L’OTITE EXTERNE AIGUË  Étymologie  Lotite est une inflammation ou/et  infection de loreille. Le mot otite  vient du grec ot...
dun barotraumatisme de loreille  moyenne ou du tympan avec  rupture de celui-ci. En cas de                                ...
pas ces signes là. Bien sûr, une otite donnera un traitement local et / ou                  mis en douceur dans l’oreille,...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Plongée et otite

3 125 vues

Publié le

L'otite est une inflammation ou/et infection de l'oreille. Le mot otite vient du grec oto qui signifie oreille avec le suffixe *ite désignant, en médecine, une maladie inflammatoi-re. L'oreille est divisée en trois parties anatomiques et donc il existe trois localisation d'otite : les otites externes, les otites moyennes et les otites internes (ou labyrinthites).

Publié dans : Sports, Voyages, Business
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 125
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Plongée et otite

  1. 1. L’OTITE EXTERNE AIGUË Étymologie Lotite est une inflammation ou/et infection de loreille. Le mot otite vient du grec oto qui signifie oreille avec le suffixe *ite désignant, en médecine, une maladie inflammatoi- re. Loreille est divisée en trois parties anatomiques et donc il existe trois localisation dotite : les otites externes, les otites moyennes et les otites internes (ou labyrinthites). Processus pathologique Lotite externe est une inflammation de la peau du conduit auditif externe (CAE). Elle est la conséquence dune infection de ce conduit, infection qui peut parfois être purulente. Le tympan nest donc pas concerné par image extraite de http://www.conseils-orl.com/ le processus qui siège uniquement au niveau de la peau de revêtement du Loin des grands accidents de plongée Sa cause primaire nest pas les CAE. Cest une pathologie rencontrée impressionnants appris dans nos bactéries de leau dans laquelle vous essentiellement en été, car elle est différents cours, une pathologie avez plongé mais un conduit auditif favorisée par la chaleur, lhumidité, douloureuse de l’oreille gâche fragilisé et/ou de leau qui persiste leau de mer, et frappe essentielle- régulièrement la vie du plongeur : dans le conduit externe. La prévention ment les jeunes enfants qui ont le CAE l’otite externe aiguë. Elle est tellement passe par éviter de traumatiser le plus étroit. L’otite externe des plon- caractéristique des activités conduit (avec des coton-tiges par geurs ne diffère de celle des non- plongeurs que par une fréquence plus aquatiques que les anglo-saxons la exemple), par un rinçage des oreilles à élevée et des facteurs favorisants spé- nomme « swimmer’s ear », l’oreille du leau douce et, pour les plongeurs cifiques aux activités subaquatiques. nageur. Son apparition est soudaine, souffrant dotites externes à Ces otites sont plus fréquentes et elle empire rapidement pour devenir répétition, par le séchage du conduit. graves chez les diabétiques. L’otite douloureuse. Elle peut être uni ou bi- externe est également associée aux latérale. maladies de la peau, comme la dermatose et le psoriasis. Pour nous plongeurs, il est important de différencier cette otite externe Anatomie OREILLE EXTERNE OREILLE MOYENNE OREILLE INTERNE - CAE : conduit auditif externe - Ma : marteau - CSC : canaux semi-circulaires - T : tympan - En : Enclume - FO/FR : foramen ovale/rond - Et : Étrier - RV/RT : Cochlée (rampe vestibulaire/ - TE : trompe d’Eustache tympanique)Mark 5 - RCAE Plongée xx
  2. 2. dun barotraumatisme de loreille moyenne ou du tympan avec rupture de celui-ci. En cas de LA DOULEUR barotraumatisme du tympan, la douleur apparaît immédiatement après le trauma alors que dans le cas de lotite externe, la douleur est différée par rapport à la plongée. Étiologie Lotite externe peut être localisée ou toucher tout le CAE (otite externe diffuse). Les germes responsables des otites externes ne proviennent pas de leau mais sont présents dans la flore habituelle du CAE. Leau stagnant dans le CAE pendant et rl.com/ après limmersion provoque une image extraite de http://www.conseils-o macération et entraîne un déséquili- bre de cette flore. Les germes de La douleur de lotite externe est causée par linflammation. Quand il y a cette flore deviennent alors patho- inflammation, il y a œdème, cest-à-dire gonflement des tissus par du liquide, gènes sous leffet de divers facteurs comme suite à une piqûre dinsecte. Comme la peau du conduit auditif externe favorisants. Parmi ces germes, on est collée aux os du crâne, il y a très peu de place pour que le tissu puisse retrouve principalement des bacté- gonfler. La pression augmente et la douleur sen suit. ries (coli et staphylocoque doré par exemple) et plus rarement par des champignons (Candida albicans, qui en est la cause. Le risque d’otite répété à l’aide de cotons-tiges, ii) le Aspergillus niger). externe est inversement proportion- cérumen —qui, étant légèrement nel à la pureté bactériologique de acide, aurait une activité anti Facteurs favorisants l’eau. bactérienne— absent à cause encore des cotons-tiges ou trop abondant Linfection de la peau du CAE 2. CONDUIT AUDITIF EXTERNE par exemple suite à des plongées entraîne un épaississement de celle- La cause de lotite étant la macéra- trop fréquentes, iii) irritation pré- ci qui avec les sécrétions de pus tion de leau et la multiplication des existante de lépithélium dû par entraîne un rétrécissement de la agents infectieux, on en trouve deux exemple à une utilisation fréquente lumière du conduit. La douleur est types dinfluence liées au CAE : les de bouchons doreille de type boules déclenchée par la pression du pavil- facteurs qui favorisent la macération Quiès. Leau chlorée peut avoir un lon de loreille ou de la peau située de leau dans le CAE et les facteurs effet agressif sur les défenses autour du conduit. Elle est en géné- favorisant le développement des naturelles de loreille externe. ral insomniante et est source dune agents pathogènes. baisse de laudition jusquà une Symptômes surdité transitoire. Trois facteurs favorisent la macéra- tion de leau dans le CAE : i) létroi- Au début apparaît une démangeai- Les facteurs favorisants la macéra- tesse du CAE, ii) la présence de son à l’entrée du conduit et lutilisa- tion de leau dans le CAE et la prolifé- débris de cérumen (et à fortiori de tion de coton-tiges à ce stade empire ration de germes pathogènes sont de bouchon) dans le CAE et iii) la la situation. Ensuite, la douleur de 2 ordres: ceux liés au milieu présence d’exostoses ou excrois- l’oreille est progressivement crois- extérieur et ceux liés au CAE. sances osseuses bénignes du CAE, sante. Elle peut devenir rapidement rétrécissant celui-ci en cul-de-sac. très douloureuse. La douleur 1. MILIEU EXTÉRIEUR augmente généralement lorsque Lirritation thermique du froid et La durée et la fréquence des séjours vous tirez sur le lobe de l’oreille lirritation mécanique de leau favori- dans l’eau sont les facteurs favo- (parce que cela tend la peau du sent leur apparition. Elles sont parti- risant de lapparition dotite externe. conduit) ou quand vous appuyez sur culièrement fréquentes chez les Ceci d’autant plus que l’eau est chau- le tragus (le petit cartilage à l’avant plongeurs professionnels en eau de, la chaleur favorisant le dévelop- de l’oreille). La douleur peut aussi froide et les surfeurs. pement des germes. Mentionnons aller vers la mâchoire ou augmenter également laction irritante de Trois facteurs favorisants la coloni- à la mastication (c’est l’articulation certains micro-organismes aqua- sation de lépithélium par les agents de la mandibule qui appuie sur le tiques et de particules coralliennes. pathogènes : i) diminution du CAE). Dans une otite moyenne (celle Leau de la piscine ne provoque pas pouvoir protecteur du film lipidique du barotraumatisme ou de la rhino- directement lotite. Cest le fait de surface du CAE par un nettoyage pharingite associée) vous n’aurez quelle stagne dans un conduit auditifxx Mark 5 - RCAE Plongée
  3. 3. pas ces signes là. Bien sûr, une otite donnera un traitement local et / ou mis en douceur dans l’oreille, sans externe n’exclut pas une otite général. Le traitement sera généra- forcer, en tamponnant simplement. moyenne associée. Sans rhume et lement une lutte contre la douleur et sans notion de barotraumatisme, il y contre les bactéries ou les champi- Pour tous les plongeurs, après un a des chances que ce soit une otite gnons, par voie générale ou locale. plongée, un simple rinçage, une externe. Un ORL procédera généralement à douche, à leau douce et propre, suivi un rinçage ou une aspiration. Le cas dun séchage doux suffit. Un L’otite externe diffuse entraîne envie échéant, il pourrait placer une séchage doux se fait par exemple de se gratter, douleur lancinante et mèche. avec un simple mouchoir en papier parfois écoulement de liquide sér- mis en douceur dans l’oreille, sans eux, mucoïde ou purulent d’odeur Prophylaxie forcer, en tamponnant simplement. fétide. Lorsque le CAE est tuméfié ou contient de nombreux débris puru- Lors de votre visite médicale, Pour les plongeurs sujets aux otites lents, on constate une baisse de demandez à votre médecin de externes fréquentes, ce rinçage, l’audition (surdité de transmission). procéder à un examen otoscopique éventuellement effectué à leau miné- L’examen à l’otoscope est difficile car pour repérer les facteurs rale ou à lAUDISPRAY®, sera suivi douloureux. Le CAE est souvent favorisants: inflammation ou dun séchage soigneux au sèche- rétréci, parfois sténosé. dermatose du conduit auditif, débris cheveux. Lusage du coton-tige est ou bouchon de cérumen, exostoses … formellement proscrit. Linstillation Traitement auriculaire de certaines prépara- LUS Navy utilisait pour ses plon- tions magistrales a un effet bénéfique La première partie du traitement est geurs professionnels des bains de dans la prévention des otites exter- linterdiction de plonger, pendant deux fois 5 minutes, montre en nes du plongeur. Ces préparations une à deux semaines. Lotite externe main, par jour avec une solution à comportent, associés ou non, 2 est susceptible de gêner léquilibrage 2% dacide (acétique et borique) qui composants aux modes dactions des oreilles en raison de lœdème ralentissent la prolifération bacté- différents : dune part un composant local, qui diminue la souplesse du rienne et dacétate (aluminium et asséchant qui réduit la macération et tympan. Si vous ne pouvez aller voir sodium) qui retirent lexcès deau. dautre part un composant acide qui un médecin au moment de la crise Jones (1961) a montré qu’une limite la prolifération des germes aiguë, vous pouvez lutter contre la solution à 5% d’acide acétique et 85% pathogènes. Il ny a pas de preuve douleur avec de libuprofène disopropanol pendant 5 minutes scientifique de lefficacité des prépa- (NUROFEN® par exemple) ou du était efficace pour prévenir les otites rations antiseptiques ou antibioti- paracetamol (DAFALGAN®). externes. ques dans la prévention des otites externes. Parlez-en à votre médecin. Jai trouvé sur internet du multiples Pour tous les plongeurs, après un traitements médicamenteux locaux. plongée, un simple rinçage, une Si vous êtes prédisposés, ou même Personnellement je vous déconseille douche, à leau douce et propre, suivi simplement prudents, surtout en eau de mettre quoi que ce soit dans vos dun séchage doux suffit. Évitez de chaude tropicale, plusieurs sites sug- oreilles sans avoir vu un médecin ou doucher directement le CAE. Un gèrent, au moment où vous vous un ORL. Celui-ci déterminera sil séchage doux se fait par exemple habillez, de mettre quelques gouttes sagit bien dune otite externe et vous avec un simple mouchoir en papier d’huile d’amande douce dans chaque oreille ce qui fait un film lipidique qui serait protecteur, effet non prouvé MÈCHE AURICULAIRE scientifiquement. TEXTE RÉDIGÉ À PARTIR DE • http://pagesperso-orange.fr/aresub/ medecinesubaquatique/medecineplongee/cipatho/ coorl/otitesexternes.htm • http://www.scubalibre.ch/sections.php? op=viewarticle&artid=18 • http://www.diversalertnetwork.org/medical/ articles/article.asp?articleid=48 • http://www.diversalertnetwork.org/medical/ articles/article.asp?articleid=49 • http://en.wikipedia.org/wiki/Otitis_externa • M. Francois, les manifestations ORL et la piscine chez lenfant, Journal de Pediatrie et de Puericulture, Volume 14, Issue 3, May 2001, Pages 140-144 • Thalmann, ED (1974). "A Prophylactic Program rl.com/ for the Prevention of Otitis Externa in Saturation image extraite de http://www.conseils-o Divers.". US Naval Experimental Diving Unit Technical Report NEDU-RR-10-74Mark 5 - RCAE Plongée xx

×