Jean-Pierre Conduché 
06 88 08 01 17 
jpconduche@free.fr 
http://fidly-conseil.fr 
Comment développer une culture collecti...
2 
1> Collégialité de la décision 
 Savoir s’écouter 
 Décentraliser la décision 
 Donner le pouvoir de la prise de déc...
3 
Approche Belbin des rôles en équipe 
> 6 différences entre une équipe et un groupe 
EQUIPE GROUPE 
Taille Limitée Moyen...
4 
2> Favoriser le débat contradictoire … 
… et rechercher le consensus 
 Le danger de la discussion qui renforce l’opini...
5 
3> Des communications courtes et fréquentes 
 Être en interaction permanente développe 
 la sécurité, 
 une meilleur...
6 
4> Non punition des erreurs non intentionnelles 
 Favoriser l’information remontante c’est limiter les nouvelles erreu...
7 
4> Non punition des erreurs non intentionnelles 
La résilience, source de fiabilité 
 Une erreur assumée, c’est aussi ...
8 
La roue Belbin de l’équipe : 9 rôles différents 
Organisateur 
Les 3 rôles axés sur la Relation 
Promoteur Coordinateur...
9 
5> Un langage sécurisé, collectif, interactif 
 Des signes visuels 
 Des check-lists 
 Des confirmations collectives...
10 
La danseuse qui tourne, 
Dans quel sens ? 
Face à une même réalité, je ne vois pas la 
même chose que l’autre ! 
• Je ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Développer la fiabilité du collectif, prendre les bonnes décisions (à partir des décisions absurdes / F. Morel)

635 vues

Publié le

Comment le collectif peut générer le meilleur et parfois prendre la pire des décisions.
A partir de règles identifiées par F. Morel - sociologue - dans son ouvrage " Les décisions absurdes ", je voudrais vous montrer que les animations basées sur la méthode Belbin des rôles en équipe, permettent de largement améliorer la performance d'une équipe

Publié dans : Direction et management
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
635
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • 8
  • Chacun voit SA réalité : Certaines personnes voient le mannequin tourner dans le sens des aiguilles d’une montre, d’autres dans le sens contraire

    Compter qui voit quoi dans la salle ?
  • Développer la fiabilité du collectif, prendre les bonnes décisions (à partir des décisions absurdes / F. Morel)

    1. 1. Jean-Pierre Conduché 06 88 08 01 17 jpconduche@free.fr http://fidly-conseil.fr Comment développer une culture collective de la fiabilité ? Usage de la méthode Belbin des rôles en équipe  5 recommandations Adapté à partir de Christian Morel « Les décisions absurdes »
    2. 2. 2 1> Collégialité de la décision  Savoir s’écouter  Décentraliser la décision  Donner le pouvoir de la prise de décision au subordonné  Le manager ne doit pas s’exprimer en 1er  Préséance de la hiérarchie
    3. 3. 3 Approche Belbin des rôles en équipe > 6 différences entre une équipe et un groupe EQUIPE GROUPE Taille Limitée Moyenne ou grande Sélection Cruciale Sans rapport Leadership Partagé ou alternant Solo Perception Connaissance et Focus sur le compréhension mutuelles leader Style Bonne répartition de rôles Convergence Coordination Conformisme Esprit Interaction dynamique Esprit de groupe Persécution des adversaires
    4. 4. 4 2> Favoriser le débat contradictoire … … et rechercher le consensus  Le danger de la discussion qui renforce l’opinion majoritaire  Oser aborder les sujets qui fâchent vs accepter la pensée de groupe  Fuir la communication silencieuse « je pense qu’il pense ça (mais je ne le lui demande pas, je ne fais pas de tour de table) »  Mature, confiant. Attentif aux autres, diplomate  Clarifie les objectifs, fait progresser les prises de décision  Donne le sens et la vision, unifie l’équipe  Apporte la confiance, penseur positif qui approuve l'atteinte des objectifs  Tolérant, toujours à l'écoute des autres, mais assez fort pour rejeter leur conseil  Chef d’orchestre, favorise l’effort collectif  « Nous espérons toujours arriver à un consensus »  « J’entends ce que vous dites »  « Est-ce que quelqu’un souhaite ajouter quelque chose ? »  « Ne présumez jamais que le silence signifie l’approbation » Exemples de comportements de Coordinateur dans le cadre de la méthode Belbin des rôles en équipe
    5. 5. 5 3> Des communications courtes et fréquentes  Être en interaction permanente développe  la sécurité,  une meilleure compréhension  L’agilité  Avoir une attitude interrogative, être ouvert  Permet de continuer à se former « sur le tas » Au Qatar, les températures peuvent dépasser les 50 degrés en été « Nous avons toujours dit que nous pouvions organiser le Mondial en été. Mais si la FIFA veut qu'il se tienne en hiver, nous serons ravis et prêts. S'ils le veulent en été, nous sommes prêts aussi »
    6. 6. 6 4> Non punition des erreurs non intentionnelles  Favoriser l’information remontante c’est limiter les nouvelles erreurs  La crainte de la sanction conduit à cacher les problème et réduit la transparence  L’erreur est systémique, elle n’est pas liée à une personne  Différent de l’erreur intentionnelle qui est une FAUTE  De nombreuses résistances  Difficultés des victimes pour faire le deuil  Justice pénale  Pouvoir politique
    7. 7. 7 4> Non punition des erreurs non intentionnelles La résilience, source de fiabilité  Une erreur assumée, c’est aussi  Retour d’expérience formateur  Point de départ pour le renouveau  Enseignement pour le changement
    8. 8. 8 La roue Belbin de l’équipe : 9 rôles différents Organisateur Les 3 rôles axés sur la Relation Promoteur Coordinateur Soutien Perfectionneur Priseur Propulseur Concepteur Expert Les 3 rôles axés sur la Réflexion Les 3 rôles orientés sur l’Action 1er rôle 2nd rôle La roue de l’équipe permet à chacun d’indiquer ses deux premiers rôles. - Meilleure connaissance interpersonnelle - Capacité à échanger à partir de différents points de vue : meilleure décision - Compréhension et acceptation des points forts et des points de vigilance pour chaque rôle - Dans le cas ci-contre, comment fera cette équipe pour passer de la réflexion à l’action ? - Quels sont ses risques ? - Comment corriger ? Admettre une faiblesse de Coordination ? - Quels efforts pour structurer un processus de décision ?  Quelle est la « photo des profils » de votre équipe ?
    9. 9. 9 5> Un langage sécurisé, collectif, interactif  Des signes visuels  Des check-lists  Des confirmations collectives factuelle : « je t’ai bien entendu, compris, vu » 2010 - Chaque année, au Canada, les hospitalisations tuent plus que le cancer du sein, le sida et les accidents de la route réunis. L’Institut canadien d’information sur la santé évalue qu’un adulte sur quatre est victime d’un effet indésirable à la suite d’une hospitalisation http://m.sciencepresse.qc.ca/actualite/2010/05/04/bloc-operatoire-cockpit
    10. 10. 10 La danseuse qui tourne, Dans quel sens ? Face à une même réalité, je ne vois pas la même chose que l’autre ! • Je ne l’écoute pas, je ne le comprends pas • Il cherche à me tromper ? • Je « pête les plombs » ? • J’y crois pas ! • J’écoute et recherche des modalités d’accord ?!

    ×