L’identité, frein ou moteur 	de développement territorial ? Une méthodologie d’analyse<br />Conférence en Intelligence Ter...
Les objectifs de l’article<br />Définir l’identité d’un territoire<br />Isoler les liens entre identité et développement<b...
Plan :<br />I- Territoire et identité<br />Qu’est ce qu’un territoire vs un espace ?<br />L’identité territoriale<br />II-...
I- Territoire & identité1.1- Qu’est ce qu’un territoire vs un espace ?<br />Un territoire n’est pas un morceau de nation o...
1.2 Qu’est-ce que l’identité territoriale<br />Une notion complexe, car l’identité est composée:<br /><ul><li> d’éléments ...
 d’appréhensions collective et individuelle</li></ul>Et l’identité territoriale est également à la fois <br /><ul><li> cau...
 reflet d’une vision interne et aussi externe au territoire</li></li></ul><li>Vu de l’extérieur du territoire<br />Préjugé...
II- Une méthodologie ad hoc :<br />Une vue d’ensemble de la méthode :<br />Diagnostic Intuitif<br />Externe<br />Ex-situ<b...
La méthode appliquée au cas de Bruxelles<br />2- Diagnostic normatif /	cognitif<br />
3- Le diagnostic identitaire<br />4- Les scénarios exploratoires<br />S1 : « BRUXELLES, DU SYNDROME BELGE AU DISTRICT EURO...
L’identité du territoire de Bruxelles<br />Le symbole de l’unité Belge…<br />Une place tampon entre Flamands et Wallons, e...
III- Une vision du territoire en dynamique			par le jeu de la prospective<br />31- Définitions : <br />La prospective est ...
LES FUTURIBLES :<br />CÔNES DES SOUHAITABLES<br />CÔNE DES <br />RÉALISABLES<br />Situation<br />de départ<br />CÔNE DES P...
32- Démarche de prospective croisée<br />1ère vague de scénarios par la méthode morphologique :<br /><ul><li>1-Raisonnemen...
2-Construction d’un arbre de pertinence (ossature du scénario) à partir d’un tableau à double entrée :
en ligne les dimensions,
en colonne les « états » des dimensions ;
soit, par exemple, 40 cases pour un tableau avec 4 états par dimension.</li></li></ul><li>2ème vague de scénarios par la m...
2-Construction d’une matrice d’analyse structurelle : en fait élaboration d’un tableau à double entrée mesurant l’influenc...
3-Détermination d’une typologie des variables à partir de ces critères d’influence et de dépendance.
4- Construction d’un arbre de pertinence pour établir un scénario.</li></li></ul><li>33- Analyse du jeu des acteurs  (modè...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

CHARLES et THOUÉMENT. L’identité, frein ou facteur de développement territorial? L’exemple de la Région Capitale de Bruxelles.

957 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
957
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
92
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

CHARLES et THOUÉMENT. L’identité, frein ou facteur de développement territorial? L’exemple de la Région Capitale de Bruxelles.

  1. 1. L’identité, frein ou moteur de développement territorial ? Une méthodologie d’analyse<br />Conférence en Intelligence Territoriale 12-14.10. 2011 <br />Exemples de la Région Capitale de Bruxelles et de Québec<br />Erwann Charles<br />Hervé Thouément<br />Université de Brest – France<br />
  2. 2. Les objectifs de l’article<br />Définir l’identité d’un territoire<br />Isoler les liens entre identité et développement<br />Présenter une méthode pour étudier ces liens<br />Proposer deux exemples :<br />1- Bruxelles où l’identité = frein<br /> 2- Québec où l’identité = levier<br />Comprendre le territoire en dynamique<br />
  3. 3. Plan :<br />I- Territoire et identité<br />Qu’est ce qu’un territoire vs un espace ?<br />L’identité territoriale<br />II- Une méthode pour appréhender l’identité territoriale<br />Une première approche « ex-situ»…<br />Recherches et confrontations « in-situ »<br />Rectification et approfondissement de la perception du territoire. <br />III- Le territoire en dynamique<br />Le jeu des acteurs et les futuribles ?<br />
  4. 4. I- Territoire & identité1.1- Qu’est ce qu’un territoire vs un espace ?<br />Un territoire n’est pas un morceau de nation ou de région « administrative », mais une forme d’organisation et de coordination inscrite géographiquement et construite socialement. <br />Territoire pertinent : qui fait sens à ses habitants, qui mobilise ses acteurs, un territoire adéquat pour créer des projets de développement.<br />Une clé essentielle du développement: l’identité territoriale<br />(cela est d’autant plus vrai que le territoire en question n’est pas favorisé en dotations «naturelles», ressources, capitaux, facteurs de production, emplacement géographique… )<br />
  5. 5. 1.2 Qu’est-ce que l’identité territoriale<br />Une notion complexe, car l’identité est composée:<br /><ul><li> d’éléments objectifs et subjectifs (cognitifs/ affectifs selon Keating)
  6. 6. d’appréhensions collective et individuelle</li></ul>Et l’identité territoriale est également à la fois <br /><ul><li> cause et conséquence de mobilisations sur le territoire (élément instrumental selon Keating)
  7. 7. reflet d’une vision interne et aussi externe au territoire</li></li></ul><li>Vu de l’extérieur du territoire<br />Préjugés + appréhensions à distance + réelles connaissances<br />IDENTITÉ TERRITORIALE<br />Subjective & individuelle<br />Objective & collective<br />SENTIMENT D’APPARTENANCE<br />CULTURE<br /> (Malinowski)<br /> Histoire, géographie, coutumes, savoir-faire, patrimoine, etc.<br />MOBILISATION COLLECTIVE<br />Territoire<br />
  8. 8. II- Une méthodologie ad hoc :<br />Une vue d’ensemble de la méthode :<br />Diagnostic Intuitif<br />Externe<br />Ex-situ<br />Diagnostic Normatif<br />Cognitif<br />Démarche prospective<br />Diagnostic <br />Identitaire<br />In Situ<br />Scénarios normatifs<br />Scénarios exploratoires<br />Vers une perception dynamique du territoire<br />
  9. 9. La méthode appliquée au cas de Bruxelles<br />2- Diagnostic normatif / cognitif<br />
  10. 10. 3- Le diagnostic identitaire<br />4- Les scénarios exploratoires<br />S1 : « BRUXELLES, DU SYNDROME BELGE AU DISTRICT EUROPÉEN »<br /> <br />S2 : « BRUXELLES, UNE CAPITALE TOUJOURS EN “SENNE” MAIS SOUS PRESSION »<br /> <br />S3 : « BRUXELLES, LE LEADER BELGE “FEDER” LES ENERGIES ET SE DÉVELOPPE»<br />
  11. 11. L’identité du territoire de Bruxelles<br />Le symbole de l’unité Belge…<br />Une place tampon entre Flamands et Wallons, et aux multiples communautés<br />Le territoire, par excellence, de la lasagne belge <br />Un lieu de compromis… aux multiples para-institutions source de la réelle gouvernance<br />Mais au centre un acteur majeur Off Shore qui suit sa propre trajectoire…<br />=> Un territoire où l’identité gèle la gouvernance mais dont le développement est sans projet territorial car lié à la dynamique de croissance de l’acteur Off Shore . <br />
  12. 12. III- Une vision du territoire en dynamique par le jeu de la prospective<br />31- Définitions : <br />La prospective est un regard sur l’avenir destiné à éclairer l’action présente.<br />Panorama des futurs possibles d’un système donné, destiné à éclairer les conséquences des stratégies d’action envisageables (M. Godet)<br />
  13. 13. LES FUTURIBLES :<br />CÔNES DES SOUHAITABLES<br />CÔNE DES <br />RÉALISABLES<br />Situation<br />de départ<br />CÔNE DES POSSIBLES = Futuribles<br />=> Scénarios exploratoires : du présent vers le futur (de t0 à tn)<br />=> Scénarios normatifs: du futur vers le présent (de tn à t0)<br />
  14. 14. 32- Démarche de prospective croisée<br />1ère vague de scénarios par la méthode morphologique :<br /><ul><li>1-Raisonnement sur les grandes dimensions du territoire (une dizaine : gouvernance, capital humain et recherche,…)
  15. 15. 2-Construction d’un arbre de pertinence (ossature du scénario) à partir d’un tableau à double entrée :
  16. 16. en ligne les dimensions,
  17. 17. en colonne les « états » des dimensions ;
  18. 18. soit, par exemple, 40 cases pour un tableau avec 4 états par dimension.</li></li></ul><li>2ème vague de scénarios par la méthode Godet:<br /><ul><li>1-Raisonnement sur une soixantaine de « variables  clés » du territoire, analysé comme un système.
  19. 19. 2-Construction d’une matrice d’analyse structurelle : en fait élaboration d’un tableau à double entrée mesurant l’influence et la dépendance des variables entre elles.
  20. 20. 3-Détermination d’une typologie des variables à partir de ces critères d’influence et de dépendance.
  21. 21. 4- Construction d’un arbre de pertinence pour établir un scénario.</li></li></ul><li>33- Analyse du jeu des acteurs (modèle Mactor)<br />Intérêt: vérifier qu’une trajectoire souhaitée est réalisable et pérenne. <br />Algorithme :<br /><ul><li>1- Cartographier les acteurs liés aux variables clés :</li></ul> => objectifs / contraintes / influence-dépendance<br /><ul><li>2-Repérer les conflits, donc les enjeux et les objectifs associés.
  22. 22. 3-Construire une première matrice de positionnement des acteurs vis-à-vis des objectifs : en déduire les degrés d’implication des acteurs et les caractères conflictuels des objectifs.</li></li></ul><li><ul><li>4-Description du jeu sous la forme de graphes de convergence et de divergence
  23. 23. 5-Etude dynamique du jeu :
  24. 24. Introduction d’un système de valorisation pour le positionnement acteurs/objectifs ; d’où une seconde représentation du jeu
  25. 25. Introduction des rapports de forces entre acteurs par le biais d’un indicateur :</li></ul>- calcul d’une matrice de positionnement synthétique (objectifs/rapports de forces) ; - - représentation ultime du jeu.<br />
  26. 26. 34- La méthode appliquée au cas de la ville de Québec<br />La démarche du maire Lallier ou l’art de dévider une pelote de laine en partant de l’identité :<br />1- Rendre aux habitants leur fierté : le jardin des « pelleteux de nuages » <br />2- Créer de l’activité et du mouvement? Rien de tel qu’une université<br />3- Générer une effervescence artistique : Méduse, l’Ecole des arts visuels<br />4- Mettre en valeur le patrimoine industriel : l’exemple de la mairie<br />
  27. 27. 5- Savoir saisir les opportunités de l’histoire : l’implantation du Centre National des Entreprises de Hautes technologies<br />6- Mettre en place un cadre de vie attractif et soucieux de mixité sociale :<br />=> Incitations financières en direction des classes moyennes pour l’habitat<br />=> Relance du commerce :<br /><ul><li> Enlèvement du toit du mail en deux temps
  28. 28. Implication d’un promoteur respectueux de l’esprit du projet ; soutien de la Caisse Desjardin
  29. 29. Trouver des locomotives : implantation de magasins de destination
  30. 30. Déclenchement de l’effet multiplicateur : bars, restaurants, etc.</li></li></ul><li>Le jeu des acteurs dans le quartier Saint Roch<br />
  31. 31. Jeu des acteurs dans le quartier Saint Roch (suite) <br />
  32. 32. En conclusion :<br /> L’identité permet de fixer le curseur entre un territoire et un espace…<br />Mais ce curseur peut évoluer avec le temps…<br />Ne pas appréhender l’identité d’un territoire tout en voulant en construire le projet de développement, c’est soit :<br />=> Le mener à des impasses ou du moins à des conflits, des blocages<br />=> Le mener vers une trajectoire « d’espace »… et lui faire perdre une grande partie de sa « richesse ». <br />

×