Exposé d’un groupe d’approfondissement escalade L2Année 2012Cours de JC WECKERLE                        UFRSTAPS LYON Appr...
Introduction L’évolution du matériel joue un rôle  important en matière sportive. Elle permet aux performances de  s’amé...
LA CORDELes cordes étaient autrefois faites avecdes matériaux d’origine naturelles maiscomportaient de nombreux inconvénie...
Le BaudrierAvant il n’existait pas de baudrier la cordeétait directement reliée au corps et servaitjuste en cas de glissad...
Le Baudrier                  A partir des années 60, généralisation de                  lutilisation du baudrier comme moy...
Le BaudrierAujourd’hui un baudrier, ou harnais, sert àattacher une corde à une personne. Laplupart des baudriers utilisés ...
Mousqueton1911 : Apparition du premiermousqueton dit karabiner (emprunté auxsapeurs-pompiers allemands par OttoHerzog. Ce ...
Mousqueton1958: le mousqueton léger en alliaged’aluminium (zicral) pour lescalade libreest mis au point... Il résisteconve...
ASSURAGE : le FreinCes dispositifs se distinguent en deuxcatégories : ceux autobloquant, souventdune manière mécanique et ...
ASSURAGE : le FreinActuellement                Reverso                                                    Cubik           ...
Les Pitons1910 : Utilisation du piton : ( Au débutexclusivement destiné à l’équipement desrappels puis plus tard à assurer...
Les PitonsLes pitons à glace inventés par Welzenbachdans les années 1930, de simples lamesmétalliques, se perfectionnent e...
Des pitons … au brochesLa généralisation de l’usage de nouveauxpitons à expansion, les «spits», vapermettre de faire très ...
Les CoinceursLes coinceurs : Les coinceurs sont depetits morceaux de métal que l’on glisse etbloque dans les fissures pour...
Les CoinceursEn 1978, un progrès énorme estproposé par le Nord-américain RayJardine, un coinceur automatique etréglable de...
Apparition du matériel au 19ème siècles                           chaussures                                              ...
Du bâton au piolets…                          Les bâtons ferrés servaient d’appui                          supplémentaire ...
CONCLUSIONC’est l’amélioration progressive de la sécurité quipermettra à l’escalade sportive de voir le jour et unprogrès ...
UFRSTAPS LYON Appro escalade L2 JC          WECKERLE                   19
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Evolution du matériel d'escalade et d'alpinisme

4 124 vues

Publié le

Evolution historique du matériel d'escalade et d'alpinisme : corde, baudrier, pitons, ...

Publié dans : Sports
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 124
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Evolution du matériel d'escalade et d'alpinisme

  1. 1. Exposé d’un groupe d’approfondissement escalade L2Année 2012Cours de JC WECKERLE UFRSTAPS LYON Appro escalade L2 JC WECKERLE 1
  2. 2. Introduction L’évolution du matériel joue un rôle important en matière sportive. Elle permet aux performances de s’améliorer. Mais elle permet aussi à la technique d’évoluer (VIGARELLO, 1988) UFRSTAPS LYON Appro escalade L2 JC WECKERLE 2
  3. 3. LA CORDELes cordes étaient autrefois faites avecdes matériaux d’origine naturelles maiscomportaient de nombreux inconvénients :-elles perdaient beaucoup de leurrésistance en conditions humides-elles vieillissaient plus vite sous lactiondes moisissures-elles présentaient le principal défaut decasser net sous leffet dun choc violent.Diverses fibres végétales ont été utilisées :principalement le chanvre, mais aussi lecoton, le sisal et la fibre de coco.Actuellement, les cordes de sport sontconstituées dune gaine tissée (fibresentrecroisées) et dune âme en fibrestressées. La matière utilisée est le nylon. Appro escalade L2 JC UFRSTAPS LYON WECKERLE 3
  4. 4. Le BaudrierAvant il n’existait pas de baudrier la cordeétait directement reliée au corps et servaitjuste en cas de glissade. La chute étaitinterdite !1952 : Au début des années 50, on acommencé à sencorder sur une ceinture.Celle-ci était constitué dun cordasson(petite corde) au départ noué dedifférentes façons autour du corps puis deplus en plus souvent cousu "côte à côte"de façon à constituer une bande. UFRSTAPS LYON Appro escalade L2 JC WECKERLE 4
  5. 5. Le Baudrier A partir des années 60, généralisation de lutilisation du baudrier comme moyen de sécurité en escalade. Jusque là, les grimpeurs s’encordaient à la taille directement avec la corde Avec l’arrivé du baudriers et la corde en nylon les grimpeur commencèrent a oser des voies plus dangereuses. UFRSTAPS LYON Appro escalade L2 JC WECKERLE 5
  6. 6. Le BaudrierAujourd’hui un baudrier, ou harnais, sert àattacher une corde à une personne. Laplupart des baudriers utilisés en escaladesont portés autour de la taille, bien quedautres types peuvent être rencontrés, telsdes harnais de torse ou des harnaiscomplets. UFRSTAPS LYON Appro escalade L2 JC WECKERLE 6
  7. 7. Mousqueton1911 : Apparition du premiermousqueton dit karabiner (emprunté auxsapeurs-pompiers allemands par OttoHerzog. Ce mécanisme permet d’y fairepénétrer la corde sans se dés encorder. )1933 : Pierre Allain invente lemousqueton en alliage léger (65g au lieude 140g) avec l’amélioration du ressort. UFRSTAPS LYON Appro escalade L2 JC WECKERLE 7
  8. 8. Mousqueton1958: le mousqueton léger en alliaged’aluminium (zicral) pour lescalade libreest mis au point... Il résisteconvenablement aux chutes éventuellesdes grimpeurs… 1966: le mousqueton en alliage léger, avec doigt de verrouillage, est présenté par Pierre Allain. Cest un véritable élément de sécurité UFRSTAPS LYON Appro escalade L2 JC WECKERLE 8
  9. 9. ASSURAGE : le FreinCes dispositifs se distinguent en deuxcatégories : ceux autobloquant, souventdune manière mécanique et ceux non-autobloquant qui historiquement était lespremiers dispositifs existants. Lesdispositifs autobloquant permettent desoulager une partie de lattentionnécessaire à lassurage l’arrivée du descendeur en huit1943 : Pierre Allain invente Le dans les années 70descendeur (évite les brûlures sur lecorps). UFRSTAPS LYON Appro escalade L2 JC WECKERLE 9
  10. 10. ASSURAGE : le FreinActuellement Reverso Cubik Grigri UFRSTAPS LYON Appro escalade L2 JC WECKERLE 10
  11. 11. Les Pitons1910 : Utilisation du piton : ( Au débutexclusivement destiné à l’équipement desrappels puis plus tard à assurer laprogression. Le premier de cordée aprèsavoir planté un piton doit se désencorderpour passer la corde directement danscelui-ci. Les grimpeurs se trouvent ainsiconstamment reliés au rocher.) UFRSTAPS LYON Appro escalade L2 JC WECKERLE 11
  12. 12. Les PitonsLes pitons à glace inventés par Welzenbachdans les années 1930, de simples lamesmétalliques, se perfectionnent et dans lesannées soixante sont proposées des brochestubulaires à glace, des tiges coniques à épines,toutes pénètrent la glace en étant frappées àl’aide du marteau-piolet.En1962, les pitons américains en acierspécial raide et très élastique (traversentl’Atlantique, ils sont très bien adaptés au granite,sont facilement utilisables, réutilisables etrécupérables. Ils ont été inventés et utilisés parJohn Salathé pour l’ouverture de Lost Arrowdans le Yosemite en 1946.) UFRSTAPS LYON Appro escalade L2 JC WECKERLE 12
  13. 13. Des pitons … au brochesLa généralisation de l’usage de nouveauxpitons à expansion, les «spits», vapermettre de faire très rapidement évoluerle niveau en permettant de s’attaquer àdes surfaces rocheuses lisses, en dalle.Les Broches vont permettre d’assurer lasécurité des grimpeurs dans les rochestendres telles que le calcaire UFRSTAPS LYON Appro escalade L2 JC WECKERLE 13
  14. 14. Les CoinceursLes coinceurs : Les coinceurs sont depetits morceaux de métal que l’on glisse etbloque dans les fissures pour se protégerd’une chute. Au début, les grimpeursbloquaient des nœuds de corde, descailloux ou des blocs de bois afin de seprotéger. C’est vers 1960 que des écroustraînant le long d’une voie ferrée servirontdans les fissures. Les Américains (Y.Chouinard et T. Frost) perfectionnent l’idéeet développent l’HEXENTRIC. Puis, ungrimpeur américain, ingénieur,développera le Friend, système de cameset de ressorts qui est aujourd’huiindispensable dans les grandes voies enfissure. En angleterre les coinceurs vontremplacer les pitons qui détériorent trop laroche. UFRSTAPS LYON Appro escalade L2 JC WECKERLE 14
  15. 15. Les CoinceursEn 1978, un progrès énorme estproposé par le Nord-américain RayJardine, un coinceur automatique etréglable de type Friend, reposant surl’opposition de deux cames et plusieursfois améliorés depuis pour arriver auxmerveilles de technologie que nousutilisons aujourd’hui UFRSTAPS LYON Appro escalade L2 JC WECKERLE 15
  16. 16. Apparition du matériel au 19ème siècles chaussures 1910 : Invention de lespadrille à semelle de feutre qui va remplacer les chaussures à clous. 1935 Pierre Alain invente les espadrilles a semelles en caoutchouc, en 1948 chausson d’escalade à semelle lisse. ChaussonAu 17ème, les alpinistes étaient équipés de souliers àclous (inventés par les romains) pour  sols EB 1970verglacés et glissants Chaussons actuels 1908 : Invention des crampons “modernes" à 10 pointes par Eckenstein UFRSTAPS LYON Appro escalade L2 JC WECKERLE 16
  17. 17. Du bâton au piolets… Les bâtons ferrés servaient d’appui supplémentaire pour monter ou descendre les pentes raides, à se prémunir des crevasses en sondant la neige. Vers 1850 les piolets longs sont apparus, nés de la réunion entre la hachette et du long bâton ferré. Les alpinistes s’aventurent sur des terrains glacés plus raides. Piolet traction actuelsLes montagnards complètent leuréquipement en portant à la ceinture, unecourte hachette pour tailler des marchesdans la glace où poser les pieds UFRSTAPS LYON Appro escalade L2 JC WECKERLE 17
  18. 18. CONCLUSIONC’est l’amélioration progressive de la sécurité quipermettra à l’escalade sportive de voir le jour et unprogrès des performances et de la technique. Au fildu temps, on voit que l’erreur est permise dans lapratique de l’escalade et que la chute, interdite audébut, fait désormais partie de l’activité. UFRSTAPS LYON Appro escalade L2 JC WECKERLE 18
  19. 19. UFRSTAPS LYON Appro escalade L2 JC WECKERLE 19

×