Les Mèmes Internet, où  le remix à son paroxysme
Comment le phénomène du même sur Internet a permis une évolution de la production et de la transmission de la culture ?
<ul>I - Une origine du terme <li>Le mème et la mémétique, une conception évolutionniste de la culture
Une nouvelle définition à l'arrivée des réseaux informatiques </li></ul><ul>II – Le mème, la réplication d'un objet cultur...
Le même, production infinie d'une culture de la communauté web </li></ul>
Le mème et la mémétique <ul>Le terme « mème » a été utilisé pour la première fois en 1976 par Richard Dawkins dans son liv...
Le mème sous l'air de l'internet <ul>Le terme mème prend un nouveau sens dans les années 90 où internet se développe. Il n...
La Remix Culture <ul>Internet à donné de nouvelles possibilités aux consommateurs.  De simples passifs, au gré des évoluti...
Le mème, production infinie d'une culture de la communauté du web <ul>Le mème est une production que l'on retrouve essenti...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Mèmes

440 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
440
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Mèmes

  1. 1. Les Mèmes Internet, où le remix à son paroxysme
  2. 2. Comment le phénomène du même sur Internet a permis une évolution de la production et de la transmission de la culture ?
  3. 3. <ul>I - Une origine du terme <li>Le mème et la mémétique, une conception évolutionniste de la culture
  4. 4. Une nouvelle définition à l'arrivée des réseaux informatiques </li></ul><ul>II – Le mème, la réplication d'un objet culturel <li>La Remix Culture
  5. 5. Le même, production infinie d'une culture de la communauté web </li></ul>
  6. 6. Le mème et la mémétique <ul>Le terme « mème » a été utilisé pour la première fois en 1976 par Richard Dawkins dans son livre Le gène de l'égoïsme . Le mot provient du mélange entre le mot « gène » et le mot « mimesis ». Il définit une unité d'information qui peut être une idée, un concept ou une mode, qui se transmet d'homme à homme et qui se réplique, mute, évolue durant ces transmissions. Le mode de transmission est non-génétique, et le mode le plus répandu est l'imitation, </ul><ul>La mémétique est la science qui étudie ces mèmes ainsi que l'évolution de ceux-ci. C'est une science qui suit l'idée d'une évolution Darwinienne de la culture. Comme pour la sélection naturelle des êtres vivants, où les plus forts (au niveau du patrimoine génétique), ce sont les mèmes les plus forts à circuler et à se répliquer qui arrivent à s'installer durablement dans les cultures. Le mème est l'alter-égo du gène, pour la culture. </ul>
  7. 7. Le mème sous l'air de l'internet <ul>Le terme mème prend un nouveau sens dans les années 90 où internet se développe. Il n'est plus une unité d'information, et ne concerne plus la mémétique. Le mème désigne une information se propageant d'une manière rapide et virale sur internet. Le seul lien à la définition d'origine du mème est celle de sa transmission et de son évolution. </ul>
  8. 8. La Remix Culture <ul>Internet à donné de nouvelles possibilités aux consommateurs. De simples passifs, au gré des évolutions du web, ils sont devenus membres participatifs, puis véritablement créateurs. Dématérialisation du contenu culturel, libre échange (P2P, réseaux sociaux), les individus que l'on nomme « Digital Natives » sont arrivés à penser la culture autrement. La culture se transforme en lien social, Elle n'est plus un bien, qui est attaché à quelqu'un et protégé, mais un objet qui se partage, se transmet, se remixe. Elle permet à ces individus de former leur quête identitaire. Elle est dû coup soumise à l'appropriation de ceux-ci dans le cadre de leur affirmation. Le « copier-coller » et le « découpage-assemblage », sont leur méthodes d'expression. </ul>
  9. 9. Le mème, production infinie d'une culture de la communauté du web <ul>Le mème est une production que l'on retrouve essentiellement sur les sites anonymes et underground que sont les imageboard, comme 4chan. Ces sites permettent de parler de sujets divers, de la politique à d'autres thèmes comme la musique, le cinéma,,,en passant par la pornographie, Certains d'entre eux sont spécialisés, mais tous possèdent la section /b/, qui est la section générale où tout peut être posté, Les utilisateurs de ces sites font partis de la communauté « anonymous », ainsi que de la culture virtuelle (jeux vidéos,,,) que l'on nomme culture « geek », Cette communauté est fédérée autour de références communes autour des jeux vidéos, films, comics. C'est à partir de celles-ci que les mèmes vont se développer, </ul>
  10. 10. <ul>Le mème est une parodie, L'auteur prend un matériau de base issu de n'importe quel média pour ensuite le détourner à son envie. Celle-ci postée, elle est sujette à critique et discussion. La mise en dérision suit les références de la communauté, et ne sont donc compréhensibles que par eux, Mais ce qui caractérise le mème est l'ultra rapidité dans la diffusion ainsi que dans la reprise. En effet, une fois déposée sur un imageboard, il ne faut que quelques minutes pour que des variantes soient postées à leur tour, Le média de diffusion et d'hébergement que sont les imageboards sont des médias de l'immédiateté, les posts se succèdent et s'effacent au fur et mesure du flot, Et ce cycle se poursuit tant que le support de base inspire, De plus, les mèmes se trouvent parfois à être mélangés, Ce qui permet de nouvelles possibilités de remixes, Et plus les mèmes sont mélangés, plus la compréhension en devient illisibles, Seule les membres journaliers de cette communauté peuvent en comprendre l'évolution, </ul>
  11. 11. <ul>Les mèmes les plus connus, ceux qui survivent dans l'activité incessante du web, entre dans la culture populaire des « geeks », des « nerds » et des utilisateurs anonymes, Ils deviennent même une partie intégrante de leur moyens d'expressions. Ainsi, tel ou tel mème est utilisé pour réagir sur les discussions, La phrase, le paragraphe sont remplacés par une image, un gif, un montage les signifiant par le biais d'un exemple fort. Pour illustrer ce propos, le cas du « facepalm » permet de comprendre. Une image de « facepalm » ou la main sur le visage de manière à montrer son exaspération, est utilisée pour montrer son sentiment à ou aux interlocuteur(s), L'image projette les émotions, les états d'âme du surfeur comme le font les émoticônes. D'ailleurs ces derniers, sont des mèmes, vu qu'ils véhiculent une idée qui se fait reprendre et diffuser tout au long des discussions sur les chats ou forums, </ul>

×