EXPRESSION COSMETIQUE
Date : MAI/JUIN 15Pays : France
Périodicité : Bimestriel Page de l'article : p.160,161,162,1
Page 1/...
EXPRESSION COSMETIQUE
Date : MAI/JUIN 15Pays : France
Périodicité : Bimestriel Page de l'article : p.160,161,162,1
Page 2/...
EXPRESSION COSMETIQUE
Date : MAI/JUIN 15Pays : France
Périodicité : Bimestriel Page de l'article : p.160,161,162,1
Page 3/...
EXPRESSION COSMETIQUE
Date : MAI/JUIN 15Pays : France
Périodicité : Bimestriel Page de l'article : p.160,161,162,1
Page 4/...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le design olfactif, un marché fleurissant.Expression Cosmétique Mai 2015

1 964 vues

Publié le

Cela n’aura échappé à personne, de plus en plus de lieux se dotent d’une ambiance, d’une identité, d’une signature olfactive… Avec l’aide de son partenaire éponyme*, Cinquième Sens, dirigé par Isabelle Ferrand, fait partager son expérience du développement parfum pour le marketing olfactif.

Publié dans : Marketing
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 964
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
925
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le design olfactif, un marché fleurissant.Expression Cosmétique Mai 2015

  1. 1. EXPRESSION COSMETIQUE Date : MAI/JUIN 15Pays : France Périodicité : Bimestriel Page de l'article : p.160,161,162,1 Page 1/4 CINQUIEME 9558314400524Tous droits réservés à l'éditeur PARFUMERIE I / a uciûui ii ic de plus en plus de lieux d'une ambiance, d'une k d'unesignatureolfactive. dotent Uinquieme bons, dinqe par expérience du développement parfum pour le marketing olfactif ^ Le marketing olfactif : quelle définition ? Le terme est en vogue, mais la dé- finition est large, parfois floue. Il englobe à la fois le parfumage ins- titutionnel et l'ambiance olfactive : c'est le développement exclusif d'une note olfactive complexe en vue d'une diffusion dans un espace donné, avec une réelle stratégie de placement du parfum et de théâtra- lisation du lieu, afin de créer du trafic et un « mieux-être » chez le visiteur, dans l'idéal, déclencher l'achat ou fi- déliser le client grâce à l'expérience sensorielle positive qu'il aura vécue. Ce concept connaît une croissance exponentielle depuis cinq ans, et les demandes se font de plus en plus spontanées ; pourtant au regard du nombre d'enseignes existantes potentiellement équitables, ce phé- nomène reste encore un marché de ^ Quelle cible? Les marques les plus sensibles à ce concept sont d'origines diverses et variées, en sont dénombrés quatre grands secteurs d'activité chez Signature Olfactive : - le médico-social, avec des hôpi- taux ou des maisons de retraites ; - la distribution, concernant les en- seignes de prêt-à- ' soires, d'articles de maison, lunet- tiers ; - les milieux sanitaires avec un im- pact sur la propreté ressentie ; - l'hôtellerie. ^ Quels objectifs ? Pour les lieux de vie l'objectif est variable, à savoir chasser une odeur rémanente désagréable, habiller un hall d'accueil, apporter une am- biance dans les espaces de vie communs afin de créer une zone Olfactory design, aflourishing market This wii! not have escaped anyone's attention, more and more places are given an olfactory atmosphère, identity, or signature... With the help of her eponymous partner*, Cinquième Sens, headed by Isabelle Ferrand, shares its experience in the development of fragrances dedicated to olfactory marketinq. } What is the definition of olfactory marketing? If the terra is in vogue, the definition is broad, somefi'mes vague. It encomposses bath iiie institutional perfuming and the olfactory atmosphère: it is the exclusive development of a complex olfactory noteintendedtobereleasedinagiven space, with a real strategy, for I theplacementoftheparfumsandthe dramatization of the place, to create traffic and a increased feeling of "well-being" among visitors, ideally, to trigger the act ofpurchase or gain the customer's loyalty through this resultingpositivesensoryexperience. This concept rios grown exponentially over the last five /ears and demands are more and more sponfaneous, yet given the number of potentiel^/ eligible brands, this phenomenon still remains a niche market. ^ Which target? îlle brands the most prône to use this concept are of variée/ ong iris; four major sectors have been identified by Signa- ture OK - Health and social services, with hospi- - Retail brands for ready-to-wear, acces- sories, household items and opticians. - Health care sector with an impact on the perceived cleanliness. - The hotel industry. ^ Which objectives? For places where people live, objec- tives are variable, namety get nd of an unpleasant residual adour, personalize
  2. 2. EXPRESSION COSMETIQUE Date : MAI/JUIN 15Pays : France Périodicité : Bimestriel Page de l'article : p.160,161,162,1 Page 2/4 CINQUIEME 9558314400524Tous droits réservés à l'éditeur .im, conviviale dans un lieu qui parfois s'y prête peu ou encore tamiser un espace lounge. La démarche pou- vant aller jusqu'à une personnalisa- tion de l'espace : il est par exemple possible de choisir la note olfactive ie sa chambre d'hôtel lors de son arrivée, comme le propose l'en- seigne londonienne Montcalm. La présence d'une ambiance olfac- tive est rarement indiquée, ce parte- naire invisible a justement pour but de ne pas être senti mais ressenti, et provoquer un bien-être, parfois inconscient, chez le visiteur. Pour les lieux de vente, la logique est la même : en suscitant un mieux être, le visiteur restera plus volon- tiers dans l'espace, et sera plus enclin à porter son attention sur les produits commercialisés, à revenir sur le lieu. La mémoire olfactive est extrêmement puissante, loin devant la visuelle ou l'auditive, car plus inti- mement liée à notre mémoire émo- tionnelle. Ainsi, le souvenir de cette expérience apportera une valeur ajoutée, consciente ou non, à l'en- seigne en question dans l'esprit du consommateur. De plus, en distribution, le parfum peut se décliner sous forme de bougie par exemple comme l'a fait récemment le Crédit Agricole, ou en eau de toilette pour le célèbre Abercombie & Fitch. Une façon intelligente et détournée d'introduire l'identité olfactive d'une marque dans l'intimité du consom- mateur et créer ainsi un lien incons- cient entre un lieu (centre commer- cial par exemple) et son habitat. Le client retournant sur le lieu parfumé retrouve l'atmosphère de son in- térieur, il se trouve alors dans une Q SYSTÈME DE DIFFUSION OLFACTIVE SPIRIT PRO DE SIGNATURE OLFACTIVE OLFACTIVESPIRIT PRO. THEDIFFUSION SYSTEM OF SIGNATURE OLFACTIVE. Q EM MARKETING OLFACTIF, LES NOTES POUDHÉES SÉDUISENT LE PLUS. IN OLFACTIVE DESIGN. POWDERY HOTESARE WIDELY PilEFEflED. a recepf/on hall, give an ambiance fo commun living spaces to creole a convi- vial spot in a place that sometimes dœs not /end itself lao well fo it, or to ada a cozy feeling in a lounge area. The pro- cess coulet even consistin personalizing a place: for example, when checking- in at (ne Montcalm London Hotel, it is possible to choose the olfactory note of one's room. The presence of an olfactory atmos- phère is rare/y indicated, this invisible paiinership is precisely intended to be perceived and not simply smelled, to trigger among visitors, o feeling of well- being, sometimes unconscious. In point of sales, the approach is the same: creating an increased feeling of well-being, will encourage the visiter to spend more time in the premises, and will be more ///te/y to focus his attention on the products displayed, and return to the point of sales. Because if is more c/ose/y connected to dur emotional me- mory. Olfactory memory is extremely powerfull for ahead of the visual or auditory memory. Thus, the memory of this experience - conscious or not - will give the brand some added value in the consumer's mind. In addition, in //ie retail sector, perfume can come in the form afa candie, or as an eau de toilette, like recently expe- rimented respecfive/y, ffie bank Crédit Agricole, and the famous casual wear brand Abercrombie & Fitch. Indeed, an intelligent and back-door way to introduce the olfactory identity of a brand in the consumer's intimacy and creole a svbconscious connection between aplace (e.g, a shopping centre) ono!fils home. The customergoing back to the perfumedplace will find a similar atmosphère to his home and will find himse/f in a posihVe rnooc/, propifious to a spending spree... Nevertheless, an olfactory note can transcend... like it can put off, hère be- gins the délicate choice afa fragrance and the issue of the oifactory consensus. ^ Which techniques of diffusion? Severe/ methods of diffusion are aval- lable, each nas its advanfages and drawbacks, it is up to the brand to choose its favourite method, depending on the desired resuit, the three main anes being: • Nebulization, wet diffusion via micro-droplets: the perfume must be solubilized in an aqueoos solution be- fore being propelled in the form of a fragrant mist. This method enables the
  3. 3. EXPRESSION COSMETIQUE Date : MAI/JUIN 15Pays : France Périodicité : Bimestriel Page de l'article : p.160,161,162,1 Page 3/4 CINQUIEME 9558314400524Tous droits réservés à l'éditeur émotion favorable et le boulevard de la vente est ouvert... Néanmoins, une note olfactive peut transcender ... comme elle peut rebuter, ici commence le délicat choix du parfum et le problème du consensus olfactif. ^ Quelles techniques de diffusion? Il existe plusieurs méthodes de diffusion, chacune comporte ses avantages et ses inconvénients, à la marque de choisir la sienne en fonction du rendu souhaité, les trois principales étant : • La nébulisation, diffusion humide par micro gouttelettes : le parfum doit ëtre solubilisé dans une solution aqueuse avant d'être propulsé sous forme de nuage odorant. Cette méthode permet la plus large diffusion possible, elle convient parfaitement aux espaces ouverts. Cinquième Sens l'a d'ailleurs utilisée pour l'exposition Le Parfum de est parrain. En revanche, l'entretien des machines est coûteux car le passage du parfum l'obstrue lentement. Enfin, de manière plus pragmatique, un dépôt sur le sol, invisible sur temps court, mais problématique pour une durée supérieure à un mois, car parfois indélébile, peut ètre observé. • La diffusion sèche à travers le système de climatisation : le par- fum est incorporé à une plaque de gel qui se loge dans la climatisation, le rendu est parfait dans un espace s, simplement un technicien affi- lié à la société de climatisation doit se déplacer à chaque fois qu'il faut remplacer la plaque de gel, de plus le réglage de l'intensité de la note se fait avec celui de la puissance de la soufflerie. Enfin, il arrive que l'aéra- tion s'abîme lors du processus, et là, c'est le système de climatisation tout entier qu'il faut changer... • La diffusion sèche via des en- ceintes portatives : le parfum est complètement incorporé à des billes de polymère, une fois sèches et odorantes, ces billes sont pla- cées dans une machine de diffusion semblable à de petites enceintes audio. Cette méthode convient aux espaces clos, un appareil couvre environ 50 m2 , il suffit de les démul- tiplier pour couvrir de plus grandes surfaces. De plus, le changement de cartouche est sécurisé et peut se faire par n'importe qui, diminuant le coût de maintenance liée à la clima- tisation. Enfin l'intensité de diffusion est modulable et utilisable par tous. il faut simplement s'assurer d'avoir une prise de courant à disposition. ^ Quelles notes olfactives ? À l'image du son, parfumer un es- pace nécessite deux intervenants : le compositeur de musique et les hauts parleurs ; un véritable travail en tan- dem, alliant inspiration et technicité. • Le choix du parfum : processus de création sur mesure Développer un parfum pour le design olfactif fait appel même cheminement que POL lancement en parfumerie alcoolique. Cinquième Sens a ainsi créé un logo broadest possible diffusion, it is idéal for open spaces. Cinquième Sens rios usee/ it for the exhibition Le Parfum de Nantes by the artist Magali Bobin, to take place in Nantes fram 8 to 14June 2015, whom it sponsors. Unfortunately the maintenance of the equipment is costly due to the passage of the par- fums that gradually clutters it. F/'na/fy, more pragmatically, a deposit on the ground can be observed; it will remain unnoticed for short use limes, but it can be problematic, because indelible, for durations exceeding one month. * Dry diffusion ihrough the air conditioning system: the perfume is incorporated in a gel plate fitted into the air conditioning system, the resuit is perfect in a doseo/ space, yet o techni- cian fram the air conditioning company will have to come each time the gelplate needs to be replacée/, in addition the adjustment of he intens/fy cf the note is correlated to the blower output. Finally, /neventilation can sometimes be deferio- rated during the process, in which case the entire air conditioning system will have to be replaced... • Dry diffusion via portable diffusers: the fragrance is fully in- corporated into polymer beads, once dry and perfumed, these beads are placed in a diffusion equipment simi- lar to sma//-size audio speakers. This method is suitable for closed spaces, an equipment covering about SO sqm2 , you simply need to multiply their num- ber to cover larger areas. Moreover, the replacement o f the cartridge is safe and can be carried out by anyone, thus reducing ceste associated with //ie maintenance of the air conditioning. Finally the intensity ofthe diffusion can be adjustedandoperatedbyanyone, providedthereisapowersocketavai- lablenearby. ^ What are the olfactory notes? Jusf like sound, perfuming an area re- quires two aciers: the music composer and fhe loue/ speakers; a real work in tandem, combining inspiration and technique. • The choice of the fragrance: a custom designed process Developing a fragrance for the olfactory design, follaws the same mies as that of aperfume launch. Cinquième Sensé nas created an olfactory logo for Morgan, the French ready-to-wear brand. To achieve //tis, the perfume house took into account the ifra constraints like lor anyproject, as well as the incorporation of frie concenfrafe in the polymer fuse less than 25% of solids, and some rav/ matériels are nowprohibitedl Once the olfactory track: are approved by the
  4. 4. EXPRESSION COSMETIQUE Date : MAI/JUIN 15Pays : France Périodicité : Bimestriel Page de l'article : p.160,161,162,1 Page 4/4 CINQUIEME 9558314400524Tous droits réservés à l'éditeur olfactif pour Morgan, marque française de prêt-à-porter féminin. Pour y parvenir, la maison de composition a dû prendre en compte les contraintes liées à l'Ifra comme pour tout projet, ainsi qu'à l'incorporation du concentré dans le polymère (utiliser moins de 25 % de matière solide, et certaines matières premières sont proscrites). Une fois les pistes olfactives validées par le client, l'étape suivante consiste à incorporer le concentré de parfum sur les billes de polymère pour s'assurer que la note sorte de la même manière que sur support alcoolique. • Trouver un consensus, deux choix deux mesures Le parfum fait appel à l'affect de chacun, c'est pourquoi au sein d'une même équipe marketing, le choix de la note olfactive à valider est délicat, le test en taille réelle a permis de trancher. Les appareils de diffusion parfumés tantôt avec l'une ou l'autre des pistes olfactives, ont été installés (ans plusieurs points i Morgan, et le choix orienté en fonction des remarques des clientes de l'enseigne et du personnel sur place. La piste chyprée fleurie ambrée a été sélectionnée, face à l'ambrée suave et vanillée. Lorsque le pôle marketing n'a pas le budget alloué pour développer son propre logo olfactif, une bibliothèque de notes préconçues par des parfumeurs est à leur disposition. L'analyse des notes les plus vendues apporte un constat inattendu : ce sont les notes dites poudrées : amandées, fève tonka, héliotropine, iris, violette, qui séduisent le plus grand nombre ! ll est vrai que ces notes donnent une touche intimiste à un lieu, entre souvenirs communs d'enfance (colle Cléopâtre, frangipane) et ambiance boudoir (maquillage, confort) ; elles allient mémoire olfactive positive et fort technique et émotionnelle gagnante. ^ À quelles retombées s'attendre ? Elles sont difficilement mesurables de manière intrinsèque, car la vente finale dépend bien sûr d'un ensemble pable de proposer : ses conseille.. de vente, son produit, et sa commu- nication classique... Il n'existe encore pas, et c'est tant mieux, de parfum qui pousserait à la consommation ! Néanmoins, l'essayer c'est l'adopter. Les enseignes qui ont testé l'am- biance olfactive enregistrent un taux de transformation approchant les 90 % tant le changement ressenti par leurs clients directs et le personnel est positif (données résultant des ma- chines testées en conditions réelles avecSignatureOlfactive). Enfin, près de 30 % des visiteurs des points de distribution demandent s'ils peuvent se procurer le parfum qu'ils perçoivent. Lin signe qui ne trompe pas! Bien que ce chiffre soit donné à vue de nez, car aucun recensement strict n'a été pratique, il convaincra les der- niers réticents au design olfactif. • 'Source:Julie Millet. Responsablecommerciale France, customer, the next step is to /ncorporote the perenne concentre/te on the polymer beads to ensure that the note stralis the same as on the alcoholic médium. • Finding a consensus, two choices and just as many standards Fragrance appeals to everyone's af- fset, //lis is why within the same mar- keting team, the choice of the final oifactory note is difficult, a full-size test helped make a decision. Diffusion equipment loaded with either one of the oifactory /racles were installe^ in severe/ of the Morgan points of sales, and the choice WQS made according to the comments of the customers of the treme/andtheon-s/testaff. Theamber floral chypre track was se/ectedvs. fhe sweet vanilla and amber composition. When a marketing team dees not have the necessary budget to develop Us own oifactory logo, it can choose fram a library of notes pre-designed by perfumers. Anunexpectedconclusion émerges fram the analysls of the best selling notes: the so-called powdery notes:almond,tonkabean,héliotrope, iris, violet, are the most popular! It is true that these notes give an intimate touch to a place, between commun childhood memories (the glue Colle Cléopâtre, frangipane) and the bou- doir ambiance [make-up, comfort), they combine positive oifactory memo- ries and high diffusiveness, a winning technical and emotional combi nation. ^ What are the possible benefits? They are inirinsically difficult to measure, because the final sale dépends of course of a set of parameters offered by the brand: ite sales consultants, Us products, and ite traditional communication... To date, no perfume encouraging consumpHon exists, and that's a good thing! Vet, to try it is to love it. The change (elf by their direct customers and staff is so positive that outlets who testud the oifactory ambiance recorded a transformation rate of near// 90% (data resulting fram the equipment tested in real use conditions with Si- gnature Olfactive). Eventually, nearly 30% of the points of sale visitors asked if they coula ac- quire theperfurne they hadperceived. A sure sign indeed! Although this figure is given offthe top of our head, since no précise survey nas everbeen conductedtodate, itwill certain/y succeed in convincing even the most reludant of us ofthe benefits of oifactory design. • •Source: Julie Millet. Sales Manager France, Signature Olfactive

×