Synthèse de l'offshore et les si v1.0

42 vues

Publié le

L'offshore pour optimiser le TCO des Systèmes d'Information

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
42
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Synthèse de l'offshore et les si v1.0

  1. 1. L’Offshore et les Systèmes d’Information 1
  2. 2. Offshore et SI, Définition • Offshore : Un service orienté vers la sous-traitance de tout ou partie d’un projet/service informatique par un prestataire provenant d’un autre pays. Il s’agit principalement d’un pays en développement ou d’une zone où les coûts sont significativement inférieurs à ceux de prestataires domestiques. • Offshore de proximité : … et dont la proximité géographique, culturelle, linguistique facilite les échanges et la coopération au détriment du différentiel du coût salarial. • La proximité pouvant être « nationale » ! 2 Offshore et les Systèmes information
  3. 3. Offshore et SI, les possibilités De l’externalisation à l’offshore Offshore Différentiel de rémunération de 1 à 4 Crédibilité croissante de l’Offre Réservoir de ressources Industrialisation Externa lisation Infogé rance TMA Pression Economique Crédibilité Maturité Généralisation Du Net et des outils de collaboration Généralisation des standards technologiques Optimisation du TCO : > 50 % des coûts de développement, exploitation et maintenance des systèmes d’information sont des coûts RH Offshore et les Systèmes information 3
  4. 4. Offshore et SI - Définition : De l’externalisation à l’offshore • Un modèle économique pour le client qui s’appuie sur la réduction du coût de main d'œuvre qui représente > de 50 % du coût de développement, production et maintenance • Un modèle économique pour le fournisseur qui s’appuie sur : o l'accès à distance sans surcoût, o un différentiel de coût très significatif, de 2 à 4, pour gommer les surcoûts de production, o une standardisation des technologies (indépendance matériel/logiciel, internet, langage et outil de développement et d’architecture ouverte) au niveau mondial, o Un réservoir de ressources très important. 4 Offshore et les Systèmes information
  5. 5. Bénéfices et préoccupations Bénéfices Préoccupations 5 F C S Facteurs de risque Concrétiser les facteurs clés de succès et maitriser les facteurs de risques Offshore et les Systèmes information
  6. 6. Offshore et SI, les possibilités Marché mondial et tendances MARCHE MONDIAL • L'offre, des destinations les plus au moins mature : o Inde, Philippines, Malaisie, Chine, o Maghreb, Roumanie, Pologne, Tchéquie, Hongrie, Amérique Latine (l'Argentine, le Brésil, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, le Mexique, Panama et le Pérou), Thaïlande, Vietnam, Afrique du Sud o Bulgarie, Ile Maurice, Russie, Ukraine, Turquie, Bangladesh, Indonesia, Sri Lanka, …/… • Un marché dominé par L’Inde avec une suprématie sur US, UK et l’Europe, son futur grand concurrent la Chine se tournant plus vers le Japon et l'Asie. • Pour l’offshore de proximité les tandems les plus courants : US avec le Canada et l'Amérique latine, UK avec l'Irlande, La France avec le Maghreb ( Maroc et Tunisie), Iles Maurice, L'Espagne avec le Mexique. Mais aussi l’Australie, Hong Kong, New Zealand, Singapour, Corée du sud, Taiwan . (1) : Panorama de l’offshore informatique en France – 01net 01 Business – Xavier Bisseul – 11/03/2014 6 Offshore et les Systèmes information
  7. 7. Offshore et SI, les possibilités Marché mondial et tendances Les pure player : • Ils sont Indiens et globaux • Une croissance à deux chiffres pendant les années 2000 et à ~ 5-10 % depuis les années 2009. • Tiers 1 : TCS (le leader avec ~ 10 % de part de marché), Cognizant, Infosys, Wipro, HCL Tech, Tech Mahindra o des groupes diversifiés, internationaux et des poids lourds à forte notoriété, o forte profitabilité, o spécialisation par secteur de marché, o un développement historique sur le marché US. • Tiers 2 : environ 50 à 100. • Tiers 3 : plusieurs milliers. 7 Offshore et les Systèmes information
  8. 8. Offshore et SI, les possibilités Marché mondial et tendances SSII = ESN • Les acteurs globaux : IBM, CSC, Capgemini, Accenture, Atos-Bull o 10 à 30 % de leur CA est produit offshore avec 30 à 50 % de leurs effectifs o Une stratégie d’industrialisation construire sur l’inde : • Evolution forte du mix on shore / offshore • Evolution forte de la géographie offshore Inde • Industrialisation par secteur et technologie o Mais pas que l’Inde : Pologne, Amérique du Sud, …/…. en complément pour couvrir les différents fuseaux horaire et/ou en fonction des services (BPO par exemple) o une obligation pour répondre à l’optimisation des coûts, exigée par beaucoup de clients notamment internationaux, o une forte expérience méthodologique leur permettant d’aligner les contributeurs de différents pays, o une implantation forte en proximité client, centre en province, offshore de proximité et l’offshore avec une représentation au niveau mondial. • Mais aussi et de plus en plus des acteurs plus modeste 8 Offshore et les Systèmes information
  9. 9. Offshore et SI, les possibilités Structures de mise en œuvre 9 DSI et/ou D Métiers Captive (filiale IT) Marché Offshore SSII Place de Marché Pure Player local ORGANISATION OFFSHOREINTERMEDIAIRE SSII En terme d’organisation Offshore et les Systèmes information
  10. 10. Offshore et SI, les possibilités Structures de mise en œuvre 10 DSI et/ou Direction Métier Intervenant Offshore Equipe sur site : SSII, Pure Player, DSI ORGANISATION OFFSHOREINTERMEDIAIRE En terme opérationnel Offshore et les Systèmes information
  11. 11. 11 Offshore et SI, les possibilités Zoom : Inde IT, BPO, Consulting Toutes technologies WW 70 % de offshore US et 90 % de la GB Beaucoup d’ ingénieurs CMMI5 Mumbai Hyderabad ChennaiBangalore Kolkata Pune Delhi L’INDE le partenaire privilégié des US et de l’Europe (anglais, Pure players) Offshore et les Systèmes information
  12. 12. Bénéfices et préoccupations Bénéfice Financier 12 CG CD REA T&V GoLive Environ 50 / 50 % des JH mais les moins cher Elargir en volume et en valeur ajoutée Offshore et les Systèmes information
  13. 13. Production distribuée : Distribution des activités 13 • Désalignement vis-à- vis des objectifs et contexte du projet • Incapacité à délivrer de la valeur ajoutée • Formalisme renforcée • Distribution des activités offshore insuffisante Offshore et les Systèmes information
  14. 14. Production distribuée : Distribution des activités 14 • Niveau d’interactivité avec l’organisation locale (impact organisationnel, alignement entre entités/interlocuteurs dispersés • Implication forte du management pour effectuer les choix retenus. • Processus cœur de métier et/ou ayant de forte spécificité • Distribution des activités onshore insuffisante Offshore et les Systèmes information
  15. 15. Production distribuée : Distribution des activités 15 • Participation aux spécificationspour accroitre la compréhension • Prise en charge du cycle de test et validation pour les composants pris en charge en spécification. • Distribution des activités cibles Offshore et les Systèmes information
  16. 16. Production distribuée Distribution des efforts 16 Low Easy Medium Difficult Facilitédemiseenoeuvre AM 60 à 90 % Roll-out 30 à 60 % Medium Hight Construction 10 à 30% Offshore ratio in man-Day (Optimum) Optimisation du coût Offshore et les Systèmes information
  17. 17. 17 Production distribuée : Organisation d’équipe Project Manager Off-shore Project manager Equipe Fonctionnelle Coordinateur offshore Equipe …/… Equipe PMO-Qualité Equipe Fonctionnelle Equipe Développement Techno 1 Equipe Développement Techno 2 Livrable Evolution Points ouverts Validation Planning Seule les équipes en relation étroite on site/Offshore sont mentionnées – Les équipes encadrées en --- dépendent de la taille du projet Offshore et les Systèmes information
  18. 18. Pratiques Projet de Progiciel : Effort 18  Ratio Offshore / projet : ~ 15 %  Ratio Offshore / Paramétrage : ~30 % (en dessous l’enjeu n’est pas suffisant)  Surcoût :  Management overhead : +5% + 3 %  Delivery risk : + 30% on first 3 months  Distributed Delivery Coordinator : to be added  Pyramide : 10 % :Mgt, 20 % SC, 60 % C, 10 % AC Phases Charges Pj Ratio Off. Charge Off. Conception Générale 15 % 0 % 0 % Conception détaillée 15 % 30 % 5 % Paramétrage 10 % 30 % 3 % Réalisation 20 % 0 % 0 % Test d’intégration 15 % 10 % 5 % Validation & préparation 15 % 5 % 0,7 % Support 10 % 5 % 2 % TOTAL 100 % 15,7 % Impact sur la repartition des charges Point d’attention pour l’équipe offshore • Effort relatif au paramétrage : Offshore et les Systèmes information
  19. 19. Pratiques Projet de Progiciel : Effort 19  Ratio Offshore / projet : ~17 %  Ratio Offshore / Dvlp : ~ 80 %  Surcoût :  Management overhead : +5% + 3 %  Delivery risk : + 30% on first 3 months  Distributed Delivery Coordinator : to be added  Pyramid : 10 % :Mgt, 10 % SC, 70 % C, 10 % AC PhasesC Charges Pj Ratio Off. Charge Off. Conception Générale 15 % 0 % 0 % Conception détaillée 15 % 0 % 0 % Parametrage 10 % 0 % 0 % Réalisation 20 % 80 % 16 % Test d’intégration 15 % 5 % 0,7 % Validation & préparation 15 % 5 % 0,7 % Support 10 % 0 % 0 % TOTAL 100 % 17,4 % • Effort relatif au développement : Impact sur la repartition des charges Point d’attention pour l’équipe offshore Offshore et les Systèmes information
  20. 20. Pratiques Formation : Effort Phases Projet Ratio Off Charge Off Mgt 10 % 0 % 0 % Stratégie de formation 15 % 0 % 0 % Unités de formation et profils utilisateurs 20 % 50 % 10 % Identification et planification des cessions 10 % 0 % 0 % Supports de formation 35 % 80 % 28 % Formation des formateurs 10 % 80 % 8 % TOTAL 100 % 46 % 20  Ratio Offshore : 40 à 50 %  Surcoût :  Management overhead : +5% + 3 %  Delivery risk : + 30% on first 3 months  Pyramid : 10 % :Mgt, 10 %, SC, 70 % C, 10 % AC Impact sur la repartition des charges Point d’attention pour l’équipe offshore Offshore et les Systèmes information
  21. 21. Pratiques Projet de Développement : Effort 21  Ratio Offshore / projet : ~50 %  Ratio Offshore / realization : 80 %  Surcôut :  Management overhead : +5% + 3 %  Delivery risk : + 30% on first 3 months  Distributed Delivery Coordinator : to be added  Pyramid : 10 % :Mgt, 10 % SC, 70 % C, 10 % AC Impact sur la repartition des charges Point d’attention pour l’équipe offshore PhasesC Charg es Pj Ratio Off. Charge Off. Conception Générale 15 % 0 % 0 % Conception détaillée 15 % 0 % 0 % Réalisation 35 % 80 % 28 % Test d’intégration 15 % 7 % 10 % Validation & préparation 10 % 5 % 5 % Support 10 % 5 % 5 % TOTAL 100 % 48 % Offshore et les Systèmes information
  22. 22. Pratique Déploiement : Effort 22 Phases Projet Ratio Off. Charge Off. Mgt & Prep & Selct. des sites 10 % 0 % 0 % G. Analysis 5 % 0% 0 % C.R Spec. 15 % 60 % 9 % Param. & Réalisation 15 % 80 % % 12 % Mig, Test&Val. 20 % 50 % 10 % Training 10 % 80 % 8 % Prep 10 % 40 % 4 % Support 15 % 80 % 12 % TOTAL 100 % 55 %  Ratio Offshore / projet : ~ 50 %  L’équipe offshore est commune pour l’ensemble des vagues de déploiement  L’utilisation de l’anglais est systématisé et la mobilité est un pre- requis  Surcoût :  Management overhead : +5 %, +3 %  Delivery risk : + 30% sur la première vague  Transfert de connaissance incluant participation au Gap analysis  Pyramid : For a team of 10 p : 20 % : Mgt, 40 %% : SC1, 40 % : SC2  Environnement & system to be initialized (pilot run) before requested date Impact sur la repartition des charges Point d’attention pour l’équipe offshore Offshore et les Systèmes information
  23. 23. Pratique Maintenance applicative : Effort 23 23  Le ratio Offshore varie en fonction de l’utilisation de l’anglais versus un processus de traduction qui peut nécessiter de garder le niveau 2 sur site.  Surcoût :  Management overhead : +5% + 3 %  Delivery risk : + 30% on first 3 months  Pyramid : 6 % :Mgt, 10 % SC, 64 % C, 20 % AC Phases Charges Pj Ratio Off. Charge Off. Managem ent & Service Mgt 10 % Participat ion 0 % Level 1 10 % 0 % 0 % Level 2 40 % 60 à 80 % 24 à 32 % Level 3 40 % 60 à 80 % 24 à 32 % TOTAL 100 % 48 à 64 % Impact sur la repartition des charges Point d’attention pour l’équipe offshore Offshore et les Systèmes information
  24. 24. Les facteurs de réussite Trajectoire 24 Stratégie Efficience Métier Client Techniq ue Obligatoire TCO DELIVERY TRANSACTION FTE VALEUR CONCURENTIELLE • TRANSACTIONNEL : o opportuniste : DM – DSI, o achat de ressource ponctuelle (10- 15 ETP) , o pilote / POC. • DELIVERY : o régulier : DSI, o optimisation du TCO sur le cycle de vie / Coût (> 50 ETP), o projets / AM. • STATEGIQUE : o stratégique : DG, o optimisation du TCO sur le périmètre organisationnel / Rationalisation parc applicatif (> 100 ETP), o développement de la mutualisation cross industrie- technologie pour accélérer le time to market, o centres de ressources, d’expertise. Offshore et les Systèmes information
  25. 25. A propos de JL Deixonne 25 Ingénieur diplômé de l’ESME et de l’ICG. Son parcours professionnel, de plus de 40 ans dans les systèmes d’information lui donne la légitimité d’une relation avec les DSI, CIO et CEO principalement du secteur industriel & commercial. D’abord en tant que Directeur des études et DSI où il mène des reconfigurations des Systèmes d’Information suite à des cessions et acquisitions d’entreprises. Puis comme Directeur de Programme, chez Capgemini où il concourt à la définition et mise en œuvre de stratégie d’ERP, à la pratique de la production distribuée avec l’offshore et au pilotage de grands projets de transformation des systèmes d'information. Il publie sur ces thèmes dans la presse et en librairie et intervient régulièrement dans le cadre de conférences, séminaires et formations en entreprise et dans l'enseignement supérieur en synergie avec son activité de Conseil http://www.jean-luc-deixonne.com Offshore et les Systèmes information
  26. 26. CONSEIL Ces missions, de profil assistance à maitrise d'ouvrage/œuvre, s'effectuent sous forme d'interviews et d'études de documentation, sur des durées brèves soit de manière ponctuelle soit en accompagnement sur la totalité du cycle de vie. 26 ERP GESTION des CRISES OFFSHORE NUMERIQUE • Réflexion : Opportunité concurrentielle, adéquation, préparation, évaluation, contractualisation • Mise en œuvre : Business case, gouvernance, pilotage, gestion de crises • Optimisation : Bénéfices et maintien en condition opérationnelle, TCO. http://www.jean-luc-deixonne.com JLDeixonne Conseil Eirl Conseil FORMATION Ces formations sont délivrées dans l’enseignement supérieur, les organismes de formation ou en intra entreprise sous forme de séminaire de 2 à 4 jours • Contenu : Etat de l'art, démarches de mise en œuvre, pilotage, gouvernance, et bénéfices attendus. • Objectifs : Illustrer les attendus, vis-à-vis des DSI, Directions Métier, en terme d'organisation, de transformation pour apporter une réelle capacité de développement et de différentiation.. Offshore et les Systèmes information

×