LYON - La basilique de Fourvière
A l’emplacement de l’antique forum ( « forum vieux ») de Lugdunum
la prestigieuse et somptueuse basilique Notre-Dame de Fo...
A la fin du XIXe siècle les Lyonnais
veulent remercier la Vierge Marie
d’avoir préservé la cité de la peste
en 1643, d’une...
La Vierge dorée de J.- H. Fabisch au
dessus de la chapelle du XIIe siècle
Elle est en bronze doré à la feuille,
mesure 5 m...
Le lion de Juda (emblème de la tribu de
Joseph) monte la garde devant l’entrée
de la crypte.
Détail de la façade : dans le...
Sur la façade sud, une représentation de la chasteté et de l’humilité par Belloni (1882-1965)
La crypte ou « église basse »
Elle est consacrée à St Joseph
Dans l’axe de l’autel sa statue est
dite
« de St Joseph à l’enfant et au lys »
La voûte du chœur décorée de mosaïques représentant les Béatitudes évangéliques
Au bas de l’autel : St Joseph mourant (…sous les traits de l’architecte Bossan)
La chapelle des morts et la pieta de Chorel
Notre-Dame de VailankanniLa Vierge « navale » de Manille
Notre-Dame de Fatima Saint Jacques de Compostelle
La basilique, espèce de citadelle
mystique dédiée à la Vierge mesure
86 m de long sur 35 m de large et
sa hauteur au somme...
Le voûtement de la nef est à 3
coupoles, symbolique de la Sainte
Trinité, Dieu en 3 personnes…
C’est le motif de leur déco...
La luxuriance du décor de la nef et ses colonnes « orientales » à l’étonnante finesse
Au dessus de la porte principale, le tableau de Victor Orsel (1795-1850) « Lyon sauvée du choléra »
Le chœur
Les fameuses mosaïques murales (XXe) : L’arrivée de St Pothin à Lyon
La bataille de Lépante (7 octobre 1571)
Le vœu de Louis XIII (en 1638 il consacre la France à la Vierge Marie)
L’escalier en colimaçon de la tour
de la Justice
La perspective du chœur vue de la galerie surélevée centrale
Les étranges créatures ailées au sommet des colonnes
Détail d’une mosaïque
Sur le chemin de ronde et dans les combles
Deux cloches parmi les vingt-trois formant le carillon
Les 4 tours portent le nom des vertus cardinales de Marie : Prudence, Tempérance, Force et Justice
Au dessus de l’abside, St Michel brandit sa
lance : symbole de la lutte du Bien contre
le Mal ou
protection de la cité et ...
FIN
11/2013
Lyon - La basilique de Fourvière
Lyon - La basilique de Fourvière
Lyon - La basilique de Fourvière
Lyon - La basilique de Fourvière
Lyon - La basilique de Fourvière
Lyon - La basilique de Fourvière
Lyon - La basilique de Fourvière
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Lyon - La basilique de Fourvière

1 699 vues

Publié le

Diaporama de la basilique Notre-Dame de Fourvière à Lyon

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 699
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Lyon - La basilique de Fourvière

  1. 1. LYON - La basilique de Fourvière
  2. 2. A l’emplacement de l’antique forum ( « forum vieux ») de Lugdunum la prestigieuse et somptueuse basilique Notre-Dame de Fourvière domine la cité lyonnaise et semble la protéger
  3. 3. A la fin du XIXe siècle les Lyonnais veulent remercier la Vierge Marie d’avoir préservé la cité de la peste en 1643, d’une épidémie de choléra en 1832 et – surtout - d’une occupation prussienne en 1870. Ils lui élèvent un sanctuaire : ce sera Notre-Dame de Fourvière sur la colline où dès le XIIe siècle une chapelle lui avait été dédiée. Conçue par l’architecte Pierre Bossan (1814-1888), sa construction commence en 1872 et se termine en 1894 mais il faut attendre 1964 pour que sa décoration intérieure soit complètement achevée. Elle a été érigée en basilique par le pape Léon XIII en 1897. La basilique La chapelle
  4. 4. La Vierge dorée de J.- H. Fabisch au dessus de la chapelle du XIIe siècle Elle est en bronze doré à la feuille, mesure 5 m de hauteur et pèse 3 tonnes Inaugurée le 8 décembre 1852 elle incite les fidèles à la regarder quotidiennement C’est depuis cette date que Lyon est illuminée par des bougies placées dans des verres déposés sur tous les bords de fenêtres de la ville… C’est l’origine de la Fête des Lumières
  5. 5. Le lion de Juda (emblème de la tribu de Joseph) monte la garde devant l’entrée de la crypte. Détail de la façade : dans le triangle du fronton sont représentés les vœux exaucés par la Vierge, en dessous les 8 anges cariatides
  6. 6. Sur la façade sud, une représentation de la chasteté et de l’humilité par Belloni (1882-1965)
  7. 7. La crypte ou « église basse »
  8. 8. Elle est consacrée à St Joseph Dans l’axe de l’autel sa statue est dite « de St Joseph à l’enfant et au lys »
  9. 9. La voûte du chœur décorée de mosaïques représentant les Béatitudes évangéliques
  10. 10. Au bas de l’autel : St Joseph mourant (…sous les traits de l’architecte Bossan)
  11. 11. La chapelle des morts et la pieta de Chorel
  12. 12. Notre-Dame de VailankanniLa Vierge « navale » de Manille
  13. 13. Notre-Dame de Fatima Saint Jacques de Compostelle
  14. 14. La basilique, espèce de citadelle mystique dédiée à la Vierge mesure 86 m de long sur 35 m de large et sa hauteur au sommet des tours est de 48 m Son décor intérieur est extrêmement riche et luxuriant dû à l’utilisation massive de mosaïques au service d’une iconographie religieuse axée sur la Vierge Sans transept, sa nef est composée d’un vaisseau central flanqué de 2 étroits collatéraux Elle se termine en arc de cercle Elle n’a pas de style bien défini ni gothique ni baroque… Ses 4 tours extérieures de type « hispano-mauresques » la rendent très originale
  15. 15. Le voûtement de la nef est à 3 coupoles, symbolique de la Sainte Trinité, Dieu en 3 personnes… C’est le motif de leur décoration En réalité l’art de « Fourvière » est en totale opposition à celui de « Cîteaux », l’un est luxe l’autre est dénuement et pourtant les 2 ont été conçus pour glorifier le même Dieu…
  16. 16. La luxuriance du décor de la nef et ses colonnes « orientales » à l’étonnante finesse
  17. 17. Au dessus de la porte principale, le tableau de Victor Orsel (1795-1850) « Lyon sauvée du choléra »
  18. 18. Le chœur
  19. 19. Les fameuses mosaïques murales (XXe) : L’arrivée de St Pothin à Lyon
  20. 20. La bataille de Lépante (7 octobre 1571)
  21. 21. Le vœu de Louis XIII (en 1638 il consacre la France à la Vierge Marie)
  22. 22. L’escalier en colimaçon de la tour de la Justice
  23. 23. La perspective du chœur vue de la galerie surélevée centrale
  24. 24. Les étranges créatures ailées au sommet des colonnes Détail d’une mosaïque
  25. 25. Sur le chemin de ronde et dans les combles
  26. 26. Deux cloches parmi les vingt-trois formant le carillon
  27. 27. Les 4 tours portent le nom des vertus cardinales de Marie : Prudence, Tempérance, Force et Justice
  28. 28. Au dessus de l’abside, St Michel brandit sa lance : symbole de la lutte du Bien contre le Mal ou protection de la cité et de la cathédrale qu’il domine…
  29. 29. FIN 11/2013

×