LES RESISTANCES A LA MEDIATION
Et avant de parler de résistances : pourquoi aller en médiation ? [les motivations supposées] -  Rapidité, confidentialité...
<ul><li>DEUX GRANDES CATEGORIES DE RESISTANCES </li></ul><ul><li>Les résistances « système », ce qui empêche d'envisager l...
<ul><li>I – Les résistances « système » & les prescripteurs </li></ul><ul><li>Histoire des RP (relation contractuelle / po...
<ul><li>Considérer les différents acteurs dans le système : </li></ul><ul><li>Les prescripteurs (avocats, psychologues, mé...
<ul><li>II – Les résistances individuelles & les utilisateurs </li></ul><ul><li>- De bonnes raisons de résister </li></ul>...
15 Résistances courantes... et comment les traiter <ul><li>1) La négation des faits allégués </li></ul><ul><li>2) Le refus...
4) Les pièges de l'escalade conflictuelle (… et le mûrissement) 5) Le rejet de l'image de soi renvoyée par la proposition ...
8) La crainte vis à vis du (contre-)pouvoir que représente la médiation 9) Les effets traumatiques résiduels 10) La préfér...
12) L'utilisation tactique de la médiation par l'autre partie 13) L'influence des tiers 14) La perception du conflit à un ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les résistances à la médiation

2 546 vues

Publié le

Lors de sa conférence, M. Arnaud Stimec, maître de conférences à l’Université de Nantes et médiateur, a fait le bilan des différentes formes de résistance qu'un médiateur peut rencontrer pour l'implantation des PRD et de la médiation.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 546
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
583
Actions
Partages
0
Téléchargements
31
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • - Les bonnes raisons d&apos;y aller...ou celles qui font « satisfaction » ne sont pas forcément celles qui déclenchent... - Les raisons qui font y aller en pratique. - Comment se développe la médiation en entreprise ? Par nécessité Calcul de moindre mal plutôt que visée préventive Obstacle 1: les situations qui favorisent l’attente ou les procédés dilatoires Obstacle 2 : Les coûts cachés (santé mentale au travail par exemple) Par mimétisme / preuve sociale (a) « best practice » Obstacle 3 : confidentialité et faible visibilité des médiations Obstacle 4 : les gains cachés (b) La réputation plutôt que la professionnalisation La réputation auprès de l’entreprise ou nationalement Obstacle 5 : minimise la preuve sociale d’un centre de médiation Obstacle 6 : minimise la reconnaissance de la formation et des parcours professionnalisant Obstacle 7 : contribue à la confusion autour des pratiques Obstacle 8 : la demande formelle est souvent différente : formation, teambuilding, coaching, audit social, accompagnement… puisque la médiation ne fait pas partie des « best practice »…..
  • Les résistances à la médiation

    1. 1. LES RESISTANCES A LA MEDIATION
    2. 2. Et avant de parler de résistances : pourquoi aller en médiation ? [les motivations supposées] - Rapidité, confidentialité, efficacité, liberté, préserver la relation... Qu'est-ce qui fait y aller vraiment ? [les motivations effectives] - la preuve sociale et l'information - le hasard (voire l'erreur... ) ... ou la nécessité (la pression du contexte)
    3. 3. <ul><li>DEUX GRANDES CATEGORIES DE RESISTANCES </li></ul><ul><li>Les résistances « système », ce qui empêche d'envisager la médiation en général </li></ul><ul><li>Les résistances individuelles, ce qui empêche d'accepter la médiation en particulier </li></ul>
    4. 4. <ul><li>I – Les résistances « système » & les prescripteurs </li></ul><ul><li>Histoire des RP (relation contractuelle / politique) </li></ul><ul><li>Culture </li></ul><ul><li>Système légal – institutionnel </li></ul><ul><ul><li>Représentativité </li></ul></ul><ul><li>Constitutionnalité du droit de grève... </li></ul><ul><li>Magistrats </li></ul><ul><li>Le manque de preuve sociale : les vecteurs du développement de la médiation </li></ul>
    5. 5. <ul><li>Considérer les différents acteurs dans le système : </li></ul><ul><li>Les prescripteurs (avocats, psychologues, médecin du travail...) </li></ul><ul><li>Les décideurs (dirigeants, syndicats, DRH...) </li></ul><ul><li>Les payeurs (entreprise, collectivité, justice ou autre fonds publics...) </li></ul><ul><li>... </li></ul><ul><li>Les bénéficiaires et le risque du « bonheur de force » => savoir entendre les résistances individuelles </li></ul>
    6. 6. <ul><li>II – Les résistances individuelles & les utilisateurs </li></ul><ul><li>- De bonnes raisons de résister </li></ul><ul><li>- De mauvaises raisons d'accepter (profiter d'un comportement agressif; sanctionner / punir; utilisation tactique de la médiation; faire plaisir à...) </li></ul><ul><li>- Négociation et congruence du médiateur... </li></ul><ul><li>- Le mûrissement => trois facteurs (l'impasse, la porte de sortie, le deuil – l'acceptation) </li></ul>
    7. 7. 15 Résistances courantes... et comment les traiter <ul><li>1) La négation des faits allégués </li></ul><ul><li>2) Le refus de faire face (de nouveau) à la situation </li></ul><ul><li>3) L'existence de bénéfices secondaires dans le conflit </li></ul>
    8. 8. 4) Les pièges de l'escalade conflictuelle (… et le mûrissement) 5) Le rejet de l'image de soi renvoyée par la proposition de médiation 6) Le rejet de l'autre partie 7) Les conflits internes
    9. 9. 8) La crainte vis à vis du (contre-)pouvoir que représente la médiation 9) Les effets traumatiques résiduels 10) La préférence pour un autre mode de règlement 11) La négation des institutions
    10. 10. 12) L'utilisation tactique de la médiation par l'autre partie 13) L'influence des tiers 14) La perception du conflit à un niveau plus large ou au contraire moins large 15) Le désir de garder le conflit dans un cercle privé

    ×