Programme Jasmine Foundation Table Ronde 17 Octobre 2014

302 vues

Publié le

Programme de la Table Ronde "Le rôle des diasporas dans les transitions vers la démocratie : défis politiques et économiques"

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
302
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Programme Jasmine Foundation Table Ronde 17 Octobre 2014

  1. 1. Table‐ronde organisée par Dans le cadre du Programme de Recherche fondé par l’European Research Council When Authoritarianism Fails in the Arab World (WAFAW) Le rôle des diasporas dans les transitions vers la démocratie : défis politiques et économiques Vendredi 17 octobre 2014 de 17h à 20h30 au Foundouq El-Attarine (médina de Tunis)
  2. 2. Vendredi 17 octobre 2014 de 17h à 20h30 Les bouleversements géopolitiques et sociaux que connait le monde arabe depuis 2011 donnent à voir une autre image de la migration et du rapport entre les citoyens résidants à l’étranger et leur(s) pays d’origine. On découvre à quel point les jeunes issus de la deuxième ou troisième génération manifestent un intérêt croissant pour les sociétés d’origine et comment ils s’y investissent, en s’engageant dans des dynamiques citoyennes, des enjeux politiques et des projets économiques. De même, que de nombreux individus installés pendant plusieurs années dans des pays étrangers (Europe, Amérique du Nord, pays du Golfe, etc.) font le choix de rentrer dans leur État d’origine pour des motivations diverses. L’objectif de cette Table‐ronde est de croiser le regard des chercheurs, des experts et des acteurs sur ce phénomène de « retour » des diasporas sur les scènes politiques locales et dans le champ économique des pays arabes. 17h‐17h15 : Introduction de la conférence par Tasnim CHIRCHI (directrice de la Jasmine Foundation) et François BURGAT (Principal Investigator du programme WAFAW) 17h15‐19h15 : Session n°1 – Quel rôle politique, quelle place pour les acteurs de la diaspora dans les instituions représentatives ?  Animation : Vincent GEISSER, président du Centre d’information et d’études sur les migrations internationales (CIEMI, Paris) ‐ Introduction de mise en contexte de l’exception tunisienne Trajectoires croisées entre hier et aujourd’hui : agir depuis l’exil contre l’autoritarisme
  3. 3. Ala'a SHEHABI, co‐fondatrice de l’ONG “Bahrain Watch” Meherzia LABIDI, députée, vice‐présidente de l’Assemblée nationale constituante (ANC) de Tunisie, Sayida OUNISSI, militante associative, candidate du parti Ennahdha aux législatives pour la circonscription France 1 Elyes GHANMI, ancien administrateur du Parlement européen, conseiller diplomatique du président de l’Assemblée nationale constituante (ANC) Mohammed CHERIF, représentant EPOS, ancien militant pour la démocratie tunisienne en Allemagne 19h‐19h15 : débat avec le public 19h15‐20h30 : Session n°2 – Investir, s’investir : le rôle des acteurs diasporiques dans les enjeux économiques nationaux et internationaux  Animation : Hassan BOUBAKRI, professeur à l’Université de Sousse, membre du réseau Migrinter Mohamed MALOUCHE, représentant de l’organisation Tunisian American Young Professional (TAYP) Hichem ZEBIDI, spécialiste en finances internationales, innovateur dans le secteur bancaire Khalil LAMIRI, ancien conseiller auprès du Secrétariat d’État tunisien à l’immigration Elyes JERIBI, entrepreneur franco‐tunisien, fondateur du LINKAO 20h15‐20h30 : débat avec le public
  4. 4. 20h45 : le débat sera suivi d’un cocktail dinatoire, en présence des membres du programme WAFAW, de la Fondation Jasmine et de l’Institut de recherche sur le Maghreb contemporaine (IRMC) Les organisateurs de la Table‐ronde : La Jasmine Foundation pour la recherche et la communication est une institution de recherche pluridisciplinaire privée, spécialisée dans les sciences humaines, sociales et politiques. Son objectif est de contribuer à la construction des fondements de la société démocratique naissante en Tunisie en mobilisant les connaissances des sciences sociales et politiques au service de la grande opération de réaménagement démocratique des conditions de vie dans ce pays et dans les pays du printemps arabe. La Jasmine Foundation cherche aussi à remplir cette mission en invitant les spécialistes et experts dans les champs pertinents à cet objectif pour profiter de leurs connaissances mais aussi pour les mettre en contact avec les acteurs qui sont impliqués directement sur le terrain, dans cette grande opération de fondation de la démocratie en Tunisie, pour les engager dans un dialogue où, les uns et les autres, peuvent arriver à une compréhension optimale des enjeux à l’oeuvre. WAFAW (When Authoritarianism Fails in the Arab World) est un programme scientifique financé sur quatre ans (2013‐2017) par le Conseil européen de la recherche (ERC) – advanced grant. Mobiliser, en les adaptant chaque fois que nécessaire, les méthodes et les concepts des sciences sociales pour rendre compte des profonds changements initiés par le « printemps arabe » : tel est l’objectif que François Burgat, directeur de recherche au CNRS (porteur du projet), et l’équipe multidisciplinaire de chercheurs qu’il a formée depuis l’Institut français du Proche Orient (Ifpo), tous arabophones et en contact direct avec les sociétés du monde arabe, se sont fixés. Le programme est dirigé depuis l’Institut d’études et de recherches sur le monde arabe et musulman (IREMAM‐CNRS), basé à Aix‐en‐Provence, en partenariat avec le CERI (Science Po Paris).

×