Lesoutilsdigitauxau servicedel’implication
desassociationsdanslesessais cliniques
DavidOziel, Consultant internetsanté
Fra...
Lerôle des associationsdanslesessaiscliniques lesmodes d’action
1. Susciteretorienterla recherche
2. Collaborerauxessaiscl...
1-Susciteret orienterla recherche
• Appel d'offres plus ou moins ciblés (soutien financier)
• Autresfinancements ou cofina...
2- Collaborer aux essais cliniques
«Expertes deleurmaladies, lesassociationsdemaladespeuvent être utilementconsultées lors...
3-Collaborer aux essais cliniques
• Enamont, construire des outils facilitateurs: registres, banquesdedonnéesetde matériel...
Lerôle des associationsdanslesessais cliniques
Focus1 : lesregistres
Focus2 : le recrutementde patients
Focus3 : le suivi ...
Focus1 :les registres
Unregistre est l’enregistrement permanent etexhaustif d’informations standardisées surtous les
malad...
Focus1 :les registres
L'existence deregistres facilitel'organisationd'essais cliniques
Casdu Registre de l’associationVain...
Focus2 :le recrutementde patients
Focus2 :le recrutementde patients
• 90%desétudescliniques retardésenraison de difficultés de recrutement (Centerwatchsurve...
Focus2 :le recrutementde patients
D’aprèsEnquêteLeemAttractivité 2012
423
317
281
270
246
206
153
133
117
114
113
40
8
7
S...
Focus2 :le recrutementde patients
INCa:Plan cancer2009-2013:faits marquants
• Augmentation du nombre depatients inclus dan...
Focus2 :le recrutementde patients
• Rapport du CNOM(15octobre 2004): Lerecrutementdespatientssusceptibles d’êtreinclus dan...
Focus3 :le suivi et la pharmacovigilance
La pharmacovigilanceestlasurveillancedesmédicamentsdansleursconditionsréellesd’ut...
Focus4 :la diffusion etle relais d’information
«Les associationsdemalades sontlesplusàmême dediffuser des informationsaupr...
Focus4 :la diffusion etle relais d’information
«Travailleravecuneassociationcontribueàlavalorisationdes résultats delarech...
Focus4 :la diffusion etle relais d’information
• Trouverl’information
• Evaluerl’information
• Vulgariserl’information
• M...
Focus4 :la diffusion etle relais d’information
• ANSM
« Pour chaque essai répertorié, sera diffusé le résumé des résultats...
Atelierspratiques
Exercicespratiquesderecherched’information
surlesessais cliniquessur dessites Français,
EuropéensetUS
• ...
Lesprincipales sources
• ClinicalTrials.gov
• ANSM: Répertoirepublic desessais cliniquesde médicaments
• EUClinical Trials...
Ledigital et l’innovation dans les essais cliniques
• Basesde données
• Registres
• Communautés enligne
• Orphanetetles ce...
Importance d’une base de données cliniques et d’une biobanque
pour les leucodystrophies
Interview du Pr Odile Boespflug-Ta...
Recherche
Médecinepersonnalisée
Accèsàl’innovation et WEB?
JPMETGES
Pôlerégionaldecancérologie,CHUBREST
Inserm1078
Lepremierpas : la multidisciplinarité
Cliniques
Anatomo-
pathologiques
Radiologiques
Les caractéristiques
de la tumeur et/ou de l’individu
Traitements « classiq...
Cliniques
Anatomo-
pathologiques
Radiologiques
Moléculaires
La Personnalisation enCancérologie:
Lerationnel au XXI°siècle
...
Un récepteur tyrosine kinase
Prolifération tumorale
Prolifération tumorale
Des effecteurs intracellulaires
Un ligand (horm...
Les Ac monoclonaux
Cetuximab, Panitumumab,
Bevacizumab
Les Inhibiteurs
Gefitinib, Erlotinib, Sorafenib,
Sunitinib.
2 CLASS...
L’accèsaux thérapies ciblées est une réalité
• Ace jour,plus de vingtcinq thérapiesciblées peuventêtreprescrites en France...
Patientset nouvelles technolgies
ESMOMadrid 29/09/2014
Quia participé à cetteétude ?
Quelssupports ? àquelle fréquence?
Lesrésultats
Lesouhait des patients
Commentavoir accèsal’INFO ?
• Interfaceentrele patient et lesorganismes type INCA,ANSM
• Interfaceentreorganismeetassociat...
La médecinepersonnalisée :si simple ?
Proportion des essais par spécialité selon le registre de l’INCA
et l’annuaire du Pôle Régional de Cancérologie.
1. Hémato...
14%
9%
42%
2%
32%
FRANCE
Phase 1
Phase 1/2
Phase 2
Phase 2/3
Phase 3
2% 7%
29%
4%
59%
BRETAGNE
Phase 1
Phase 1/2
Phase 2
P...
21%
79%
FRANCE
Essais
industriels
Essais
académiques
La rechercheclinique enoncologie: échellenationale et régionale
Propo...
Répartition régionale du nombre de patients inclus dans les essais
cliniques entre 2008 et 2010 (source INCA)
La recherche...
LarecherchecliniqueenBretagne
• 216 essais actuellement ouverts en Bretagne en oncologie (phases I à III)
• Essais ouverts en moyenne dans 1,5 centres e...
Répartitiongéographique desessais
% des essais ouverts dans les différents centres Bretons
CHRU Brest (29%)
CH Lorient (12...
BREST
CHRU
LORIEN
T CH
MORLAI
X
CH
QUIMPE
R
CH
RENNE
S CHP
St
Grégoire
RENNE
S CEM
RENNES
CHU
ST
BRIEUC
CAR
ST
BRIEUC
CH
V...
PRINCIPAUX CENTRES
INVESTIGATEURS DE BRETAGNES
STRUCTURE DEDIEE RECHERCHE
BRESTCHRU
LORIENTCH
MORLAIXCH
QUIMPERCH
RENNESCR...
Lesorganismes de cancérologie
7 réseaux territoriaux, 1 réseau régional, l’observatoire du médicament, 1 pôle régional
La ...
Sitedu Pôle Régional de Cancérologie : le web au servicede tous
• Planscancers
• Objectifs duPôle Régionalde
Cancérologie
...
•Premièreversiononlinede l’Annuaire
•Livraison version finale,implémentée
•Vérifications/ correctionsdes erreurssur l’annu...
Actuellement262 essais listés dans l’annuaire:essais interventionnels phase Ià III
Lesoutils du Pôle
• Annuairedes essaiscliniques
• Fichesà imprimer
• Newsletterdesessaiscliniques
• Siteinternet:outils de...
La vrai médecine personnalisée
Leparcourscoordonnéet personnalisé
Lapersonnalisation! Lavraie!
LapriseenchargeGLOBALE
Personnalisation du traitement
Réseaux
L’entourage
Lareprise
dutravail
La coordination ville
Structuredesoins
Cedont laper...
Lerêvede l’oncologuepour la médecinepersonnalisée
Organisationmulti-professionnelleau service de la PERSONNE
Atelier c   les outils digitaux au service de l'implication dans les essais cliniques2014
Atelier c   les outils digitaux au service de l'implication dans les essais cliniques2014
Atelier c   les outils digitaux au service de l'implication dans les essais cliniques2014
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Atelier c les outils digitaux au service de l'implication dans les essais cliniques2014

322 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
322
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
117
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Atelier c les outils digitaux au service de l'implication dans les essais cliniques2014

  1. 1. Lesoutilsdigitauxau servicedel’implication desassociationsdanslesessais cliniques DavidOziel, Consultant internetsanté FrançoisFaurisson,Inserm-missions associations
  2. 2. Lerôle des associationsdanslesessaiscliniques lesmodes d’action 1. Susciteretorienterla recherche 2. Collaborerauxessaiscliniques 3. Contribuerà la diffusiondes résultatsdes essaiscliniques
  3. 3. 1-Susciteret orienterla recherche • Appel d'offres plus ou moins ciblés (soutien financier) • Autresfinancements ou cofinancements • Promotion d'un essai(rare) • Sélection desessaislesplus pertinents • Campagne desensibilisation favorisantla participation desmalades • Appel aux dons pour soutenir la recherche
  4. 4. 2- Collaborer aux essais cliniques «Expertes deleurmaladies, lesassociationsdemaladespeuvent être utilementconsultées lorsde l’écritured’unprotocoled’essai » (EnquêteCairnet2013) 3 15 32 41 10 pasdu toutplutôtsansopinionplutôttoutà fait D’accord51% Pasd’accord 18% http://www.inserm.fr/index.php/associations-de-malades/gram/cairnet
  5. 5. 3-Collaborer aux essais cliniques • Enamont, construire des outils facilitateurs: registres, banquesdedonnéesetde matérielgénétique,réseauxde malades,réseauxde chercheursetde cliniciens, comité scientifique…. • Pourun essai donné, participer àsa construction • Collaborerà laconstruction du protocole (tutoriels sur la méthodologie, l’éthique) • S'assurerque les consentementsà participer sont suffisamment éclairés(note d'information)etnombreux (faisabilité del'essai) • Contribuerau recrutementdes patients • Participerà laremontéedes effets inattendus …et contribuerà ladiffusion desrésultats des essais cliniques
  6. 6. Lerôle des associationsdanslesessais cliniques Focus1 : lesregistres Focus2 : le recrutementde patients Focus3 : le suivi etla pharmacovigilance Focus4 : la diffusion etle relaisd’information
  7. 7. Focus1 :les registres Unregistre est l’enregistrement permanent etexhaustif d’informations standardisées surtous les maladesatteints d’une maladie,dansunepopulationdéfinie, àpartir d’une datedonnée. • Ilatrois objectifs: – Etudesépidémiologiques: un registreaméliore lesconnaissances scientifiques, renseigne sur la prévalencede la maladie, de ses différentesformes etde sesdifférents stades – Améliorationde laprise encharge: évaluation desactions de dépistage,prévention, diagnostic, traitement – Outilde recherche: il permetnotamment de planifier de manièreréalistedesessaiscliniques
  8. 8. Focus1 :les registres L'existence deregistres facilitel'organisationd'essais cliniques Casdu Registre de l’associationVaincre laMucoviscidose Ils’agit d’unesourcede donnéesunique,quipeutfournirdes informations surl’épidémiologied’unemaladie,son évolutionnaturelleetsous traitements. Cesregistres peuventêtre utilisésparailleurspourévaluerapriori lafaisabilitéd’une étudeencours de conception(simulationderecrutementde patientsen fonction descritèresd’inclusion /d’exclusiondu protocole),etdoncconstitueruneimportantesourced’économieentermesde délaisetderessourcespourl’étudequi conditionnerapeut-êtrel’arrivéesur lemarchéd’unmédicament essentiel. Lydie Lemonnier(Responsable du registre) AFCRO30 janvier 2014
  9. 9. Focus2 :le recrutementde patients
  10. 10. Focus2 :le recrutementde patients • 90%desétudescliniques retardésenraison de difficultés de recrutement (Centerwatchsurvey2013) • Etuded’impact dela directive européennede2001 sur larechercheclinique en Europe – Allongementdesdélais d’autorisation, Doublementdescoûts, diminutionde 25% dunombre d’essais entre 2007et 2009 (Commission Européenne 2012) • Reculde 25 %du nombre desessais entre2007 et2011 • Reculpour le recrutementdes patients – 246pour 1M d’habitants contre291 en 2010 (Enquête LEEM 2012)
  11. 11. Focus2 :le recrutementde patients D’aprèsEnquêteLeemAttractivité 2012 423 317 281 270 246 206 153 133 117 114 113 40 8 7 Scandinavie Canada AutresEuropeOuest Allemagne France Espagne Etat-Unis Italie RoyaumeUni Australasie EuropeEst Am.Latine AfrMoyen Or. Asie 582 291 290 278 252 168 165 123 117 107 71 46 6 6 Scandinavie France AutresEuropeOuest Allemagne Canada Espagne EuropeEst Etat-Unis RoyaumeUni Italie Australasie Am.Latine AfrMoyen Or. Asie 2010 2012 MoyenneEurope 207 MoyenneEurope 177 MoyenneMonde 46 MoyenneMonde 45 (patientsrecrutésparmillion d’habitants)
  12. 12. Focus2 :le recrutementde patients INCa:Plan cancer2009-2013:faits marquants • Augmentation du nombre depatients inclus danslesessaiscliniques de57%par rapportà2008,année deréférence • Plusde 34000patients inclus dansles essaiscliniques en2010 D’aprèsEnquêteLeemAttractivité 2012
  13. 13. Focus2 :le recrutementde patients • Rapport du CNOM(15octobre 2004): Lerecrutementdespatientssusceptibles d’êtreinclus dans l’étudepeutsefaireparl’intermédiaire de: – sonmédecin généraliste ou spécialiste – desassociations de malades, – parannoncedirecte dans les médias grand public à condition d’avoir reçu l’accord du CCPPRB surle texte de l’annonce etsesmodalitésde diffusion etd’une information préalable du corps médical. Lesannonces envue du recrutementdoivent éviter toutaspectpublicitaire aubénéfice despromoteurs del’enquête. • Le recrutement à partir des médias sociaux
  14. 14. Focus3 :le suivi et la pharmacovigilance La pharmacovigilanceestlasurveillancedesmédicamentsdansleursconditionsréellesd’utilisationetlapréventiondurisque d’effetindésirablerésultantdeleurutilisation • ANSM(AgenceNationale de SécuritéduMédicamentet desproduitsde Santé) – 8vigilances, dontla pharmacovigilancepourles médicamentsà usagehumainetles matièrespremièresà usage pharmaceutique – Notification spontanéedeseffets indésirablesparles professionnelsde santé,les patients et associations agrééesde patientset les industriels – 31centresrégionauxdepharmacovigilance • EudraVigilance: Base dedonnéeseuropéennede pharmacovigilance
  15. 15. Focus4 :la diffusion etle relais d’information «Les associationsdemalades sontlesplusàmême dediffuser des informationsauprès des malades qu’ellesreprésentent » (EnquêteCairnet2013) 1 1010 51 28 pasdutoutplutôtsansopinionplutôttoutà fait D’accord79% Pasd’accord 11%
  16. 16. Focus4 :la diffusion etle relais d’information «Travailleravecuneassociationcontribueàlavalorisationdes résultats delarecherche » (EnquêteCairnet2013) 2 8 10 58 23 pasdutoutplutôtsansopinionplutôttoutà fait D’accord81% Pasd’accord 10%
  17. 17. Focus4 :la diffusion etle relais d’information • Trouverl’information • Evaluerl’information • Vulgariserl’information • Mettreàdisposition une information fiable et compréhensible Informations disponiblessur Internet Informationsmises à disposition surlesite de l’association Association demalades
  18. 18. Focus4 :la diffusion etle relais d’information • ANSM « Pour chaque essai répertorié, sera diffusé le résumé des résultats de l’essai établi sous la seule responsabilité du promoteur et tel que transmis par le promoteur à l’ANSM selon un format préétabli, dansun délaid’un anaprèsla findel’essaidans l’ensemble despaysoù ils’estdéroulé .» • Nouveaurèglement européen pour les essais cliniques(avril 2014) « dans un délai d’un an à compter de la fin de l’essai clinique dans tous les Etats-membres concernés, unrésumédesrésultatsdevraêtreaccessible aupublic dansune basededonnées européenne. »
  19. 19. Atelierspratiques Exercicespratiquesderecherched’information surlesessais cliniquessur dessites Français, EuropéensetUS • Quels outils numériques selon le niveau d’implicationdans les essais cliniques Recherchedessolutions digitales lesplus adaptées,dela construction duprotocole àla diffusionderésultats • Où et comment trouver l’information surles essais cliniques ?
  20. 20. Lesprincipales sources • ClinicalTrials.gov • ANSM: Répertoirepublic desessais cliniquesde médicaments • EUClinical Trials Register • Registredes essais cliniques de l’INCa Etl’annuairedes essais cliniquesdu Pôle régionaldecancérologie Bretagne • Essais cliniquessurles maladies rares: Orphanet • notre-rechercherche-clinique.fr L’informationsurles essais cliniques pourrépondre aux besoins des patients
  21. 21. Ledigital et l’innovation dans les essais cliniques • Basesde données • Registres • Communautés enligne • Orphanetetles centres de référence La massed'informationscollectéeset traitéesdansunebase dedonnées peut-elleouvrir la voie à desprojets innovants? La communication digitale auprès du grand public peut-elle améliorer la conduite d’essais cliniques?
  22. 22. Importance d’une base de données cliniques et d’une biobanque pour les leucodystrophies Interview du Pr Odile Boespflug-Tanguy
  23. 23. Recherche Médecinepersonnalisée Accèsàl’innovation et WEB? JPMETGES Pôlerégionaldecancérologie,CHUBREST Inserm1078
  24. 24. Lepremierpas : la multidisciplinarité
  25. 25. Cliniques Anatomo- pathologiques Radiologiques Les caractéristiques de la tumeur et/ou de l’individu Traitements « classiques » LaPersonnalisation en Cancérologie: Lerationnel auXX°siècle
  26. 26. Cliniques Anatomo- pathologiques Radiologiques Moléculaires La Personnalisation enCancérologie: Lerationnel au XXI°siècle Les caractéristiques de la tumeur et/ou de l’individu Traitements « ciblés »
  27. 27. Un récepteur tyrosine kinase Prolifération tumorale Prolifération tumorale Des effecteurs intracellulaires Un ligand (hormones, cytokines…) LES CIBLES Voies de transduction du signal de prolifération tumorale La Personnalisation enCancérologie: LesBiothérapies
  28. 28. Les Ac monoclonaux Cetuximab, Panitumumab, Bevacizumab Les Inhibiteurs Gefitinib, Erlotinib, Sorafenib, Sunitinib. 2 CLASSES DE MOLECULES La Personnalisation enCancérologie: LesBiothérapies L’apport des plateformes !!!!!!!
  29. 29. L’accèsaux thérapies ciblées est une réalité • Ace jour,plus de vingtcinq thérapiesciblées peuventêtreprescrites en France – celuidusein, de l’estomac, du côlon, dupoumon, lesleucémiesmyéloïdeschroniques,de l’ovaire, le mélanome,dufoie, les leucémiesaiguës lymphoblastiques ,les tumeurs stromales gastro-intestinales…… • En 2011, 55 000 patients ontbénéficié d’un examen descaractéristiquesmoléculaires de leur tumeurafin qu’ilspuissentbénéficier de thérapiesciblées.
  30. 30. Patientset nouvelles technolgies ESMOMadrid 29/09/2014
  31. 31. Quia participé à cetteétude ?
  32. 32. Quelssupports ? àquelle fréquence?
  33. 33. Lesrésultats
  34. 34. Lesouhait des patients
  35. 35. Commentavoir accèsal’INFO ? • Interfaceentrele patient et lesorganismes type INCA,ANSM • Interfaceentreorganismeetassociation de patients • Interfaceentrepublic et site d’Hopitaux oucliniques • Interfaceavec Clinicaltrialgouv USpour trouverdes essais
  36. 36. La médecinepersonnalisée :si simple ?
  37. 37. Proportion des essais par spécialité selon le registre de l’INCA et l’annuaire du Pôle Régional de Cancérologie. 1. Hématologie 2. Sénologie 3. Digestif La rechercheclinique enoncologie: échellenationale et régionale 0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% Niveau national Niveau régional (Bretagne) Lesspécialités desessaiscliniques en oncologie Représentation des spécialités des essais en oncologie similaire au niveau national et régional
  38. 38. 14% 9% 42% 2% 32% FRANCE Phase 1 Phase 1/2 Phase 2 Phase 2/3 Phase 3 2% 7% 29% 4% 59% BRETAGNE Phase 1 Phase 1/2 Phase 2 Phase 2/3 Phase 3 Répartition des essais au niveau national selon leur phase. Source: registre des essais cliniques de l’INCA Répartition des essais en région Bretagne selon leur phase . Source: annuaire des essais cliniques du Pôle Régional de cancérologie La rechercheclinique enoncologie:échellenationale et régionale Les phases des essais cliniques en oncologie Faible proportion d’essais de phases précoces en Bretagne
  39. 39. 21% 79% FRANCE Essais industriels Essais académiques La rechercheclinique enoncologie: échellenationale et régionale Proportion d’essais industriels et académiques au niveau national selon le registre des essais clinique de l’INCA Proportion d’essais industriels et académiques au niveau régional selon l’annuaire du Pôle Régional de Cancérologie de Bretagne Essais industriels ou institutionnels ? Bonne représentation des essais industriels
  40. 40. Répartition régionale du nombre de patients inclus dans les essais cliniques entre 2008 et 2010 (source INCA) La rechercheclinique enoncologie:échellenationale et régionale Les inclusions dans les essais
  41. 41. LarecherchecliniqueenBretagne
  42. 42. • 216 essais actuellement ouverts en Bretagne en oncologie (phases I à III) • Essais ouverts en moyenne dans 1,5 centres en Bretagne 66,2% 17,6% 8,8% 4,9% 1,5% 0,5% 0,5% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 1 2 3 4 5 6 7 %d'essais Nb de centres investigateurs La rechercheclinique enoncologieenBretagne Nombre de centres investigateurs ouverts par essais Lenombred’essais en Bretagne
  43. 43. Répartitiongéographique desessais % des essais ouverts dans les différents centres Bretons CHRU Brest (29%) CH Lorient (12%) CH Morlaix (<1%) CH St Brieuc (9%) CAR St Brieuc (17%) CH St Malo (<1%) CHBA Vannes (12%) CSY Vannes (5%) CHP St Grégoire (8%) CEM Rennes (19%) CHU Rennes (50%)CH Quimper (<1%) CH Pontivy (<1%) Une répartition inégale des essais La rechercheclinique enoncologieenBretagne
  44. 44. BREST CHRU LORIEN T CH MORLAI X CH QUIMPE R CH RENNE S CHP St Grégoire RENNE S CEM RENNES CHU ST BRIEUC CAR ST BRIEUC CH VANNE S CHBA VANNE S CSY Dermatologie 2 1 5 3 1 Digestif 5 6 1 5 7 7 9 3 1 Douleur/ palliatifs 2 1 1 2 1 2 1 Endocrinologie 1 Gynécologie 2 1 1 1 1 8 2 2 Sénologie 11 5 6 9 7 3 3 Hématologie 31 3 60 6 16 Hépatologie 1 1 1 4 2 1 1 Voies biliaires 1 2 Neurologie 1 1 4 5 Oncogénétique Oncopédiatrie 2 1 21 1 Oncogériatrie* 11 1 1 6 1 7 5 ORL 4 2 3 1 3 3 5 Pneumologie 8 4 15 1 7 Sarcomes 1 5 Urologie 1 2 3 9 5 BREST CHRU LORIEN T CH MORLAI X CH QUIMPE R CH RENNE S CHP St Grégoire RENNE S CEM RENNES CHU ST BRIEUC CAR ST BRIEUC CH VANNE S CHBA VANNE S CSY Dermatologie 2 1 5 3 1 Digestif 5 6 1 5 7 7 9 3 1 Douleur/ palliatifs 2 1 1 2 1 2 1 Endocrinologie 1 Gynécologie 2 1 1 1 1 8 2 2 Sénologie 11 5 6 9 7 3 3 Hématologie 31 3 60 6 16 Hépatologie 1 1 1 4 2 1 1 Voies biliaires 1 2 Neurologie 1 1 4 5 Oncogénétique Oncopédiatrie 2 1 21 1 Oncogériatrie* 11 1 1 6 1 7 5 ORL 4 2 3 1 3 3 5 Pneumologie 8 4 15 1 7 Sarcomes 1 5 Urologie 1 2 3 9 5 BREST CHRU LORIEN T CH MORLAI X CH QUIMPE R CH RENNE S CHP St Grégoire RENNE S CEM RENNES CHU ST BRIEUC CAR ST BRIEUC CH VANNE S CHBA VANNE S CSY Dermatologie 2 1 5 3 1 Digestif 5 6 1 5 7 7 9 3 1 Douleur/ palliatifs 2 1 1 2 1 2 1 Endocrinologie 1 Gynécologie 2 1 1 1 1 8 2 2 Sénologie 11 5 6 9 7 3 3 Hématologie 31 3 60 6 16 Hépatologie 1 1 1 4 2 1 1 Voies biliaires 1 2 Neurologie 1 1 4 5 Oncogénétique Oncopédiatrie 2 1 21 1 Oncogériatrie* 11 1 1 6 1 7 5 ORL 4 2 3 1 3 3 5 Pneumologie 8 4 15 1 7 Sarcomes 1 5 Urologie 1 2 3 9 5 Répartitionpar spécialité Certaines spécialités représentées dans peu de centres * Les essais en oncogériatrie (réservé au plus de 75 ans) étant très rares, nous considérons ici les essais en oncogériatrie comme ceux réservés au plus de 60 ans et dons la limite supérieur dépasse 75 ans. La rechercheclinique enoncologieenBretagne
  45. 45. PRINCIPAUX CENTRES INVESTIGATEURS DE BRETAGNES STRUCTURE DEDIEE RECHERCHE BRESTCHRU LORIENTCH MORLAIXCH QUIMPERCH RENNESCRLCC RENNESCHU STBRIEUCCAR STBRIEUCCH VANNESCHBA VANNESCSY RENNESCHP VANNES CHBA VANNES CSY ARC RESEAU COMMUN STBRIEUCCAR BEC22 RENNESCRLCC BEC BREST CHRU CIC BREST URCCH RENNESCHU BUREAUPNEUMOLOGIE CICRENNES BUREAUHEMATOLOGIE BUREAURENNESSUD QUIMPERCH ANTENNECICBREST MORLAIXCH ANTENNECICBREST Lastructurationdescentres investigateurs Une structuration inégale La rechercheclinique enoncologieenBretagne
  46. 46. Lesorganismes de cancérologie 7 réseaux territoriaux, 1 réseau régional, l’observatoire du médicament, 1 pôle régional La rechercheclinique enoncologieenBretagne
  47. 47. Sitedu Pôle Régional de Cancérologie : le web au servicede tous • Planscancers • Objectifs duPôle Régionalde Cancérologie • Organigramme • RCPderecours:moded’emploi simplifié • RCPSarcome • RCPThorax • RCPRenaten • RCPOncogénétique • Quelqueschiffres • FAQessaiscliniques • AnnuairedesEssaisCliniques • TechniquesInnovantes • Equipesderechercheenlienavec l’oncologie • Projetscommunsde recherche fondamentale • Enseignement: Formationsenlien avecl’Université LePôleRégionalde Cancérologie RCPde Recours LaRecherche Cliniqueen Oncologieen Bretagne Recherche Fondamentale et Formations Actuellement: Choix de l’arborescence Contenu Entretiens avec les agences de communications La recherche
  48. 48. •Premièreversiononlinede l’Annuaire •Livraison version finale,implémentée •Vérifications/ correctionsdes erreurssur l’annuaire •Miseen ligne •Diffusiondel’information •Miseà jour dela base desessais •Evaluation del’annuaire 13juin2013 30juin2013 20juin2013
  49. 49. Actuellement262 essais listés dans l’annuaire:essais interventionnels phase Ià III
  50. 50. Lesoutils du Pôle • Annuairedes essaiscliniques • Fichesà imprimer • Newsletterdesessaiscliniques • Siteinternet:outils decommunication flexibles http://www.pole-cancerologie-bretagne.fr/ La rechercheclinique enoncologieenBretagne
  51. 51. La vrai médecine personnalisée
  52. 52. Leparcourscoordonnéet personnalisé
  53. 53. Lapersonnalisation! Lavraie! LapriseenchargeGLOBALE
  54. 54. Personnalisation du traitement Réseaux L’entourage Lareprise dutravail La coordination ville Structuredesoins Cedont lapersonneaurabesoin
  55. 55. Lerêvede l’oncologuepour la médecinepersonnalisée Organisationmulti-professionnelleau service de la PERSONNE

×