Blockchain Jean-Antoine Moreau

3 740 vues

Publié le

Blockchain et Application Bitcoin Jean-Antoine Moreau
Droits d'auteur gérés par l'ADAGP
http://jeanantoine.moreau.free.fr

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 740
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
13
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Blockchain Jean-Antoine Moreau

  1. 1. Etude - Cours : Jean-Antoine Moreau (Ingénieur) © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. BlockchainBlockchain Application Bitcoin
  2. 2. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 2 / 75 Contact Mobile Website MOOC « L’histoire humaine n’est qu’un effort incessant d’invention, et la perpétuelle évolution est une perpétuelle création. » Jean Jaurès « Il n'y a pas d'évolution sans liberté d'essayer. » François Dalle
  3. 3. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 3 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • C’est quoi ? • Ça fait quoi ? • Ça sert à quoi ? • C’est comment ?
  4. 4. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 4 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain
  5. 5. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 5 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Un système de base de données distribuées permettant de rendre infalsifiable l’historique des transactions.
  6. 6. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 6 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Une base de données distribuée qui gère une liste d'enregistrements protégés contre la falsification ou la modification par des noeuds de stockage.
  7. 7. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 7 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Cette technologie repose sur la constitution d'un énorme registre décentralisé de toutes les transactions effectuées par les utilisateurs • Les transactions et les constituants du registre global sont vérifiés en temps réel par un réseau d'ordinateurs Objectif: garantir la fiabilité et empêche toute manipulation ou fraude
  8. 8. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 8 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Chaque transaction est calculée et vérifiée par les algorithmes avant d’être validée.
  9. 9. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 9 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Une blockchain est aussi un historique décentralisé des transactions effectuées depuis – La mise en œuvre du système réparti – le démarrage du système réparti
  10. 10. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 10 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • La blockchain permet la création d’une infrastructure décentralisée  C’ est aussi un protocole
  11. 11. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 11 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Comparaison avec l’Internet: – Le TCP-IP protocole d’internet transfert des paquets d’un point à un autre – La Blockchain intègre en plus l’attribut « confiance » entre des parties distinctes – Dans toute communication il y a – Un émetteur ou la combinaison de plusieurs – Un récepteur ou la combinaison de plusieurs • Dans un cas, il y a simple accusé de réception • Dans l’autre cas l’attribut « confiance » implique des informations complémentaires ; à la juste valeur et au juste temps, avec traçabilité sur l’information, son initial, la façon dont elle a été traitée, ses méthodes d’élaboration, les normalisations appliquées.
  12. 12. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 12 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain Vue Utilisateur • Lorsqu’un utilisateur utilise une technologie basée sur la Blockchain – les transactions qu’il réalise sont stockées sur une plateforme décentralisée • the distributed ledger – ces différentes transactions enregistrées viennent constituer un « bloc » – puis ce bloc s’intègre à la chaîne globale – alors, les informations ne sont plus modifiables, car chaque bloc garde une trace de la transaction et se lie aux autres en respectant un ordre chronologique
  13. 13. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 13 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain Vue Utilisateur | Internaute • À chaque nouvelle transaction effectuée par un internaute – plusieurs algorithmes analysent l’historique présent dans la chaîne de blocs • Ce mécanisme de contrôle permet de sécuriser la transaction • Ce mécanisme de contrôle permet de valider la transaction
  14. 14. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 14 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Toutes les transactions y sont enregistrées de façon indélébile • Comme l’enregistrement se fait à un instant « t »  La transaction devient traçable dans le temps  On peut donc gérer la version de sa composition, et de ses constituants, et leur(s) méthode(s)
  15. 15. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 15 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Blockchain n’a pas en natif (de base) de gestionnaire et/ou de contrôle centralisé De même qu’il n’y pas d’administrateur global de l’Internet, il n’y a pas d’administrateur du blockchain. • Les règles de fonctionnement sont régies par des protocoles techniques. Exemple pour Internet, le protocole est le TCP-IP
  16. 16. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 16 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Les algorithmes – seraient attribués à Monsieur Satoshi Nakamoto (seul ou avec une équipe ? ) pour ce qui concerne le Bitcoin • garantissent une transaction • la transaction se traduit par une écriture irrévocable dans ce grand registre • tous les participants ont une copie encryptée • la chaîne de votes qui s’ajoute à la « chaîne » , finissent par converger sur le consensus dominant • alors l’enregistrement est permis
  17. 17. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 17 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Chaque utilisateur (via son terminal: ordinateur, téléphone portable, tablette) – devient un acteur proactif du bon fonctionnement du service et du réseau coopératif ainsi créé • Ce service en réseau n’a pas – de contrôle centralisé – de fonctionnement centralisé
  18. 18. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 18 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain est une technologieest une technologie
  19. 19. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 19 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Cette technologie permet à des personnes qui ne se connaissent pas, de faire des transactions sécurisées par le réseau distribué de blockchain contrôlées par des algorithmes • C’est la méthode de transaction qui permet la confiance
  20. 20. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 20 / 75 Contact Mobile Website MOOC Rappels • Le mot transaction signifie – Au sens technique : • requête, opérateur (base 2 à n), opération, utilisation de fonctions, simulation, échange, etc. … – Au sens commercial : • location, achat, vente – Au sens financier : • … Nous sommes ici sur l’axe technique et ses ouvertures technologiques et métiers.
  21. 21. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 21 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Comme nous l’avons vu : – Cette technologie permet à des personnes qui ne se connaissent pas, de faire des transactions sécurisées – Cela implique l’utilisation d’un logiciel sur le terminal de l’utilisateur (PC, Tablette, téléphone portable) – Ce logiciel est un ajout dans la chaîne • Cet ajout (et les équipements supports) ne doivent pas intégrer une défaillance de sécurité dans la chaîne • Cet ajout, par les fonctions du logiciel, pourra induire une ou plusieurs spécificités de la chaîne exemple : – Travaux sur données scientifiques – Travaux sur fonctions et données bancaires – Travaux sur fonctions et données financières – Travaux sur fonctions et données foncières – Travaux sur fonctions et données immobilières – etc.
  22. 22. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 22 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Faire des transactions sécurisées par le réseau de confiance distribué de blockchain • Réseau contrôlé par des algorithmes, dont algorithmes de confiance • Sans intervention d’une « puissance » centrale de contrôle • Possibilité vérifier tout le cheminement de toutes les transactions en continu
  23. 23. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 23 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Comme nous l’avons vu : – Cette technologie permet à des personnes qui ne se connaissent pas, de faire des transactions sécurisées • Ce qui signifie aussi que pour un même projet, des personnes de différentes entreprises, de différents pays, pourront travailler ensemble avec les mêmes règles, les mêmes normes, les mêmes méthodes • Ceci sur un simple terminal (PC, tablette, téléphone portable) • Les travaux étant: traçés, gérés, archivés, selon un plan projet et un plan d’assurance qualité implémenté. Le donneur d’ordre privé ou public pourra à chaque instant connaître l’état d’avancement, les coûts, aussi les besoins en recrutement, etc. … • Conséquences et impacts sur : – Les méthode de management – Les méthodes de recrutement – Les méthodes de travail – L’exercice des métiers – Le contenu des métiers – Le reporting – Le suivi financier – L’élaboration budgétaire – etc
  24. 24. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 24 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Autres applications, quelques exemples: • Gestion des carrières et des droits à la formation • Prouver la paternité d’un algorithme ou d’un composant logiciel ou d’un jeux ou d’une application informatique • Gestion de la propriété intellectuelle des contenus (articles, photos, musiques, illustrations…) • Validation d’une transaction immobilière, lien avec le cadastre • Sécurisation des prêts entre particuliers • Internationalisation du Micro-Crédit • Modification des processus de recrutement • Valider des votes lors d’élection, mais risque de traçage donc de perte de confidentialité • Enregistrer l’historique médical d’un patient • Internationalisation des travaux de recherche et développement • etc.
  25. 25. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 25 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain Cette technologie est conceptuellement plus puissante que les ERP lors de leur arrivée sur le marché.
  26. 26. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 26 / 75 Contact Mobile Website MOOC Architecture Centralisée registre centralisé
  27. 27. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 27 / 75 Contact Mobile Website MOOC Architecture Décentralisée Registre(s) distribué(s)
  28. 28. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 28 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Un réseau – pair à pair (peer to peer) – géré sans autorité centrale – par les utilisateurs eux-mêmes • Certains utilisateurs détiennent des copies de la blockchain • Ces copies sont sans cesse mises à jour simultanément
  29. 29. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 29 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Le fichier blockchain – est rendu infalsifiable par l’utilisation d’outils cryptographiques – identifie le créateur, le rédacteur, l’émetteur du message de transaction; donc l’utilisateur de la méthode – Permet l’ajout au fichier ( page ou block)
  30. 30. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 30 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Le message de transaction – L’ordre des inscriptions fournit aussi une datation des transactions (horodatage) et donc permet l’ordonnancement, le séquencement, le jumelage de séquence et par séquence – On pourra déposer un message chiffré qu’on ne rendra lisible que plus tard en publiant la clef de déchiffrement.
  31. 31. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 31 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Tout cela est fait sans l’intervention d’une quelconque autorité centrale • Ce sont certains des utilisateurs qui – en opèrent la surveillance, (dénommés mineurs dans le cas du bitcoin) – se contrôlent mutuellement, assurant aussi « l’honnêteté  » la pérénité, la fiabilité, la cohérence des sauvegardes • Remarque:unesauvegardeblockchainn’estpasunbackup,typesauvegardeinformatique.Noustravaillonsicisurdescouchesdonnées/méthodes deniveauregistredistribué • le consensus blockchain permet d’exécuter des transactions et d’autres opérations de manière sécurisée et contrôlée, sans autorité centrale de supervision – les transactions, les opérations, les méthodes sont validées par le réseau entier
  32. 32. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 32 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain – Une blockchain peut s’appuyer sur une autre blockchain – Une blockchain peut utiliser les données d’une autre blockchain
  33. 33. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 33 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Exemple : – Namecoin • un système décentralisé d’enregistrement de noms (name) • on écrira sur la blockchainde Namecoindes paires nom, message .{ }
  34. 34. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 34 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • La taille de la blockchainaugmente à mesure qu’y sont déposés de – nouveaux messages – nouvelles pages regroupant plusieurs messages • Les multiples copies de la blockchainsont toutes maintenues identiques grâce aux échanges d’informations opérés par le réseau pair à pair
  35. 35. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 35 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Le block (i) – Commence par deux informations particulières h(i) et p(i) • ajoutées aux messages • constituent le contenu – h(i) sera l’empreinte de ce qui précède block (i) • h(i) = h[ block (1)- ... -block (i – 1) ] – p(i) sera une preuve de travail associée à h(i) • p(i) = p[ h(i) ] – Le calcul des h(i) et p(i) se fera progressivement avec l’ajout des blocks
  36. 36. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 36 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Supposons une organisation disposant de 10 transactions par seconde. • Chacune de ces transactions reçoit sa propre signature numérique. • Au moyen d'un arbre, la structure, ces signatures sont combinées et donne une seule empreinte digitale - une représentation unique de ces opérations à un temps donné. • Cette empreinte envoyée dans l'arbre pourra être utilisée par la couche suivante de l'infrastructure. • Ce processus se déroule pour chaque organisation dans le réseau jusqu'à ce qu'il y est une empreinte numérique unique qui englobe toutes les opérations. • Une fois validée, cette empreinte est stockée dans une blockchain que tous les participants peuvent voir. • Une copie est également envoyée à chaque organisation pour stockage local. • Les signatures peuvent être vérifiées. • A chaque modification de données, une nouvelle empreinte numérique unique est créé. • Cette empreinte est envoyée chaque noeud client pour validation. • Si ces empreintes digitales (numériques) ne correspondent pas, ou si la modification de données ne correspond pas aux règles convenues pour ce réseau, la transaction ne peut pas être validée. • Cette configuration signifie que l'ensemble du réseau est chargé d'assurer la validité de chaque transaction.
  37. 37. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 37 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • L’avenir: – La Blockchain devra s’intégrer dans des organisation ayant déjà leur réseau, et leur méthode d’utilisation – La Blockchian devra s’intégrer aisément dans une architecture système d’information sécurisée – Une standardisation de la normalisation – L’intégration des architectures Sécurisées Système d’Information d’Entreprise – Prise en compte des besoins en confidentialité et en propriété industrielle
  38. 38. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 38 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Gouvernance – Mise en place de règles de gestion et de gouvernance adaptées à chaque organisation – Méthodes d’Interaction de règles de gestion appartenant • à plusieurs organisations • à plusieurs métiers – Implémentation des processus organisationnels et fonctionnels dans une Blockchain
  39. 39. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 39 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Ce qui implique – Une modélisation des • Activités attendus par la Blockchain, pour – l’organisation – l’entreprise • Actions – internes – externes • Interactions • Méthodes (calculs, interactions, opération, etc. …) – L’étude du cycle de vie des objets de la Blockchain
  40. 40. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 40 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain Les tests • Dans tout système d’information, nous avons : – Test unitaire – Test fonctionnel – Test d’intégration – Recette fonctionnelle – Recette avec données de test – Recette avec données migrées – etc
  41. 41. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 41 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain Les tests • Dans tout système d’information intégrant une Blockchain, nous aurons : – Test unitaire – Test fonctionnel – Test d’intégration – Test de pénétration – Test d’inter-modularité – Test de traçabilité sur les méthodes (règles, processus) implémentées – Test des liens sur les méthodes intégrées et implémantées – Test de cohérence sur la redondance – …. – Recette fonctionnelle – Recette avec données de test – Test de sécurité sur données – Recette fonctionnelle des processus – etc
  42. 42. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 42 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain Sécurité • Système est l'infrastructure à clé publique PKI (Public Key Infrastructure) • Norme cryptographique appelée X.509
  43. 43. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 43 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain la maximisation du potentiel de l'interopérabilité nécessite aussi des accords sur les données
  44. 44. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 44 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain Explicitons d’avantage chaque constituant de la Blockchain
  45. 45. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 45 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Chaîne de blocs – Type de base de données qui prend un certain nombre de dossiers et les met dans un bloc – Chaque bloc est ensuite «enchaîné» au bloc suivant, en utilisant une signature cryptographique – Les chaînes de blocs peuvent être vues comme utilisation d’un livre, qui peut être partagé et corroboré par toute personne ayant les autorisations appropriées
  46. 46. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 46 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Méthodes pour corroborer l'exactitude d’un livre  Les accès  Le consensus – Cas 1: • les participants à ce processus sont présélectionnés, – livre permissioned (accréditation) – Cas 2 : • le processus est ouvert à tout le monde, – livre unpermissioned – On peut également définir des règles (méthodes) de transaction qui sont liés à la transaction sur une (logique métier) •
  47. 47. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 47 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Livres Unpermissioned n’ont pas de propriétaire unique – Le but d'un livre unpermissioned est de permettre à quiconque de fournir des données et d’ avoir des copies identiques – Ce qui signifie qu'aucun acteur ne peut empêcher une transaction – Les participants maintiennent l'intégrité du livre en parvenant à un consensus sur son état
  48. 48. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 48 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Livres Permissioned peuvent avoir un ou plusieurs propriétaires – Quand un nouvel enregistrement est ajouté, l'intégrité du livre est vérifiée par un processus de consensus limité. – Ceci est réalisé par des acteurs de confiance – Les chaînes de blocs Permissioned fournissent des ensembles de données hautement vérifiables parce que le processus de consensus crée une signature numérique, qui peut être vu par toutes les parties. – Un livre Permissioned est généralement plus rapide qu'un livre unpermissioned.
  49. 49. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 49 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain Organisation et mécanismes de distribution Combien de copie « du livre » 1 Copie du livre sur un compte personnel 1 à n Qui peut utiliser ces copies Groupe propriétaire Autorisation, de type Partage privé, avec implémentation des règles du réseau N’importe qui Confiance sur le livre est basé sur la validation des acteurs Tout utilisateur Soumis au consensus de confiance Unpermissioned; du partage publique Qui maintient l’intégrité Autorisation publique se partage du livre Transaction Globale
  50. 50. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 50 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain  Aussi un livre contentant des méthodes d’élaboration de l’information partagée ? – Un registre partagé est essentiellement une base de données qui permet de suivre qui est propriétaire – Chaque participant peut conserver une copie de la chaîne de blocs, qui est mise à jour automatiquement à chaque fois qu’une nouvelle transaction se produit – La sécurité et l'exactitude de l'information est maintenue par le biais des mathématiques - en particulier par la cryptographie - veiller à ce que toutes les copies du livre (intégrant les blocs ou un nombre de blocs dédiés) • Nous pouvons faire une association à la modélisation Objet et : – La notion typage – La notion d’héritage – La réplication est un défi important pour les technologies de base de données actuelles • Génération de coût et la complexité • Gouvernance des projets informatiques (gestion des version lors des premières mises en exploitation, puis en production informatique – Si l'un registre est compromis et les autres ne le sont pas. De nombreux constituants peuvent également confirmer que des enregistrements ont été ajoutés en effectuant les calculs de réconciliation par/et d’eux-mêmes. – Un régulateur peut avoir une «vue globale» qui lui permet de voir toutes les transactions d'une organisation – De nombreux constituants peuvent vérifier chaque enregistrement – Les enregistrements sont ajoutés avec une signature cryptographique unique, qui prouve le droit du participant a ajouté l’ enregistrement ou à le modifier; selon des règles prédéfinies, approuvées et vérifiables
  51. 51. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 51 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain  Qu'est-ce qu'un contrat ? – (dit à puce) (smart contract) ? Si une chaîne de blocs est la base de données • Le contrat est la couche d'application – Il contient donc les méthodes • Aujourd’hui dans les ERP, les logiciels de gestion, dans le e-commerce – La plupart des contrats classiques n’ont pas de relation directe avec le code informatique qui les exécute. C’est le contrat papier qui est la référence, et le logiciel exécute une approximation des termes du contrat papier dans le code informatique. • Avec la Blockchain – On peut combiner les attributs clés d'un registre partagé (la réconciliation par la cryptographie, répliquée à de nombreuses institutions, contrôle d'accès granulaire, et la transparence granulaire, la vie privée devant être respectée) – Cela pourrait faciliter l'automatisation ou la suppression de processus, avec une totale taçabilité de l’information et de ses méthodes d’élaboration • – Le "permissioning" à travers de multiples systèmes est le lieu de gestion des contrats « intelligent », donc pouvant être gérés en version en fonction des clients, de l’organisation, les produits et services, les normes etc. … avec une traçabilité avec les normalisation, la législation fiscale, etc. .. • – Donc les contrats papiers deviennent des scénarii contractuels traçables
  52. 52. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 52 / 75 Contact Mobile Website MOOC • Aujourd’hui (ERP ou logiciel ou e-commerce) données
  53. 53. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 53 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Contrat entre utilisateurs
  54. 54. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 54 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Contrat entre utilisateurs et une autre organisation
  55. 55. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 55 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Sécurité – Confidentialité – Continuité de la « chain » – Il existe un large éventail de possibilités entre les systèmes totalement décentralisés et système totalement Permissioned (privé, réseau dédié) – Le livre serait supporté par un réseau de serveurs pour permettre la continuité d’activité – Le système devrait fonctionner sur un réseau de serveurs dédiés qui établissent des backup hors ligne, back-up de référence ( heure – date ) – Une implémentation logicielle différente crée une «scission» au sein d'un système existant – Gestion des évolutions techniques – Protection de la prise de contrôle par d'autres entités
  56. 56. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 56 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Sécurité – Confidentialité – Continuité de la « chain » – Dans le cas où tout le monde peut traiter la chaîne de blocs en fonction de ses besoins • Personnels • Métiers  On peut en tirer des conclusions sur: • le chiffre d'affaires • le profil d'achat d'un utilisateur • ses besoins • ses centres d’intérêts • etc.
  57. 57. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 57 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Sécurité – Confidentialité – Continuité de la « chain » – Les réseaux unpermissioned de livres permettent aux acteurs de menacer l'intégrité du réseau • ajout leurs propres serveurs • utilisation d’une attaque par déni de service sur les serveurs légitimes – La possibilité de basculer sur les noeuds du réseau avec du matériel plus moderne – La capacité de mettre à jour des algorithmes cryptographiques
  58. 58. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 58 / 75 Contact Mobile Website MOOC BlockchainBlockchain • Exemples d’Application – Automatisation des méthodes de certification – Automatisation de la traçabilité et de son reporting multi-acteurs – Automatisation des processus de production avec traçabilité sur le cahier des charges et le contrat, pour • Les logiciels • Les services • Les produits • Les normalisations environnementales • Etc. – Formation (traçabilité sur les programmes et le suivi des résultats – Gestion de Projet – Essais thérapeutiques sans rupture de processus entre phases – Transactions financières normées, traçables, directement sous contrôle du régulateur (les états retrouvant le rôle de contrôle et de régulateur avec des règles transparentes et des méthodes contrôlables) – etc. …
  59. 59. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 59 / 75 Contact Mobile Website MOOC Le Bitcoin Le Bitcoin est une monnaie virtuelle soutenue par les architectures fonctionnelles et techniques de la Blockchain
  60. 60. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 60 / 75 Contact Mobile Website MOOC Bitcoin • Le Bitcoin est – un protocole de paiement – une monnaie libre, mondiale et décentralisée Bitcoin comme « bit » unité d'information binaire et « coin » pièce de monnaie
  61. 61. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 61 / 75 Contact Mobile Website MOOC Bitcoin La création et la régulation sont assurées par l’ensemble de ses utilisateurs Indépendant de toute autorité centrale
  62. 62. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 62 / 75 Contact Mobile Website MOOC Bitcoin • Le Bitcoin – échappe à la censure financière – aux frais de transactions appliqués habituellement par les institutions financières
  63. 63. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 63 / 75 Contact Mobile Website MOOC Bitcoin • C’est un protocole libre (type Open Source) supporté par la Blockchain • Il permet une inter-compatibilité des logiciels et services qui l’utilisent • Toutes les transactions bitcoins effectuées depuis le lancement du projet sont publiques – Ainsi, les bitcoins ne peuvent être contrefaits, puisqu’on peut remonter la chaîne de transactions de chaque bitcoin ou une fraction de bitcoin jusqu’à son origine .
  64. 64. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 64 / 75 Contact Mobile Website MOOC Bitcoin • BTC est une unité courante pour désigner un bitcoin • Chaque bitcoin est divisible en 100 000 000 d’unités individuelles, nommées satoshis par la communauté Bitcoin, en hommage à l’inventeur de cette monnaie. • Le plus petit montant qui puisse être transféré est donc de 0.00000001 bitcoin.
  65. 65. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 65 / 75 Contact Mobile Website MOOC Bitcoin Pour obtenir des Bitcoins, tout comme les monnaies traditionnelles, trois solutions s’offrent à vous : • 1° Possibilité : Marché des changes – Bitcoin : Je peux échanger des €, $, etc. … contre des bitcoins, de personne-à- personne ou via des places de marchés où acheteurs et vendeurs se rencontrent. • 2° Possibilité: Vente – Bitcoin : Je peux obtenir des bitcoins en proposant des biens ou des services. – Euro : Je peux aussi obtenir des € • 3° Possibilité : le Processus de création monétaire – Bitcoin : Je peux obtenir des Bitcoins par le minage (nous expliciterons plus avant) – Euro : Je peux créer une banque et récupérer des intérêts sur mes prêts, qui sont la base du processus de création monétaire.
  66. 66. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 66 / 75 Contact Mobile Website MOOC Bitcoin • Comment faire pour envoyer et recevoir des bitcoins ? – Pour envoyer des bitcoins • Il suffit de contrôler une adresse Bitcoin présentant un solde positif • Il faut donc avoir déjà reçu des bitcoins et ne pas les avoir dépensés – Les adresses bitcoins sont de simples entrées dans un livre « des comptes » partagées par l’ensemble des utilisateurs de la blockchain (support) – A chaque adresse correspond une clef privée • Cette clé doit être maintenue secrète • Cette clé permet de signer vos transferts de bitcoins.
  67. 67. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 67 / 75 Contact Mobile Website MOOC Bitcoin • Les clés – Chacun peut créer autant de paires de clefs (adresse et clef privée) qu’il le souhaite – Ces clefs sont générées directement par l’utilisateur et ne dépendent pas d’un service tiers. – Lorsque je souhaite réaliser une transaction en bitcoins, je signe cryptogaphiquement un message incluant : • Mon adresse bitcoin • L’adresse bitcoin du destinataire • Le montant à transférer • L’origine des bitcoins à transférer – référence dans la blockchain des transactions effectuées vers mon adresse bitcoin • Cette signature cryptographique est un mécanisme mathématique qui permet à quelqu'un de prouver sa propriété. – Je diffuse alors ce message dans le réseau P2P (peer-to-peer , pair à pair), vers les (nœuds) Bitcoin, auxquels je suis connecté. – Ces derniers relayent ensuite ma transaction jusqu’à ce qu’elle soit diffusée à l’ensemble du réseau.
  68. 68. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 68 / 75 Contact Mobile Website MOOC Bitcoin • Travail et Processus de vérification – Ce sont les mineurs de bitcoins qui • Vérifient la validité des transactions (dont la votre, la mienne, etc. ) • Les regroupent dans des blocs de transactions. • Puis ils appliquent des opérations complexes imposées par le protocole Bitcoin – Le premier mineur à résoudre un bloc de transactions est récompensé par le réseau • Ceci par l’émission automatique d’un nombre défini de bitcoins • Par ce mécanisme des bitcoins sont mis en circulation
  69. 69. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 69 / 75 Contact Mobile Website MOOC Bitcoin • Un bloc est un enregistrement dans la chaine de blocs qui contient et confirme plusieurs transactions en attente. • La chaîne de blocs est un typage journal public de toutes les transactions Bitcoin par ordre chronologique. Elle est partagée entre tous les utilisateurs du réseau Bitcoin. Elle est utilisée pour vérifier la permanence des transactions
  70. 70. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 70 / 75 Contact Mobile Website MOOC Bitcoin • Miner des bitcoins – (vérifier et valider) – est une activité ouverte à tous, qui ne demande aucune compétence particulière en informatique. – Il suffit de lancer un logiciel de minage et de laisser votre ordinateur travailler. • Le revenu en bitcoins de cette activité doit couvrir le coût de votre ordinateur, et sa consommation électrique • Plus il y a de vérificateurs pour une même activité, plus ce revenu diminue: c’est la mise en concurrence interne au réseau
  71. 71. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 71 / 75 Contact Mobile Website MOOC Bitcoin • Le minage de Bitcoins est l'utilisation de matériel informatique pour effectuer des calculs mathématiques pour le réseau Bitcoin afin de confirmer des transactions et d'augmenter la sécurité. • Une confirmation signifie qu'une transaction a été traitée par le réseau et que ses chances d'être renversée sont quasiment inexistantes. • Le taux de hachage est l'unité de mesure de la puissance de traitement du réseau Bitcoin.
  72. 72. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 72 / 75 Contact Mobile Website MOOC Bitcoin • La difficulté des opérations imposées aux mineurs est adaptée de manière automatique, afin qu’un nouveau bloc de transaction soit résolu environ toutes les 10 minutes (lié à l’évolution des technologies et des algorithmes) • Aussi, le réseau Bitcoin présente un rythme d’émission monétaire inélastique; qui ne dépend pas de la puissance de calcul totale du réseau.
  73. 73. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 73 / 75 Contact Mobile Website MOOC Bitcoin • Ce qui fait apparaître ces risques : – L’abandon de l’activité de miner, si elle ne couvre pas les frais de son fonctionnement – La prise en charge de cette activité par des acteurs non-neutres ou non-autonomes – Le logiciel utilisé par les miners, implique une automatisation de la régulation. • Hors dans le cas d’une monnaie échangeable – Il y a soit régulateur par un organisme national ou supra-national lié aux états; donc aux besoins et choix des populations. – Il ne peux y avoir de régulateur monétaire indépendant à ces besoins et à ces choix liés aux réalités. – Ce qui fait apparaître un risque politique, induit par la politique des changes implémentée dans le réseau.
  74. 74. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 74 / 75 Contact Mobile Website MOOC « Ce ne sont pas seulement les machines et les crédits qui font le progrès. C’est avant tout la valeur des hommes » Charles de Gaulle
  75. 75. © Jean-Antoine Moreau copying and reproduction prohibited Copyright Managed by ADAGP. JAM 75 / 75 Contact Mobile Website MOOC Fin de la partie publiée en ligne

×