Les reglages de base de votreVitesse – Ouverture – DiaphragmeSensibilite ISO – Mesure de la lumiere - evTout ce que vous a...
Vous avez longtemps rêvé à ce bel appareil photographique numérique,noir, racé...Il est là entre vos mains.Vous venez de f...
Chapitre 1                           Le couple diabolique                            Ouverture / VitesseVous voulez faire ...
Chapitre 2                          Influences visibles sur la photo                      liées aux variations ouverture /...
Quel va être le rôle de la vitesse dans le rendu photographique ?Bien sûr, la restitution dinformations visuelles sur le m...
En mode Programme, votre appareil choisit les réglages en fonction desinformations fournies : paysage, portrait, sport.......
Chapitre 3                 Tout nest pas tout noir ou tout blanc.         Les variations de luminosité et la mesure de la ...
Vous pouvez retrouver sur cette photo toutes les zones décritesprécédemment et juger de leur impact dans la lisibilité de ...
Encore plus précis, vous zoomez sur la zone la plus délicate, par exemplecelle qui met le plus en valeur la forme et la te...
Chapitre 4                           La sensibilité ISO                          Ce quil faut retenir Pas grand chose à re...
QUELQUES « TRUCS »                     en guise de conclusionJe ne voudrais pas terminer ce tutoriel sans aborder, même br...
Reglages de base de votre  APN
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Reglages de base de votre APN

790 vues

Publié le

Tout ce que vous aimeriez savoir sur les réglages de votre appareil photo, sans jamais avoir osé le demander

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
790
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
20
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Reglages de base de votre APN

  1. 1. Les reglages de base de votreVitesse – Ouverture – DiaphragmeSensibilite ISO – Mesure de la lumiere - evTout ce que vous aimeriez savoir, Sans jamais avoir osé le demander JeploR 09/2008 IN DELIRIUM PICTURES
  2. 2. Vous avez longtemps rêvé à ce bel appareil photographique numérique,noir, racé...Il est là entre vos mains.Vous venez de feuilleter quelques unes des 150 pages du mode demploiTrop compliqué...Et vous limitant au guide de démarrage rapide, vous avez pris vos premiersclichés en mode automatique, remettant à plus tard lexplorationapprofondie de ces nombreux réglages aussi obscurs qu ésotériques.Trop technique....Cest quand même dommage,Vous ressentez dailleurs un mélange de culpabilité et de frustration.Et si cétait plus simple que vous ne limaginez?Quelques explications claires et vous allez comprendre les rudiments debase nécessaires à la bonne exposition dun cliché photographique.Mieux, vous allez les assimiler et ils feront partie de vos automatismes.Bon courage. JeploR
  3. 3. Chapitre 1 Le couple diabolique Ouverture / VitesseVous voulez faire cuire du riz, Pour cela, vous devez faire chauffer un litredeau,Vous prenez une casserole.Vous y faites couler de leau. Vous savez que pour 1 litre, il faut aller jusquàla moitié et comme vous êtes pressé, vous ouvrez le robinet en grand. Sans vous poser de question métaphysique.Vous venez dappliquer spontanément le principe qui lie, en photographie,– la vitesse dobturation, le temps de pose (le temps nécessaire pour remplir la casserole à moitié)– et louverture de lobjectif (le débit du robinet).La hauteur du trait dans la casserole, cest lexposition idéale du capteur ,la quantité de lumière nécessaire. Elle est déterminée automatiquementpar la cellule de votre APN.Pour résumer, à exposition égalePlus le diaphragme est fermé et donc louverture petite, plus le temps dexposition seralong.Et inversement, pour un temps dexposition court , il faudra une grande ouverture.Ces 2 variables sont intimement liées et nous ne pouvons agir sur une sans modifierlautre.Voilà, vous avez compris le principe fondamentale de la photographie.Daccord, les chiffres sont inversés et ça vous perturbe un peu.On dit 2,8 – 4- 5,6 pour les grandes ouvertures et 16 -18- 20 pour les petitesCest lié au mode de calcul et pour les curieux, vous pouvez trouverlexplication en fin de document (Notes)Mais ce nest pas indispensable,
  4. 4. Chapitre 2 Influences visibles sur la photo liées aux variations ouverture / vitesseLe cellule a déterminé la quantité optimale de lumière nécessaire à labonne exposition de la photo. Comme ouverture et vitesse sont liées,pourquoi sattacher plus à faire varier lune que lautre.En clair, est ce quun cliché pris avec une ouverture à f 5,6 au 1/500 s seraidentique à celui pris avec une ouverture à f 10 au1/160 s ( ne vous fixezpas sur les chiffres, cest un exemple).Faites un essai, par curiosité.La variation la plus évidente est la profondeur de champ, mais ce nest pasla seule,Avant tout, pour fixer les idées dans votre mémoire, nous allons rattacherles variations liées à louverture de lobjectif au côté féminin de la photo : douceur, discrétion..... le portrait.Et la durée dexposition à son côté masculin :mouvement vitesse... le sport. Ne voyez aucun sexisme primaire dans ces propos, simples moyensmnémotechniques.Que se passe-t-il quand louverture varie ?Nous avons vu plus haut que la profondeur de champ était modifiée,Cest quoi, la profondeur de champ ?Cest la zone de netteté qui sétend en avant et en arrière de la mise aupoint. Cette bande sallonge avec la fermeture de lobjectif - Ouverture du diaphragme à f = 4 , petite profondeur de champ, zone de netteté limitée en avant et en arrière du sujet Ε élimination des fonds disgracieux particulièrement appréciable en macro et pour la réalisation de portrait, - Ouverture du diaphragme à f = 18, profondeur de champ très importante,A titre dexemple, pour un objectif de focale 50mm fermé à 18, la zone denetteté sétendra de 1,50 m à linfini pour une mise au point à 3 m,Nous sommes dans le domaine du paysage, du panorama, des grandsespaces Ouverture à 2,8 – 4 – 5,6 = petite P d C ► portrait, fleurs, macro Ouverture à partir de 10 = grande P d C ► paysages, panorama ...
  5. 5. Quel va être le rôle de la vitesse dans le rendu photographique ?Bien sûr, la restitution dinformations visuelles sur le mouvement.Ε- Avec un temps dexposition court, donc une vitesse dobturation élevée, vousfigez le mouvement: athlétisme,saut dobstacle en équitation, goutte qui tombedans un liquide,...- Un temps dexposition long va donner limpression de mouvement :fluidité dun cours deau, dune cascade, flou de déplacement dun véhicule ....Mais attention aux risques de bougé et dans le doute un pied même monopodepourra être très utile,Ces règles de base peuvent être complètement transgressées pour réaliser deseffets spéciaux,mais il vaut mieux les avoir correctement assimilées pourcomprendre comment les détourner de manière créative. Temps dexposition court = mouvement figé Temps dexposition long = restitution de limpression de mouvementJallais oublier de parler des EV (Exposure Value ou valeurs dexposition).Leurs variations suivent les mêmes lois que celles de louverture du diaphragme,Ceci est dailleurs logique,Ici encore, il faut savoir que « 125 » affiché dans le viseur veut dire 1/125°S 10 1/10°S 05 0,5 s 2 2sEt, jespère ne vexer personne en rappelant que1/1000°S est 2 fois plus court en durée que 1/500°SPour fixer les idées, vous allez retrouver sous forme illustrée tout ce que nousavons vu dans les pages précédentes. Une variation d1 EV équivaut à une variation douverture de diaphragme
  6. 6. En mode Programme, votre appareil choisit les réglages en fonction desinformations fournies : paysage, portrait, sport.... ou même pour certainsplus sophistiqués grâce à un programme de reconnaissance.En mode Tv (Time Value) priorité à la vitesse,vous réglez la vitesse dobturation et lappareil détermine automatiquementla valeur douverture du diaphragme adaptée à la luminosité du sujet,Vous pouvez contrôler le mouvementEn mode Av (Aperture Value)- priorité à louverture,Vous jouez sur la bague de diaphragme et donc vous maîtrisez la profondeurde champ, lappareil calcule la vitesse dobturation .Ce mode semi automatique est très utilisé, il donne dans la plupart dessituations de bons résultats et permet en général daccéder aux fonctionsavancées de votre APNLe mode Manuel vous permet de régler indépendamment la vitesse etlouverture,Lappareil vous informe dans le viseur de la luminosité de la scènephotographiée, comme on le voit dans les illustrations de la pageprécédente.
  7. 7. Chapitre 3 Tout nest pas tout noir ou tout blanc. Les variations de luminosité et la mesure de la lumière .Vous êtes toujours en mode manuel et vous avez réussi à dompter le petitcurseur dans votre viseur. Il est bien sage au milieu de léchelle degraduations des niveaux dexposition .Visez tour à tour le sol et le ciel (pas le soleil en face, bien sûr), votrecurseur saffole et court de droite à gauche,Changez le mode de mesure de la lumière de votre appareil, le curseur nebougera pas de la même manière car lanalyse de la luminosité et différentedun mode à lautre.Noublions pas qu en photo , nous nous intéressons essentiellement à lalumière réfléchie. Les jeux dombres et de lumières vont sculpter le sujet observé mais aussinous informer visuellement sur les notions despace et de distances quigèrent la scène.Le mode de mesure de la lumière doit donc être le plus adapté à ce quenous voulons restituer sur le cliché,Avant de passer à la description des différents choix de mesure et afin decomprendre ce qui le motivera, il me paraît indispensable de rappelerquelques notions de base sur la réflexion de la lumière. Les zones de hautes lumières révèlent la couleur de la source lumineuse, La zone intermédiaire haute lumière/ éclairage normal donnent des informations sur la forme et la texture des objets brillants et satinés. La zone éclairée normalement reflète la couleur de lobjet. La limite éclairage normal/ ombres renseigne sur la texture et la forme des objets mats . En fin, les zones sombres donnent seulement quelques informations sur la structure. Leur rôle, par contre, va être capital dans la composition et léquilibre de limage, Mais, nous sommes dans un autre domaine,
  8. 8. Vous pouvez retrouver sur cette photo toutes les zones décritesprécédemment et juger de leur impact dans la lisibilité de limage.Revenons aux modes de mesure de la luminosité par votre APN. ✔ Mesure évaluative : en général, mode de mesure proposé par défaut, les concepteurs dAPN rivalisent dingéniosité pour mettre au point un système de mesure « intelligent », et actuellement , il est vrai que la plupart des reflex proposeront une exposition correcte pour 9 clichés sur 10, ✔ Moyenne de mesures à prépondérance centrale : à mon avis, sans intérêt, ✔ Mesure sélective : ce mode de mesure sur une petite zone centrale, couplé à votre intelligence va vous sortir de toutes les situations délicates (contre jour, sujet sombre sur de la neige, etc,,,) vous visez le sujet, mémorisez la mesure de lumière*, recadrez et déclenchez.Les photos ci dessous valent mieux que tous les discours...*Pour mémoriser votre mesure de lumière, il suffit en général dappuyer votre déclencheurà mi course et de presser sur un autre petit bouton (voir le manuel dutilisation)
  9. 9. Encore plus précis, vous zoomez sur la zone la plus délicate, par exemplecelle qui met le plus en valeur la forme et la texture, vous mémorisez lamesure et revenez à votre focale dorigine.
  10. 10. Chapitre 4 La sensibilité ISO Ce quil faut retenir Pas grand chose à retenir, en reprenant lexemple du début, ça pourraitêtre la taille de la casserole en admettant que 800 ISO soit une casseroleplus petite que 100 ISO.Encore une fois,cest inversé. Donc, il faut savoir quà 800 ISO, il faut moinsde lumière qu à 100 pour obtenir une bonne exposition.Pour faire simple, utilisez 200 ou 400 ISO dans la journée en fonction de laluminosité et 800 ISO si la lumière se fait rare (risque dapparition de grains,de bruit.....mais aussi possibilité deffets intéressants)
  11. 11. QUELQUES « TRUCS » en guise de conclusionJe ne voudrais pas terminer ce tutoriel sans aborder, même brièvement, lesujet du cadrage.Nous sortons des réglages de votre APN, mais, il me semble indispensableden dire un mot.Un des côtés pervers du numérique est bien de pouvoir multiplier lesclichés. Vous êtes juste limité par la taille de carte mémoire,La tentation est donc grande de « mitrailler » et de faire le tri après et derecadrer avec un des nombreux logiciels existant sur internet.Cest pratique, mais ça ne développe pas « lœil photographique », ce petittruc qui met la scène spontanément en place dans votre viseur. Sansregarder le résultat sur lécran LCD, vous savez déjà que la composition estbonne.Entrainez vous à utiliser la règle des tiers. Visitez ce site cadrez moioù vous pouvez en direct tester vos aptitudes et votre œil, trèspédagogique, un peu comme les simulateurs de conduite, ça rend humble...Si, si, je vous jure...Rappelez vous quune photo se lit comme une page de texte, de gauche àdroite et de haut en bas, La composition de limage doit guider le regardafin quil suive ce trajet ( sauf volonté bien précise du photographe)Dautres liens très intéressants à partir de ce site particulièrementdocumenté Règles dor du cadrageEn rédigeant ces quelques pages, jai essayé de me souvenir des conseilsdonnés par un ami photographe, il y a une trentaine dannées. Je partais envoyage. Jétais alors totalement réfractaire à la photo .Avec ses conseils, il a fourré un appareil photo dans mes bagages.A mon retour, j étais contaminé... JeploR 09/08

×