Pourquoi l’Intelligence Stratégique
pour la Recherche et l’Innovation
Henri DOU
ATELIS
Bruxelles, 9 octobre 2014
Pourquoi l’IS pour la Recherche et l’Innovation ?
Dou Henri
Professeur Emérite AMU Aix Marseille
Université, Directeur d’A...
Universités et Centres de Recherche, un capital immatériel pour
l’Etat, les régions, les villes ?
Aujourd’hui, tout le mon...
Pour appuyer ce point de vue
Elias Zerhouni, Director of the “National Institue of Health” of the USA:
“The success of Ame...
Une question fondamentale: la recherche AMONT doit – elle être
indépendante de toute contrainte ?
La recherche fondamental...
Rompre l’isolement « sociétal » des laboratoires
Que peut-on faire avec le savoir dont on dispose? Une vision globale.
San...
Continuer dans la direction actuelle, c’est s’exposer à une
menace certaine
Le Devoir (Canada) - Ottawa abandonne la reche...
Rechercher les niches, trouver de nouvelles coopérations, ne pas
rester suiveur
Ce n’est pas en cherchant dans les sentier...
Matériel et Méthode
Utiliser les sources d’information ouvertes et structurées (recherche fondamentale et
brevets) pour an...
Brain Storming
Mind Mapping
Porter’s five forces
Today competition
New potential entrants
Customer needs
Impact of raw mat...
Nous allons maintenant traiter un exemple simple mettant en
évidence des méthodes et des outils dans le cas de du Moringa
...
Examples
Cartographie rapide du sujet Moringa à partir d’un « clustering engine » et de la source
d’information Medline.
Examples (suite)
Même évaluation rapide, en prenant comme sources l’Internet via les résultats
obtenus avec le moteur de r...
Exemple (suite)
Exemples (suite) (GoogleScholar)
Bonnes informations, mais pas d’analyse globale possible
Exemples Matheo Analyzer (suite)
Sujet « moringa », source Pubmed, équation moringa dans le titre, 314 notices qui sont
té...
Exemples (suite)
Quels pays publient dans le domaine
Qui fait quoi (auteurs/concepts titles)
Quelles institutions publient...
Principaux réseaux d’auteurs avec leur spécialisation
Réseau Auteurs / expressions significatives
Exemple (suite)
Exemples (suite) Analyse des brevets Matheo Patent
Logiciel Matheo Patent, base de données mondiale des brevets (OEB), « m...
Exemples (suite)
Principaux déposants IPC autres que classe A
A = Human necessity
Principaux domaines d’application
Qui es...
Brain Storming
Mind Mapping
Porter’s five forces
Today competition
New potential entrants
Customer needs
Impact of raw mat...
Merci pour votre attention
douhenri@yahoo.fr www.ciworldwide.org
Des démonstratoins de Matheo-Patent et de
Matheo Analyzer...
Pourquoi l'Intelligence Stratégique pour la recherche et l'innovation ? - par Henri Dou
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Pourquoi l'Intelligence Stratégique pour la recherche et l'innovation ? - par Henri Dou

677 vues

Publié le

Présentation dans le cadre de la Conférence IS4Research 2014, dédiée à l'Intelligence Stratégique pour la recherche et l'innovation dans un environnement international : l'orateur, Henri Dou, est Directeur d’ATELIS, l’Atelier d’Intelligence Stratégique de l’ESCEM Business School (France) et Professeur émérite de l’Université Aix-Marseille (France).

Le Professeur Henri DOU partage son expérience internationale d’accompagnement à la mise en place d’une démarche d’intelligence stratégique au sein d’organisations spécialisées dans la recherche et l’innovation. Il explique les raisons pour lesquelles un tel processus est devenu indispensable dans un environnement s’internationalisant de plus en plus, en présente les enjeux et illustre à travers des exemples concrets les résultats d’une telle démarche.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
677
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
42
Actions
Partages
0
Téléchargements
18
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Pourquoi l'Intelligence Stratégique pour la recherche et l'innovation ? - par Henri Dou

  1. 1. Pourquoi l’Intelligence Stratégique pour la Recherche et l’Innovation Henri DOU ATELIS Bruxelles, 9 octobre 2014
  2. 2. Pourquoi l’IS pour la Recherche et l’Innovation ? Dou Henri Professeur Emérite AMU Aix Marseille Université, Directeur d’Atelis ESCEM (Tours) Conférence Intelligence Stratégique pour la Recherche et l’Innovation dans un environnement international Bruxelles 9 Septembre 2014
  3. 3. Universités et Centres de Recherche, un capital immatériel pour l’Etat, les régions, les villes ? Aujourd’hui, tout le monde parle d’innovation, de capital immatériel, de la nécessité d’être concurrentiel, etc. Nous quittons Milton Friedman pour revenir vers Joseph Schumpeter et considérer que le développement industriel est une nécessité. Si nous examinons les processus d’innovation, il semble que l’approche de la Communauté Européenne (VINNOVA) est admise par tous.
  4. 4. Pour appuyer ce point de vue Elias Zerhouni, Director of the “National Institue of Health” of the USA: “The success of American scientific research depends on the existing implicit partnership between academic research, the Government and industry. The research institutions have the responsibility to develop the scientific capital. The Government finances the best teams by a transparent system of selection. Industry holds the critical role to develop robust products intended for the public. This strategy is the key of American competitiveness and must be maintained. ” Recherche fondamentale AMONT Développement Technologique AVAL Marchés IS, publications, conférences Brevets, rapports Infos économiques thèses, symposium …..
  5. 5. Une question fondamentale: la recherche AMONT doit – elle être indépendante de toute contrainte ? La recherche fondamentale est financée généralement par l’Etat, les Régions … Donc par des fonds publics. Dans ces conditions quel est le « retour sur investissement » que doit attendre le contribuable ? Si pour les entreprises il existe la RSE (Responsabilité Sociale de l’Entreprise) il faut pour les organismes de recherche ouvrir un champ nouveau celui de la RSR: Responsabilité Sociale de la Recherche (*) Dans la suite de cette présentation nous allons mettre en évidence comment une utilisation raisonnée et rationnelle de l’information Scientifique et Technologique permet d’atteindre ce résultats. Un paradoxe: (*) Innover dans la recherche publique en France: la responsabilité sociale de la recherche (RSR) est-elle mesurée? Dou Henri, VSE Vie et Sciences Economiques, Décembre 2010, pp/148-167 Open Innovation Crowd sourcing Innovation frugale (Jugaad) LL Living Labs Open data PPP OUVERTURE Indicateurs (un nombre restreint de journaux concernés) Hyper spécialisation Carrière des chercheurs Eloignement des problématiques Sociétales ENFERMEMENT
  6. 6. Rompre l’isolement « sociétal » des laboratoires Que peut-on faire avec le savoir dont on dispose? Une vision globale. Sans vouloir orienter la recherche, il faut cependant avoir une connaissance actualisée du champ d’application de ses connaissances ou de celles qui sont créées dans un laboratoire, une institution de recherche. Pour cela il faut « ratisser large » exemple: WoS (Web of Science) prend en compte 8628 (*) sources d’information pour une information globale pluridisciplinaire, mais Chemical Abstracts pour la Chimie seulement prend en compte 15.000 sources d’information. La difficulté pour acquérir une vision globale, c’est que • le chercheur n’a pas été formé à la recherche et à l’analyse des informations • Le nombre de travaux à analyser est de plus en plus grand • La facilité est donc de ne considérer qu’un nombre restreint de sources d’information • De surveiller les « indicateurs » (par exemple le facteur h) et de les renforcer • De ne publier que dans des listes de revues « officielles » • De s’enfermer dans une spécialisation de plus en plus étroite sans en examiner la finalité (*) http://ip-science.thomsonreuters.com/mjl/publist_sciex.pdf
  7. 7. Continuer dans la direction actuelle, c’est s’exposer à une menace certaine Le Devoir (Canada) - Ottawa abandonne la recherche fondamentale pour mieux servir les Entreprises 29 mars 2012 16h59 Voir aussi Le Devoir Lundi 21 Juillet 2014 Le gouvernement Harper a enclenché aujourd'hui une réforme majeure de ses programmes d’aide à l’innovation qui se traduira notamment par l’abolition du soutien à la recherche fondamentale et une baisse du crédit d’impôt pour la recherche et développement (R-D). Créé en 1916 afin d’appuyer la recherche fondamentale et la mise au point d’innovations commerciales, le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) voit ainsi disparaître le premier volet de sa mission. Le CNRC devra désormais «s’adapter aux besoins en recherche des entreprises et se concentrer sur des travaux de recherche appliqués dirigés par l’entreprise et pertinents pour l’industrie», précise le budget. Afin d’aider l’organisme à «réorienter» ses activités, Ottawa lui versera 67 millions cette année. Avec ce virage, le gouvernement espère faciliter la commercialisation des inventions et découvertes canadiennes. Il s’expose toutefois aux critiques des milieux scientifiques, qui sont déjà à couteaux tirés avec les conservateurs. La question qui se pose est alors la suivante: Comment trouver un moyen terme? De façon volontariste, dans un cadre comme celui de la RSR par exemple.
  8. 8. Rechercher les niches, trouver de nouvelles coopérations, ne pas rester suiveur Ce n’est pas en cherchant dans les sentiers battus, mais en allant vers des options nouvelles qu’on va créer un avantage compétitif. Il faut donc aider les laboratoires, les institutions de recherche à aller dans cette direction. (cela a un coût) Laboratoire METICA, Aix Marseille Université
  9. 9. Matériel et Méthode Utiliser les sources d’information ouvertes et structurées (recherche fondamentale et brevets) pour analyser les tenants et aboutissants d’un sujet de recherche ainsi que les applications incidentes. Déterminer par l’analyse bibliométrique (statistique) et depuis de larges volumes d’information une vision globale du sujet, et détecter des cibles d’intérêt (sujets, chercheurs, laboratoires, industriels). Savoir ce que ces « cibles » font actuellement (examen approfondi, suivi permanent (index d’alerte, Google profile, etc.), contacts, postdocs, etc.)
  10. 10. Brain Storming Mind Mapping Porter’s five forces Today competition New potential entrants Customer needs Impact of raw material prices Technology trends Maintenir une réflexion permamente à l’aide
  11. 11. Nous allons maintenant traiter un exemple simple mettant en évidence des méthodes et des outils dans le cas de du Moringa Cartographie utilisant les « clustering engines » Carrot 2, Wikimindmap, Google Scholar et « mes citations » PubMed et analyse automatique des publications système utilisé Matheo Analyzer www.matheo-software.com Brevets, analyse des informations APA (Automatic Patent Analysis) systéme utilisé Matheo Patent www.matheo-software.com
  12. 12. Examples Cartographie rapide du sujet Moringa à partir d’un « clustering engine » et de la source d’information Medline.
  13. 13. Examples (suite) Même évaluation rapide, en prenant comme sources l’Internet via les résultats obtenus avec le moteur de recherche Google.
  14. 14. Exemple (suite)
  15. 15. Exemples (suite) (GoogleScholar) Bonnes informations, mais pas d’analyse globale possible
  16. 16. Exemples Matheo Analyzer (suite) Sujet « moringa », source Pubmed, équation moringa dans le titre, 314 notices qui sont téléchargés et intégrées automatiquement dans le logiciel d’analyse Matheo Analyzer. (temps passé au total 4 minutes 45) Tableau de bord, analyse automatique, Matheo Analyzer
  17. 17. Exemples (suite) Quels pays publient dans le domaine Qui fait quoi (auteurs/concepts titles) Quelles institutions publient dans quels journaux
  18. 18. Principaux réseaux d’auteurs avec leur spécialisation Réseau Auteurs / expressions significatives Exemple (suite)
  19. 19. Exemples (suite) Analyse des brevets Matheo Patent Logiciel Matheo Patent, base de données mondiale des brevets (OEB), « moringa » titre et résumé de 2010 à 2014, 115 brevets, 58 familles Domaines d’applications
  20. 20. Exemples (suite) Principaux déposants IPC autres que classe A A = Human necessity Principaux domaines d’application Qui est impliqué dans les domaines sélectionnés
  21. 21. Brain Storming Mind Mapping Porter’s five forces Today competition New potential entrants Customer needs Impact of raw material prices Technology trends (Rappel) Maintenir une réflexion permamente avec
  22. 22. Merci pour votre attention douhenri@yahoo.fr www.ciworldwide.org Des démonstratoins de Matheo-Patent et de Matheo Analyzer seront réalisées à la pause déjeuner.

×