Le marché des télécommunications vit une métamorphose. Les anciennes technologies deviennent couteuses
à supporter et se f...
beaucoup de solutions "cloud", le fournisseur de service fournit toutes les équipements dont l’entreprise a
besoin comme l...
dans laquelle une entreprise en pleine croissance ou une entreprise avec des employés saisonniers peut
immédiatement signe...
modèle "cloud" et selon la tendance, ce marché va continuer à s'agrandir. Votre organisation est unique, et les
facteurs d...
Cloud vs Traditionnelle v1
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cloud vs Traditionnelle v1

90 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
90
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cloud vs Traditionnelle v1

  1. 1. Le marché des télécommunications vit une métamorphose. Les anciennes technologies deviennent couteuses à supporter et se font remplacer graduellement par des nouvelles applications plus performantes. Aujourd'hui votre système téléphonique peut être hébergés sur vos serveurs dans votre centre de données (le modèle traditionnel). Vous pouvez aussi opter pour héberger votre système téléphonique sur les serveurs d’un fournisseur hors de votre centre de donnée (le modèle cloud). Le "Cloud" est devenu un terme tendance, vous n'avez pas pu y échapper. L'appellation « Cloud » (« nuage » en français) désigne l'externalisation de vos données sur des serveurs distants. Les bénéfices y sont multiples : gain d'espace, de ressources, de temps et d'argent. L'utilisateur peut travailler de n'importe ou, n'importe quand et il aura toujours accès à toutes les fonctionnalités de son système téléphonique d'entreprise. La téléphonie "cloud" permet aux compagnies d’avoir un système téléphonique complet d’entreprise sans avoir à débourser pour l’achat de celui-ci, sans avoir à débourser pour l’achat d’équipements coûteux, sans avoir à faire la maintenance normalement associée à un tel système. L’entreprise peut donc profiter des dernières avancées technologiques sans avoir à investir dans l’expertise et équipements de pointe. Cela dit avant de sauter dans la téléphonie d'affaire "cloud" il y a des considérations importantes à évaluer. Comment choisir entre ces 2 modèles ? Quels sont les avantages et inconvénients ? Ce guide à pour but de répondre à ces questions. Dans cet article, nous vous proposons 7 facteurs à prendre en considération avant de choisir entre une solution de communication "cloud" ou une solution implantée sur place traditionnelle. 1) Coût Total de la Propriété (CTP) Le CTP est clairement l’élément le plus important à prendre en compte. Avec une solution implantée sur place, vous connaissez vos coûts… n’est-ce pas ? Les entreprises négligent souvent le coût total nécessaire pour garder un système de communication en l’état et qui fonctionne. Déterminer si une solution de communication "cloud" ou implantée sur place coûtera moins chère sur le long terme exige un examen attentif d’un grands nombre de variables, y compris les coûts du réseau, les coûts du routeur/commutateur, les coûts du personnel, les coûts de formation, les coûts des équipements informatiques, les coûts logiciels, les coûts des articles finaux, les coûts en énergie, les coûts des locaux, etc. Les services de communication "cloud" ont l’avantage de fournir une meilleure compréhension du CTP, car la plupart de ces coûts sont inclus dans le forfait mensuel du service. Les offres de services "cloud" peuvent avoir un coût bien plus faible parce qu’elles amortissent les coûts du matériel informatique, logiciel et opérationnel grâce à un grand nombre de clients, réduisant ainsi le CTP. Cet argument résonne dans l’espace des PME, où les entreprises n’ont jamais eu la volonté de posséder la leur ou les personnes pour exécuter une solution de communication et collaboration complexe. Cependant, dans l’espace grand à moyen, des entreprises souhaitent souvent dédier leurs serveurs en fonctionnement à leurs solutions de communication, ainsi l’argument des coûts faibles des solutions partagées diminue quelque peu. Votre entreprise est unique et vous devez analyser tout les facteurs de coûts répertoriés ici pour obtenir un CTP plus faible. 2) CAPEX vs. OPEX Les solutions implantées sur place exigent un CAPEX (Capital important pour l'achat du système) et les solutions "cloud" utilisent un OPEX (Montant mensuel d'opération pour le service). Selon notre expérience, l’argent dépensé en capital est souvent plus difficile à obtenir que l’argent dépensé en exploitation. Pour
  2. 2. beaucoup de solutions "cloud", le fournisseur de service fournit toutes les équipements dont l’entreprise a besoin comme le réseau, les commutateurs, routeurs, téléphones et clients logiciels pour un cout mensuel. Il n’y a pas de dépense de capital, pas d'équipements couteux à acheter et aucun amortissement des dépenses en capital. Si l'OPEX est plus simple pour votre budget que le CAPEX, peut-être qu’un service "cloud" est une bonne solution. 3) Continuité des Opérations L’un des gros avantages intangibles que les fournisseurs "cloud" offrent est la continuité des opérations dans le cas d’une catastrophe majeure. La redondance et la continuité des opérations servent de piliers fondamentaux dans leurs offres hébergées. L'offre de service "cloud" inclus une technologie de détection de panne de grade grande entreprise. Ces technologies vous assurent de ne jamais perdre un appel même en cas de panne majeure. Les fournisseurs "cloud" utilisent des centres de données dispersés géographiquement sans point unique de panne avec approvisionnement électrique d’urgence et des mécanismes de survie en cas d'incidents. La continuité des opérations à ce niveau serait extrêmement difficile à obtenir pour beaucoup d’entreprises, surtout les PME. Comment gérez-vous la continuité des opérations et le plan de reprise des activités suite à une catastrophe dans votre entreprise ? Est-ce important ? Si c’est le cas, alors une solution hébergée doit être prise en considération. 4) Obsolescence et Entretien Les systèmes vocaux avaient l’habitude d’être mis à jour uniquement de manière occasionnelle, ce n'est plus le cas. Les nouveaux systèmes de communications ressemblent beaucoup plus à des ordinateurs ultra puissants. Ces nouveaux systèmes intègrent de plus en plus d’applications et logiciels qui demandent une maintenance et un cycle de mise à jours différent selon le vendeur. Par exemple un système téléphonique Cisco va devoir être mis à jour en moyenne au 5 ans à grand couts. Si on y intègre une application d’enregistrement d’appels« Nice », la compagnie Nice peut avoir un cycle de mise à jour aux 3 ans. Ces mises à jours sont complexes et onéreuse . Chaque vendeur disposera de différents cycles de publication de logiciel, et la difficulté à actualiser devient onéreuse. C’est clairement un défi pour les entreprises de toute taille. L’obsolescence c’est le nombre de temps après lequel une entreprise doit ré investir dans sa solution téléphonique afin de la maintenir à jours. Dans le modèle "cloud" l’obsolescence est complètement prise en charge par le fournisseur. Aucun couts supplémentaires de mise à jour pour le client. Le fournisseur de service applique toutes les pièces et mises à jour de logiciel nécessaires, et garde également à jour l’équipement informatique. Étant donné le changement rapide actuel des nombreux composants d’une solution de communication, certains clients apprécieront le petit risque d’obsolescence qu’une solution hébergée offre comparé à l’une qu’ils achètent, avec l’avantage de laisser le problème de la mise à jour / maintenance des pièces à ce fournisseur. 5) Croissance Immédiate ou Contraction Dans une solution implantée sur place, l’entreprise doit acheter des licences supplémentaires au fur et à mesure qu’elle croît, et elle dispose de ces licences peu importe si elles sont nécessaires de manière permanente ou non. Nous sommes personnellement conscients que beaucoup d’entreprises paient bien plus pour des licences de logiciels lorsqu’elles disposent de solutions implantées sur place, simplement parce que le processus des licences est parfois complexe et difficile à gérer. Comparez celle-ci à une solution "cloud"
  3. 3. dans laquelle une entreprise en pleine croissance ou une entreprise avec des employés saisonniers peut immédiatement signer un contrat pour des licences supplémentaires lorsque nécessaires, mais elle peut également réduire ces licences si celle-ci ne sont plus nécessaires. C’est rapide et simple pour le fournisseur de service d’approvisionner des utilisateurs supplémentaires. Les facteurs présentés par les critiques de services "cloud" 6) Perte de Contrôle et augmentation de la complexité technologique Il est vrai qu’une entreprise gardera plus de contrôle si elle dispose d’une solution implantée sur place plutôt qu’une solution "cloud". Pour certaines entreprises, avoir un contrôle total sur leur infrastructure de communication est un facteur commercial tellement important qu’elles choisissent des offres implantées sur place. Cependant, beaucoup d’entreprises, surtout les petites et moyennes ou celles dont l'organisation est dispersée géographiquement, doivent faire face à des défis technologiques importants. Ces entreprises bénéficient de l'expertise de leur fournisseur "cloud". Auparavant le parc informatique comprenait des ordinateurs d’entreprises dans le futur il comprendra des téléphones androïde, des Iphones, des laptops , des ordinateurs de maisons, des tablettes, des téléphones de bureaux. L’entreprise du futur devra pouvoir tirer avantage de plusieurs technologies dont le télé travaille. Elle devra faire face à des défis technologiques qu’elle ne pourra relever qu’a grand couts, avec une expertise pointue, avec un risque élevé. Dans ce contexte les PME ont intérêt à trouver un partenaire fiable qui exploite ces systèmes pour elles. Chez Simplicom, nous voulons offrir l'ensemble des compétences et l'expertise permettant à la PME de se concentrer sur ses activités commerciales. 7) Qualité de Transmission Certains fournisseurs de communication "cloud" vendent un service d’hébergement sans fournir la connexion de réseau aux entreprises utilisant ses services. Ils comptent sur le “Best effort d’Internet”. C’est un modèle que beaucoup de services de voix utilisent. Notre expérience suggère que ces services peuvent bien fonctionner si l’entreprise dispose d’un fournisseur solide. Cependant, en général, les entreprises seraient plus heureuses avec la qualité globale des communications si le fournisseur de service est impliqué dans l’approvisionnement du réseau. Chez Simplicom nous avons développé la technologie SimpliSecur ce qui fait en sorte que l’appel reste en tout temps sur notre réseau de partenaire et ne va JAMAIS sur l’internet. On a donc le control sur l’appel de bout en bout. Cela nous permet de garantir une qualité d’appel et d’offrir un service stable et performant. Les solutions implantées sur place font également face à ce problème – comment garantir que le LAN / WAN supporte le trafic de communication ? Que ce soit dans le service d’hébergement ou la solution implantée sur place, le réseau doit être conçu pour supporter un service de qualité supérieure. Quelle solution est la bonne pour vous ? Nous avons observé un intérêt énorme sur le marché pour les services d’hébergement collaboratifs et de communications unifiées parmi les grandes et petites entreprises. Des centaines de PME sont déjà passés au
  4. 4. modèle "cloud" et selon la tendance, ce marché va continuer à s'agrandir. Votre organisation est unique, et les facteurs dont nous avons parlé dans cet article vous offrent quelques critères fondamentaux afin de vous aider dans votre choix. Si vous avez des questions, n'hésitez surtout pas à communiquer avec un spécialiste chez Simplicom en composant le 1-844-303-1300

×