Tabac et petit déjeuner

642 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
642
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
270
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Tabac et petit déjeuner

  1. 1. Santé et Bien-être à l’école Thématique du tabagisme et de la nutrition Stéphane CHAVAS Galane CROVILLE M2 MEEF
  2. 2. Les élèves fument trop! Constat: le tabagisme sur les jeunes est important du fait de l’appartenance à un groupe social. Discussion avec un parent d’élève et la proviseur d’un lycée.
  3. 3. Notre avis • Nous proposions: Une semaine de sensibilisation en faisant venir des personnes durement touchées ainsi que des médecins. Demander aux enseignants de ne pas fumer avec les élèves. Faire une zone autour du lycée interdisant de fumer. Aborder le sujet du capital santé avec les élèves.
  4. 4. Discussion avec parent d’élève • A les mêmes propositions. Pour la semaine de sensibilisation: demander à un tabacologue d’intervenir pour proposer des solutions. Mais plus réticent à la sensibilisation pensant cela un peu moins utile. Elle serait aussi pour interdire la sortie des élèves durant leur journée de cours comme au collège donc impossibilité de fumer pendant ces moments car interdiction de fumer dans l’enceinte de l’établissement.
  5. 5. Discussion avec parent d’élève Pour le capital santé, la mère serait pour amener à la réflexion surtout chez les filles de l’impact du tabagisme avec la prise de pilule et tous les dangers liés à ça. Tout comme le fait d’un non retour en arrière possible dépasser un certain stade de tabagisme. Et elle est contre le fait que les enseignants puissent fumer avec les élèves.
  6. 6. Discussion avec une proviseur Pour la semaine de sensibilisation, c’est une bonne idée si on demande aux élèves de faire les recherches par eux-mêmes pour réellement les impliquer en plus de faire des interventions. On peut y a lié les infos sur le capital santé. Une demande a déjà été faite auprès des enseignants pour ne pas fumer en même temps que les élèves, il y a un appel au bon sens.
  7. 7. Discussion avec une proviseur Contexte particulier de l’établissement: il n’y a pas de cours de récrée. Les élèves sortent automatiquement de l’établissement pour prendre l’air. Difficulté d’interdire aux élèves de sortir, surtout en lycée. Mais une voie à exploiter d’interdire de fumer autour du périmètre du lycée pour éviter de polluer l’air des non fumeurs dans un 1er temps et de réduire le tabagisme dans un 2e temps.
  8. 8. Propositions en EPS Le tabagisme nuit directement à l’activité physique des élèves. On peut donc agir dessus également en EPS en faisant courir les élèves en 3x500, ½ fond etc. Et ainsi leur faire ressentir directement l’aspect néfaste du tabac sur leur organisme. Cela peut marcher avec n’importe quelle activité. On doit sensibiliser les jeunes sur les moments les plus néfastes pour fumer (juste avant et juste après le sport) et les orienter vers une diminution voir un arrêt total de l’addiction en passant par une prise de conscience.
  9. 9. Problématique Santé « les élèves qui ne prennent pas de petit déjeuner »
  10. 10. Rappel du problème • Les élèves viennent sans avoir pris de petit déjeuner le matin. • Ils sont fatigués en EPS. • Ils ont une baisse d’écoute et d’attention dans la période 10h 12h. • Ils remplissent l’infirmerie pour des maux de ventres ou de tête.
  11. 11. Propositions • Donner/vendre un Petit déjeuner au collège. • Faire une distribution de nourriture a 10h. • Faire venir des acteurs qui les questionnent sur leurs habitudes alimentaires. • Sensibiliser les parents à cette problématique.
  12. 12. Ce qu’il se fait déjà • Dans le cadre de la semaine du goût. Distribution de questionnaire pour chaque classe (6ème 5ème). Intervention d’une animatrice de la ligue contre le cancer sur la nutrition à partir des résultats. Intervention d’une étudiante diététicienne.
  13. 13. Projets (avec l’infirmière) Distribution de nourriture (fruits) à10h. Qui paie ? Le FSE (budget a voter). On va chercher sur le conseil régional par exemple ou même au sein de l’union européenne. Qui distribue ? Les enseignants volontaires + l’infirmière ou même des élèves. Que distribue-t-on ? Bananes, Pommes, Raisin selon la saison.
  14. 14. Propositions en EPS En EPS, la sensibilisation sur l’alimentation est très effective dans les activités de la CP5 et tend à l’être dans toutes les APSA. On peut apporter des notions de nutrition liés à un projet sportif pour sensibiliser les élèves à se nourrir correctement et de manière appropriée. Comme par exemple en course en durée: quoi manger le matin pour être capable de tenir un effort de 30 min. Quelle famille est consommée en aérobie, anaérobie etc. Selon les temps de travail…

×