Elearning

734 vues

Publié le

Quelques concepts pour comprendre la FOAD. Document daté de 2009, plus totalement à jour, mais les principes y sont.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
734
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Elearning

  1. 1. e-Learning, FAD, FOAD : Pairs apprenants ou poker menteur ?J-Y JEANNAS RMLL 2009
  2. 2. Mon parcours professionnel● Analyste-Programmeur puis Chef de projets en informatique pendant 10 ans● Professeur de technologie 1 an● Formateur à lIUFM NpdC 10 ans● Actuellement chargé de mission à luniversité de Lille 2● Professeur vacataire au CNAM de Lille depuis 14 ans en informatique fondamentale
  3. 3. Introduction● Peut-on vraiment apprendre/se former à distance ?● La terminologie de la distance● Pourquoi la distance ?● Les acteurs de la distance● Quelques exemples
  4. 4. Vocabulaire● e-Learning / e-Training => enseignement et/ou formation à distance !● Pour le BECTA : le e-Learning inclut les TIC qui elles mêmes incluent linfrastructure informatique. Le e-Learning est lui même inclus dans le système dinformation pédagogico-administratif
  5. 5. Vocabulaire - suite● FAD / FOAD : louverture en plus...● Lapprenant, pair de ses pairs...● Le tuteur : un animateur pédagogique ?● plateformes / ressources / activités● SCORM / AICC ...
  6. 6. Historique rapide● Après la guerre, le CNED...● La Poste, le minitel puis lInternet...● Du BBS à 2 life... nd● Du dépôt de document aux plateformes : larrivée des interactions en ligne...on va é co no mi ser ! (Pas si sur...)● MAIS... – largument financier de réduction des coûts tient-il la route ?
  7. 7. Différents modèles autonomie interactions synchrones ou non TP autodidaxie zoneprésence « hybride » distance cours magistral EAD encadrement
  8. 8. Différents modèles● Le modèle « tout à distance » – il amène souvent des difficultés : ● perte de motivation ● difficultés à « entrer dans la formation » ● blocages éventuels● Le modèle « hybride » – Appelé aussi « blended-learning » – Il résoud une bonne partie des problème du « tout à distance »...
  9. 9. A propos des contenus● Contenus statiques / contenus dynamiques : – documents, liens, etc. – exercices, wiki, sondages, etc.● Licences : une potion amère pour lenseignant● Indexation : LOM, DC, etc.● Import /Export : SCORM et AICC
  10. 10. Contenus dynamiques avec feedback● Possibilité dévaluation instantanée de lapprenant, permettant de justifier le « O » de « FOAD »● Possibilité daiguillage vers un complément de formation, afin de rendre plus autonome lapprenant et de limiter le temps de tutorat chronophage...
  11. 11. Plateformes et contenus● La plateforme comme agrégateur de contenus● Cest typiquement la valeur ajoutée du modèle hybride
  12. 12. Des interactions entre pairs● La théorie socio-constructiviste nous éclaire sur ce point● La connaissance/compétence mobilisée est mieux retenue que si elle est simplement transmise/apprise● Il est possible de transférer les techniques utilisées en groupe présentiel pour provoquer des interaction, exemple : le leadership...
  13. 13. Le triangle de la distance : lisocèle...le destin du cours(jeu de mots avec scelle... ;-)) apprenant(s)tuteur(s) contenu(s)
  14. 14. Le(s) rôle(s) du tuteur● Le tuteur nest pas « professeur »● Mais à priori, le professeur ne sait pas tutorer !● Limportance de lanimation du groupe● Tuteur, ça sapprend !
  15. 15. Le modèle « qui marche »● Les avantages du modèle hybride ou « blended learning » – Il est plus facile dinteragir quand on « se connaît » – Points de synchronisation – Remotivation des apprenants – Valeur ajoutée au présentiel
  16. 16. Et le libre dans tout ça ?● Le libre peut apporter beaucoup dans les domaines suivants : – disponibilité des contenus – communauté forte autour des plateformes (cf Moodle)● Mais penser au risques, comme par exemple le fork (Claroline/Dokeos) et la diminution de la communauté
  17. 17. FoFo LINUX et EOF● Lexemple de la FoFo LINUX à lIUFM Nord-Pas de Calais● Un bon moyen de pallier au manque de temps en présentiel● Un bon moyen aussi pour gérer les demandes spécifiques dues à lhétérogénéïté du public en FoFo● Avec une très bonne gestion des interactions et un suivi attentif des apprenants
  18. 18. Polonais à lUFJ● Présentation du prototype de cours de polonais avec Moodle● Mise à disposition de ressources classées● Tutorat et forum● Exercices interactifs avec feedback en cours de développement
  19. 19. IHM au CNAM de Lille● Un essai de co-construction du cours avec le WiKi● Peu dinteractions car le cours présentiel a lieu chaque semaine...● Une bonne valeur ajoutée
  20. 20. C2i2e à lIUFM Nord-Pas de Calais● Le cours Moodle C2i2e à lIUFM● Purement hybride, avec très peu de présentiel● agrégation de contenus et recueil de travaux● Présentation du cours C2i2e de lIUFM Nord-Pas de Calais
  21. 21. Conclusion● On peut apprendre à distance, mais il ne faut pas oublier de mettre en oeuvre : – la formation des tuteurs – laccompagnement et le suivi des interactions● Ne pas oublier les coûts cachés (payer les tuteurs, infrastructure informatique...)● La motivation de lapprenant reste fondamentale

×