Présentation des résultats de l’audit 
organisationnel de l’ANRTIC et de la Direction 
des TIC du MPTPNTIC‐TT 
(Ministère ...
Sommaire
1. Contexte de la mission d’audit
2. Déroulement de la mission et phasage
3. La structure documentaire
4. Les con...
1. Contexte de la mission d’audit (1/2)
• Le Programme de l’Infrastructure Régionale des 
Communications en Afrique, 4e ph...
1. Contexte de la mission d’audit (2/2)
• Enjeux
– l’enjeu de cet audit est de projeter le futur cadre administratif, 
rég...
2. Déroulement de la mission et phasage
• Présence sur le terrain
– Deux déplacements prévus: le premier ayant pour but de...
2. Déroulement de la mission et phasage
• Les trois phases de l’audit
1. Phase de lancement
• objectifs
– de rencontrer le...
2. Déroulement de la mission et phasage
• Les trois phases de l’audit
1. Phase de lancement (suite)
• Les personnes rencon...
2. Déroulement de la mission et phasage
• Les trois phases de l’audit
2. Phase de diagnostic
• objectifs
– évaluer les mei...
2. Déroulement de la mission et phasage
• Les trois phases de l’audit
3. Phase de planification et recommandations
• objec...
3. La structure documentaire
• Les documents de source ANRTIC
– Loi 08‐007/AU du 15 janvier 2008 relative aux secteurs des...
3. La structure documentaire
• Les documents de source Direction des TIC du 
Ministère
– Grille des Tarifs de Comores Tele...
3. La structure documentaire
• Bibliographie
– Données économiques, données sur les TIC, données Régulateurs
• Rapport de ...
3. La structure documentaire
• Bibliographie
– Formations
• Sites web Telecom Paris‐Tech http://www.telecom‐paristech.fr/f...
3. La structure documentaire
• Les questionnaires de collecte d’informations et 
d’avis diffusés au personnel de
– L’ANRTI...
4. Les constatations
• Quelques données sur l’économie de l’Union 
des Comores
10/03/2015 jean‐marie gandois 15
Note: selo...
4. Les constatations et analyses
• Quelques données sur l’économie de l’Union 
des Comores et son évolution à 5 ans
10/03/...
4. Les constatations et analyses
• Quelques données sur l’économie de l’Union 
des Comores et son évolution à 5 ans
10/03/...
4. Les constatations et analyses
• Quelques données sur l’économie de l’Union 
des Comores et son évolution à 5 ans
10/03/...
4. Les constatations et analyses
• Quelques données sur les TIC en Afrique Sub‐ Saharienne
10/03/2015 jean‐marie gandois 1...
4. Les constatations et analyses
• Quelques données sur les TIC en Afrique Sub‐Saharienne
La croissance du secteur de la t...
4. Les constatations et analyses
• Quelques données sur l’évolution de l’internet mobile en 
Afrique Sub‐Saharienne
– Le c...
4. Les constatations et analyses
• Qu’en est‐il de la situation des TIC aux Comores
– Peu de données pour l’instant, peu f...
4. Les constatations et analyses
• Qu’en est‐il de la situation des TIC aux Comores:       
la téléphonie fixe
– Nombre d’...
4. Les constatations et analyses
• Qu’en est‐il de la situation des TIC aux Comores:       
la téléphonie mobile
10/03/201...
4. Les constatations et analyses
• Qu’en est‐il de la situation des TIC aux Comores:       
la téléphonie mobile
10/03/201...
4. Les constatations et analyses
• Qu’en est‐il de la situation des TIC aux Comores:       
le large bande (Internet)
– Un...
4. Les constatations et analyses
• Qu’en est‐il de la situation des TIC aux Comores:       
le large bande (Internet)
10/0...
4. Les constatations et analyses
• Qu’en est‐il de la situation des TIC aux Comores:       
le large bande (Internet)
10/0...
4. Les constatations et analyses
• Comme on peut le voir sur les graphiques précédents, on peut 
en déduire les résultats ...
4. Les constatations et analyses
• Un mot sur l’énergie : la crise énergétique, priorité 
numéro 1 de la BAD(1) aux Comore...
5. L’analyse des résultats
• Plusieurs points qui ne sont pas en lien avec les missions 
définies dans la nouvelle Loi sur...
5. L’analyse des résultats
• Plusieurs points qui ne sont pas en lien avec les missions 
définies dans la nouvelle Loi sur...
5. L’analyse des résultats
• Plusieurs points qui ne sont pas en lien avec les missions définies 
dans la nouvelle Loi sur...
6. Recommandations
• Pour l’ANRTIC
– Une structure de type Conseil de Régulation et Directeur 
exécutif
• Un Conseil de Ré...
6. Recommandations
• Pour l’ANRTIC
– Un organigramme où les activités sont mieux identifiées, 
exemple à 8 Directions:
• D...
6. Recommandations
• Pour l’ANRTIC
– Un organigramme où les activités sont mieux identifiées, 
exemple (suite):
• Directio...
6. Recommandations
• Pour l’ANRTIC
– Un organigramme où les activités sont mieux identifiées, 
exemple (suite 2):
• Direct...
6. Recommandations
• Pour l’ANRTIC
– Un organigramme où les activités sont mieux identifiées, 
exemple (suite 3):
• Direct...
6. Recommandations
• Pour l’ANRTIC
10/03/2015 jean‐marie gandois 39
Direction des 
Affaires 
Administratives 
et Financièr...
6. Recommandations
• Pour l’ANRTIC
– Une structure documentaire plus efficace
• Charte déontologique
• Révision complète e...
6. Recommandations
• Pour l’ANRTIC
– Une campagne de formation des cadres (cf. plan de formation)
• Formations en régulati...
6. Recommandations
• Pour l’ANRTIC
– Des moyens techniques et équipements de contrôle
• Mettre en place une base de donnée...
6. Recommandations
• Pour la Direction des TIC du Ministère
– Une structure documentaire
• Charte précisant les buts et ob...
6. Recommandations
• Pour la Direction des TIC du Ministère
– Une structure documentaire (suite)
• Un organigramme
• Un ca...
6. Recommandations
• Pour la Direction des TIC du Ministère
– Proposition d’organigramme 
• Direction des Affaires Adminis...
6. Recommandations
• Pour la Direction des TIC du Ministère
10/03/2015 jean‐marie gandois 46
Direction du Développement et...
7. Liste des annexes
• Annexe 1: Questionnaire relatif aux Missions de l’ANRTIC (évaluation ‐
adéquation)
• Annexe 2: Ques...
10/03/2015 jean‐marie gandois 48
Vos questions ?
10/03/2015 jean‐marie gandois 49
Merci
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Audit organisationnel tic comores

975 vues

Publié le

Résultats de l'Audit organisationnel du domaine de la régulation des TIC aux Comores

Publié dans : Données & analyses
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
975
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
15
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Audit organisationnel tic comores

  1. 1. Présentation des résultats de l’audit  organisationnel de l’ANRTIC et de la Direction  des TIC du MPTPNTIC‐TT  (Ministère des Postes et Télécommunications, de la Promotion des Nouvelles  Technologies de l’Information et de la Communication et en charge des  Transports et du Tourisme) Jean‐Marie Gandois Jean‐marie.gandois@wanadoo.fr +33616370912
  2. 2. Sommaire 1. Contexte de la mission d’audit 2. Déroulement de la mission et phasage 3. La structure documentaire 4. Les constatations terrain 5. L’analyse des résultats 6. Nos recommandations 7. Les annexes 10/03/2015 jean‐marie gandois 2
  3. 3. 1. Contexte de la mission d’audit (1/2) • Le Programme de l’Infrastructure Régionale des  Communications en Afrique, 4e phase (RCIP‐4) dont les  objectifs sont: – De réduire les prix de la bande passante internationale pour les utilisateurs qui  sont connectés au réseau de communication des Comores (utilisateurs des  services de télécommunications et d'Internet, les écoles, les hôpitaux, les  banques, les entreprises et les institutions gouvernementales). – La création d’un environnement propice en promouvant, entre autres, la  libéralisation du secteur (par l’octroi d’une deuxième licence), ainsi que les  réformes juridiques et réglementaires (deux projets de loi et de décrets  d’application, notamment pour les travaux pour le nouveau câble sous‐marin  FLY‐LION3) – L'amélioration de la connectivité régionale via le câble FLY‐LION3 qui,  connecté aux câbles existants, constitue le « Comores Câbles » créé par décret  présidentiel le 27 Juillet 2013. • Sous la responsabilité de l’ABGE (Appui à la Bonne  Gouvernance Economique) 10/03/2015 jean‐marie gandois 3
  4. 4. 1. Contexte de la mission d’audit (2/2) • Enjeux – l’enjeu de cet audit est de projeter le futur cadre administratif,  réglementaire et technique de l’ANRTIC et de la Direction des TIC  permettant d’aligner leurs actions et responsabilités avec la  planification prévue au RCIP • Portée – d’une part l’audit organisationnel de l’autorité de régulation, l’ANRTIC,  et de la Direction des TIC de son Ministère de tutelle, MPTPNTIC‐TT – d’autre part la préparation d’un plan de formation pour l’ANRTIC et  pour la Direction des TIC du MPTPNTIC‐TT tenant compte des  nouvelles missions de l’ANRTIC découlant du nouveau cadre  réglementaire et de l’ouverture à la concurrence, des résultats de  l’audit organisationnel,  des qualifications actuelles de ses agents, et  des  enjeux de la régulation aux Comores dans les prochaines années.  10/03/2015 jean‐marie gandois 4
  5. 5. 2. Déroulement de la mission et phasage • Présence sur le terrain – Deux déplacements prévus: le premier ayant pour but de travailler avec les  responsables de l’ANRTIC et de la Direction des TIC du MPTPNTIC‐TT en vue de  connaître leurs attentes en matière d’organisation et de formation. Le second  pour la présentation du rapport final • Agenda – Premier déplacement à Moroni : arrivée le 12 décembre à Moroni et départ le  23 décembre. La courte durée (soit 6 jours pleins) ne nous a pas permis de  rencontrer autant de personnes que prévu d’où la diffusion de 2  questionnaires pour recueillir les avis de chacun – Travail de rédaction tout en restant en communication par e‐mail avec des  responsables, notamment pour obtenir des éléments complémentaires (projet  de budget) – Deuxième déplacement à Moroni pour présentation des recommandations et  collecte des commentaires : arrivée le 12 février à Moroni et départ le 16 – Intégration des amendements et commentaires dans le rapport final dans les  jours qui suivent. 10/03/2015 jean‐marie gandois 5 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23Décembre2014 12 13 14 15 16Février 2015
  6. 6. 2. Déroulement de la mission et phasage • Les trois phases de l’audit 1. Phase de lancement • objectifs – de rencontrer les intervenants – compléter sa connaissance – de valider et planifier la démarche – de recenser les informations existantes • Activités – la présentation des objectifs au service – des entretiens avec les responsables des équipes – la compréhension de la documentation – l’établissement d’un planning des entretiens – la réalisation de modèles de processus 10/03/2015 jean‐marie gandois 6
  7. 7. 2. Déroulement de la mission et phasage • Les trois phases de l’audit 1. Phase de lancement (suite) • Les personnes rencontrées à l’ANRTIC – ASSAF MOHAMED SAHALI, Chargé du Suivi des Recouvrements – DJINTI AHAMADA, Conseiller Juridique – HASSANI MAHAMOUD, Agent Comptable – HASSANI MOHAMED ABDOU, Chef Service Relations Sociales et Solde – KAMAL AHAMADA ALI, Chargé de l'Audit Interne et Contrôle de Gestion – SAID MOUINOU, Chef Département Ingénierie – TADJIDINE BEN SOULE MAHAMOUD, Directeur Administratif et Financier – TAOUFIKI MBAE, Directeur de la Régulation Economique et Technique – YOUSSOUF SOULE, Chef Département Administration et RH • Les personnes rencontrées au Ministère, Direction des TIC – AOUFI KAMAL, Directeur des TIC – ALI MOHAMED ABDALLAH, Chef de service chargé du développement et de la  promotion des TIC 10/03/2015 jean‐marie gandois 7
  8. 8. 2. Déroulement de la mission et phasage • Les trois phases de l’audit 2. Phase de diagnostic • objectifs – évaluer les meilleures pratiques – déterminer les disfonctionnements ressentis par les différents  acteurs des processus – apprécier les outils mis en place ainsi que l’organisation (rôles,  responsabilités, missions…) • Activités – description des processus du périmètre (flux d’information,  enchaînement des tâches, acteurs, automatisation…) – représentation de l’organisation – détermination des risques et contrôles – fresque des systèmes d’information – analyses, entretiens, recensements, ateliers de synthèse… 10/03/2015 jean‐marie gandois 8
  9. 9. 2. Déroulement de la mission et phasage • Les trois phases de l’audit 3. Phase de planification et recommandations • objectifs – challenger les modes actuels – identifier les leviers d’amélioration – en déduire des projets d’optimisation – partager pour une construction commune du plan de progrès • Activités – définition d’une vision cible du fonctionnement – approfondissement des alternatives aux points bloquants  identifiés – proposition de nouvelles évolutions sur chacun des axes d’étude – évaluation des propositions par entretiens avec les personnes  clés 10/03/2015 jean‐marie gandois 9
  10. 10. 3. La structure documentaire • Les documents de source ANRTIC – Loi 08‐007/AU du 15 janvier 2008 relative aux secteurs des Technologies de  l’Information et des Communications – DECRET 09‐065 portant création et organisation de l’ANRTIC – Arrêt 005/MPTC/CAB portant fixation des tarifs d’utilisation des fréquences en Union  des Comores – PERSONNEL ANRTIC 2013‐2014 avec niveau de formation et fonction – ORGANIGRAMME ANRTIC 2013‐2014 – Cadre organique ANRTIC01 – Adresse électronique des agents de l'ANRTIC – Projet de décret ANRTIC VF – Grille Indiciaire CA Déc 2013 – Grilles Indemnités CA Déc 2013 – STATUT DU PERSONNEL CA Déc 2013 – Rapport d’audit de Eric Veve – Copie de la nouvelle Loi de décembre 2014 – Copie Budget 2015 (reçue le 21 janvier 2015) 10/03/2015 jean‐marie gandois 10
  11. 11. 3. La structure documentaire • Les documents de source Direction des TIC du  Ministère – Grille des Tarifs de Comores Telecom – « Cadre organique du Ministère des transports et du tourisme  chargé des postes et télécommunications et de la promotion des  NTICs » – Système d’information sur les TIC – Loi du 10 novembre 2004 portant Statut général des fonctionnaires  de l’Union des Comores – Projet de Loi portant statut général des fonctionnaires 10/03/2015 jean‐marie gandois 11
  12. 12. 3. La structure documentaire • Bibliographie – Données économiques, données sur les TIC, données Régulateurs • Rapport de la Banque Mondiale 74887‐KM du projet pour les Comores dans  le cadre du RCIP4 du 14/08/2013 • Rapport de l’UIT de 2012 « Mesurer la société de l’information » • Rapport 2012 de l’Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique  subsaharienne (GSMA‐Deloitte) • Documents de référence d’autres régulateurs de pays d’Afrique que nous  avons rencontrés au titre de missions antérieures :  – ARPTC (RDC), ANRT (Maroc), ARCEP Fr, ARCEP Bénin, ATCI (Côte d’Ivoire), ARTP (Sénégal),  ARCEP Gabon, OMERT (Madagascar) • Charte déontologique ARCEP FR et Déclaration sur l’honneur des membres • Règlement intérieur ARCEP FR.pdf • Tarifs Comores‐Telecom • industry sources, Blycroft estimates c. Blycroft 2015 10/03/2015 jean‐marie gandois 12
  13. 13. 3. La structure documentaire • Bibliographie – Formations • Sites web Telecom Paris‐Tech http://www.telecom‐paristech.fr/formation‐ continue/masteres‐specialises/regulation‐economie‐numerique.html et  http://regnum.wp.mines‐telecom.fr/ • Brochure RegNum: Mastère‐RegNum‐brochure‐2015.pdf • Programmes du CESAG: http://www.cesag.sn/ • Programmes DSCG Intec/cnam http://intec.cnam.fr/ • Programmes de séminaires et formations OHADA • OHADA – Aperçu et Offre de formation – Deloitte RDC 2013 ‐ www.deloitte.cd • Société Générale de Formation Cotonou: programme OHADA ‐ www.sgfconseils.org – Articles et sites d’information • Sur http://www.afrik.com/ • http://www.alwatwan.net/ 10/03/2015 jean‐marie gandois 13
  14. 14. 3. La structure documentaire • Les questionnaires de collecte d’informations et  d’avis diffusés au personnel de – L’ANRTIC • Questionnaire général de 30 questions relatif aux missions de l’ANRTIC  afin de recueillir les avis sur l’importance relative et la plus ou moins  grande mise en œuvre de chaque mission telles que définies dans la Loi  sur les TIC  • Questionnaire de 15 questions portant sur l’organisation actuelle  afin  de recueillir les avis, les besoins et les commentaires  sur une  organisation future – La Direction des TIC du Ministère • Questionnaire général de 10 questions relatif aux missions de la  Direction des TIC du Ministère de tutelle afin de recueillir les avis sur  l’importance relative de chaque mission et son implémentation dans la  structure 10/03/2015 jean‐marie gandois 14
  15. 15. 4. Les constatations • Quelques données sur l’économie de l’Union  des Comores 10/03/2015 jean‐marie gandois 15 Note: selon les sources  d’information, les données ne sont  pas toujours fiables ni cohérentes  Superficie totale : 2 2363 km2 Population : 766 865 hab. PIB (2012) : 610,4 M$ (Banque  mondiale)  PIB par habitant : 920 $ en 2013 Taux de croissance (2013) : 3,5 % Croissance démographique : 2,49 %
  16. 16. 4. Les constatations et analyses • Quelques données sur l’économie de l’Union  des Comores et son évolution à 5 ans 10/03/2015 jean‐marie gandois 16 ‐ 100 000    200 000    300 000    400 000    500 000    600 000    700 000    800 000    900 000    200520062007200820092010201120122013 Population GNP en K$ projection 5 ans projection 5 ans Croissances comparées Population et Revenu/habitant Un revenu net par habitant qui croît plus vite que la population  Source  World Databank Mise à jour 30 janvier 2015 
  17. 17. 4. Les constatations et analyses • Quelques données sur l’économie de l’Union  des Comores et son évolution à 5 ans 10/03/2015 jean‐marie gandois 17 Un taux de croissance annuel du PIB qui, lui‐même, est croissant depuis 2008 Source  World Databank Mise à jour 30 janvier 2015  ‐ 0,50    1,00    1,50    2,00    2,50    3,00    3,50    4,00    4,50    2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Taux de croissance annuel du PIB Taux de croissance annuel Projection 5 ans
  18. 18. 4. Les constatations et analyses • Quelques données sur l’économie de l’Union  des Comores et son évolution à 5 ans 10/03/2015 jean‐marie gandois 18 Un Revenu National Brut par habitant en constante augmentation  Source  World Databank Mise à jour 30 janvier 2015  1 000    1 100    1 200    1 300    1 400    1 500    1 600    1 700    1 800    2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 RNB par habitant (en $) RNB par habitant Projection 5 ans
  19. 19. 4. Les constatations et analyses • Quelques données sur les TIC en Afrique Sub‐ Saharienne 10/03/2015 jean‐marie gandois 19 Source  GSMA
  20. 20. 4. Les constatations et analyses • Quelques données sur les TIC en Afrique Sub‐Saharienne La croissance du secteur de la téléphonie mobile a eu un impact considérable sur les  économies d’ASS. En 2011, on estime que les opérateurs de téléphonie mobile et leurs  écosystèmes associés: – ont eu un impact économique direct de 32 milliards US$, incluant un paiement de 12  milliards US$ de taxes – ont généré environ 4,4 % du PIB de la région (en incluant les effets de la technologie  mobile sur la productivité du travail) – ont créé plus de 3,5 millions d’emplois équivalents temps plein (ETP). L’industrie des  télécommunications qui génère certains des emplois du secteur formel les mieux payés  d’ASS, a également permis la création d’emplois à travers les réseaux de distribution de  téléphone portables, les magasins vendant des recharges de téléphones, les vendeurs  ambulants de cartes de recharge de téléphone ou les petites boutiques (souvent  informelles) vendant, réparant et rechargeant les téléphones portables. – ont soutenu le développement de plus de 50 centres, laboratoires, et incubateurs. Nokia  a par exemple ouvert un Centre de recherche à Nairobi, qui étudie les besoins des  usagers africains et qui développe des produits et des contenus spécifiques à  l’écosystème régional. 10/03/2015 jean‐marie gandois 20 Source  GSMA
  21. 21. 4. Les constatations et analyses • Quelques données sur l’évolution de l’internet mobile en  Afrique Sub‐Saharienne – Le coût élevé et le manque de couverture et de fiabilité des réseaux fixes dans la  région font que le haut débit mobile est le seul moyen pour la grande majorité des  consommateurs d’accéder à Internet. – Le taux de pénétration de la 3G devrait augmenter de 46 % jusqu’en 2016 grâce  principalement au développement de services spécifiques liés aux appareils  mobiles – En résumé, l’effet combiné de la libération du dividende numérique (700 MHz et  800 MHz) et des bandes de 2,6 GHz et de la redistribution de la bande de 1800  MHz aurait un impact sur le PIB s’élevant à 33,6 milliards US$ entre 2015 et 2020,  ce qui entraînerait la création de 14,9 millions d’emplois dans les six principaux  marché – Une démarche collaborative entre les gouvernements et les opérateurs peut  permettre d’optimiser les avantages de la croissance 10/03/2015 jean‐marie gandois 21 Source  GSMA
  22. 22. 4. Les constatations et analyses • Qu’en est‐il de la situation des TIC aux Comores – Peu de données pour l’instant, peu fiables, et souvent  estimées par l’UIT, du fait de l’existence d’un seul  opérateur et du manque de service statistique national – 130ième rang parmi 155 pays avec un Indice de  Développement des Tic (IDI) de 1,68 en 2011 (8,56 pour le  1er pays), mais en augmentation  – Parmi les 30 pays les moins connectés – Prix du panier des TIC: 152ième rang sur 161 pays  mesurés, avec un panier moyen = 46% du RNB/habitant  10/03/2015 jean‐marie gandois 22 Source  UIT
  23. 23. 4. Les constatations et analyses • Qu’en est‐il de la situation des TIC aux Comores:        la téléphonie fixe – Nombre d’abonnés au téléphone fixe estimé à 23000 (pas de chiffre précis) 10/03/2015 jean‐marie gandois 23 Source  UIT/Comores Telecom 0,00 0,50 1,00 1,50 2,00 2,50 3,00 3,50 4,00 20002001200220032004200520062007200820092010201120122013 Nbre de souscriptions Fixe pour 100 habitants Nbre de souscriptions Fixe pour 100  habitants Projection 5 ans
  24. 24. 4. Les constatations et analyses • Qu’en est‐il de la situation des TIC aux Comores:        la téléphonie mobile 10/03/2015 jean‐marie gandois 24 Source  UIT / Comores Telecom 0 100 000 200 000 300 000 400 000 500 000 600 000 700 000 800 000 900 000 20032004200520062007200820092010201120122013 Nbre de souscriptions Mobile Nbre de souscriptions Mobile Projection à 5 ans
  25. 25. 4. Les constatations et analyses • Qu’en est‐il de la situation des TIC aux Comores:        la téléphonie mobile 10/03/2015 jean‐marie gandois 25 Source  UIT / Comores Telecom ‐20,00 0,00 20,00 40,00 60,00 80,00 100,00 120,00 20032004200520062007200820092010201120122013 Nbre de souscriptions mobile pour 100 habitants Nb souscriptions pour 100 habitants Projection à 5 ans linéaire
  26. 26. 4. Les constatations et analyses • Qu’en est‐il de la situation des TIC aux Comores:        le large bande (Internet) – Une très faible pénétration (estimation pour 2013 de 1300  connexions, soit 0,18% de la population) – Un historique trop récent (2004) – Des nombres peu fiables dans la série chronologique et qui  demanderaient à être affinés – D’où une difficulté à appliquer une courbe de tendance et  se projeter 10/03/2015 jean‐marie gandois 26 Source  UIT / Comores Telecom
  27. 27. 4. Les constatations et analyses • Qu’en est‐il de la situation des TIC aux Comores:        le large bande (Internet) 10/03/2015 jean‐marie gandois 27 Source  UIT / Comores Telecom 0,00 2,00 4,00 6,00 8,00 10,00 12,00 20002001200220032004200520062007200820092010201120122013 Pourcent d'individus utilisant Internet Pourcent d'individus utilisant  Internet projection 5 ans
  28. 28. 4. Les constatations et analyses • Qu’en est‐il de la situation des TIC aux Comores:        le large bande (Internet) 10/03/2015 jean‐marie gandois 28 Source  UIT / Comores Telecom ‐500 0 500 1 000 1 500 2 000 2 500 3 000 3 500 4 000 4 500 2004200520062007200820092010201120122013 Souscriptions Internet fixe‐filaire Souscriptions Internet fixe‐filaire Projection 5 ans
  29. 29. 4. Les constatations et analyses • Comme on peut le voir sur les graphiques précédents, on peut  en déduire les résultats suivants – Comme dans la plupart des pays d’Afrique sub‐saharienne, le  développement du fixe devrait être limité en raison des  infrastructures  – Au contraire le mobile a un très fort potentiel (taux de  pénétration supérieur à 40% en 2013) et devient donc le vecteur  le mieux adapté tant pour la voix que la data et le large bande – D’où l’importance de développer l’internet mobile par  l’ouverture à la concurrence, le déploiement des fréquences  – C’est un vecteur créateur d’emplois 10/03/2015 jean‐marie gandois 29
  30. 30. 4. Les constatations et analyses • Un mot sur l’énergie : la crise énergétique, priorité  numéro 1 de la BAD(1) aux Comores • La BAD veut concentrer son action sur la production,  l'amélioration du réseau de distribution, la gestion, ainsi que le  développement des énergies alternatives • le Projet d'appui au secteur de l'énergie aux Comores (Pasec) de  la BAD est dans sa phase de mise en œuvre • Une aide de 20,7 Millions de dollars  – La société comorienne d'eau et d'électricité (Mamwé) doit être en  mesure produire une énergie à un prix abordable – la réhabilitation du réseau électrique vétuste – promouvoir les énergies renouvelables, projet de production  d'énergie d'origine géothermique autour du volcan Karthala est à  l'étude, menée par des experts Néo‐Zélandais 10/03/2015 jean‐marie gandois 30 (1) Banque Africaine de Développement ‐ Donald Kaberuka, Directeur Source  AFP, 4 février 2015
  31. 31. 5. L’analyse des résultats • Plusieurs points qui ne sont pas en lien avec les missions  définies dans la nouvelle Loi sur les TIC – Ouverture retardée du marché à une deuxième licence  d’opérateur afin de libérer le frein actuel que constitue le  monopole de Comores Telecom – Un fort taux de cadres diplômés mais non formés à la régulation  et à ses spécificités juridiques, techniques et économiques • Pour les cadres de l’ANRTIC :  manque de formation à la régulation  économique, juridique et technique, à la conduite de projets, à la  comptabilité et aux finances  aux normes Ohada • Pour les cadres de la Direction des TIC du Ministère : manque de  formations sur la politique des TIC, la réglementation nationale et  internationale, la conduite de grands projets (ex: LION3) 10/03/2015 jean‐marie gandois 31
  32. 32. 5. L’analyse des résultats • Plusieurs points qui ne sont pas en lien avec les missions  définies dans la nouvelle Loi sur les TIC – Une organisation de l’ANRTIC pas suffisamment efficace • Un Conseil d’Administration dont les missions sont définies dans un projet de  décret mais dont les responsabilités sont limitées à la gestion plutôt qu’un  Conseil de Régulation qui dispose, en plus de sa tâche de contrôle de l’exécutif,  de responsabilités dans les conflits, réclamations, poursuites et instruction. • Un organigramme à améliorer (contrôle de gestion et contrôle interne à  mettre à un niveau transverse) • Des postes actuels vacants • Des tâches et responsabilités pas très claires (Manuel des procédures  administratives et financières  à revoir entièrement) • Des procédures existantes mais pas, peu, ou mal connues • De nouvelles procédures à créer • En revanche un Statut du Personnel très complet et très clair • Une communication interne et externe pas assez efficace (site web) • Un environnement de travail mal adapté (locaux, énergie, ) 10/03/2015 jean‐marie gandois 32
  33. 33. 5. L’analyse des résultats • Plusieurs points qui ne sont pas en lien avec les missions définies  dans la nouvelle Loi sur les TIC – Une organisation de la Direction des TIC du Ministère à créer • Organigramme inexistant • Tâches non définies • Des postes actuels vacants • Manque de ressources humaines  • Pas de base de données et d’informations sur les TIC (abonnés, trafics, prix, textes  de loi, etc.) • De nouvelles procédures à créer (responsabilités et relations entre ANRTIC et  Direction des TIC) • Une communication interne et externe inexistante • Un environnement de travail inadapté (locaux, énergie, ) – Outillage et équipements  • Une absence d’équipements et d’outils permettant de mener à bien toutes les  responsabilités de l’ANRTIC dans les domaines : – contrôle technique – l’analyse des données des opérateurs (flux, fréquences, équipements, fraude, etc.). – Analyse de marchés 10/03/2015 jean‐marie gandois 33
  34. 34. 6. Recommandations • Pour l’ANRTIC – Une structure de type Conseil de Régulation et Directeur  exécutif • Un Conseil de Régulation qui, en plus de sa tâche de contrôle de  l’exécutif, définit le règlement des différends, de poursuite et  d'instruction des conflits, réclamations, et instruction. • Le Conseil statue sur les décisions en matière d'enquête et de  règlement des différends ainsi que sur les décisions ayant trait à  l'exercice des poursuites dans le cadre de la procédure de sanction  ‐ ouverture, mise en demeure, notification des griefs 10/03/2015 jean‐marie gandois 34
  35. 35. 6. Recommandations • Pour l’ANRTIC – Un organigramme où les activités sont mieux identifiées,  exemple à 8 Directions: • Direction des affaires administratives et financières – Département Ressources humaines et formation (ressources humaines,  formation, affaires sociales, paie) – Département Comptabilité et trésorerie (Agent comptable, comptabilité,  facturation, recouvrement, trésorerie) – Département Moyens généraux (Patrimoine, approvisionnements, gestion des  stocks, service achats) • Direction des activités de télécommunications – Département Opérateurs (Autorisation d’Activités, Elaboration et suivi des  cahiers des charges) – Département Partage des Infrastructures et Accès (partage infrastructures t  dégroupage, service universel) 10/03/2015 jean‐marie gandois 35
  36. 36. 6. Recommandations • Pour l’ANRTIC – Un organigramme où les activités sont mieux identifiées,  exemple (suite): • Direction des affaires juridiques – Département litiges et relations avec les consommateurs  – Département affaires juridiques (veille juridique, protection des données  personnelles, suivi des contrats et des procédures) • Direction des allocations de ressources et contrôles – Département Normalisation, homologation, allocation de ressources (plan de  numérotation, fréquences, homologation) – Département des contrôles (contrôle du droit d’exercer, audit réseaux et QoS,  contrôle des trafics et des revenus) 10/03/2015 jean‐marie gandois 36
  37. 37. 6. Recommandations • Pour l’ANRTIC – Un organigramme où les activités sont mieux identifiées,  exemple (suite 2): • Direction Systèmes d’information et sécurité réseaux – Département systèmes d’information sécurité réseaux (Service informatique,  audit et sécurité des réseaux) – Département gouvernance internet et transactions électroniques (gestion des  noms de domaines et adresses internet, gestion du point d’échange internet,  transactions électroniques) • Direction des affaires économiques, de la prospective et des  relations internationales – Département Observatoire des marchés (Statistiques, affaires économiques,  interconnexion) – Département de la prospective (veille technologique, portabilité) – Département relations internationales (coopération) 10/03/2015 jean‐marie gandois 37
  38. 38. 6. Recommandations • Pour l’ANRTIC – Un organigramme où les activités sont mieux identifiées,  exemple (suite 3): • Direction de l’Audit et du Contrôle de Gestion – Département Audit interne (audit, qualité) – Département du contrôle de gestion (contrôle de gestion, procédures et  tableaux de bord, budget) • Direction de la communication – Département de la communication interne – Département de la communication externe et des relations extèrieures 10/03/2015 jean‐marie gandois 38
  39. 39. 6. Recommandations • Pour l’ANRTIC 10/03/2015 jean‐marie gandois 39 Direction des  Affaires  Administratives  et Financières Direction  Activités Telecoms Direction  Affaires Juridiques Allocation  Ressources  et contrôle Direction  SI sécurité  réseaux Aff aires Eco.  Prospective  coopération Audit  Contrôle  de Gestion Dir. De la  communic ation RH‐formation Compta ‐Tréso Moyens généraux Opérateurs Coloc–accès ‐SU Litiges ‐abonnés Affaires juridiques Homologation Contrôles SI –sécurité Rx Internet Observatoire marchés Prospective Coopération int. Audit Interne Contrôle de Gestion Comminterne Commexterne Direction Générale Conseiller tech Conseiller Jurid. Assistant Sce courrier Conseil de Régulation
  40. 40. 6. Recommandations • Pour l’ANRTIC – Une structure documentaire plus efficace • Charte déontologique • Révision complète et enrichissement du manuel des procédures • Décret sur l’organisation de l’ANRTIC – Le statut, l’organisation et le fonctionnement de l’ANRTIC ; – Les principes déontologiques qui s’appliquent à ses membres et à son personnel ; – Ainsi que les conditions dans lesquelles l’ANRTIC exerce les pouvoirs prévus aux  articles 10 et 12 de la loi relative aux communications électroniques • Textes actuels révisés éventuellement en fonction des changements  effectués dans l’organigramme – Statuts du Personnel de l’ANRTIC (Décembre 2013) – Grille Indiciaire CA Déc 2013 – Grilles Indemnités CA Déc 2013 – Manuel de Procédures administratives et financières (janvier 2012) 10/03/2015 jean‐marie gandois 40
  41. 41. 6. Recommandations • Pour l’ANRTIC – Une campagne de formation des cadres (cf. plan de formation) • Formations en régulation type BADGE – RegTel – RegCont – Mastère RegNum • Formations en conduite de projets – Niveau Master of Science • Formations en gestion et comptabilité aux normes Ohada – DSCG Diplôme Supérieur en Comptabilité et Gestion  – Gestion type CESAG / formation Master Banque et Finances – formations aux normes juridiques et comptables OHADA • Formations à la sécurité des réseaux et de l’Internet • Formations en Anglais et Arabe – Ex: STAR ENGLISH LANGUAGE CENTER 10/03/2015 jean‐marie gandois 41
  42. 42. 6. Recommandations • Pour l’ANRTIC – Des moyens techniques et équipements de contrôle • Mettre en place une base de données d’informations sur les  marchés des TIC • Mettre en place un système d’indicateurs • Se doter d’outils d’analyse (BI) ou les développer • Se doter d’outils de contrôle – contrôle du CA des opérateurs – contrôle du trafic international entrant et lutte anti‐fraude (Sim Box) – contrôle de la qualité du service • Se doter d’outils de gestion financière et comptable • Mettre en place une communication efficace 10/03/2015 jean‐marie gandois 42
  43. 43. 6. Recommandations • Pour la Direction des TIC du Ministère – Une structure documentaire • Charte précisant les buts et objectifs de la Direction – fixer la politique générale de développement du secteur des communications  électroniques sur le territoire, de suivre sa mise en œuvre – La préparation et mise en œuvre de la réglementation des TIC – Catalogue des redevances : licence, autorisation, déclaration, liberté. – Dicter la politique d’accès universel aux services de communications  électroniques – Représenter l’état au sein de toute entité dont il possède des parts de capital – Représenter l’Etat de l’Union des Comores dans les instances sous‐régionales,  régionales et internationales intervenant dans le secteur des TIC – Mettre en œuvre les accords, conventions ou traités internationaux  concernant les TIC auxquels l’Union des Comores est partie 10/03/2015 jean‐marie gandois 43
  44. 44. 6. Recommandations • Pour la Direction des TIC du Ministère – Une structure documentaire (suite) • Un organigramme • Un cahier des procédures internes et des relations avec l’ANRTIC • Une base de données sur les TIC à jour – Un programme de recrutement de cadres – Un programme de formation pour les cadres existants (voir  plan de formation) – Un système de e‐administration 10/03/2015 jean‐marie gandois 44
  45. 45. 6. Recommandations • Pour la Direction des TIC du Ministère – Proposition d’organigramme  • Direction des Affaires Administratives et Financières – Service du Budget, de la comptabilité et des marchés – Service de l’équipement et du Patrimoine • Direction des Ressources Humaines [commune] • Direction des Technologies de l’Information et de la  Communication – Service des Réseaux et des ressources rares – Service  des services et de la vulgarisation des TIC – Service des Etudes, de la Prospection et de la veille technologique • Direction des Affaires Juridiques et de la coopération  Internationale – Service de la Réglementation et de la veille juridique – Service du Contentieux – Service de la coopération Internationale 10/03/2015 jean‐marie gandois 45
  46. 46. 6. Recommandations • Pour la Direction des TIC du Ministère 10/03/2015 jean‐marie gandois 46 Direction du Développement et de la Promotion des TIC Direction des  Affaires  Administratives et  financières Scedu Budget,  comptabilité et des  marchés Scede l’Equipement et  du Patrimoine Direction des  Ressources  Humaines (partagée) Direction des Technologies de  l’Information et des Communications Scedes Réseaux et des  Ressources Rares Service de la  Vulgarisation des TIC Scedes Etudes, de la  prospection et de la  veille Technologique  Direction des Affaires Juridiques  et de la Coopération  Internationale Scede la Réglementation  et de la veille juridique Service du  Contentieux Service de la  Coopération  Internationale
  47. 47. 7. Liste des annexes • Annexe 1: Questionnaire relatif aux Missions de l’ANRTIC (évaluation ‐ adéquation) • Annexe 2: Questionnaire relatif à l’organisation de l’ANRTIC (adéquation – commentaires) • Annexe 3: Questionnaire relatif aux missions de la Direction des TIC du  Ministère • Annexe 4:  résumé des Verbatim • Annexe 5:  Organigramme actuel de l’ANRTIC nommé • Annexe 6:  Proposition de Charte ANRTIC • Annexe 7:  Projet Organigramme transitoire ANRTIC • Annexe 8:  Définition métier des Postes de Direction de l’ANRTIC • Annexe 9:  Plan de formation d'urgence détaillé • Annexe 10: Plan de formation proposé • Annexe 11: Liste des Postes vacants actuellement à l’ANRTIC • Annexe 12: Proposition de Formations Complémentaires • Annexe 13: Budget Prévisionnel à 3 ans • Annexe 14:  proposition d’organigramme Direction des TIC 10/03/2015 jean‐marie gandois 47
  48. 48. 10/03/2015 jean‐marie gandois 48 Vos questions ?
  49. 49. 10/03/2015 jean‐marie gandois 49 Merci

×