligne 4 8 7 6 5 4 3 2 1 0 1 colonne 2 colonne 3 colonne
  19. 19. Bibliographie « 4 Millions c'est le nombre de voyageurs qui ... » Le Bien Public. [ En ligne]. CEDROM-SNi, 2014 [ consulté le 21 octobre 2014]. Disponible sur http://www.bpe.europresse.com.proxy.scd.univ-lille3.fr/ « Le covoituage passe à la vitesse supérieur » Le progrès. [ En ligne]. CEDROM-SNi, 2014 [ consulté le 21 octobre 2014]. Disponible sur : http://www.bpe.europresse.com.proxy.scd.univ-lille3.fr/ « Qui ajourd'hui a encore les moyens de prendre le train ? » La Tribune. [ En ligne ]. CEDROM-Sni, 2014 [ consulté le 21 octobre 2014]. Disponible sur http://www.bpe.europresse.com.proxy.scd.univ-lille3.fr/
  20. 20. Bibliographie « 4 Millions c'est le nombre de voyageurs qui ... » Le Bien Public. [ En ligne]. CEDROM-SNi, 2014 [ consulté le 21 octobre 2014]. Disponible sur http://www.bpe.europresse.com.proxy.scd.univ-lille3.fr/ « Le covoituage passe à la vitesse supérieur » Le progrès. [ En ligne]. CEDROM-SNi, 2014 [ consulté le 21 octobre 2014]. Disponible sur : http://www.bpe.europresse.com.proxy.scd.univ-lille3.fr/ « Qui ajourd'hui a encore les moyens de prendre le train ? » La Tribune. [ En ligne ]. CEDROM-Sni, 2014 [ consulté le 21 octobre 2014]. Disponible sur http://www.bpe.europresse.com.proxy.scd.univ-lille3.fr/
  21. 21. ● « Le co-voiturage met les gaz » Paris Normandie. [ En ligne ]. CEDROM-SNi,2014 [ consulté le 21 octobre 2014 ]. Disponible sur : http://www.bpe.europresse.com.proxy.scd.univ-lille3.fr/ ● « En route vers la multimodalité » ● Acteurs de l'économie. [ En ligne]. CEDROM-SNi,2014 [ consulté le 21octobre 2014]. Disponible sur : http://www.bpe.europresse.com.proxy.scd.univ-lille3.fr/ ● « Le co-voiturage est en plein boom » France3-région. [ En ligne ]. CEDROM-SNi,2014 [ consulté le 21 octobre 2014]. Disponible sur : http://www.bpe.europresse.com.proxy.scd.univ-lille3.fr/
  22. 22. ● « Le leader du covoiturage se lance en Turquie » ● OuestFrance. [ En ligne ]. CEDROM-SNi, 2014 [ consulté le 21 octobre 2014 ] Disponible sur : http://www.bpe.europresse.com.proxy.scd.univ-lille3.fr/ ● Schéma : https://www.pinterest.com/covoiturage/covoiturage-autopartage/ « Témoignages » L'indépendant. [ En ligne ]. CEDROM-SNi, 2014 [ consulté le 21 octobre 2014 ] Disponible sur : http://www.bpe.europresse.com.proxy.scd.univ-lille3.fr/

×