La métrologie
Jusqu’où ne pas aller trop loin?
5eme journée régionale de biologie
Médicale -17 février 2015 - Poitiers
D’où venons nous ?
La Métrologie que nous vivons aujourd’hui
est née juste avant la révolution française :
« Un Roi, une L...
D’où venons nous ?
Pour répondre à la question de la confiance
dans les échanges commerciaux, l’’Etat a
créé (1837) le Ser...
D’où venons nous ?
Les outils de la Métrologie Légale :
•L’approbation de modèle
•La vérification primitive
•La vérificati...
Où en sommes nous ?
Depuis que la Qualité (au sens référentiel)
existe, la Métrologie industrielle a copié la
Métrologie L...
Où en sommes nous ?
Faute de réponses aux besoins
métrologiques de leurs clients, les
laboratoires écrivent des normes pou...
Où en sommes nous ?
Les preuves (Norme ISO 8655) :
Où en sommes nous ?
Les preuves (Norme NF X 15-140 – devenue FD) :
Qu’est-ce que la Métrologie ?
Métrologie :
Science de la mesure
Qu’est-ce qu’une mesure ?
Mesure :
Evaluation d’une grandeur par comparaison
avec une grandeur de référence de même
espèce...
Qu’est-ce qu’une mesure ?
Processus de mesure :
Qu’est-ce qu’une mesure ?
Et comme tous les processus, il n’est pas
parfait. La mesure est influencée par
l’imperfection d...
Métrologie : Une intime de la
statistique
Dans le monde « déterministe », toutes les erreurs
maximales s’additionnent.
Err...
Métrologie : Une intime de la
statistique
Entrons dans le monde probabiliste …
Exemple type d’un phénomène
aléatoire : le ...
Métrologie : Une intime de la
statistique
±1σ : ≈ 68% des valeurs
±2σ : ≈ 95% des valeurs
±3σ : ≈ 99,7% des valeurs …
Mais...
Métrologie : Une intime de la
statistique
16
L’objet mesuré : σ1 La méthode
utilisée : σ3
L’opérateur : σ2 Le moyen : σ4
L...
Métrologie : Une intime de la
statistique
Dans le monde « probabiliste », 1 + 1 ne font
donc pas 2 !
On doit donc s’intére...
Métrologie : Comprendre pour
maitriser
La maitrise des mesures permet de
comprendre des phénomènes…
Exemple de mesure de t...
Métrologie : Comprendre pour
maitriser
La maitrise des mesures permet de comprendre des
phénomènes…
Malade ou pas malade ?...
Métrologie : Comprendre pour
maitriser
La maitrise des mesures permet de
comprendre des phénomènes…
Série à refaire ou non...
L’Etalonnage : Evaluation des
« erreurs » des instruments
L’ISO 15189 demande de maitriser les
mesures.
Par habitude, cett...
L’Etalonnage : Une solution
alternative
Les Comparaisons Inter-Instruments (C.2.I)
(appliquées aux pipettes)
Principe : On...
Comparaisons Inter-Instruments
Les mesures :
Comparaisons Inter-Instruments
Les tests statistiques (Points aberrants) :
Comparaisons Inter-Instruments
Les tests statistiques (Homogénéité des
dispersions):
La pipette N°9 est détectée 4 fois. E...
Comparaisons Inter-Instruments
Les tests statistiques (Homogénéité des
moyennes):
Aucune pipette n’est détectée. Elles son...
Comparaisons Inter-Instruments
• Quelques mesures*
(sur place),
• Quelques calculs (implémentables aisément sur
Excel),
• ...
Incertitude du pipetage
La masse perdue de l’univers …
Dispersion sur les résultats en toxoplasmose
Dispersion due au pipetage : 1,27 %
Note : les...
ISO 15 189 : Occasion de performer !
Conclusions :
- La pipette est petite devant les opérateurs
- Le pipetage est parfois...
Jean-Michel POU
Président Fondateur de la société Delta Mu
Président du Cluster d'Excellence Auvergne Efficience Industrie...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Métrologie : Jusqu'où ne pas aller trop loin ?

789 vues

Publié le

La norme ISO 15189 pose la question de la métrologie dans les laboratoires d'analyse de biologie médicale (L.A.B.M). Cette présentation retrace l'historique de la pensée métrologie traditionnelle (Vérification périodique suivant des normes établies). Elle pose ensuite les véritables questions à traiter et propose une stratégie efficiente dans laquelle la métrologie peut devenir un outil de performance ...

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
789
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
60
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Métrologie : Jusqu'où ne pas aller trop loin ?

  1. 1. La métrologie Jusqu’où ne pas aller trop loin? 5eme journée régionale de biologie Médicale -17 février 2015 - Poitiers
  2. 2. D’où venons nous ? La Métrologie que nous vivons aujourd’hui est née juste avant la révolution française : « Un Roi, une Loi, un Poids et une Mesure »
  3. 3. D’où venons nous ? Pour répondre à la question de la confiance dans les échanges commerciaux, l’’Etat a créé (1837) le Service des Poids et Mesures chargé de garantir : « La loyauté des échanges commerciaux »
  4. 4. D’où venons nous ? Les outils de la Métrologie Légale : •L’approbation de modèle •La vérification primitive •La vérification périodique « L’Etat décide, via des décrets : •De la procédure de vérification •Des Erreurs Maximales Tolérées •Des Périodicités
  5. 5. Où en sommes nous ? Depuis que la Qualité (au sens référentiel) existe, la Métrologie industrielle a copié la Métrologie Légale « Mais ses objectifs sont totalement différents : Qualité versus Loyauté !!! »
  6. 6. Où en sommes nous ? Faute de réponses aux besoins métrologiques de leurs clients, les laboratoires écrivent des normes pour pouvoir donner des avis (puisque leurs clients veulent savoir si les instruments sont conformes) … « Les normes sont écrites pour ceux qui les écrivent, pas pour ceux qui les
  7. 7. Où en sommes nous ? Les preuves (Norme ISO 8655) :
  8. 8. Où en sommes nous ? Les preuves (Norme NF X 15-140 – devenue FD) :
  9. 9. Qu’est-ce que la Métrologie ? Métrologie : Science de la mesure
  10. 10. Qu’est-ce qu’une mesure ? Mesure : Evaluation d’une grandeur par comparaison avec une grandeur de référence de même espèce Et cette comparaison s’effectue à l’aide d’un processus de mesure
  11. 11. Qu’est-ce qu’une mesure ? Processus de mesure :
  12. 12. Qu’est-ce qu’une mesure ? Et comme tous les processus, il n’est pas parfait. La mesure est influencée par l’imperfection de chaque facteur qui contribue à la produire … A l’instar de la voiture : •tous les organes du système de freinage participent à la qualité du freinage •La qualité du freinage dépend essentiellement du pire des organes (qui n’est pas forcément celui qu’on croit …)
  13. 13. Métrologie : Une intime de la statistique Dans le monde « déterministe », toutes les erreurs maximales s’additionnent. Erreur de mesure Max = Erreur Max de l’instrument + Erreur Max due aux opérateurs + Erreur Max due à l’environnement + Erreur Max due à la méthode + … Cette « addition » ne tient pas compte des effets aléatoires !
  14. 14. Métrologie : Une intime de la statistique Entrons dans le monde probabiliste … Exemple type d’un phénomène aléatoire : le lancé de dés Fichier de simulation (cmd+=)
  15. 15. Métrologie : Une intime de la statistique ±1σ : ≈ 68% des valeurs ±2σ : ≈ 95% des valeurs ±3σ : ≈ 99,7% des valeurs … Mais jamais 100% !
  16. 16. Métrologie : Une intime de la statistique 16 L’objet mesuré : σ1 La méthode utilisée : σ3 L’opérateur : σ2 Le moyen : σ4 L’environnement : σ5 σTotal² = σ1²+ σ2²+…+ σn² L’évaluation de l’incertitude de mesure correspond à la recherche de l’écart-type résultant du « mélange » des écarts-types le constituant :
  17. 17. Métrologie : Une intime de la statistique Dans le monde « probabiliste », 1 + 1 ne font donc pas 2 ! On doit donc s’intéresser aux facteurs les plus importants !
  18. 18. Métrologie : Comprendre pour maitriser La maitrise des mesures permet de comprendre des phénomènes… Exemple de mesure de toxoplasmose Même solution « réputée homogène » titrée Comment s’explique cette dispersion (CV = 7,5%) ?
  19. 19. Métrologie : Comprendre pour maitriser La maitrise des mesures permet de comprendre des phénomènes… Malade ou pas malade ? Quel est le risque lié à la décision ? Limite pathologique X Valeur mesurée
  20. 20. Métrologie : Comprendre pour maitriser La maitrise des mesures permet de comprendre des phénomènes… Série à refaire ou non ? X CQI début de série CQI fin de série X
  21. 21. L’Etalonnage : Evaluation des « erreurs » des instruments L’ISO 15189 demande de maitriser les mesures. Par habitude, cette exigence se traduit souvent par l’étalonnage périodique (Périodicité arbitraire, EMT non adaptées). On oublie trop souvent les autres facteurs (Opérateurs, réactifs, ...). De plus, l’étalonnage ne garantit que le passé ! Et des soucis en cas de non conformité (Etude d’impact) !
  22. 22. L’Etalonnage : Une solution alternative Les Comparaisons Inter-Instruments (C.2.I) (appliquées aux pipettes) Principe : On compare entre-elles toutes les pipettes afin de détecter une (des) pipettes anormales (Maintenance ou Réforme). Faute de connaître le besoin réel, on peut légitimement penser que toutes les pipettes ne peuvent pas ne pas être adaptées !
  23. 23. Comparaisons Inter-Instruments Les mesures :
  24. 24. Comparaisons Inter-Instruments Les tests statistiques (Points aberrants) :
  25. 25. Comparaisons Inter-Instruments Les tests statistiques (Homogénéité des dispersions): La pipette N°9 est détectée 4 fois. Elle peut nécessiter une maintenance.
  26. 26. Comparaisons Inter-Instruments Les tests statistiques (Homogénéité des moyennes): Aucune pipette n’est détectée. Elles sont homogènes entre elles, donc Conformes !
  27. 27. Comparaisons Inter-Instruments • Quelques mesures* (sur place), • Quelques calculs (implémentables aisément sur Excel), • Une très grande latitude pour choisir son « moment », • Des « non conformités » traitées en interne • et un peu de bons sens ! Pour une stratégie adaptée aux besoins du laboratoire. Cette stratégie devrait être normalisée d’ici 2016. * : qui nécessitent une balance
  28. 28. Incertitude du pipetage
  29. 29. La masse perdue de l’univers … Dispersion sur les résultats en toxoplasmose Dispersion due au pipetage : 1,27 % Note : les résultats de mesure devraient être proportionnels à la quantité déposée dans chaque puit de mesure (si tout le reste était parfait …) Dispersion « manquante » :
  30. 30. ISO 15 189 : Occasion de performer ! Conclusions : - La pipette est petite devant les opérateurs - Le pipetage est parfois négligeable devant les techniques (EMT mini : 4% chez Sanofi Pasteur) - En comprenant les vraies causes de dispersions des techniques, beaucoup de progrès sont envisageables !
  31. 31. Jean-Michel POU Président Fondateur de la société Delta Mu Président du Cluster d'Excellence Auvergne Efficience Industrielle Membre des comités de normalisation X06e (Méthodes statistiques) et X07b (Métrologie) jmpou@deltamu.fr

×