Institut RInstitut Réégional de Mgional de Méédecine du Sportdecine du Sport
Le sportif amateur estLe sportif amateur est-...
SommaireSommaire
Haut niveau de performance/haut niveauHaut niveau de performance/haut niveau
dd’’entraentraîînementnement...
SusceptibilitSusceptibilitéé ggéénique dans lanique dans la
rrééponseponse àà ll’’entraentraîînementnement
Rôle de lRôle d...
Rôle du patrimoine gRôle du patrimoine géénnéétiquetique
ou susceptibilitou susceptibilitéé ggéénique dans la rnique dans ...
Influence du gInfluence du géénotype sur lnotype sur l’’entraentraîînementnement
susceptibilitsusceptibilitéé ggéénique da...
EtudeEtude HERITAGEHERITAGE ((HEalth RIsk and GEneticsHEalth RIsk and GEnetics))
susceptibilitsusceptibilitéé ggéénique da...
RRéésultats de lsultats de l’é’étude HERITAGEtude HERITAGE
susceptibilitsusceptibilitéé ggéénique dans la rnique dans la r...
La courbe dose/rLa courbe dose/rééponseponse
RRééponse individuelleponse individuelle àà ll’’entraentraîînementnement
susceptibilitsusceptibilitéé ggéénique dans la rn...
Adaptation aux stimulationsAdaptation aux stimulations
fatigue
récupération
surcompensationniveau
temps
progression
Anatomie du cyclisteAnatomie du cycliste
Souffrance musculaire et psychologiqueSouffrance musculaire et psychologique
Les tendinopathies
TendinopathieTendinopathie dd’’AchilleAchille
La plus frLa plus frééquentequente
Pas de problPas de problèème de diagnosti...
Causes:Causes: éétiopathogtiopathogéénienie
ExtrinsExtrinsèèques (80%)ques (80%)
•• modification dmodification d’’entraent...
Causes:Causes: éétiopathogtiopathogéénienie
IntrinsIntrinsèèques (20%)ques (20%)
•• anomalies morpho statiques (7%)anomali...
Diagnostic diffDiagnostic difféérentielrentiel
Pathologies de lPathologies de l’’arriarrièère piedre pied
•• éépine calcan...
Approche du traitementApproche du traitement
1.1. DDééfinir le stadefinir le stade
Stades Dérouillage Douleur
Période de
douleur
1 Peu ou pas Post effort Au réveil
2 P...
2. Traiter le symptôme et la douleur
Antalgique
Anti inflammatoire
n’est pas indispensable
car symptomatique par définitio...
3. Traiter et cicatriser le tendon
Repos, talonnette et/ou adaptation des activités:
cicatrice physiologique
parfois patho...
TraitementTraitement éétiopathogtiopathogééniquenique
Chercher les causes et les contraintes
Adaptation de lAdaptation de l’’entraentraîînement +++nement +++
Correction des troubles morphoCorrection des troubles mor...
Infiltration(s): bombeInfiltration(s): bombe àà retardement !!retardement !!
Chirurgie du tendon: le plus tard possibleChi...
pas de tendinitepas de tendinite……
……chercher autres choses:chercher autres choses:
••Troubles de croissanceTroubles de cr...
Stade Repos Fréquence Intensité Durée
1 non stable stable diminuer
2 Oui/non
Stable si
<4/sem
diminuer diminuer
3 oui arrê...
Mettez vous ça bien dans la tête !
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le sportif amateur est il de haut niveau

438 vues

Publié le

Le sportif amateur est il de haut niveau

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
438
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
87
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le sportif amateur est il de haut niveau

  1. 1. Institut RInstitut Réégional de Mgional de Méédecine du Sportdecine du Sport Le sportif amateur estLe sportif amateur est--ilil un sportif de haut niveau?un sportif de haut niveau? TechnopathiesTechnopathies et douleurs du sportifet douleurs du sportif Dr Didier POLIN et Dr Guillaume LEVAVASSEURDr Didier POLIN et Dr Guillaume LEVAVASSEUR
  2. 2. SommaireSommaire Haut niveau de performance/haut niveauHaut niveau de performance/haut niveau dd’’entraentraîînementnement Anatomie du sportifAnatomie du sportif Pathologies spPathologies spéécifiquescifiques Approche des traitementsApproche des traitements
  3. 3. SusceptibilitSusceptibilitéé ggéénique dans lanique dans la rrééponseponse àà ll’’entraentraîînementnement Rôle de lRôle de l’’hhéérrééditditéé et du patrimoineet du patrimoine ggéénnéétiquetique
  4. 4. Rôle du patrimoine gRôle du patrimoine géénnéétiquetique ou susceptibilitou susceptibilitéé ggéénique dans la rnique dans la rééponseponse àà ll’’entraentraîînementnement Rappels et dRappels et dééfinitions:finitions: GGéénotype: combinaison originale des gnotype: combinaison originale des gèènes exprimnes exprimééss PhPhéénotype:notype: éétat physiologique ou pathologique dtat physiologique ou pathologique d’’unun individu (propriindividu (propriééttéés fonctionnelles des organes)s fonctionnelles des organes) Il existe une influence du gIl existe une influence du géénotype sur le phnotype sur le phéénotypenotype LL’é’état dtat d’’entraentraîînement se caractnement se caractéérise par un phrise par un phéénotypenotype particulierparticulier
  5. 5. Influence du gInfluence du géénotype sur lnotype sur l’’entraentraîînementnement susceptibilitsusceptibilitéé ggéénique dans la rnique dans la rééponseponse àà ll’’entraentraîînementnement PrPréédisposition initiale gestuelle etdisposition initiale gestuelle et coordinationcoordination PrPréécocitcocitéé des rdes rééponsesponses àà ll’’entraentraîînementnement Importance des rImportance des rééponsesponses àà ll’’entraentraîînementnement
  6. 6. EtudeEtude HERITAGEHERITAGE ((HEalth RIsk and GEneticsHEalth RIsk and GEnetics)) susceptibilitsusceptibilitéé ggéénique dans la rnique dans la rééponseponse àà ll’’entraentraîînementnement EntraEntraîînement standard:nement standard: %VO2 pendant 20 semaines%VO2 pendant 20 semaines Plus de 700 sujets,Plus de 700 sujets, tous âges, toutes races, des deux sexestous âges, toutes races, des deux sexes Influence des rInfluence des rééponsesponses àà ll’’entraentraîînementnement
  7. 7. RRéésultats de lsultats de l’é’étude HERITAGEtude HERITAGE susceptibilitsusceptibilitéé ggéénique dans la rnique dans la rééponseponse àà ll’’entraentraîînementnement RRééponses de VO2 max:ponses de VO2 max: Faibles rFaibles réépondeurs prpondeurs préécocescoces Faibles rFaibles réépondeurs tardifspondeurs tardifs Forts rForts réépondeurs prpondeurs préécocescoces Forts rForts réépondeurs tardifspondeurs tardifs Aucune influenceAucune influence de lde l’’âge, de la race, ou du sexeâge, de la race, ou du sexe Aucune influence du niveau initialAucune influence du niveau initial
  8. 8. La courbe dose/rLa courbe dose/rééponseponse
  9. 9. RRééponse individuelleponse individuelle àà ll’’entraentraîînementnement susceptibilitsusceptibilitéé ggéénique dans la rnique dans la rééponseponse àà ll’’entraentraîînementnement DifficileDifficile àà prpréédire, multifactorielledire, multifactorielle Influence de lInfluence de l’’interaction de nombreux ginteraction de nombreux gèènesnes entre eux et avec lentre eux et avec l’’environnementenvironnement Influence dInfluence d’’un programme dun programme d’’entraentraîînementnement cohcohéérent et adaptrent et adaptéé
  10. 10. Adaptation aux stimulationsAdaptation aux stimulations fatigue récupération surcompensationniveau temps progression
  11. 11. Anatomie du cyclisteAnatomie du cycliste
  12. 12. Souffrance musculaire et psychologiqueSouffrance musculaire et psychologique
  13. 13. Les tendinopathies
  14. 14. TendinopathieTendinopathie dd’’AchilleAchille La plus frLa plus frééquentequente Pas de problPas de problèème de diagnosticme de diagnostic Causes intriquCauses intriquééeses
  15. 15. Causes:Causes: éétiopathogtiopathogéénienie ExtrinsExtrinsèèques (80%)ques (80%) •• modification dmodification d’’entraentraîînementnement •• type dtype d’’activitactivitéé (course et saut)(course et saut) •• sol trop dur ou trop souplesol trop dur ou trop souple •• technique de course (avant pied)technique de course (avant pied) •• chaussureschaussures •• hygihygièène de viene de vie •• mméédicaments toxiquesdicaments toxiques
  16. 16. Causes:Causes: éétiopathogtiopathogéénienie IntrinsIntrinsèèques (20%)ques (20%) •• anomalies morpho statiques (7%)anomalies morpho statiques (7%) •• pieds creuxpieds creux •• varus ou valgus calcanvarus ou valgus calcanééenen •• tendon dtendon d’’Achille courtAchille court •• antantééccéédents traumatiquesdents traumatiques •• maladies infectieuses, mmaladies infectieuses, méétaboliquestaboliques •• éétat bucco dentaire prtat bucco dentaire préécairecaire
  17. 17. Diagnostic diffDiagnostic difféérentielrentiel Pathologies de lPathologies de l’’arriarrièère piedre pied •• éépine calcanpine calcanééenneenne •• fracture de fatiguefracture de fatigue •• SeverSever (enfant)(enfant) •• bursitebursite •• HaglundHaglund •• syndrome du carrefour postsyndrome du carrefour postéérieurrieur •• Les autres tendonsLes autres tendons Rhumatisme inflammatoireRhumatisme inflammatoire PathologiePathologie microcristalinnemicrocristalinne
  18. 18. Approche du traitementApproche du traitement
  19. 19. 1.1. DDééfinir le stadefinir le stade Stades Dérouillage Douleur Période de douleur 1 Peu ou pas Post effort Au réveil 2 Plus long Pré effort et post effort début de l’échauffement 3 De + en + long Pré, per et post effort Quasi permanent
  20. 20. 2. Traiter le symptôme et la douleur Antalgique Anti inflammatoire n’est pas indispensable car symptomatique par définition n’est ni curatif, ni physiologique
  21. 21. 3. Traiter et cicatriser le tendon Repos, talonnette et/ou adaptation des activités: cicatrice physiologique parfois pathologique Ondes de choc: Microlésions Relance de la cicatrisation Protocole de Stanish + RENFORCEMENT EXCENTRIQUE
  22. 22. TraitementTraitement éétiopathogtiopathogééniquenique
  23. 23. Chercher les causes et les contraintes
  24. 24. Adaptation de lAdaptation de l’’entraentraîînement +++nement +++ Correction des troubles morphoCorrection des troubles morpho--statiquesstatiques MatMatéériels adaptriels adaptéées (chaussures, sols, raquettes,es (chaussures, sols, raquettes,……)) HydratationHydratation TraitementTraitement éétiopathogtiopathogéénique des tendinopathiesnique des tendinopathies
  25. 25. Infiltration(s): bombeInfiltration(s): bombe àà retardement !!retardement !! Chirurgie du tendon: le plus tard possibleChirurgie du tendon: le plus tard possible Immobilisation plâtrImmobilisation plâtréée: pas chez le sportife: pas chez le sportif Traitement et particularitTraitement et particularitééss
  26. 26. pas de tendinitepas de tendinite…… ……chercher autres choses:chercher autres choses: ••Troubles de croissanceTroubles de croissance •• Anomalies osseusesAnomalies osseuses •• Pathologie inflammatoirePathologie inflammatoire •• Pathologie tumoralePathologie tumorale ParticularitParticularitéés de ls de l’’enfantenfant
  27. 27. Stade Repos Fréquence Intensité Durée 1 non stable stable diminuer 2 Oui/non Stable si <4/sem diminuer diminuer 3 oui arrêt 0 0 Adaptation de l’entraînement
  28. 28. Mettez vous ça bien dans la tête !

×