Diagnostic d’une IgG monoclonale à partir du rapport IgG  /IgG  Kolopp Sarda M.N.,  Dupieux C., Lombard C., Chapuis Cell...
<ul><li>Introduction </li></ul><ul><li>Le diagnostic conventionnel des gammapathies monoclonales (GM) repose sur la mise e...
<ul><li>Matériel et méthodes   </li></ul><ul><li>Sujets </li></ul><ul><li>Nous avons étudié 95 sérums, issus d’une cohorte...
<ul><li>RESULTATS </li></ul><ul><li>La figure 1 représente le classement des échantillons en fonction de la présence ou no...
Y= -1.26 + 1.22 X ; R 2  =0.91  p< 0.001 Y = - 3.97 + 1.23 X ; R 2  = 0.929  p< 0.001 Y = -2.62 + 1.2 X ; R 2  = 0.883 p< ...
<ul><li>Sur 20 échantillons sans pic à l’EP, 16 étaient positifs en IFE pour une IgG monoclonale et le rapport  IgG  /IgG...
<ul><li>Pour 26 échantillons, le rapport pic/   était  ≤   22% :  le rapport IgG  /IgG   a été négatif pour les 26. </l...
<ul><li>Conclusion </li></ul><ul><li>Le rapport IgG  /IgG   a une  sensibilité  de : </li></ul><ul><ul><li>80%  pour les...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Poster 86 immunologie

886 vues

Publié le

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
886
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
62
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • A changer : ne comprend pas les igg-iga
  • Poster 86 immunologie

    1. 1. Diagnostic d’une IgG monoclonale à partir du rapport IgG  /IgG  Kolopp Sarda M.N., Dupieux C., Lombard C., Chapuis Cellier C. Laboratoire d’Immunologie, Centre de Biologie Sud, Centre Hospitalier Lyon Sud Pierre-Bénite France 2011 Immunologie Immunology Poster 86
    2. 2. <ul><li>Introduction </li></ul><ul><li>Le diagnostic conventionnel des gammapathies monoclonales (GM) repose sur la mise en œuvre successive d’une électrophorèse (EP) puis d’une immunofixation (IFE) et/ou d’un immunotypage (IT) selon l’équipement du laboratoire. </li></ul><ul><li>La récente commercialisation de réactifs permettant de doser spécifiquement les paires d’immunoglobulines entières H  et H  (H représentant les IgG, IgA ou IgM) laisse entrevoir la possibilité d’une approche quantitative du diagnostic d’une gammapathie monoclonale basée sur l’étude du rapport H  /H  , qui varie selon qu’il y a ou non une GM, selon la concentration et le type  ou  de cette gammapathie. </li></ul><ul><li>Le but de ce travail a donc été de vérifier au sein d’une cohorte de patients présentant ou ayant présenté une GM IgG la capacité du rapport IgG  /IgG  à la diagnostiquer et à en estimer la concentration . </li></ul>
    3. 3. <ul><li>Matériel et méthodes </li></ul><ul><li>Sujets </li></ul><ul><li>Nous avons étudié 95 sérums, issus d’une cohorte de 85 patients présentant ou ayant présenté une GM IgG (48 H, 37 F) dont 60 avaient un myélome, 12 une GM de signification indéterminée et 13 des pathologies variées (LLC, lymphome, autres). </li></ul><ul><li>Matériel </li></ul><ul><li>EP/IT  CapillarysII ® SEBIA </li></ul><ul><li>IFE  SAS III® HELENA </li></ul><ul><li>Dosage IgG  BN Prospec® SIEMENS </li></ul><ul><li>Coffret IgG-Hevylite the Binding Site  SPA+® The Binding Site </li></ul><ul><li>Méthodes </li></ul><ul><li>Les corrélations entre la somme [IgG  ]+[IgG  ] et la concentration en [IgG] puis entre la concentration du pic et la concentration [IgG  ] ou [IgG  ] selon les cas,ont été calculées à l’aide du logiciel STATVIEW. </li></ul><ul><li>Selon la valeur du rapport IgG  /IgG  par rapport à l'intervalle de normalité défini par le fabricant (0.98–2.75), nous en avons déduit la présence ou l'absence d'une GM IgG et l’avons comparé aux résultats obtenus par EP + IFE. </li></ul>
    4. 4. <ul><li>RESULTATS </li></ul><ul><li>La figure 1 représente le classement des échantillons en fonction de la présence ou non (classe 0) d’un pic IgG et de la concentration du pic. </li></ul>
    5. 5. Y= -1.26 + 1.22 X ; R 2 =0.91 p< 0.001 Y = - 3.97 + 1.23 X ; R 2 = 0.929 p< 0.001 Y = -2.62 + 1.2 X ; R 2 = 0.883 p< 0.001 Figure 2 : Corrélation entre le dosage des IgG totales et la somme [IgG  ]+[IgG  ]. Figures 3 et 4 : Corrélation entre la concentration du pic et [IgG  ] ou [IgG  ]. <ul><li>Les figures 2, 3 et 4 illustrent les corrélations existant entre les IgG totales et la somme [IgG  ]+[IgG  ] (fig 2) ainsi qu’entre la concentration du pic et la concentration en [IgG  ] (fig 3) ou [IgG  ] (fig 4). </li></ul>
    6. 6. <ul><li>Sur 20 échantillons sans pic à l’EP, 16 étaient positifs en IFE pour une IgG monoclonale et le rapport IgG  /IgG  a été négatif pour les 16. </li></ul><ul><li>Pour 37 échantillons avec un pic mesurable mais de concentration inférieure à 5 g/L, IgG  /IgG  a été positif 10 fois. </li></ul><ul><li>Pour 38 échantillons avec pic  5 g/L, il y a eu 100% de concordance avec IgG  /IgG  . </li></ul><ul><li>La sensibilité du rapport IgG  /IgG  a été estimée à partir de la comparaison avec les résultats obtenus par le couple EP+IFE et est représentée dans la figure 5. </li></ul>
    7. 7. <ul><li>Pour 26 échantillons, le rapport pic/  était ≤ 22% : le rapport IgG  /IgG  a été négatif pour les 26. </li></ul><ul><li>Pour 6 échantillons avec un rapport pic/  compris entre 22 et 37 %, IgG  /IgG  a été positif 5 fois. </li></ul><ul><li>Pour 44 échantillons avec un rapport pic/  > 37 %, IgG  /IgG  a été positif dans 100 % des cas. </li></ul><ul><li>La sensibilité du rapport a également été étudiée en fonction de l’importance du pic par rapport à la totalité de la fraction gamma à l’électrophorèse (pic (g/L) /  (g/L) ). </li></ul>
    8. 8. <ul><li>Conclusion </li></ul><ul><li>Le rapport IgG  /IgG  a une sensibilité de : </li></ul><ul><ul><li>80% pour les pics dont la concentration est comprise entre 2 et 5 g/L ou représentant entre 20 et 35% de la fraction gamma </li></ul></ul><ul><ul><li>100% pour un pic IgG ≥ 5 g/L ou représentant plus de 35 % de la fraction gamma. </li></ul></ul><ul><li>Ce rapport permet donc: </li></ul><ul><ul><li>le diagnostic d’une GM IgG de concentration ≥ 2 g/L (myélome ou GMSI) </li></ul></ul><ul><ul><li>le suivi d’une GMSI dont la concentration initiale du pic est ≥ 2g/L </li></ul></ul><ul><ul><li>le suivi d’une GM myélomateuse traitée et ce, jusqu’à la normalisation du rapport. Dans ce dernier cas, il ne dispense cependant pas de recourir à une IFE pour situer le niveau de rémission et s’assurer d’une réponse complète. </li></ul></ul><ul><li>La concentration des pics IgG  et IgG  peut être estimée à partir de la mesure des concentrations respectives [IgG  ] ou [IgG  ]. </li></ul><ul><li>Le rapport IgG  /IgG  est apparemment insuffisant pour détecter les GM IgG < 2 g/L. Dans ce cas, l’EP/IFE restent les techniques les plus appropriées. Il n’est cependant pas exclu que le rapport soit plus informatif au cours du suivi d’une GM myélomateuse. </li></ul><ul><li>L’EP reste une étape indispensable de dépistage . </li></ul>

    ×