Jean-Luc BERGEY – EA TELEM 4195
Formation à
l’enseignement/apprentissage des
langues avec un LMS (Moodle) :
blended learni...
Un cours en Master DiFLEs (Didactique du
français langue étrangère et seconde) :
« Dispositif de formation ouverte
et à di...
Formation des futurs enseignants de FLE dans le contexte actuel
« numérique » :
1. Expérimentation pratique d’exploitation...
Des étapes successives pour apprendre à :
1. INSTALLER Moodle 2. ADMINISTRER Moodle
3… EXPLOITER Moodle
PROCEDURE
PROGRESS...
Tous les étudiants sont capables de produire un cours sur Moodle, avec une variété
de réalisations (2 exemples plutôt réus...
Des réalisations pédagogiquement moins riches (me contacter pour
un accès à ces cours) :
http://www.sdl-bordeaux.fr/user22...
L’EFFET « village Potemkine » : pis-aller pédagogique ?
Document(s)
Transmissif(s)
« leçon »
Exercices
structuraux
(évalua...
Hybride = le présentiel « recharge » la distance ou le contraire ?
Mixte = co-présence de 2 modalités - 2 « natures » ?
Pr...
Le BLENDED LEARNING « compositionnel »
Penser une compositionnalité des modalités ?
activités
à
distance
activités
présent...
2ème constat : structuration Moodle (usages spontanés)
Un réseau de communication associé à des ressources documentaires e...
2ème constat : 3 pôles principaux pour Moodle (et déséquilibre fréquent) :
COMMUNICATION
=
« transmissif »
APPRENTISSAGE
=...
Comment dépasser cela ?
Rééquilibrer et « composer »…
COMM° APP.
Objet
COMM°
« déclaratif »
OBJET
APPRENTISSAGE
« procédural »
Zone de composition
propice à une scénarisation
p...
Exemple(s) de « composition » :
 cours de type « projet pédagogique »
Création d'un "audio guide" - Université Galatasara...
Quelques principes :
1. scénarisation globale recherchant une synergie (présence/distance)
2. Composition d’activités rééq...
Merci à tous pour
votre écoute !
Place aux questions…
Jean-Luc.Bergey@u-bordeaux-montaigne.fr
Bibliographie (indicative)
- BAUDRIT, A. (2007a), L’apprentissage collaboratif. De Boeck Université, Bruxelles.
- BAUDRIT,...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Colloque "machines & langues" (Ecole de Cognitique - Bordeaux juillet 2014)

414 vues

Publié le

Formation de formateurs FLE à l'exploitation du LMS Moodle : Composition délicate ?

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
414
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Colloque "machines & langues" (Ecole de Cognitique - Bordeaux juillet 2014)

  1. 1. Jean-Luc BERGEY – EA TELEM 4195 Formation à l’enseignement/apprentissage des langues avec un LMS (Moodle) : blended learning, approche actionnelle et numérique, une composition délicate ? ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DE COGNITIQUE * TALENCE 30 juin – 1er Juillet
  2. 2. Un cours en Master DiFLEs (Didactique du français langue étrangère et seconde) : « Dispositif de formation ouverte et à distance »
  3. 3. Formation des futurs enseignants de FLE dans le contexte actuel « numérique » : 1. Expérimentation pratique d’exploitation de Moodle comme des enseignants 2. Préparation aux contextes de stages (professionnels – 470 h) CONTEXTE & OBJECTIFS MASTER DiFLEs Master 1ère année Pédagogie Master 2ème année Didactique Utilisateur • usage des ressources institutionnelles Expert • gestion-adaptation des ressources d’apprentissage • adaptation de scénarios Didacticien • élaboration de ressources • planification de curriculum • scénarisation • coordination d’équipe UTILISER ADMINISTRER EXPLOITER
  4. 4. Des étapes successives pour apprendre à : 1. INSTALLER Moodle 2. ADMINISTRER Moodle 3… EXPLOITER Moodle PROCEDURE PROGRESSION DU COURS En 2ème année : 12 semaines de cours (24h) 1. Installation et administration = 2/3 de la durée du cours 2. Dernier tiers dédié à la création d’un cours sur sa propre installation - Cette dernière partie est la plus intéressante du cours car elle pose les questions essentielles sur « enseigner le FLE avec le numérique » - Deux points de vue complémentaires : pédagogique (méthodes) et didactique (réflexion sur la discipline FLE)
  5. 5. Tous les étudiants sont capables de produire un cours sur Moodle, avec une variété de réalisations (2 exemples plutôt réussis, promo 2012-2013) : Création d'un "audio guide" - Université Galatasaray d'Istanbul (Damien Molitor) CV, offres d’emploi & Métiers – INFREP (Michaela Przybylova) « Tendances lourdes » pour ces réussites : 1. Moodle est au service d’un projet pédagogique (construit en amont) 2. Moodle comme « boîte à outils » qui propose des activités pour nourrir à la fois le « présentiel » et le « à distance » DES REUSSITES ?
  6. 6. Des réalisations pédagogiquement moins riches (me contacter pour un accès à ces cours) : http://www.sdl-bordeaux.fr/user22/moodle/ (Pauline L.) http://www.sdl-bordeaux.fr/user20/moodle/ (Jérémy L.) Des « tendances lourdes » à ces réalisations moins réussies : 1. Pas de scénario global = ensemble d’activités « posées » ensemble (pas de « projet » pédagogique), 2. Utilisation d’activités Moodle supposées enrichir le cours, mais peu articulées avec le cours « présentiel » (conçues comme complément du présentiel) 3. Structure de type : documents transmissifs + exercices structuraux divers 4. Outils de communication (« forum ») pour échanges avec l’enseignant 5. Tentatives (timides) d’intégrer d’autres outils (« wikis », « glossaire », « dépôt avancé de fichiers », « atelier », etc. ET QUAND ON RATE LA CIBLE ?
  7. 7. L’EFFET « village Potemkine » : pis-aller pédagogique ? Document(s) Transmissif(s) « leçon » Exercices structuraux (évaluations) Outils de communication (verticaux ) Une reproduction en version numérique d’usages calqués du présentiel La plateforme MOODLE = un lieu pédagogique superfétatoire par rapport au présentiel ?
  8. 8. Hybride = le présentiel « recharge » la distance ou le contraire ? Mixte = co-présence de 2 modalités - 2 « natures » ? Présentiel « enrichi » / « amélioré » = nécessité d’améliorer ce qui est fait ? 1er constat : ces traductions ne rendent pas compte d’une articulation dynamique, d’une composition entre 2 modalités, voire d’une synergie ! Le BLENDED LEARNING Que disent les traductions ? « hybride », « mixte », présentiel « enrichi » ou « amélioré » activités à distance activités présentielles - Le scénario assure la cohérence de l’ensemble - La composition des 2 modalités (activités différentes) devrait conduire à une synergie - Un présentiel qui nourrit la distance mais aussi sa réciproque
  9. 9. Le BLENDED LEARNING « compositionnel » Penser une compositionnalité des modalités ? activités à distance activités présentielles Ce qui fonctionne bien à distance : - outils de communication synchrones/asynchrones (documentaire, informatif, procédural ?) - exerciseurs (ludification et automatisation) - podcast audio/vidéo - évaluations pairs - micro-tâches Ce qui fonctionne bien en présentiel : - cas pratique (débat négociation) - méthodologie (ex. comment faire) - planification (exposition des objectifs du cours) - macro-tâches Exploitation de Moodle (par ex.) - Exposition de cas pratiques documentaires (en amont) pour débat/négociation en présentiel = classe inversée - Sélection de podcasts en ligne pour la communauté (évaluations croisées) pour activités présentielles = pédagogie du projet (articulation des micro et macro-tâches) - Création de documents (multimédia) relevant de méthodologie (procédures de résolution de problème) = collaboration-coopération (procédural) Synergie possible ?
  10. 10. 2ème constat : structuration Moodle (usages spontanés) Un réseau de communication associé à des ressources documentaires et des exercices structuraux (type behaviouriste « stimulus-réponse » le plus souvent). Très loin d’une approche socio-constructiviste (revendication de Moodle) Qui supposerait des interactions plus riches ! « chat », « forum », « objets » divers (transmissifs) interactions faibles (fondées sur du « transmissif ») communication apprentissage« objets » divers « leçon », « test », « exerciseurs » peu d’interactions (liées aux exercices et évaluations construites)
  11. 11. 2ème constat : 3 pôles principaux pour Moodle (et déséquilibre fréquent) : COMMUNICATION = « transmissif » APPRENTISSAGE = « procédural » OBJET = structuration des « objets » T R A N S M I S S I F C O G N I T I F  « FORUM »  « CHAT »  Dépôt de ressources transmissives à visée documentaire = interactions de « bas niveau »  « WIKI »  Espaces de collaboration- coopération  Outils de partage synchrones  Cartes heuristiques  Outils d’annotation partagés = interactions de « haut niveau » : socioconstructivisme  « TEST »  « LECON »  Exerciseurs intégrés ou non (HotPotatoes, Netquiz, Opale, etc.)  « objets » divers comme supports autonomes d’apprentissage = opérations de « bas niveau » : béhaviorisme
  12. 12. Comment dépasser cela ? Rééquilibrer et « composer »…
  13. 13. COMM° APP. Objet COMM° « déclaratif » OBJET APPRENTISSAGE « procédural » Zone de composition propice à une scénarisation pour l’E/A • Communication (orientation « transmissif ») : « chat », « forum », partage documentaire • Apprentissage (orientation « procédural ») : « Wiki », partage synchrone, négociation, simulation, micro-projets, pédagogie du projet • Objet : automatisation, approche béhavioriste, automatisation d’opérations de « bas niveau », évaluations diverses… Une compositionnalité des 3 pôles incluse dans un scénario global (activités de bas et haut-niveau) :  Approche actionnelle ;  Articulation micro-macro tâches ;  Pédagogie du projet ;  Simulations globales ;  Classe inversée ;  etc.
  14. 14. Exemple(s) de « composition » :  cours de type « projet pédagogique » Création d'un "audio guide" - Université Galatasaray à Istanbul (Damien Molitor : promo 2013)  cours de type « FOS » qui implique une approche actionnelle CV, offres d’emploi & Métiers – INFREP (Michaela Przybylova : promo 2014) Deux cours Moodle accessibles avec : ID : « machines_langues» / PW : « Demo.123 »
  15. 15. Quelques principes : 1. scénarisation globale recherchant une synergie (présence/distance) 2. Composition d’activités rééquilibrant au profit du « cognitif » 3. Penser aux interactions de « haut niveau » (échange de procédures, savoirs-faire) 4. Faire collaborer-coopérer à partir d’une offre multimédia désormais riche (outils web 2.0, productions multicanales texte/images/audio/vidéos, applications nomades) • Recherche d’un cercle vertueux (articulation entre activités haut & bas niveau) CONCLUSION : EXPLOITATION IDEALE DE MOODLE ? Exercices structuraux automatisation Communication « procédural » & « déclaratif » Transmissif doc. divers Réflexif collaboration coopération HAUT-NIVEAU BAS-NIVEAU
  16. 16. Merci à tous pour votre écoute ! Place aux questions… Jean-Luc.Bergey@u-bordeaux-montaigne.fr
  17. 17. Bibliographie (indicative) - BAUDRIT, A. (2007a), L’apprentissage collaboratif. De Boeck Université, Bruxelles. - BAUDRIT, A. (2007b), « Apprentissage collaboratif, apprentissage coopératif : d’un comparativisme conventionnel à un comparativisme critique ». Les sciences de l’éducation, vol. 40, n°1, CERSE, Université de Caen. - BERGEY, J.-L., NGUYEN V. T., PORTINE, H., (2012), « De l’apprenant-communiquant à l’apprenant-analyste : Quand les TICe font place à l’ingénierie linguistique », Le langage et l’homme. Revue de didactique du français, vol. 47, no 1, E.M.E, Bruxelles. - CONOLE, G., ALEVIZOU, P. (2010). A literature review of the use of Web 2.0 tools in Higher Education Report commissioned for the Higher Education Academy. Walton Hall, Milton Keynes: Open University. - LEBRUN, M. (2009), Les TICE : valeur ajoutée et métamorphose de la pédagogie. Séminaire TICE dans le supérieur : regards croisés, INRP, 21 janvier 2009. - LEBRUN, M. (2011), « Impacts des TIC sur la qualité des apprentissages des étudiants et le développement professionnel des enseignants : vers une approche systémique », STICEF, Vol. 18. - LEWIS, R. (1998). « Apprendre conjointement : une analyse, quelques expériences et un cadre de travail ». In Rouet, J.- F. & B. De La Passardière (dir.). Actes du 4ème colloque « Hypermédias et apprentissages ». INRP, Paris. - OLLIVIER, C., PUREN, L. (2011). Le web 2.0 en classe de langue, Editions Maison des langues, Paris. - SARRÉ, C. (2011). "Valeur ajoutée des plates-formes de téléformation pour les langues". Les langues Modernes, vol.1. Dossier "Les plateformes collaboratives". APLV, Dijon. - STANFORD, J. (2009), Moodle 1.9 for Second Language Teaching. Packt Publishing, Birmingham. - VAUFREY, C. (2011), Livre blanc "TICE et scénarisation pédagogique". Thot cursus éditions : http://www.leslivresblancs.fr/societe/enseignement-et-formation/strategies-et-methodes/livre-blanc/tice-et- scenarisation-pedagogique-1375.html

×